RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Il est temps de sortir de l'enfance …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 27 Mai - 21:32

An 292
Lune 1

Je glissais dans la boue derrière les écuries de Fort Terreur et tombais face contre terre. J’avais froid, je claquais de dents,j'entendais des bruits et des cris derrière moi. Je me redressais aussitôt et essuyant la boue glacée qui maculait ma figure. Je devais fuir. Sinon je me prendrais une nouvelle raclée. Je ne voulais pas encore prendre des coups. J'en avais assez. Les enfants étaient plus que cruels comparé à leur parents. Eux au moins ne me frappaient pas, leur marmots oui. En contournant le bâtiment je rentrais dans l'un des grand. Il avait dix ans, moi cinq. D'une gifle il m'envoya au sol suivit de quelques coups de pieds. Juste le temps aux autres de me rattraper pour me tirer alors que je ruais comme une jument sauvage pour me dégager. Un éclat argenté attira mon attention, le grand avait une lame. J'avalais ma salive, je savais ce qu'il avait dit. Que les entrailles des bâtards étaient noirs puisque souillé par leur parents. Je sentis la lame plonger dans mon ventre et fouiller mes entrailles. Je poussais un hurlement en voyant le sang grandir en une immense tâche rouge sur mes habits.

Je me redressais en sueurs. J'étouffais, je mourrais de chaud. Repoussant d'un coup de pied les draps qui me couvraient. J'avalais ma salive avant de bondir sur le sol. C'était quoi ce rêve ? Dehors l'aube jaune de Dorne était déjà bien haute. Je devais me calmer. Je n'étais plus à Fort Terreur depuis … Huit ans. Je vivais à Dorne depuis des années, il y a quelques semaines mon père m'avait offert une petite chienne que j'avais baptisé Loki et que tout les matins j'amenais avec moi pour aller discuter avec Lady Ynis. J'adorais cette belle dame âgé de quatre ans de plus que moi … Et pourtant tellement adulte, j'avais l'impression de n'être qu'une gamine maladroite face à elle. Je savais qu'elle avait fait des fausses couches et on m'envoyait la divertir li changer les idées. Même si nous étions proches en âge … Plus le temps passait plus je voyais en elle non pas une grande sœur mais presque une mère.

Je saisis le pichet d'eau sur mon bureau et le levais pour boire à même sans prendre le temps de prendre un gobelet. J'avais trop chaud. Et de toute manière il était l'heure de me lever. Ce rêve était quand même étrange. J'en avais toujours mal au ventre. Je baissais les yeux sur mes cuisses et lâchais la carafe qui tomba au sol dans un bruit de ferraille …  Du sang … Du sang … Non ! Mais on m'avait poignardé en rêve ! Cela ne pouvait pas me blesser dans la réalité ! Je jetais un œil sur mon lit et les draps eux aussi tâché de sang. Je commençais à paniquer et l'eau coulait autour de mes pieds. Les larmes commencèrent à couler. Mais il c'était passé quoi ? Je passais ma main dans mes cheveux en marmonnant des prières aux anciens dieux.

On frappa à ma porte. Mon père. Prise de panique je lui hurlais de ne pas rentrer et que je ne voulais pas le voir. Il tenta d'ouvrir la porte mais ramassant la carafe au sol je la lançais cotre le mur et mon père referma vite la porte et j'entendis ses pas s'éloigner à toute vitesse. Je me roulais en boule sous les couvertures en reniflant. J'avais peur. Je ne comprenais pas la situation. Je saignais sans pour autant être blessé. Et je ne pouvais rien faire pour ne plus saigner. Et puis … J'avais mal au ventre. Je restais immobile sans vouloir sortir de sous mes bras peut-être deux heures, je n'avais pas notion du temps,  quand on toqua à ma porte. Je sortis la tête des draps et lançais

« N'entrez pas ! Je ne veux voir personne ! »

J'étais peut-être malade ? Et si je contaminais Lady Ynis ? Non ! Non ! Je l'aimais bien trop pour vouloir la voir souffrir. Moi je pouvais mourir ce n'était pas grave. Je n'avais plus de famille à part mon père. Et Daemon était bien loin de moi. Je reniflais de nouveau avant de de nouveau m'enfouir sous mes draps.


~~~~~~~~


Loryn Wells face à la colère de sa fille sentant également une grande détresse, hésita longuement de la marche à suivre. Il se doutait que c'était la première floraison de sa fille, mais jamais il n'avai abordé le sujet avec elle, ni lui ni le mester. Et … Il ne savait que faire. Il pensait que la mère de sa fille adorée lui avait peut-être expliqué ! Mais visiblement non. Il s'éloigna donc songeur renvoyant les serviteurs en les priant de l'excuser. Il repoussa en arrière ses longs cheveux aussi sombres que ceux de son ami Ryon Allyrion. Mais aujourd'hui … Cette amitié ne servait à rien … Et sa fille était censée aller voir l'épouse de son maître et ami … Il se figea et porta à ses lèvres une coupe de jus de fruit qu'il vida. Lui ne pouvait aider sa fille … Mais … Est-ce qu'Ynis Allyrion accepterait de s'occuper de son enfant ? Il fixa sa tenue,il était hors de question d'aller voir la femme de son ami vêtu d'une tenu de saut du lit. Il passa une tenue démontrant sa fonction et noua sévèrement ses cheveux en catogan. S'approchant de la porte de sa fille il l'entendit pleurer et cela lui fendit le cœur. Il était hors de question de laisser le joyaux de sa vie dans cet état. Il ne pouvait l'aider lui même. Mais sans doute Lady Ynis pourrait. Il préféra attendre encore un peu préparant un cruchon de lait froid au citron boisson qu'adoré sa Boadicée ainsi que quelques petites douceur puis il grignota quelques fruits. Lorsqu'il jugea qu'il était l'heure où Boadicée allait voir Lady Ynis il inspira un grand coup et finissant de déposer les gobelets, le pichet et les quelques gâteaux, il sortit de ses appartements. Grimpant quatre à quatre les marches il se dirigea jusqu'au boudoir de la lady. Il demanda à une servante de prévenir sa maîtresse qu'il puisse rentrer.  Il attendit quelques instants, puis quand on lui en donna l'autorisation il entra dans la pièce. Il s'inclina longuement devant la belle femme, bien qu'il ne soit pas marié et que la mère de sa fille fut décédé, il n'éprouvait aucune attirance pour l'épouse de son ami. Il attendit un peu avant de se redresser et de parler, n'ayant presque jamais quitté Dorne il avait un fort accent de cette région.

« Veillez pardonner mon intrusion Lady Ynis, je sais que vous attendiez Boadicée … Mais … Elle semble qu'elle a besoin de votre aide ce matin. »

Et il lui expliqua la raison de l'absence de sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 28 Mai - 19:37

Le soleil vint caresser sa peau Ynis s’étira paresseusement dans son lit. C’était la première lune de l’An 292 et Ynis avait les pensées sombres. Malgré le temps qui passait, la jeune femme avait dû mal à se remettre de sa dernière fausse couche. Encore une et si son corps acceptait la fécondation de son époux, elle n’arrivait pas à mener à bien la grossesse. Ynis en était meurtrie. Elle qui voulait tant donner un enfant et si possible un fils, un héritier à son époux, elle n’y parvenait pas. Mais malgré les obstacles que semblaient dresser sur son chemin les Sept, l’ancienne Ferboys ne voulait pas accepter que son beau-fils devienne un jour le Lord de La Gracedieu. Il avait peut-être des qualités mais il restait un bâtard et un bâtard ne pouvait diriger la maison Allyrion, jamais. Ynis se leva et alla s’asseoir devant un petit miroir. Sa suivante et amie de toujours la rejoignit bientôt dans la chambre. Elle s’approcha et commença à brosser ses cheveux. Bientôt, la jeune Boadicée Sand vendrait lui rendre visite.

Depuis ses fausses couches, la jeune fille de quatre ans sa cadette venait lui rendre visite tous les matins. Elle tentait de la distraire et Ynis lui en était très reconnaissante. Doucement, à pas de velours, l’un de ses chats vint se lover sur ses genoux. D’une main distraite, la Blonde se mit à caresser son pelage beige. Le cadeau de son frère, s’il savait à quel point elle l’aimait ce chat. C’était un peu comme si Cletus était avec elle. Ce frère qu’elle avait un temps jalousé pour la position qu’il avait obtenu, elle devait admettre que maintenant, il lui manquait. Lui, et sa sœur, sa jeune sœur, elle devait avoir sept ans maintenant.

La femme de Ryon Allyrion laissa sa suivante brosser ses cheveux lorsque l’on vint frapper à sa porte. La Brune se stoppa et Ynis se releva laissant ses cheveux bouclés tomber le long de ses reins. Elle autorisa à entrer et ce fut vêtue d’une sobre robe rouge qu’elle accueillit le père de Boadicée Sand, Lord Wells. L’homme s’excusa de sa visite. Puis il expliqua pourquoi Boadicée n’était pas encore venue la voir. Ynis sourit à l’homme qui semblait totalement pris au dépourvu. « Je vois. Vous êtes tout excusé n’ayez crainte. Je vais aller la voir. Vous pouvez y aller. » fit Ynis Allyrion en souriant alors que sa suivante venait d’ouvrir une fenêtre pour laisser entrer la fraîcheur dans la pièce avant que le Soleil de Dorne ne se fasse trop chaud. Lord Wells s’inclina et quitta la pièce suivit de près par Ynis.

La blonde prit la direction de la chambre de Boadicée Sand et frappa doucement à la porte avant d’entrer. Elle marcha d’un pas léger jusqu’au lit et alla s’asseoir sur le bord. « Boadicée, tout va bien. Votre père semblait inquiet. Il m’a fait savoir que vous aviez besoin de moi. » dit d’une voix douce la jeune femme. Puis elle découvrit un peu les draps d’un geste lent et ferme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 28 Mai - 21:00

Malgré mon interdiction de rentrer j'entendis la porte s'ouvrir et, soulevant un peu le draps, je vis lady Ynis. Je pâlis si cela était pour ma peau plus pâle que le lait. Mais … Elle ne pouvait pas être là ! Je devais être malade et je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose. Mais elle ne paraissait pas inquiète. Je me collais contre le mur en serrant les draps autour de moi. Je ne voulais pas lui montrer ce désastre : ces tâches sanglantes, ma peau souillée par une blessure invisible, ma mine défaite et les larmes que pourtant d'habitude je me vantais de ne plus savoir faire couler. Boadicée … On m'appelait si souvent « Boa » que parfois j'en oubliais que mon véritable nom était Boadicée. Un nom si long pour une si petite jeune femme. Mon père inquiet ? Il y avait de quoi. C'était rare que je lui lance à la figure une cruche en métal, même vide.

Mon matelas s'enfonça lorsque la lady de la Gracedieu s'installa près de moi. Je ne bougeais pas toujours recroquevillée sur moi même comme un animal blessé. Par contre un glapissement m'échappa quand elle tira les draps. Si cela avait été quelqu'un d'autre, je crois que j'aurais mordu, frappé ou je me serais défendu. Mais là … C'était lady Ynis. Je ne pouvais rien faire. Quel triste spectacle devais-je lui montrer ! Une jeune fille de quatorze ans nue, roulée en boule contre le mur de sa chambre sur un matelas souillé de sang, le visage défait, les jambes maculées de sang. Je sentis mes yeux se remplir de nouveau de larme quand je vis le désordre de ma chambre. Dans ma colère et ma peur j'avais renversé des livres et la cruche gisait toute proche du mur, son contenue rependue sur le dallage de ma chambre empourpré par quelques gouttes de sang.

J'hésitais complètement immobile comme un animal souffrant prit au piège voyant son maître. Je tendis la main pour reprendre le draps et pour me couvrir. Je me fichais de ma nudité mais le spectacle affligeant de mon sang sur la blancheur des draps éveillait une peur en moi. Alors que je me redressais une nouvelle crampe au niveau du ventre m'obligea à me courber en deux. Par les Anciens Dieux ! J'avais mal ! Était-ce une blessure à l'intérieur de mon corps ? Pourtant … Je n'avais combattu personne au corps à corps depuis plusieurs jours ! J'avais uniquement tiré à l'arc et 'avais fait de l'équitation pour devenir meilleure. Je levais un regard implorant vers la gracieuse lady en robe rouge.

« Je suis navrée Lady Ynis … Je voulais venir vous voir … Mais … Je ne comprends pas … J'ai l'impression d'avoir été blessé ! Et j'ai mal au ventre … »

De nouvelle tâches rouges apparaissaient sur le tissue blanc de mes draps. Plus jamais je n'aurais des draps blancs ! Je me le jurais ! Plus jamais ! Et j'avais comme la désagréable impression de n'être qu'une gamine geignant pour rien. Lady Ynis semblait si calme ! De nouvelles larmes coulèrent et je me retiens de renifler. Je ne voulais pas inquiéter la Lady qui était déjà bien trop bonne d'être venue pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 3 Juin - 23:45

Yns n’avait pas voulu effrayer sa jeune amie. Elle ne l’avait pas encore touchée et préférée se tenir un peu à distance. Son regard se posa sur les draps. Et même si elle remarqua les quelques taches de sang qui le parsemaient, Ynis Allyrion ne souffla pas un mot. Elle ne voulait pas indisposer davantage l’adolescente qui semblait toute perdue. Cela devait être la première fois, du moins, c’est ce qu’en conclu Lady Allyrion. Et maintenant, Ynis devait aborder le sujet avec tact et douceur. La blonde retira sa main lorsque Boadicée émit un petit bruit alors qu’elle tentait de la découvrir doucement. Elle n’insista pas et laissa les draps tels qu’ils étaient.

Et puis Ynis ne put se retenir de la prendre dans ses bras lorsqu’elle entraperçut de petites larmes monter aux yeux de la jeune fille. Comme elle la comprenait. C’était un passage difficile pour elles. Elles marquaient le passage à la vie d’adulte. Elle se souvient aussi avoir pleurer. Mais c’était pour une toute autre raison. Fiancée à onze ans, ses saignements avaient marqué la fin de son bonheur auprès des siens. Elle était désormais en âge de donner des enfants… des enfants, elle n’en avait toujours pas et ce n’était pas faute d’essayer. A croire que son corps lui refusait ce cadeau. Oh bien sûr, elle tombait enceinte mais pour une raison qu’elle ignorait, elle n’arrivait pas à garder l’enfant. Cela en devenait insupportable. Certains disaient qu’elle reportait son affection sur ses chats et la jeune Boadicée. Quatre ans d’écart et pourtant, Ynis la considérait plus comme sa petite sœur au même titre que Gwyneth que comme une femme de presque son âge. Ces personnes avaient peut-être raison, mais elles ne savaient pas ce que la jeune femme endurait. Ces fausses couches étaient à chaque fois une épreuve. Alors, aux mots de la jeune Boadicée, la née Ferboys blêmit. Cela ne se pouvait. Elle s’approche de sa cadette et planta son regard clair dans le sien. Elle leva doucement son menton.

« Boadicée, montrez-moi vos draps. Montrez-les-moi où j’appelle le mestre sur le champ qu’il vous examine. Je pense connaître la raison de votre mal-être mais par pitié montrez-moi l’intérieur de vos draps. Je ne me répèterai pas ! »

La voix de la femme de Ryon Allyrion avait claqué dans la chambre. Elle s’était faite plus dure que jamais. Mais comment pouvait-elle avoué qu’en quelques secondes la simple idée que la jeune femme soit dans le même état qu’elle la révulsait au plus haut point. C’était une situation qu’elle ne souhaitait à personne, même pas à ses pires ennemies.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 4 Juin - 8:46

Je restais surprise quand Lady Ynis me prit dans ses bras. Je n'osais pas bouger d'un millimètre laissant les larmes simplement rouler sur mes genoux la douleur lancinante de mon bas ventre étant toujours présente ainsi que la peur et la honte. Pourquoi est ce que je saignais sans raison ? Ce n'était pas normal ! Personne ne m'avait blessé ! Ça j'en étais sûre. Rien n'y personne ne m'avait fait du mal ... Hors le sang ne coulait que part une blessure non ? J'avais regardé : aucune plais sur mes jambes ! Et là ...

Les doigts fins de la Lady sous mon menton me firent sortir de mes réflexions. Elle aussi avait pâlit et je lisais une peur dans son regard. Son ordre claqua dans la chambre et je serais les poings sur mes draps. Pourquoi avait-elle peur comme ça ? C'était aussi grave que ça ? J'étais réellement malade ou ... Avait-elle peur que je fasse une fausse couche ? Mais c'était impossible ! Le seul homme que je côtoyais réellement à part mon père était mon frère de cœur Daemon. Et jamais nous avions fait quoi que ce soit avec lui. De toute manière s'il avait pensé à ça avec moi je l'aurais frappé. Mais elle oserait vraiment appeler le Mester  ? Je ne voulais voir personne et Lady Ynis  était la alors un mester en plus. Je baissais la tête et ouvris les draps pour qu'elle regarde.

En gardant les jambes serrées j'avais maculé moi même mes cuisses de carmins et roulé en boule j'avais étalé le sang sur les draps. Définitivement ... Ce n'était pas beau à voir. Je n'avais pas assisté aux fausses couches de la belle femme mais c'était certainement plus affreux que cela. Je rougis avant de pâlir de nouveau. Pensait-elle vraiment que j'avais connu un homme ? De toute manière qui acceptait de coucher volontairement avec un homme à treize ans ? Peu de femme je pensais. Et je parlais hors union. Je balbultiai en baissant le nez sur le sol

" Je vous le jure par les Sept et les Anciens je n'ai pas connu d'homme ! "

C'était sans doute un peu déplacer mais il valait mieux lui affirmer qu'elle ne doute pas de moi. J'avais rougis en disant cela. Je ne parlais jamais de ça avec mon père ni même avec d'autres personnes. Sauf peut-être Ulwyck mais encore c'était rare. Je préférais m'entraîner au combat plutôt que de parler ou faire ça. Mais après chacun ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 4 Juin - 12:59

Ses craintes avaient été idiotes, elle avait été idiote. Un instant elle avait eu peur et elle avait obligé l’adolescente à lui ouvrir ses draps. La Ferboys avait posé son regard sur le spectacle qu’était les draps maculés de sang. Elle avait ensuite regardé sa cadette et un fin sourire avait glissé le long de ses lèvres. Elle n’avait connu aucun homme, Ynis la croyait. « Je vous crois Boadicée, je vous crois. Veuillez me pardonner pour vous avoir obligé à me dire cela. Mon inquiétude était infondée. Je crains que mes propres expériences m’aient embrouillé ‘esprit. » Ynis referma les draps sur les jambes tâchées de sang de la jeune Boadicée Sand. Elle avait vu et elle était maintenant certaine de la cause du mal de la jeune fille. Nul besoin d’un mestre pour cela. Il fallait juste trouver les mots justes pour ne point l’effrayer.

Ynis se rapprocha de la jeune Sand. Elle lui sourit sereine. Elle devait lui expliquer. Elle alors elle déglutit péniblement. Elle n’avait pas eu à le faire avec sa jeune sœur puisqu’elle avait quitté Ferboys avant ses événements. Ynis Allyrion inspira profondément. « Je ne ferai pas venir le mestre. Vous n’êtes point malade Boadicée. A vous voir, je peux affirmer que vous devez avoir mal au ventre. Mais n’ayez crainte, cela passera. » Elle se voulait rassurante. Et comme pour prouver ses mots, elle s’approcha doucement. « Je suis aussi passée par là, Boa. » La voix douce de la dornienne avait utilisé le diminutif du prénom de la bâtarde. Et elle l’avait à nouveau prise dans ses bras. Elle comprenait sans mal que l’adolescente avait craint le pire. Comment cela aurait pu en être autrement. Cela arrivait si soudainement. Et beaucoup de femme se plaignait de souffrir de mal de ventre. Sa mère lui avait avouée qu’après le premier enfant, les douleurs se passaient. Elle pouvait en témoigner. Elle n’avait pas donner la vie mais sa première grossesse avait effectivement atténué la douleur.

Ynis se leva enfin du lit et fit quelques pas dans la chambre de Boadicée Sand. Elle alla jusqu’à la fenêtre et d’un geste ample, elle l’ouvrit en grand. Puis elle se tourna vers sa cadette. « Vous devriez aller vous lavez. Vous n’allez tout de même pas restée tâchée de sang ainsi. Quant à vos draps j’en fais mon affaire. » Ynis adressa un clin d’œil à Boadicée avant de revenir s’asseoir sur le lit. « Vous allez voir, d’ici deux jours la douleur s’estompera. En revanche les saignements persisteront. Mais ne vous inquiétez pas, cela est parfaitement normal. » Ynis sourit et caressa doucement la joue de la jeune fille. Plus tard, elle lui expliquerait tout à ce sujet. Mais pour l’heure, Boadicée devait retirer ce sang qui semblait lui faire peur et la couvrir de honte. D’ailleurs il n’y avait pas de quoi avoir honte. Ainsi. Cela était naturel. Les femmes saignaient, c’était ainsi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 4 Juin - 15:49

Je vis un soulagement illuminer les traits de Lady Ynis lorsqu'elle recouvrit mes jambes. Elle me croyait ! C'était déjà ça ! De toute manière jamais je ne lui mentirais sur ça. Je n'avais rien à lui cacher. Mais Lady Ynis semblait plus calme détendue. Oui … Elle avait dû bien croire que je fasse une fausse couche. Je lui fis un tout petit sourire crispé. Par contre j'étais de plus en plus perdue, je n'étais pas malade ? Pas blessée ? Et Lady Ynis était passée par ici aussi ? Quoi ?! Mais décidément c'était incompréhensible.Je restais cependant blottie contre Ynis. Elle sentait bon et je me sentais bien dans ses bras. C'était un peu comme avec ma mère. L'odeur du mélange de la lessive et du pain en moins, mais la douceur était là.

Quoi ? J'allais de nouveau saigner ? Mais pourquoi ? J'observais toujours Lady Ynis qui était allée ouvrir en grand la fenêtre. La brise vint agiter les rideaux. Me laver ? Mais cela voulait dire sortir de ma chambre ? Parler aux servantes dans mon état ? Normal ? Mais je ne comprenais de moins en moins ce qu'il se passait ! Je fronçais les sourcils mais la proposition d'aller me laver sonnait plus comme un ordre à mes oreilles. Je hochais très lentement la tête avant de me lever lentement, mortellement gênée. J'entrouvris la porte de ma chambre et visiblement … Mon père avait laissé un serviteur qui se leva et s'inclina déclarant qu'un bain m’attendait et qu'il allait chercher vites des affaires pour moi.

Je me laissais glisser dans l'eau presque brûlante. Mais je n'émis aucune plainte. Je sentis tout mes muscles se détendre et je plongeais la tête sous l'eau avant de me nettoyer avec soin profitant à fond de l'eau chaude. Je ne voulais plus de traces de sang sur moi. Je me récurais avec soin dans tout les coins. Je pris même rapidement le temps de démêler mes cheveux avant de sortir de l'eau. Une servante était là et me sourit. D'habitude je me débrouillais seule mais elle insista pour m'aider à m'habiller. Je fus surprise de devoir porter une culotte rembourrer mais je ne posais aucune question à la servante, qui me déclara qu'il y avait un plateau de lait au citron et de fruit dans ma chambre pour moi t Lady Ynis. Ah … mon père …

Je retournais rapidement dans ma chambre. Il y faisait frais. Je soupçonnais que mon père m'ait fait installer dans la pièce la plus fraîche de ses appartement. Au tout début je dormais sur une couchette dans la pièce principale, le temps que ma chambre soit prête. Je me mordillais l'ongle du pouce avant de tendre un gobelet de lait frais à lady Ynis. Rien que de voir la nourriture j'avais des haut-le-cœurs. Je m'appuyais contre mon bureau les yeux fixé sur mes pieds nus. Je finis par parler

« … Lady Ynis … Je suis complètement perdue … Qu'est ce qu'il se passe avec mon corps ? Je n'avais jamais entendue dire que j'allais saigner sans raison ! Mon père ne me l'a jamais dis ! Pourquoi je saigne si je ne suis pas blessée ? S'il vous plaît … Vous voulez bien m'expliquer ? »

Je n'aimais pas cette situation que je ne comprenais pas et sur laquelle je n'avais aucun contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 10 Juin - 0:28

Ynis se mordit la lèvre. Elle n’aurait peut-être pas dû parler de tout ceci d’un coup. Elle ne voulait pas inquiéter sa cadette, mais elle se demandait si le fait de tout die maintenant n’allait pas faire plus de mal que de bien. Enfin, elle verrait bien. Pour l’heure, Boadicée devait se détendre. Elle avait tout prévu, tout. Avant même de passer la porte de la chambre de la jeune Boadicée, elle avait demandé à une servante de préparer le nécessaire pour couler un bain. Et elle avait vu juste. La jeune fille s’était laissée convaincre et quittait maintenant ses draps pour s’immerger totalement dans l’eau chaude. Ynis sourit en la voyant partir. Et pendant ce temps-là, elle invita une autre femme à déposer les douceurs que son père avait prévu pour elle. Boadicée la rejoignit et finit par lui tendre un verre de lait frais. La Blonde le prit en souriant et attendit que sa cadette ne lui pose la question fatidique.

Finalement, la jeune bâtarde de Dorne la lui posa. Ynis déglutit lentement. Elle devait être claire sans l’effrayer. Elle inspira un grand coup. « Et bien pour commencer, je pense qu’il est parfaitement normal que ton père ne t’ait rien dit. C’est un sujet délicat et souvent plutôt abordé entre femmes. Entre une femme qui est déjà passée par là et celle qui le vit pour la première fois. Pour tout vous dire, moi j’en ai parlé avec ma mère et je suis certaine que ma sœur en fera autant. C’est un moment important dans ta vie. Mais je peux comprendre aisément que cela ait pu vous effrayer. » la blonde s’interrompu un instant pour reprendre une gorgée de lait frais. Elle se leva, fit quelques pas, joua avec une mèche de ses cheveux et ses yeux vinrent se reporter sur la jeune Boadicée. « Boadicée, c que vous devez comprendre, c’est que votre corps change. Vous avez grandi et votre corps aussi. Pour tout vous dire, on ne sait pas vraiment pourquoi les femmes saignent. Mais en revanche, nous savons que ces saignements sont nécessaires au bien être d’une femme. » Ynis sourit et puis reprit.

« Ce changement dans votre corps est le signe que vous avez grandi, que vous pouvez vous épanouir comme une fleur. Vous savez, un sol fertile a besoin d’être inondé par l’eau et puis il redevient sec. Et bien le corps d’une femme est pareil. Les mestres sont catégoriques, les saignements commet sont comme l’eau qui inonde les terres et qui permettent aux magnifiques fleurs que nous semons de croître. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 10 Juin - 20:57

Lady Ynis semblait avoir du mal à expliquer ce qu'il ce passait. Elle but un peu et se lança. Quelque chose qu'on ne parlait qu'entre femmes ? Et bien à part elle je ne cotoyais aucune femme. Quant à ma mère que les Anciens veillent sur elle ! Pauvre petite mère. Elle aussi avait saigné. Heureusement Lady Ynis était là. Je n'osais pas imaginer mon père seul face à cette situation. Cela aurait pût être comique ... De l'extérieur.

Donc j'allais saigner sans être blessé juste pour dire que je pourrais faire des enfants. Quoi ?! Mais ce n'était pas logique ! Enfin déjà saigner régulièrement sans être blessé c'était impossible ! Mon père me l'avait dit. Si je saignais sans avoir été blessé c'était qu'il y avait du poisson quelque part. Alors pourquoi d'un coup je pouvais saigner sans raison ? Et régulièrement surtout ! Mais cela ne voulait rien dire ! Je plissais le nez en me machouillant la lèvre furieuse. Pourquoi je devais saigner pour montrer que j'étais fertile ? C'était stupide ! Surtout que je n'avais pas besoin de saigner tout les mois. Je finis par parler

" Je ne comprends toujours pas ! Pourquoi est ce que je saigne si je n'ai aucune blessure ? Mon père m'a appris que jamais du sang coulait sans blessure ! Et là ... Et là ... "

Je fis un geste vague de la main presque en colère. Il n'y avait aucune logique ! Ce n'était pas normal ! Je plissais d'avantage le nez en me décollant du bureau pour marcher un peu une main sur mon ventre. Et c'était quoi cette douleur d'abord ?! Pourquoi là j'avais mal ?! Je soulevais ma tunique en tournant un peu le dos à Lady Ynis. Non pas de bleu ni rien. C'était encore moins compréhensible. Mais à part ça ? Qu'allait-il m'arriver ? Mes cheveux aller tomber j'allais devenir brune ? J'allais avoir des seins ? Ou quoi ? Je pensais que les seins c'était vers plus tard moi ! Pas maintenant ! C'était forcément plus tard. Je repoussait un peu ma coupe de lait. Rien que de voir la blancheur du lait cela me rendait malade. Je soupirais.

" Je vais saigner combien de temps et tout les combien de temps ? Et il y a quoi qui va changer en plus ? "

J'aimais l'aventure mais j'aimais avoir un chez moi au quotidien simple et répétitif dans lequel on se sentait en sécurité. Changer brusquement ? Non merci ! Et là c'était complètement imprévu ! Je n'aimais pas ça. J'avais de nouveau envie de lancer tout au sol et de tout casser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 17 Juin - 18:53

La blonde dornienne des Montagnes Rouges tentaient tant bien que mal d’expliquer ce qui se jouait maintenant dans le corps de sa cadette. Mais les mots n’étaient pas faciles à dire. Il y avait comme de la dureté dans cette explication que ne venait pas comme elle le désirait. Elle ne voulait pas se montrer trop abrupte, trop crue. Mais manifestement, la jeune Boadicée. Et elle n’avait pas complètement tort, la jeune file qui lui faisait face avec tant de questions. Oui, on ne saignait jamais sans raison. Elle-même s’était faites la même réflexion. Quand elle avait saigné la première fois et puis plus tard quand elle perdu son premier enfant. Elle ne pouvait admettre de saigner sans aucune raison. Il y avait toujours une raison.

« Oui il y a toujours une cause à ces saignements, Boadiée. Mais pour ceux-ci, la cause est invisible. La blessure est à l’intérieur dit-on. » finit-elle par dire tout en essayant de rassurer la jeune femme en posant sur elle un regard doux et affectueux. Oui, Ynis Allyrion considérait un peu la bâtarde comme une sœur, sa petite sœur qu’elle avait laissé à Ferboys lors de son mariage.

Face à la colère et l’incompréhension de la jeune fille, Ynis soupira. Elle devait le dire clairement. Au fond c’était peut-être mieux ainsi. Elle se leva et fixa la jeune Boadicée du regard. « Pour les saignements… cela dépend de chacune d’entre nous. Certaines ne saignent que deux ou trois jours. Pour d’autres cela dure presque une semaine. Nous sommes toutes différentes. Comme ces douleurs, certaines femmes n’ont jamais mal. Nous ne sommes pas toutes égales face à cela et il faut apprendre à faire avec. Ce n’est pas facile mais nous n’avons guère le choix, Boadicée. » Ynis Allyrion marqua une pause. « Quant à la fréquence, cela revient bien trop souvent à mon goût. Nous saignons une fois par mois. » lâcha-t-elle en se rapprochant de la jeune fille. Elle alla s’asseoir à côté d’elle et passa sa main dans les cheveux de sa cadette. « Boadicée, cela marque le début d’un grand changement. Votre corps va devenir plus féminin. Vous aurez plus de poitrine aussi. Et il pourra même vous arrivez d’être de mauvaise humeur pour rien pendant ce temps où vous saignez. Mais cela peut avoir du bon parfois… »

Ynis se rappelait de certains moments où elle avait juste envie de ne rien faire et de sot d’humeur inopiné. Et la seule excuse qu’elle avait trouvée était qu’elle saignait. Alors oui, cela avait du bon parfois d’être une femme. Elles avaient des parades insoupçonnées que personne ne pouvait contredire. Mais en dehors des seins qui allaient devenir plus gros, finalement, les jeunes filles ne changeaient pas tant que cela ou alors changeaient totalement. Les jeunes filles devenaient de magnifique rose des sables, de magnifiques jeunes femmes prêtent à faire tomber à leur pied les hommes qu’elles croisent. « Boadicée, vous ne serait plus une enfant désormais. » fit Lady Allyrion en souriant. Parce qu’au final, c’était bien cela qui changeait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Sam 17 Juin - 21:20

Génial ! Trop bien ! Saigner pour une blessure invisible tout les mois , par un endroit difficile à protéger et cela pour une durée allant jusqu'à une semaine … Mon rêve de toujours. Avec une mauvaise humeur supplémentaire… Joie et bonheur ! Je soupirais. J'imaginais que je ne pouvais pas réellement me plaindre, puisque c'était ainsi pour toute les femmes. J'allais devoir accepter ça dignement … Je posais ma tête contre l'épaule de la lady la laissant me caresser les cheveux. Elle avait la douceurs d'une mère … Je me promis le lendemain d'aller prier les anciens dieux qu'ils lui accordent le fils que les sept lui refusaient. Eux écoutaient le gens !

Un corps plus … féminin ? Des seins ? Des fesses ? Mais cela voulait dire donner de quoi regarder aux gens ! Ah mais non ! J'étais très heureuse l'être oublié et ignoré ! Très heureuse ! Je n'aimais pas être regardé, vivre dans l'ombre c'était ça qui était parfait. Je passais un doigts sur les veines de mon poignet. Si bleu alors que mon sang était rouge. Je baissais d'avantage la tête. Je sors de l'enfance, je n'en avais pas eut beaucoup de base … Mais si elle parlait physiquement je voulais bien le croire. Pourtant … mon corps restait petit, mince, enfantin … Peut-être qu'avec cet floraison ? Je perdrais mes rondeurs enfantines. Peut-être. Puis concernant la douleurs, je m'habituerais bien … C'était comme tout. Je restais immobile contre Ynis immobile en repensant à ses malheurs. Est-ce que moi aussi je subirais ça ? Je secouais la tête pour chasser ses idées noires.

« Lady Ynis ? Pourquoi, puisque cela semble naturelle, les hommes sont pas à l'aise avec ça ? Ils ont peur ? »

c'était vrai quoi. Si c'était toutes les femmes, pourquoi les hommes ne pouvaient, et ne voulaient pas en parler ? C'était dégouttant certes, mais c'était naturelle, alors pourquoi les hommes avaient si peur de ça ? Je demanderais à Daemon. C'était presque un homme, il devait bien savoir lui non ? Si je le revoyais bientôt. Avec son écuyage … c'était dur de ce voir en ce moment. Je plissais le nez

« Lady Ynis, est-ce que c'est l'une des raison qu'on utilise pour empêcher les femmes d'être chevalier ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 25 Juin - 18:15

La jeune Boadicée avait soupiré et Ynis ne répondit rien à cela. Elle savait bien que les informations étaient difficiles à digérer, surtout que c’était la première fois pour elle. La Dornienne des Montagnes Rouges resta un instant avant de ne reprendre la parole. La jeune fille avait posé sa tête sur l’épaule de la blonde. La jeune femme lui caressait les cheveux. Lady Allyrion sourit et finit par répondre, enfin. « Les hommes ont du mal à en parler parce qu’ils ne le vivent pas. Ils ne sont pas concernés par ce changement. » Ynis s’interrompit et alla fermer délicatement la porte de la chambre. Le sujet était trop intime pour que des oreilles indiscrètes n’en entende ne serait-ce qu’une petite partie. « Et puis, même si cela est parfaitement naturel, il n’en reste pas moins que c’est un sujet intime. » Ynis sourit. « Il est plus facile pour les mères et les autres femmes plus âgées d’en parler. » fit l’ancienne Ferboys et désormais future Lady Allyrion et Dame de La Gracedieu.

Oui parler de cela n’était pas chose facile et étrangement, dès que la situation était délicate, les hommes laissaient leur femme faire. A croire qu’ils n’étaient pas capables de gérer la situation seul. Son père avait même osé dire à sa mère que c’était un sujet de femmes tout simplement. Sans aucun doute parce que cela était en lien avec leur capacité à donner la vie. Néanmoins, Ynis pensait aussi que la raison de tout ceci était aussi que ces saignements étaient les mêmes que ceux qu’avait une femme parfois après la délivrance et c’était rarement bon signe. Elle-même avait saigné abondamment lorsqu’elle avait vécu ses fausses couches.

La dernière question de la jeune fille arracha un rire doux et un sourire s’afficha sur le visage clair de la dornienne. Une raison pour que les femmes ne soient pas chevalier, peut-être. « Je doute que cela soit la raison, du moins la seule. » commença la jeune femme. « Certains diraient que nous ne sommes pas faites pour porter les armes. Je n’y crois pas. » continua la blonde. Elle arrangea une mèche de cheveux de la jeune fille. « Je crois que c’est aussi pour nous protéger. Nous sommes pour la grande majorité destinées à devenir mère. Qui s’occupera de nos enfants si nous partons comme nos maris à la guerre et que nous ne revenons pas ? » C’était une question parfaitement ouverte. Pour le moment, il n’y avait plus de guerre. Mais qui pouvait dire ce que l’avenir allait leur réserver. Les Sept étaient capricieux. Ils leurs refusaient bien un héritier alors a guerre… « Voudriez-vous apprendre à manier les armes, Boadicée ? » questionna lady Allyrion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Dim 25 Juin - 21:25

Un problème de femmes et intimes ... Et je m'étonnais que jamais mon père ne m'en avait parlé ... Ni même le mester . je trouvais quelque part cette attitude terriblement lâche. Puisque ce n'est pas notre problème on ne s'en occupe pas. Heureusement la politique n'était pas une affaire interne de femme parce que pauvres hommes ils ne sauraient plus quoi faire ! Plus facile aux femmes d'en parler ? Et aux mères ? Et on faisait comment lorsque comme moi on avait plus de mère ? On allait embêter la femme du lord le plus proche ? Ou on demandait à son père ? Je claquais de la langue. J'espérais qu'un jour ce sujet ne serait plus autant taboue pour les hommes et que les pères veufs pourraient expliquer à leur fille la vérité au lieux de faire l'autruche. Si un jour je devais me marier et avoir des enfants c'était le père qui allait devoir apprendre à expliquer cette ... Chose ? Ce fruit sanglant qui montrait que les femmes étaient prête à recevoir la semence de leur époux. Et eux les hommes ? Ils expliquaient aussi entre eux comment tout cela se passait je suppose !

Je laissai Lady Ynis jouait avec mes cheveux qui devaient plus ressembler à de la paille pour un nid d'oiseaux qu'autre chose en ce moment le tout doublé de l'épaisseur de pelage de la bestiole à crocs qui me servait de chiot. Je mourrais de chaud avec mais ils repoussaient très vite. Et l'avantage de les avoir long était de pouvoir les attacher en tresse puis de les enrouler en chignon. Mais sinon ils étaient une protection efficaces contre les coups de soleil. Cela évitait à ma nuque de se teinter de la belle teinte d'une betterave . L'exagération était là bien sûr. Une femme était une mère avant tout ? Je fronçais les sourcils en me massant le poignet. Et si une femme ne voulait pas ou ne pouvait pas être une mère ? Elle devenait quoi ? L'esclave d'un homme quelconque ? La demande de Lady Ynis le fit sourire

" Je suis la fille du maître d'arme. Il m'enseigne les armes depuis quelques temps. Mais je trouve ça injuste que contrairement à D ... À Ulwyck qui a le titre d'écuyer et qui va devenir chevalier. Moi je ne puisse avoir cette marque comme quoi je sais me battre ! Et c'est bien l'une des rares choses que je sais faire. "

J'avais faillit dire Daemon. Hors ce n'était clairement pas la personne à cité. Après tout il était le bâtard de l'époux de la Lady. On avait fait mieux comme exemple. Mais c'était vrai. Je savais vaguement danser, faire un peu la conversation ou chanter. Mais j'ignorais tout des arcanes complexes de la broderie ou des danses importantes. Quand à la conversation il fallait voir ça avec mon humeur ! Et je crois que cela m'ennuierai au plus haut point sans même vouloir tenter. Jamais je ne serais une lady convenable. Et cela me convenais parfaitement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
avatar
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris

Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Connington || Maege Mormont
Messages : 151
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Mar 4 Juil - 0:27

Ynis mettait tout son cœur dans ses explications. Que ce soit sur les désagréments intimes des femmes ou sur le fait que cela pouvait être à l’origine qu’elles n’étaient pas destinées à être chevalier. Elle passait ses doigts dans les cheveux de la jeune fille. Mais la réaction de cette dernière surpris Lady Allyrion. Elle fronça les sourcils et s’écarta légèrement de la fille illégitime du maître d’arme. D’autant plus qu’elle n’avait semble-t-il pas dit le premier nom qui lui était venu au bord des lèvres. Lady Allyrion se raidit dans son assise.

La dornienne se leva et s’éloigna. Boadicée semblait vouloir revendiquer une place qui n’était pas la sienne. « Boadicée, crois-tu que ta naissance te donne le droit de devenir chevalier comme le sera Ulwyck ? Petite idiote que tu fais. Nous n’avons la place que les hommes veulent bien nous donner, Boadicée. Regarde-moi. J’étais l’aînée de la famille Ferboys. J’avais tout pour être l’héritière de mon père et devenir Lady Ferboys, seigneur de la voie des Os. Et regardes-moi. Mon père m’a retiré mon héritage en me mariant à un Lord. Mon petit frère est devenu héritier de Ferboys alors qu’il n’était pas destiné à l’être. Que tu apprennes le maniement des armes est une chose, mais n’oublie pas que les femmes ont d’autres armes toutes aussi mortelles. » lâcha Ynnis Allyrion. Le rappel de la fourberie de l’acte de son père à son égard l’avait piquée au vif. Elle avait eu du mal à accepter d’être ainsi écartée de la succession de Ferboys alors même que la loi de Dorne l’y autorisait. Mais Lord Ferboys avait voulu marqué son indépendance face aux Martell et avait alors choisi de marier son aînée à u Lord héritier l’obligeant par là-même à renoncer à son propre héritage en faveur de celui de son époux.

Puis la jeune femme passa une main dans ses cheveux et referma la fenêtre encore ouverte. Elle retourna au bord du lit et lissa sa fine robe rouge. Elle fixa la jeune Boadicée un long moment. « Voudriez-vous devenir chevalier et protéger les autres ? » demanda finalement Ynis Allyrion pour essayer de comprendre ce que voulait réellement sa cadette. On ne devenait pas comme cela chevalier. Mais si tel était son désir, alors Ynis essayerait de l’aider comme elle le pouvait. Après tout, elle avait renoncé à l’un de ses rêves en épousant Ryon. Elle en avait réalisé d’autres mais les tous premiers s’étaient tous envolés ce jour-là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 430
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    Mar 4 Juil - 11:05

Je sentis lady Ynis se raidir et s'éloigner. J'accusais le cou sans rien dire en la suivant des yeux. C'était vrai que je n'étais pas à plaindre, je n'avais rien à perdre, ou presque, c'était Lady Ynis qui avait perdu beaucoup avec ce mariage. Je ne dis rien et remontais mes genoux contre ma poitrine avant de poser mon menton dessus. Elle s'était assise sur mon lit. Je la voyais sans la voir car en même temps je réfléchissais. Je n'aimais pas être fixé de la sorte, j'avais l'impression de ressentir sur ma peau les regards mauvais des gamins du Nord. La question de Lady Ynis me tira un sourire.

« Je comprends Lady Ynis. Les femmes ont d'autres pouvoirs que ceux des hommes. Je ne souhaite pas devenir chevalier, je ne le mérite pas. Mais je pensais à d'autres femmes, plus douées, plus fortes, et mieux placé que moi, elles pourraient être chevaliers, même si elles ont d'autres talents qu'elles ont forgé. »

Je me mordillais la lèvres inférieure pensive. Moi être chevalier ? Avec mon apparence d'oisillon tombé du nid j'allais terrifier des armées entières. Et puis je ne portais aucune arme de chevalier, pas de lance ni d'épée, mais des dagues et un arc. C'était mes armes. Peut-être pas celle de chevalier, mais les miennes et j'en étais fière. Je n'aimerais pas porter des armures épaisses ou quoi, je me voyais beaucoup plus en chasseresse ou en rôdeuse qu'en chevalier. J'aurais du mal à supporter l’autorité sûrement. Déjà que j'aimais bien remettre en doute celle de mon père, même s'il avait la main leste. Je me grattais la joue pensive. Il faudrait sans aucun doute …

« Je suis désolé Lady Ynis, je ne voulais pas vous blesser. »

C'était vrai, je n'avais jamais voulut lui rappeler de mauvais souvenirs ou ce genre de chose. Je parlais trop vite sans jamais réfléchir, cela me jouerais des tours un jour. Je le sentais plus gros qu'un derrière d'hippopotame, et pourtant c'était gros ! Mais j'étais comme ça, à parler trop vite sans réfléchir. Et avec ce genre de comportement je blesserais forcement des gens ! Je dépliais de nouveau les jambes. Je me mordillais l'ongle pensive.

« Lady Ynis … quand je mmmh … Fleurirais ? Je doute de pouvoir m'entraîner avec mon père … accepteriez vous de euh … m'apprendre à broder ? »

Il fallait bien que je me féminise un peu non ? Si un jour mon père trouvait acquéreur pour moi, il fallait peut-être que je sache un minimum pour faire jolie. Puis au moins cela m'occuperais que lire et uniquement lire pendant une semaine cela pouvait être très long ! Et pourtant j'adorais les livres et lire, malgré un apprentissage un peu douloureux. Mais je devais aussi tenir compagnie à Lady Ynis il n'y avait que du bon à prendre non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Il est temps de sortir de l'enfance …    

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps de sortir de l'enfance …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis en retard mais je prends le temps de dire au revoir !
» Partie 37
» Il est temps de sortir les squelettes du placard [James]
» Il est temps de sortir un peu !
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Dorne :: La Gracedieu-
Sauter vers: