RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Un instant de liberté Feat Robb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un instant de liberté Feat Robb   Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 EmptyMar 6 Juin - 7:42

Leeven et Rob arrivèrent ensemble là où la guérisseuse récoltait ses herbes médicinales, et le Nordien s'approcha pour la regarder faire, observant le moindre de ses gestes sans pour autant l'interrompre. Il était fasciné par le fait que, là où lui ne voyait que de simples plantes, la jeune femme voyait des intruments pour sauver des vies. Que les visions du monde de deux personnes pouvaient être différentes!

Pendant ce temps de calme loin du tumulte de la capitale, Leeven l'interrogeait plus avant sur son futur en tant que noble, et Robb lui répondait en toute sincérité. Il parlait de son futur en tant qu'héritier d'une grande maison, de son mariage potentiel avec Lady Manderly... Il lui était presque étrange de raconter tout cela à quelqu'un qui avait un tel point de vue extérieur sur ces enjeux qui représentaient pourtant son quotidien. Mais cela lui permettait également de se dégager en quelque sorte de tout cela, de voir sa situation sous un nouveau point de vue. Ce qui était le centre de sa vie n'était certainement pas le centre du monde, et les gens du commun se moquaient certainement de savoir quelle dame épousait quel noble ou quel chevalier. Ce n'était pas la vraie vie, du moins pas pour l'immense majorité des habitants de Westeros. Il était bon de s'en rendre parfois compte, de manière très certaine et concrète.

Il ne put d'ailleurs réprimer un léger sourire quand la jeune femme lui assura qu'il trouverait le bonheur, si sa future épouse lui apportait puissance politique et sentiments sincères. C'était le cas, Robb et Wynafryd ne voulaient pas d'un simple mariage de convenances, même s'ils avaient tous deux conscience des nécessités qui se jouaient autour de cette union. Ils s'appréciaient et s'estimaient tous deux en tant que personnes. Ils seraient alliés, dans la vie comme en ménage, le Jeune Loup en était certain. Ils ressentaient déjà tous deux une certaine fierté de savoir que ces négociations avaient commencé à leur initiative, même si le Nordien n'était pas dupe et savait bien que Wyman Manderly avait dû envisager la possibilité en envoyant sa petite-fille à la capitale.

-C'est gentil Leeven, merci beaucoup. Je te souhaite à toi aussi beaucoup de bonheur, qu'importe la façon dont tu le trouves.


Il semblait clair que la jeune guérisseuse n'aurait pas la trajectoire de vie de la plupart des jeunes femmes des Sept Couronnes. Mais ses choix n'en étaient pas invalides pour autant, et le Jeune Loup était certain qu'elle viendrait en aide à beaucoup de malheureux grâce à ses dons.

Quand cette dernière lui annonça qu'elle avait terminé, le Nordien lui offrit galamment son bras alors qu'ils entamaient ensemble le chemin du retour vers Port-Réal. Robb se sentait apaisé au milieu des bois et en compagnie de son amie, discutant certes de choses parfois douloureuses, mais avec une distance qui permettaient de les voir sous un angle nouveau. Il s'agissait pour lui d'un doux instant de liberté.

C'est alors que Leeven se tourna vers lui pour le remercier. Légèrement surpris dans un premier temps, il comprit qu'elle avait pris la décision de partir. Robb hocha doucement la tête en signe d'acceptation, il répondit doucement:

-Je me doutais bien que tu ne resterais pas longtemps à Port-Réal. C'est une ville passionnante par certains aspects, mais elle n'est certainement pas faite pour tout le monde. Moi-même je partirai si je le pouvais.

Il adressa un sourire à son amie guérisseuse. Il était tout de même légèrement inquiet. Leeven n'était pas Boadicée, ce n'était pas une combattante, mais elle faisait tout de même le choix de partir seule sur les routes. Il se doutait de l'importance d'une telle décision, et ne ferait donc rien pour l'en dissuader, mais cette familière inquiétude qui était née de son amitié avec Boadicée Sand se faisait de nouveau sentir. Il espérait qu'il ne lui arriverait rien.

-Tu pourras apporter ton aide précieuse à beaucoup de gens, et tu trouveras ton propre bonheur de cette façon j'en suis sûr.


Ils se rapprochaient lentement des murailles de la capitale alors qu'au dessus d'eux le soleil commençait doucement à décliner, inondant les terres de la Couronne d'une douce lumière dorée.

-Reviendras-tu un jour chez toi à Wendton? Ou même à Port-Réal?
Revenir en haut Aller en bas
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Tumblr_plefew4K7P1u19i09o7_400
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 826
Date d'inscription : 29/08/2016

Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un instant de liberté Feat Robb   Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 EmptyDim 11 Juin - 16:43


Un instant de liberté

Semaine 2, lune 11, an 298
Prendre des décisions qui ne se tournaient pas vers le bien commun était le plus difficile à prendre, car même si elle continuerait à servir ceux qui croiseraient sa route, elle laissait derrière elle tous ceux qu'elle avait appris à connaitre à Port-Réal. Un sacrifice qu'elle prenait l'habitude de faire et qui pourtant lui déchirait toujours autant le coeur. Pour la mission choisie, celle de servir le peuple en vagabondant, il faudrait qu'elle arrête de s'attacher, mais c'était cela qui la rendait si spécial, étant toujours prête à laisser une personne rentrer dans sa vie, malgré le passé qui est le sien. Leeven estimait que ce n'était pas son droit de juger et que les pires actions pouvaient s'expliquer simplement à cause de la souffrance. Oui, il lui était si facile de trouver des excuses. En tout cas, au loin les grands remparts de Port-réalapparaissaient, la guérisseuse se devait de parler de sa décision à Robb, mais surtout de lui dire en revoir, ce mot qu'elle n'arrivait jamais à prononcer. 

-Je me doutais bien que tu ne resterais pas longtemps à Port-Réal. C'est une ville passionnante par certains aspects, mais elle n'est certainement pas faite pour tout le monde. Moi-même je partirai si je le pouvais.

Malgré le sourire de Robb, Leeven ne put lui répondre à celui-ci, son air était grave. Si elle en avait le pouvoir, la bâtarde ferait en sorte que l'héritier du Nord puisse rentrer chez lui, mais c'était hors de sa portée.

- Et, j'aimerais que tu sois libre de le faire.

Elle ne devait sa propre liberté qu'à sa propre bâtardise. Si beaucoup se voyaient mal dus à cette place si mal vue de la noblesse, Leeven pourrait rétorquer que d'avoir un père noble lui avait permis d'avoir accès à la connaissance et que sa mère soit une Lysienne venue se réfugier en son lieu, lui avait apporté les mêmes choses. De toute façon, la guérisseuse ne vivait que pour la médecine et la connaissance du monde environnant.

-Tu pourras apporter ton aide précieuse à beaucoup de gens, et tu trouveras ton propre bonheur de cette façon j'en suis sûr.

Son bonheur, elle l'avait déjà trouvé ainsi, mais Leeven ne voulait le signifier davantage, mais elle était ravie de voir qu'il l'avait compris et surtout ne la jugeait pas sur ses choix. Elle avait croisé bien des nobles qui lui avaient rapproché de favoriser le peuple à la noblesse.

-Reviendras-tu un jour chez toi à Wendton? Ou même à Port-Réal?

Le soleil disparaissait pour laisser place aux étoiles et la question de Robb la poussa dans ses réflexions. Leeven ne réfléchissait pas aussi loin, vivant au jour le jour. Bien sûr, elle aimerait revoir sa famille, ainsi que Wendton, mais la peur de ne plus pouvoir repartir ensuite l'empêchait de le faire.

- Seul l'avenir me le dira, là, j'ai envie de découvrir le Bief j'avancerais jusqu'à Villevieille, voir la grande citadelle de mes yeux et après je continuerais ma route. Je ne m'arrêterais pas avant d'avoir tout découvert. Qui sait nous nous recroiserons si un jour mes pas me mènent dans le Nord. 

Une possibilité bien lointaine, mais qui pouvait se montrer possible, personne ne pouvait savoir, même eux. Les grandes portes apparaissaient devant eux, les gardes les laissèrent passer et tandis qu'ils gagnaient les rues de Port-Réal, Leeven s'arrêta.

- C'est ici que nos chemins se séparent.

Deux directions différentes pour deux vies différentes, Robb allait partir vers la direction du donjon Rouge tandis qu'elle allait rejoindre Sÿdan pour lui annoncer son départ. Se plaçant face à lui, un sourire timide s'empara d'elle, ce genre de séparation n'était pas simple pour elle. Finalement, elle vint à lui tendre la main et annonça :

- Sois heureux, Robb et n'oublie pas de t'accorder quelques moments de liberté.

Un nouveau sourire sur son visage, avant de disparaître dans la foule. Leeven ne pouvait pas faire mieux et ne porta plus aucun regard en arrière.

AVENGEDINCHAINS



Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un instant de liberté Feat Robb   Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 EmptyLun 12 Juin - 5:35

Robb et Leeven revenaient tranquillement vers la capitale, les murailles de Port-Réal se rapprochant à chaque seconde. Le Nordien avait bien conscience que c'était sans doute la dernière fois qu'il voyait la jeune guérisseuse, qui allait dès demain prendre la route de Westeros, pour peut-être ne jamais revenir. Cela l'attristait d'une certaine façon, même s'il savait que c'était de cette façon que Leeven trouverait son bonheur, en se mettant au service des autres. Il espérait néanmoins avoir un jour l'occasion de revoir la jeune femme. Peut-être dans le Nord,qui sait?

-Un jour je le serai. En attendant, je penserai à toi.

Il lui adressa un doux sourire. Il était sincèrement content pour elle après tout, sans aucune méchante jalousie qui pourrait assombrir ses sentiments à l'égard de la jeune femme. Nul doute qu'en attendant de prendre la route royale vers le Nord, la guérisseuse voyagerait suffisamment pour eux deux.

La jeune femme évoqua aussi la possibilité de se retrouver dans le Nord. Cette seule idée apportait du baume au coeur du Jeune Loup, déjà car il ne doutait pas qu'elle serait capable d'apporter beaucoup de bien aux peuples du Nord, et également car l'idée de se revoir était plaisante pour lui.

-J'espère un jour te revoir à Winterfell un jour alors, Leeven. Tant que je vivrai, tu seras toujours la bienvenue là-bas.

Robb faillit également proposer à la jeune femme de s'installer à Winterfell, comme guérisseuse. Mais il retint sa langue. Il était clair que la jeune femme de Wendton n'accepterait pas une telle posture officielle, qu'elle ne lui conviendrait certainement pas. Néanmoins, il était sincère en disant qu'elle toujours la bienvenue sur le fief des Stark. Il y veillerait, ne serait-ce que pour espérer avoir un jour l'occasion de la revoir.

Ensemble, ils passèrent les murs de Port-Réal et pénétrèrent de nouveau dans la ville.La foule les engloutit, et le calme de la forêt parut bien vite disparaître dans l'esprit du Nordien, remplacée par la ville de nouveau. Cela ne pouvait faire que renforcer son impatience à quitter l'atmosphère étouffante du Donjon Rouge pour découvrir les étendues calmes et enneigées du Nord. Nul doute, qu'à part peut-être à Blancport, la libération de son statut de pupille du Roi signifierait la fin de cet épuisement citadin permanent. Et son impatience ne cessait de grandir à chaque seconde.

La guérisseuse se plaça soudain face à elle, et le Nordien comprit que l'heure des adieux était arrivée. Robb ne voulait pas, il souhaitait que cela dure un peu plus longtemps, mais il savait aussi à quel point cela n'était pas possible. Leeven devait accomplir ce pour quoi elle était douée, peut-être ce pour quoi elle avait été amenée sur Terre. Il se contenta donc de répondre gentiment:

-Que ton chemin à toi te rende heureuse, Leeven. Sois prudente. Que nous nous retrouvions ou non à Winterfell, j'ai été très heureux de te connaître.

Il lui adressa un autre sourire. Elle allait lui manquer. Sa présence à Port-Réal avait été un véritable instant de liberté pour lui.
Mais avant qu'il n'eut le temps de lui en dire plus, Leeven lui lui souhaita du bonheur et se détourna de lui. En l'espace d'un instant, elle avait disparu dans la foule. Le Jeune Loup réfréna son envie de lui courir après, et reprit lentement la direction du Donjon Rouge. Peut-être un jour, se retrouverait-ils à Winterfell. Ils pourraient alors se raconter leurs voyages, autour d'un nouvel instant de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un instant de liberté Feat Robb   Un instant de liberté Feat Robb - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un instant de liberté Feat Robb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: