RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Une femme derrière chaque grand homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 299
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 11:52

Desmera Redwyne

citation cool ici




feat. Emma Watson

Prénom Nom : : Desmera Redwyne Date et lieu de naissance : An 281, lune 3. La Treille Statut de sang : Noble Statut social : Lady Situation maritale : Célibataire Allégeance : Famille Redwyne avant tout. Particularité :  

caractère

Intelligente ⊹ Calculatrice ⊹ Raffinée ⊹ Rancunière ⊹ Cultivée ⊹  ⊹ Aimable ⊹ Femme d’État en herbe ⊹ Comédienne ⊹ Attachée à la famille


Quelles sont les répercutions de la rébellion de Robert sur votre personnage ?

Cette rébellion n'a pas eu de réelle répercussion sur notre mode de vie, père ayant suivi, avec succès, nos alliés de toujours : les Tyrell. Bien que père ait été absent durant toute la période, la Treille n'a cessé d'être la même. Aussi belle que productive, aussi merveilleuse qu'abondante. Le retour des vainqueurs ne fit que renforcer notre influence, nos poids commercial et maritime en a été renforcé auprès de la nouvelle famille régnante. Les liens familiaux y jouant un grand rôle. A mon niveau cela n'eut que peu d'impact, le poupon que j'étais n'avait pas conscience de la guerre qui se déroulait au loin. Aussi ai-je grandi dans l’ignorance la plus complète jusqu’à ce que je sois en âge d’apprendre. Seules les leçons des septa m'ont appris tout ce que je devais savoir : la triste histoire qui mena des alliés à se déchirer. C’est là aussi que je compris le sort qui serait le miens. Les femmes étaient reléguées derrière les hommes, dans leur sillon, loin des affaires du monde qui les entouraient, et pourtant c'était une femme qui avait causé toute cette histoire. Notre lien avec les Tyrell nous offre une position privilégiée au sein du Bief mais également de Westeros, nous sommes connus aussi certainement que nos suzerains et je ferais tout pour que mon imbécile de frère ne brise pas cette position.  

Croyez vous en la paix du Roi Rhaegar ?

La paix ? Il ne fait aucun doute que chaque royaume a payé un lourd tribut à la fin de cette rébellion. Tous surveillent, épient, chacun de ses voisins. Personne ne veut revivre ce qu'il s'est passé pourtant la paix est une petite chose fragile, qui se doit d'être en permanence protégée et surveillée. La guerre a moins de vingt ans aussi tout acte est mesuré, calculé et entièrement maitrisé. Chaque acte alliance se veut prometteuse d’un avenir heureux, néanmoins, même si une certaine confiance peut être possible entre alliés, cette dernière ne subsiste lorsque d’autres ont plus à offrir que vous-même. Rien ne subsiste au-delà des ambitions des grands de ce monde, et j’ai très vite compris qu’il y a une subtilité dans les paroles dites et entendues, qu’il fallait apprendre à dénouer les fils des non-dits pour mieux comprendre le monde qui m’entourait. C’est une leçon que je mets chaque jour en application depuis que père a décidé de me mêler à la vie politique de notre fief. Critiquer la paix de Rhaegar ? Jamais ! C’est la seule vie que je connaisse, aussi j’espère qu’elle perdurera. Toutefois je ne suis pas dupe, les Targaryens divisent encore bien des maisons même si personne ne s’aventuraient à dire le contraire. Ouvertement tout du moins. C’est dans les silences que les critiques prennent vie.

Derrière l'écran

Elybeth 33 4/7 J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Hello je suis Elybeth (c'est un pseudo), je suis passionnée d'histoire (autant l'histoire de notre monde, que les lectures que je dévore), et je fais du rpg depuis plus de 10 ans. Passion avec laquelle je renoue avec vous.

© DRACARYS, avatar par schizophrenic, icone par spacewalker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 299
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 11:53

Histoire

citation cool ici





Une brise légère s’enroule autour de mes cheveux, les soulevant sans effort, tandis que mon regard se perd dans le bleu de l’eau du détroit nous séparant des terres du Bief. Derrière moi s’étendent nos vignes, l’une de nos plus grandes richesses, la première de toutes, celle qui a fait notre renommée avant toutes les autres. Mes narines s’emplissent des odeurs salines tandis que  mon esprit s’égare dans mes jeunes souvenirs, alors que les vagues viennent lécher les falaises.

Un éclat de rire crystallin s’élève dans le silence du château, perturbant de peu ses occupants trop habitués à entendre ce son si merveilleux. Les journées à la Treille étaient rythmées des moqueries des héritiers des lieux, particulièrement des garçons, la dernière ne pouvait pas comprendre les subtilités de ses ainées. Rien ne me faisait plus rire que les pitreries de Horas et Hobber. Je n'ai que 5 ans pourtant je sais déjà reconnaître les expressions de mes parents, je vois bien le regard désapprobateur que père porte sur les jumeaux, je sais qu’il déteste quand ses héritiers se comporte de la sorte. Bien des réprimandes suivaient ses séances de pitreries, mais je ne pouvais jamais m’empêcher de rire. D’autant plus que ma joie était contagieuse pour père, il ne pouvait nullement garder son air bougon lorsque j’étais dans les parages. S’il était particulièrement exigeant avec mes aînés, il n’en était pas de même pour moi, trop petite pour entrer dans le jeu des exigences politiques. Tout ce que je désirais, je l’obtenais même si mère cherchait en permanence à minimiser les cadeaux paternel. Il y avait dans son regard une sorte d’inquiétude que je ne parvenais pas encore à comprendre, aussi j’essayais de ne pas trop en demander. Malgré ces craintes, père ne cessait de me couvrir de toutes ses attentions, cherchant sans cesse ma compagnie lorsqu’il en avait assez du comportement puéril de Horas, de Hobber ou des deux. Et alors que je fais mes premiers pas de danses, mes frères s’amusent encore et toujours à mimer et ridiculiser chaque geste de mon maître de danse, c’est plus fort que moi, je ne peux retenir un éclat de rire. Un sourire retenu s’étire sur les lèvres fines, de mère tandis que père se levait déjà et empoignait chacun de ses fils pour les mener dans un autre coin du château.

Ce qu’il s’était alors passé entre eux échappe à ma mémoire d’enfants, il ne m’appartient pas à découvrir, beaucoup d’autres évènements avaient jalonné ma vie pour que je cherche à retenir ce court instant. Cela avait cependant raffermit la décision du lord qu’était, et reste, père : celle de séparer ses fils. Une bourrasque plus forte que les autres déposa un peu d’écume sur ma peau, mes lèvres se perlèrent de gouttes salées dont le goût me ramenait indubitablement à ma première vraie crise de larmes.

Hobber devait partir. Loin. Au-delà de nos terres. Il restait dans le Bief mais il ne serait plus là. C’était l’annonce faite ce matin, afin qu’il devienne un parfait allié pour Horas. Il irait à Hautjardin comme de nombreux jeunes garçons tandis que Horas resterait à la Treille, à se consacrer entièrement à l’apprentissage des us qui incombaient à l’héritier des Redwyne. Je serais les poings pour ne pas pleurer mais je ne comprenais pas pourquoi mon frère doit s’éloigner de nous. J’échappais à toutes mes obligations, m’enfermais dans ma chambre et laissais enfin couler les larmes traîtresses. J’en voulais à père de nous imposer cette séparation, de nous obliger à vivre l’un sans l’autre. Ce fut les joues marquées de stries que j’accueillis ma septa lorsque celle-ci finit par me dénicher, ses gestes rassurant ne firent qu’amplifier mes pleurs et ses explications se perdaient dans mes reniflements peu élégants.

Il lui avait fallu beaucoup de patience pour me faire comprendre l’intérêt politique de cette distance physique, qui ne signifiait nullement que j’étais en train de perdre mais plutôt que Hobber allait se faire des nouveaux amis, qu’un jour se serait au tour de Horas, peut-être même du mien. Aussi avais-je fait le choix d’en apprendre plus sur ce monde au-delà de la Treille, au-delà du détroit qui portait notre nom, là-même où je me tenais. J’avais soif de connaissance, chaque royaume m’offrait tout un panel de possibilités. Personne ne s’était attendu à ce que j’excelle dans cet apprentissage, dans celui des activités féminines bien sûr mais pas dans celui de la politique. A vrai dire j’excellais dans pratiquement tous les domaines, néanmoins je n’avais jamais connu de limites à mes volontés, à mes désirs d’apprentissage.  Chaque jour je consacrais autant de temps que possible à toutes les activités qui convenaient à une jeune Lady, les murs résonnaient des notes aussi délicates que le tintement de cristal, mes travaux de coutures, autre fois maculés de mon sang, reflétaient alors la dextérité des mains expertes que les avaient façonnés. Mais plus je grandissais et plus je comprenais que je n’étais pas née dans le bon corps. Aurais-je été Horas que tout aurait été parfait, j’aurais pu mener notre famille, la diriger. J’en avais toutes les capacités, je m’intéressais à tout ce qui pouvait servir notre intérêt, j’en comprenais les subtilités tandis que mon grand frère, héritier de la Treille n’arrivait pas à faire la différence entre un intérêt politique d’un intérêt commercial. Que parfois le premier primait sur le second. Et même si je l’adorais, je lui en voulais de ne pas parvenir à s’élever plus.

Le retour de Hobber signifiait le départ de Horas pour Hautjardin, ma jalousie s’alimentait chaque jour un peu plus sachant qu’il s’était plu chez nos cousins, sachant qu’il avait pu arpenter ce lieu de pouvoir tandis que j’étais reléguée à celui de simple faire valoir. De nouveau la complicité malsaine des jumeaux fit des siennes et il devint clair que ces deux-là ne pouvait pas rester ensemble. Ce fut donc au tour de Horas d’abandonner la Treille, je refusais de lui faire mes adieux. Dès lors mère se mêla plus à mon éducation, me montrant les failles de cet univers masculin, les fils et rouages que les femmes pouvaient tisser et démêler. Elle voyait en moi les mêmes traits de caractères qui animaient Lady Olenna Tyrell, ma grand-mère. Je n’étais pas aussi vindicative, trop soucieuse de vouloir bien faire pourtant mère ne doutait pas que je ne serais jamais une simple épouse, j’avais trop d’intelligence pour cela. Mes meilleurs leçons furent celles que je pris en observant son comportement avec père, mère savait toujours quand s’opposer à lui sans jamais qu’il ne s’en rende compte. Elle parvenait à lui faire changer une décision lorsqu’elle estimait que l’intérêt de la famille n’était pas respecté. Il m’arrivait d’ailleurs de parvenir au même résultat aujourd’hui mais ce n’était le résultat de plusieurs années d’apprentissage de la diplomatie. Notamment à Hautjardin.

J’avais 12 ans lorsque Lady Olenne estima qu’il était temps que mon éducation se poursuive en des lieux plus propices aux alliances, donc à son rôle d’entremetteuse. Trois années durant j’appris l’art subtil de la courtoisie, de la diplomatie, des relations inter-maisons, des jalousies qui jalonnaient les terres de Bief et par dessus je découvrais la différence entre une relation fraternelle et une relation familiale. Bien que les Tyrell demeuraient mes cousins, ils n’en étaient pas moins nos suzerains aussi je devais de me montrer prudente dans le choix de mes paroles. Pourtant je ne regrette aucun instant vécu en ces lieux. Ou peut-être un seul. Ce petit moment où nous dinions dans l’intimité des appartement de Lady Olenne, où le mestre fit porter une petite note à mon oncle, où ses yeux se voilèrent un court instant, où il se leva, s’installa derrière moi, posa ses mains sur mes épaules, où plus aucun son ne se faisait entendre… Ce petit moment où du bout des lèvres, comme un murmure il prononça ces quelques mots : « Ma chère enfant, votre frère Hobber est porté disparu. » Mon souffle s’était coupé, mes dents avaient violemment mordu mes joues et mes yeux n’avaient fixé que le vide. Mon retour à la Treille n’avait même pas éveillé la moindre émotion, seule la vérité m’importait désormais. Les semaines passèrent, nous nous étions alors persuadés que la mort l’avait emporté sur l’espoir, la vie devait reprendre son cours aussi exigeais-je de retourner au plus vite auprès des Tyrell. Si mon souhait me fut accordé, il le fut sous certaines conditions, je serais désormais obligée de me rendre à la Treille le plus souvent possible. Car si j’étais toujours le faire-valoir des Redwyne, désormais Horas aurait besoin d’une aide subtile pour diriger la famille.

Je sors de ma rêverie alors qu’on me somme de bien vouloir rentrer immédiatement au château où père me fait mander. Mes lèvres s’étirent lorsque j’évoque tout le chemin parcouru jusqu’à ce jour. Je n’étais certes pas à l’héritière de notre famille mais c’était tout comme, Horas était incapable de mener nos terres. Il lui fallait sans cesse l’approbation de père, ce dernier me laissait de plus en plus souvent prendre les décisions qui s’imposaient tout en faisant croire à mon frère que c’était lui-même qui les prenaient. Un jeu informel, subtil mais tellement important auquel je ne souhaite nullement renoncé, même si père voudrait me voir marier un puissant allié mais aucun ne me semble assez bien assuré une telle charge. Je sais bien que des tractations ont lieu dans mon dos, je ne peux prétendre avoir la beauté délicate de Margaery mais je ne laisse aucun possible prétendant totalement indifférent non plus. Je délaisse mes souvenirs, de même que la mer agitée. Elle me ressemble et semble savoir que mon propre esprit est tourmenté. Mes pas me guide à ma jument, un chevalier m’aide à la monter, nous retournons ensemble vers le lieu qui désormais est le théâtre d’un nouveau rebondissement. Qui menace tout ce que j’ai construit. Et même si ma joie dépasse tout ce que j’ai pu jusqu’alors ressentir, je sens que des changements s’opèrent. Sans aucun doute que le retour miraculeux de Hobber va tout changer.



© DRACARYS, gif par tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 466
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 11:55

Si mes souvenirs sont exacts, on est cousine de quelque part alors on pourra avoir un sacré lien il me semble également que Margaery a parlé de toi dans sa fichette je te conseille d'y jeter un coup d'oeil.
En tout cas bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris
https://68.media.tumblr.com/b205d5e0605a4e52e304ccb51661f976/tumblr_nc0e9d1Fgm1spao6ho9_250.gif
Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 288
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 11:56

Bienvenu ma cousineeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!! Je serais heureuse d'avoir un lien avec toi ! courage pour ta fiche ! Smile


Merci mon Willos chéri:
 


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 765
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:00

Bienvenue parmi nous (Emma Watsoooooooon )
J'espère que tu te plairas parmi nous



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Messages : 299
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:00

OOHHHH mais c'est génial ça ! Merci de l'accueil
Je vais bosser, donc j'irais voir ça ce soir pour finir ma fiche au plus vite

Décidément je vais adoré prendre ce perso




Wine Girl

Woman behind every man

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3151
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:01

Bienvenue parmi nous
Très bon choix de scénario

Désires-tu un parrain pour t'aider à te retrouver sur le forum ?

Bon courage pour ta fiche



We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4265
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:08

Mes collègues ont déjà tout dit bienvenue par ici, Hobber va être heureux



Our waters run deep
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Jument-Rouge
avatar
La Jument-Rouge
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Portman
Multi-Compte : Tywin Lannister - Catelyn Stark
Messages : 230
Date d'inscription : 18/04/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:20

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Jacob Collins-Levy
Messages : 818
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 12:42

Ma cousine ! Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Wink

J'essaierais de te MP au plus vite pour un lien.


"The best love is the kind that awakens the soul; that makes us reach for more, that plants the fire in our hearts and brings peace to our minds. That’s what I hope to give you forever."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 13:28

Bienvenue sur le forum !

MA COUSINE DETESTEEEEEEEE
Je suis tellement contente de voir ce personnage arriver sur le forum, SURTOUT entre les mains de quelqu'un qui renoue avec son amour du RP Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas car effectivement, j'ai mentionné Desmera et notre relation dans ma fiche Wink

Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1105
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 16:57

Bienvenue jolie Desmera et bon courage pour ta fiche


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 260
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 16:58

Bienvenue parmi nous
Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 17:08

Bienvenue jolie demoiselle du Bief
Revenir en haut Aller en bas
L'Oiseau de nuit
avatar
L'Oiseau de nuit
Valar Dohaeris

Ft : Orlando Bloom
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett
Messages : 394
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   Mer 31 Mai - 17:11

Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fiche ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Une femme derrière chaque grand homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une femme derrière chaque grand homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LU POUR VOUS SUR LE WEB: PROBLÈMES D'INFIDÉLITÉ DE LA FEMME
» Derrière chaque sourire se cache une personne d'exception. Ҩ Rose.
» [RP] Les Ames liés
» La femme qui se faisait homme
» La noblesse d'Altamira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Bief-
Sauter vers: