RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mer 28 Juin - 15:01

L'honneur au mort

An 298 - Lune 10 - Semaine 3



Rhaenys & Viserys Targaryen, Barristan Selmy

Le rassemblement du peuple devant le Septuaire ne présageait rien de bon. Pendant que le Prince et la Princesse discutaient ensemble, le Hardi avait remarqué que quelque chose se préparait parmi la foule de pauvres, de mendiants et de malades qui peuplaient les environs. Les sourcils froncés, la main droite cramponnée sur la garde de son épée, Ser Barristan passa devant les membres royaux tandis qu’ils descendaient les marches du Septuaire. Ces derniers avaient bien évidemment eux aussi remarqué cet attroupement imprévu. Ce fut la Princesse Rhaenys qui exprima la première son inquiétude. Il se retourna vers elle pour lui répondre, tachant de prendre un air rassurant :

N’ayez pas d’inquiétude, Princesse. Ce n’est là guère plus que la foule ordinaire autour du Septuaire de Baelor.

Mais peu de temps seulement après avoir prononcé ces mots, la foule, comme pour lui prouver le contraire, se fit plus nombreuse, plus bruyante… et plus dangereuse aussi, à en juger par les regards de haine qui fusaient sur eux trois. Il entendit le Prince parler derrière lui, tandis qu’il prenait les rênes de son cheval :

De sages paroles mon Prince. Princesse, permettez-moi de prendre les rênes de votre monture et montez je vous prie dans le transport de votre oncle.

Il se hissa en selle puis se plaça devant le transport du Prince, prenant les rênes du cheval de Rhaenys et attendant qu’ils soient tout deux bien installé. Lorsqu’il en reçut confirmation des gens du Prince, il se lança, au pas, vers la Rue des Graines, comme indiqué par la Princesse. De la main gauche, il tenait les rênes du cheval de la Princesse et les rênes de sa propre monture. Sa main droite, sa main d’épée, restait libre. Soudain, au détour d’une ruelle, un homme jeta une tomate pourrie sur le transport royal en hurlant des insanités à l’encontre des Targaryen. Très vite, il fut imité par d’autres, jetant pain rassi, fruits et légumes pourris et même excréments sur le transport. Barristan fit presser le pas tandis qu’il dégaînait son épée. Ce simple geste en fit reculer plus d’un ou arrêta net le geste d’autre voulant continuer leurs lancés. Ils avancèrent avec difficulté mais malgré cela, la Rue des Graines finit par être visible, alors que Barristan ne cessait de crier, à l’avant du cortège, sa cape immaculée toute tâchée :

PLACE ! PAR LES SEPT, FAÎTE PLACE ! JE POURFENDRAIS LE PREMIER D’ENTRE VOUS QUI OSERAIT S’APPROCHER PLUS AVANT ! PLAAAACE !!

©️ DRACARYS


5

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5492
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mer 28 Juin - 19:13


L'honneur au mort
Viserys & Barristan & Rhaenys

Rhaenys eu un léger sourire aux paroles de son oncle. Il avait des préjugés sur Dorne et son peuple. Il était vrai que leur coutume était bien différente des leurs mais dans l’absolu il ne serait pas choqué aux yeux de la princesse. Le peu de temps qu’avait passé la jeune fille avec sa mère avait été sur la transmission de son héritage dornien. Son sang était multi culturelle, elle était le dragon ensoleillé car elle portait le sang du dragon et du soleil. Et tout en elle affirmait cela. Alors pourquoi penser que tout serait différent à Dorne ? Le climat certes serait radicalement différent de celui de Port Réal, si la chaleur de la capitale était étouffante, celle de Dorne était brûlante. Mais un vrai dragon ne ressentait nullement la brûlure de la chaleur sur sa peau. S’il était un vrai dragon, le feu du soleil dornien ne devrait pas le déranger outre mesure.
« N’ayez pas de préjugez sur les mœurs dorniennes mon oncle. Regardez-moi, vous m’appréciez ? Pourtant j’affirme haut et forte mes origines et ma mère m’a transmis son héritage avant de mourir. Certes leurs visions de la bâtardise est différente de la leur mais si vous le souhaitez je peux essayer de vous expliquer leur point de vue afin que vous puissez les comprendre. Je ne compte pas vous faire changer d’avis, juste que vous les compreniez. Cela vous aidera peut-être à mieux vous intégrer là-bas. »

La princesse voulait que ce mariage fonctionne. Elle rassurait de temps à autre sa cousine, la princesse Arianne sur son oncle et tentait d’aider Viserys à se faire à l’idée de rejoindre les terres arides de la région septentrionale de Westeros. Elle le faisait car il était de sa famille, elle ne souhaitait que le bonheur de sa famille et la dernière chose qu’elle désirait voir, c’était regarder les Martell et les Targaryen s’entredéchirer dans un conflit puérile. Alors elle ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour adoucir cette transition pour son oncle.

Viserys semblait surpris qu’une émeute puisse éclater et l’inquiétude sembla s’emparer de sa voix durant un cours instant. Il lui proposa son transport et la fille du Roi accepta volontiers, il y aurait surement moins de risque si elle rejoignait son oncle dans le palanquin. Elle suivit donc son oncle dans l’habitacle laissant l’homme du guet tenant son étalon tendre la bride de l’animal à Ser Barristan qui enfourcha son destrier. Les quatre hommes du guet qui avait accompagné la princesse jusqu’au septuaire entourèrent le palanquin, la main sur la garde de leur épée.

La jeune femme rejoignit donc le transport et s’installa au côté de son oncle et le cortège pu se mettre en marche. Cependant rapidement des bruits d’impact se firent entendre contre le palanquin. Le son de l’acier vibra dans l’air mais aucun cri ne s’ensuit, quelqu’un avait dégainé prêt à se battre si la situation venait à dégénérer. Le cortège accéléra légèrement mais Rhaenys n’était pas rassurée. Elle alla donc chercher la dague caché dans ses jupes, au moins si un imprudent venait à passer les gardes, ils ne seraient pas sens défense complètement. Elle put entendre Barristan crier de faire place, tandis que la jeune fille tentait de se rassurer sur le fait qu'ils atteindraient la rue des Graines sans encombre.


egotrip






❝ dragon of the sun, dragon of bronze❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Jeu 29 Juin - 1:17

Le Dragon de L'Est laissa Rhaeneys grimpa dans le palanquin laqué de noir, avant de prendre place ensuite. Se permettant juste un dernier regard pour voir les oiseaux tournoyer au-dessus du Grand Septuaire. Le prince écarta au mieux les coussins et autre artifice qui avait pour vocation son confort personnel. Se serrant légèrement pour laisser à sa nièce toute la place nécessaire, il sortit sa main de l'habitacle pour l'agiter d'un petit geste pour faire signer aux porteurs de commencer leurs marches.

Le Prince posa ses yeux améthyste sur Le Dragon Ensoleillé. Il essaya de sourire, mais il n'y arriva pas. La situation de son avenir a Dorne était préoccupante, et la situation ici présente également. Il espérait que le peuple ne se courrouce pas d'un mal imaginaire qu'il ou qu'aurais pu faire sa nièce. À moins que ce fût a Rhaegar qu'ils en voulaient. Quoi qu'il en soit-il espérait que les superstitions du peuple les empêchent de s'en prendre a eux sur les marches du grand septuaire de Baelor. D'un mouvement du poignet, le jeune prince glissa sa main dans ses cheveux pour les remettre en place.

"Bien évidemment que je vous apprécie Rhaennys, vous êtes de ma famille. Il n'y a pas que cela... Ils ont toutes les raisons de me détester. Entendez-moi bien, car c'est des mots que je n'ai pas dû les dire souvent. J'ai toujours défendu votre père envers et contre tous en public. Mais il y a eu des erreurs qui on était faite, notamment vis a vis de votre défunte mère, la reine. Rhaegar n'a pas était très chevaleresque, sans compter mon père qui vous a gardé en captivité pour s'assurer de la loyauté des dorniens durant la guerre civil. Comment voulez-vous qu'ils me voient autrement que comme le fils de celui qui vous a tenu prisonnier, et comme le frère de celui qui a insulté la sœur de leur prince ? C'est pour cela qu'on m'envoie là-bas de toute façon, pour "réparer" ces erreurs. Peut-être y arriverai-je, mais en tout cas, je doute que cela soit fait avec aisance et rapidement, il faudra du temps, peut être toute ma vie pour se faire. Mais je reste curieux d'entendre leur point de vue sur leurs bâtards cela dit."

Il y eut des bruits dehors, alors que dehors ont canardé le palanquin du prince de fruit pourri, et autre projectile, non identifié. Le prince entendait les insanités prononcées à l'encontre de sa famille. Le prince était pâle comme la mort, son teint prenant la couleur du bidet. Il faisait des efforts constants pour paraître digne, alors que son visage avait la couleur d'un bidet. Tandis que la colère du peuple semblait éclater sur le cortège princier. Le jeune prince s'imposa une respiration régulière et lente, comme lorsqu'il méditait le soir. Le fait qu'il retrouve en soit son calme fut un record. Alors qu'il reprenait ses esprits, le prince glissa délicatement sa main vers l'un des coussins, l'écartant pour révéler un fin compartiment de bois que le prince déplaça pour prendre également une dague. Celle-ci était ondulée et plutôt ancienne. Un article qu'il avait fait venir via la contrebande qu'il l'avait acheté a grand prix. Selon les dires, c'était un poignard ayant servi au rituel de sang valyriens, mais il était difficile de définir si c'était la vérité ou pas.

Le prince enserra le poignard fermement dans sa main... Si un pauvre hère osait attaquer le palanquin, il lui planterait dans la gorge, tel un animal sauvage plantant ses crocs sur sa proie.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mar 18 Juil - 13:54

Petit lancé de dé pour la suiiite :

1 à 10 : Un homme parvient à s'approcher du palanquin princier et à en menacer ses occupants.

11 à 18 : La foule se disperse lentement, impressionnée par Ser Barristan.

19 - 20 : Barristan voit l'homme tentant de s'approcher du convoi; il fait volte-face et parvient à l'arrêter dans son élan.

Revenir en haut Aller en bas
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1553
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mar 18 Juil - 13:54

Le membre 'Barristan Selmy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé 20' : 12


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mer 19 Juil - 12:19

L'honneur au mort

An 298 - Lune 10 - Semaine 3



feat. Princesse Rhaenys Targaryen & Prince Viserys Targaryen


Le Hardi se tenait droit sur son destrier tandis que la foule se resserrait autour d’eux. Il ne cessait d’invectiver la foule, éperonnant son cheval pour forcer un passage et permettre ainsi au convoi royal de continuer d’avancer. « Surtout ne pas s’arrêter…Il ne faut en aucun cas s’arrêter… » ne pouvait-il s’empêcher de penser. Mais la densité de la foule ne diminuait guère, bien au contraire. Les jets de nourriture avariées reprirent alors de plus belle, beaucoup touchant le convoi ou ceux qui le portaient, d’autres allant s’écraser sur le sol ou toucher jusqu’au blanc chevalier. Mais il n’en avait que faire… Seule la sécurité du Prince Viserys et de la Princesse Rhaenys lui importait en cet instant.

Finalement, ce qu’il avait craint le plus se produisit. Au détour d’une ruelle, alors que la Rue des Graines était proche, ils furent stoppés net. Autour d’eux, les jets de nourriture avaient disparus au profit d’injures et de mots particulièrement crus à l’attention de la famille royale. Ser Barristan n’aimait guère avoir à porter la main ou faire jaillir son épée devant ou sur des civils, mais la situation prenait une tournure tellement menaçante qu’il n’avait plus le choix. Dans un sifflement d’acier, il extirpa son épée de son fourreau de cuir et de fer. Presque aussitôt, les vociférations de la foule cessèrent et un silence profond gagna le lieu. Son regard encore perçant malgré son grand âge balaya la foule, de gauche à droite puis de droite à gauche. Il fit tourner son cheval sur lui-même pour regarder derrière lui. La population était immobile, comme prête à bondir sur eux. Si une telle chose se produisait, personne n’en ressortirait vivant vu leur grand nombre. Aussi prit-il la parole d’une voix forte et claire pour se faire entendre de tous :

Ecartez-vous tous, immédiatement, ou je jure par les Sept que celui ou celle qui osera faire un pas de plus vers le convoi du Prince Viserys finira embrocher sur la lame de mon épée. Vous savez que je suis un homme de parole ; ne bravez pas mon avertissement !

Le silence de plomb lui provoqua des bourdonnements dans les oreilles. Les habitants se regardaient entre eux ou le regardaient lui, comme pour le mettre à l’épreuve. C’est alors qu’une vieille femme sortit de la foule, à quelques pas en face de lui. Ser Barristan darda sur elle un regard surpris et en même temps inquisiteur. Il tourna néanmoins la pointe de son épée vers elle tandis qu’elle s’approchait de lui d’un pas tremblant. Elle était d’une maigreur affolante, voutée et n’avait pratiquement plus de dents. Mais elle lui semblait inoffensive ; aussi l’a laissa-t-il approcher jusqu’à être à sa hauteur.

Ser Barristan, articula-t-elle péniblement, permettez que je parle au Prince…

Le Capitaine de la Garde Royale la toisa un long moment. Ils ne pouvaient se permettre d’attendre ici plus longtemps. Il fallait avancer…ne pas s’attarder ici… ou le danger reviendrait…

Peux-tu marcher, femme ?

Oui mon bon Chevalier…Même si je dois courir à côté du convoi…je le ferais si le Prince veut bien m’accorder un moment…

Le Prince est avec sa nièce, la Princesse Rhaenys. Il nous faut avancer cependant. S’il daigne vous accorder de son temps, veillez à être brève. Cet incident ne l’aura certainement pas mis dans de bonnes prédispositions à écouter les revendications d’un peuple qui vient clairement d’exprimer sa haine envers la Maison Targaryen…

Pardonnez-leur…Pardonnez-leur et permettez que je parle au Prince…Pitié…

Il la regarda encore un instant puis s’adressa à la foule, qui commençait doucement à se disperser :

Faîtes place ! Immédiatement !, avant de signifier aux gardes personnels du Prince de reprendre la marche.

Puis il fit tourner son cheval vers le convoi princier, la vieille femme le suivant à bonne distance. Il se porta à la hauteur du palanquin qui avait repris sa lente marche et s’adressa au Prince et à la Princesse à travers les lourds rideaux de tissus :

N’ayez crainte, l’incident est clos. Toutefois, une vieille femme demande à vous parler mon Prince. Lui permettez-vous de se porter à votre hauteur ? Elle m’a tout l’air de vouloir parler posément au nom des siens…

© DRACARYS



1
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5492
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Lun 24 Juil - 12:29


L'honneur au mort
Viserys & Barristan & Rhaenys

Viserys ne semblait pas fermé à la discussion concernant Dorne, et Rhaenys était ravie, elle tenterait donc de lui expliquer leur point de vue, leur façon de faire. Elle espérerait que cela adoucirait quelques peu la vision de son oncle sur les mœurs de cette région aride et si particulière que la jeune fille affectionnait tant. Peut-être qu’elle échouerait mais au moins elle ne regretterait pas de ne pas avoir essayé. Elle connaissait l’aversion pour les bâtards de son oncle. Elle les tolérait, de par l’éducation que lui avait donné sa mère, mais l’éducation des dragons l’avait endurcit et elle aimait que ces enfants qui n’était pas légitime restent à leur place. S’il agissait de la sorte, alors elle les tolérait et pouvait même se montrer plus douce. Mais tout ceux cherchant à être au-dessus de leur rang, l’agaçait prodigieusement.

La rue hurlait et Viserys sortie également une dague. Ils étaient tous les deux armés près à se défendre si jamais la situation dégénérait. Le cortège avançait lentement, essuyant des tirs de légume ou fruit pourris. Heureusement pour eux, aucun projectile ne pénétra dans l’habitacle qui les protégeait. Mais soudain, Rhaenys sentit bien qu’ils s’arrêtaient, les bruits d’impacts étaient remplacés par des injures et des cris de colère. La jeune femme était dubitative, qu’est ce qui provoquait une telle colère du peuple ? De mémoire, son père n’avait rien fait qui puisse provoquer une telle colère soudaine à l’encontre des dragons. Mais une chose était sure, il allait falloir apaiser tout ce beau monde avant que cela ne s’aggrave.

Soudainement le silence se fit, Barristan avait prononcé des mots qui semblaient avoir arrêté net le mouvement de protestation à l’encontre de la princesse et du prince. Rhaenys tendit l’oreille et entendu le capitaine de la garde conversait rapidement avec quelqu’un mais elle n’arriva pas à entendre le sujet de la conversation. Il ordonna d’un ton plus fort de faire place et le convoi reprit sa route, au soulagement du dragon ensoleillé qui laissa échapper son sentiment par un soupire. Cela aurait pu être pire.
Au bout de quelques instants, ser Barristan se porta à la hauteur du palanquin, annonçant que l’incident était terminé mais qu’une vieille femme souhaitait s’entretenir avec Viserys. Le regard azuré de Rhaenys se posa sur son oncle. Accepterait-il d’écouter la revendication du peuple après ce qu’il venait de se passer ? Même si cette vieille femme venait en paix, les hurlements, les injures et les projectiles qui les avaient assaillis n’étaient pas anodin. S’il ne désirait pas l’écouter, elle le ferait à sa place pour le décharger et lui permette de faire redescendre la pression. Cependant elle le laissa répondre à la proposition.



egotrip






❝ dragon of the sun, dragon of bronze❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Lun 24 Juil - 17:06

Le Dragon de l'Est prit une longue inspiration, alors que commençait le flot d'injures a l'encontre de sa famille. Le prince mordillant un instant sa lèvre inférieure, signe de nervosité. Il avait du mal à comprendre ce que le peuple pouvait lui reprocher, le voilà bien versatile, là ou ils l'avaient acclamée à son arrivé voilant maintenant qu'ils le huaient et s'en prenaient a lui. Le peuple était visiblement capricieux, il était capable d'osciller entre ovation et colère.

C'était une base de réflexion qui allait sans doute le tarauder pendant longtemps jusqu'à comprendre et mettre à profit tout cela. Pourquoi étaient ils si en colères, avaient t'il faim, soif ? Où était-ce une saturation vis a vis de leur vis misérable ? Il faudrait de toute façon tirer cela au clair, ce genre d'incident ne devait pas être pris à la légère, il en valait de l'image de la famille royale.

Mais tout sembla se calma, le brave chevalier, ser Barristan avait visiblement intimidé la foule de rustres colérique, le silence retomba et le prince en fut satisfait, alors qu'il déposait tranquillement sa dague, là ou il l'avait prise. Il laissa échapper un léger rire nerveux, puis s'empressa de reprendre sa contenance. Avant d'ajouter à sa nièce.

"Et bien nous somme pas passé loin d'un incident regrettable. Cela me fera une histoire à raconter aux courtisans."

Une vraie cette fois-ci, et pas une de ses palabres qu'il utilisait pour faire naître des étoiles dans les yeux des jeunes femmes présente a la cour. Bon, certes, il déformerait quelque détail, mais chaque histoire ce déformé... Quel mal a enjolivé quelque chose après tout ? Ser Barristan s'approcha du convoi et indiqua qu'une vieille femme voulait lui parler. Le Dragon de L'Est opina lentement, après tout, il n'avait rien à perdre à l'écouter. Il glissa un œil à Rhaenys qui semblait être visiblement remise de l'incident, peut être plus vite que lui.

"J'accepte d'entendre ses doléances, qu'elle se porte à notre hauteur, nous allons l'écouter. Mais soyez vigilant cela dit, que cela ne soit pas un piège. Je ne voudrais pas être le premier targaryen assassiné par une vieille femme."

Le Dragon de l'Est préféra tourner son inquiétude en humour, mais il savait que Ser Barristan prendraient son devoir très au sérieux. Il glissa sa main sur sa chevelure pour l'ordonner avant de se redresser afin de prendre une attitude plus rigide en attendant que la vieille femme s'approche.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mer 9 Aoû - 17:13

L'honneur au mort

An 298 - Lune 10 - Semaine 3



Rhaenys Targaryen & Viserys Targaryen

Entendant la réponse du Prince, Ser Barristan s’en retourna vers la vieille femme qui suivait le convoi à bonne distance de son pas lent et mal assuré.

Le Prince consent à vous recevoir. La Princesse Rhaenys est avec lui.

La vieille femme sourit, dévoilant une bouche édentée :

La Princesse ?! Oui la Princesse…oui… marmonna-t-elle comme pour essayer de se donner du courage pour aller s’adresser à deux représentants de la famille royale. Ser Barristan vit passer une ombre d’inquiétude sur le visage de la vieille femme mais il lui fit un signe encourageant de la main pour qu’elle le suive et, après un moment d’hésitation, elle finit par le suivre en direction du palanquin princier. Celui-ci avançait toujours d’un pas lent mais au moins, le danger était écarté, même si Ser Barristan gardait un regard inquiet sur le moindre volet qui s’ouvrait ou sur le moindre mouvement dans la foule qui les regardait passer en silence. Il s’approcha à nouveau des longs et lourds rideaux de tissus et informa le Prince et la Princesse de sa présence :

Prince Viserys, Princesse Rhaenys, voici la plaignante.

Puis il s’adressa à la vieille femme :

Approchez. lui dit-il.

Et elle obtempéra, s’approchant tout prêt pour mieux voir le Prince et la Princesse et posant une main maigre et constellée de tâches de vieillesse sur le rebord du palanquin, comme pour l’aide à se tenir debout. Par précaution, Barristan mit sa main légèrement derrière le dos de la femme pour pouvoir la rattraper au cas où elle serait déséquilibrer et il la laissa s’exprimer :

Mon Prince, Douce Princesse…que z’êtes bons de donner vot’ temps à une vieille comme moi. Pardonnez la colère des autres…C’est que nous avons du mal à trouver d’quoi manger de pas pourri et de l’eau qu’on puisse boire… Nous on s’meurt ici et on dit qu’les cuisines du Roi sont pleines à craquer et que souvent, on jette encore des choses bonnes à manger aux porcs plutôt que d’en donner aux pauvres comme nous…

Elle trébucha sur un pavé et Barristan ne la rattrapa de justesse que par le bras.

Merci mon bon chevalier…merci…

Il lui fit un signe de tête en direction du Prince et de la Princesse pour l’encourager à poursuivre :

Paraît que mon Prince et ma Princesse sont bons, qu’ils se soucient des gens comme nous… C’est que des rumeurs ou c’est bin la vérité, dîtes ?

© DRACARYS

Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5492
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Ven 15 Sep - 8:59


L'honneur au mort
Viserys & Barristan & Rhaenys

La remarque de Viserys la fit légèrement sourire, amusé. Elle cacha sa dague mais ne la rangea pas, préférant la garder à porter de main facilement. Les plis de sa robe cachée aisément l’arme, ne laissant pas la moindre trace d’une possible lame. Mais parfois le calme apparent n’était que les prémices d’une tempête plus violente que la précédente. Rhaenys préférait se méfier, l’imprévisibilité d’une foule était leur pire ennemie, même si une vieille femme semblait vouloir se montrer porte-parole de ce peuple en colère. Il ne fallait jamais baisser sa garde devant une enfant ou un vieillard. Les possibilités étaient infinis et ils profiteraient de la faiblesse de cette garde baissé pour mieux frapper derrière avec un sourire vicelard sur le visage devant des yeux écarquiller de stupeur et d’effroi.

Viserys accepta de recevoir la vieille dame, celle-ci s’approcha posant sa main maigre sur le rebord du palanquin. Cette vision ne fit par sourciller la princesse, connaissant ce que la rue faisait aux corps humains. Quand elle avait récupéré Gella, la servante n’avait que la peau sur les os à ce moment-là, alors cette vision ne choquait pas le dragon ensoleillé. Elle n’était pas surprise car elle savait. La vieille dame expliqua la situation de la capitale, la vie du peuple. La nourriture, l’eau. Comment savait-elle que les cuisines étaient pleines à craquer et que beaucoup de nourriture partait à la poubelle ? Une interrogation que se posait la fille du Roi mais le cœur du problème n’était pas ces cuisines remplis de nourriture, c’était que le peuple se mourrait de faim. Mais Port Réal était immense, abritant près de cinq cent mille personnes, cinq cent mille bouches à nourrir. La pauvreté était réelle et ne pourrait être éradiqué.

Rhaenys réfléchissait à des solutions. Il fallait trouver des solutions mais des solutions qui ne provoqueraient pas d’émeute et là était le cœur du problème. Quand la fin tordait l’estomac des pauvres gens, ces derniers se battaient comme des beaux diables pour avoir un bout de pain sec avant leur voisin. Il fallait que tout se déroule dans le calme sinon cela ne servirait à rien et la colère du peuple ne dégonflerait pas.
« Ce ne sont pas des rumeurs, nous prenons au sérieux votre réclamation. Nous allons réfléchir à une solution à ce problème, nous en parlerons au Roi, vous avez notre parole. »

Rhaenys avait parlé pour eux deux. Son oncle était soucieux de l’avis du peuple donc il ne la contredirait surement pas. Et si lui avait du mal à obtenir un moment avec Rhaegar, la jeune femme y arriverait beaucoup plus aisément. Il était son père et un père reçoit toujours plus facilement son propre enfant que son frère.



egotrip






❝ dragon of the sun, dragon of bronze❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Mar 26 Sep - 18:58

L'honneur au mort

Port Real | Lune 10 semaine 3 | Ser Barristan et Rhaenys


Le Dragon de L'Est glissa son regard sur la vieille dame qui approchait du palanquin. Avec Ser Barristan à proximité, il n'avait rien à craindre. La pauvre femme était si maigre et presque a l'agonie. Le jeune prince eu du mal à ne pas plisser les lèvres devant une telle vue. Comment était-il possible que leur propre sujet fût à ce point à l'agonie. Dans des terres reculé et arriéré comme le Conflans ou le nord cela se comprenait, mais en plein cœur de la capitale ? Même les modestes pécheurs et habitants de Peyrdragon était bien mieux lotis que ces pauvres créatures qui osait se présenter devant le prince et la princesse.

Il écouta attentivement les dires de la vieille dame et pinça légèrement ses lèvres. Il était peut-être vrai que les cuisines regorgeaient de nourriture, et qu'il pouvait y avoir du gaspillage. Certes, il fallait bien engraisser les porcs pour qu'ils soient nos prochains repas. Mais une partie pouvait être sans doute détourné pour le bien du peuple. Le dragon de l'Est était songeur à ses futurs propos quand sa nièce répondit à la pauvre vieille femme.
Il se contenta en effet d'opiner à ses dires parfaitement en accord avec celle-ci alors tandis qu'il analysait la situation. Si une solution devait émaner, elle viendrait de Rhaegar. Mais il y avait là également l'occasion et l'opportunité de se mettre en lumière. Il s'humecta les lèvres avant d'enchérir par la suite.

"Ma nièce, la princesse fut des plus éloquentes sur le sujet. Soyez assuré que l'affaire sera prise a cœur. Vous pouvez également informer les vôtres que je viendrais régulièrement au Grand Septuaire afin de faire quelques dons aux plus démunie dans l'esprit de charité qui anime les Sept. Cependant, je ne tolérerai aucune agitation comme celle qui viens de suivre, devant le Grand Septuaire sacré, sous peine de ne plus revenir. "

Il entendait bien que le message soit passé. Il trouverait bien quelques babioles à vendre ou des tenues à se débarrasser pour fournir quelques dons pour ses pauvres hères. L'argent n'était pas en sois un problème si l'on savait avec qui s'arranger. Il glissa son regard améthyste dans les yeux de la femme, avant de faire signe d'un geste de la main qu'ils en avaient terminé

"Allez en paix, et puisse les Sept veiller sur vous."

La vieille femme se rependit en platitude tandis que Ser Barristan toujours aussi prévenant ne l'aide à s'écarter du convoi princier, qui aux mots du dragon de l'Est entrepris de reprendre lentement sa route vers le Donjon Rouge.

"Et bien quelle affaire... Cela change grandement de Peyrdragon."

Viserys pinça légèrement ses lèvres alors qu'il s'étala légèrement dans les coussins afin d'être plus à l'aise. Il fixait Rhaenys, avec intérêt trouvant qu'elle avait fait preuve d'un grand courage. Peut-être même bien était elle plus courageuse que lui dans le fond ? Bien qu'il refuserait évidemment de l'admettre.

©️ Feniix


4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5492
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Lun 2 Oct - 19:32


L'honneur au mort
Viserys & Barristan & Rhaenys

Viserys approuva les dires de Rhaenys. Il affirma également qu’il viendrait régulièrement au Grand Septuaire pour faire l’aumône au pauvre de la capitale mais à la condition qu’un tel incident ne se reproduise pas. Le peuple apprécierait surement grandement qu’un prince vienne à leur rencontre, vienne les aider un peu dans leur misère. Mais est-ce que le calme tiendrait quand il sera à leur côté ? Rien n’était sure, c’était pour cela que la jeune princesse ne se rendait jamais dans les places de Port Réal pour rencontrer le peuple, préférant les petits rues moins peuplés, là où les pauvres les plus démunis se cachaient à la vue de tous, honteux de leur vie. C’était ses gens-là que la fille voulait aider avant tout, pas ceux qui se pressaient pour voir un visage royal et espérait une petite pièce. Certes ils avaient faim et la pauvreté était surement lourde à porter mais ils étaient bien riche à côté de certains.

Le dragon congédia la vieille femme qui lâcha le palanquin pour retourner vers les siens tandis que les deux Targaryen cheminait à travers le labyrinthe des rues de la capitale en direction du Donjon Rouge. La princesse en profita pour ranger réellement sa dague, le danger était complètement écarté désormais. Ser Barristan veillait à ce que plus rien n’arrête le convoi jusqu’à l’enceinte du château. La jeune femme posa ses iris d’un bleu de glace semble à ceux des iceberg sur son oncle à sa remarque sur la quiétude de la vie à Port Réal. Un léger amusé vint orner les lèvres fines du dragon ensoleillé.
« J’ignore comment est la vie à Peyredragon mais à Port Réal elle est mouvementé, on peut comparer la capitale à un nid de vipère. Et ne vous faites pas d’illusion mon oncle, les pauvres que nous avons vu aujourd’hui sont riches à côté de certains. La vraie pauvreté ne se montre pas. Ceux sont principales des gens envieux et désireux d’avoir un regard de la part des grands du royaume. Mais j’ai déjà vu pire. Mais le pire ne se voit pas car ils ont trop honte pour se montrer à la vue des autres. »

C’était ainsi que fonctionnait la capitale. Rhaenys y vivait depuis la rébellion, elle connaissait la vie parfaitement et le Donjon Rouge n’avait que très peu de secret pour elle désormais. Elle était une enfant de cette ville même si elle était née dans la forteresse familiale loin de l’agitation citadine. Mais elle n’en n’avait que très peu de souvenir. Elle ne s’en plaignait pas, elle s’était faite à cette vie et changer serait surement difficile pour la fille du Roi.
« Mais vous vous y ferez, et apaiser ceux que nous voyons permet de préserver ceux que nous ne voyons pas. »

Les bruits de la ville s’éloignaient et bientôt le calme de l’approche du Donjon Rouge envahit le convoi. Un silence bienveillant qui n’était brisé que par le bruit de la nature, le pas des passants. Ainsi allait la vie pour les Targaryen du Donjon Rouge.


egotrip


[/quote]




❝ dragon of the sun, dragon of bronze❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 943
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   Ven 6 Oct - 1:04

L'honneur au mort


Port Real | Lune 10 semaine 3 | Ser Barristan et Rhaenys


Le dragon de l'Est était songeur quant aux dires de sa nièce. La pauvre vieille était complètement détruite par le temps et la vie d'indigente. D'autres pauvres bien pires, étaient ce possible ? Ils se cachaient selon Rhaenys... Tel les rats se cachant de la lumière du jour en se réfugiant dans les égouts. Peut être un jour songerai t'il a leur rendre visite, mais ils n'étaient pas la priorité. Le prince devait se montrer au peuple et acheter leurs affections.

Il glissa négligemment ses doigts dans ses cheveux songeurs, alors qu'il méditait sur les paroles de Rhaenys, prenant une mine sérieuse. L'important est surtout qu'on ne l'oublie pas à jamais surtout après son départ à Dorne, dans cette contrée de sable et de poussière. Rhaenys était intelligente, elle avait toujours était de la fratrie. Il l'avait toujours admiré pour cela et il espérait que Rhaegar avait conscience des précieuse capacité de sa fille et d'où il fallait la placé. Peut-être avec son frère qui sait ? Bien que cela n'arrangerait pas les affaires du dragon de l'Est, il devait avouer que Rhaenys aurait sans aucun doute était une bonne reine. Qui auraient régné véritablement dans ce cas de figure ? Aegon ou elle dans les coulisses ? Parfois, le pouvoir ne se situait pas nécessairement ou tout le monde le pense.

"Elle est paisible et calme. Peyrdragon est notre demeure ancestrale et il fort dommage que vous n'y avez pas passé plus de temps. Les pierres noires transpirent la majesté et la puissance et témoigne de l'héritage Valyrien qui coule dans le sang des Targaryen. Vivre là-bas m'a fait comprendre qui j'étais et d'où je venais vraiment, et ce qu'il en était de nos coutumes ancestrales."

L'héritage de son sang était une chose qu'on nous pourrait lui retirer, elle le définissait en tant qu'individu. Ce n'était ni son éducation, ni sa position sociale qui faisait de lui un être a pars, mais le sang de l'antique Valyria, venant d'Aegon le conquérant. Le convoi regagnant tranquillement le Donjon Rouge, ou le prince esquissa un sourire et aida galamment sa nièce à sortir de son palanquin. Puis l'escorta dans les jardins pour qu'elle rejoigne ses propres dames de compagnie. Tandis que celui-ci rejoignit ses quartiers par la suite


©️ Feniix


5


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'honneur au mort [Rhaenys Targaryen/ Viserys Targaryen/ Barristan Selmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Viserys Targaryen
» Un tête a tête entre frère et soeur [Daenerys Targaryen/ Viserys Targaryen]
» L'honneur et la gloire ? Pourquoi ? | Aemon Targaryen
» Trombinoscope
» (F) Aishwarya Rai - Rosaliya ϟ Au service du dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: