RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, les Îles de Fer et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conflans
avatar
Conflans
Valar Dohaeris

Ft : Beren Saat
Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   Sam 29 Avr - 17:49

Ballade dans le conflans

   
An 298 Lune 6 semaine 4

   


   
Tyta Frey  & Barbara Bracken

    Encore une, la nouvelle d'un huitième mariage pour son père fit sensation. N'avait il pas assez d'enfants ? Et puis, il pouvait toujours faire des bâtards avec des femmes de chambres ou des paysannes. La future mariée serait une Erongué, une des familles vassales aux Frey et une enfant de seize ans. Pauvre petite, elle ne sait vraiment pas dans quelle famille, elle va arrivée. Quand cette nouvelle lui fut parvenue, Tyta envoya un corbeaux à son amie et protégée, la dame Barbara Bracken. Cette jeune fille de presque dix ans sa cadette devint une personne que Tyta apprécie beaucoup. Tyta lui appris beaucoup et surtout elles ont en commun leur amour pour les ballades à cheval. Dans sa lettre, Tyta demandait si la jeune dame était libre pour une ballade car Tyta avait vraiment besoin de sortir un peu des Jumeaux. Quand, Tyta reçut une réponse affirmative, la jeune fille se prépara avec une tenue simple pour faire du cheval. Elle demanda à ce que l'on fasse préparer son cheval, une jument isabelle qu'elle avait nommée Noisette en rapport à sa couleur. Noisette connaissait bien sa cavalière car elles se connaissaient depuis maintenant neuf, un cadeau pour ses vingt ans de la part de son frère Lothar. Tyta monta sur son cheval avec l'aide d'un de ses neveux ou bien un demi-frère, elle ne sait plus trop. Elle était prête maintenant et pouvait partir des Jumeaux et rejoindre Barbara. La liberté qu'elle ressentait en courant sur son cheval valait tout l'or du monde. Dans ces moments là, elle se sentait elle-même. Tyta fit galopée Noisette en sentant un peu le vent. Elle s'aretta un moment pour faire boire sa jument à la Verfurque. Puis elle rattrapa la route royale ou elle continua un peu plus au sud avant de voir au loin un autre cavalier au galop. C'était bien la dame Bracken et son amie à ce moment Tyta sourit et fut heureuse de voir son amie et le remariage de son père fut presque oublié. Barbara, mon amie, comment allez vous ? Et comment vas votre famille ? Tyta s'était sentie mal d'envoyée sa lettre sans demander aucune nouvelle alors elle se rattrapait ici. Tyta voulait un peu se changée les idées et quoi de mieux de retrouvée une amie, de discuter un peu et surtout de se balader tranquillement.
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Jument-Rouge
avatar
La Jument-Rouge
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Portman
Multi-Compte : Tywin Lannister - Ramsay Snow - Barristan Selmy
Messages : 94
Date d'inscription : 18/04/2017

MessageSujet: Re: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   Mar 9 Mai - 12:10

Balade dans le Conflans

An 298 - Lune 6 - Semaine 4



Tyta Frey & Barbara Bracken

La lettre de mon amie et confidente, Lady Tyta Frey, me fit un bien fou. Voir son écriture fine et régulière et surtout, son offre de balade à cheval fit apparaître sur mon visage un grand sourire. Aussi, je m’empressais de prendre de quoi lui répondre par l’affirmative et lui envoyer mon corbeau encore dans la journée. Visiblement, mon amie avait grand besoin de parler et de quitter un moment les Jumeaux, au vu des mots que je pu lire dans sa lettre. Il est vrai que son père était encore pire que le miens. Si Lord Jonos Bracken était un homme froid et prompt à la colère et à la rancune, Lord Walder Frey n’était que lubricité, manigance et humeurs inconstantes, ce qui faisait de lui une personne particulièrement difficile à vivre. A Haye-de-Pierre, nous eûmes vent de la nouvelle disant que Walder le Tardif s’était encore remarié, et avait pris cette fois une jeune jouvencelle de seize ans. Deux ans de moins que moi, l’âge de ma sœur Jayne… Heureusement, Père n’avait jamais fait un pas vers les Frey pour négocier mes fiançailles ou celles de mes jeunes sœurs. Je crois que lui non plus, ne porte pas Lord Walder dans son cœur… Fort heureusement, il me laisse le loisir de m’entretenir avec Lady Tyta qui, bien que plus âgée que moi, est une des rares femmes dans le Conflans que je puisse considérer comme une véritable amie…presque une grande-sœur, et pour moi qui suis l’aînée de ma famille, j’aurais parfois eu grand besoin d’une grande-sœur…

Ce matin, selon mes calculs, devait être le jour où Tyta devait arriver à Haye-de-Pierre. Aussi, j’ordonnais à ma femme de chambre de me coiffer en conséquence pour une journée de chevauchée et choisis des vêtements adaptés à cet effet pendant que je grignotais des tartines de pain beurré et de miel. Un coup d’œil furtif par la fenêtre m’appris que la journée allait être des plus agréables mais je pris tout de même une paire de gants de cuir rouge, au cas où. Descendant et me rendant dans la cour principale, j’y croisais sur le chemin mon père, que je saluais avant de répondre à sa question sur l’objet d’une telle tenue. Il fronça les sourcils mais ne dit rien d’autre que de me montrer prudente et de revenir avant la tombée de la nuit, chose que je lui promis. Un garçon d’écurie vint ensuite vers moi :

Bien l’bonjour M’Lady. Je selle laquelle de vos juments ?

Pat !le saluais-je chaleureusement.Prépares-moi Belle de Jour, je te prie.

Oui, M’Lady, tout d’suite M’Lady !

Et il disparut en courant vers les écuries tandis que j’entendais mon nom dans mon dos. Je me retournais et vis Lady Tyta descendre de son cheval tout en me saluant. Je m’avançais vers elle, un immense sourire sur le visage et, prenant ses mains dans les miennes :

Tyta ! Vous voir est toujours un bonheur indescriptible ! Je vais très bien merci. Père et Mère se portent bien, tout comme mes sœurs, même si Catelyn est tombée de son poney hier et boude depuis dans sa chambre. Impossible de l’en faire sortir ! dis-je dans un éclat de rire.

Ma jeune sœur Catelyn, âgée de 8 ans, avait parfois des réactions de petite fille mais elle restait ma sœur et je l’aimais. Sa chute nous avait cependant tous fait bien rire ! Je m’approchais de Tyta pour lui murmurer :

Nous avons beaucoup à nous dire ; je veux tout savoir sur votre nouvelle et très jeune belle-mère !

Derrière moi, Pat revenait avec Belle de Jour, une magnifique et grande jument baie. Je le remerciais tandis qu’il m’aidait à me mettre en selle avant de proposer à Lady Tyta :

Père exige mon retour avant la tombée de la nuit. Si notre ballade devait s’éterniser, peut-être pourriez-vous rester ici au moins pour la nuit ? Je ne voudrais pas vous savoir seule sur les routes peu sûres du Conflans en pleine nuit, mon amie…

© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conflans
avatar
Conflans
Valar Dohaeris

Ft : Beren Saat
Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: Re: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   Mar 9 Mai - 15:27

Ballade dans le conflans

 
An 298 Lune 6 semaine 4

 


 
Tyta Frey  & Barbara Bracken

 
Barbara était vers son écurie quand elle arriva. Tyta fut heureuse de savoir que la famille Bracken allait bien. Elle sourit à l'image de Catelyn boudant dans sa chambre. Cela lui rappelait Arwyn Frey, une de ses demi-sœur qui état capricieuse comme sa mère. Enfin les enfants d'Anara Farring étaient tous comme cela sauf la petite dernière Shirei qui avait donner la mort à sa mère. Tyta pensait à sa nièce Tysane, la fille de Lothar et Leonella, la petite semblait ressemblé à sa mère, ce qui était une aubaine quand on prenait du parent non Frey dans le couple. Le murmure sur sa nouvelle belle mère fit rappelée à Tyta pourquoi, elle s'était enfuie des Jumeaux un moment. Le garçon d'écurie vint apporter la belle jument baie de Barbara et Tyta se prépara à remontée Noisette. Je serais honorée de restée ici, je pense que cela me fera du bien, ma chère amie. Tyta prit bon appui et monta elle aussi sur sa jument. Les deux cavalière sortirent de la demeure d'Haye Pierre avant de prendre un chemin pour allée dans la foret. Joyeuse est beaucoup trop jeune et douce, je me demande si elle survivra même son premier accouchement. Je pensais qu'après Anara, il se contenterait juste d'aller à droite et à gauche et s'amuser avec les servantes. Mais non, il va se remarier encore. Dans un mois, j'aurais une nouvelle belle-mère qui est bien plus jeune que moi, Barbara, elle est même plus jeune que toi. Et il va se marier alors qu'il a encore des bâtards sur la route.   Tyta ne comprendrais jamais son père et son appétit sexuel toujours vivant à son grand age. Il semblait ne pas vouloir s’arrêter, le jour ou Walder mourra, la famille serait surement divisée car même si Tyta appréciait Stevron, leur ainé à tous, ce n'était pas le cas de toute la famille. Enfin, vous comprenez que j'avais besoin de sortir un peu de chez moi pour éviter de pensée à mon père et à sa nouvelle fiancée. Les Erongués sont une de nos familles vassales en plus alors que mon père a toujours épousé des femmes de grandes naissances dans ses mariages précédents. Je veux dire, ma mère était une Nerbosc et n'oublions pas la Royce ou Crakehall. Ce mariage était pour faire plaisir aux vassaux, dans ce cas là, Joyeuse aurait put épousée l'un de ses jeunes demi-frère ou un neveu.
 

 
© DRACARYS



We Stand Together

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Jument-Rouge
avatar
La Jument-Rouge
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Portman
Multi-Compte : Tywin Lannister - Ramsay Snow - Barristan Selmy
Messages : 94
Date d'inscription : 18/04/2017

MessageSujet: Re: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   Jeu 18 Mai - 12:28

Balade dans le Conflans

An 298 - Lune 6 - Semaine 4



Tyta Frey & Barbara Bracken

Le pas ferré des chevaux sur le chemin rocailleux était une musique agréable à mes oreilles. Le temps était des plus propices à ce genre de promenade ; nous étions réellement chanceuses. Tandis que nous prenions sur notre gauche pour emprunter un sentier menant vers une petite forêt et, plus loin, vers un village sous la protection du Seigneur mon Père, je tournais légèrement la tête vers mon amie pour l’écouter se confier au sujet de sa famille…des plus atypiques… De tout Westeros, la famille Frey était celle qui avait eu le plus d’enfant et dont le géniteur était encore de ce monde ! Des enfants issus du mariage et des bâtards, on ne comptait plus le nombre de femme qui étaient passées dans les draps de Lord Walder Frey. Par égard pour mon amie, je lui taisais le dégoût profond que je ressentais pour son père, dégoût encore plus exacerbé auprès de mon propre père. Mais connaissant Tyta et sa capacité à se montrer très perspicace, je pense qu’elle devait se douter de nos sentiments vis-à-vis de son père…Il n’y avait qu’à compter le nombre de fois où nous nous étions rendus aux Jumeaux…Cela tenait sur les doigts d’une main. A l’évocation du comportement lubrique du Tardif, je fis une moue écoeurée tant j’avais cette image en tête de ce vieillard forniquant aussi bien sa femme que la plus basse des gueuses.

Pauvre fille…Nous avions reçu l’annonce du mariage de votre père. Lorsque je pris connaissance du nom de sa nouvelle épouse, j’eu une triste pensée pour elle. Sa famille croyait faire là un bon mariage, mais je pense qu’à présent…pardonnez-ma franchise, mais la réputation de Lord Walder a dû se propager bien au-delà des frontières du Conflans…Et elle n’est pas des plus reluisantes… Les familles influentes extérieures et alliées au Conflans ne veulent pas voir leur fille mariée à un homme tel que votre père. Les Erongués ont dû saisir leur chance de s’élever un peu en mariant Joyeuse à votre père. On peut dire de lui ce qu’on veut, mais il est avec votre maison, un allié de poids. Rien que par sa position géographique, si l’on ne devait citer qu’une seule raison à cela.

Je fis une pause, appréciant le vent matinal, encore frais, me caresser le visage tandis que le soleil continuait de s’élever dans le ciel. Tyta me confia que notre rencontre et sortie serait pour elle une occasion de quitter son difficile quotidien aux Jumeaux. Comme nous progressions au pas côte-à-côte, je me tournais vers elle, me penchais légèrement en avant et lui touchais l’avant-bras de ma main gantée de cuir rouge en un geste tendre et amicale :

Et je me félicite que vous ayez de suite songé à moi pour vous extirper de votre quotidien. Cela ne doit pas être facile tous les jours, mais vous êtes forte ! Et vous savez que vous pourrez toujours compter sur moi, en cas de besoin. Et puis, peut-être que vous finirez vous-même par quitter définitivement les Jumeaux, si vous veniez à vous marier ! J’espère alors que votre père saura vous trouver un homme digne de vous, vous le méritez tant ma chère.

Je lui souriais mais mon sourire s’évapora bien vite lorsqu’elle mentionna le nom de naissance de sa mère. Nerbosc… Cette fois, ce fut à mon tour de soupirer et de me confier à elle :

Avec tout le respect que je dois à Dame votre mère, pitié, ne me parlez pas des Nerbosc. Lucas Nerbosc doit venir nous rendre visite dans deux ou trois Lunes et mon père est d’une humeur massacrante depuis qu’il a reçu le corbeau de Corneilla. Les vieilles rancœurs sont toujours là entre nos familles, mon amie, et je ne sais si je serais moi-même capable de les surmonter un jour, tant j’ai été élevée dans la haine de la famille de votre mère… D’un côté, il serait grand temps de mettre un terme à tout ceci. Si nous voulons reconstruire un Conflans fort, il nous faut être uni entre nous. Mais d’un autre, même si – et je prie les Dieux pour que ce jour arrive le plus tardivement possible – mon père devait mourir et me laisser héritière, je doute pouvoir arriver à convaincre les miens et nos propres troupes de nous battre aux côtés des Nerbosc…Ou alors il me faudrait épouser une maison pouvant me soutenir dans cette voie…Sans oublier que le Bâtard ferait tout pour m’évincer…Vous voyez, je suis aussi désœuvrée que vous…certes dans un autre domaine mais nous partageons un sentiment du moins, qui est l’inquiétude quant à notre avenir… Je suis vraiment heureuse que vous soyez venue.

A nouveau je lui souris avant de reporter mon regard sur notre route. Le petit bois approchait, un endroit où j’avais toujours aimé joué avec mes sœurs…jeux qui se voyaient parfois interrompus par la présence non-désirée du Bâtard…le fils naturel de mon père, Harry Rivers…dont je ne prononçais jamais le nom à voix haute tant il me faisait honte et tant je n’éprouvais pour lui que de l’indifférence et de la haine. Non, je ne voulais pas penser à lui ; cela suffirait à me gâcher ma journée. Aussi, j’inspirais profondément tandis que nous passions les premiers arbres signalant l’entrée du bois.

© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conflans
avatar
Conflans
Valar Dohaeris

Ft : Beren Saat
Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: Re: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   Ven 19 Mai - 21:10

Ballade dans le conflans

   
An 298 Lune 6 semaine 4

   


   
Tyta Frey  & Barbara Bracken

   
Leur ballade continuait tranquillement et le temps était toujours au beau fixe.  Tyta ne put s’empêcher de sourire alors que Barbara parlait de son père et de sa réputation. Réputation dont Tyta ne pouvait se détacher comme tout les enfants Frey. Un nom de famille connu pour son père et sa réputation très mauvaise. Tyta continuait d'écoutez son amie en plus des bruits de la nature. Je comprend bien, mon amie, malheureusement la réputation de mon père et de certains membres de ma famille,
on  dépassé les frontières du conflans. Et bien sur, je comprends l'ambition des Erongué  à être lier à notre très célèbre famille. Il faudrait être fou de ne pas en profiter, il aurait peut être put la mariée à un de mes jeunes demi-frère ou neveux. Cela aurait été  bien plus attrayant pour la jeune fille que mon vieux père. On se demande presque si mon père n'est pas impossible à mourir. Stevron peut presque mourir avant lui.  
Tyta était toujours amère en parlant de son très cher père. Celui qui avait survécut jusque ici et dont les différents fils essayent de se rapprochés de la succession. L'amitié de Barbara était importante pour Tyta, c'était l'une des seules personnes à part Morya et Lothar avec qui elle se sentait bien. Tyta répondit à son sourire et son geste amical mais tout ceci s'évapora avec la mention des Nerbosc. Oui la haine Bracken et Nerbosc était connue de tous, Tyta pensait à toutes ces confrontation entre ces deux familles.  Tyta écoutait Barbara parlez et la mention de son cousin Lucas la surprit, celui avec qui elle avait jouée étant enfant. Barbara était l'héritière de son père et Tyta espérait tout de même que le père de son amie vive encore un moment. Je vous comprend bien mon amie bien que je ne sois pas l'héritière, il y a beaucoup trop de personnes dans la ligne de succession avant moi. Mais bon, je connais bien Stevron et je sais la pression qu'il a surtout succéder après mon père pour pouvoir changer la réputation de notre famille. Vous savez que je n'étais qu'une enfant quand ma mère est morte, je ne l'ait pas connue, mon frère Lothar dit que je lui ressemble beaucoup. En tout cas, je n'ai pas hérité de mon père et heureusement.  Il faudrait bien que le Conflans soit moins critiqué,
on a jamais put se relever car toutes les guerres se passent sur notre territoire. Ma famille a un avis partagée là dessus, en effet beaucoup sont liés à d'autre région ou bien sont simplement en attente de voir ce qui est le mieux pour eux.
L'exemple de la rébellion resta au bout de ses lèvres. Les deux jeunes filles continuaient leur ballade à cheval dans la nature et dans une belle foret.
   

   
© DRACARYS



We Stand Together

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: (FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(FB) Ballade dans le conflans ( PV Barbara Bracken)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ballade dans les Pyrénées !
» Promenons-nous dans les Bois ft. Barbara Walker.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Conflans-
Sauter vers: