RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Correspondance entre frère et sœur de bâtardise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 830
Date d'inscription : 11/09/2016

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyJeu 6 Avr - 11:15

An 298 lune 3

Bonjour Daemon !

Comment vas tu ? Cela fait pas mal de temps que tu n'es pas revenue à Dorne. Pas que tu me manque ! Où va tu t'imaginer ça ? Franchement ! …Si oui, tu me manque quand même un peu. Il n'y a personne à taquiner comme toi à la Gracedieu, et personne qui réplique comme toi. Oui, nos joutes verbales me manquent. C'était tellement drôle. Et non je ne suis pas entrain de devenir une vielle femme nostalgique. N'y pense même pas !

Je paris, te connaissant un peu quand même, que tu travaille comme douze personnes et que celui que tu sers t'aime bien. En espérant que tu n'as pas touché à sa fille ou à sa femme. Tu es un Dornien après tout ! Mais tu sais aussi te tenir quand même. Pour un chevalier c'est le minimum. Tu vas probablement oublier cette lettre quand tu l'auras posé plus de quelques minutes. Je t'en veux pas d'avance, je sais à quoi m'en tenir en t'écrivant.

Bon … Sinon … Je dois t'avouer qu'à la Gracedieu … C'est le calme plat. Il ne s'y passe rien. Mais je continue à m'entraîner. Mon vieux père continue de me battre. On ne dirait pas comme ça, mais il est toujours aussi fort … Ou alors je n'arrive pas à l'attaquer. C'est possible aussi ! On part dans quelques temps à Edaid, pour la réunion annuelle des Wells, Je vais encore passer des journées entière assise au fond du septuaire ! Heureusement qu'il y fait frais ! Sinon Loki, ma chienne au cas où tu l'aurais oublié, passe plus de temps dans les jardins qu'avec moi, mais elle est toujours aussi féroce.

Bien ! Je vais te laisser, je vais aller tirer quelques flèches, histoire de ne pas perdre la main !
Fais attention à toi !
Essaye de ne pas oublier de me répondre !
Boadicée



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyLun 24 Avr - 15:31

An 298 lune 4





Boadicée,

Je n'arrive plus à me rappeler la dernière fois que j'ai tenu une plume et un parchemin pour écrire une missive, et je ne suis qu'à moitié surpris que ça soit toi qui me force à me plier à cet exercice que je déteste par dessus tout. J'ai d'ailleurs failli laisser ta lettre se perdre dans mes affaires, et seul le hasard me l'a remise sous les yeux à temps pour que je pense à t'offrir une réponse. Je sais que ce pli aura du retard, mais après avoir passé cinq ans sans avoir de mes nouvelles, j'imagine que de patienter une lune ne te fera pas de mal, bien au contraire.

Pour ce qui est de mon employeur, je ne sais pas s'il m'aime comme tu le prétends, mais j'ai, pour ma part, suffisamment d'estime pour l'homme pour ne pas m'abaisser à  aller visiter le lit des femmes de sa famille.
Je mentirais en disant que vous me manquez, toi, la Grâcedieu et Dorne. La vérité est que je n'ai que rarement le temps de penser au passé et à la Principauté tant le travail dévore mon temps et mon esprit. Je m'accroche cependant tous les jours à l'espoir d'un jour vous revoir, bien que je le sais lointain aujourd'hui.

J'aimerai te raconter plus en détail la vie dans l'Ouest mais je n'en ai ni le temps, ni l'envie aujourd'hui. Et par les Sept, achète toi un bon coursier plutôt que de t'occuper de ton animal.

Daemon Sand



ps: réponds pas trop vite s'pece de Lucky luke :v je veux répondre à Lolo d'abord et pouvoir etre à jour pour gagner mes pecetas huéhué
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 830
Date d'inscription : 11/09/2016

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyMer 26 Avr - 9:06

An 298 lune 4

Ô miracle !

Tu as répondu à ma missive ! Que les Anciens dieux en soient loués ! Je dois avouer ne jamais pouvoir comprendre ton adoration pour les Sept mais ne recommençons notre dispute vieille de six ans, cela ne servirais absolument à rien. Donc oui, écoute … Attendre une lune de plus ou de moins après cinq ans sans nouvelles … Cela ne me fait ni chaud ni froid. Après tout, je suis patiente contrairement à certains. Et tu me connais assez bien pour savoir quelle tête je te fais même si je m'adresse à une feuille de parchemin ! Concernant Dorne et la Gracedieu je peux t'offrir des nouvelle : il fait toujours aussi chaud, il y a toujours autant de sable, et tout va parfaitement bien.

Peut-être que c'est moi qui viendrait à toi … Qui sait ? Je dois rendre mon père fou à force de regarder des dizaines de cartes dans tout les sens et à réfléchir parfois tout haut, ce qui est faux je parle à Loki. Pour te dire vrai, j'aimerais en réalité retourner quelques temps dans le Nord, pas revoir Fort Terreur, je n'en ai rien à faire de cette vieille bâtisse, mais … Revoir le nord la neige et … Je ne sais même pas si tu pourrais comprendre de quoi je parlé réellement. Je ne sais pas si tu es allé dans le Nord. Mais j'en arde un souvenir incroyable. Et concernant e coursier, je te rassure, j'ai une excellente jument baptisée Galitaca,, un peu grande pour moi mais tout est grand pour moi, qui me conviens parfaitement et qui est une excellente coursière. Je savais que tu n'aimais pas Loki ! Tout ça pour une plaisanterie que je t'a fais une lune avant que tu ne parte. Et tu n'avais rien eu à part te retrouver les quatre fers en l'air avec Loki assise sur ton ventre. Oui je sais, c'était puérile. Mais bon … C'était ma manière pour te dire au revoir et tu le sais.

Fais attention à toi Daemon même si aucun chevalier ne t'arrive à la cheville là où tu es.
Que les Anciens Dieux veillent sur toi

Boadicée Sand


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyMer 10 Mai - 11:11

An 298 lune 5


Boadicée,

Comme à mon habitude je te réponds sans doute tardivement, bien que je ne saurai le dire avec exactitude car j'ai déjà oublié depuis combien de temps ton pli dormait dans mes affaires. Décidément, tu ne lacheras jamais le morceau avec tes soit disant divinités du Nord. Tu me demandes de ne pas recommencer notre vieille discussion, mais je persiste à souligner ton tord. Continue de prier tes peupliers et tes chênes si cela te chante! J'espère néanmoins pour toi que les Sept sauront te sauver du ridicule de devoir s'agenouiller devant une vieille souche, et te pardonner de leur préferer une plante.

Fort-terreur, voilà un nom qui ne m'est pas inconnu. J'ai vu le Nord, j'ai vu la terre où tu es née et je ne te mentirai pas: par les Sept, comme je l'ai détestée! Cette neige dont tu vantais la beauté n'est rien de plus qu'un amas de poudre glaciale; tout, là bas, est gris, du ciel jusqu'aux visages des hommes, et les arbres ne sont que des ramassis d'écorce noire rabougrie par le froid. J'ai déjà parcouru les routes des Sept couronnes, mais jamais je n'ai vu tant de laideur que dans ce pays mort et silencieux. Il n'y a eu pour m'en sauver d'une haine sincère, qu'un jeune garçon de mon âge. Un dénommé Ramsay que j'ai rencontré dans les alentours affreux de la forteresse dont tu me parles dans ta lettre. J'aurais aimé le revoir. Même s'il ne paye pas de mine et qu'il manque cruellement d'éducation, sa prévenance m'a sauvé d'un échec et j'aurai aimé pouvoir lui rendre la pareille un jour. Mais je ne retournerai jamais là-bas.

Prends soin de toi, Boadicée, et transmets s'il te plait mon bon souvenir à Ulwyck Uller.
J'attends ta prochaine lettre,


Daemon Sand
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 830
Date d'inscription : 11/09/2016

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyMer 10 Mai - 12:02

An 298 lune 5

Daemon,

Je ne voulais pas recommencer cette dispute mais puisque tu y tiens tant ! … Je te pose les mêmes questions qu'à l'époque, à voir si tu peux y répondre ou non, si se sont des dieux, ils sont donc normalement être lavé de tout pêchés humain et être la perfection, alors pourquoi leur offrir un visage justement humain ? N'est ce pas une insulte à leur grandeur ? et seconde question, pourquoi si nous sommes tous sensé être ego, nous avons besoin d'intermédiaires pour parler avec eux ( je te parle de ces septons qui entre nous me reprochent presque à chaque fois mon existence quand ils me voient ) ? Pour moi je vénère les Anciens dieux malgré leur absence de visage, parce que justement, les dieux sont bien au-dessus des humain, et les représenter sous traits humains est une insultes. De plus, je persiste à croire que pour les dieux la beauté mortels n'est rien, alors pourquoi engloutir des fortunes das des septuaires alors que cet argent serait plus utile pour aider la population ? Mais bon ! S tel est ton plaisir de croire en ces dieux crois-y. Tu es totalement libre de tes choix, mais je ne comprends pas cette religion simplement.

Cela ne m'étonne pas que tu ai déteste le Nord. Contrairement à moi tu es un dornien pur souche. Je suis à moitié Nordienne et j'ai vécu quelques années dans la neige. Je suis d'accord avec toi, le ciel n'est pas aussi bleu qu'à Dorne tout les jours. Et le froid y est vif,comme tu as du en souffrir ! Mais j'ai un avantage dans cette région : je n'ai pas à recouvrir ma peau clairs de voile dès que je veux sortir ! Je ne suis pas allé partout dans le nord, pourtant de ces paysages de glace et de neige, je n'en retire qu'une joie profonde, Pour moi, sentir une bourrasque de neige me fouetter le visage au milieu de la bise hivernale … C'est quelque chose qui me marque d'un profond sentiment de liberté. Cette étendue de neige blanche et vierge. Je 'y sens là bas comme ici à Dorne, plongé chez moi. Enfin, tout dépend également des souvenirs lié à ces endroits j'imagine.

Quand à ce Ramsey, je le connais. Lorsque je suis revenu dans le nord en 294, je ne sais plus réellement la lune, je l'ai rencontré dans les bois. J'étais entrain de faire une chasse avec le fils du lord Bolton quand en voulant chasser un cerf je me suis quelque peu égarée, et je t’interdis d'en rire !, j'ai rencontré Ramsey qui était dans les bois avec ses deux chiennes. C'est effectivement une personne que j'apprécie. Si j'avais sus que tu allais le voir je t'aurais demandé de lui transmettre mon bonjour ! Mais tant pis écoute ! C'est comme ça. Pour tout te dire … Fort Terreur est l'endroit du Nord où j'ai le moins envie d'y remettre les pieds. Je n'aime guère le lord de là bas ni son fils … Mais Ramsey était sûrement le plus agréable que j'ai rencontré là bas. Comme tu dois le savoir, mon statu de bâtarde ne plaisait pas, et même si mon père , tu le connais bien après tout il me semble que tu as échangé quelques bottes avec lui, affirme que je méritais d'avoir le nom des Wells. Même s'il dit comme toi que ma croyance envers les « bout de bois et de plantes » est complètement stupide et que pour ça je le désole. J'aurais voulu revoir le nord à côté de toi … mais je ne te forcerais pas à y retourner.

Ulwyck n'est pas revenu encore à la Gracedieux, il est partit courir la gueuse tu le sais bien. C'est sa spécialité. D'ailleurs a dernière fois qu'il est venu il a tenté avec moi. Tenté mais pas réussis. Je n'ai pas envie pour l'instant de faire quoi que se soit avec lui. Ni avec personne d'autre d'ailleurs. Mais s'il vient je lui donnerais de tes nouvelles. ET qui sait ? Peut-être aura tu deux lettres à répondre bientôt.

Ne t'inquiète pas pour moi ! Je suis encore dans les contrés chaude de Dorne et j'ai Loki qui veille gentiment sur moi. De plus tu sais bine que j'ai toujours mes quatorze dagues sur moi. Comme tout combattante dorniene qui se respecte.

Fais attention et prends soin de toi Daemon !
Avec toute mon affection

Boadicée Sand

PS : Mon père a visiblement décidé qu'il était temps pour moi de me marier. C'est hilarant de le faire enrager !


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyDim 14 Mai - 11:34

An 298 lune 6


Boadicée,

Ton entêtement est véritablement désespérant. Ce que tu crois être des Dieux n'en sont pas, et j'imagine que l'on doit pour cela blâmer ton père. Te laisser croire à ces fadaises nordiques était une grossière erreur de sa part, et j'en reste convaincu encore aujourd'hui tout comme lorsque j'en avais autrefois débattu avec ma Grand-mère le jour où tu es arrivée à la Grâcedieu. Un jour, peut-être, tu comprendras que ces arbres aux feuilles rouges ne sont pas les Dieux des hommes, mais- si il devait un jour être prouvé qu'ils existent vraiment- des fables, des esprits qui ne veillent plus que sur les ruines des races qui les ont autrefois honoré et qu'ils ont, d'ailleurs, laissé mourir d'une bien triste manière.
Mes Dieux te semblent, si je comprends tes mots, risibles car imparfaits, et trop "humains". Cependant, c'est exactement sur ce point que l'orgueil des Nordiens confond leur jugement, car là où leurs Barrals sont loués pour leur perennité et leur immuabilité, il n'en demeure pas moins qu'ils sont porteur du plus grand défaut qui puisse affliger une divinité: ils sont absents. Quand la justice du père est faite, je peux le sentir. Lorsque la sagesse de l'aieule est prodiguée, je peux le sentir. Quand l'étranger frappe, je le sais. Et je doute que toute la supériorité de ces esprits des temps anciens dont tu loues les faveurs ne puisse jamais être ainsi décrite. La grandeur des Sept est dans leur humanité. Si les dieux ne sont pas humains, alors ce ne sont pas des Dieux, mais des démons.
Je ne peux, en revanche, qu'approuver ce que tu dis sur  l'ostentatoire des Septuaires hors des frontières de Dorne. L'austère sanctuaire de mon foyer me manque, mais, s'il est certain que c'est la gloriole des Targaryen qui les a poussé à ériger le Septuaire de Port-Real dans de telles dimensions, je ne peux nier sa beauté, ni la foi inébranlable du Roi Baelor. C'est un spectacle incroyable, à ce qu'on dit. Je devrais bientôt me rendre à la Capitale, où j'espère bien le voir.
Quant aux Septas et aux Septons, je ne pense pas pouvoir te convaincre des bienfaits de leur influence à toi qui a toujours été si revêche à leur enseignement.

Du froid du Nord, je ne peux dire autant de bien que toi. Il a manqué de me rendre fou, et, pire que tout, il a bien failli emporter le poulain de ma jument d'une maladie qui l'a tant affaibli que j'ai crain qu'il ne puisse s'en relever. De ce fait je ne peux répondre que négativement à ton souhait de revoir ta terre natale en ma compagnie, à moins qu'un jour les Dieux ne nous gratifie d'un été si long et si chaud qu'il fera fondre les neiges éternelles du Nord. Ainsi j'y retournerai, avec toi, je te le promets.
Mais voilà que tu me dis que tu connais ce garçon. Le Nord est vaste, mais je ne peux que reconnaitre ce roturier, la fôret dans laquelle je m'etais moi même égaré, et ces deux molosses que tu décris dans ta lettre. Quel étrange hasard. Et quel étrange garçon. Un étranger avec le visage d'un ami. Je suis convaincu désormais que les Dieux l'ont placé sur notre route pour guider nos pas sur cette terre inhospitalière. Comme quoi, les Dieux ne méprisent pas tant les bâtards que certains se plaisent à le dire, puisqu'ils veillent sur nous même si loin de Dorne.

Je n'en attendais pas moins de Ulwyck. Je me serais pourtant plus attendu à ce que soit son mariage prochain que tu m'annonces plutôt que le tien. Ton père compte-t-il te promettre à un bâtard de Dorne ou du Nord, ou a-t-il trouvé un riche roturier dont l'influence pourrait appuyer la puissance de ta famille? Quoiqu'il en soit, ce n'est pas moins ton arsenal que ton statut de bâtarde qui t'en protègera si jamais tu venais à renacler à cette alliance. Quelle idée bizarre tout de même. Ton père doit voir grand pour ton avenir pour t'imposer cela. Comme tu l'as dit, il a souvent exprimé son espoir de te voir un jour porter son nom. Je ne peux que te le souhaiter, mais les responsabilités qui iraient avec un tel privilège seraient loin de te plaire, j'en ai bien peur.

Que les Sept veillent sur toi,


Daemon Sand.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 830
Date d'inscription : 11/09/2016

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyLun 15 Mai - 20:57

An 298 lune 6


Mon chère Daemon !


Ah ! Parfois tu me fais réellement rire Daemon ! Ta dernière lettre est une véritable bouffée d'oxygène pour moi ! Nous sommes tous les deux trop ferme sur nos positions pour qu'un jour l'un de nous change d'avis et aille dans le sens de l'autre. Mais concernant mon père, tu ignore peut-être qu'il a tout fait pour me faire oublier la foi des Anciens Dieux, à grands coups de claques derrières la tête ou sur la figure tu connais la douceurs de mon père ! Et j'ignorais que tu avais discuté de mon cas avec ta Grand Mère. J'ignore si je dois m'en sentir flattée ou non. Après tout … Lorsque je suis arrivée … Je ne savais qu'à peine lire et écrire. Et j'arrivais d'un pays radicalement différent. En terme de changements et de bouleversements … J'ai difficilement connue pire. Mais Daemon, console toi du fait que je doute un jour d'arriver à croire dans les Sept, malgré l'insistance de ma famille mais les commentaires de certains Septon ont sans aucun doute contribué à me faire refuser cette religion, du fait que fort heureusement je ne crois pas dans … Comment disent-ils ? Dans le Dieu de Lumière ? R'hollo il me semble. Celui là me laisse parfaitement songeuse. Dis toi que je lui trouve encore moins d’intérêt que les Sept. Mais peut-être parce que je n'ai pas encore discuté avec un adorateur de la Flamme ? Il y a toujours quelque chose à retirer de chaque religion. Même chez les Sept. Comme la patience ! Tu vois je fais des efforts.

Fort heureusement que les dieux, quelques soient leur noms, veillent sur nous. Nous sommes tous égaux non ? Et les bâtards n'ont pas moins de valeur que d'autre ! Tu en es la preuve ! D'ailleurs mon adorable père, qui lit par dessus mon épaule comme presque toujours, avait invité Ramsey à venir nous voir à Dorne un jour. Le tout en me broyant la nuque. J'espère en tout cas que ton poulain va mieux ! J'imagine qu'il deviendra un cheval aussi puissant que sa mère l'était. Je garde en tête quelques souvenirs de course à cheval, avant que je ne possède la mienne, où tu gagnais à chaque fois. Cela me semble très loin ! C'est sans doute parce que c'est le cas. Je doute qu'un jour l'été soit si fort que même le Nord perde sa couverture de neige … mais peut-être ! Et si c'est le cas, attends toi à me voir venir te chercher pour que tu honore ta promesse. Mais je viendrais sans doute te voir avant, je commence réellement à perdre presque l'esprit à tournes en rond à La Gracedieu, je regarde de plus en plus les cartes pour voir les autres royaumes. Je pense venir faire le tout des autres royaumes en me gardant le Nord pour la fin. En espérant que l'hiver ne vienne pas avant la fin de mon périple !  

Ah … Ne me parle pas de mariage s'il te plaît ! J'ignore ce qu'a mon père en tête ! Mais je continue toujours à en faire qu'à ma tête. Tu sais bien comment il me surnomme non ? À croire que je ressemble à une jument sauvage à qui on ne pourrait jamais passer le moindre mors sans y perdre un doigts ou deux. Tout les prétendants que je vois, ou j'entraperçois je file toujours avant qu'un quart d'heure soit passé ! , sont différents les uns des autres. Pas un de la même famille ou quoi. À n'y rien comprendre. Je crois en effet que je suis bien plus heureuse en étant une bâtarde, malgré quelques insultes qui me laissent encore aujourd'hui un goût amère dans la bouche, qu'en étant une Wells. Imagine moi au premier rang pour une cérémonie entière dédié aux Sept ! En étant une bâtarde, je reste bien sagement au fond du Septuaire et on me confit les enfants quand ils s'agitent trop. Concernant l'alliance … Je crois que mon père à juste presque envie de m'attacher quelque part pour enfin être dompté … Tu dois me connaître mieux que personne Daemon, tu m'as suffisamment mit la tête dans le sable ou dans l'herbe lorsque nous luttions pour jouer : j'ai beaucoup de mal à me soumettre. Même à plus fort que moi. Physiquement ou par le rang sociale. Voilà pourquoi je suis plus souvent dans les jardins lors des réceptions qui sont un véritable calvaire !

T'écrire me ramène à chaque fois que je lis tes lettres ou que je pose ma plume pour te répondre, tout les souvenirs que j'ai de toi. Surtout la première fois que je t'ai vu. J'ignore pourquoi mais cette rencontre est resté gravée dans m tête. Je revois le moindre détails ! J'aurais presque envie de te serrer un peu dans mes bras, si je ne savais pas que tu me mettrais par terre et que de toute manière … Je n'ai pas réellement envie de le faire. J'y pense … maintenant que tu es loin de Dorne … Ta peau a dû perdre un peu de son bruns … Je n'arrive pas à t'imaginer avec la peau plus claire. C'est comme essayer de m'imaginer avec une peau foncée ! Enfin …

Que les Sept te protègent et que les Anciens Dieux viennent leur prêter main forte au besoin.
Boadicée Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyMer 24 Mai - 19:10

An 298 lune 6



Boadicée,

Ce que tu m'écris, et ce que j'entends dire   me donnent  bon espoir à ton sujet. J'avais en effet -un jour qui suivait ta venue à la Grâcedieu- eut l'occasion de discuter des croyances que tu avais amené de ta patrie du Nord. Ma Grand-mère, Lady Delonne, m'avait alors affirmé que ton esprit avait été relativement facilement  infesté par ces histoires pour enfants du fait de ton manque cruel d'éducation. Du haut de mes huit ans, je lui avais bien entendu donné raison. Hélàs, près de dix ans plus tard, il faut bien admettre que toutes nos tentatives, plus ou moins directes, ont échouées à te rallier à notre religion. Si ni ton père, ni les septons, ni moi, n'avons réussi à t'aider à comprendre la véritable Foi, alors peut-être qu'un séjour prochain en dehors des frontières de Dorne pourrait t'en convaincre plus facilement que nous tous réunis. Car si tu perçois les affabulations du culte du Dieu Rouge, sans doute t'apercevras-tu un jour de celles qui ornent la religion des Anciens Dieux. Des croyances plus chamaniques que réellement divines, et au passé bien plus sanglant que ce que les nordiens concèdent à la vérité du présent.

Quand à notre ami commun, je crains qu'il ne faille attendre longtemps avant qu'un garçon de sa condition ne puisse se permettre un voyage jusqu'à nos contrées. Je doute même qu'il ne sache seulement dans quelle direction se diriger pour trouver la Principauté.
Le poulain a survécu, et je te remercie de t'en inquiéter. Il a depuis bien grandi, c'est désormais un jeune étalon à la robe crème. Mais je compte cependant m'en séparer, car il me plait de le céder à un ami qui m'est cher et qui aura -j'en suis certain- bien plus de plaisir et d'utilité à le posséder que moi. En effet, le poulain n'a hérité de sa mère que sa tête gracile, et je ne reconnais  en lui  rien du calme, de l'esprit volontaire, de la réactivité et de l'application que j'apprécie tant chez ma jument.  Il est bien trop fébrile, brusque, pour que j'en tire quoique ce soit qui me convienne jamais. Courageux à s'en faire peur lui même, il est néanmoins doté d'une foulée exceptionnelle et sera idéal pour la course, même si je le juge trop fin pour les tournois. C'est le genre d'animal que tu apprécierais, je n'en doute pas.

En ce qui concerne le mariage que ton père tente- en vain- de t'imposer, je ne peux que te prier de te garder d'humilier ton père face aux prétendants qu'il te présente, à défaut d'obtempérer. Son geste n'est sans doute pas pour te plaire, mais il n'en demure pas moins une chance qu'il t'offre de te construire un avenir solide et utile, mais aussi, une preuve d'estime de sa part. Souviens toi de cela, la prochaine fois qu'il trainera un malheureux garçon devant toi, je t'en prie; et ne cède pas à la facilité de te cabrer à chaque fois plutôt que d'admettre ta chance sobrement et avec dignité. Tu es une jeune femme à présent, tu ne peux plus te permettre de te cacher de ce que l'enfance t'épargnait jusque là de contraintes. Rien ne t'oblige à accepter ces alliances, mais rien ne t'oblige non plus à t'en moquer. Le mariage est un luxe que peu de Sand, et de bâtards à travers le continent, peuvent se permettre. J'en suis l'exemple.
Aussi je te le redemande avant que tu ne te gausses à nouveau de la liberté que tu penses liée à notre statue, car nos devoirs envers notre sang ne sont peut être pas officiels, mais ils existent bel et bien; et s'ils sont différents de ceux des nobles véritables, il n'en sont pas moins contraignants. Aussi douce notre enfance a-t-elle pu être, grandir à Dorne nous a peut-être bercé d'illusions.

Je comprends ton sentiment. Te parler par écrit me semble si étrange à moi aussi, presque autant que de ressasser des souvenirs qui me semblent éloignés plus que de raison par des vies si différentes de celles où nous nous sommes connus. Et puisque ce détail semble te perturber, le soleil du Nord m'a en effet débarassé d'un teint que je pensais acquis, et je me suis découvert une peau pâle que j'imagine devoir à ma mère.


Porte toi bien,


Daemon Sand
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 830
Date d'inscription : 11/09/2016

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise EmptyMer 24 Mai - 19:49

An 298 Lune 7

Daemon


Ah ! Daemon, peut-être as tu raison ? Peut-être rallierais-je un jour la foi des Sept, peut-être si je tombe sur les bonnes personnes ayant les bons mots. Ou peut-être pas. Je n’ai jamais eu réellement l'occasion de parler avec Lady Delonne  mon père trouvait bien des occupations à me faire faire si je ne voulais pas que sa main caleuse me prenne par la peau du cou. Mais effectivement, mon père et Lady Delonne ont sûrement dû discuter de mon « problème » de croyance. Mon père a eut les mêmes mots concernant mes croyances et mon éducation. Il plaignait d'ailleurs ma mère de ne pas avoir put m'offrir une véritable éducation. Pour ma part, j'aimais ma mère et l'éducation qu'elle m'a offert malgré son pauvre rang.Je m’estime déjà chanceuse que mon père ait bien voulut de moi.  

Mais … Deux lettres en moins d'une lune ? Serais-je entrain de te faire apprécier l'écriture Daemon ?

Je suis heureuse de voir que ton poulain aille bien. En effet, j'aime beaucoup les chevaux dans ce genre. Peut-être me parleras-tu de ce cher ami autour d'un verre si l'on se revoit ! Je suppose que tu n'as pas encore donné un nom à ton poulain, s'il revient à ton ami cela vaut mieux. Je n'ai pas eu le privilège de nommer ma jument. Mais j'en suis particulièrement fière. Elle n'est pas très grande, comme moi en sommes j'ai moins de mal à grimper dessus que sur d'autres grands chevaux, mais elle a une crinière crème avec une robe noisette. Elle est d'une finesse … Certes ce n'est pas une jument pour les joutes, plus pour les chevauchés dans le désert ou ce genre de chose. Mais je l'adore et Galitaca, c'est la jument, et Loki s'entendent merveilleusement bien. Mais niveau caractère elle se rapproche de ta jument, du moins du souvenir que j'en ai. Sûrement en un peu plus nerveuse, mais elle est jeune.

Ah le mariage … Mon père ayant, involontairement, lu ce passage sur ta précédente lettre t'encourage dans cette voies pour essayer de me calmer. Je te jure par tes Sept et pas mes Anciens dieux que je ne fais pas honte à mon père. Mais disons que j'ai parfois du mal à retenir ma langue derrière mes dents pour ne pas laisser échapper un commentaire. Je te jure que je connais ma chance que mon père veille que je me maris, d'après quelques discussions en plus de mon mutisme ma dote ne semble pas plaire ( pour une fois que ce n'est pas entièrement ma faute , je me souviens encore parfaitement de Fort Terreur. Par tout les dieux je te supplie de ne jamais aller et de franchir les portes de Fort Terreur ! Ce n'est pas un lieux pour les bâtards, homme ou femme. J'ai encore le goût en bouche de mon sang lorsque les autres gosses des servantes, soit disant amies avec ma mère, venaient à plusieurs contre moi. Les insultes qui sonnaient à mes oreilles. Crois moi, je n'ai jamais oublié ce que signifiait être une bâtarde dans beaucoup de royaumes. J'avais moins de valeur qu'eux parce que mes yeux n'étaient pas entièrement bleus, parce que mon père avait la peau sombre. Lorsque j'y suis retournée des années plus tard, les regards n'avaient pas changé, j'ai appris à les oublier mais je suis parfaitement fière d'être une bâtarde. Je n'oublie pas ce que je dois à mon père ni à la famille de ton père. Tu sais où va ma fidélité Daemon, je sers Dorne. Parce que Dorne m'a donné une chance. Je peux accepter beaucoup de chose, mais je sais qu'au fond de moi, je serais bien plus utile si je peux me déplacer librement sans avoir à rendre des comptes à un mari.

Pour te dire la vérité … Je crois que le mariage m'effraie plus qu'autre chose. Et ne me donne pas un cours je sais parfaitement comment tout cela ce passe.
Et concernant l'enfance, à part peut-être mes dieux, je n'ai pas l'impression d'avoir beaucoup gardé d'illusions.

Ah ! Je pourrais te plaindre d'être pâle ( autant qu'un dornien pur souche peu l'être ) mais tu t'es bien trop souvent moqué de ma peau pâle lorsque nous étions enfant. Bien que je ne t'en tienne nullement rigueur cela m'amusait également. Mais rassure toi, il te suffira de reprendre le soleil pour vite retrouver ton teint habituel.  Mais il est vrai que de ne plus entendre ta voix me fait très étrange. Ou même échanger quelques bottes avec toi ou quelques flèches. La seule discipline où il me semblait que je te battais. Peut-être as-tu progressé depuis ces cinq longues années ! Qui sait !

J'ai d'ailleurs  tellement de cartes sur mon bureau que certaines tombent par terre, mais je commence à trouver ce que je souhaite faire.

Fais attention et prends soin de toi
Boadicée Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty
MessageSujet: Re: Correspondance entre frère et sœur de bâtardise   Correspondance entre frère et sœur de bâtardise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance entre frère et sœur de bâtardise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!
» Une soirée entre filles {Alexis}
» Problemes entre Martelly et Conille
» Sortie entre amis
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: