RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Until we meet again {Robb}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3869
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Until we meet again {Robb}   Dim 2 Juil - 16:11


UNTIL WE MEET AGAIN
Robb & Wynafryd | 298, lune 13, semaine 1
❇  ❇  ❇

L’heure fatidique était arrivée. Demain, à la même heure, Wynafryd savait que Robb serait déjà loin en mer. Le bateau partirait au plus tôt, dès le lever du jour. La nordienne s’était retrouvée avec l’estomac étonnamment noué. Ce voyage représentait tellement de choses pour celui qui était devenu officiellement son fiancé. Mais elle ne pourrait pas être avec lui pour le soutenir. Elle savait qu’il ne serait pas entre de mauvaises mains dans le Nord, dès son arrivée, il serait accueilli par son grand-père et le reste des Manderly, une fois à Winterfell il pourrait enfin découvrir l’étreinte maternelle, sans oublier la voix de Ned Stark. Cela promettait d’être riche en émotion et la sirène de Blancport était attristée de ne pas pouvoir vivre cela avec lui. Mais on ne quittait pas ses responsabilités auprès de la famille royale comme on le désirait. Wynafryd savait que le voyage était trop long pour qu’on lui accord de partir avec le reste du groupe. Tant pis, ils découvriraient le Nord ensemble plus tard. Ils avaient toutes leurs vies devant eux à présent, cela avait été acté une lune plus tôt et les deux jeunes gens s’en réjouissaient.

Comme Wynafryd ne voulait pas causer un quelconque embarras le matin du départ sur les quais, elle avait demandé à Robb de la rejoindre dans les jardins du Donjon Rouge, pour une ultime promenade. La prochaine n’aurait pas lieu avant des lunes, elle n’aurait trop su dire combien à vrai dire, la route jusqu’au mur était si longue et si périlleuse. Et qui pouvait savoir combien de temps le prince Viserys allait rester au mur ? Après tout, il y avait un ancien Targaryen là-bas, le mestre de la Garde de Nuit, Aemon. Wynafryd avait été plutôt surprise par ce voyage lorsqu’elle avait appris la nouvelle. Encore plus étonnée de voir que le prince se montrait généreux au point de prendre le loup sous son aile de dragon pour lui permettre d’enfin rencontrer les siens. Il y avait bien entendu là une occasion de se réjouir, mais c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait que se questionner sur les intentions du futur prince de Dorne. Après tout, il ne lui avait guère semblait que Viserys s’était intéressé au prochain suzerain du Nord jusqu'alors. Il semblait avoir des idées arrêtées sur beaucoup de choses, mais elle ne le connaissait guère. Si Aegon s’était fait un devoir de rencontrer la nouvelle dame de compagnie de sa soeur, l’oncle n’avait pas eu la même préoccupation vis à vis de sa nièce. Même la princesse Daenerys, pourtant si renfermée, s’était montrée un peu curieuse quant à son existence. Et même quand le prince avait décidé de prendre la mer jusqu’à Blancport, il ne s’était pas rapproché d’elle pour faire le lien avec les Manderly. Peut-être que son statut de femme couplé à celui de nordienne n’était pas assez bien pour qu’il daigne poser ses yeux améthystes sur elle. Alors oui, la sirène restait méfiante, mais elle espérait que cette rencontre avec le jeune loup puisse éclairer quelques unes de ses lanternes, après quoi, il serait temps de se dire au revoir.

Wynafryd avait avancé jusqu’aux fonds des jardins, là où ils surplombaient la Néra. Elle s’était appuyée sur un petit muret et écouter le bruit des vagues en contrebas. Ce son que Robb allait pouvoir connaitre d’une autre façon en séjournant quelques jours à Blancport. Quoi que, après un voyage de deux semaines en mer, il ne voudrait probablement plus l’entendre. La journée touchait à sa fin, le soleil était bas dans le ciel et ne tarderait pas à disparaître derrière l’imposant Septuaire de Baelor derrière elle. Face à elle, la mer était particulièrement sombre et le ciel se teintait progressivement d’un beau violet. Il y avait un contexte plus désagréable pour des au revoir, Wynafryd en convenait facilement. Pour une fois, les jardins étaient particulièrement calmes, le décès récent de Mace Tyrell avait vidé les lieux de toutes les roses. L’automne quant à lui semblait s’être installé pour de bon sur la Capitale, alors peut-être que pour les habitués des lieux, le climat leur semblait moins agréable à cette heure-ci. Des bruits de pas sur le gravier se firent finalement entendre et Wynafryd se retourna pour découvrir Robb, s’avançant tranquillement vers elle, Vent Gris à ses côtés, comme toujours. Avec le soleil derrière lui, elle ne distinguait que sa silhouette et très vaguement ses traits. Une vision qui allait lui manquer, elle ne pouvait plus s’en cacher. Voilà trois lunes qu’ils se voyaient presque quotidiennement et depuis qu’ils avaient discuté d’éventuelles fiançailles entre leurs deux familles, ils n’avaient cessé de se rapprocher. Assez égoïstement, elle se félicita que les fiançailles aient été officialisées avant ce fameux voyage, avant que d’autres nordiennes ne puissent tenter leur chance. C’était idiot comme réflexion, Wynafryd en avait conscience, mais elle ne pouvait guère s’en empêcher, elle découvrait une nouvelle facette de sa personnalité et n’était pas sûre de totalement l’apprécier. “Robb…” dit-elle alors doucement pour le saluer, lorsque le Stark fut enfin à son niveau, accompagné d’un hochement de tête gracieux. “Alors, comment te sens-tu à quelques heures du grand départ ?” Depuis quelques temps, les deux jeunes gens étaient passés au tutoiement, à quelque chose d'un peu moins formel entre eux.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 479
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   Lun 3 Juil - 5:17

Le moment était enfin arrivé. Demain, en compagnie du Prince Viserys, de Ser Barristan, et des prisonniers du Donjon Rouge volontaires pour la Garde de Nuit, il prendrait le bateau en direction de Blancport. Son première voyage en dehors des Terres de la Couronne depuis celui qui l'avait amené en tant qu'otage, juste après la fin de la rébellion.

Si le Jeune Loup brûlait évidemment d'impatience à cette idée, il avait tout de même des au revoir à faire, et l'un plus particulier encore que les autres. C'était pour cette raison qu'il se rendait, alors que le soleil disparaissait lentement, vers les jardins pour une dernière rencontre avec celle qui était depuis peu de manière officielle, sa fiancée. L'air embaumait les fleurs et les fruits, et sa douceur faisait des jardins le parfait endroit pour cette dernière promenade, au milieu du chant des oiseaux.
Cela était une idée étrange à formuler, mais très plaisante malgré tout. Depuis plusieurs lunes qu'ils échangeaient, le Nordien s'était particulièrement attaché à la dame de compagnie de la Princesse et à leurs conversations. Il s'était douté qu'elle ne pourrait pas quitter ses responsabilités à Port-Réal auprès de Rhaenys, mais Robb n'en aurait pas moins apprécié de faire toutes ces découvertes avec elle à ses côtés. Elle, plus que n'importe qui, n'ignorait pas après tout le gouffre qui s'étendait maintenant devant lui, et dans lequel il s'apprêtait à plonger.

Assise au bord du jardin qui surplombait la Néra, elle l'attendait, et le Jeune Loup se surprit à sentir son coeur bondir à cette vue, et il prit conscience de la chance qui était la sienne. Une alliance entre les Manderly et les Stark, la maison parmi les plus riches et les plus respectées du Nord et la maison suzeraine, ne pourrait qu'être de bonne augure pour les futures épreuves qui l'attendraient en tant qu'héritier, et il avait de plus conscience de l'influence ombre de Lord Manderly derrière ce projet en tout premier lieu. Aux yeux du monde, ces fiançailles étaient, comme celles qui avaient autrefois unis son père et sa mère, un outil politique pour le rapprochement entre deux grandes maisons. Mais malgré tout cela, son coeur battait plus fort devant celle qui serait un jour lady Wynafryd Stark.

Un sourire s'épanouit sur ses lèvres alors qu'elle inclinait la tête devant lui. Alors que le temps passait, ils se parlait avec moins de formalité...Comme il convenait à de futurs époux. Robb s'inclina brièvement devant elle, et d'un geste discret du poignet s'assura que ce qu'il avait dissimulé dans sa poche était toujours là, avant de s'appuyer sur le muret, à côté de sa fiancée. Vent Gris s'assit à côté de lui, parfaitement habitué qu'il était à la présence de la dame. Il savait de toute façon que jamais Robb ne lui permettrait de seulement découvrir les crocs devant elle.

-Wynafryd, quel plaisir de te voir.

Bien sûr, la première question de la jeune femme porta sur son départ imminent. Le regard du Nordien se promena un instant dans le vague avant de revenir sur la dame de Blancport, parvenant à peine à se décider sur quoi lui raconter parmi la tornade d'émotions et de sentiments contradictoires qui éclataient à intervalles réguliers dans sa tête.

-C'est tellement difficile à décrire. Beaucoup d'enthousiasme, de stress et d'appréhension également, je me demande parfois comment faire pour garder mon calme!

Le sourire du jeune homme s'élargit. Malgré bien sur l'importance du moment pour lui, on était loin du Robb mal à l'aise qui avait mis sur la table le sujet du mariage avec tant de maladresse, quelques lunes plus tôt. Sa relation avec Wynafryd était beaucoup plus naturelle, plus spontanée,  maintenant que les enjeux politiques immédiats avaient été évoqués et réglés. Ils pouvaient maintenant se concentrer l'un sur l'autre.

-Je suis également triste que tu ne puisses faire partie du voyage, même si je comprends parfaitement pourquoi. Surtout que nous sommes officiellement fiancés, maintenant.

Un jour, dans longtemps il l'espérait, il serait suzerain du Nord, et la Sirène serait à ses côtés en tant que Dame de Winterfell. Nul doute que le Jeune Loup ne pouvait espérer meilleure alliée, meilleure complice, dans tous les aspects de sa vie future.

-D'ailleurs, il me tarde de rencontrer ta famille à Blancport. Que crois-tu qu'ils vont penser de moi? Je sais que Lord Wyman souhaitait tout cela, mais je vais tout de même épouser sa petite-fille aînée un jour, après tout.

Et à ce titre, il ne doutait pas d'être examiné sous toutes les coutures par les Manderly. Mais il se plierait sans broncher à cet examen qu'il comprenait, et qui serait sans doute différent de celui qui aiderait les Nordiens à déterminer sa valeur en tant que fils de Lord Stark. Il était néanmoins curieux de ce à quoi il devrait s'attendre, dans l'antre du Triton.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3869
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   Sam 8 Juil - 11:23

Comment ne pas interroger le jeune loup sur son voyage à venir. Wynafryd ne doutait pas que c’était ce que beaucoup de gens lui demandaient, et ce depuis l’annonce officielle du voyage du Prince Viserys vers le Mur. Mais à quelques heures du grand départ, avec toute l’importance que revêtait ce voyage pour Robb Stark, la Manderly ne pouvait ignorer la question. Ca n’était pas une curiosité mal placée, ça n’était pas une question de politesse qui n’attendait guère de réponse développée. Non, c’était une véritable inquiétude. Ils s’étaient promis qu’ils seraient des alliés à l’avenir, de véritable partenaires, voilà le mariage qu’ils souhaitaient entre eux, et pour la jeune femme, il n’y avait pas de raison d’attendre d’avoir fait leurs promesses devant les Anciens Dieux pour se comporter de la sorte. Alors, comme elle ne pourrait partager cet événement avec lui, elle voulait le rassurer une dernière fois, lui ôter quelques doutes subsistants s’il en restait. Ca ne ferait pas tout, elle ne savait consciemment, mais c’était un bon début. Comme elle l’avait dit à Jon Snow avant même que les fiançailles ne soient d’actualité entre eux, il lui semblait important que Robb se sentent soutenu, les épreuves sembleraient alors plus simples à surmonter. Quoi qu’il se passe dans le Nord elle serait là, à Port-Real, à l’attendre, toujours prête à le soutenir. Alors quand le jeune nordien lui fit part du cocktail d’émotions qui l’habitait, assez instinctivement, la main de Wynafryd vint trouver le poignet de Robb et le serra délicatement. “S’il y a bien un endroit et un moment où tu peux laisser tomber le masque Robb, c’est ce soir. Tu n’es pas obligé de garder ton calme avec moi. Je ne peux qu’imaginer ce que tu ressens et ce qu’il se passe dans ta tête, mais je comprendrais que tu sois un peu moins maître de toi même. Après tout, il vaudrait mieux être ainsi maintenant, avec moi, plutôt qu’avec le Prince Viserys ou devant les bannerets de ton père.” Elle fit une pause un instant, craignant d’avoir eu des paroles maladroites qui pourraient troubler le loup plus qu’il ne l’était déjà. “Mais je suis sûre qu’avec ta famille tout ira bien. Catelyn ne demande qu’à te serrer dans ses bras, j’en suis persuadée, elle a du te le dire dans ses lettres. C’est difficile de ne pas trop se projeter pour ne pas être déçu ensuite, j’ai eu la même difficulté avant mon arrivée au Donjon Rouge, mais les tiens ont hâte de te retrouver Robb.”

Un sourire amusé émergea finalement sur ses lèvres quand l’héritier de Winterfell mentionna leurs fiançailles de manière officielles, même si cela signifiait que Wynafryd ne pouvait faire le voyage avec lui. Il y avait bien entendu ses fonctions auprès de la princesse Rhaenys, mais n’était-ce pas un moyen de s'assurer que Robb reviendrait sans tarder au Donjon-Rouge ? Que les nordiens ne le garderait pas avec lui ? Si Wynafryd était rentrée chez elle, il n’y aurait plus eu de nordiens à la capitale pour faire pression. Rien n’avait été prononcé de la sorte évidemment, mais c’était un facteur, une autre pression qui ne pouvait être ignorée. “Cela m’attriste également, mais je me console en me disant qu’à présent, nous savons que nous aurons l’occasion de parcourir le Nord ensemble d’ici quelques années, comme bon nous semblera. Je te ferais découvrir Blancport et Châteauneuf tels que tu ne les auras jamais vu. Il y aura peut-être quelques cachettes que Arya ou Bran n’auront pas encore eu l’occasion de te montrer et que je pourrais te dévoiler. Ce n’est que partie remise pour nous.” conclut-elle finalement, doucement rêveuse. Puis un léger éclat de rire franchit ses lèvres à la mention de son grand-père. Il était vrai que Lord Wyman avait voulu sa petite-fille unie à l’héritier des Stark, mais cela ne faisait pas tout, il allait découvrir l’homme, le futur Gardien du Nord. Même si Wynafryd n’avait jamais vu son grand-père de cet oeil là, elle pouvait reconnaître que pour des gens extérieurs à la famille, ou pas forcément compte tenu de l’influence qu’il avait sur Wylla par exemple, le seigneur de Blancport était perçu comme un homme pour le moins impressionnant. Il fallait dire que sa corpulence et sa voix grave n’y était pas pour rien, au-delà de l’aura qu’il dégageait. La sirène était prête à parier que son grand-père réserverait quelques tours à jeune loup, probablement plus au dragon d’ailleurs, mais qu’il n’y aurait jamais aucune vilenie de sa part. Il était bien trop au courant de l’affection que sa petite-fille avait à son égard. “Il est vrai que je me dois de te préparer à leur rencontre… Ma famille n’a pas vraiment son pareil dans tout Westeros. Mon grand-père et un homme très imposant, il n’a pas volé ses surnoms bien qu’il s’en moque tout particulièrement. Ma petite soeur quant à elle, tu ne devras pas t’en offusquer, mais a les cheveux verts, et elle n’a pas la langue dans sa poche. Là où mon grand-père fera preuve de finesse, tu peux être sûr que Wylla partagera à haute voix tout ce qui lui passe par la tête, elle aura probablement beaucoup de questions pour toi, beaucoup de réflexions, mais il ne faudra pas que tu y attaches trop d’importance, c’est une enfant qui parle avec le coeur sans réfléchir au poids des mots. Ne lui dis simplement jamais qu’elle ressemble à notre mère, Leona…” Son doux sourire s’effaça quelques secondes à cette pensée. Elle ne savait guère comment réagirait l’épouse de Ser Wylis. Serait-elle tellement heureuse et impressionnée qu’elle ne pourrait parler ? Ou ne pourrait-elle jamais tarir d’éloge sur les Manderly et Wynafryd au point d’en gêner l’assemblée entière ? Heureusement Wyman serait là pour la recadrer, de ça, elle en était certaine. “Mais ils restent des Manderly, fidèles à la Promesse, ils te soutiendront Robb, il nous soutiendrons.”

Puis une question qui brûlait la langue de la jeune sirène depuis qu’elle avait apprit l’existence du voyage finit par ressurgir. Elle avait essayé d’attendre le bon moment, mais plus le temps passait, plus il lui semblait qu’un tel moment n’existait pas et n’existerait jamais. D’avoir parlé de sa famille, de son foyer de la sorte, n’avait fait qu’attiser la flamme que représentait cette question. Les Manderly, les gens qui lui étaient le plus cher dans ce bas monde, allaient recevoir le Prince Viserys entre leur mur et la jeune femme avait besoin de savoir à quoi s’attendre, ou d’avoir ne serait-ce qu’une idée de la situation, quitte à envoyer un nouveau corbeau à son grand-père pour le prévenir, lui donner quelques directives. Elle reprit plus doucement. “Pardonne-moi ma franchise Robb, mais au-delà de la reconnaissance que tu dois éprouver pour le Prince, j’imagine, lui fais-tu vraiment confiance ?” Elle n’avait pas besoin d’évoquer son intérêt soudain pour le Stark alors qu’en quinze ans, cela ne semblait être jamais arrivé.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 479
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   Sam 8 Juil - 13:51


UNTIL WE MEET AGAIN



Robb se sentait à l'aise avec son amie du Nord, et savait qu'il pouvait lui parler de tout, du fond de sa pensée sans ambage, et il savait qu'il trouverait en la Sirène une oreille bienveillante et attentive. Il en eut une confirmation supplémetaire quand il sentit la douce étreinte de la jeune femme se refermer autour de son poignet en signe de soutien, alors qu'elle lui permettait auprès d'elle, de laisser éclater tous ses sentiments. Touché par la tendresse de Wynafryd, Robb releva légèrement la main pour saisir celle de la dame de Blancport entre ses doigts, qu'il serra tout doucement. Et alors qu'ils avaient toujours pris leur temps pour ne pas brusquer les choses entre eux, il ressentit une soudaine envie de prendre la jeune dans ses bras pour la serrer contre lui. Il s'en tint là cependant, ne prenant nul ombrage de la recommandation, quelque peu maladroite de sa douce amie. Le Jeune Loup savait bien qu'elle ne pensait qu'à l'aider après tout.

-S'il doit avoir un avantage à avoir grandi en ces lieux, c'est bien que cela permet d'apprendre à garder le contrôle de ses émotions. Je saurai garder mon calme devant le Prince ou les seigneurs Nordiens. J'attends seulement avec impatience de pouvoir confier tout cela à mes parents.

Il adressa un léger sourire à la Sirène de Blancport. Le Nordien n'ignorait pas que ce serait difficile, et qu'à la joie d'enfin faire la connaissance de sa famille se mêlerait sur sa langue l'amère humiliation d'être considéré comme un Dragon de par ceux qui auraient toujours dû les siens. Mais il s'y préparait depuis toujours, et il s'en sortirait. Il ne saurait en être autrement.

-Je suis tellement impatient de faire enfin leur connaissance. Mais j'ai aussi très peur du regard que mes parents peuvent poser sur moi. Ils ne retrouvent pas seulement leurs fils, c'est leur héritier qui revient, et j'ignore ce que le seigneur mon père peut penser qu'un garçon élevé par celui envers qui il doit nourrir tant de rancoeur.

C'était à vrai dire, l'une de ses plus profondes inquiétudes. A force de travail, sans doute le Jeune Loup serait capable de se faire accepter de ses futurs bannerets, mais comment passer outre l'indépassable clivage qui viendrait sans doute les séparer quand viendrait le moment de parler des Targaryen? Cela l'effrayait bien plus qu'il ne voulait l'admettre.

Mais entendre son amie évoquer leurs futurs voyages dans le Nord chassa bien vite toutes ces pensées qu'il aurait tout le temps de ressasser durant le voyage. De la même façon que lors du banquet, avant d'être mesquinement interrompus par l'ordre de la Reine mère, ils évoquaient de futures chasses dans le Bois du Roi, les deux Nordiens ne cessaient de construire leurs relations sur des bases des plus saines. Robb avait d'ailleurs gardé la main de la Sirène dans la sienne, ne la serrant cependant pas suffisamment pour que Wynafryd ne puisse la retirer si elle en ressentait le besoin.

Il l'écoutait avec attention alors qu'elle lui parlait de sa famille, qui serait son premier important contact avec les familles du Nord...Et la rencontre avec sa future belle-famille. Wynafryd semblait cependant vouloir le rassurer quant à l'accueil qu'il rencontrerait là bas. Lord Wyman était un homme charismatique et au pouvoir indéniable, qui se retrouverait certes face à l'héritier de la Promesse de l'Antre du Loup qui liait éternellement Stark et Manderly, mais également face à celui qui allait épouser sa petite fille, avec tous les devoirs que cela impliquait.

-Je n'ai aucun doute dans leur sens de la loyauté. Les Stark ont toujours pu se reposer sur les Manderly depuis l'âge de la Promesse. Je souhaite simplement être la hauteur, en tant que personne et en tant que ton futur époux.

Mais le Jeune Loup se rendait bien compte qu'une question ou une inquiétude semblait brûler les lèvres de la Sirène, et elle prit son courage à deux mains au moment où le Nordien allait l'enjoindre de s'en ouvrir à lui. Il n'était pas question qu'il y ait des secrets ou des réticences entre eux!
Ces inquiétudes semblaient porter sur le Prince, et la confiance qu'il convenait de lui accorder. Robb comprenait cette réticence, l'ancien résident de Peyredragon n'était pas homme à agir de manière purement altruiste, cela relevait de la certitude. Le Jeune Loup se souvenait encore du jour où il avait été témoin de...quoi que ce fut, à propos duquel il avait juré de gardé le silence, et qu'il ne parviendrait de toute façon même pas à expliquer? Qu'avait vu le Prince et pourquoi semblait-il si contrarié que Robb ait assisté à la scène?
Il répondit donc parfaitement honnêtement à sa future épouse.

-Je lui dois cette reconnaissance, ma douce amie. Pour ce qui est du reste... Qu'importe son discours sur sa sympathie à mon égard, ou celui sur l'importance de sa famille à ses yeux. Il pense peut-être tout cela, mais au final je pense qu'il ne sert jamais que lui-même. Le Prince ne montre de lui que ce qu'il veut bien laisser apparaître aux autres. J'ignore ce qu'il espère obtenir de moi par cette immense faveur qu'il me fait. Peut-être ma future position de pouvoir lui semble utile d'une façon ou d'une autre, je l'ignore. Cependant, aucune de ces faveurs ne me détournera d'agir comme je le considère juste, et bon pour les Nordiens.

Cela était une certitude. Robb ne laisserait aucun traitement de faveur ou main tendue le détourner de la voie d'honneur et devoir tracée par la maison Stark depuis des siècles.

-Et puis, maintenant que je t'ai à mes côtés, je sais que tu ne laisserais aucune erreur de la sorte passer, n'est-ce-pas? Tant que je t'ai avec moi, je n'ai besoin d'accorder ma confiance à nul autre.

Il conclut sa phrase par un léger sourire en plongeant ses yeux bleus dans le regard de Wynafryd. Le Jeune Loup ne ferait certainement pas partie de ceux qui épousaient une femme pour son nom, et une fois les héritiers mis au monde la cantonneraient à la broderie sans plus l'écouter. Il voulait une épouse et une alliée, une partenaire dans tous les aspects de la vie.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3869
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   Dim 9 Juil - 12:43

Wynafryd s’était empressée de rassurer Robb du mieux qu’elle pouvait, de lui dire que s’il y avait bien un endroit où il pouvait se laisser aller à ses émotions, c’était bien à ses côtés, elle ne le jugerait jamais. Il lui semblait important par ailleurs qu’il n’y ait ni masque ni mensonge entre eux, dans leur couple. Elle espérait qu’à l’avenir, Robb n’hésiterait jamais à se reposer sur elle s’il en ressentait le besoin, qu’il ne chercherait jamais à faire bonne figure pour ne pas l’inquiéter sur un sujet ou un autre. Elle savait que beaucoup d’hommes pouvaient faire ça, pas parce qu’ils ne jugeaient pas leur femme compétentes en la matière, mais de la simple peur de les troubler, en voulant les protéger de certaines angoisses ou souffrance. Wynafryd espérait qu’il ne serait jamais question de cela entre eux, mais ils auraient bien le temps de découvrir le couple qu’ils allaient formaient, comment ils allaient fonctionner. Mais au moins, la sirène avait prévenu le jeune loup, il savait à quoi s’en tenir avec elle. Elle avait posé une main chaleureuse sur son poignet qu’il avait fini par saisir dans sa propre main, tirant un sourire affectueux à la jeune femme. Elle sentit la chaleur grimper un peu en elle, probablement que ses joues s’étaient teintées légèrement  de rouge. La lueur qui brillait dans ses yeux ne pouvaient plus mentir non plus. Le loup avait su trouver un chemin jusqu’à son coeur et elle chérissait chaque jour la place qu’il occupait. Il était bien tôt et elle se sentait bien jeune pour parler d’amour tel qu’il était conté dans les chansons et les romans, mais elle savait son affection pour le loup sincère et forte, gagnant chaque jour un peu plus en profondeur. Elle posa son regard de glace sur son visage, l’examinant avec un peu plus d’attention que d’habitude, cherchant à mémoriser chaque parcelle, à graver dans son esprit ce visage qu’elle ne pourrait plus voir pendant plusieurs lunes. Cependant, elle ne s’inquiétait plus concernant le sang-froid de Robb face au reste des nordiens, il avait raison, c’était au moins un des avantages d’avoir grandit à la cour du Roi. “Ça n’est plus qu’une question de quelques semaines à présent, après toutes ces années…” conclut-elle finalement face à son impatience de rencontrer ses parents et de partager avec eux tout ce qu’il y avait à partager.

Elle écouta toujours avec attention cependant les doutes qui subistaient chez Robb, cette culpabilité qu’il avait intégré d’avoir grandi auprès des dragons, comme si c’était un choix qu’on lui avait proposé. “Je ne pense pas prendre de risque en avançant que Eddard ne porte pas Rhaegar dans son coeur, on sait tous ce qu’il est advenu de Lyanna puis de Brandon et Rickard à cause de cet enlèvement…” Le sourire de la sirène s’était atténué et elle avait baissé le visage, ne pouvant fixer rien d’autres que ses pieds en abordant de tels sujets. “Je sais que Rhaegar s’est toujours bien comporté avec toi, j’ai pu le voir de mes propres yeux lors de l’entretien, il se soucie véritablement de toi, mais tu as été arraché aux Stark et au Nord par lui, comme Lyanna et les autres, tu n’es en rien responsable de ça Robb.” La voix de la jeune femme s’était faite plus fébrile, encore une fois elle faisait face à se paradoxe de temps, était-ce vraiment l’homme qu’elle avait vu lors de cet entretien qui avait kidnappé la tante du jeune loup ? Qui avait demandé l’exécution de tous les Tully du Conflans ? Elle avait du mal à le concevoir. Elle releva doucement les yeux vers Robb, tentant un léger sourire. “Il ne peut te juger et te tenir responsable de ça, à toi de lui montrer à présent l’homme que tu es devenu. Il verra le loup et non pas le dragon dans les choix que tu feras à l’avenir, même si cela n’enlèvera en rien le lien qui t’unit à notre Roi.” Cette position ne serait jamais évidente, même dans des années encore, après tout Robb avait grandi avec Aegon et c’est lui qui était amené à prendre la suite de son père. Le futur suzerain du Nord devrait continuer de vivre avec ce sentiment d'écartèlement. Il était extrêmement difficile de pouvoir satisfaire tout le monde à la fois. Il viendrait un jour où il devrait faire un choix, peut-être aux apparences anodines mais qui aurait toute une symbolique. Mais elle comptait être à ses côtés à chaque étape.

L’atmosphère se détendit lorsque Wynafryd évoqua ensuite les prochains voyages qu’ils pourraient faire ensemble dans le Nord, lorsqu’ils seraient mariés et qu’elle ne serait plus au service de la princesse Rhaenys. C’était déjà la deuxième fois qu’ils se promettaient de faire des choses ensemble et cela plaisait fortement à la jeune femme. L’un comme l’autre était encore dans la fleur de l’âge et ne seraient pas mariés avant l’année suivante, avec la majorité de Robb. Ils avaient la vie devant eux pour établir des plans et les réaliser ensuite. Elle lui présenta ensuite assez gaiement sa famille, essayant de le préparer à la drôle de rencontre que cela allait être, surtout qu’ils ne recevaient pas le loup seul, mais bien accompagné d’un Prince, ce qui changeait radicalement la donne pour un homme comme Wyman Manderly, ils n’étaient plus uniquement entre nordiens. Wynafryd prévint Robb que même si son grand-père pourrait lui paraître impressionnant, il n’en restait pas moins un fidèle fervent de la Promesse, comme tous les Manderly, comme elle l’avait déjà évoquée le jour de leur discussion des fiançailles. La Promesse de l’Antre du Loup définissait tout particulièrement la famille de Blancport et il n’était pas encore arrivé la génération qui dérogerait à la règle. “Tout ira bien, je te l’assure, ne t’en fais pas pour ça.” conclut-elle avec un sourire. Elle se rendit alors compte que son pouce s’était mis à caresser doucement la main de Robb et elle sentit le rouge lui foudroyer les joues lorsqu’elle prit conscience de son geste. Pas qu’elle était gênée par le rapprochement ou son attitude, elle appréciait ces rapprochements. Mais elle était particulièrement étonnée du naturel avec lequel cela lui était venu et qu’elle ne se rende même pas compte de ce qu’elle était en train de faire, tellement cela lui semblait normal.

Puis la jeune femme se ressaisit pour poser une question qui lui brûlait les lèvres depuis plusieurs jours. Elle était curieuse de savoir ce que Robb pensait véritablement du Prince Viserys, au-delà de sa gratitude pour lui permettre de rejoindre le Nord, ne serait-ce que temporairement. Ses sourcils s’étaient légèrement froncés au dessus de ses beaux yeux bleus, attestant de sa concentration alors qu’elle écoutait la réponse de Robb. Elle fut rassurée par celle-ci. Robb était encore jeune et heureux de retrouver sa famille, mais il n’était pas naïf. Son éducation à la cour avait porté ses fruits, Wynafryd en avait là, la preuve, il voyait au delà des beaux discours servit par le prince. Il n’accordait que peu d’importance sur ce qu’il disait penser de lui ou des loups, il restait sur ses gardes. Le sourire de la sirène qui avait momentanément disparu réémergea progressivement sur ses lèvres. La justice et la bonté primaient pour Robb Stark. Elle n’aurait pu espérer meilleure réponse et son sourire devint éclatant. Il était un véritable Stark, même dans cette antre de dragons. Puis la jeune femme sentit son coeur faire un bon dans sa poitrine lorsque le jeune loup lui confia la force de la confiance qu’il avait pour elle. Ses joues devaient à nouveau avoir viré au rouge, jusqu’aux oreilles, elle les sentait brûlantes de part et d’autres de son visage, alors qu’elle souriait timidement à présent. Il y avait peut-être un brin de flatterie dans ses propos, mais elle n’en était pas moins touchée pour autant. Elle resta quelques secondes sans voix, ayant du mal à formuler une réponse. Elle pivota légèrement pour véritablement faire face au beau brun et s’approcha un peu, serrant à présent assez fermement sa main dans la sienne. “Je ne peux guère rêver d’un meilleur futur à tes côtés. Un vrai Stark, un homme bon et digne de confiance, un partenaire pour la vie.” Evidemment, il ne faudrait pas qu’elle soit son unique partenaire de confiance, il lui faudrait d’autres personnes sur qui compter pleinement, à toutes sortes de fonctions, mais elle ne voulait pas gâcher ce petit moment qu’il partageait, elle était ravie de savoir qu’il n’envisageait leur couple qu’à deux, pas comme beaucoup de seigneurs sudistes qui ne se contentaient pas d’une seule femme.

Wynafryd resta silencieuse encore un petit moment, s’impregnant une nouvelle fois du mieux qu’elle le pouvait de l’instant avant de faire un pas de recul. Elle se retourna pour faire signe à une servante qui attendait à l’autre bout de l’allée, son signal depuis le début. “J'ai quelque chose pour toi.” La servante avança nerveusement, un paquet assez imposant sur les bras puis le confia à la Manderly, se tenant le plus loin possible de Vent Gris, avant de saluer les deux nordiens d’un geste de la tête et de s'éclipser comme si elle n’avait jamais été là. La brunette se tourna une nouvelle fois vers Robb, un sourire satisfait sur les lèvres. “Tiens.” dit-elle en avançant le paquet vers le Stark. “Tu en auras probablement besoin chez nous.” Elle se tint devant lui, immobile mais impatiente de le voir découvrir sa confection. Voilà plusieurs semaines qu’elle avait travaillé sans relâche sur le vêtement, mais avec de l’aide aussi, sans quoi la tâche n’aurait jamais été terminée à temps pour le départ. Il s’agissait d’une cape de cuir sombre, pas trop épais puisqu’il était assez difficile d’en trouver sur Port-Real compte tenu des températures, sur le col de laquelle elle avait fait ajouter la fourrure automnal du renard qu’elle avait obtenu lors de la dernière chasse. Elle avait fait rajouter l’écusson des Stark, embossé sur une pièce de cuir, au niveau de l’attache. “Elle te plait ?” demanda-t-elle enfin lorsqu’il eut finit de défaire le paquet. “Comme ça je serais avec toi, même sans être là.” ajouta-t-elle timidement en attendant le verdict de son fiancé.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 479
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   Lun 10 Juil - 12:49


UNTIL WE MEET AGAIN



Wynafryd tentait manifestement de rassurer le Nordien sur son voyage prochain, aussi bien vis-à-vis des Stark que de sa propre famille. Robb était sincèrement touchée par les efforts de sa fiancée, dont il ne lâchait pas la main tandis qu'il l'écoutait avec la plus grande attention. Elle connaissait mieux que lui ses propres parents, sur la situation du fief qu'il aurait un jour à gérer, et le Jeune Loup n'avait pas de doute sur la bienveillance de ses intentions. Il ne pouvait rêver meilleure alliée à ses côtés. Sans le juger, elle tentait d'apaiser ses angoisses vis-à-vis des questions qui le taraudaient depuis si longtemps, et lui montrait qu'elle resterait avec lui. Cela touchait profondément Robb, plus encore que ce à quoi il s'attendait. Alors il sentait ses caresses sur sa peau, et cela le touchait. Il constatait également qu'elle rougissait légèrement, ce que même la lumière descendante ne cachait complètement. Etait-ce ses paroles, ou simplement sa présence? Le Nordien fit comme s'il ne s'en était pas rendu compte, afin de ne pas incommoder la dame de Blancport, toujours si maîtresse d'elle-même dans la société contraignante du Donjon Rouge.

Ce fut cependant à son tour de rougir fortement quand la jeune femme parla de lui comme d'un vrai Stark, d'un partenaire pour la vie. Il ne s'était nullement attendu à ce que de telles paroles l'atteignent autant. Il était surtout ravi plus que de raison de voir que tout le soutien qu'il retirait de son rapprochement avec la Sirène n'allait pas dans un sens unique, et qu'elle aussi se sentait à sa place dans ce couple qui se construisait, lentement mais solidement. Robb rêvait de plus en plus d'un mariage semblable à celui que ses parents avaient créé, certes sur des bases politiques, mais qui, malgré les horreurs et le tragédies traversées, se tenait plus solide que jamais à la tête de Winterfell. Peut-être qu'un jour, leur propre mariage, Robb et Wynafryd Stark, règnerait sur le Nord avec la même confiance.

-C'est moi le chanceux, d'avoir à mes côtés une femme telle que toi. Je peux jurer devant les Anciens Dieux que je ferai tout ce qui est mon pouvoir pour construire la vie que tu mérites.

Pas comme un joli bibelot à son bras ou un nom lié au sien pour une nécessité d'alliance. Comme sa partenaire et son épouse. Parfois, il se sentait comme pousser des ailes au contact de la Sirène, comme si elle lui donnait lui courage qui lui manquait pour faire face au monde et à ses responsabilités.

Il fut cependant légèrement surpris quand la jeune femme fit un pas en arrière, lâchant sa main. Wynafryd eut un signe en direction d'une servante que Robb n'avait pas remarqué. Elle semblait d'ailleurs bien chargée, et s'éclipsa après avoir rempli sa mission en fuyant leurs regards et la présence de Vent Gris, qui n'avait pourtant pas bougé une oreille en la voyant se rapprocher.

La jeune femme souriait largement alors qu'elle lui tendit le paquet. Le Nordien l'en déchargea et comprit qu'il s'agissait d'un cadeau préparé à son intention par sa fiancée. Un sourire gêné aux lèvres, surpris qu'il était par l'attention, il se fit un devoir de lui faire honneur en dévoilant au plus vite la surprise.
Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant une magnifique cape de cuir à la bourdure de fourrure arborant l'emblème Stark. Après avoir caressé  du bout des doigts le sombreloup au niveau de l'attache, Robb, l'émotion lisible sur son visage, passa la cape autour de ses épaules et la fixa. Elle lui allait parfaitement, et conviendrait à ses future périgrinations nordiennes. D'une voix émue, beaucoup moins assurée, il parvint à articuler:

-Je...Merci du fond du coeur, Wynafryd. Elle est absolument magnifique.

Il savait de plus qu'elle l'avait sans doute faite elle-même, et n'en avait donc que plus de valeur à ses yeux. Soudain tout gêné, il mit une main dans la poche qu'il avait vérifié tout à l'heure pour en sortir un paquet, bien plus petit, qu'il lui tendit presque avec timidité.

-Ce n'est rien d'aussi beau je t'assure... Mais j'espère que ça te plaira.

Cela faisait depuis l'annonce des fiançailles qu'il attendait le bon moment pour lui faire ce présent, et il semblait que nul instant n'était plus approprié que celui. Ce n'était cependant rien d'aussi beau que le cadeau qu'il portait toujours sur les épaules. Il avait demandé à l'un des orfèvres qui travaillaient pour les Targaryen de lui faire ce pendentif, discrèt et fin. A l'intérieur  d'un petit médaillon, une gravure sur chaque face: Un petit loup assis à gauche, une sirène armée d'un trident à droite. Il ne s'agissait pas des dessins de leurs emblèmes respectifs, mais de leurs surnoms: Le Jeune Loup et la Sirène. Robb n'avait jamais été un artiste dans l'âme, et le concept avait sans doute la même maladresse que son sens esthétique, mais l'intention était bien présente, et espérait qu'elle toucherait sa fiancée comme lui même était touché par la cape qu'il n'avait toujours pas retirée.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Until we meet again {Robb}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Until we meet again {Robb}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de la Couronne :: Le Donjon Rouge-
Sauter vers: