RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, l'Ouest et les IDF ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Bienvenue à Port-Réal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Bienvenue à Port-Réal   Lun 10 Avr - 11:26

An 298 lune 10, dernière semaine

Ah ! Je m'étirais longuement en baillant. Mon dos craqua et j'eu un sourire. Je sifflais doucement ma chienne et monta sur le pont. Après deux semaines de voyage en mer, on voyais enfin le port de Port Réal. La porte des autres terres ! Je passerais certainement quelques jours ici puis … Direction le Val, le Bief, l'Orage, Le Nord. Le Nord … Je savourais ce mot un fin sourire aux lèvres. La neige, le froid, la chasse. La neige … Je souris à Loki et lui frottais la tête avec affection. Bientôt le retour au plancher des vaches ! Et je crois que cela ne serait pas pour lui déplaire. Elle n'aimait pas les bateau. Elle portais son épais collier en cuir mais pas de laisse. Pas besoin.  Elle restait très souvent près de moi. Je rassemblais mes affaires et aller chercher ma jument que je sellais. Appuyé contre la cloison de son box j'attendis tranquillement qu'on me dise que je pouvais sortir. Je remerciais le capitaine et fis descendre Galitaca, ma jument, du bateau. Loki m'attendait sur le port.

Elle jappa avec affection et tourna un peu autour de moi pendant que je réajustais mes affaires sur le dos de ma jument qui elle aussi était un peu excitée. Mais, je n'avais pas envie de me mettre en selle pour l’instant. Il y avait un peu trop de monde pour que je monte à cheval de toute manière. Plus tard dans les autres rues sûrement … Oui bon, je voulais aussi marcher un peu sur un sol qui ne bougeait pas en permanence. Je fis tourner au bout de mes rênes Galitaca avant d'observer  autour de moi. Il faisait beau, mais nettement moins chaud qu'à Dorne. Je portais presque comme toujours des manches longues et un pantalon enfoncé dans mes vielles bottes en cuir. Le tout dans les tons sables. Je liais mes cheveux ensemble pour profiter de la fraîcheur du vent avant de détailler la place où j'étais. Immense, avec des gens partout, ça criait, riait, parlait, se disputer. Toutes sortes d'odeur et de couleur. Un large sourire étira de nouveau mes lèvres et je tournais la tête pour voir cette le Loki ……

Qui avait gentiment disparu. Je pestais aussitôt avant de la voir filer vers la droite. Je tirais ma jument derrière moi et suivis mon animal qui avait visiblement décidé de trouver quelque chose de spéciale. Rah ! Mais arrête de partir dans tous les sens ! Elle ne répondait ni à mes sifflements ni à mes appels. Je devais avoir l'air d'une idiote finie ! Je la vis cependant s'arrêter près d'un énorme … Loup ? Était-ce un loup ? C'était plus gros qu'un chien et même qu'un loup. Je fronçais les sourcils mais Loki s'approcha de l'animal et commença visiblement à faire connaissance avec lui. Je m'avançai encore un peu. Loki avait visiblement bousculé un jeune homme aux courts cheveux bruns bouclé et barbue. Très grand … Bon pour moi tout le monde était plus grand. Il portait de riches vêtements. Je m'inclinais face à lui après avoir attrapé Loki par le collier.

«Veillez me pardonner. Je suis la maîtresse de la chienne, j'espère qu'elle ne vous à pas fait mal Messire … ?»

Autant être polie, je n'avais pas envie d'insulter quelqu'un dés mon premier jours ici. Je me redressais prudemment. Je ne connaissais pas le nom ni le rang de cette personne … Mais il valait mieux être prudent ! Loki tira un peu sur son collier et je la lâchais, elle resta près de moi mais la tête tournait vers l'animal imposant. Elle avait envie de faire sa connaissance. Je n'était pas sûre que c'était une excellente idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Lun 10 Avr - 12:47

------

Un petit garçon courait dans les escaliers, descendant les marches un peu trop rapidement pour ses petites jambes. Il parvint pourtant à atteindre le sol sans perdre l'équilibre et se remit à courir à toute allure dans la direction des jardins, comme s'il fuyait les Autres en personne. Il ne s'arrêta qu'une fois entré dans le bois sacré, dans lequel le crépuscule ne faisait plus passer beaucoup de lumière. La baie de la Néra qui se déroulait en dessus semblait un océan d'encre, infini et insondable.
Le petit garçon peinait à reprendre son souffle, à moitié asphyxié entre sa course folle et l'émotion qui lui serrait la gorge. Les larmes coulaient de ses yeux sans qu'il puisse rien faire pour l'en empêcher, malgré sa colère encore plus grande en se découvrant aussi faible. Se détournant de cette mer qui ne lui semblait d'aucun secours, il se tourna vers le barral, dont le tronc unique semblait le toiser de toute sa hauteur. Lui d'ordinaire si impressionné par le visage ensanglanté qui ornait toujours le tronc, posa ses mains sur les côtés comme pour le secouer avant de crier rageusement:

-Hey toi le barral!! Si tu es vraiment un dieu et si tu protèges vraiment le Nord, ramène moi à la maison! Tu es un dieu, tu dois bien pouvoir faire ça??

Bien évidémment, il ne reçut aucune réponse, et le regard ensanglanté ne semblait pas se formaliser de sa présence aussi près. Le petit garçon se mit de plus en plus en colère.

-Je croyais que tu aimais les Nordiens, les Premiers Hommes, satané bout de bois! Alors pourquoi tu ne me protèges pas de tout ça? A moins que pour toi non plus je ne sois pas assez Nordien! Je te déteste!

Le garçon continua encore un peu ses inutiles imprécations au barral mutilé avant de s'effondrer, pleurant des larmes de rage, restant ainsi jusqu'à ce que sa maudite Septa remette enfin la main sur lui.

-------

Robb s'éveilla en sursaut et en sueur dans son lit. Il se redressa en se tenant la tête d'une main, grimaçant comme un si un marteau s'abattait sur sa tête. Encore ce rêve...
Depuis quelques temps, bien qu'il ne sût pas pourquoi, il revivait cet épisode à intervalles réguliers, lui qui l'avait pourtant oublié jusque là. Il n'avait que quatre ans après tout quand c'était arrivé. Il ne se souvenait même plus de l'évènement qui l'avait mit dans un tel état de colère et de tristesse, quelle humiliation l'avait bouleversé à ce point. Cela n'avait sans doute pas d'importance.

L'air vaguement maussade, Robb quitta son lit et après avoir enfilé quelques vêtements alla aux cuisines chercher de quoi nourrir Vent Gris. Son compagon ne cessait de grandir, et il risquait de partir chasser s'il n'était pas rassasié. Sauf qu'un sombreloup n'est vraiment pas fait pour chasser dans un château, et qu'il risquait de créer quelques crises cardiaques.
Une fois cet indispensable devoir accompli, le jeune homme se décida à faire quelques pas en ville pour chasser ses mauvaises pensées de son esprit. Il se vêtit donc d'une veste en cuir à manche courte et d'une cape sudière à porter sur une seule épaule avant de quitter le Donjon Rouge, Vent Gris sur les talons.

Il ignorait totalement où il voulait se rendre, et laissait simplement ses pas décider à sa place de la destination. Et comme pour se rire encore de lui, son inconscient le mena au port, le même qu'il avait observé mille en fois en rêve du haut du bois sacré. Cependant, des bateaux venaient d'arriver, l'odeur de la mer était plaisante, alors cela acheva de remonter le moral de Robb, qui observait avec amusement Vent Gris le nez au vent qui cherchait à tout comprendre.

C'est durant ces quelques secondes d'inattention que Robb perdit l'équilibre, devant faire deux pas en arrière pour ne pas tomber. Cherchant du regard la cause de tant de maladresse, il aperçut...Un chien, qui semblait drôlement intéressé par Vent Gris. Ce dernier regardait l'inconnu avec intérêt mais circonspection, ne sachant encore trop s'il fallait caser ce nouveau venu en ami -ils sont canidés tous les deux- ou ennemis -il vient de bousculer son humain et ça c'est mal-.

Vent Gris n'eut cependant pas le temps de prendre sa décison qu'une jeune femme arrivait pour reprendre le chien, s'excusant auprès de Robb en s'inclinant. Elle portait des vêtements des simples, et semblait descendre à l'instant d'un bateau. En l'entendant l'appeler "messire" il fit un geste de la main pour signifier que c'était inutile:

-Robb, mademoiselle, ravi de vous rencontrer. Ne vous en faites pas pour moi,je vais très bien, j'ai l'habitude!

Robb rit gentiment en faisant allusion à Vent Gris qui lui avait causé plus de soucis par le passé. Il se tourna cependant vers l'inconnue:

-Il me semble que vous venez de débarquer? Je vous souhaite la bienvenue à Port-Réal, Mademoiselle...?



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Lun 10 Avr - 14:10

Un sourire fleurit de nouveau sur mon visage. Robb avait l'air sympathique. Loki s'ébroua et jeta un regard à Robb avant de revenir sur l'énorme loup ? Près de ce dernier. Elle s'en approcha à pas lents et tendit le museau vers celui de l'animal. Qui sembla décider que Loki pouvait être une copine. Bon … Plus de soucis de ce côté là. Je finis par me tordre un peu le cou pour parler à l'homme devant moi. … Mais quel âge avait-il ? À vu de nez, en l'air dans mon cas, j'aurais dis … La vingtaine comme moi. Mais il y avait encore des traces d'enfance en lui … Mmmh … Bah … Ce n'était pas important. Je finis par répondre à ses questions :

« Je vous remercie Robb ! En effet, je viens d'arriver de Dorne après deux semaines de voyage, c'est agréable de retrouver un sol qui ne bouge pas. Je suis Boadicée Sand. Vous pouvez me nommer Boa si vous le voulez. »

Je n'avais aucune envie de cacher le fait que j'étais une bâtarde. Et si cela le froisser il pouvait bien partir s'il le voulait. Galicata c'était enfin calmé à force de tirer sur ses rênes et elle fixait les deux canidés avec curiosité. Elle n'avait jamais eut peur des chines grâce à Loki … Mais l'autre animal semblait la rendre quelques peu nerveuse. Et elle dansait sur place. Je lui flattais doucement l'encolure la retenant toujours par les rênes. L'énorme animal me fascinait au plus au point. Loki elle semblait déjà être une vielle amie avec lui.

« Votre animal est magnifique ! Je n'ai jamais vu de canidé de cette taille ! Quelle est sa race et son nom ? »

J'étais complètement fascinée par cette bête. Puissante, au pelage gris blanc, il avait un museau fin, des muscles puissants et son poil était épais. Il était clairement plus grand que Loki. Ma chienne devait avoir l'air d'un chiot à côté, petite, mince, pelage cendré moins épais que celui de son copain, musclée. Ils étaient véritablement très différent. J'aurais aimé caresser l'autre chien mais … Il ne valait mieux pas sans l'autorisation de son maître. Loki savait le faire comprendre quand elle ne voulait pas être caresser. C'était elle qui choisissait quand on la caressait. Sinon ? Elle bondissait sur le côté avant de venir devant moi en position de défense. Mais elle était occupée avec l'autre animal.

Je continuais à détailler Robb. Il portait un court gilet de cuir avec une drôle de cape ? De bonne facture. Pas de doute, c'était au moins un noble. Mais il semblait refuser le titre de Messire. Comme il le voulait. Je n'avais pas vu beaucoup de fille en pantalon autour de moi, et je devais réellement détonner avec mes vêtements couleur sable et mon pantalon. Bah ! Tant pis ! Je n'avais pas envie de devenir un fantôme !  J'étais bien dans ces vêtements et j'en achèterais d'autre plus tard. Je chassais ses pensée pour me concentrer sur la conversation avec Robb. Ce nom me disait quelque chose. Mais j'étais fatiguée du voyage impossible de bien réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Mer 12 Avr - 6:47

Vent Gris n'était pas un animal qui se laissait facilement approcher par les inconnus. Qu'il ai grandi dans les couloirs du Donjon Rouge ne changeait au fait qu'il était un sombreloup, une bête sauvge, et Robb était le seul humain auquel il obéissait.
Cependant, il semblait avoir accepté la présence de la chienne à ses côtés, après un instant de méfiance durant lequel le Nordien s'était tenu prêt à intervenir. Il se détendit donc légèrement, laissant les deux canidés faire connaissance.

Reportant son attention sur la jeune inconnue qui la remerciait, Robb lui adressait un gentil sourire. Ainsi elle arrivait de Dorne? Cela avait du être un long voyage en bateau pour arriver jusqu'à la capitale des Sept Couronnes. Elle lui donna de plus son nom: Boadicée Sand. Une bâtarde dornienne donc. Le Jeune Loup n'eut pas de réaction particulière à cette évocation -son demi-frère ne portait-il après tout pas le nom de Snow? Il se contentait de regretter que des personnes portent jusque dans leur nom les errements ou actions de leurs parents, mais il n'était pas bien placé pour débattre de la question, lui-même vivant à Port-Réal les conséquences d'actes de ceux avant lui.
La jeune femme portait des vêtements simples mais confortables, faits pour les déplacements. Elle semblait avoir l'habitude de voyager, et Robb avait très envie de lui demander ce qu'elle vu que lui ne pouvait alors qu'imaginer, à commencer par Dorne.

-Très bien, ce sera Boa alors! Vous portez un nom bien original.

Cette dernière, après s'être occupée de calmer sa monture, s'intéressa de plus près à Vent Gris, qui avait laissé la chienne s'approcher de lui. Effectivement, il pouvait supposer qu'on ne voyait pas beaucoup de sombreloups à Dorne! Ils étaient déjà rarement aperçus dans le Nord. Les habitants de Port-Réal qui ne l'avaient jamais vu le regardait souvent avec des yeux ronds quand il marchait en sa compagnie dans les rues, ne cachant que rarement leur panique quand ils le voyaient seuls. Mais une ille n'était pas un endroit pour une telle bête, et Robb ne pouvaient s'empêcher de s'en vouloir de le soumettre à de telles conditions de vie. Tous deux ne seront que plus heureux lorsqu'ils prendront la route Royale vers le Nord.

-Je vous remercie Boa. Il s'appelle Vent Gris, et c'est un sombreloup du Nord. C'est pour cela que vous n'en avez sans doute jamais vu, ils sont plutôt rares sous vos latitudes!

Robb laissa échapper un petit rire sans la moindre méchanceté et plein d'humour. Il appréciait l'idée que Boadicée s'intéresse à Vent Gris, la plupart des inconnus ne ressentait que de la peur à son égard -quand bien même cette peur était justifiée. Il avait envie de passer un peu plus de temps avec cette jeune femme, et d'en savoir un peu plus sur son voyage. C'est pour cela qu'il lui demanda rapidement:

-Souhaitez-vous que je vous fasse quelque peu la ville mademoiselle Boa? Port-Réal est une ville grande et fascinante, je serai ravi de vous aider à vous repérer si c'est la première fois que vous venez.

Le Jeune Loup sourit avant de se rendre compte que la jeune Dornienne était probablement épuisée par son long voyage et ne rêvait peut-être que d'un bon lit. Il tenta alors maladroitement de se rattraper:

-Mais vous devez sans doute être fatiguée, stupide que je suis!



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Mer 12 Avr - 8:54

Pas de réaction particulière quand à mon nom de bâtarde ? Et bien ! J'étais tombée sur une perle rare ! À moins qu'il soit un bâtard lui aussi … Mais … Non … Je ne pensais pas. Je résistais à la tentation de m'accroupir pour observer le Sombreloup de plus près. Déjà parce que cela ne serait pas poli pour Robb et ensuite, simplement car il était malgré tout quelque peu sauvage. Le pauvre vivre dans une ville ! Mais … Robb venait de me dire que ce Sombreloup venait du Nord ? Était-il du nord ? Je l’observais rapidement. Il avait un physique de Nordien. Il n'avait pas l'air d'être un … Oh ! Un déclic se fit dans mon esprit. Robb. Ce nom m'était familié. Bien sûr ! L'otage de la maison Stark ! Ainsi … J'avais en face de moi … L'héritier de Winterfell et de la maison des Sombreloups ? Par les Anciens Dieux ! Je souris plus largement quand il me proposa de visiter Port Réal. Avant de dire qu'il était stupide. Je ris doucement avant de répondre

« Ce serait un honneur de visiter Port Réal avec vous ! Ne vous inquiétez pas pour la fatigue ! Les Dorniens sont résistants ! Tout comme les Nordiens ! Alors je vous laisse imaginer un mélange des deux sangs ! Faîtes moi donc visiter cette grande ville ! Je crois que j'aurais plus de facilité à me repérer dans le désert que dans cette ville ! Et puis je dois bien trouver un endroit pour dormir ! »

Je ris de nouveau et flattais les côtes de ma chienne qui était venue mue quémander un câlin. Et elle retourna vers le Sombreloup. Pas le moins du monde impressionnée par la différence de carrure et de taille. Il la dominait clairement sur tout les plans … Mais Loki continuait à faire connaissance avec lui. Elle ne tournait pas autour de lui comme avec d'autres chiens, elle restait bien en face de lui et visiblement … Discutait avec lui. Je ne comprendrais jamais ma chienne. J'observais une nouvelle fois autour de moi. C'était très différent à mes yeux depuis la dernière fois. Bon j'avais quelques années de plus que la dernière fois et surtout qu'il y avait mon père. Qui était pressé et qui n'avait pas de temps. Ah … J'aurais bien été incapable de refaire le trajet qu'il nous avait prendre.

Il eut une bousculade et quelqu'un percuta ra croupe de Galicata qui nerveuse à cause du monde et des nouvelles odeur poussa un hennissement et se cabra. Je laissais filer les rênes entre mes doigts. Pas la peine de la retenir par la force, j'étais bien trop légère pour elle.. Je reculais de deux pas au cas où et attendis qu'elle repose les sabots au sol pour revenir vers elle. Elle n'était pas cet endroit. Je la caressais longuement en lui parlant doucement. Elle dansait sur place mais elle n'essayait pas de s'enfuir. Il serait bine qu'on file de là. Descendre d'un bateau où elle y était restée deux semaines … Marcher lui ferait du bien. Je fis un petit sourire à Robb

« Galitaca a besoin de bouger je crois. Elle n'a pas aimé les deux semaines en bateau. Je vous laisse me montrer le chemin Héritier du Nord. »

J'avais baissé la voix sur la fin de ma phrase et je gardais le sourire. Ce n'était pas moqueur, c'était plus un signe de respect. Pourquoi me serais-je moqué de lui ? Je le plaignais au contraire même ! Être danse une jolie prison dorée à cause des fautes de son père. Enfin … Je pensais que les tords étaient partagés. On ne partait pas dans une rébellion juste pour le plaisir. Il y avait toujours des raisons derrière. Bonnes ou mauvaises mais toujours des raisons. Seuls les idiots partaient en guerre comme ils partaient voir les catins.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Jeu 13 Avr - 3:26

La jeune femme, contrairement aux inquiétudes du Nordien, semblait ravie à l'idée de découvrir un peu la ville à ses côtés. Celui se détendit donc légèrement, soulagé de savoir qu'il n'avait pas commis de faux pas en lui faisant cette étrange proposition. Après tout, ils ne se connaissent pas! Mais Robb semblait étrangement attiré par cette nouvelle venue, et il avait envie d'en savoir un peu plus.
Cependant, une autre phrase sonna tout de suite à son oreille: La jeune femme était également d'origine Nordienne! Cela arracha tout de suite un sourire au Jeune Loup, qui était toujours très heureux de rencontrer une compatriote. Boa semblait de physique plus dorniens, avec ses cheveux roux et ses yeux vairons, mais il espérait tout de même qu'elle avait vécu dans le Nord et elle pourrait lui en parler.

Ces yeux vairons...Depuis le début de leur échange, le Nordien devait avouer qu'il ne parvenait pas à s'en détourner. Cela donnait au visage de l'inconnu une profondeur et un mystère parfaitement fascinant. De plus, bien que Robb soit certain de ne l'avoir jamais rencontré par le passé (Comment aurait-il pu, lui qui n'avait jamais quitté le Terres de la Couronne!), ce regard évoquait quelque part au fond de lui quelque chose sur lequel il ne parvenait à mettre un nom, comme un sourd écho venu du plus profond de sa mémoire. Peut-être ne faisait-il que l'inventer, mais Robb avait du mal à se sortir cette sensation du fond de sa poitrine.

Quoi qu'il en soit, et sans se laisser déstabiliser, il accueillit avec un sourire la fin des paroles de Boadicée, cependant c'est à ce moment que sa jument sembla prendre peur, et elle se cabra violemment au milieu de la foule du port. Le Jeune Loup s'avança pour tenter de saisir les rênes et calmer la monture, mais Boa s'en sortit très bien sans son aide. Rien de surprenant à cela, après tout elle avait déjà fait un long voyage toute seule, la Dornienne ne devait sans doute avoir besoin de personne. Mais Robb n'agissait pas tant par simple galanterie déplacée que par instinct et par volonté de rendre service.

Cette dernière reprit donc le contrôle de la situation, commentant que deux semaines sur un bateau n'avaient pas plu à la jument, ce que Robb pouvait comprendre. Il n'était pas sûr que Vent Gris apprécierait non plus! Mais heureusement, il ne comptait pas tenter l'expérience tout de suite.
Boadicée conclut en lui demandant avec un sourire de lui montrer le chemin, "Héritier du Nord".
Tentant de ne pas trop le montrer, le jeune fut troublé. Il n'avait pas donné son nom de famille, mais peu de Nordiens se promenaient avec un sombreloup dans la capitale des Sept Couronnes, que Boa l'ai reconnu n'était donc pas étonnant en soi. Cependant, cette façon de s'adresser à lui...Se moquait-elle de sa situation? Elle qui, malgré son nom de Sand connaissait peut-être le Nord mieux que celui qui devait un jou régner sur Winterfell, riait-elle de ce titre qu'il ne méritait pas? Robb n'était pas sûr que la jeune femme lui voulût le moindre mal, cependant il ne parvenait pas à être certain du contraire. Il répondit simplement avec un léger trouble:

-Je...Simplement Robb suffira, je vous assure.

Sans trop s'attarder sur la question, il fit quelques pas pour quitter le port en compagnie de Boadicée, bien décidé à lui montrer quelques éléments pour se repérer dans la ville.
La capitale était bondée à cette heure de la journée, mais l'avantage de se promener avec un loup géant, même pas encore arrivé à l'âge adulte, était que les badauds avaient tendance à lui laisser plus d'espace que la moyenne. Robb, Boa et Vent Gris n'avaient donc pas trop de difficulté à avancer.

-Au loin, vous pouvez voir le Septuaire de Baelor. J'ignore si vous priez les Anciens ou les Sept, mais c'est en tout cas un endroit magnifique!

Et Robb se découvrit un talent de guide touristique dans une ville dont il connaissait chaque pavé, des belles rues parcourues par les nobles aux coupes-gorges de Culpucier dont il avait arpenté les ruelles pour tenter de fuir l'ambiance parfois pesante de sa posture d'otage au Donjon Rouge. Le Nordien était même certain qu'il connaissait mieux Port-Réal que bon nombre de Targaryen, établis en ces lieux depuis pourtant plusieurs siècles. Boa aurait pu tomber sur plus mauvais guide pour une première approche de la ville.

-Puis-je vous demander ce qui vous amène à Port-Réal, mademoiselle Boa?



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Jeu 13 Avr - 9:25

Je souris doucement et posais brièvement ma main sur le bras de Robb. Il avait l'air troublé que j'ai deviné qui il était. Je ne voulais pas qu'il pense que je me moquais de lui. Après tout, ce n'était pas du tout le cas. Mais au moins mon esprit de déduction avait eut raison. Je ne savais pas pourquoi, mais je me sentais bien avec lui. Comme … Comme-ci je l'avais déjà vu ou rencontré quelque part. Ce qui était absolument impossible puisque sinon je m'en serais souvenu. Mais … C'était un peu comme une impression de déjà vu, très présente. Mais … je n'arrivais pas à être méfiante avec lui. Il était très sympathique. Ma jument sembla plus apprécier les rues où la foule était moins dense que sur le port. Grâce au Sombreloup surtout. Je n'arrivais pas à ne pas être impressionnée par cette bête musculeuse, énorme et pourtant encore visiblement jeune. Loki ressemblait à un chiot à côté de lui. Je scrutais la ville avec attention essayant de retenir des points de repères pour plus tard. Je me hissais sur la pointe des pieds pour voir un peu l'immense sanctuaire. Magnifique ? Mmmh …

« Je vous crois sur parole. Mais malgré la famille de mon père je ne pries que les Anciens Dieux. Je n'aime pas réellement les Sept. Je crois que je n'arrive tout simplement pas à comprendre leur religion. J'ai vu plusieurs Septuaire et à chaque fois le visage des statues sont les mêmes. Ils sont des dieux n'est ce pas ? Alors pourquoi ont-ils besoin d'offrir à nous mortels leur propre visage. Ensuite, qui a bien pus les voir ? Et comment être sûr que le sculpteur ne ment pas. Et enfin … Quel dieu aurait besoin d’intermédiaire pour parler aux mortels ? Je dois vous avouer que cette religion ne réponds à aucune de mes questions. »

Je me tus un petit moment avant de secouer la tête. Je doutais fortement que Robb croit aux Sept. Moi je ne comprenais ni cette religion ni ces dieux. Les Anciens Dieux m'étaient pourtant moins familier. Il n'y avait pas réellement de Bois Sacrés à Dorne. Et ne parlons pas de l'Arbre blanc. C'était comme le Dieux Rouge. Pour moi la vie n'était pas si simple. Ce n'était pas tout blanc ou tout noir. Mais différentes teintes de gris. Alors que tout soit « aussi simple » avec ce dieux … Nan … Il y avait quelque chose qui semblait mauvais en lui. Profondément mauvais. Je n'aurais pas su dire quoi … C'était … Une sensation diffuse dans mes veines quand un prêtre rouge était là. Léger mais … Préoccupant. Mmmh ? Ce que je venais faire à Port Réal ? Je tirais en arrière mes cheveux avant de répondre

« Et bien … J'aurais pus vous dire que je venais servir Lady Nymeria … Mais … je suis ici pour de mon propre chef. J'aimerais visiter les six autres royaumes, voir celui que je considère comme mon frère aîné … Et surtout retourner dans le Nord. La neige me manque beaucoup. Cela fait quelques années que je n'y suis pas retournée. »

Je me rendis compte que je venais de sans doute faire un faux pas en parlant de ça à Robb. Après tout … lui ne connaissait absolument pas le nord. Euh … Que faire pour me faire pardonner ? Je m'éclaircis la gorge avant d'expliquer, enfin … De décrire, le Nord que j'avais connue il y a quatre années de cela. Des forêts épaisses, une neige craquante sous les pas, les animaux sauvage, la buée sortant des bouches, les châteaux de nord qui n'était là que pour être utile et non pour faire jolie. Les Bois sacrées et le Barral. Mais je ne connaissais que les alentours de Fort Terreur. Je ne pouvais pas lui décrire Winterfell. Ce dont je m'excusais d'ailleurs. Je ne dis rien de qui était ma mère. Pas par honte, pourquoi aurais-je honte de ma défunte mère ? Je grattais le crâne de Loki lorsqu'elle revient brièvement vers moi. À voir les deux canidés ensemble on aurait pus les croire amis de longue date. Et au moins ils nous ouvraient un large passage. Enfin … Surtout Vent Gris.

« Votre Vent Gris est absolument magnifique ! Je m’estime chanceuse de l'avoir vu. Ainsi que son maître ! »

Cela ne devait pas être tout les jours que Robb devait pouvoir se promener tranquillement à Port Réal. Mais il devait avoir de la chance de pouvoir le faire. J'aurais presque plus pensé qu'il devait être enfermé dans la plus haute tour du châteaux des Targaryen sans presque pouvoir jamais sortir. Juste de temps en temps pour qu'il prenne le soleil ou autre. Mais non. Il avait l'air très bien traité. Je crois qu'il valait mieux en effet. Le Nord était puissant. À lui seul, il faisait la taille des six autres couronnes. Et surtout … Là bas il y avait le Mur. Et surtout … Le Nord se souvient toujours. Enfin ! Concentration sur Port Réal pour l'instant.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Jeu 13 Avr - 17:48

Boa avait gentiment posé sa main sur le bras de Robb, comme pour dissiper toute confusion sur ses intentions dans la tête du Nordien. Elle n'avait sans doute que montrer qu'elle l'avait reconnu, et sans doute aucune malice ne s'était glissée dans son surnom. Le Jeune Loup sourit en retour et fut parfaitement rasséréné par ce simple geste, tout trouble quittant son visage.

Il se lança donc dans une véritable sortie touristique de la ville, ce détonnait presque dans cette cité ou tant de misère se cachait derrière les portes dérobées ou s'exhibait dans les grandes rues. Mais il n'y avait aucun cynisme dans les explications de Robb, qui se montrait au contraire réaliste sur l'état de la situation et connait à donner à la nouvelle arrivante toutes les clefs pour survivre à Port-Réal. Certains plus aguerris qu'elle n'y parvenaient pas.

Quand il lui indiqua le septuaire de Baelor, Boa sembla parfaitement sceptique, ce qui eut le don de faire sourire Robb. Apparemment, la Dornienne révérait les Anciens Dieux, ce qui ne pouvait que lui faire plaisir, bien qu'il ne lui aurait certainement pas tenu rigueur du contraire. Quoi qu'il en soit, il était heureux de contaster que son analyse sur la foi des Sept était pratiquement la même que la sienne. Il se souvenait de ses réflexions cette fois au septuaire, la fois où il avait rencontré la Sainteté Tymeon. Pourquoi tant de mortels avaient-ils besoin d'intermédiaire entre eux et les Dieux? Se sentait-ils si misérables et petits qu'ils en ressentiraient de la honte? Ou bien étaient-ce les intermédiaires eux-mêmes qui se présentaient comme indispensables poue conserver leur pouvoir sur les foules? Robb pencha plus pour la seconde option, bien qu'il refusât de croire que la foi soit fondamentalement hypcrite.

-Je dois avouer que je suis bien d'accord avec vous mademoiselle. Je ne peux d'admirer le lieu de par sa pure beauté, cependant je ne comprends pas tout de ce qui s'y passe. Je ne ressens pas non plus le besoin de passer par quelqu'un qui me serait supérieur pour en appeler à nos dieux, et je trouve regrettable que certains pieux pensent qu'ils sont trop...petits, pour s'adresser eux-même à ceux qui doivent pourtant les guider au quotidien. Je participe régulièrement à des cérémonies pour les Sept de par ma présence au Donjon Rouge, cependant il ne s'agit ici que de représentation, et mon coeur resta aux divinités de ma famille et du Nord.

La jeune femme remit ses cheveux en place quand Robb lui demanda les raisons de sa venue à Port-Réal avant de lui répondre avec une légère hésitation. Lady Nymeria... Parlait-elle de Nymeria Sand, l'ambassadrice de Dorne actuellement à Port-Réal? Robb n'avait pas l'honneur de la connaître, mais il n'ignorait bien sûr pas sa présence au Donjon Rouge. Boadicée avait donc eu l'occasion de se trouver près des centres de pouvoir de Dorne, pour avoir la chance de la connaître. Voilà qui était décidément de plus en plus intéressant!

Robb allait réagir sur son envie de revoir de la neige quand Boadicée sembla gênée, comme si elle pensait avoir fait une erreur en lui parlant du Nord qu'elle savait qu'il n'avait jamais vu. Il allait lui dire que tout allait bien, qu'elle pouvait lui en parler librement, que la Sand se mit à lui faire une longue description de ce dont elle se souvenait des terres de son enfance. Manifestement elle avait grandi au fief des Bolton, et s'excusa de ne pouvoir lui décrire Winterfell. Robb secoua la tête, déjà profondément touché par son envie de lui faire passer ces images personnelles de son enfance.

-Vous êtes bien aimable de me dire tout ça Boadicée. Je vous remercie, vous venez de me faire un tableau très plaisant des terres que je devrais connaître, et je suis sûr que je rêverai mieux de ces endroits en attendant d'enfin les voir de mes propres yeux.

Il avait choisi de répondre de manière très sincère aux confidences de Boa, en remerciement pour avoir été si ouverte sur son enfance.
C'est alors que l'attention se détourna de nouveau sur Vent Gris, qui comme à son habitude attirait tous les regards. Le pire était que Robb avait consience qu'il aimait ça, car cela renforçait sa sensation de puissance face aux frêles humains qui le regardaient avant tant de crainte dans les yeux!

-Oui il est magnifique, je suis ravi de l'avoir à mes côtés, je me sens beaucoup moins seul maintenant. Et...Lui et Loki m'ont permis de faire votre connaissance!

Robb était parvenu à garder sa contenance, même s'il était très honoré de voir l'intérêt de Boadicée. Il lui semblait qu'ils se connaissaient depuis longtemps et qu'ils faisaient que se redécouvrir. Peut-être pourraient-ils devenir bon amis!

-Puis-je vous demander combien de temps vous pensez rester à Port-Réal? Si vous n'êtes pas au service de Lady Nymeria je suppose que vous êtes libre de votre temps?



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Jeu 13 Avr - 21:39


Je souris à Robb en découvrant que lui et moi avions la même vision des Sept. Je pensais même que c'était ainsi pour tout les autres croyant d'autres religions. Tous devaient penser que leur religion était la meilleure. Je ne disais pas que les Anciens étaient les meilleurs. Je ne comprenais pas les autres religions. Et peut-être que je n'avais pas envie de les comprendre. Mais pour l'instant je ne voyais pas l'utilité de forcer des gens à croire à ma religion. C'était une part de notre liberté personnelle. Tenter de me convaincre que d'autres dieux sont mieux que les miens était … Presque une insulte pour moi. Pourquoi moi aurais-je tord et pas l'autre ? Ceci était une vraie question ! Et moi je ne me permettrais pas de faire des remarques sur la religions avec des gens non consentants. S'ils voulaient en parler alors oui j'étais ouverte au dialogue … Mais aller voir comme ça quelqu'un dans la rue pour parler de ça … Non. Je détestais définitivement ça.

Sa remarque sur le Nord me fit sourire doucement et je posais à nouveau ma main presque calleuse sur son bras. Je le plaignais véritablement. Même moi ayant vécu plus de temps dans les sables brûlant de Dorne … La neige me manquait affreusement. Et je l'avais connu ! Lui n'ayant connu que ce doux climat, pour des fautes qu'il n'avait pas commise … Pourquoi les enfants devaient toujours souffrir des fautes de leur parents ? Était-ce la faute de Robb si le père de ce dernier avait suivit la révolte ? Et je trouvais cette idée d'otage stupide ! C'était le meilleur moyen de s'attirer les foudres du peuple duquel on retenait l'héritier. C'était sans doute utile aux yeux des puissants. Mais à mes yeux … C'était une manière de propager la haine et de ne jamais l'éteindre. Que c'était-il passé si Rhaegar avait fait son grand homme, refusant de prendre des otages, assurant qu'il était inutile de faire ça et que le plus important était la paix et d'enterrer la hache de guerre ? Là ! Là ! Il aurait été incroyablement grand ! Et là … Là on aurait put dire que la paix régnait.

Sa remarque sur notre rencontre me fit rougir jusqu'à la racines des cheveux. Je n'avais pas réellement l'habitude des compliments de ce type. J'adorais déjà Robb sans savoir pourquoi. Voilà à peine quelques dizaines de minutes que nous parlions, et que nous voilà … Comment était l'expression ? Ah oui ! Cul et chemises ! Il me semble. Sa manière d'exprimer sa joie de me connaître m'avait fait vite grimper le rouge aux joues et je tournais la tête pour vite le cacher. J'avais tellement l'habitude d'être dans l'ombre, de ne pas vraiment me montrer … Ah ? Ehu … Lady Nymeria ? Je toussais un peu pour reprendre ma contenance.

« Oh … Euh … Je ne sais pas encore … Quelques jours, peut-être une semaine ou deux au grand maximum. Je serais effectivement libre de mon temps, et j'espère que vous pourrez m'accorder un peu de votre temps ! Pour ma part je n'aurais qu'à acheter quelques petites choses pour mon voyage et le planifier. Il serait assez … comique que je me perde, alors que j'ai appris à me repérer dans le désert brûlant de Dorne. Et si je me perdais … Je n'imagine même pas ce que pourrais me dire mon chère et tendre frère. Il serait capable de me rabattre les oreilles avec cela des … des dizaines d'années ! Peut-être le connaissez vous, il s'agit de Daemon Sand. Il a tendance … Mmmh … à vite s'emporter dirons nous ! Mais c'est quelqu'un d'adorable … Il faut juste savoir s'y prendre avec lui. »

Loki tourna le regard vers moi en silence. C'était le regard qu'elle me lançait lorsqu'elle voulait dire qu'avec moi aussi il fallait savoir s'y prendre. Je fis mine de lui donner un coup de pied pour jouer et elle vient réclamer à Robb une caresse. Je levais les yeux au ciel en riant. Elle essayait de l'amadouer en lui faisant les yeux doux. Mais elle retourna bien vite vers son nouvel ami Vent Gris. Ah ! Je serais prête à parier une de mes dagues, qu'un bosquet au calme et elle serait capable de faire fauter ce grand loup gris ! J'aurais l'air maligne tient ! Avec une porté de chiot sur les bras ! J’espérais qu'elle se tiendrait correctement. D'ailleurs je me tournais de nouveau vers le jeune homme qui m'avait offert un plaisant moment avec lui :

« Le peu que j'ai chassé avec Loki, elle a été redoutable et je dois avouer apprécier le moment dans les bois ou dans le désert à courir derrière le gibier. Si vous chassez, avec Vent Gris cela doit être un véritable plaisir ! Même si … Si vous chassez … Il doit vous lancer des regards pour vous dire que vous le ralentissez ! »

C'était bien souvent que Loki me jetait ces regards. C'était toujours drôle à voir. Même si ce n'était pas flatteur. Mais comique ! Je souris à Robb en guettant sa réponse.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Ven 14 Avr - 17:16

Robb ne savait pas pourquoi, cependant il s'était imaginé que Boa avait prévu de rester un moment à Port-Réal avant de reprendre la route. Quelle ne fut pas sa surprise, et presque sa déception, en apprenant que son passage ne serait que furtif! Aussi stupide que cela puisse paraître, le Nordien en conçut une sorte de fugace sensation de trahison, comme si Boa était une vieille amie qui ne l'avait pas prévenue de son départ proche! Bien sûr cela était ridicule et il en avait parfaitement conscience, mais il se sentait légèrement triste de perdre aussi vite une connaissance avec qui il semblait si bien s'entendre en peu de temps. Les amis étaient rares au Donjon Rouge, et il aurait bien aimé passer un peu de temps en compagnie de la Dornienne!

Chassant ces stupides pensées de sa tête, Robb fit cependant une moue triste, qu'il accentua légèrement pour faire sourire Boa, avant de lui répondre avec un peu plus de sérieux:

-Et dire que nous venons tout juste de nous rencontrer, vous me quittez déjà! Et bien, soyez certaine que je serai à votre disposition durant votre séjour à Port-Réal. Je n'ai pas vraiment de responsabilités au Donjon Rouge, et je serai ravi de vous tenir compagnie durant cette étape de votre voyage. Cependant, je pose une condition: Vous devrez m'écrire des contrées que vous verrez afin de me les raconter comme si vous avez si bien tantôt décrit le Nord pour moi!

Robb rit légèrement à la fin de cette phrase, preuve qu'il ne prenait pas tout ça trop sérieusement. Il était vrai qu'il adorerait lire les chroniques de Boadicée Sand! Mais il disait cela avant tout pour détendre l'atmosphère. On ne sait jamais, peut-être accepterait-elle après tout.

Cependant, elle évoqua pour lui son frère, qui portait pour nom Daemon Sand. Robb fouilla quelques instants dans sa mémoire pour savoir s'il avait déjà rencontré quelqu'un s'appelant ainsi, mais rien ne lui revenait. Il n'avait sans doute pas encore eu cet honneur, mais nul doute que si cela se produisait un jour, il ne manquerait pas de se souvenir qui lui avait parlé de lui en premier lieu. Il se contenta de grimacer légèrement et de secouer la tête en signe de dénégation. Daemon Sand était inconnu au bataillon dans les souvenirs du Nordien. Cependant, il prendrait garde de retenir son nom, dans la possibilité d'une futur rencontre.

C'est alors que Loki, la chienne de Boa, après avoir faire jeu de la défier, vient se réfugier près de lui pour réclamer une caresse. Robb ne se fit pas prier une seconde fois, et se chargea de gratouiller vigoureusement le doux pelage de Loki, pour son plus grand plaisir à ce qu'il semblait. Vent Gris les regarda brièvement d'un air presque hautain, comme si lui, le sombreloup, était trop au dessus de ces choses vulgaires, mais Robb savait qu'il adorait qu'on lui gratte l'arrière des oreilles et qu'il était donc mal placé pour jouer les grands princes de la forêt!

Loki semblait beaucoup l'apprécier, et l'attention était réciproque, Robb se sentant très attiré par les animaux, qui ne l'avaient jamais déçu. Boadicée avait de la chance de disposer d'un tel compagnon à ses côtés dans son long voyage. Le Nordien lui prodiga une dernière caresse sur la tête avant de la laisser refaire son chemin à son propre rythme, tandis que sa maîtresse lui parlait de chasse. Robb hocha la tête d'un air entendu avant de répondre:

-Effectivement, même à cheval je dois sans doute plus le ralentir qu'autre chose! Je suppose qu'il me tolère car il m'aime bien, mais il ne doit certainement pas me considérer comme un bon chasseur! Mais il est vrai que c'est un véritable bonheur de chevaucher à ses côtés au delà des murs de Port-Réal, un plaisir que j'ai trop peu l'occasion de goûter, mais cela ne le rend que plus agréable. Peut-être si vous restez assez longtemps à la capitale aurons-nous l'occasion de chasser tous les quatre, je suis sûr que ce serait très amusant! Qu'en pensez-vous?

Et voilà qu'il continuait de parler à Boa comme à une vieille amie! Comment expliquer cette familiarité qui s'était si vite installé entre ceux qui ne se connaissaient pas encore une heure auparavant? Robb supposait qu'il existait des amitiés comme celles-ci, capables de se nouer en l'espace d'une seconde et de durer une vie entière. Du moins voulait-il le croire. Et puis, il aimerait bien apprendre un peu de cette jeune femme, qui semblait avoir tant vu déjà des Sept Couronnes quand sa vision à lui s'arrêtait aux murailles et au premier pavé de la Route Royale.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Ven 14 Avr - 22:19

« Et bien ! Avec cette tête vous me faîtes presque penser à Loki plus jeune essayant de me faire craquer après qu'elle ait fait une bêtise ! Tenteriez vous me faire rester plus longtemps ? Je vous jure que je vous écrirais tout ce que je verrais des autres royaumes ! Et malgré mes piètres talents en la matière peut-être vous dessinerais-je quelques petites choses ! Qui sait. Mais dîtes vous plus vite je pars plus vite vous aurez vos descriptions et plus vite je reviendrais ! »

Je souris doucement en riant et posais ma main sur le bras de Robb. Ce n'était pas une moquerie méchante le fait que je le compare avec Loki. Bien au contraire ! C'était … Presque une marque d'affection ! D'ailleurs … Il était étrange de vois à quel point le fait de le voir triste me tordait violemment les entrailles. Comme-ci … Je trahissais quelqu'un qui m'était chère. Et pourtant je venais de le rencontrer ! Mais …_ Cette sensation qu'il savait tout de moi et moi tout de lui … Ne me quittait pas. Mmmh … Cela devait être l'une de ces amitié qui se nouait à une vitesse incroyable et qui parfois était plus solide que toutes celle qu'on avait vécu avant ! Je le fixais du coin de l'œil. Il était plus jeune que moi de quelques années, et pourtant à côté de lui, c’était moi qui ressemblais à une enfant. Pourtant j'étais plus âgée que lui de cinq ans, j'avais vu plus de choses … Mais c'était lui l'adulte et moi l'enfant. Sensation étrange ! Son discoure sur la chasse me fit largement sourire et rire. Je posais à nouveau une main sur son bras sous le regard ennuyé des deux animaux devant nous

« Et bien ! À croire que vous voulez me faire rester plus longtemps avec cette partie de chasse fort alléchante ! Mais rassurez vous ! Plus vite je pars, plus vite vous aurez vos récits sur les autres couronnes et plus vite je reviendrais ! De plus je doute que vos … Mmh … Gardiens ? Acceptent si facilement que vous fassiez une partie de chasse avec pour eux une inconnue … Inconnue doublée d'une bâtarde … »

Ma voix était presque morte d'elle même sur la fin de ma phrase. Je n'avais pas honte de ce que j'étais mais … Les souvenirs de ma vie à Fort Terreur lorsque je n'étais qu'une enfant remontèrent lentement. Là bas … J'avais eut mon lot de moqueries, d'insultes, de coups, de farces … et quand j'y étais revenue sous les traits de la fille, bâtarde certes, d'un lord … Les regards de mes anciens compagnons n'avaient pas changés. Ni ceux du Lord et de son fils. Au moment où j'avais lu ce mépris dans ses orbites pâles j'avais eus envie de lui arracher et de les faire manger à son rejeton. Mais … J'avais plus profiter de la neige tombant. Pourquoi ! Pourquoi moi, qui était née hors mariage je valais moins qu'un rat ? Pourquoi ! Mais ce n'était même pas que moi ! Mais aussi les paysans !  Pourquoi eux qui étaient nés sans terre et sans titre valait moins qu'un seigneur ? Pourquoi les seigneurs avaient le droit de les massacrer, torturer ou violer … Mais pas les paysans ? Est ce que c'était les dieux, nouveaux et anciens, qui choisissaient le rang à la naissance ? Mais … Une vie était bine une vie non ? Pourquoi moi je ne devais rien valoir, mais un seigneur complètement fou valait bien plus que moi ? Ou qu'un paysan ?

« D’ailleurs, Robb, je me posais une question, pourquoi moi qui suis une bâtarde … Je vaux moins que vous ? Et même doublement parce que je suis une fille ! Enfin … Pas qu'une question mais plusieurs. Et pourquoi un paysan a … du moins c'est ainsi que je le vois, moins de valeur qu'un seigneur qui semble avoir tout les droits sur lui … Est-ce les dieux qui nous ont crée qui ont décidé que certains Hommes dés la naissance étaient inférieur à un autre ? Ou c'est l'Homme tout seul qui a décidé ça ? »

Trop de questions tournaient dans ma tête. Et si c'était la politique qui n'était pas bonne ? Pourquoi donner le pouvoir  une minorité qui dansait comme elle le souhaitait sans ce soucier du peuple. C'était ça le plus effarent ! Jamais un roi ne demandait l'avis au peuple, jamais avant une guerre il ne se souciait de ce que voulait le peuple. Une guerre en hiver et pas de provision pour l'armée ? Tant pis, on prend chez le peuple ! Peut-être que je stigmatisais un peu … Mais c'était ainsi que je le voyais. Un grand seigneur faisait la guerre … Mais il était rare qu'il y aille seul, ou dans certaint cas, qu'il y aille de lui même ! C'était ses troupes composées par le peuple qui allait se faire tuer. Des hommes qui n'avaient rien demandé à personne. Je me massais la nuque. C'était réellement un casse tête sans nom où j'aimais me perdre. Je soupirais avant de sourire en riant :

« Je suis désolé Robb, j'ai l'habitude de me tordre le cerveau dans tout les sens pour des questions dont je n'aurais probablement jamais de réponses … Ne cherchez pas ! J'aime me donner mal à la tête ! Je vous laisse choisir un autre sujet de discussion plus joyeux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Sam 15 Avr - 18:14

Boadicée avait accepté de lui écrire des différentes étapes de son voyage. Cette seule idée remplissait Robb d'enthousiasme, qui se réjouissait à l'idée d'avoir des récits des passionnantes aventures de la jeune Dornienne. Bien sûr, il préferait avoir le plaisir de profiter de sa compagnie en personne, mais jamais il ne demanderait à quelqu'un de rester à Port-Réal si cela n'était pas sa volonté. Le Nordien sourit, légèrement gêné quand Boa posa sa main sur son bras. Pas qu'il n'appréciait le contact, au contraire, il était simplement impressionné de recevoir tant de bienveillante attention. Cela n'arrivait après tout pas si souvent, et il ne pouvait que jouir de cette nouvelle et franche amitié. Même cette proposition de chasse, pourtant particulièrement alléchante pour les quatre proganosites, ne sembla faire changer d'avis, au grand dam du Nordien qui pensait pourtant avoir trouvé la meilleure idée du monde pour la faire rester un peu plus longtemps! Tant pis, rien ne semblait lui donner envie de rester plus longtemps, et il respecterait ça.

Cependant, les réflexions de la jeune Dornienne semblèrent s'évader vers de plus sombres pensées, à mesure qu'elle rappelait son statut de bâtarde. Robb avait envie de dire qu'il s'en moquait, que cela ne l'empêcherait pas de chasser en sa compagnie si c'était ce qui la dérangeait, mais il se doutait pertinemment que la réflexion était plus profonde que cela.
Elle finit d'ailleurs par lui poser la question qui semblait la gêner: Pourquoi valait-elle deux fois moins qu'elle par de seuls faits de sa naissance?
Robb ne put avoir dans sa direction qu'un regarde empreint de triste incompréhension. Il s'était souvent posé cette question, et il se souvenait encore de sa récente conversation avec sa chère amie Wynafryd dans le bois sacré. La jeune Nordienne lui avait fait remarqué qu'en acceptant de l'épouser, elle perdait tout pouvoir sur les terres des Manderly qui étaient pourtant son héritage par le sang.

Ce monde était cruel, basé sur des privilèges obtenus par la seule naissance et non par le mérite. Qu'importe sa position d'otage, la future complexité de son contrôle sur le Nord, il avait de nombreux privilèges: Il était né homme, il était l'aîné de sa fratrie, et surtout il était un Stark, c'est-à-dire membre légitime d'une grande maison. Qu'importe ce qu'il avait pu vivre et comment il avait pu le vivre, Robb était infiniment mieux placé que la plupart des habitants de Westeros et il en avait conscience.

Robb resta silencieux un instant, regardant Boadicée avec dans les yeux un mélange de tristesse et d'incompréhension. Il chercha un peu ses mots pour répondre sans faire de faux pas ou d'indélicatesse avant de prendre la parole d'une voix basse:

-Je ne peux pas vous dire pourquoi Boadicée, mais pourtant je ne peux pas vous dire que ce n'est pas vrai. Qu'importe ma situation ici au Donjon Rouge, je serai toujours plus avantagé que si j'étais né femme, ou si je n'étais pas le fils de dame ma mère. Dans un cas mon principale rôle serait de perpétuer le nom d'une autre grande famille et de servir d'alliance, dans un autre je porterai le nom de Snow, comme mon demi-frère, et n'aurais droit à rien. Ce monde a décidé que la valeur des êtres humains se déterminerait lors des conditions de leur naissance, et pas selon leur mérite personnel. Cela est parfaitement injuste, et beaucoup de gens vous diraient qu'on ne peut pas changer ça. J'ai pourtant envie de penser que si. Je ne veux pas porter un nom vieux de plusieurs millénaires et les reponsabilités que cela implique si je n'ai pas le mérite nécessaire pour l'assumer. Je refuse de voir une personne meilleure que moi passer sa vie dans l'infâmie parce que nom de famille n'est pas le bon. Quels Dieux peuvent accepter une telle injustice?

Robb s'était légèrement laissé emporté par sa pensée, et il espérait n'avoir blessé Boadicée à aucun moment de son discours. Reprenant contentance, il tourna de nouveau les yeux vers la jeune femme pour conclure.

-Ne vous excusez pas Mademoiselle, vous avez raison de vous poser des questions car après tout aucune réponse que vous pouvez trouver ne sera satisfaisante, ce qui prouve que la situation qui pose question n'aurait pas lieu d'être en premier lieu.

Le Nordien accepta malgré tout de détourner la conversation vers quelque chose de plus joyeux pour sortir de l'esprit de sa nouvelle amie ces tristes pensées:

-Vous devez être heureuse de retourner dans le Nord je suppose? Retrouver une autre de vos maisons doit vous emplir de joie n'est-ce-pas?



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Sam 15 Avr - 20:23

Robb était d’accord avec moi. Et son discour me tira presque un petit sourire. Presque. Pourquoi fallait-il que ce genre de questions se posent ? Normalement … À notre époque nous n’aurions pas dû même penser à ces questions ! Nous devions changer la situation … Mais … Est ce que tout renverser changerait la situation en bien ? Est ce que tous les changements que je voulais faire si je pouvais les imposer, seraient bien vu ? De plus … Comment faire un changement qui serait accueillis … ESt ce qu’ils seront tous bons ? non … Aucun changement ne seraient parfaitement et entièrement bons. C’était ça le problème. Et dans ce monde … Difficile de faire passer mes idées. Pourtant … J’étais sûre qu’il le fallait. D’autres pensaient comme moi. Robb en était la preuve.

Sa remarque concernant une maison dans le nord me fit hausser un sourcil avant que je ne me mette à rire sans pouvoir m’arrêter. Fort Terreur ? Un foyer ? Ou ! Il ne connaissait pas ce fief cela se voyait ! Je finis par me redresser lentement en lui demandant de m’excuser. Mais je n’arrivais pas à concevoir Fort Terreur comme un foyer. Pas à cause du froid ! Étant à moitié Nordienne je n’avais pas le droit de m’en plaindre. Non … C’était juste que sans ma mère ce n’était pas un foyer ! Enfin … Même de base … Même avec ma mère je ne m’y était jamais sentis à ma place. Trop de regard hautains ou autre. Non, sur ce côté là … J’étais bien mieux à Dorne. Je finis par me calmer lentement avant de répondre.

« Robb ! Fort Terreur n’était pas un foyer pour moi ! Il n’y a rien pour moi là bas. Je n’y ai plus aucune famille. Mais … C’est le Nord que j’aime. Je n’y ai pas de maison, parce que c’est le Nord lui même mon foyer. Même lorsque je suis à Dorne … Je sens au fond de mon ventre, de mon être une sensation de manque insoutenable. Et lors des plus chaudes journées lorsque je ferme les yeux, je vois la danse des flocons dans la nuit ainsi que mon souffle blanc s’élevant dans l’obscurité. »

Rien qu’en fermant les yeux maintenant je pouvais tout voir. Mais je chassais ces visions d’un mouvement d’épaules. Ce n’était pas le moment de penser à ça. J'espérais plutôt voir rapidement mon frère de bâtardise. Je tournais légèrement la tête et attrapais fermement la main d’un voleur à la tire. Je lui souris et ouvrant ma bourse glissais une pièce dans sa paume avant de changer ma bourse de côté. Il me regarda surpris mais je ne dis rien. Ce n’était pas la peine. J’avais appris comment voler ou tuer discrètement. Ce n’était pas lui qui allait me prendre ma bourse. C’était sûr. Mon regard se porta sur le septuaire que je voyais au loin. Je n’avais pas envie d’y aller seule.

« Tiens Robb ! Voulez vous m’accompagnez voir le septuaire ? Je n’ai guère envie d’y aller seule. Les septons seraient capables de me proposer de devenir septa ou pire ! Sœur du silence ! Ou … Ils seraient capable de venir me faire des réflexions sur mes manières. C’est souvent le cas avec les septons de la maison de mon père … »

Rectification ! Certains me reprochaient jusqu’à même mon existence. Bonté des Sept ! Existe-tu ?! Dans c’est cas là … J’avais tendance à dire non. Et lorsque je croisais leur regard … L’envie de sortir une de mes dagues pour leur planter dans le ventre et leur sortir leur tripes et leur faire bouffer avant de les laisser à Loki. C’était tellement souvent le cas parfois … Loki se tourna brusquement vers moi en sentant mon agressivité venir. D’une caresse je la calmais avant de fixer Robb.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 709
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Lun 17 Avr - 12:07

Le nom même de Fort-Terreur n'incitait pas du tout à la confiance, Robb pouvait le concéder sans peine. De plus il était gouverné par les Bolton, dont l'emblème était un homme écorché, en rappel au châtiment qu'ils infligeaient à leurs ennemis autrefois. Bref, que de choses peu engageantes. Cependant le Nordien était tout à fait prêt à admettre qu'il ne parlait que par l'entremise de signes extérieurs. Peut-être était-ce un endroit chaleureux après tout!
Mais Boa se hâta de démentir cette tentative de remettre en cause ses préjugés, lui affirmant qu'elle ne considérait pas du tout Fort-Terreur comme sa maison, mais qu'elle aimait le Nord comme tel. Robb hocha la tête, il aimait cette image, ces terres pourtant si vastes qu'elles avaient la même superficie que le reste des Sept Couronnes, mais pourtant qui représenteraient un immense foyer. Mais l'idée qu'elle n'avait plus de famille dans le Nord était tout de même bien triste.

Quoi qu'il en soit le Nordien eut un petit sourire mélancolique quand elle évoqua les flocons de neige. Il en avait rêvé toute sa vie, et pourtant il était certain qu'il n'avait pas la moindre idée de ce que à quoi ça ressemblait. Peut-être regretterait-il la chaleur de Port-Réal au plus dur de l'hiver, mais dans l'immédiat...

C'est alors que Boa saisit un poignet, et Robb constata avec effaremment qu'elle venait d'arrêter au vol l'escamotage de sa bourse! Lui-même n'avait absolument rien vu venir, le voleur aurait pu s'en aller sans que le Nordien n'y fasse attention! Il s'approchait du gredin pour intervenir, mais Boa le laissa filer avec une pièce dans la main. Le Jeune Loup en resta stupéfait, comme s'il n'avait jamais vu dans sa vie tant d'agilité, d'intelligence et de générosité dans un seul mouvement. Peut-être était-ce le cas d'ailleurs. Il ne dit rien, mais son air coi et son silence admiratif étaient tout à fait éloquent quant à ce que ce furtif évènement lui inspirait.

Puis la jeune femme lui demanda de l'emmener au septuaire de Baelor, car elle ne souhaitait pas s'y rendre seul. Pour les Sept, une bâtarde n'était peut-être pas bien vue, le mariage étant pour les Nouveaux Dieux la panacée de la pureté et du devoir humain. Les Anciens quant à eux se contenteraient sans doute de répondre par un chuchotement dans des feuilles ou par un infime sifflement dans le bois.

-Bien sûr ce serait un plaisir! C'est un endroit magnifique, et je vous garantis que personne n'osera vous chercher des noises là-bas!

Cette dernière phrase faisait autant référence au fait qu'elle serait accompagné du pupille du Roi qu'à la sensation de ce dernier que Boa ne laissait passer que ce qu'elle voulait bien. Il lui adressa donc un sourire, tandis qu'ils bifurquèrent tous deux dans la direction du septuaire.

Ce lieu lui inspirait toujours beaucoup d'émotions différentes. Il ne cessait d'être scié aux jambes par la beauté du septuaire, plus beau selon lui que tout ce qu'il pouvait trouver au Donjon Rouge. Il était également gêné par la quasi-indécence de tant de beauté affichée pourtant dans un but religieux, et dérouté par ces immenses statues de dieux et déesses qui le fixaient, lui qui était pourtant théoriquement trop petit pour s'adresser à eux directement.£
Quoi qu'il en soit, il fit entrer Boa en silence et la guida entre les alcôves en silence, la laissant faire sa propre découverte. Si elle était à moitié Nordienne, elle n'en était pas moins Dornienne tout autant. Elle parlait de septons un peu plus tôt, sans doute la religion des Sept avait fait partie intégrante de son éducation. Et puis de manière générale, le Nordien n'était pas homme à mépriser les religions différentes des siennes.

Après un long moment de silence, il finit néanmoins par se pencher à l'oreille de la jeune femme pour lui chuchoter:

-C'est magnifique n'est-ce-pas? Pour les adorateurs des Sept, j'ignore s'il peut exister plus bel endroit au monde.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark
Messages : 491
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   Lun 17 Avr - 15:37

Robb accepta d’aller avec moi au Septuaire. Il valait mieux effectivement. Je voulais bien être gentille, mais si c’était pour me faire insulter en l’espace de quelques mètres dans cette immense bâtisse. J’attachais soigneusement Galitaca ainsi que mes affaires et d’un geste demandai à Loki de veiller sur mes affaires. Elle s’assit donc près de la jument et oreilles dressées se mit à garder. Elle n’était jamais rentré dans un Septuaire et ce n’était pas aujourd’hui que cela allait changer.

Je rentrais silencieusement dans l’immense édifice et me mis à observer avec attention l’endroit en suivant Robb. Immense et luxueux. Trop tape à l’oeil à mon goût. Mais il fallait avouer que c’était très impressionnant. Surtout que j’étais habituée au petite septuaire de la maison des Wells. C’était … étrange comme sensation … Sublime mais totalement oppressant. Je fixais du coin de l’oeil Robb qui semblait en proie à un tumulte d’émotions contraires et opposées. Il était un nordiens qu’on oblige à prier des dieux qui n’était pas les siens. Ah … En fait c’était comme moi. Mais … tout en étant différent. Je fixais les hautes statues des dieux sans rien dire. Des visages trop humains pour les créateur des humains. Je plissais le nez avant de me tourner vers Robb

“ Il est vrai que c’est magnifique mais …. Pourquoi construire quelque chose d’aussi beau pour les dieux ayant des merveilles dans leur propres monde ? Cela me laisse songeuse … L’ignore également si pour leur adorateurs il existe un endroit plus beau mais pour ma part … Je préfère les jardins ou les bois sacrés. Je trouve qu’on s’y sent encore plus proche des dieux qu’ici … “

Je me tus en voyant un Septon arriver. Il n’avait pas l’air content de mes remarques que j’avais sans doute prononcé trop fort. Mais bon, ce n’était pas ma faute s’il y avait des trous dans leur religion et qu'aucun septon ne voulait répondre à mes questions. Ils n’avaient qu’à accepter la discussion aussi ! Je refis cependant trois quatre tours dans le septuaire avant de sortir au grand jour. Je clignais des yeux face au soleil. Trop de soleil tue le soleil. Même pour une demie Dornienne comme moi ! C’était surtout passer de l’ombre à la lumière aussi brusquement qui n’était pas bon pour mes yeux. Je m’étirais longuement en retenant un bâillement. Ah ! La fatigue commençait à se faire sentir. Et j’avais intérêt à trouver une auberge pour la nuit ! Je retournais vers ma jument et mes affaires : rien ne manquait. Je frottais les oreilles de Loki qui se redressa. Je souris à Robb

“ C’est véritablement un endroit magnifique … Mais … Rien ne vaut un bois sacré ! Savez vous où je pourrais trouver une bonne auberge pour que je me repose un peu ? Histoire que vous continuez à me montrer la ville demain ! “

Loki avait déjà filer retrouver Vent Gris, non sans être aller réclamer une caresse à Robb. Je levais les yeux au ciel. Elle grattait toujours pour des câlins. Je la couvais vraiment trop … Mais elle était tellement chou ! Elle commençait à taquiner tranquillement et gentiment Vent Gris. Je souris doucement. Il était vraiment temps que je me repose un peu ! Et que je prenne soin de ma jument qui méritait un bon pansage et autre. Je lui flattais doucement le chanfrein en lui murmurant quelques paroles.




Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Bienvenue à Port-Réal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue à Port-Réal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: