RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 588
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Ven 28 Avr - 8:00

A destination de Dame Sansa Stark, fille des seigneurs Eddard et Catelyn Stark, à Winterfell.

Ma très chère soeur,
Sans doute êtes-vous surprise de me voir vous écrire aujourd'hui. Il est vrai, après tout, que ne nous ne connaissons que par l'intermédiaire de quelques missives qui ne nous ont jamais permis de savoir réellement qui nous sommes l'un et l'autre. Je dois sans doute vous paraître comme une ombre lointaine, une absence, et je m'en désole.
Mais à présent vous êtes une femme, une Dame de Winterfell, et j'ai pensé qu'il pourrait vous intéresser que nous apprenions à nous connaître, même si ce n'est que par écrit, en attendant le jour béni de tous les Dieux où je pourrai enfin vous serrer dans mes bras et contempler la beauté de votre visage telle que Dame notre mère me l'a décrite.

J'ai cru aussi comprendre que vous rêviez de découvrir d'autres endroits que Winterfell qui vous a vu naître. Il se trouve pour ma part que je me languis de découvrir la forteresse de notre famille. Voilà donc ce que je vous propose par cet échange de corbeaux: Je vous raconte tout ce que je sais de Port-Réal et de la vie à la Cour qui semble vous attirer, et échange vous me contez la votre, à Winterfell. Qu'en dites-vous chère soeur? Voilà qui me semble un bon moyen pour apprendre à nous connaître.

Mais permettez-moi de reprendre depuis le début pour peut-être sembler moins étranger à vous:
Je suis né en l'an 285 à Vivesaigues, auprès de Dame notre Mère. Dans les circonstances que je sais que vous ne connaissez que trop bien, j'ai été amené à Port-Réal. J'ai donc passé mon enfance à la Cour en tant que pupille de sa majesté le Roi Rhaegar. J'ai bénéficié de son attention au même titre que son fils, le Prince héritier Aegon, qui est un être cher à mon coeur et mon ami le plus proche en sus d'être notre futur Roi. J'espère avoir un jour l'occasion de vous le faire rencontrer ma chère soeur. Si à la Cour je ne suis souvent vu que comme le fils d'un Lord vaincu, il m'est tout de même arrivé de nouer des liens, comme avec lady Wynafryd Manderly, que d'après ses récits vous avez déjà rencontrée à Winterfell, ou avec Jon Snow, notre demi-frère, à son arrivée à la capitale. Je vous donnerai plus de détails dans ma prochaine lettre, si cette idée saugrenue qui est passé par mon esprit vous plaît autant qu'à moi.

Dans l'impatiente attente de votre réponse, ma soeur, permettez moi de vous envoyer des baisers du sud, qui j'espère vous trouverons à Winterfell heureuse et en bonne santé. Je vous en prie, saluez également toute notre famille en mon nom.
Avec tout mon amour,

Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Dim 30 Avr - 19:16

A destination de Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen


Très cher Robb,

Il me ravit autant que me surprend de tenir cette lettre entre mes mains, après avoir longtemps jalousé nos parents, sans jamais l’avouer, de recevoir des missives de votre part. Il me tardait d’apprendre à vous connaître aussi. Cela me paraît encore un peu irréel, après tout ce temps à avoir connaissance de votre existence et pourtant sans ne vous avoir jamais parlé ou rencontré. Nous attendons tous avec impatience votre retour à Winterfell et je prie tous les jours les Anciens comme les Nouveaux Dieux pour qu’il se fasse sous peu.  Ou pourquoi pas, éventuellement, venir vous rejoindre à Port-Réal un jour, si Père me le permet ?

Je vous avoue que j’ai du mal à comprendre en quoi Winterfell peut se montrer intéressant, mais je consens volontiers à vous en parler en échange d’informations sur Port-Réal, et même, ne serait-ce que pour continuer à recevoir des lettres de votre part.

Je suis soulagée de savoir que votre vie là-bas n’est pas un calvaire, que l’on vous y traite bien et que vous y ayez trouvé de bons amis. Rencontrer le Prince Aegon serait un immense honneur dont j’adorerais bénéficier, même si je ne sais si j’en suis digne.
Transmettez mes sincères amitiés à Lady Wynafryd, je vous prie, il me plairait grandement de la revoir. J’espère qu’elle se plaît à la capitale, et je suis ravie de savoir que vous vous entendez bien.
Et passez le bonjour à Jon.

Que dire de la vie à Winterfell ? La ville se situe au milieu de paysages sans âme, qui s’étendent à perte de vue. Le ciel est gris la majorité du temps et le froid est presque permanent. Notre petite cochonne de sœur, Arya, semble adorer jouer dans la boue qui tapisse le sol de toute la ville. Je ne vous raconte pas l’état de mes robes après être allée dehors. Winterfell est entourée de remparts qui me donnent l’impression d’y être piégée. Il n’a rien à y faire, j’ai l’impression que les jours se ressemblent tous, je me lasse de cette vie ennuyante. Je ne sais que vous dire de plus, peut être avez-vous des questions à propos de notre famille ?

J’ai déjà hâte de recevoir un autre corbeau de votre part, votre idée est loin d’être saugrenue et je m’en réjouis même que vous l’ayez mise à exécution.
Avec toute ma sincère affection, cher frère, ainsi que tout l’amour de Père, Mère, Arya, Bran et Rickon,

Lady Sansa Stark de Winterfell.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 588
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Lun 1 Mai - 12:21

A destination de Dame Sansa Stark, fille des seigneurs Eddard et Catelyn Stark, à Winterfell.

Ma très chère soeur,
Comme mon coeur se réjouit de votre réponse positive! La seule idée d'apprendre à vous connaître me remplit de joie. Chaque jour de ma vie j'ai regretté de vivre si loin de ma famille, loin de vous, et j'espère par ces lettres commencer à faire quelques pas, même modestes, en direction de Winterfell.

Quant à votre proposition de venir à Port-Réal, je dois confesser qu'un tel voyage serait pour moi source de grand bonheur. J'ignore si le seigneur notre père consentirait à une telle aventure pour sa première fille, cependant soyez assurée que s'il vous donne sa bénédiction, je mettrai tout en oeuvre pour que votre séjour à Port-Réal soit à la hauteur de vos attentes. Et je vous prie, ne vous mettez pas en tête de tristes idées comme quoi vous seriez indigne de rencontrer le Prince, car rien au monde n'est plus faux. Le Prince Aegon est de plus mon ami le plus cher, et il serait enchanté de rencontrer ma soeur et la jeune dame de Winterfell, j'en suis absolument certain.

Vos salutations seront transmises, aussi bien à notre frère qu'à Lady Wynafryd. Elle m'a dit que vous sembliez bien vous entendre lors de ses visites à Winterfell, et je n'ai aucun doute qu'elle sera ravie d'avoir de vos nouvelles. Je ne perds pas espoir de rentrer parmi vous avec elle à mes côtés.

Je crois comprendre par votre description de votre vie qu'elle ne semble pas vous satisfaire et je m'en désole. J'imagine que votre vision de la vie à Port-Réal doit vous sembler infiniment plus palpitante que celle dans le Nord. Mon but n'est nullement de briser vos attentes et je comprends parfaitement que la capitale vous apparaisse de cette façon. Mais étant votre grand frère, et ayant passé toute ma vie dans cette cité, je souhaite seulement vous faire part de ma réalité: Port-Réal est certes une ville fascinante, mais la grande beauté dont vous rêvez ne cesse de rivaliser avec la pauvreté la plus extrême et la plus miséreuse. La vie au Donjon Rouge, si elle a le luxe que les livres raconte, n'est pas si douce car en ces lieux tout n'est que complot et lutte de pouvoir. Tout est bon pour se rapprocher de sa Majesté le Roi, et si vous n'en êtes capables, alors vous risquez de servir de simple pion sur un échiquier. C'est une vie qui convient aux conspirateurs à ceux qui cherchent le pouvoir, mais à pas tout le monde j'en ai peur. Je n'ai, personnellement, qu'une hâte: Quitter cette ville et prendre la Route du Nord afin de rentrer chez moi. Même si je n'ignore pas que beaucoup doivent douter de ma capacité à prendre la suite du seigneur du père quand l'obligation s'en fera sentir...

Quoi qu'il en soit, ma chère soeur, ne parlez pas de vous en termes si sombres. Vous êtes aussi dignes que n'importe quelle dame de paraître à la Cour si tel est votre souhait, de vous présenter au Prince et de briller comme la lady que vous êtes. Faites confiance à moi votre frère quand il vous dit que tout Port-Réal n'aurait d'yeux que pour vous.

J'espère que ce corbeau vous trouvera aussi heureuse que possible, je vous envoie par son intermédiaire pour mon amour pour vous ainsi que chacun d'entre vous. Je compte les jours en attendant de vous enfin retrouver.

Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Dim 7 Mai - 15:04

A destination de Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du roi Rhaegar.

Très cher Robb,

Je me ravis de votre enthousiasme quant à mon idée de venir vous voir à la capitale. Je compte en parler à Père, mais n'hésitez pas à lui envoyer une lettre pour en discuter aussi avec lui. A nous deux, nous réussirons peut être à le convaincre. J m'impatiente déjà de séjourner à Port-Réal, malgré ce que vous en dîtes. Je suis sûre de que je m'y plairais. Côtoyer les Princes et Princesses et autres Ladies et Lords, des personnes si raffinées, comme c'est excitant ! Mais par dessous tout, je me réjouis de pouvoir enfin vous voir et de sauter dans vos bras.

Sans doute est-ce une question trop intime et déplacée, mais j'aimerais savoir : seriez-vous amoureux de Lady Wynafryd ? Tant il me plairait que vous l'épousiez et de l'avoir comme sœur ! Je souhaite de tout mon cœur que vos noces soient officialisées. Je pourrais peut être aider à la réalisation de la robe de Lady Wynafryd et y broder nos deux emblèmes.

Cependant, profitez de Port-Réal tant que vous y êtes ; ici les journées sont longues et les gens sont des rustres. Tout comme vous m'assurez que la capitale n'est pas ce que je l'imagine être, Winterfell vous apparaît sans doute idyllique. Mais nous sommes tous pressés que vous retourniez à nous, le Nord attend son héritier avec impatience.

Mon cher frère, merci de me permettre de m'échapper, le temps d'une lettre, à ma routine quotidienne.
Tendrement,

Lady Sansa Stark de Winterfell.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 588
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Dim 7 Mai - 17:38

A destination de Dame Sansa Stark, fille des seigneurs Eddard et Catelyn Stark, à Winterfell.

Ma très chère soeur,

Tout d'abord, sachez comme j'aimerais de tout coeur avoir l'immense privilège de vous accueillir à Port-Réal. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le seigneur notre père l'accepte bien évidemment! Tout d'abord parce que j'aurais le plaisir immense et égoïste de vous serrer enfin dans mes bras. Après tout, il vous faut comprendre qu'à l'exception de Jon, tous les membres de ma famille me sont parfaitement inconnus et cela m'attriste profondément. Si nos échanges épistolaires éclairent maintenant mes journées -voyez avec quel enthousiasme je me saisis d'une plume pour vous répondre à la seconde où le corbeau arrive jusqu'à ma chambre!- et me permets de comprendre un peu mieux ce que vous vivez, rien de tout cela ne saurait égaler le plaisir de vous voir en vrai, et de vous présenter à mon bras à une Cour ébahie. Je ne peux pas dire que je ne comprends pas votre enthousiasme pour la Cour, vous êtes une dame intelligente et la proximité de toutes ces personnes de pouvoir ne pourrait être qu'une source d'enrichissement intellectuel pour vous. Je souhaite juste vous parler des côtés négatifs car rien ne m'attristerai plus que de vous voir blessée ou déçue. Mais à la Cour, vous seriez éblouissante je n'en ai aucun doute.

Que de curiosité pour Lady Manderly! Elle m'avait dit que vous l'appréciez beaucoup, je suis ravi de constater que vos sentiments vont encore au delà de la simple amitié! Je n'ai aucune raison de vous cacher mes sentiments vis-à-vis d'elle. En effet, si la raison première qui nous a poussé à évoquer une potentielle union, il ne faut nullement penser que je suis indifférente à une dame de cette intelligence et de cette beauté. Elle me fascine avant tout, elle dispose d'une vivacité d'esprit dont je serai sans doute à jamais dépourvu. Je ne peux pas vous mentir en vous disant que je l'aime d'amour dans l'immédiat, cependant plus le temps passe et plus je suis certain que je l'aimerai. Sans doute plutôt que je ne le pense. Pour l'instant, je ressens à son encontre affection et admiration.
Dans l'attente de notre mariage, je suis certain qu'elle apprécierait beaucoup de vous voir aider et vous enthousiasmer de la sorte pour son entrée dans notre famille. Je lui demanderai pour vous si elle accepterait de porter votre création et vous donnerai sa réponse dans ma prochaine lettre! Dans tous les cas, elle sera heureuse de vous savoir si joyeuse, j'en suis sûr!

Quoi qu'il en soit, si je prie chaque jour pour mon retour parmi vous, j'ai conscience que ma vision de Winterfell est sans doute amplifiée, enjolivée par mes années d'exil loin de ma famille et de la terre où j'aurais dû naître. Mais j'espère que vous comprenez, ma chère soeur, à quel point cette situation d'otage a pu m'affecter. J'ai grandi auprès d'une famille à laquelle je n'ai jamais appartenu, tout en me languissant de ma vraie famille, que je n'ai pourtant jamais vue. Croyez moi, rien ne pourra me faire plus plaisir que contempler la grisaille de Winterfell, et pourquoi pas maugréer à son encontre en votre compagnie.
De plus, je pourrai vous retourner votre conseil, ma soeur. Après tout, sans doute ne passerez vous pas toute votre existence entre ces murs, et un jour nous quitterez vous pour vivre auprès d'un gentilhomme! Bien sûr, le seigneur votre père et moi-même feront tout pour qu'il soit digne de vous, mais alors vivrez vous loin de nous, peut-être dans une contrée, une cité qui vous rendra plus heureuse. Du moins c'est ce que je souhaite de tout mon coeur. Après tout, je vous aime et ne veut que votre bonheur.

Sachez ma soeur, que le plaisir de cette relation épistolaire est plus que partagé. Un grand merci de faire battre mon coeur à votre rythme par vos lettres.
Avec tendresse,

Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Jeu 18 Mai - 15:21

À destination de Robb Stark, hériter de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen.

Très cher Robb,

Je comprends votre envie de découvrir votre famille, malgré le fait que j'aimerais moi même parfois échanger ma place avec la votre pour échapper à notre peste de petite soeur. Mais, ayant grandi avec les nôtres, je ne me permettrais pas de plus me plaindre. Vous devez sans doute vous sentir seul, là bas. Il me tarde à moi aussi d'être à la Cour à votre bras, ce serait avec fierté et honneur que de me montrer avec vous. Je peux vous assurer aussi que vous égayez mes journées, rien ne me fait plus plaisir que de savoir ce plaisir partagé.
Mais si vous pensez que je devrais être au courant des dangers de la Cour, je suis prête à les entendre. Vous êtes mon frère, et même si nous ne nous connaissons encore que peu, je voue une totale confiance en vous. Je sais que vous ne me voulez que du bien, et je vous remercie que vous cherchiez à m'avertir. Néanmoins, je sais que ces mauvais côtés n'atténuerons pas mon désir de découvrir la capitale.

Comme votre histoire avec Lady Wynafryd est romantique ! Je suis sûre qu'on écrira des chansons à votre propos. J'ai hâte d'assister à vos noces, mais par dessus tout, à votre retour. Nous les Stark serions tous les plus heureux du monde à cet instant.
Je vous ferais découvrir la ville, le donjon, les Bois Sacrés et Père vous emmènerais sans aucun doute chasser. Un grand banquet serait sans doute organiser et tous les Lords des maisons vassales viendraient fêter le retour de l'héritier de Winterfell. Je nous vois déjà tous réuni. Ce sera sans doute, pour moi comme pour vous je l'imagine, l'un des plus beaux jours de notre vie.

Un des autres plus beaux jours de ma vie sera sans doute mon mariage. Je me doute que vous connaissez beaucoup de charmants Lords. Je suis si impatiente à l'idée de me marier, même si Mère pense que je suis trop jeune car je n'ai pas encore saigné. Pensez-vous que c'est encore trop tôt ? Pourriez-vous m'aider à trouver celui qui deviendra mon époux ? Je rêve d'un homme aussi honorable que Père, d'une galanterie sans pareil, d'une foi pure, d'une beauté sans égale... Arya me dit que je suis idiote, qu'il n'existe pas de tel homme. Mais je suis persuadée du contraire.

Mon cher Robb, je prie pour vous chaque jour, j'espère que vous vous portez bien, et que nous serons bientôt réuni, ici, à Winterfell, ou bien à Port-Réal.
Avec tout mon amour,

Lady Sansa Stark de Winterfell.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 588
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   Ven 19 Mai - 8:40

A destination de Dame Sansa Stark, fille des seigneurs Eddard et Catelyn Stark, à Winterfell.

Ma très chère soeur,

Oh ma chère Sansa, ma très chère soeur, comme mes mains tremblent alors que je vous écris aujourd'hui! J'ai l'impression que mon coeur va éclater dans ma poitrine!
Le Prince Viserys a décidé de se lancer dans un grand voyage en direction du Mur avec des prisonniers pour la Garde de Nuit, afin de rendre visite à son parent, mestre Aemon. Sur sa proposition, et après acceptation de sa Majesté le Roi, j'ai obtenu le droit de faire partie du voyage! Ma chère soeur, je m'en vais pour Winterfell d'ici sans doute une lune!
Ma très chère amie, pouvez-vous seulement imaginer ma joie, mon enthousiasme à l'idée de vous découvrir, vous ainsi que notre famille, notre fief? Je me sens poussée des ailes à seulement imaginer vous serrer enfin dans mes bras!

Ce retour n'est effectivement pas définitif, je raccompagnerai également le Prince Viserys quand il rentrera à Port-Réal, cependant ces premières retrouvailles me comblent déjà, même si je n'ose imaginer ma tristesse au moment de vous quitter.
J'ai déjà envoyé un corbeau au seigneur notre père pour le mettre au courant ainsi que pour demander la protection de la famille Stark pour le convoi dans le Nord, cependant je n'ai pas pu me retirer le plaisir de vous apprendre la nouvelle moi-même!

Peut-être même pourrez vous repartir avec moi à Port-Réal, si vous souhaitez toujours être présentée à la Cour et si notre père l'accepte. Rien ne me ferait plus plaisir de que vous présenter à la noblesse du Donjon Rouge où, j'en suis sûr, vous ferez tourner les têtes de tous les gentilhommes du royaume!
Je rejoins le point de vue de Dame notre mère, vous êtes encore un peu jeune pour vous marier. Le mariage représente tant de responsabilités, il vous faut profiter encore de votre liberté. Cependant, je vous fais la promesse de faire tout mon possible, tout comme notre père, pour vous trouver un époux digne de vous quand vous serez en âge. J'ignore s'il existe en Westeros un homme qui regroupe toutes ces qualités, mais s'il y en a un seul, je vous assure de tout faire pour que vous l'épousiez. Après tout, vous méritez à peine moins! Si vous avez l'occasion de venir avec moi à la capitale, tous les jeune hommes se battront pour votre main, et alors vous n'aurez plus qu'à faire votre choix j'en suis sûr.

Comment vous dire encore mon impatience à l'idée de venir enfin vous voir? J'ai tant hâte de vous serrer dans mes bras et vous dire enfin de vive voix à quel point vous êtes chère à mon coeur. Je vous en prie, attendez moi. Je serai bientôt parmi vous.

Avec tendresse,

Robb Stark, héritier de Winterfell et pupille du Roi Rhaegar Targaryen.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Winterfell et Port-Réal [Correspondance avec Sansa Stark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batailles d' eau entre tagada à la cerise ( privé avec ma Jenny)
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Contrats Bellerive et des Compagnies Dominicaines,un Crime de haute Trahison
» Que dire d'être Noir dans la « république » de Pétion-Ville ? RACISME : HAÏTI
» "When the Lioness meets the Little Bird" [Cersei Lannister~Sansa Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: