RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

  I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   Mar 20 Juin - 7:58

L'effervescence au Donjon Rouge n'avait cessé de croître depuis quelques temps, comme une fourmillière dans laquelle on aurait mit un grand coup de pied. Les rumeurs se multipliaient dans les couloirs du palais, toutes plus passionnantes pour les courtisans les unes que les autres.
Une première disait que l'un des fils de Mace Tyrell, Ser Garlan, avait rencontré le Roi dans le but de fonder un nouvel ordre de chevalerie, plus que jamais porteur des valeurs de ce statut, comme la protection des plus faibles. Robb savait que jamais de sa vie il ne rejoindrait un tel projet, cependant son enfance sudière avait été bercée par les grands récits de chevalerie et les histoires des exploits tels que ceux de Ser Barristan Selmy. Il n'avait encore reçu aucune confirmation que cette histoire était vraie, mais le Jeune Loup espérait de tout coeur qu'elle le soit. Un sursaut de courage et d'abnégation au sein des Sept Couronnes ne pouvait lui sembler que très positif, même pour l'adorateur des Anciens Dieux qu'il était.

La seconde, qui faisait beaucoup plus jaser les oisifs du château car beaucoup plus sujette à controverse, concernait la Princesse Arianne Martell de Dorne. Il se murmurait qu'un certain Daemon Sand, capitaine des Manteaux Rouges de Tywin Lannister, avait secrètement épousé la Princesse héritière!
Robb n'avait pas caché sa surprise en apprenant la nouvelle. Il n'avait, après tout, aucune raison valable de ne pas croire à cette histoire qui était en ce moment sur toutes les lèvres de la ville. Le premier concerné l'avait apparemment confirmé, disait-on même!
Le Nordien n'osait imaginer ce qu'avait pu penser le Prince Viserys, fiancé à Arianne Martell, quand il avait appris cela. Etait-il ravi de se voir potentiellement libéré d'un mariage qui ne semblait nullement l'enchanter, ou au contraire furieux de se voir ainsi tourné en ridicule? Comment savoir, la versatilité de son caractère tenait du record.
Daemon Sand...Ce nom disait quelque chose à Robb. N'était-ce pas lui que son amie Boadicée appelait son frère? Si tel était le cas, il fallait espérer que les crocs du Dragon ne se referment pas sur la gorge du Dornien.

Robb déambulait dans les couloirs du Donjon Rouge qui bruissait de toutes ces histoires, certaines prenant même des proportions aussi infernales que ridicules.Le Nordien ne prenait pas part à ces conciliabules, bien décidé à ne pas jouer à ce jeu de courtisans. Il avait beau toujours avoir connu cela, cela ne lui tapait pas moins sur les nerfs.
Il se dirigea donc vers les jardins, Vent Gris comme toujours sur ses talons. Il avait à quel point cela pouvait agacer certains, ici au Donjon Rouge, et cela ne faisait que lui donner des raisons supplémentaires de le garder constamment auprès de lui.

Une fois à l'abri des regards dans l'une des parties reculées du jardin, bercé par les multiples chants des oiseaux, Robb sortit de leurs caches au niveau de ses reins ses deux dagues, celle offerte à son amie Boadicée le jour de son départ, l'autre en verredragon, l'un de ses biens plus précieux. Cependant, sa maîtrise de ces armes était encore loin d'atteindre celle qu'il avait à l'épée.
Profitant de sa solitude, il exécutait donc quelques mouvements d'entraînements avec une dague dans chaque main, gardant son épée rengainée au côté, prêtant attention aussi bien à sa posture qu'au mouvement de ses poignets. Il était bien décidé à ne pas laisser un jour enfermé au Donjon Rouge sans le rendre utile d'une quelconque façon. Il restait silencieux, enfermé dans sa bulle d'isolement, déterminé à voir tous ses efforts porter leurs fruits.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Jacob Collins-Levy
Messages : 819
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   Mer 19 Juil - 21:38

I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be

An 298 – Lune 12, semaine 3



Robb Stark & Garlan Tyrell

Garlan s’était réveillé aux aurores, il avait dû mal à trouver le sommeil depuis peu. Voilà quelques jours qu’il avait eu son entretien avec le Roi et le Grand Septon, un entretien qui s’était bien déroulé, bien mieux que dans ses meilleures prévisions même. Il se serait attendu à avoir beaucoup plus de réticences de la part du représentant de la Foi et des réserves de la part de la Couronne. Mais au final, l’affaire avait plutôt été vite fixée. C’est-à-dire que le Galant leur avait plutôt bien exposé la chose, il préparait cela depuis longtemps. Il avait vu et revu les formes que l’Ordre pourrait prendre, analysant chaque situation. Lord Tarly lui avait toujours enseigné à analyser précautionneusement chacun de ses coups à l’avance pour éviter de commettre une erreur stupide. Il avait encore une fois mis en pratique ses précieux conseils, c’était un peu grâce à lui que l’ordre avait vu le jour finalement. Garlan lui devait beaucoup.

Certes, il avait dû faire des concessions, remanier légèrement la forme originel de l’ordre pour obtenir l’accord de la Couronne et de la Foi. Malgré ces quelques remaniements, il avait obtenu ce qu’il souhaitait. L’ordre avait pu voir le jour, cela ne ressemblait à rien pour le moment, car il faudrait très certainement des semaines, voir des lunes pour que cela commence à prendre forme. Ses amis, ses compagnons d’aventure, l’avaient suivie dans leur grande majorité et étaient donc les premières personnes à le rejoindre. Garlan savait qu’il pouvait compter sur eux, dans les meilleures comme dans les pires situations. Ils s’en sortiraient, ensemble. S’il avait à choisir, le jeune homme préférait que l’ordre soit composé de quelques individus qui se faisaient totalement confiance entre eux et qui s’entraidaient, plutôt que tout un troupeau ayant en son sein quelques brebis galeuses.

La raison de ses troubles de sommeil était donc l’ordre. A la fois trop excité pour trouver le sommeil, il avait tout un tas d’idées pour le faire progresser et cela occupait ses songes. Il restait quelque peu effrayé, car il savait que sa vie risquait de radicalement changer. Il ne délaisserait jamais son épouse, mais gérer l’ordre depuis Vieilles-Pierres le pousserait à s’éloigner régulièrement et pour de longues périodes du reste de sa famille. Willos, Loras et Margaery. Des visages qu’il avait l’habitude de voir au quotidien, ils avaient grandis ensemble et il allait s’en retrouver éloigné . Cependant, il savait que le destin les mènerait à suivre des chemins radicalement différents, c’était la vie. De plus, ce qu’il devait accomplir était quelque de grand, cela donnerait un nouveau souffle à la chevalerie, ça serait l’œuvre de toute une vie. Et il devait s’y adonner, sans aucun regret.

Il s’était réveillé du coup aux aurores, laissant Leonette dormir pour aller s’entraîner de bon matin. Il avait été toqué aux portes de deux de ses amis afin de les réveiller. Ils n’avaient pas trop apprécié d’être réveillé, surtout qu’ils étaient en galante compagnie, mais ils ne dirent pas non à un entrainement. Le temps qu’ils se préparent, il les devança pour se rendre jusqu’au terrain d’entrainement. Cela lui permettrait de s’échauffer, bien que s’entraîner sur des mannequins en paille n’avait rien de bien palpitant. Il parcourut le terrain jusqu’à voir une silhouette au loin. Quelqu’un avait la même idée que lui et préférait s’entraîner avant que le château ne s’éveille. En s’avançant, il remarqua une autre silhouette. Celle d’un chien…Un gros chien… Non ça ne pouvait pas être un chien. Serait-ce… Un loup ? Il avait entendu des rumeurs sur la présence d’un loup-garou à Port-Réal qui appartenait au pupille du Roi. Le Loup sentit sa présence et se tourna face à lui, ce qui alerta très certainement son maître qui stoppa ses mouvements. L’homme brun remarqua la présence de Garlan, il n’y avait pas de doute possible. Il le salua d’un respectueux signe de tête :

«- Robb Stark, je présume ? Un honneur de faire votre connaissance. Je suppose que vous avez préféré vous entraîner avant que le château ne s’éveille ? »

Il marqua une courte pause, les yeux de Garlan se posèrent sur une de ses dagues :

« Curieuse dague que vous avez là, je crois n’en avoir jamais vu de telle auparavant… »

© DRACARYS



"The best love is the kind that awakens the soul; that makes us reach for more, that plants the fire in our hearts and brings peace to our minds. That’s what I hope to give you forever."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   Jeu 20 Juil - 6:29


I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be



Robb était complètement absorbé dans ses mouvements, tentant de les faire les plus précis possibles. Les seigneurs et nobles se battaint rarement à la double dague, cependant il savait que qu'un simple couteau au détour d'une ruelle était suffisant pour rencontrer les Dieux. Et le Nordien était bien déterminé à maîtriser le plus d'armes possibles, pour êtrele guerrier que ses futurs bannerets exigeraient de lui qu'il soit.

Il fut cependant tiré de ses pensées par Vent Gris, qui jusque là n'avait pas bougé une oreille. Le sombreloup s'était tourné et avait commencé à gronder sourdement, attirant immédiatement l'attention de son humain. Robb tourna la tête pour découvrir un jeune homme qui l'observait. Le Jeune Loup ne le reconnut pas immédiatement, mais d'après son emblème, il appartenait à la délégation Tyrell de passage à la capitale. Le Nordien connaissait déjà Willos, et l'inconnu était trop âgé pour être Loras, il ne restait donc comme supposition que Ser Garlan.

-Vent Gris.

Sa voix avait claqué comme un ordre à destination de son ombre lupine, qui cessa aussitôt de gronder. Après quelques secondes à jauger l'inconnu du regard, Vent Gris finit par s'asseoir au côté de son maître, qui rendit au chevalier son inclinaison de tête avant de prendre la parole à son tour:

-Lui-même, et je suppose que vous êtes Ser Garlan Tyrell. C'est un plaisir de vous rencontrer.

Il promena ensuite son regard bleu vers les jardins, effectivement déserts à leur exception sous la lumière montante du soleil du sud. Robb reporta ensuite son attention sur le jeune homme pour lui répondre:

-Je m'entraîne souvent à l'abri des regards quand j'en ai la possibilité. Je suis suffisamment visible aux yeux de la Cour le reste du temps.

Le Nordien s'était exprimé avec amabilité, tout à fait bien disposé à l'égard des membres de la maison Tyrell. Il ressentait après tout admiration et amitié pour l'héritier de la maison à la fleur ainsi que pour lady Margaery, amie chère de son Prince. Il n'y avait donc aucune animosité ou méfiance dans l'attitude du Nordien.

Ser Garlan exprima alors son étonnement vis-à-vis de sa dague, et le regard de Robb suivit celui de son interlocuteur vers l'arme qu'il tenait toujours en main. Il était bien vrai que cela un matériau bien rare que le verredragon, qui avait été cher aux Nordiens durant la Longue Nuit si on en croyait les légendes. Rengainant sa seconde dague, il fit un pas en avant pour permettre au chevalier de l'observer de plus près.

-Il s'agit de verredragon, ce que les mestres nomment obsidiennes. Il est vrai que des telles armes sont maintenant plutôt rares.

Robb leva la main pour permettre à Ser Garlan de prendre la dague et de la soupeser si le coeur lui en disait. L'intérêt de son interlocuteur pour cette arme était celle d'un guerrier, et cela lui plaisait.

-J'ai cru comprendre que vous aviez récemment obtenu l'autorisation du Roi pour fonder un nouvel ordre de chevalerie dans le Conflans. Permettez-moi de vous féliciter pour cette grande nouvelle. Nul doute que cela ne pourra contribuer qu'à rendre à Westeros un peu de vertu et de courage.



© Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Jacob Collins-Levy
Messages : 819
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   Sam 19 Aoû - 17:23

I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be

An 298 – Lune 12, semaine 3



Robb Stark & Garlan Tyrell

Le chevalier scruta un long moment l’animal de l’héritier du Nord. Il faut dire qu’il y avait peu de loups au Sud du Neck, et qu’il n’y en avait aucun sur les terres du Bief. Sa curiosité était donc piquée à vif par cette créature qu’il n’avait jamais vu. Elle semblait assez docile, car elle avait prévenue son maître lors de son arrivé en grognant pour l’alerter et avait immédiatement obéie lorsque le Stark lui avait commandé de se tenir tranquille. Garlan était quelque peu fasciné, car il ignorait qu’on puisse obtenir de tel résultat avec un loup géant. Car oui, ça ne semblait pas être n’importe quel loup, mais bel et bien un loup-garou au vu de sa morphologie. Les seules choses, qu’il connaissait d’eux, étaient ce que le mestre de Hautjardin avait pu lui en dire et ce qu’il avait lu dans les livres. Mais la réalité était bien plus édifiante, il ne serait pas attendu à un animal si colossal, et surtout pas à ce que quelqu’un arrive à en être maître.

Le loup-garou était flanqué sur les bannières de la maison suzeraine du Nord, Robb ne pouvait donc pas mieux avoir choisi son animal de compagnie. Animal de compagnie qui devait se transformer en arme, à la vue de ses crocs et ses griffes, dès que son maître devait se retrouver en danger.Il semblait l’avoir reconnu sans grand mal, il fallait dire que son emblème était facilement reconnaissable : deux roses dorées sur un champ vert. Les deux fleurs traduisaient son statut de second fils, c’était un moyen de se dissocier de ses deux autres frères. Un statut qui n’avait pas été forcément aisé à porter lors de sa toute jeune enfance, car cela impliquait qu’il n’hériterait jamais de rien et son père ne lui avait porté que très peu d’affection à cause de cela. Il lui rendit un simple geste de tête poli pour confirmer son identité.

Garlan s’entraînait également régulièrement à l’abri des regards, car il ne souhaitait pas faire le fanfaron devant le reste de sa famille ou être source de distraction. De plus, cela lui permettait également de préparer certaines bottes et parades pour surprendre ses adversaires afin de prouver qu’il avait encore plus d’un tour dans son sac. Le statut d’otage ne permettait peut-être pas au Nordien de s’entraîner régulièrement avec des personnes des la capitale, il ne savait guère, il ignorait encore tout de cet individu. Il était vrai que son statut d’otage ne devait pas être agréable à porter, être séparé des siens dès son plus jeune âge sans avoir son mot à dire et peut-être ne sentait-il pas à son aise chez les dragons.

«- Il est vrai qu’il est parfois préférable de se retrouver seul avec soi-même afin de pouvoir réfléchir et s’entraîner, bien que personnellement, je m’entraîne davantage en compagnie d’autres guerriers. Cela est bien plus formateur que de s’acharner sur les mannequins d’entrainement. »

Il enchaîna ensuite sur le statut de pupille de nordien, il voulait en savoir un peu plus sur lui et sur ses relations avec la royauté :

«Je suppose que cela ne doit être évident… D’être séparé des vôtres, de ne pas avoir eu le choix. Il serait inadapté de prétendre que je peux comprendre ce que vous devez ressentir, mais j’ose espérer que l’on vous traite correctement à Port-Réal ? »

Non Garlan ne savait pas du tout ce que c’était d’être séparé des siens dès l’enfance. Le Galant avait été le page et, par la suite, l’écuyer de Lord Randyll Tarly, ce qui l’avait amené à vivre à Corcolline, mais il pouvait toujours rendre visite aux autres Tyrell de temps à autres. Alors que Robb se trouvait dans une situation totalement différente, il s’enquit donc de son état d’esprit, car le chevalier avait toujours été avenant envers les autres. Le nordien mit plus en avant la dague pour qu’il puisse la voir plus distinctement. De l’obsidienne, le mestre lui avait présenté ce matériau, mais il ignorait qu’il en existait encore. Il la lui tendit afin qu’il puisse s’en saisir afin de l’analyser. Il la soupesa et la fit tournoyer dans sa main comme si ce n’était qu’un jouet.

« Légère, équilibrée, maniable… » Il dirigea la lame vers le pouce de son autre main et se blessa volontairement, un léger filet de sang s’écoula de la fine plaie. « Et tranchante. A première vue, on aurait pu penser à un élément d’apparat, mais c’est une arme surprenante. Une bonne dague. Je suis certain que son propriétaire s’est correctement s’en servir. »

Garlan lui rendit son arme avec un sourire. Les bruits de couloirs et les annonces se diffusaient bien vite à Port-Réal, car le nordien le félicita pour la création de l’ordre de chevalerie qu’il venait de fonder. Ses félicitations l’étonnèrent, car après tout, la chevalerie était très mal implantée dans le Nord, car la chevalerie restait liée aux sept. Et les habitants de cette région vénéraient en majorité les Anciens Dieux, les Manderly et certains de leurs vassaux vénéraient tout de même les Sept, mais cela était plus lié à leurs origines bieffoises.

« Merci Robb Stark.  Cependant l’ordre n’en est qu’à ses balbutiements, j’ignore combien de temps cela mettra pour qu’il prenne la forme que je souhaite lui donner. Des lunes, des années… Cela ne se construira pas en un seul jour, et je me dois dans un premier temps de reconstruire Vieilles-Pierres afin d’offrir un siège à l’ordre. Si le roi le permet, ça sera un plaisir de vous y accueillir.

Le courage est une vertu qu’un chevalier de l’Ordre devra prôner. Mais cela ne sera pas la seule : la sagesse, la loyauté, l’humilité, la justice et la largesse,…  Depuis toujours, un chevalier devrait faire preuve de ses qualités en prêtant serment. Mais j’ai été forcé de constater que la majorité des chevaliers ne souhaitaient accéder à ce titre que pour en obtenir les privilèges et porter le «  Ser » devant leur nom. Il s’agit plus d’un retour aux sources, j’espère que mon entreprise sera marqué l’esprit de certains chevaliers afin de les remettre dans le droit chemin.  
»

© DRACARYS


"The best love is the kind that awakens the soul; that makes us reach for more, that plants the fire in our hearts and brings peace to our minds. That’s what I hope to give you forever."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   Jeu 24 Aoû - 11:07


I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be



Robb laissa à Ser Garlan le temps nécessaire pour observer Vent Gris, conscient que la découverte d'un tel animal pouvait surprendre plus d'un, à plus forte raison dans le Sud. Depuis que le sombreloup accompagnait les pas de l'héritier Stark à la capitale, les regards amusés et méprisants qui le suivaient s'étaient quelques peu éteints,  remplacés par cette lueur d'inquiétude en voyant une bête capable d'arracher un bras en l'espace d'une seconde. Le Nordien n'était pas quelqu'un de mesquin de nature, cependant cela avait peu de difficulté à lui arracher un sourire narquois.
Attitude qu'il n'adoptait toutefois nullement en la présence de Ser Garlan, tout bien disposé qu'il était à son encontre. Les membres de la maison Tyrell qu'il avait eu le plaisir de rencontrer n'avait jamais fait preuve de mépris envers lui, et se comportaient selon des valeurs sincères de droiture et d'amitié qui ne pouvaient que réchauffer le coeur du Jeune Loup.

Le chevalier approuva sa volonté de s'entraîner à l'abri des regards, et Robb hocha doucement la tête, même s'il avait raison, avoir de véritables personnes en face de lui était bien évidemment préférable pour progresser. Lui-même s'exerçait beaucoup auprès du maître d'armes du Donjon Rouge quand ce dernier était bien disposé à son encontre, ou encore avec le Prince Aegon, bien que ces rencontres se fassent malheureusement de plus en rare à mesure que les responsabilités du jeune Dragon s'alourdissaient sur ses épaules.
Il évoqua ensuite le statut de pupille du Jeune Nordien, et tout comme son grand frère Ser Willos, quelques temps plus tôt, ce dernier lui montra une compassion bien agréable, bien que leurs maisons n'aient pas partagé le même camp lors de la rébellion qui l'avait conduit à cette situation. La gentillesse et la compassion des Tyrell impressionnait toujours le Jeune Loup, qui connaissait peu de personnes capables d'en faire preuve. Il inclina la tête quand il lui demanda si la famille royale le traitait bien, avant de prendre la parole à son tour, mêlant à cette réponse quelque peu protocolaire une touche de sincérité:

-Je suis reconnaissant envers la maison Targaryen pour leur juste traitement envers moi. Je connais les circonstances dans laquelles ma présence ici a été exigée par le Roi, et les choses auraient pu être bien pires pour moi.

Il ne serait de toute façon pas question pour Robb de dénigrer d'une quelconque façon la famille au Dragon tricéphale à la capitale, tout d'abord pour une raison d'honneur évidente, de plus car il savait que les Tyrell leur serait bientôt liés par l'intermédiaire de Willos et de la Princesse Daenerys. En surface, il était évident pour tout un chacun que l'otage du Roi avait été très bien traité, partageant même l'éducation d'un Prince héritier. Il n'y avait rien dont il ne se permettrait de se plaindre en ces lieux.

C'est alors que Robb avait remarqué le regard intéressé de Ser Garlan pour son arme, et s'était approché pour lui tendre. Il l'observa sans mot dire soupeser et manier la lame avec une habileté certaine, avant d'en éprouver le tranchant sur sa propre peau. Le chevalier était à n'en pas douter un connaisseur en matière d'armement, et son analyse était celle de celui qui maniait l'épée depuis longtemps.
Le chevaler avait d'ailleurs fondé un ordre de chevalerie avec la bénédiction du Roi dans le Conflans, et écouter le Tyrell en parler alluma dans le regard bleu du Nordien une certaine lueur brûlante d'enthousiasme. Il savait que jamais il ne serait partie d'un tel projet, si beau fut-il à ses yeux, mais il ne pouvait que l'approuver complètement, lui qui se serait rêvé chevalier s'il n'était pas né héritier de la maison Stark.

-Malheureusement Ser Garlan, n'étant pas moi-même adoubé, je ne pourrai intégrer cet ordre que vous me décrivez. Sachez cependant que je soutiens cette initiative, et j'espère un jour pouvoir me rendre à Vieilles-Pierres admirer le fruit de votre travail.

Les fils de la maison Tyrell étaient tout trois des chevaliers reconnus, et entendre Ser Garlan évoquer les grandes valeurs de la chevalerie était un plaisir pour le Jeune Loup. Il ne pouvait de plus qu'approuver ces idées, il avait rencontré à Port-Réal que trop d'hommes se rengorgeant du titre de Ser devant leur nom sans pour autant agir en chevalier d'une quelconque façon. Il s'agissait maintenant d'un titre, au même niveau que ceux de la noblesse dont lui et Ser Garlan faisaient partie, et si ces deux distinctions avaient à l'origine pour but de conférer à ces personnes un certain nombre de responsabilités et de devoirs vis-à-vis de ceux qui étaient moins fortunés, nobles et chevaliers se targuaient maintenant de leur pouvoir et de leurs droits en oubliant tout devoir envers le peuple ou les dieux.

-Je ne peux que vous approuver, Ser Garlan, les titres sont maintenant sources de dévoiement en notre époque, et j'espère tout comme vous voir certains inspirés par votre projet. Je parle certes en non chevalier, cependant je me ravis de voir des personnes telles que vous dévouées aux valeurs de la chevalerie.

Le Jeune Loup se fendit d'un sourire à l'attention de Ser Garlan. Lui-même ne serait jamais adoubé, cela était un fait certain, mais cela ne l'empêcherait nullement de tenter de vivre sa vie selon les valeurs de droiture et d'exigeance d'esprit de sa maison, qui n'étaient pas sans ressemblances avec ce que prônaient les grands codes de chevalerie.

-Je suis sûr que toute votre famille vous soutient dans cette entreprise? Vos frères ainsi que votre soeur doivent être fiers de vous voir ainsi agir.

Robb parlait certes sans connaître Ser Loras, le plus jeune des frères Tyrell, cependant il avait eu l'occasion d'échanger avec Willos, qui lui avait fait une forte impression, aussi bien par son charisme que son érudtion, ou encore par la bonté qui lui semblait si intrinsèque, si naturelle.



©️ Feniix



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I will shield your back and keep your counsel and give my life for yours if need be [PV Garlan Tyrell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: