RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Il est temps de sortir de l'enfance …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 180
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Jeu 27 Juil - 0:45

« Si la chevalerie est aujourd’hui l’apanage des nobles, il s’agit avant tout d’un état d’esprit. La chevalerie nécessite une droiture du cœur qu’homme et femme peuvent avoir de manière parfaitement égale. Du moins c’est ce que j’ai toujours pensé. Mais les choses ne sont pas ainsi et nous devons accepter la tête haute le rôle que les Sept nous ont donné. Chacun à son rôle à jouer. Faut-il encore trouver le sien. » répondit finalement avec douceur et tendresse Lady Allyrion.

Puis la jeune Sand s’excusa pour lui avoir rappeler ce qu’elle avait perdu le jour de son mariage. Un nom, un héritage, le droit et le devoir de garder la voie des os. Et si à ce moment-là elle en avait beaucoup voulu à son père, aujourd’hui c’était différent. Elle était une épouse dévouée à un mari aimant. Elle avait fini par trouver sa place ici, dans une nouvelle demeure qu’elle avait su apprivoiser. « Vous êtes pardonné ne vous en faites pas. Je sais bien que vos paroles dépassent parfois vos pensées. Il faudra cependant faire attention à remédier à cela jeune fille. Si un jour vous voulez trouver un époux, il ne faudra point parler à tort et à travers. La retenue est nécessaire avec les hommes ou bien vous les ferez fuir. » ajouta en riant de bon cœur la née-ferboys.

Soudainement, Boadicée Sand lui demanda une chose bien étrange. Ynis mit un certain avant de répondre. Elle ne savait pas trop quoi dire. C’était bien curieux comme demande. Mais pourquoi pas. Après tout, la jeune fille était d’une agréable compagnie et elle savait redonner le sourire à la jeune Lady Allyrion. « Eh bien… je suppose que oui cela est possible. Vous verrez, la broderie n’est pas un art si difficile à appréhender. Il suffit d’un peu de patience. En serez-vous capable Boadicée ? » demanda Ynis Allyrion. Oui cela demandait de la patience, beaucoup de patience pour voir enfin les formes apparaître sur la fine toile. Mais Ynis préférait cela au tissage, c’était moins difficile et plus distrayant à son goût.



Awards 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 520
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Jeu 27 Juil - 16:24

Je fis une double grimace. Déjà, je n'étais pas une création de Sept ... Et puis un époux ?!! Malgré tout les efforts de mon père et des Wells je restais fermement agrippé à mes croyances sur les anciens dieux. Ce qui m'avait valu bons nombres de prise de becs avec mon père ou sa famille tant qu'avec Daemon. L'un des avantages d'Ulwyck sur Daemon était qu'il se foutait de la religion. Je me fichais des sept. Pour moi ils n'étaient pas les vrais dieux et je me posais des questions sur eux en permanence. Je me refusais de me plier à y croire. Rien ne valait les anciens même si je ne pouvais être devant un Baral. Je priais la nuit le plus souvent assise à ma fenêtre les yeux tourné vers le ciel. Mais je ne le disais jamais, mon père avait la main assez leste à ce sujet. Sûrement au tout les sujets avec moi. Mais je l'aimais quand même. Je ne hurlais pas sur les toits que je ne croyais pas aux sept, je n'allais au septuaire que par obligation, mais si on me demandait je le disais franchement : mes prières n'allaient qu'aux anciens dieux. Je me demandais si Lady Ynis le savait ... Sans doute pas.

Quand à un mari ?! Mais ... Je crois que je n'apprendrais jamais ni à fermer ma grande bouche ni à tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler. Et si cela devait faire peur aux hommes c'étaient qu'ils n'étaient pas dignes d'être chevaliers. Avoir peur d'une femme qui parlait un peu trop ... Voilà qui était bien étrange ! Et ridicule. Bon pour la politique je voulais bien, mais dans le privé... Des premiers fragments de mémoire que j'arrivais à me rappeler, je ne me taisais jamais, même dans le nord face aux autres gamins plus grands j'ouvrais grand ma bouche et je brandissais vite mes poings. Tempérament de feu. C'était mon père qui l'avait dit. Mais est-ce qu'un jour je serais plus calme ? J'avais des doutes. Et puis moi ? Me marier ? Ah ! Je voulais bien voir ça ! Jamais ! Ou alors il allait falloir tomber sur la perle rare qui supportait mon mauvais caractère et ma grande gueule ainsi que le nom " Sand  " derrière mon prénom et qu'il me plaise. Autrement dit, je mourrais probablement sans avoir jamais été marié. Et pourquoi pas après tout ? Une femme ne se réalisé pas toujours dans le mariage !

Le temps de réaction de Lady Ynis me fit sourire. Je savais que ma demande était surprenante. Après tout les femmes n'étaient elle pas censées savoir coudre, broder et tisser ? Ainsi que danser et faire la conversation ? Je ne savais rien faire de tout ça. À part avec mes dagues ou mon arc en main je ne savais rien faire. Ah si ! Lire.  Mais je ne croyais pas que c'était très utile. La patience ? Euh .... Aussi patiente qu'un jeune chiot ? Non, quand même pas, je réfléchis en jouant avec la couture de mon haut. Il fallait de la patience pour tout non ? J'avais bien la patience de supporter mon père pendant les entrainements .... Je me mordillai l'intérieur de la joue quelques instants avant de hocher la tête.

" Je suppose que oui ... Il m'a fallut de la patience pour apprendre à tirer à l'arc, il doit bien m'en rester suffisamment pour apprendre à manipuler une aiguille non ?"

Je lui fis un petit sourire malicieux. Dans la vie de tout les jours j'avais peu de patience mais pour les apprentissages c'étaient plus facile. Celui qui m'avait paru le plus long mais le plus gratifiant était celui de la lecture. Peut-être que j'aimerais broder ? Qui sait ? Je n'avais jamais testé je ne pouvais juger comme cela. Puis au moins je ne passerais pas toute mes journées assise sur une chaise et je ferais peut-être sourire Lady Ynis avec mes pitreries. Après une brève hésitation je pris la main de la lady à la robe rouge et je baissai la tête en rougissant un peu. Je n'avais pas l'habitude d'exprimer ce que je ressentais à voix haute.

" Merci pour tout Lady Ynis. Je vous aime vraiment beaucoup. "

Je lui lâchais la main. J'avais sûrement outrepassé, de la distance séparant Dorne au Nord, les limites du convenables entre la lady et moi. J'inclinais le buste pour m'excuser mais en même temps je ne regrettais pas de l'avoir fait. Cela faisait du bien de dire ce que l'on ressentait parfois.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 180
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 12 Aoû - 23:28

Parler avec Boadicée faisait du bien à lady Ynis. Elle était heureuse de l’avoir à ses côtés et la jeune femme ne souhaitait pas que cette dernière ne parte. Et puis la discussion dériva sur les arts féminins que la jeune Boadicée voulait apprendre les jours où elle était indisposée. Ynis avait évidemment accepté avec toute sa gentillesse et sa bienveillance. Elle avait souri à la Sand. Mais elle l’avait aussi mise en garde sur la patience dont elle devrait faire preuve. Mais visiblement cela ne semblait pas impressionner la jeune fille. « Le tire à l’arc n’est point comme ce que vous allez apprendre Boadicée. » ajouta la jeune femme en souriant. Et le petit sourire qu’elle lui offrit toucha profondément la future Lady Allyrion.

Alors Ynis caressa la joue de la jeune fille à ses côtés avec tendresse comme une mère. Si Ynis n’était pas encore mère, nul doute qu’elle en avait tout l’instinct.  Boadicée Sand avait pris la main du Soleil du matin et cette dernière l’y avait toujours laisser. Et puis soudainement, la jeune Sand lui fit une révélation qui surpris grandement la maîtresse des lieux. Elle ne pensait pas que la jeune Sand ressentait de tels sentiments à son égard. Oh elle se doutait que ceux-ci étaient ceux d’une fille envers sa mère ou peut-être plutôt ceux d’une sœur envers son aînée. Et cela, Ynis en était touchée. « Vous savez, vous ressemblez un peu à ma jeune sœur Boadicée Sand. Vous seriez sûrement de bonnes amies à n’en point douter. » fit la jeune femme en souriant. Elle se leva pour prendre une tasse de lait et plongea son regard clair dans les yeux de la jeune fille. « Comment vous sentez-vous maintenant ? » demanda-t-elle. Elle savait d’expériences que parfois, occuper l’esprit éloignait un temps la douleur.

Ynis était un brin curieuse de savoir si cela aidait ou non la jeun Boadicée Sand de discuter avec elle. Et si cela n’était pas le cas, alors elle demanderait au Mestre de préparer un de ces breuvages qui étaient recommandés aux femmes pendant leur indisposition. Ynis en avait pris parfois quelques gorgées et cela avaient le mérite de fonctionner à défaut d’être bon. Parce qu’il fallait bien se rendre à l’évidence, le goût était loin d’être là. Mais quand l’efficacité est au rendez-vous, il faut savoir prendre sur soi. Et puis c’était un mal pour un bien. Alors Ynis reprit d’une voix douce. « Vous savez, il existe des breuvages qui pourront un peu vous soulager si le mal est trop fort. » Oui autant l’informer dès maintenant. Peut-être que cela rassurerait un peu la jeune fille qui rentrait maintenant dans l’âge adulte.



Awards 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 520
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 13 Aoû - 9:21

J'eus de nouveau un petit sourire lorsque Lady Ynis m'affirma que le tir à l'arc n'était pas ce que j'allais apprendre avec elle. Non j'avais mon père qui se chargeait de cette éducation, et je goûtais encore bien trop souvent à sa badine, une fine branche d'arbre souple qui laissait de magnifiques marques sur la peau. Et chaque coup était particulièrement douloureux. IL ne l'utilisait pas si souvent que ça, mais je détestais ça. C'était extrêmement douloureux, surtout juste derrière le genoux. Comment disait mon père ? Je n'eus pas à réfléchir longtemps pour me souvenir la phrase que mon père m'avait inscrite dans la tête ne me revienne en tête : « Tu dois devenir un chasseur et ne plus être une proie. » Je savais que dans mes plus jeunes années j'avais passé plus de temps à fuir que me battre, même si j'avais fait les deux, mais cette sentence me faisait grimacer à chaque fois. Mais il avait raison.

J'avais eu peur de fâcher Lady Ynis avec ma réaction peut approprier mais elle semblait plutôt heureuse de mes paroles et de mon geste. J'avais moi même apprécier sa caresse sur ma joue. Mon père n'avait pas de geste d'affection, ma mère oui. Sa remarque sur une amitié possible entre sa sœur et moi me tira un petit sourire, triste cette fois. Mon cousin favori, William, m'avait dit un jour sans méchanceté aucune, que j'étais l'engeance folle d'une jument sauvage du désert et d'une tempête de sable. Ça m'avait fait beaucoup rire. Beaucoup moins lorsqu'un autre de mes cousins avait simplement fait remarquer que je ne serais à jamais qu'une Nordienne perdue dans les dunes de Dorne. Manque de chance … Je n'avais pas pus répliquer, il était le fils du seigneur Wells. Mais j'avais été blessé et je m'étais demandée si un jours j'aurais ma place quelque part. Ou si quelqu'un d'autre que Daemon, Ulwyck et William pourrait m'aimer. Plus que comme une simple amie. Alors … Que Lady Ynis pense que je puisse être amie avec sa propre sœur … Je secouais la tête légèrement la tête :

« Je doute que mon caractère ne plaise à votre sœur. Un de mes cousins m'a affirmé un jour qu'une jument sauvage serait plus facile à approcher. »

Je réfléchis à savoir comment je me sentais. J'avais mal, mais cela allait mieux, surtout depuis que je n'avais plus sous les yeux des draps maculés de sang tout comme mes cuisses. Et cela une fois par lune pendant une semaine … Par les Anciens … Pourquoi n'étais-je pas née garçon ? Quoi que pour être aussi stupide qu'Ulwyck il valait mieux être née femme. Un solution pour avoir moins mal ? Mmmh … Oui cela pourrait être bien … Mais je me devais d'apprivoiser la douleur non ? Une proie subit la douleur, un chasseur l'accepte … J'imagine que cela devait dépendre de quel type de douleur.

« … Oui … Ça va mieux, l’inquiétude ne fait qu'amplifier la douleur. J'espère que la douleur n'atteindra jamais le seuil critique où j'aurais besoin de ce breuvage. Mais je dois vous avouer ne toujours pas avoir envie de manger ou boire qui que ce soit. »

Bien que fruits, lait, et biscuits sentent bons et soit appétissant, mais ils me levaient plus le cœur qu'autre chose. Mais je crois que même si je n'avais pas eut envie de vomir je n'aurais rien mangé. J'avais envie de changer d'air un peu. Peut-être que Lady Ynis aussi. Je fis un nouveau sourire

« Que diriez vous de commencer une première leçon de couture aujourd'hui ? »


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 180
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Jeu 17 Aoû - 20:02

Ynis avait émis l’hypothèse que la jeune Boadicée puisse un jour devenir amie avec sa propre sœur. Mais visiblement, la Sand en doutait. Un caractère trop fort, peut-être, mais Ynis n’en démordait pas. Si Boadicée était une jeune fille avec un fort caractère, elle pouvait se compléter à merveille avec sa cadette, plus douce et plus docile. « Mais même la plus sauvage des juments peut être apprivoisée, vous savez. Je ne doute pas que ma sœur saura, par sa douceur vous approcher. » fit la jeune femme en souriant. Oui elle en était certaine, sa cadette était assez calme et douce pour apprendre à connaître et à se faire connaître de la jeune Sand.

Puis Ynis s’enquit de savoir si la jeune fille se sentait mieux. Elle savait la douleur parfois lancinante et désagréable. Mais parfois, occuper l’esprit aidait à moins sentir la douleur. Ynis eut un sourire lorsque Boadicée Sand affirma qu’elle allait mieux. Mais elle espérait, comme beaucoup d’entre elles ne jamais avoir besoin du breuvage. Ynis ne pouvait lui en vouloir. Elle comprenait même très bien. Elle comprenait aussi que la jeune bâtarde ne veuille ni boire ni manger. « Evidemment, ma chère. Mais personne ne vous obligera à manger ou boire. Nous pouvons supporter une journée de Jeûne à merveille. Et vous mangerez demain si cela va mieux. Si cela peut vous rassurez, je peux vous affirmer que la douleur à tendance à disparaître à partir du deuxième ou troisième jour de votre indisposition. » fit d’un ton très assuré Lady Ynis Allyrion.

Soudainement, Boadicée Sand proposa de commencer ce jour-là la première leçon de couture. Ynis ouvrit alors de grands yeux. Elle n’avait pas du tout prévu de commencer dès aujourd’hui les leçons. Elle se sentait un peu fatiguer et ne savait pas si elle serait capable d’expliquer correctement l’art de la couture à une novice. « Je ne sais ma chère Boadicée. Je n’avais certes pas prévu de commencer dès aujourd’hui votre première leçon. Nous pourrions aussi nous promener qu’en dites-vous ? » proposa Lady Ynis Allyrion. Parfois, marcher était aussi une bonne idée. Ynis se sentait plus d’humeur aller se balader près de l’Osais plutôt qu’être enfermée dans ses appartements. Ynis se leva et alla ouvrir la porte de la chambre donnant dans une petite pièce attenante où se trouvait des malles contenant des vêtements. « Commencez déjà par revêtir des habits plus adéquats pour vous promener dans le château. Combien même nous faisions notre première leçon, celle-ci se déroulera dans mes propres appartements. »



Awards 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 520
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Jeu 17 Aoû - 21:40

Je haussais un sourcil peu convaincue que la sœur de Lady Ynis puisse réellement me supporter, mais je ne dis rien de plus. Pas la peine d'en rajouter. Je me contenter de hocher la tête sans rien rajouter. Déjà que je n'étais pas épaisse, si en plus je n'étais pas capable de manger pendant trois jours. Mais je me décidais à dédier ce jeûne aux Anciens dieux. Du moins mentalement. Mon père ne supportait pas m'entendre parler des Anciens et il avait la main leste sur ce coup là. Sans aucun mauvais jeux de mots. La moindre allusion était l'équivalent à une claque sonore et cuisant. Machinalement je me frottais la joue.

Oh ? Elle voulait marcher ' Pourquoi pas ! Cela ne me dérangeais absolument pas. Je fis un sourire d'assentiment en hochant la tête. Qui se transforma en expression d'incompréhension. Elle avait quoi ma tenue ? Effectivement, ma tunique et mon pantalon n'étaient pas tout les deux de la première fraîcheur et la teinte du lin, aussi légers que possible, était passé à cause du soleil et du sable. Si je devais me promener avec Lady Ynis … Cela n'allait clairement pas le faire. Je me laissais glisser du bureau où j'étais assise. Décidément, il était plus confortable que ce que je pensais.

Je me glissais dans la pièce et ouvris mes malles à vêtements. J'avais tellement l'habitude de prendre au hasard que je me retrouvais bientôt assise en tailleurs, incapable de me souvenir où j'avais bien pus mettre mes robes ou mes tuniques non usée jusqu'à la trame … Pour tout vous dire, j'avais remis la main sur les vêtements que je portais quand j'étais arrivée il y a sept ans. Totalement surprise je les avais sortis complètement de la malle en les tendant devant moi. Ils étaient propres, et remarquablement en bon état. Comment avais-je encore ça dans mes malles … ? Je les avais montré en riant à Lady Ynis.

« Je crois qu'un tris s'imposera à faire dans mes malles. Ces vêtements datent de mon arrivée à la Gracedieu ! J'avais six ans. Je n'ai pas réellement grandis non ? »

Je les repliais malgré moi avec beaucoup de soin avant de les ranger au fond du coffre. C'était une étrange découverte. À bout de nerfs je finis par rouler le reste des affaires en boules complètement au hasard. J'avais finis par prendre une robe vert sombre Par les anciens ! D'où venait-elle ! Je ne l'avais jamais vu ! Je me mordillais la lèvre inférieure pensive. Le tissu était simple, sans fioriture, ça devrait aller ? J'hésitais un instant mais la robe, en style dornien, n'était clairement pas assez longue pour que je mette un pantalon en dessous. Je passais la robe et tirai sur ma tignasse pour la sortir du col de la robe. Je souris à Lady Ynis.

« C'est mieux comme cela ? Si cela vous convient je vous suis ! »

Lady Ynis pourrait aussi me donner des cours pour savoir s'apprêter, se coiffer et bien se comporter en société. Ça … Mon père ne me l'avais pas appris. Lors des réceptions je restais le minimum de temps, une coupe remplit de vin coupé d'eau à la main, le dos collé au mur. Et dès que je pouvais je disparaissais. Moi et le côté social … Peut-être il valait mieux que Lady Ynis ignore ce côté là de ma personnalité …


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 180
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 3 Sep - 19:47

Lady Ynis avait laisser sa jeune protégée s’occuper de ses vêtements. Elle avait souri en voyant une robe qu’elle portait étant plus jeune. Oui assurément, il faudrait mettre un coup de neuf dans tout ceci. Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui, la blonde Allyrion née Ferboys avait d’autres choses de prévues en tête. « Bien sûr que si vous avez grandi et puis, vous allez changer. Il faudra s’occuper de l’acquisition de nouvelles robes bientôt, ma chère Boadicée Sand. » avait alors ajouté en souriant la née Ferboys.

Puis elle regarda la Sand ranger toutes les robes sorties et se mit à rire. Décidément, même si elle se croyait plus garçonne que fille, Boadicée était bien comme toutes les jeunes filles de son âge. Elle avait des robes qu’elle ne mettrait plus dans ses malles et pourtant elles étaient toujours là comme les reliques sacrées d’un temps révolu qu’on ne pouvait oublier totalement. Puis enfin, Boadicée sortit une très jolie robe verte. Elle s’enfila et ressortit ses cheveux. « Elle vous va à ravir, Boadicée. Elle est parfaite. » fit tout d’abord la jeune femme. Puis elle s’avança vers la jeune fille et ajusta les pans de sa robe le long de son corps frêle. « Voilà qui est mieux. Allons-y. » ajouta Lady Allyrion en prenant la direction de ses appartements.

Dans les couloirs, les deux femmes furent vite rejointes par les félins de la Lady des lieux. Depuis son mariage avec Ser Ryon Allyrion, les chats offerts en cadeau par son frère avaient petit à petit fait de la forteresse blanche leur territoire. Aucun rongeur ne leurs résistaient bien longtemps. Et surtout, Ynis Allyrion était à leurs yeux, le seul être humain digne de leur intérêt. La jeune femme en rigolait bien volontiers. Ser Ryon peut-être un peu moins lorsque les chats élisaient domicile sur leur lit.

Arrivée devant la porte de ses appartements, Ynis ouvrit la porte et les félins s’engouffrèrent sans plus de cérémonie dans l’enfilade des pèces. Ynis laissa entrer Boadicée et referma la porte derrière elles. « Je vous en prie prenez place sur un coussin. Nous pourrons commencer. » fit la jeune femme le sourire aux lèvres.

HRP:
 



Awards 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 520
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 3 Sep - 22:01

Je plissais un peu le nez sans rien dire. Devoir choisir de nouvelles robes ? C’était mon père qui faisait ça ! Moi je me contentais de tuniques et de pantalon. Mais puisque je devais en porter pour passer un peu de temps avec Lady Ynis qui vient arranger les plis de ma robe autour de moi. Je l’avais mal mis ? Je rougis un peu de son compliment mais je souris. Au moins je savais parfois un peu choisir mes vêtements. Même si je n’étais pas à l’aise en robe. Je la suivis aussitôt dans les couloirs et je souris en regardant les chats.

J’adorais les chats, même si je préférais les loups, à cause d’histoires inventées par ma mère, mais quelque part je leur trouvais aussi un aspect très félin. Je laissais les chats passer sans tenter de les caresser, à part perdre lady Ynis je ne ferais rien, et il n’était pas dit qu’ils se laissent caresser. Je me demandais si je devais me mettre en robe tout les jours pour aller voir Lady Ynis pour mes leçons de couture. Si je devais apprendre avec elle à être une lady, il valait mieux s’habituer tout de suite. Je souris d’avantage en voyant la meute de chat s’engouffrer dans les appartement de la Lady du lieux.

J’aimais bien ses appartements, ils étaient très agréables. Je lui souris et m’assis lorsqu’elle me l’ordonnait avant de tendre la main vers un chat aux poils longs couleurs sables qui accepta de glisser sa tête sous ma main. Je souris plus largement et lui grattouillai le crâne. Je fus récompensée par un petit ronronnement e le chat qui se coucha de tout son long sur moi, comme-ci je n’avais pas déjà assez chaud. Je ne dis rien et passais ma main dans les poils doux du chat en souriant. C’était agréable de sentir les vibrations du ronronnements. La question pouvait être « Allait-il me laisser apprendre à coudre ? » Sinon il partirait, et au pire, il me planterait ses griffes dans la cuisse.

« Et bien allons-y ! »


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps de sortir de l'enfance …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Je suis en retard mais je prends le temps de dire au revoir !
» Partie 37
» Il est temps de sortir les squelettes du placard [James]
» Il est temps de sortir un peu !
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: