RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Préparatifs et préoccupations [Ft Andar ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : Maimie Mccoy
Messages : 472
Date d'inscription : 24/06/2015

MessageSujet: Préparatifs et préoccupations [Ft Andar ]    Jeu 20 Avr - 0:37

Préparatifs et préoccupations

I know when you feel bad



Andar & Alys

Les domestiques s'affairaient dans le château, depuis quelques jours. Le voyage serait assez long jusqu'à la capitale. Et il leur fallait amener le nécessaire à la route, et à la chasse à laquelle ils étaient conviés. Alys donnait des ordres et organisait les préparatifs. C'était quelque chose qu'elle avait appris à faire, être la Lady de la « maison ». A Goëville, c'était sa mère qui s'occupait de ce genre de chose et elle, elle avait eu le vie plutôt tranquille. A présent qu'elle était l'épouse d'Andar Royce, elle avait à jouer ce rôle, qui, au début, ne l'enchantait guère. Mais elle avait vite pris goût à cette fonction et aimait bien que les choses soient comme elle l'avait demandé. Alys n'était pas particulièrement exigeante, tant que, ce qu'elle ordonnait, était fait dans les temps et de façon soignée. Étrangement, le mariage l'avait faite grandir, mûrir. Elle n'était plus la jeune femme capricieuse, encore favorite de son père, peste avec les domestiques.

Oui, elle avait bien changé. Tout avait changé. Les premiers jours, elle avait pensé vivre un enfer, loin de chez elle, loin de Goëville et de ses petites habitudes. Mais très vite, elle avait aimé découvrir cet endroit un peu plus, chaque jour. Et sa relation avec son époux n'avait pas été aussi catastrophique qu'elle se l'était imaginée. Au contraire, Alys se sentait beaucoup plus proche de lui. Surtout depuis cette soirée de confessions, où ils avaient tous deux évoqué leurs passé et tourments. Alys s'était alors rendu compte qu'elle s'était leurrée sur son mariage. Celui-ci serait bien plus heureux que ce qui avait été initialement songé par son esprit. Andar était un homme qu'elle appréciait de plus en plus. Et c'était peut-être ce qui faisait la force de leur couple, ils s'appréciaient et se respectaient. Ils avaient tous les deux les mêmes idées et ambitions. Et... Alys avait fini par tomber enceinte. Elle attendait un enfant. Cela les avait également rapprochés. Ils seraient d'ici quelques mois, parents. Alys avait encore du mal à se faire à l'idée.

La découverte de son nouvel état, l'avait quelque peu perturbée sur le coup, elle avait dû s'asseoir lorsqu'elle avait réalisé ce que cela impliquerait. Cet enfant à naître, allait chambouler sa vie. Elle le savait. La jeune femme commençait déjà à sentir ce changement en elle. Pas seulement physiquement. Son caractère n'était plus le même, elle s'était quelque peu adoucie, n'était plus celle qu'elle avait pu être auparavant. Alys, qui était au départ très réticente à l'idée d'avoir un enfant, ne pensait plus qu'à ça. Le bébé occupait ses pensées et elle souriait lorsqu'elle pensait à tout ce qu'elle allait pouvoir partager avec le futur petit Royce, ou la future petite d'ailleurs. Mais la jeune femme avait le pressentiment qu'il s'agissait d'un garçon. Elle le sentait au plus profond de son être.

Néanmoins, avant la venue de cet enfant,  Alys avait d'autres choses à traiter. Elle devait encore exécuter les tâches que son statut de Lady de la maison, lui faisait remplir. Il restait une nuit avant leur départ pour la chasse organisée par le Roi et tout n'était pas prêt. Cela l'angoissait d'ailleurs un peu, elle avait peur d'oublier des affaires, des choses importantes dans la précipitation du départ. Elle repassait sans cesse, les affaires qu'elles devaient impérativement apporter et faire apporter par ses domestiques.

« Voulez-vous qu'on prenne ces robes ma Lady ? » Demanda l'une des servantes qui remplissaient les malles.

Alys hésitait et cela l'agaçait fortement. Elle ne savait plus ce qu'elle devait emmener ou non. Il faut dire que cela faisait des jours qu'elle dirigeait les préparatifs et que son esprit commençait à ne plus y voir très clair. Elle soupira. Dans le doute, mieux valait prendre trop que pas assez. La jeune femme fit signe à la domestique de mettre les robes dans la malle.

Elle devait peut-être faire une pause, mais elle avait peur que rien ne fonctionne comme prévu si elle ne dirigeait pas les domestiques. Néanmoins les maistres lui avait conseillé d'éviter le trop plein d'agitation. Alys se décida alors à sortir de la chambre pour aller dans la salle principale s'asseoir un moment.

Les personnes qu'elle croisait dans les couloirs étaient tout aussi agitées. Les préparatifs du départ avaient mobilisé tout le monde dans la bâtisse, et chacun s'attelait à une tâche précise.

La jeune femme finit par arriver à destination. Elle poussa la porte de la salle de réception, qui voyait elle aussi passer les gens de la maison en trombe, mais personne ne restait. Cela était parfait, elle avait besoin de calme. Alys s'approcha d'une des tables. Quelle ne fut pas sa surprise de voir que son époux y était déjà installé ! Elle s'approcha de lui et se laissa tomber sur une chaise à ses côtés.

« Je vois que nous avons eu la même idée. » Fit-elle en souriant.

« Ces préparatifs prennent un temps considérable. J'espère que le voyage en vaudra la peine. »

Cette partie de chasse ne serait pas qu'un simple divertissement. Parmi les grands, les nobles, tout n'était que politique, manipulations et complots. La jeune femme l'avait vite compris et, aimait ce monde d'hypocrites, parce qu'elle savait parfaitement, elle aussi, jouer la comédie. Mais elle n'y allait pas désarmée, elle ne serait pas seule, les Royce s'y rendaient en famille.

Alys se doutait que son époux avait l'esprit occupé. Elle connaissait ses sentiments à l'égard de Rhaegar Targaryen et elle n'était pas dupe. Andar était préoccupé, du moins, elle le pensait. Et si c'était le cas, ils étaient au moins deux. Elle posa sa main sur l'avant bras de son époux. Et lui dit, d'une voix douce.

« Je sais ce qu'il vous en coûte de vous rendre à cet événement. Comment vous sentez-vous ? »





© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 490
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: Préparatifs et préoccupations [Ft Andar ]    Dim 23 Avr - 23:03

Préparatifs et préoccupations

I know when you feel bad



Andar & Alys

Ses dernières semaines, il avait entraîné Ysilla à la chasse en haut vol, aimait passer du temps auprès de sa jeune soeur, étant encore loin d'imaginer que bientôt, ils seraient amenés à le faire au bois-au-roi pour une chasse Royale en l'honneur des fiançailles pour Daenerys Targaryen et Willos Tyrell. Cette nouvelle, il l'apprit directement de la bouche de son père, la famille Royce n'entretenait pas de relation avec les dragons, même si le Roi leur avait rendu Andar après le sac de Port-réal. Les souvenirs étaient encore trop présents dans les esprits de chacun, et même s'ils faisaient avec ce roi, ils avaient toujours fait en sorte de ne pas les fréquenter. Yohn s'était emporté contre sa propre soeur qui s'était mis en tête de trouver une épouse à son fils à Port-réal, pourquoi vouloir le faire à l'endroit même ou son frère était mort et son fils avait été retenu plusieurs semaines emprisonnées ? Les années étaient alors passées, les Royce vivaient leur vie dans le Val, allant dans les divers tournois sans se soucier de la tête royale, mais là, l'occasion avait été trop tentante. S'il y avait bien une chose que le seigneur de Roche-aux-runes ne résistait pas, c'était la chasse. Il n'avait pas hésité une seconde à donner une réponse affirmative, se disant qu'il allait montrer à ses dragons et ses partisans, ce qu'était véritablement la chasse. Puis le bois-au-roi ressemblait à la perfection pour un chasseur de son renom. Il ne prit aucune pincette pour l'annoncer à Andar, son fils était un Royce, il serait compris l'importance de cette chasse, comme l'occasion qui se prêterait à rencontrer de bons partis pour Ysilla. Face à son père, Andar émit aucun avis, car il agissait toujours ainsi, trop de fois, il avait vu des gens payer pour un avis différent de ceux aux commandes, bien sûr, il ne risquait rien près de son père, mais c'était simplement l'envie de parlementer avec lui qui n'était pas dans ses priorités. Andar allait donc participer à cette chasse et essayer de ne plus penser à ses démons du passé, dur à faire en sachant qu'il croiserait forcément le roi vu que c'était sa chasse.

Tandis que tous s'attelaient aux préparatifs pour le grand départ, Andar avait simplement préparé les oiseaux pour la chasse. Il savait que son père voulait à tout prix gagner, mais la fauconnerie était plus un moyen de se sentir en paix qu'un réel concours pour le chevalier aux runes, il décida donc d'emmener le faucon dont il était le plus proche, se disant qu'un allié de plus ne lui ferait pas de mal durant cette épreuve. Car oui, à son regard, il s'agissait bien d'une épreuve et il allait devoir faire avec sans tomber dans les méandres de l'alcool. Il ne ferait pas cette erreur de débutant entouré de tant de personnes, non, il allait rester droit et tenter de ne pas flancher. Dans tous les cas, il pourrait compter sur la présence de son épouse qui était véritablement un soutien. Au tout début, il n'aurait jamais envisagé de vivre cette relation avec Alys, mais elle était-ce dont il avait besoin, ils s'étaient confié leur vie durant une soirée et chacun se connaissait mieux, le pire comme le meilleur. Andar la respectait et était fier de la voir porter son enfant, son espoir d'un jour meilleur. De nature rationnel, il ne fut pas du genre à se réjouir, sachant bien que toute grossesse était à risque surtout les premiers mois, mais il aimait voir sa femme changer, être enceinte lui allait très bien.

Finalement, Andar décida de se trouver un endroit où il pourrait être en paix et ce n'était certainement pas dans sa chambre où il imaginait les servantes préparées les valises, alors il s'installa dans la salle de réception, là où personne ne s'arrêtait réellement. Le chevalier aux runes obtenu, la paix qu'il convoitait et les passages éclairs lui permettait aussi de garder l'esprit clair, même s'il ne pouvait s'empêcher de penser à Edmure. D'un coup, il sentit une présence auprès de lui et reconnut de suite les traits du visage d'Alys qui s'était installé à ses côtés.

« Je vois que nous avons eu la même idée. Ces préparatifs prennent un temps considérable. J'espère que le voyage en vaudra la peine. »

Andar doutait que le voyage en vaille la peine, mais son père était le seigneur et il devait tous s'y plier. Là, à cet instant, il aurait voulu sourire à son épouse, mais cela lui était impossible, bloqué dans sa froideur naturelle. Celle-ci vint à poser sa main sur son avant-bras et vint à dire d'une voix douce :

« Je sais ce qu'il vous en coûte de vous rendre à cet événement. Comment vous sentez-vous ? »

Il réalisait qu'elle était la première à s'inquiéter de son état, en même temps, elle était aussi la seule à connaitre ces états d'âme par rapport au sac de Port-réal. Voulant lui faire sentir que sa présence lui faisait du bien, il posa sa main sur la sienne pour ensuite la saisir et y déposer un baiser, avant d'entrelacer leur doigt. Un moment très doux, bien loin de l'image que beaucoup se faisaient de ce couple. Soufflant un grand coup, il annonça :

- On va dire que j'aurais préféré que père emmène Robar.

Ce n'était pas dans ses habitudes de faire étalage de ses sentiments, mais par cette phrase, il prouvait qu'il aurait souhaité ne pas y aller. Les deux frères se retrouvaient à vouloir la place de l'autre sans pouvoir obtenir satisfaction. Plongeant son regard dans le sien, l'expression de son visage prit un aspect inquiet :

- Vous êtes sûres que le voyage ne vous fatiguera pas trop ?



© DRACARYS


I go ahead, but I do not forget
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Préparatifs et préoccupations [Ft Andar ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» occupations à la retraite
» Mes occupations préférées : n°2 la Forêt Interdite [PV]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Une idee d'occupation pour les retraites
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: