RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 833
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Dim 2 Juil - 7:51

An 298, lune 13 semaine 1


Le grand jour était enfin arrivé.

Bien entendu, Robb n'avait pas fermé un oeil de la nuit, secoué tout entier qu'il était par l'enthousiasme et le stress. Pour la première depuis qu'il était arrivé en ces lieux au sein d'une délégation Targaryen alors qu'il venait tout juste de naître, il quittait les Terres de la Couronnes. Il s'en allait pour le Nord.
Après des heures à se tourner et se retourner sur sa couche, presque fiévreux, il avait fini par se lever pour s'installer dans l'encadrement de la fenêtre de sa chambre, observant Port-Réal de ce perchoir habituel pour la dernière fois tout en cajôlant Vent Gris à qui il parlait tout bassans que ce dernier ne montre les crocs.
"Nous retrouvons enfin le Nord, Vent Gris, tu te rends compte. Tu vas pouvoir chasser dans le Bois-Au-Loup et les forêts que tu n'aurais pas dû quitter. Il faudra m'aider, tu sais. Je compte sur toi."
Et le Vent Gris léchait le visage de son humain de compagnie, comme pour signifier son assentiment. Ou peut-être n'était-ce que superstition.

Comme elle en avait reçu l'ordre, sa servante se présenta bien avant l'aube pour l'aider avec les ultimes préparatifs. Les mains du Nordien tremblaient tellement que ce fut à elle de l'aider à boutonner sa veste et attacher la fibule de sa cape. Il s'agissait enfin d'une cape bordée de fourrure, faite pour le voyage, et non plus les simples capes de tissu qu'il portait à Port-Réal. La jeune femme semblait presque émue elle aussi de le voir s'en aller, elle le servait depuis des années après tout, et le Jeune Loup n'était pas le maître le plus détestable du monde.

Juste avant de quitter la pièce dans laquelle il avait passé tant d'années, Robb eut presque un pincement au coeur. Certes, cette chambre n'était pas son foyer, elle ne l'avait jamais été, mais il n'avait rien eu d'autre. Il n'avait rien connu d'autre. Il ne ferma la porte qu'avec un ultime regard en arrière, conscient qu'il se jettait dans l'inconnu.

Son sombreloup sur les talons, il parcoura les couloirs du palais qu'il connaissait si bien avant de se diriger dans la cour, où les préparatifs du convoi avaient déjà bien avancé. Le Nordien n'ignorait pas qu'ils devraient se rendre au port, où un bateau à destination de Blancport les attendait. L'idée de découvrir le fief de sa fiancée -oh, que cette appellation nouvellement officialisée était douce!- et également ce qui serait sa belle-famille dans un futur proche était une perspective aussi inquiétante qu'agréable. Bien sûr, il n'ignorait pas l'influence que Wyman Manderly avait eu dans ce projet de fiançailles, mas il n'en demeurait pas moins qu'il allait épouser sa petit-fille ainée. Le trouverait-il digne de cet honneur, ce Lord parmi les plus riches et les plus respectés du Nord?

Il goûta pendant une seconde l'aube qui commençait tout juste à pointer son nez, accompagné de chants d'oiseaux et de la fraîcheur de la nuit dont le Nordien profitait avec plaisir sous sa fourrure. Comme si l'air était débarassé de l'oppressante chaleur qu'elle véhiculait au Donjon Rouge et le préparait déjà au Nord.

Surveillant du coin de l'oeil Vent Gris, qui se promenait dans la cour le nez au vent pour connaître les moindres détails de cette effervescence, le Nordien se dirigea vers Ser Barristan, qui était déjà là pour superviser les opérations. Apprendre que le Hardi faisait partie du voyage pour la garde rapprochée du Prince avait fait chaud au coeur du Jeune Loup, qui le tenait depuis toujours en très haute estime.

-Ser Barristan, c'est un honneur de vous avoir pour ce voyage.

Robb s'exprimait avec son habituel sens du protocole, mais la lumière de stress dans ses yeux bleus et le sourire qu'il peinait à réfrener étaient parfaitement clairs sur la tornade de sentiment qui éclatait sous ces boucles auburn. Mais comment aurait-il pu en être autrement?

Dire qu'il n'avait pas voulu croire que le Prince Viserys obtiendrait gain de cause auprès du Roi et qu'il pourrait accompagner son voyage vers le Mur!Il avait décidément montré bien peu de confiance envers celui qui avait pu faire tant pour lui. Leur premier échange avait après tout si mal commencé, entre celui qui avait perdu son père et celui qui avait perdu sa famille au cours de cette rébellion.

Les mains de Robb ne tremblaient plus, mais son teint d'ordinaire pâle avec aujourd'hui la blancheur de la faïence d'un bidet. Quinze ans d'attente, de frustration et d'attentes concentrées sur ce seul départ. Il retrouvait enfin la Terre qui aurait toujours du être la sienne.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Dim 2 Juil - 16:25

Le grand jour était arrivé, du moins cela l'était sans doute pour Robb qui devait l'avoir placé sur un piédestal, depuis qu'il avait appris qu'il était de la partie concernant le voyage au Nord.

Le prince se leva à son habitude, c'était quartier était cependant bien plus vide. Les domestiques avaient tout emporté dans un temps records et embarqué les possessions sur prince sur son navire, le Modestie. Tel une bande de jongleurs ses serviteurs avaient dû faire embarquer ses affaires, et également faire en sorte que le levé du prince soit aussi confortable que possible, jonglant avec toute leurs obligations. Une coupe de fruit, avait était déposé sur la table, afin de permettre au Dragon de L'Est de se sustenter.

Le voyage serait pénible, surtout la longue route. Enfin, il allait devoir s'habituer, et après tout, cela lui permettrait de se préparer mentalement à l'hospitalité sur le chemin du retour. Les contrées du Conflans étaient si pauvres que le prince s'attendait a un confort tout aussi relatif que sur les routes.

Privilégiant une houppelande noir et rouge, aux couleurs de sa maison, le jeune prince s'empressa de descendre les marches de ses appartements pour se rendre dans le hall qui donnerait sur la cour. Cependant maladresse ou malchance, le pied princier dérapa sur les dernières marches de l'escalier et le prince chuta sur son auguste postérieur en bas de ceux-ci.

Le conjurateur quelque peu amusé vient aider à relever son maître qui visiblement n'était pas d'humeur. Viserys pris une longue inspiration pour ne pas laisser sa colère éclater, et montrer les crocs, a tous. C'était, après tout, un grand jour et il se devait d'être impeccable.

Se massant un instant, le poignet droit, il sortit de la citadelle pour se rendre dans la cours ou le cortège princier était là. La dizaine d'hommes vêtue de leurs armures noires, avec a leur tête Ser Borros, ainsi que les manteaux d'or alloué a sa protection. Le jeune nordien était également là, il pouvais deviner son impatience de se voir a Winterfell.

"Ser Barristan, Robb Stark, c'est une belle journée, de bon augure pour notre voyage."

Le Dragon de L'Est glissa son regard vers le ciel bleu, observant un instant les oiseaux tournoyé dans le ciel, puis inspecta lui-même le cortège. Outre l'escorte elle-même, de nombreux courtisans qui suivait le Prince Viserys depuis Peyrdragon l'accompagnais également vers le nord. Ajouté a cela sa suite de serviteurs, et ses protégés que cela soit ses charlatans ou ses artistes. Tout un beau petit monde qui gravitait autours du prince depuis fort longtemps. À cela s'ajoutais bien entendu les chariots de matériel, et les prisonniers, mais on avait pris la peine de déjà les faire embarquer sur bateau. Il espérait cependant que le fait qu'il y avait des femmes dans sa suite n'allait pas attiser la superstition des marins concernant les femmes sur un navire.

"Je suis particulièrement ravie de voir que le Roi a accédé a ma demande concernant votre présence Ser Barristan. Je ne pouvais rêver meilleur protection."

1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Lun 24 Juil - 12:13

Fuir le soleil

An 298 - Lune 13 - Semaine 1



Feat. Robb Stark & Viserys Targaryen

Il faisait encore nuit noire lorsque le Hardi avait quitté sa couche, s’était lavé et avait revêtu son armure de Garde Royal ainsi que sa cape immaculée. La veille, il avait demandé à recevoir des capes de rechange en plus de celle qu’il portait aujourd’hui. Le voyage serait long ; ils allaient au-devant d’un climat bien plus hostile que celui, clément, des Terres de la Couronne. Il se devait d’arborer constamment une tenue irréprochable…pas pour lui, ni pour ceux chez lesquels ils se rendaient, les Stark de Winterfell, mais pour le Prince Viserys.

Lorsqu’il fut prêt, il quitta ses quartiers, demanda à des domestiques de descendre ses malles de voyage jusqu’à la cour et de les placer dans la charrette qui transporterait les vêtements et effets des gardes qui participeraient au voyage et se rendit lui-même directement à la cour. Là, il passa le reste de la nuit à superviser les préparatifs. Le Prince avait signifié son désir de partir tôt ; aussi la majorité des préparatifs devaient être bouclés lorsque le Prince ferait son apparition. D’où son réveil fort matinal. Pendant qu’il discutait avec un des gardes portant l’armure noire représentative des gardes personnels du Prince, Ser Mandon Moore, celui qui le remplacerait à son poste durant son absence, fit son apparition. Il lui apportait un gobelet de vin chaud ainsi qu’un petit pain brioché. Ser Barristan sourit en le voyant :

Ce n’était pas nécessaire, Ser Mandon dit-il en prenant néanmoins les denrées que ce dernier lui tendait. Je vous remercie.

Il but une gorgée de vin et mordit dans le pain brioché, encore tout tiède de sa cuisson récente. Ser Mandon prit la parole :

Je remplierais vos obligations pendant votre absence, Capitaine, vous avez ma parole.

Je n’en doute pas un instant, Ser. Le Roi et sa famille sont entre de bonnes mains.

Ser Mandon sourit : Le Prince Viserys est sous bien meilleure garde que le Roi son frère.

Ser Barristan ne répondit rien à ce compliment de son second, si ce n’est par un sourire timide et une légère inclinaison de la tête. Il discuta encore un moment des derniers points importants qu’il voulait aborder avec Ser Mandon puis les deux chevaliers se séparèrent par une poignée de mains, Ser Barristan rendant son gobelet vide à son remplaçant avant de poursuivre les préparatifs.

L’aube commençait à poindre à l’horizon, éclairant la cour d’une douce lueur rose-dorée lorsque le Chevalier vit le loup-géant de Robb Stark rôder parmi les charrettes et les domestiques, certains n’étant pas rassurés par sa présence. Il finit par venir chez lui. Barristan Selmy le laissa le flairer, hésiter à tendre sa main vers lui pour le caresser, lorsque le Jeune-Loup vint le rejoindre. Il était fin prêt à partir mais semblait aussi angoissé qu’excité à l’idée de ce voyage. Il le salua poliment, salut rendu par le Chevalier :

Robb Stark, heureux de vous voir parmi nous.

Il appréciait beaucoup ce jeune homme et avait déjà plus d’une fois songer à lui en tant que potentielle recrue pour intégrer la Garde Royale. Il lui souriait chaleureusement, essayant de trouver quelque chose d’adéquat à lui dire pour soulager son anxiété :

C’est également une première pour moi vous savez… Je ne suis jamais allé dans le Nord mais me réjouit, certainement dans une moindre mesure que vous, d’en fouler ces terres et d’en rencontrer ses habitants, surtout votre famille.

Derrière eux, des bruits de pas dont il en reconnut la démarche se firent entendre. Ser Barristan se retourna pour faire face au Prince Viserys, prêt à partir. Il posa un genou à terre pour le saluer :

Prince Viserys.

Puis il se releva, sans signe de difficulté malgré son grand âge et le poids de son armure. Il accueillit humblement les compliments du Prince :

Le Roi votre frère ne risque rien entre ces murs ; mes frères jurés assureront tout aussi bien sa protection en mon absence qu’en ma présence. Si celle-ci peut vous conforter dans votre voyage et vos démarches, alors l’honneur est pour moi de pouvoir vous servir. [Il jeta un bref coup d’œil autour de lui avant de poursuivre.]Nous sommes prêts à partir, mon Prince. Si vous l’êtes, ainsi que vous, Robb, je puis ordonner à amener nos chevaux et nous pourrons nous mettre en selle. J’ai pris la liberté de faire seller également un cheval pour vous, mon Prince, si l’envie vous prendrait de vouloir chevaucher à nos côtés…

© DRACARYS

Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 833
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Mar 25 Juil - 4:46


FUIR LE SOLEIL



Ser Barristan le salua en retour, et Robb ne put que se réjouir de sa présence dans ce voyage. Il n'était pas sûr de ce que le Hardi pensait, après tout on lui faisait quitter ses responsabilités auprès du Roi pour plusieurs lunes d'un voyage qui se promettait épuisant.
Mais le chevalier s'adressa poliment à lui, semblant se réjouir de cette occasion de découvrir le Nord et ses habitants. Il lui avait effectivement dit, lors de leur dernière discussion, qu'il n'en avait jamais eu la possibilité auparavant.

-Je suis sûr que ce voyage vous plaira, Ser Barristan. Le Nord ne prise certes que peu la chevalerie, mais il n'en est pas moins peuplé d'hommes d'honneur. Vous serez accueilli comme il se doit.

Robb s'était exprimé d'une voix posée, et maintenant qu'il avait repris le contrôle de lui-même, seule la lueur d'enthousiasme dans le bleu de ses yeux pouvait trahir les sentiments qui l'agitaient en ce moment même, accentué par la proximité du Hardi, qui représentait pour lui à la Cour le modèle de vertu et de courage que devait être le seigneur son Père à Winterfell. Il l'avait d'ailleurs aperçu s'approcher de Vent Gris sans aucune crainte, et la réaction tout à fait positive du sombreloup, pourtant taciturne avec les autres êtres humains, était la preuve du charisme et de la bienveillance naturelle que le chevalier dégageait.

C'est alors qu'un son de pas se fit entendre, et le Jeune Loup tourna la tête pour apercevoir le Prince Viserys qui s'approchait d'eux. Ser Barristan mit un genoux en terre, Robb contenta de s'incliner respectueusement devant l'homme qui avait rendu ce voyage possible.

-Prince Viserys.

Comme à son habitude maintenant, le Nordien laissa les deux hommes échanger, conscient du passif qui existait entre eux deux. Lui-même était de toute façon en très bonne compagnie avec ses propres pensées, impatient qu'il était à enfin quitter les murailles étouffantes de cette capitale sudière qui l'avait vu grandir. Les préparatifs touchaient à leur fin, le Hardi avait tout géré avec la compétence habituelle qui était la sienne.
Il laissa donc patiemment discuter le Prince et le Chevalier. Il avait attendu cet instant durant quinze ans, il n'était plus à quelques minutes près, loin de là.

Quand l'heure du départ fut sonné, Le Jeune Loup siffla Vent Gris à ses côtés, qui cessa de fureter partout pour répondre à l'appel de son humain. Après s'être assuré que son cheval était correctement scellé, il se mit le pied à l'étrier et se mit en selle. Il approcha ensuite sa monture de Ser Barristan, ignorant sur le Prince comptait se déplacer jusqu'au port jusqu'en palanquin ou à cheval. Vent Gris, conscient que quelque chose d'important était en train de se dérouler, suivait sa monture quelques pas en arrière, de plus en plus fébrile alors qu'un départ semblait approcher. Le sombreloup n'était pas fait pour Port-Réal, il ne l'avait jamais été, et Robb était impatient de le rendre aux contrées nordiennes qu'il n'aurait jamais du quitter.

Robb, patient, attendit que les derniers préparatifs soient termiés avant de s'adresser de nouveau au capitaine de la garde royale avec un aimable sourire:

-Je suppose que c'est à vous, qui êtes le maître d'oeuvre de tout cela, de prononcer notre départ, Ser Barristan!

Le soleil commençait doucement à pointer son nez au dessus de la capitale. Il s'agissait pour le Jeune Loup de sa dernière aurore à Port-Réal, et cela n'était pas pour lui déplaire. Son esprit était déjà loin d'ici, à chevaucher dans des plaines enneigées, et à rêver de forteresses millénaires.



© Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Mar 25 Juil - 15:17

Le Dragon de l'Est glissa son regard à nouveau sur ceux qui l'accompagneraient en effet Ser Barristan n'avais pas chômé. Tout était enfin prêt, mais si les préparations avaient pu être longues, ce n'était qu'infime face a ce qu'ils allaient devoir parcourir, ils en auraient pour un long moment. Plusieurs lunes de voyages sans doute, des lunes ou il ne serait pas la cible des intrigues qui vise ceux de la famille royale, et ou il resterait encore libre pendant ces quelques lunes, de pouvoir voyager à sa convenance. Ce voyage était une façon d'osciller entre ses devoirs et son envie d'être libre quelque temps, avant qu'ils ne doivent se lier à Dorne.

La perspective ne l'enchantait pas énormément au départ, mais les écrits du Prince Doran, avaient su sortir Viserys de sa réserve et se dire que sa vie dans le pays aride et sec de Dorne, ne serait pas forcément désespérante. Le conjurateur restait à bonne distance son maître dans une posture rigide, gardant le silence, et dardant ses yeux sur convoi a la recherche sans nul doute d'imperfection ou de chose manquante, mais en vains.

" Ser Barristan, comme toujours, vous avez fait un travail remarquable, tout est prêt. Vous auriez la charge d'assurer pleinement notre sécurité quand nous aurons posé le pied à Blancport. Ser Boros et mon ami d'Essos ne nous accompagnerons pas plus loin."

C'était un fait inhabituellement jamais le prince ne s'était séparer ni de son protecteur, ni de son conseiller pendant si longtemps. Mais c'était aussi en sorte une grande marque de confiance de s'en remettre pleinement a Ser Barristan, ce qui n'avait rien de surprenant vu l'estime que le Prince accordait au capitaine de la garde royale. Il glissa un regard vers le cheval qui était préparer pour lui et reconnu son palefroi Paquerette, sortis de l'écurie prêt à être monté et esquissa un sourire.

"Ser Barristan, vous avez bien fait, je serai ravi de chevaucher avec vous deux jusqu'au bateau."

Le jeune prince se dirigea vers la monture, et grimpa lentement dessus, flattant l'encolure du cheval affectueusement.

"Le jeune Stark a raison Ser, c'est a vous de donner le coup d'envoi, pour que nous puissions débuter cette grande aventure tous ensemble. Vous devez d'allieurs être des plus impatient Robb."

Le prince esquissa un grand sourire, alors qu'il se tenait bien droit sur son cheval, et glissa un regard vers le Donjon Rouge, il aurait aimé voir Daenerys a un des nombres balcon pour lui dire au revoir, mais la jeune princesse devait sans doute êtres grandement occupée.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Jeu 10 Aoû - 12:22

Fuir le soleil

An 298 - Lune 13 - Semaine 1



Robb Stark & Viserys Targaryen

Autant les mots simples de Robb Stark que ceux, princiers et royaux, de Viserys Targaryen, furent synonymes d’honneur pour le Hardi. En homme simple et humble, il accueillit leurs bonnes paroles à son encontre en silence, baissant légèrement la tête et allant même jusqu’à s’incliner lorsque le Prince en vint à faire ses éloges. Il se redressa cependant, lorsqu’il entendit qu’il serait le seul à assurer l’entière protection du Prince et de Robb une fois qu’ils auront accosté à Blancport. Une légère ombre d’inquiétude vint accentuer le visage ridé du vieux chevalier. Etait-il judicieux de s’en remettre entièrement à lui pour le reste du trajet ? Certes les Manderly auront peut-être apprêté une petite délégation pour les accompagner jusqu’à Winterfell, compte tenu de l’importance de l’invité chez les Stark… Il choisit néanmoins de n’en rien dire au Prince, préférant ne pas le contredire sur ce point et répondit simplement :

Votre sécurité sera assurée au péril de ma vie, mon Prince.

Autour d’eux, les gardes personnels du Prince Viserys commençaient à se mettre en selle ou à grimper sur les charrettes qui transporteraient les effets des voyageurs et les vivres jusqu’au port où ils embarqueraient pour Blancport. Ils étaient prêts ; il ne restait plus qu’eux. A la suggestion de Robb, à laquelle vint se greffer l’approbation du Prince, il acquiesça du chef et fit un geste en direction des trois garçons d’écurie qui tenaient les brides de leurs montures respectives pour qu’ils approchent. Ils s’exécutèrent et Ser Barristan les remercia, tenant la bride de son propre cheval baie dans la main droite et celle du Prince dans la main gauche, tandis qu’un garçon d’écurie s’assurait que Robb se mette en selle sans difficulté, peu rassuré cependant par la proximité de ce Vent-Gris qui regardait son maître se hisser sur le dos de son cheval. Ser Barristan eut alors un mot de réconfort envers le jeune garçon alors que Viserys se mettait en selle :

N’aies crainte ; il est impressionnant mais c’est une brave bête.

Le Sombreloup tourna sa tête vers celui qui venait de parler et émit un léger bruit du fond de sa gorge, comme s’il approuvait ses dires. Puis le garçon s’en alla, non s’en regarder plusieurs fois en arrière en direction du loup du Nord. Le Hardi s’assura que le Prince était bien en selle avant de monter à son tour à cheval. Puis il s’adressa au Prince ainsi qu’à Robb :

Si vous me faîtes cet honneur, alors il est temps de partir. L’honneur me serait encore plus grand si vous chevaucheriez à mes côtés jusqu’au port.

Et il ouvrit la voie, se plaçant en tête du convoi en sortant de la cour du Donjon Rouge, Viserys sur sa droite et Robb sur sa gauche. Ils descendirent la rue qui y menait au pas, les habitations étant encore pour la plupart plongées dans cette mi-pénombre suivant la nuit et annonçant l’aube. Il tourna la tête vers le Prince Viserys, parlant suffisamment fort pour que Robb puisse l’entendre également :

Si je puis me permettre mon Prince, le fait que vous permettiez au jeune Robb Stark de vous accompagner et de rencontrer enfin sa famille est un grand signe de noblesse et de bonté de votre part.

Puis il se tourna vers Robb :

Lorsque vous aurez appris à connaître les vôtres, me feriez-vous l’honneur de me présenter à eux ? J’ai certes combattu les Stark mais sans la miséricorde de l’ami de votre père, Robert Baratheon, et le caractère honorable et juste de votre père, je ne serais pas ici. Si je ne puis plus remercier comme je le devrais Lord Robert, il me faut au moins remercier Lord Eddard…

© DRACARYS

Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 833
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Jeu 10 Aoû - 15:48


FUIR LE SOLEIL



Robb sentait la douce morsure de l'impatience se refermer sur son coeur alors que l'instant fatidique du départ semblait approcher un peu plus à chaque seconde. Il avait grimpé en selle avec l'avidité d'un jeune homme prêt à conquérir le monde, tandis que la fébrilité de Vent Gris se faisait de plus en plus sentir.  Le jeune garçon qui lui avait apporté sa monture semblait d'ailleurs bien impressionné par le sombreloup, mais avant que Robb n'ai pu prendre le temps de le rassurer, c'est Ser Barristan qui s'en chargea. Robb sourit au garçon d'écurie en signe d'encouragement, conscient que jamais son compagnon à quatre pattes ne s'attaquerait ainsi à un humain ne représentant aucune menace. Cela ne sembla pas complètement rassurer le jeune serviteur, mais cela était compréhensible: Au moins était-ce la preuve qu'il était doté d'un solide instinc de survie.

Le Prince Viserys avait appuyé sa proposition de laisser au Hardi l'honneur de signifier le début de ce grand voyage, supposant ensuite avec raison son impatience.

-Je le suis, mon Prince. Je vous remercie infiniment d'avoir permis ce voyage.

Le chevalier monta également sur sa monture, avant de donner le départ du convoi. Robb laissa au Prince la place à la droite de son protecteur, amenant son cheval sur sa gauche tandis qu'ils prenaient la tête du convoi. Le sang pulsait dans ses oreilles, amené par un coeur qui battait de plus en plus vite à l'idée que ce départ dont il avait tant rêvé avait commencé, enfin commencé.

Ils s'engagèrent dans les rues de la capitale, qui a cette heure bien matinale étaient bien peu peuplées. Les rares matinales personnelles observaient l'impressionnant convoi et les trois hommes à leur terre avec une certaine curiosité, certain s'inclinant en reconnaissant le Prince Viserys. Robb, quant à lui, goûtait la douce fraîcheur de l'aube, se contenant d'un respectueux signe de tête pour appuyer le propos du Hardi quand il signifia au Prince tout le bien qu'il pensait de sa bonne action. Le Jeune Loup n'était pat certain des intentions du Dragon en faisant un tel geste pour lui, cependant sa reconnaissance ne lui en demeurait pas moins acquise. Il était vrai que nul Targaryen n'avait encore fait pour lui une chose aussi bénéfique et lourde de sens pour l'otage de la Couronne.

Le Nordien sourit au commandant de la garde royale quand ce dernier se tourna dans sa direction, lui demandant de lui présenter à sa famille, une fois arrivés à Winterfell. Il était vrai que Ser Barristan et le seigneur son père n'avaient pas combattu dans le même camp durant la rébellion qui avait déterminé tant de destins. C'était d'ailleurs pour cette raison, et en raison de la fidélité bien connue de l'Orageois envers la famille royale, que Robb avait longtemps cru être méprisé de ce dernier. Néanmoins, la notion d'honneur semblait être capable de traverser les camps et les anciennes inimitiés pour laisser place à un respect bien mérité. Cela ravissait d'ailleurs le coeur du jeune Nordien, qui avait toujours nourri une grande admiration pour le Selmy. Il prit donc la parole avec une certaine joie:

-Ce sera pour un honneur, Ser Barristan, que de vous présenter aux Stark. Je suis sûr que le Seigneur mon père appréciera la présence chez lui d'un homme d'honneur tel que vous.

Le Jeune Loup avait volontairement esquivé la partie des mots du chevaliers qui évoquaient la rébellion ainsi que Robert Baratheon, de crainte d'attiser la colère du Prince qui chevauchaient à côté d'eux. Le Nordien se souvenait encore très bien de la première réaction du Dragon le jour de leur rencontre, et il ne tenait pas à lui donner d'autre raison de ressortir le mépris évident qui semblait faire partie de sa personnalité. Mais Robb était tout de même sincère envers le Hardi, et il était certain que Lord Stark apprécierait de voir, certes un ancien adversaire, mais l'un des plus valeureux de tout le royaume, quelqu'un à qui son ami d'enfance avait sauvé la vie malgré leurs différends lors de la rébellion. Il ne pouvait en être autrement.

Le convoi continuait la lente traversée de la ville alors que le soleil se levait au dessus de Port-Réal, amenant avec lui une foule de plus en plus conséquente de curieux sans doute venus observer le Dragon, son protecteur et l'otage de son royal frère. Robb souriait en réponse de ceux qui le regardaient véritablement, mais lui-même n'était déjà plus là. Son esprit était déjà bien loin de cette capitale qu'il ne connaissait que trop bien. Il amena une main sur la fibule de sa cape, cette cape que lui avait offerte sa fiancée juste la veille de ce grand jour, se souvenat également de leurs échanges et de ce baiser qui le laissait encore rêveur.

-J'espère que ce voyage sera à la hauteur de vos espérances, mon Prince -dit-il en tournant la tête vers Viserys. Après tout, vous allez rencontrer nombre des sujets de votre famille, dont beaucoup n'ont jamais vu un Dragon dans leur vie.




© Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Jeu 10 Aoû - 21:09

Fuir le Soleil

Donjon rouge | Lune 13 semaine 1 année 298 | Robb Stark Barristan Selmy


Le Targaryen opina de la tête, visiblement satisfait de la situation. Ses hommes commençaient a prépare le dépars des chariots et lui-même se mit lui-même a droite du chevalier de la garde royal. Il en profita pour observer un instant le bon peuple matinal qui se lever pour commencer leur dure journée de labeur. Il effectua un geste de la main pour en saluer quelques-uns, en leur accordant un sourire bienveillant. Une brise fraîche faisait voler les rubans de sa houppelande, tandis qu'ils regardaient plusieurs des rues perpendiculaire a l'allée qu'ils empruntaient.

"Je ne doute pas un instant pour ma sécurité, si vous commandez la garde royale, vous saurai sans aucun doute commander les manteaux d'or, et mes hommes aussi bien que mon bouclier lige ser Boros."


Il gardait la tête haute, tournant un instant son regard sur la forteresse rouge. Il ne la reverra pas d'aussitôt. Que cela ne tienne, ce voyage lui ferai gagner un gain de temps des plus précieux. Le voyage de Viserys visait également a temporisé sa future condition, et a le mettre quelque temps hors porté de Rhaegar et des intrigues de la cour, tout en menant les siennes.

Les conjonctures étaient favorables à ses projets, n'avaient il pas eu l'excellente surprise de susciter l'intérêt de Lord Stannis Barathéon avec son expédition ? Cet austère seigneur de l'orage qui était de sa parenté était resté fort discret s'occupant des terres de l'Orage, et le voilà qu'il prenait la plume pour le contacter en personne, et le félicitait pour son initiative. Son regard exprima tout son contentement alors que son esprit s'auto-congratulait de la situation, flattant ainsi son ego.

"Ce n'était pas gagné d'avance, convaincre Rhaegar n'a pas forcément était des plus simples. Enfin, vous savez tous deux comment est le roi."


Le prince n'en dit pas plus, en vérité le roi n'avait montrer que de petite réticence sur le sujet. Viserys était venu avec un projet bien bâtit et le roi l'avait plus ou moins vite accepté. Visiblement conquis par les argumentaires de son frère, il avait simplement eu quelque réticence pour Robb que Viserys avait balayé avec quelques arguments. Mais il avait tout intérêt à présenter cela comme un exploit complexe pour augmenter la valeur de son mérite. La vie n'était que mise en scène, et ce qui était important n'était pas vraiment la vérité, mais plutôt ce que les gens croyaient.

"En parlant de Barathéon. Lord Stannis m'a écrit en personne, il a fait joindre quelques prisonniers de sa forteresse et l'équipement requis pour ceux-ci, afin de les joindre à notre convoi. Je suis fort aise de voir qu'un Lord Suzerain se soucie également de l'intégrité du royaume dans son entièreté."


Il opina par la suite légèrement à Robb, oui, il était curieux de voir à quoi ressemblait les Nordiens, il était également dans son souhait de faire en sorte de se faire apprécier de ceux-ci et de combler le gouffre béant qui séparait le Nord et le Sud. Mais dans la finalité, il était déjà gagnant, avant même son départ la missive de Lord Stannis était encourageante et il aurait également à travailler dans le sens de l'orage pour apporter la paix. Après tout Stannis était un cousin éloigné, de la famille Targaryen, et il avait était capable de travailler avec la couronne dans le cadre de la rébellion fer-né.

"Je l'espère Robb Stark, je l'espère. Je suis curieux de voir une région qui est bien différente de ce que nous avons connu et de voir a la foi, votre antique forteresse familiale, mais surtout le Mur et la garde de nuit. Je me demande s'il est plus haut que le phare de Villevieille."

Il glissa sa main amoureusement sur son pendentif, il ne pouvait s'empêcher de penser à Daena, a la mention de sa cité natale. Ce qui n'était pour lui qu'une simple amourette de prime alors, c'était développé en un lien qui lui donnais la force d'avancer avec détermination. Cette séparation était nécessaire pour ses propres projets, mais c'était pour mieux la retrouver lorsque tout serait fini.


© Feniix


3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Lun 21 Aoû - 16:29

Fuir le soleil

An 298 - Lune 13 - Semaine 1



Robb Stark & Viserys Targaryen


Le Hardi gardait le silence tandis que le Jeune Loup et le Dragon de l’Est échangeaient entre eux. Il préférait de loin se concentrer sur le chemin qui les mèneraient jusqu’à leur embarcation ; une embuscade, même dans un lieu qu’il connaissait si bien comme Port-Réal, était si vite arrivée… Néanmoins gardait-il une oreille à l’écoute de la conversation qui avait lieu entre le Prince Targaryen et l’héritier du Nord. Il avait incliné la tête vers Robb Stark en signe de remerciement silencieux lorsque celui-ci lui avait fait part de sa volonté, teinte d’une certaine fierté toute compréhensible, de le présenter à sa famille. On disait Lord Eddard fort juste et à la loyauté sans pareille. Il se devait de rencontrer un homme tel que lui, qui partageait tant de ses propres convictions… Puis il entendit le Prince faire mention des difficultés qu’il rencontra lorsqu’il dut convaincre le Roi son frère. Il est vrai que ce dernier pouvait se montrer aussi juste que borné et le convaincre alors était chose très difficile, pour ne pas dire impossible. Bien souvent y avait-il assisté, que ce soit en tant que simple Garde Royal qu’en tant que membre du Conseil Restreint. S’il n’était pas homme à entrer dans une fureur noire comme feu son père lorsqu’on allait à l’encontre de ses idées, il pouvait cependant camper sur ses positions indéfiniment. Néanmoins, il préféra taire son opinion à ses compagnons de voyage. Ce n’était pas le moment de critiquer un Roi qui, somme toute, était un excellent souverain à son avis.

Lorsque le Prince Viserys fit mention de Lord Stannis Baratheon, Barristan tourna la tête vers le Prince et l’écouta parler de la missive inattendue qu’il reçut de la part du Suzerain de l’Orage. Il nota l’opinion positive du Prince envers Lord Stannis et se permit de renchérir :

Lord Stannis est souvent critiqué pour son austérité. Il est vrai qu’il est homme assez froid et taciturne, tout l’inverse de son jeune frère Renly et plus encore de feu son aîné, Robert. Cependant, c’est un homme juste et droit qui sait reconnaître les bonnes actions lorsqu’il en voit une…et la vôtre mon Prince ne lui a visiblement pas échappé. C’est là un honneur qu’il vous fait et une preuve d’aller de l’avant à vos côtés et aux côtés de la maison Targaryen. Une excellente chose pour l’avenir.

Puis il retomba dans le silence, se posant les mêmes questions que le Prince…Malgré son grand âge, lui aussi était fort curieux de voir l’un des endroits les plus mythiques de Westeros tel que le Mur…

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 833
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Mer 23 Aoû - 15:33


FUIR LE SOLEIL



Les rues de la capitale défilaient lentement sous les sabots de leur monture, et Robb prêtait une oreille distraire à ce qui pouvait se dire entre le Prince Viserys et Ser Barristan. Il n'avait pas répondu dans le Dragon avait souligné la difficulté qu'il avait rencontré à convaincre Rhaegar de l'emmener dans ce voyage, à part un simple hochement de tête reconnaissant. Il n'avait même pas compris que le Roi accepte de voir l'otage qui garantissait la paix avec le Nord quitter les terres de la Couronne. Le Nordien ne pensait pas quitter la capitale avant d'être libéré définitivement de sa posture d'otage et de pupille auprès du Roi. Les seigneurs du Nord devraient sans doute ressentir la même surprise, et se poser la question du pourquoi de ce voyage. Le fait de ne passer que quelques jours à Winterfell avant d'atteindre le Mur puis de regagner la capitale pouvait passer comme inutile, voire cruel de la part de la Couronne. Mais Robb savait à qui devait aller sa reconnaissance. Il n'était pas suffisamment niais pour accorder au Dragon une confiance aveugle, il était de son devoir de membre de la maison Stark d'avoir conscience des efforts faits par les autres.

C'est à ce moment que la conversation dériva sur l'apport de Lord Stannis de la maison Baratheon à la cause de ce convoi pour la Garde de Nuit. Robb avait été surpris de voir cette cordialité entre la famille de l'Orage et un membre de la famille Targaryen, particulièrement par rapport à Viserys, qui semblait si intransigeant avec tout ce qui approchait de près ou de loin à la traitrise. Il se souvenait bien de leur rencontre pour le moins difficile et teintée de mépris, le jour de l'arrivée du Dragon à la capitale. Et c'était Ser Barristan, ce cher capitaine de la garde royale, qui s'était interposé, avec son sens de la droiture et de la compassion. Comment Viserys avait-il pu seulement supporter un contact, même épistolaire, avec le frère de Robert Baratheon? Cela échappait totalement au Jeune Loup, qui n'ignorait pas les étranges théories du Prince sur le sang et la transmission de la traîtrise. Quoi qu'il en soit, lui-même ne ressentait aucune inimitié vis-à-vis du seigneur de l'Orage, et se réjouissait de toute l'aide qui pouvait être accordée à la Garde de Nuit. Robb garda donc le silence durant cette partie de l'échange, tentant toujours plus ou moins vainement de calmer les battements de ce coeur qui s'affolait dans sa cage thoracique. Toutes sortes d'images se bousculaient dans sa tête, aussi bien les moments passés avec sa douce fiancée que les représentations qu'il s'était toujours fait sur son retour dans le Nord. Tout cela ne serait qu'éphémère et douloureux, mais cela alimenterait ses doux songes pour le reste de sa captivité à la capitale.

Robb promenait son regard absent sur les rues de la capitale qu'ils descendaient, à présent précédés d'une foule de plus en plus compacte qui observait leur étrange cortège. Le Jeune Loup ne souciait pas vraiment, conscient qu'en présence du Hardi, rien de grave ne pourrait arriver à leur convoi, et tout occupé qu'il était à de plus importantes pensées.

Ils finirent cependant par déboucher sur le port, et cette vue affola encore la respiration du Nordien. Combien d'heures avait-il passé ici, à déambuler sur les quais en observant l'infini ballet des bateaux qui allaient et venaient, alors que lui restait sur le pont. Il n'avait encore jamais pris le bateau jusqu'à maintenant, et c'était une expérience qu'il était impatient de vivre, surtout pour une destination comme celle là.

Une fois arrivé devant le bateau du Prince Viserys qui les mènerait jusqu'à Blancport, Robb mit un pied à terre avant de confier de nouveau les rênes de sa monture à l'un des serviteurs qui avaient suivi le convoi pour s'assurer des ultimes préparatifs avant le larguage des amarres. Le frais vent marin fouettaient leurs visages et s'insinuaient sous les manteaux, pour le plus grand plaisir d'une jeune Nordien à qui il semblait vivre enfin pour la première fois en quinze ans.

Il mourait d'envie de grimper sur le bateau et d'en fouiller chaque centimètre carré, de se suspendre au moindre gréement sans presque plus de soucier ni du but initial de leur expédition, ni même du lendemain. L'instant présent avait rarement été aussi doux. Robb garda cependant son sens des convenances, et laissa le Prince passer devant lui pour se placer au côté du chevalier de la garde royale. Le départ était imminent, il le sentait, et son coeur battait de plus en plus vite. D'un instant à un autre, les amarres seraient largués, et tout allait pouvoir enfin commencer.



©️ Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Mer 23 Aoû - 17:31

Fuir le Soleil

Donjon rouge | Lune 13 semaine 1 année 298 | Robb Stark Barristan Selmy


Le Dragon de L'Est flatta un instant l'encolure de pâquerette, tandis qu'il voyait qu'ils gagnaient peu à peu leur destination. Le Port de la capitale, là ou le Modestie, son navire devait attendre. Le Capitaine Restart était sans doute déjà prêt à accueillir le prince comme il se devait et avait était prévenu des modalités du voyage et des "invités" qu'il aurait à bords.

Il opina lentement aux dires de Ser Barristan, avant de répondre se targuant d'un sourire en coin énigmatique.

"J'en conviens, il a dû recevoir la bonne partie de son héritage. Saviez-vous que nous somme cousin ? Sa grand-mère était la sœur de ma propre grand mère. Nul doute que les qualités du Sang Targaryen on délaissé Robert pour se pencher vers Stannis qui est un homme a la fois pragmatique et dévoué au royaume, comme me l'on démontrer ses écrits. Quel mal a-t-il fait a pars défendre sa maison? Contrairement à d'autres qui sont aller au-devant pour tuer d'autres hommes, il a défendu sa forteresse et fait face a la privation et a la faim. Il a bien mérité son pardon royal d'autant plus en regardant par la suite son intervention lors de la campagne contre les fer-né."

Il se garda bien de dire qu'il avait décidé de garder ce contact avec Stannis, car la petite dame de compagnie de sa nièce avait plaidé la cause de l'Orage. Il n'avait pas était à l'initiative de l'échange, le Lord lui avait écrit lui-même. Viserys n'aurait pas pris les devants avant longtemps, mais là l'aubaine était trop bonne pour qu'il ne l'exploite pas.

Puis enfin, ils arrivèrent dans la zone portuaire, là où était disposé son navire. Le Modestie trônait dans le port, comme le prince des navires. Finement entretenu, le bois a l'aspect noble distinguait déjà le bateau des autres plus usagé sur le port. De fines enluminures dorée parsemée le bateau ça et la tel des arabesque, le faisant quelque peu scintillée. La figure de proue représentait un dragon, poussant un rugissement, a l'aspect agressif. Il en avait lui-même dessiner les plans, et Rhaegar l'avait fait construire, un cadeau pour ses dix-huit années. Quelque part malgré leur différence, Viserys pensait que Rhaegar se sentait coupable de la vie qu'il avait fait subir à Viserys et a sa sœur Daenerys, peut être essayé t'il de compenser cela, en les couvrant de présent et en leur permettant d'avoir vécu si longtemps loin de leur devoir princier.

Les hommes étaient déjà prêts a le recevoir, et la passerelle était baisser. Les hommes en armure noire caractérisant les protecteurs du dragon de l'Est étaient disposés de chaque côté de la passerelle en guise de haie d'honneur. Tout était parfaitement organisé et minuté, et le dragon de l'Est mit son pied-à-terre tranquillement en esquissant un sourire satisfait. La vie était comme une pièce de théâtre, et ce genre de mise en scène ne faisait que le grandir. Il confia la bride à un de ses valets, et se dirigea d'un pas leste vers la passerelle, grimpa celle-ci avec l'agilité d'un chat.

Le capitaine Restart un homme a l'attitude austère au cheveu et a la barbe poivre sel s'inclina devant le prince et ses invités prenant la parole d'une voix grâce

- Votre cabine est en ordre, et celle de vos hôtes, on était également préparé.Une fois, les marchandises, les prisonniers et votre escorte embarquée nous lèverons les voiles.

"Parfait capitaine, parfait. Du bon travail comme à votre habitude"
Le Dragon de L'Est se retourna pour regarder le chevalier et le nordien, et d'un geste de la main désigna le bateau avant de prendre à nouveau la parole

"Bienvenu sur le Modestie. J'ai pris la liberté de vous faire préparer deux cabines que je réserve généralement pour les hôtes. Vous ne manqueriez de rien assurément et si c'est le cas n'hésitez pas a solliciter les marins, ou les serviteurs."

Il ne s'inquiétait certainement pas des problèmes de confort, le Modestie n'était pas taillé pour le combat et cela se voyait vis a vis du bateau. Il n'avait que pour but de transporter le Dragon de l'Est là ou il le voulait dans le confort le plus outrageux possible. Les chambres d'invités n'étaient pas à l'égal de la cabine du prince qui se trouvait a l'arrière du navire, mais elle était d'un confort des plus suffisant. Bien plus accueillante que la pauvre chambre qu'on avait donnée a Robb dans le Donjon rouge.


© Feniix


4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 833
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Dim 24 Sep - 14:52


FUIR LE SOLEIL



Robb écouta d'un air distrait les échanges entre Ser Barristan et le Prince Viserys concernant Stannis Baratheon. Les maisons Stark et Baratheon avaient été amies proches au travers de Eddard et Robert, elles avaient même failli être liées par le sang... Cependant la guerre avait eu lieu, Lyanna et Robert étaient morts tous deux, et le frère cadet de ce dernier avait pris la tête de l'Orage. Pour autant que Robb le savait, les liens entre leurs deux familles n'existaient maintenant plus ou presque, Stannis semblant bien décidé à redorer le blason du Cerf à la Couronne. Le Jeune Loup ne pouvait nullement le lui reprocher, après tout la rébellion de son frère n'avait pas véritablement été la sienne. Il semblait gérer l'Orage avec un certain brio, et s'était attiré les bonnes volonté du Prince, c'était là tout ce qu'il comptait.

Mais toutes ses réflexions qui avaient lieu dans un coin de sa tête n'étaient nullement parvenues à éclipser dans son coeur l'exaltation et l'impatience du départ, qui s'étaient faites encore plus sentir alors que le convoi était arrivé en direction du bateau qui les emmènerait tout droit à Blancport. L'idée pour le Jeune Loup de quitter la capitale, de prendre le bateau pour la première, l'imminence de la découverte de nouveaux horizons, était une joie comme il n'en avait encore jamais connue.

Un homme se présenta devant eux, sans doute le capitaine du navire, qui s'adressa au Dragon après s'être incliné devant eux. Le départ était manifestement imminent, et Robb devait faire un effort de plus en plus important pour ne pas laisser éclater sa joie au grand jour, ce qui serait bien peu protocolaire il fallait bien l'admettre.
Viserys désigna son navire d'un geste manifestement pompeux et fier avant de leur souhaiter la bienvenue sur le Modestie. Le Jeune Loup eut un rire intérieur en entendant ce nom, pensée accentuée en suivant du regard le geste du Prince qui désignait clairement un navire au luxe certain, foisonnant et à n'en pas douter inutile. Même si ses racines nordiennes lui avaient toujours épargné le goût du luxe outrageux, même après des années à la capitale, tout cela lui était bien égal en ce jour. Ils se rendaient à Blancport, et que ce soit à l'aide d'une barque de pêcheur ou bien perchés sur une montagne d'or flottante, cela lui conviandrait. Il se contenta donc de hocher légèrement la tête en signe de compréhension et de remerciement tout en promenant son regard sur l'imposant bâtiment. Une partie de lui se demanda cependant comment pourraient-ils se défendre en cas d'attaque marîtime. Le Modestie ne semblait clairement pas un bateau de guerre, pour autant qu'il eût pu le constater avec ses connaissances marîtimes approchant le zéro absolu, mais pouvait attirer nombre de convoitises avec sa richesse évidente. Cependant, il lui aurait semblé indécent de poser la question à voix haute, il la garda donc pour lui.

La visite du navire se poursuivie, Robb s'infligeant presque un torticolis à force de tourner la tête pour tout voir et de lever lex yeux vers les imposants grééments qui les surplombaient. Peut-être pourrait-il profiter de ce voyage pour en apprendre un peu plus en termes de navigation, pourquoi pas? Si le capitaine et ses marins ne voyaient pas d'objection à avoir un noble inutile dans les pattes, il pourrait sans doute découvrir plein de nouvelles choses.
Une fois cela fait, il se tourna vers le Prince Viserys. C'était par son bon vouloir qu'il se trouvait ici aujourd'hui, près à prendre la mer dans la direction de ses terres d'origines. Le Jeune Loup ignorait tout de ses véritables intentions, cependant elles lui étaient parfaitement égales dans l'immédiat. Il ressentait une véritable reconnaissance envers lui, comme tout Nordien qui se respecte et qui se targue de franchise, cependant il savait également, tout comme il l'avait confié à sa fiancée la veille au soir, qu'il n'accepterait d'accomplir aucune contrepartie qui contreviendrai aux intérêts des Stark et du Nord, là où allait sa plus grande allégeance.

-Si je comprends bien, nous sommes prêts à partir, mon Prince. A vous de donner le départ de ce grand voyage.

Il était parvenu à parler avec calme et déférence, ce qui relevait presque du miracle pour lui. Le son du vent résonnait déjà sans ses oreilles, il sentait cette émotion revenir déjà lui. Il rentrait chez lui.



©️ Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   Mer 27 Sep - 14:39

Fuir le Soleil

Donjon rouge | Lune 13 semaine 1 année 298 | Robb Stark Barristan Selmy


Viserys esquissa un sourire, alors qu'il posait sa main sur sa hanche gauche, avant de contempler le port. En effet, c'était a lui de donner le dépars de l'expédition. Il contemplait Port Réal et le donjon rouge. Visiblement satisfait des préparatif, il s'installa confortablement dans un siège visiblement prévu à l'effet du frère du roi avant de glisser son regard vers Robb

"Ce que je ferai, mais il manque quelque chose de crucial, cela ne devrait pas tarder."

Tapotant sur les accoudoirs de son siège, le prince fixa le port pendant un laps de temps indéterminé. Jusqu'à ce qu'une clameur se fit entendre lentement, des cantique qui s'approchais de plus en plus du port, jusqu'à ce qu'on puisse identifier la source. Une procession de Septon, avec sa tête le Grand Septon facile à reconnaître pour la couronne de cristal qu'il portait sur son front. La procession religieuse était encadrée par quelques membres des manteau d'or et s'arrêta devant le bateau.

Le Dragon de l'Est se leva alors qu'il inclina sagement le buste devant le représentant suprême des Sept , au sein du royaume tout entier. Une marque d'humilité qui ferai sans aucun doute plaisir au haut prélat de la foi. Comme le voulait la coutume, le grande septon se devait de bénir les membres de la famille royale qui partait de port réal, et Viserys ne comptais nullement s'y souscrire. Il était le plus traditionaliste de sa famille, et respecter ce genre de convenance à la lettre. Il écouta les sermons du Grand Septon, patiemment quand celui-ci appelait la personne du prince la bénédiction des Sept, afin de couronner l'expédition de succès.

Après une longue demi-heure de prière, et de cantique, la bénédiction s'acheva et le prince s'inclina une fois et regarda la procession religieuse regagner lentement les rues pour remonter sans aucun doute en direction du Grand Septuaire de Baelor.

"Maintenant nous pouvons partir. Capitaine, vous pouvez procéder."

Le prince s'installa confortablement, et regarda l'équipage se préparer afin de mettre les voiles, laissant derrière eux Port-Réal et ses intrigues.


©️ Feniix


5


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuir le soleil [PV Viserys Targaryen et Barristan Selmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viserys Targaryen
» Trombinoscope
» (F) Aishwarya Rai - Rosaliya ϟ Au service du dragon
» Le feu est une douce caresse sur les écailles d'un dragon... ft. Viserys Targaryen
» Qui sème le vent récolte la tempête [Viserys Targaryen/ Daena Hightower]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: