RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !
MAJ le week end du 1/2 juillet Wink

Partagez | 
 

 Le retour d'un être chère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris
https://img15.hostingpics.net/pics/226224abigaelleRowan.png
Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand
Messages : 164
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Le retour d'un être chère   Dim 18 Juin - 20:39


Ma chère Desmera,


   
Comment vas tu depuis notre dernière entrevue ?  Cela remonte à loin je le sais ! Presque une année il me semble, nous étions allées voir les vignes ensemble. Fort heureusement, plus aux sept, les corbeaux existent ! Bien que nos maisons ne soient pas réellement l'une de l'autre, c'est plus souvent Andrew qui doit venir vous voir que moi ! Après tous je vis maintenant à Hautjardin.

Mais ne parlons pas de ça ! Ce n'est pas le sujet de ma lettre aujourd'hui. Il y a quelques jours j'ai une rencontre à laquelle je ne m'attendais. Hobber  … tu dois voir que mon écriture tremble un peu. Il y a de quoi ! J'ai crus qu'il était mort ! Plus de nouvelle depuis tant d'années … Et le voilà de retour ! Au milieu des roses de Hautjardin, aussi vivant que moi ! Il venait livrer du vin pour les Tyrell. Votre vin. Nous avons beaucoup discuté, de tout et de rien. Il y avait cinq années à rattraper entre nous.

Oh ! Desmera ! Pourquoi ne m'as tu rien dis sur son retour ? Tu connais pourtant l'affection qui nous lie ! J'avais longtemps pleuré sa mort, toi même tu le sais ! Tu le sais ! Je connaissais ta peine et tu connaissais la mienne. Alors pourquoi m'avoir tenue ça secret ? Était-ce un élan d’égoïsme de vouloir garder ce secret rien que pour toi ? Ou était-ce indépendant de ta volonté ? Je t'en pris ! Réponds moi ! Éclaire moi de la raison de ton silence au sujet de ce miracle je t'en pris !

Ta cousine :

Abigaëlle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 46
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Dim 18 Juin - 22:19


Ma petite Abigaëlle


   
An 298, lune 9

Tu me connais si bien que je ne peux te répondre sereinement que tout va bien. Tu en connais parfaitement la raison. Voudras-tu m’excuser de ne pas répondre à toutes nos formules de politesses habituelles, les circonstances sont telles que tu ne m’en tiendras pas rigueur.

Pourras-tu me pardonner d’avoir gardé un tel secret ? Te cacher un tel secret n’a pas été facile, il le fallait pourtant… M’aurais-tu cru ? Aurais-tu accepté cette vérité si tu ne l’avais pas vu par toi-même ? Aurais-tu accepté de l’apprendre dans une simple lettre ? Je me plais à penser que non, qu’à mon image tu aurais giflé le messager, quand bien même je me trouve loin de toi. Oui tu as bien lu. J’ai giflé le soldat qui me l’a annoncé. Peut-être parce que mon cœur a saigné en l’entendant bégayer que mon frère me réclamait, que Hobber me réclamait. Alors pardonne-moi petite sœur. Je dois tout de même t’avouer que j’ai agi en semi contrainte. Ne rien te dire m’a arraché le cœur parce que toi et Garlan êtes les seuls à savoir à quel point sa disparition m’a blessé, mais je me devais de lui laisser la possibilité de vous faire part de son retour par lui-même. Ne crois-pas que j’ai voulu délibérément te tenir éloignée de cette bonne nouvelle, tu sais parfaitement que je ne suis pas aussi égoïste que cela. C’est Hobber qui en avait besoin, tu comprendras en lisant ce qui suit.

Il n’y avait pas de mots assez puissants pour te décrire cet instant où je l’ai vu. Il n’avait rien de l’homme que tu as revu. Rien du lord distingué auquel il était destiné à devenir. Je dois t’avouer qu’il m’a fallu un peu de temps pour le reconnaître, pour retrouver dans ce visage barbu le frère que j’avais perdu. Ses yeux ne semblaient plus les mêmes, ils ont toujours la même couleur mais l’espièglerie qui les caractérisaient avaient disparu, je n’y ai vu que de la douleur. J’ai failli repousser les bras qui m’avaient entourés tant il avait peur de me toucher. J’étais une petite fille quand il est parti, il a retrouvé une jeune femme et je crois que cela l’a blessé. Pourtant j’y retrouvais la sécurité de mon enfance.

Son retour ne s’est pas non plus fait sans heurt, tu dois l’imaginer. Nos efforts furent vains, il refuse de nous dire ce qui lui ait arrivé. J’imagine qu’il en a parlé avec Père mais il y a une distance si immense entre nous désormais. De nombreuses nuits ont été peuplées de ses cauchemars, de ses cris nous réveillant en sursaut. Il n’est plus en phase avec Horas, aussi bien moralement que physiquement. De ça tu as du t’en apercevoir Mon frère est revenu ma petite Abigaëlle pourtant je ne crois pas l’avoir retrouvé. Voilà sans doute la raison première pour laquelle je me suis tue. Comment te dire que mon frère est vivant mais qu’il n’est plus ce frère tant adoré ?


Desme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris
https://img15.hostingpics.net/pics/226224abigaelleRowan.png
Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand
Messages : 164
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Dim 18 Juin - 23:15


Ma grande Desmera,


Desme … Je dois t'avouer avoir dut relire plusieurs fois en essayant de cacher mon agitation à Lady Margaery. Je crois avoir loupé mais elle n'a posé aucune question. Je suis remonté le plus vite possible dans ma chambre pour te répondre. Mais je suis resté u long moment incapable d'écrire. J'ai même chassé mes servantes pour être en paix. Je t'ai lu plusieurs fois encore assise sur le rebord de la fenêtre puis j'ai réussis à trouver quoi te dire.

Après avoir lu ta lettre, je suis plus que prête à te pardonner. C'est moi qui devrais te demander pardon. J'ai été absolument idiote de penser que tu m'aurais caché volontairement le retour de ton frère. Tu me connais bien, je crois que j'aurais giflé également le messager. C'est une autre dame qui m'a fait savoir que Hobber voulait me voir. J'ai hésité, je n'y croyais pas, mais j'y suis allé. Je comprends que Hobber ait voulut venir de lui même. Je ne l'aurais pas cru par une simple missive. Alors que de le voir en face de moi … je suis heureuse qu'il m'ait obligé à marcher rapidement.

J'ai compris ce que tu voulais me dire. Malgré ses tentatives de blagues avec moi, je voyais au fond de son regard une ombre. Il ne m'a presque rien raconté. Mais il a tant changes que je ne l'avais presque pas reconnu. Il semblait plus vieux d'une quinzaine d'années ! Ces yeux … j'avais l'impression qu'il était passé plus d'une fois par le feu et la mort avant de revenir vivant parmi nous. Tout comme toi, j'ai grandis, il me l'a fait remarqué. C'est étrange de ne pas s'en être rendue compte. J'aimerais tant être près de toi Desme. Te prêter mon épaule et te chuchoter des paroles rassurantes. Mais nous sommes si loin l'une de l'autre ! Quand à la relation entre Hobber et Horas, je ne me souvenais pas qu'ils étaient aussi proches l'un de l'autre. Je pense qu'il faut du temps à Hobber, pour se retrouver et vous retrouver vous tous.

Pardonne-moi ma méfiance, je suis stupide d'avoir osé pensé ça de toi. Je t'envoie tout mon amour à toi et à Hobber. Embrasse le une nouvelle fois pour moi

Avec toute mon affection

Abi'


Merci mon Willos chéri:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 46
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Mar 20 Juin - 19:54


Ma chère adorée


   
Notre échange épistolaire semble susciter l’intérêt de mère, elle se demande pour quelles raisons deux jeunes Lady s’écrivent aussi assidument. Il m’a fallu l’écouter émettre l’hypothèse que tu as rencontré le grand amour à Hautjardin ou dans l’un des autres lieux dans lesquels Margeary t’a emmené. Bientôt tu convoleras en juste noces, tu fonderas ta propre famille et enfantera l’héritier que ton époux attend de toi. Ce n’est pas mon discours mais la transmission de celui de mère, une autre façon de me dire qu’il serait temps pour moi d’honorer ma responsabilité auprès de cette famille. Elle ignore que son fils est l’objet même de notre correspondance. Hobber est un sujet douloureux pour elle, je ne m’imagine déjà pas en mère de famille alors comment imaginer la douleur qu’elle a ressenti à sa perte. Mère remercie chaque jour, chaque heure, les Sept pour le retour miraculeux qu’ils ont accompli.

Margeary doit désormais connaître l’objet de notre échange, je ne doute pas que très bientôt le retour de Hobber aura fait le tour du Bief. Rien n’égayera mieux les tables de toutes les maisons que toutes les rumeurs sur la vie qu’il a pu avoir dans les contrées si lointaines. Tant qu’il ne parlera pas, il restera mystérieux aux yeux de tous. Ta réponse ne fait qu’affirmer les positions qui sont miennes… Mon frère a pris un coup de vieux, j’ignore ce qu’il a pu subir ni ce qu’il a du faire pour revenir auprès de nous mais cela l’a changé profondément. Radicalement même.

Je te remercie de ta sollicitude, ton attention m’a été précieuse durant toutes ses années… Néanmoins tu me connais parfaitement bien pour savoir que je n’ai nullement besoin d’être rassurée ni consolée désormais. Je ne suis plus la petite fille qui se cachait pour dissimuler ses peurs, elle est loin à présent. Tu le sais je suis devenue plus forte, j’assume mes peurs et fait front. J’arriverais à faire face à cette nouvelle épreuve. J’aimerais aussi être près de toi, parce que je sais parfaitement que tu n’as qu’une envie… échapper à notre chère Rose pour te promener aux bras de ce cher Hobber.

Bien à toi.

Desme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris
https://img15.hostingpics.net/pics/226224abigaelleRowan.png
Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand
Messages : 164
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Mar 20 Juin - 21:08


Ma presque sœur Desmera,


Je vois que ta mère rêve toujours de te voir déjà marié. J'ai encore de la chance, le sais que mon père cherche. Il connaît mes désirs et ce que je souhaite en matière d'époux il cherche donc le plus possible à m'éloigner des héritiers et de la couronne. Quand au grand amour … à part les frères de Margaery je ne vois que très peu d'autres chevaliers. Je préfère m'effacer devant Margaery, tu me connais, je n'aime guère attirer l'attention malgré le titre de « Joyaux de Boisdorés » que m'ont offert mes parents. Et à part ma voix je n'ai rien d'extraordinaire. Si effectivement nous devons devenir mère voilà une peur qui risque de venir nous déchirer le cœur. À cette pensée je pense aux mères des otages, tel Robb Stark. Bien que son cas n'ait en rien semblable à celui de Hobber.

Comme tu l'as deviné la Jeune Rose n'ignore en rien le retour de Hobber. Comme avec toi, il n'y a aucun secret entre nous. Bien que notre formidable cousine Daena ne m'aime guère, pour une raison que j'ignore, tente de nous empêcher de parfois nous retrouver toute les deux, Margaery est venue me voir plusieurs fois et nous avons parler. Vous vous ressemblez tant toute les deux. Comme toi, Ellyn, * il y a une petite tâche d'encre comme une hésitation* ou ma famille, il m’arrive de chanter rien que pour elle. Ici, à Hautjardin, on parle de Hobber, mais je me tais et je ne parle pas. Pour dire quoi ? Hobber ne racontera que s'il en a l'envie. Tu le sais, il est encore plus têtu que toi.

Je sais que tu es forte Desme. Tu es la plus forte de nous deux sans aucun doute. J'ai eus la chance de n'avoir à subir aucune tragédie. Thad' ayant survécu à ses maladies et Andrew revenant toujours de ses missions. Je suis persuadée que si nous avions eut des liens plus distant, père t'aurais proposé Andrew en époux. Rassure toi je l'ai formé à toujours écouter les femmes et à prendre leur avis en compte. Quand à fuir la compagnie de Margaery pour reprendre le bras de Hobber, je l'ai fais une fois, et tu sais bien que j'adore Margaery, tout comme toi, nous avons passé des heures à jouer enfant. Si Hobber voulait rester, elle me laisserais certainement passer des heures avec lui. Pourtant il est déjà repartit.

En attente de ta prochaine lettre
Que les sept te gardent

Abi'


Merci mon Willos chéri:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 46
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Mar 20 Juin - 23:25


Cher petit Joyaux


   
Il est universellement reconnu qu’une jeune lady pourvue d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, cet adage est si bien ancré dans l’esprit de toutes les nobles familles que toutes les mères considèrent sur le champ comme approprié de chercher un époux à ladite jeune fille. Si peu que l’on sache mon sentiment à cet égard, mère ne considèrerait pas tous les possibles prétendants comme propriété légitime. Heureusement pour vous ma chère Aby, votre père tient vos sentiments à cœur, les miens sont en ballotage constant entre mes désirs et mon devoir. Je dois avouer avoir souri en lisant l’éducation que tu fais à tes chers frères, il est vrai qu’une femme a de nombreux atouts pour se faire entendre d’un homme mais il est aussi certain qu’aucune femme n’a autant d’autorité qu’un homme.

Andrew est un homme des plus charmants, il conviendrait parfaitement à n’importe quelle épouse, il n’en reste pas moins une personne trop proche pour envisager une alliance. J’imagine que père aurait accepté d’oncle Mathis si Horas avait été prêt. Ce qu’il n’était pas, qu’il n’est toujours pas d’ailleurs… Quand à toi, un jour tu ne voudras pas t’effacer, un jour ton regard croisera celui d’un homme qui te donnera envie d’être vu. Ou qui te trouvera aussi jolie que Margeary, ou d’une beauté différente… Ta voix saura l’enchanter autant que nous tous, nos vignes se languissent de t’entendre par ailleurs.

Tu dis avoir discuté avec elle du retour de Hobber, cela me laisse perplexe. Comprends moi, les Tyrell sont aussi nos cousins, je n’imagine pas mon aîné parcourir tout ce chemin sans demander un entretien auprès d’eux. Il est vrai qu’il n’avait que ton nom à la bouche quand il a su que tu résidais dorénavant à Hautjardin. Je pourrais presque me sentir jalouse. Presque… Il a forcément eu un entretien avec oncle Mace, j’ignore cependant s’il a voulu voir la Rose ou le reste de la maisonnée. J’espère juste qu’elle ne lui en a pas tenu rigueur, comme tu l’as si bien dit nous nous ressemblons beaucoup aussi je me plais à penser qu’elle y a vu une manière pour lui de se protéger. Il est si entêté qu’il pourrait bien s’enfermer dans son mutisme pour ne rien dévoiler

La netteté de tes propos n’est pas au premier rang de cette lettre. Cette tâche ne ressemble en rien à des pleurs mais plutôt à une incertitude... Pourquoi cette hésitation Abigaëlle ? Me cacherais-tu quelque chose ?

Dans l'attente de ta réponse
Ta dévouée

Desme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris
https://img15.hostingpics.net/pics/226224abigaelleRowan.png
Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand
Messages : 164
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   Mer 21 Juin - 8:48


Tendre Desme


   
Je doute avoir un jour l'occasion de vouloir briller aux yeux de quelqu'un. Tu le sais j'ai tendance à éviter les hommes en général. Peut-être simple précaution à cause de ce jardinier qui avait tenté autrefois de ... Quand à ma voix si mon père choisit de m'envoyer loin dans une contrée tel le Val ou l'Ouest  je doute de conserver l'envie de chanter. Et bientôt tu me diras que lorsque j'ai chanté dans les vignes le vin de cette années était nettement supérieur à tout les autres ! J'aurais bien du mal à te croire, je ne suis pas une nymphe des chants. Ma petite voix n'a pas ce pouvoir.

Quant à ton hésitation entre devoir et sentiments je crois que beaucoup de femme la connaissent. Aurais-tu quelqu'un en vue dis moi ? Te connaissant j'en doute fort tu es trop attaché à ton fief et à ses vignes. Là est ton véritable amour. Je ne dis pas que c'est mal non ! Un fief t'attendra toujours alors qu'un homme ... À part quelques rares exceptions je pense qu'il vaut mieux se marier à un fief qu'à certains hommes. Heureusement que nos pauvres mères ne lisent pas ces lignes. 

Concernant Hobber à part à Ser Mace et à Lady Olenna il me semble qu'il n'a parlé à personne d'autre. Je sais que je suis la dernière de Hautjardin à qui il a parlé avant de repartir. A moins qu'il ait croisé l'une des Roses mâles sur le départ. Mais de là à en être sûre ... Margaery semble ne pas en prendre ombrage. Elle n'en prend pas ombrage même. Elle a compris le besoin d'air de Hobber je pense. Elle me demande mais je suis bien incapable de répondre au hier de ses questions puisque j'ignore moi même trop de chose.

Quand à la netteté de ma précédente lettre je ne te cache rien. Mais j'avais un doute sur l'une des personnes si j'avais ou non chantai une fous pour elle. Il s'agit de Lady Leonette. Mais je n'ai encore jamais chanté pour elle. En revanche cela te surprendra sans doute, mais j'ai lié une amitié sincère avec Willos Tyrell. On dira ce que l'on voudra , il ne ressemble pas à Mace

Guettant les corbeaux
Ta petite

Abi'



Merci mon Willos chéri:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Le retour d'un être chère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour d'un être chère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: Alliances & Vipères :: Corbeaux-
Sauter vers: