RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 8 & 9 est disponible par ici Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) 3725701551

Partagez
 

 Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) Empty
MessageSujet: Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey)   Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) EmptyJeu 4 Mai - 16:36

« Tytos m'avait souvent répété qu'il était inutile de régner si nous n'étions pas soutenu, aimé et respecté de nos bannerets, surtout des plus importants. Pourtant, même après 13 années passées à gouverner le Conflans pour le compte de la Couronne, nous autres, Nerbosc, n'étions pas aimé de tous. Alors que certains ne comprenaient pas pourquoi nous étions devenus suzerains et se méfiaient de notre loyauté envers les Dragons, d'autre nous haïssez depuis la nuit des temps.
En l'an 285, quand mon père fût nommé Suzerain de notre terre à la place des traîtres de Tully, il me promit que nous allions reconstruire le Conflans, terre victime des nombreux combats qu'il y avait eu au travers des âges. Et pour reconstruire notre terre, il nous fallait l'appuie unanime des seigneurs du Conflans. »


Mémoires de Brynden Nerbosc, début de l'an 298



« Bry.. Fils, écoute moi au lieu de rêvasser ! »

Je revins soudainement à moi, et, regardant tout autour de moi, je remarquas mon père, Tytos Nerbosc, qui me fixait, exaspéré. Derrière nous, une vingtaine de chevaliers du Conflans qui nous observaient silencieusement, main sur le pommeau de leur épée, prêt à intervenir si nous étions menacés : même si nous étions sur nos terres, le risque zéro n'existe pas.
La monture de mon père s'approcha de la mienne, et Tytos me glissa tout bas :


« Sois digne de moi fils, tu es mon aîné, et l'héritier du Conflans. Essai d'avoir une attitude à la hauteur de ton rang. Nous reparlerons de tout ça en privé – il caressa l'encolure de sa monture et annonça d'une voie forte et autoritaire- Messieurs, nous ne sommes plus très loin des Jumeaux, fief de la famille Frey. Nous devrions arriver dans peu de temps, espérons que Lord Walder Frey nous accueille bien ! »

Il était vrai que je n'avais pas l'attitude du parfait héritier, mais je savais au fond que mon père était fier de moi : après tout, quand il me regardait, il ne voyait que son propre reflet.

Tytos me sourit, et d'un signe de tête, il m'annonça que je pouvais prendre un peu d'avance. De la main, je désignas quatre chevaliers, qui talonnèrent leur monture en même temps que moi.

Derrière nous, le groupe de mon père disparu rapidement, et après plusieurs dizaines de minutes passées à chevaucher, je vis enfin les Jumeaux : deux forteresses reliées par un pont traversant la Verfurque. Ce n'était pas la première fois que je voyais la demeure de Lord Walder Frey, mais elle m'impressionnait toujours autans.

Quelques minutes plus tard, mon père arriva, suivit par son groupe. Il s'arrêta à mon niveau et me dit d'une voix grave :

« Tu connais déjà les Jumeaux, mais n'oublie jamais leur importance fils. A ma mort, tu fera tous ce que es en ton pouvoir pour avoir de bonne relation avec Lord Walder Frey, et même avec de bonnes relations, tu devra te méfier de lui. Il est sûrement l'homme le plus opportuniste du Conflans. Et n'oublie pas que les opportunistes aiment changer de camp dès que l'occasion se présente à eux »

Je soupira : il était vrai que Lord Walder Frey était connue dans le Conflans comme un être opportuniste, mais il était aussi un homme respectable, qui avait un jours épousé une Nerbosc.

---------

La route jusqu'aux porte des Jumeaux ne fût pas longue. A notre arrivée, les portes étaient ouvertes : les gardes avaient dû remarquer nos armoiries au bout des drapeaux ou cousues sur nos tabards. Tytos les salua d'un signe de la tête et descendit de sa monture.
Je l'imita, et alors que nos hommes saisissaient nos montures pour les mener aux écuries, Tytos m'amena vers la salle où Lord Walder Frey recevait ses invités.

Les gardes ouvrirent les larges portes, et mon père prit les devants : il s'avança, non sans regarder les visages qui se tournaient vers nous, et il annonça d'une voix forte :


« Lord Walder Frey, c'est un plaisir de vous revoir ! Les Jumeaux aurait-ils gagné en splendeur depuis la dernière fois que je suis venu ? Permettez moi de vous présenter mon héritier – d'un geste il m'invita à avancer – Brynden Nerbosc »



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) Empty
MessageSujet: Re: Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey)   Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey) EmptyJeu 4 Mai - 17:25

Une visite de courtoisie

   
Début 298

   


   
Tyta Frey & Brynden Nerbosc

   
Tyta Frey n'aimait pas sa famille mais pourtant, elle adorait les Jumeaux et son architecture. Les deux grandes tours de chaque coté et le grand pont donnait vraiment une bonne impression. Grace à ce pont, la famille Frey s'était enrichie avec des taxes de passage. Tyta se prépara pour cette journée qui allait s'avérer encore simple au gout de la jeune femme. C'était ce qui manquait, ici, il n'y avait jamais de grandes fêtes et les gens n'aimaient pas venir chez eux. Tyta rêvait de fêtes somptueuse qui pouvait se déroulée dans l'Ouest ou dans le Bief. Ou bien aller à Port Réal, rencontrez la famille royale mais surtout montez dans l'échelon social de Westeros. Tyta aimait rêver un peu de tout cela mais elle savait qu'ici, elle ne pourrait jamais brillé. L'atmosphère des Jumeaux était toujours austère et sans vie, tout le contraire de Tyta qui portait toujours des robes colorés. Aujourd'hui, elle se trouvait belle dans une robe rose pale et ses cheveux en une légère coiffure sans trop de fioriture. Cette journée qui se dessinait semblait bien morne, peut être qu'elle irait faire une ballade avec Noisette cela lui ferait du bien. Tyta vit alors que les servants semblaient en plein préparatifs de dernière minute. Est ce que des invités étaient arrivés sans invitation, voilà qui pouvait être excitant. Tyta garda bien en tête son éducation de dame pour éviter de courir comme une enfant. En effet dans la salle de réception, il y avait son père et Stevron avec le suzerain du conflans et son héritier. Personne ne l'avait encore remarquer, son père présentait Stevron et demandait de quoi ils faillaient s'entretenir. La force de la voix de Walder fit sursauter Tyta pourtant elle y était habituée. Alors que tout le monde était concentrés sur la conversation, Tyta se prit les pieds dans sa robe et chuta avec un bruit sourd et ceci devant tout le monde. La réaction fut contagieuse et tout le monde la regarda avec surprise. Pardon père, Seigneur Tytos. Je n’aie pas fait exprès. Son père commença à la réprimander de cette chute comme si c'était de sa faute. Certes, elle aurait put faire attention mais tout de même cela était humain de tomber. Son père invita alors les Nerbosc à rester pour le repas et il demanda à Tyta d'accompagner le jeune héritier pendant qu'il parlait avec le père de celui-ci. Tyta savait qu'il était son cousin de par sa mère mais cela ne lui faisait pas grand chose. Venez avec moi, je me nomme Tyta Frey, enchantée et désolé encore je me suis donnée en spectacle tout à l'heure. Que pouvons nous faire avant le repas ? Tyta ne savait quoi faire surtout avec quelqu'un d'aussi important qui l'avais vu tombé façon ridicule. Elle voulait faire une meilleure impression à l’héritier du conflans et futur suzerain.
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite de courtoisie (ft Tyta Frey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Visite au château d'Ambleville
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Visite d'une rouquine
» Alain Juppé attendu à l’investiture de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: