RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 503
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Mar 14 Mar - 19:09

C'est en sueur que Robb acheva l'entraînement avec le maître d'armes du Donjon Rouge. Ce dernier ne semblait pas toujours apprécier de l'exercer, en particulier seul, cependant il avait reçu l'ordre de lui offrir le même traitement que le Prince Aegon, que ce dernier soit présent ou non. Le Nordien ayant l'occasion de profiter des meilleurs bretteurs du royaume, ici à Port-Réal, il usait de ce privilège pour travailler comme un acharné.

L'héritier du Nord avait conscience de la position précaire dans laquelle il se retrouverait lors de son retour fantasmé à Winterfell. Il lui faudrait prouver aux grandes familles, les Bolton, les Mormont, les Manderly, qu'il était capable de prendre la suite de son père, dont il n'ignorait pas à quel point il était apprécié et respecté dans le Nord, respect que la Rébellion du Cerf n'avait en rien entaché. A défaut de passer le Neck comme un grand Nordien, il espérait au moins revenir en grand combattant.

En raison d'une seconde d'inattention, le maître d'armes avait frappé son flanc sans le moindre ménagement, faisant émettre à Robb un léger grognement. Cependant, il ne se laissa pas décontenancer et contre-attaqua aussi vite que sa carrure le lui permettait, touchant son adversaire à l'épaule avant de devoir reculer pour éviter une nouvelle attaque.

Emettant un léger soupir, le maître d'armes avait baissé son épée et mit fin à la leçon pour aujourd'hui. Les bras de Robb lui semblant presque trop lourds pour tenir la sienne, il ne rechigna pas. Il la reposa sur le râtelier, remercia le maître et quitta la sallle.

Tandis qu'il parcourait les couloirs, il s'étirait machinalement les épaules et les bras, cherchant à chasser la tension qui lui alourdissait les membres. Les courbatures ne lui feraient pas de cadeau demain, mais il s'en moquait. Il préférait d'ailleurs y voir la preuve qu'il travaillait correctement, et ne s'en plaignait donc pas outre mesure.

Robb traversa l'une des nombreuses cours du Donjon Rouge, et se retrouva sur le champ d'entraînement au tir à l'arc. Il ne devait alors que la traverser pour rejoindre sa chambre, mais il s'arrêta un instant, considérant les cibles. Il avait quelques compétences au tir, mais c'était loin d'être sa spécialité, les Nordiens étant généralement plus spécialisés dans les combats au corps-à-corps. Cependant, le Jeune Loup saisit tout de même un arc, profitant d'être seul sur le pas de tir.

En rafale, il positionna une flèche, banda, visa, tira. Les flèches atteignaient la cible de façon honorable, mais Robb ne pouvait se permettre de se satisfaire de cela. Après avoir récupéré ses flèches et étiré ses bras, il se remit en position, prenant cette fois ci plus son temps et retenant son souffle pour chercher à atteindre son but de manière plus précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine de la Garde Royale
avatar
Capitaine de la Garde Royale
Valar Dohaeris

Ft : Ian McElhinney
Multi-Compte : Tywin Lannister - Catelyn Stark - Barbara Bracken
Messages : 106
Date d'inscription : 10/03/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Lun 20 Mar - 12:59

I love the name of honor more than I fear death

An 298 - Lune 10- Semaine 8



Robb Stark & Barristan Selmy

Assis à son bureau, Ser Barristan Selmy parcourait la note que venait de lui transmettre un de ses frères d’arme. Cette note contenait le programme du Roi pour la semaine à venir, afin de lui laisser le temps d’organiser ses troupes et, le cas échéant, le déplacement de Sa Majesté et de sa cour. Comme c’était le cas maintenant depuis plusieurs semaines, l’agenda royal était relativement calme. Si déplacements du Roi il y avait, ceux-ci ne se faisaient plus que dans l’enceinte même de Port-Réal. Aussi, mettant la note de côté, il acheva de préparer les programmes des rondes et autres tours de garde de ses hommes, posa sa plume, se leva en prenant le parchemin et sortit pour l’afficher dans l’encart prévu à cet effet devant la porte de son bureau, au vu et au su de tous. Se faisant, on vint le mander pour un point qui relevait une réponse de sa part au niveau des remparts du Donjon Rouge. Acquiesçant d’un signe de tête, le Capitaine de la Garde Royale suivit son frère juré jusqu’aux dits remparts. Une fois sur leur hauteur, il avait une vue imprenable non seulement sur l’immensité grouillante et crasseuse de Port-Réal, mais également sur la cour du Donjon Rouge. Manifestement, les jeunes novices ont du s’entraîner au tir à l’arc plus tôt dans la journée, car les cibles, arcs et carquois s’y trouvaient encore. Barristan ordonna que tout ceci soit rangé avant la tombée de la nuit. On ne sait jamais, si quelque haut Seigneur, grande Dame ou si le Roi en personne venait à y passer, voir encore le matériel d’entraînement pouvait faire désordre.

Ser Barristan prêta toute son attention aux questions qui requéraient sa présence sur les remparts mais soudain son attention fut détournée par un bruit en provenance de la cour. Ses frères jurés l’entendirent également et se retournèrent en même temps que lui. C’est alors qu’ils virent un jeune homme, plutôt de grande taille, de dos, en train de s’entraîner au tir à l’arc. L’un après l’autre, il alignait les tirs, touchant à chaque fois sa cible même si la précision, sur certains tirs, pouvaient laisser à désirer, chose que remarqua à voix haute l’un des chevaliers présents :

Trop de hâte dans ses tirs. En prenant plus son temps, ses coups seraient bien plus précis.

Le temps est parfois chose rare sur les champs de bataille. Prendre son temps peut alors vous être fatal, répondit le sage chevalier.

Ses camarades acquiescèrent en silence tandis que le jeune homme allait retirer les flèches de sa cible. C’est lorsqu’il revint à sa position de tir que Barristan le reconnut, de même que les autres chevaliers présents.

Robb Stark, dit l’un d’entre eux, échangeant des regards durs et entendus avec ses collègues.

Barristan vit là l’occasion d’aller s’enquérir du jeune homme, qu’il croisait parfois lorsqu’il se trouvait près du Prince Aegon, mais avec qui, il devait se l’avouer, il n’avait jamais vraiment discuté. Il connaissait sa situation en ces lieux, situation certainement difficile à vivre tous les jours. Aussi s’excusa-t-il auprès des siens et descendit les escaliers des remparts en direction de la cour où s’entraînait à nouveau le Jeune Loup. Ce dernier avait l’air de plus se concentrer sur sa seconde salve de tirs. Le voyant ainsi concentré sur son exercice, Barristan ne voulut le déranger avant qu’il n’ait tiré sa dernière flèche. Cette fois la précision était au rendez-vous et, une fois le dernier tir lancé, Barristan émit quelques applaudissements feutrés de ses mains gantées de cuir et, s’approchant du jeune homme encore en sueur :

J’ai connu les Nordiens bien plus efficaces au combat à l’épée plutôt qu’au tir à l’arc. Vous dérogez à cette règle, Robb Stark… dit-il, un léger sourire bienveillant sur le visage, avant de reprendre. Vous m’avez tout l’air d’être sorti d’un entraînement des plus durs…Que diriez-vous de m’accompagner sur les remparts. Je dois y faire ma ronde quotidienne et nous pourrons converser ce faisant, chose que je regrette ne pas avoir pu faire plus tôt avec vous.

© DRACARYS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 503
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Lun 20 Mar - 19:03

Robb avait entendu quelques paroles énoncées en discussion derrière lui, un peu plus haut sur les remparts, cependant il n'y prêta pas attention pour se concentrer sur ses flèches. Il s'agissait sans doute de soldats faisant le tour du rempart, et il n'avait aucune raison de s'attarder plus avant sur cela.
Il prit donc son temps pour tirer chacune des flèches de cette seconde salve, cherchant cette fois-ci à atteindre son but le plus précisément possible. Il n'avait pas été formé à l'arc aussi précisément qu'à l'épée, cela ne faisant pas totalement parti de l'entraînement militaire à la chevaleresque qu'avait reçu le Prince Aegon, et donc lui également. Cependant, il tentait souvent de s'entraîner quand il le pouvait, voulant devenir le plus complet possible.

A la fin de sa salve, il abaissa lentement son arme, légèrement haletant. Ses bras commençaient très sérieusement à tirer et être douloureux.
C'est alors que le Jeune Loup aperçut du coin de l'oeil une silhouette s'avancer dans sa direction. C'est en se tournant dans cette direction qu'il reconnut immédiatement Ser Barristan Selmy, capitaine juré de la Garde Royale.

Robb était impressionné, et aussi surpris. Il avait déjà croisé Ser Barristan de nombreuses fois par le passé, notamment en compagnie de son ami le Prince, qui était sous sa protection de par sa position d'héritier royal. Cependant, il semblait au Nordien que c'était la première fois qu'ils se voyaient seuls, et surtout, que le Chevalier semblait lui témoigner de l'intérêt. Cela ne surprenait pas le jeune garçon par le passé, un homme doté d'un tel sens de l'honneur et d'une telle loyauté envers la famille royale ne saurait s'accomoder de la présence du fils d'un des Lords rebelles et vaincus après tout.

Pourtant, Ser Barristan commença par le féliciter sur ses talents d'archer. Robb courba légèrement la tête en signe de respect et d'humilité, profondément honoré qu'un tel homme s'intéresse à lui.

-Vous m'honorez, Ser Barristan. Je sais que l'archerie ne fait pas partie des spécialités dans le Nord, mais je cherche à faire de mon mieux dans tout ce que je fais.

Si l'archerie n'était pas particulièrement Nordienne, la chevalerie ne l'était pas plus. Peu de jeunes hommes passés le Neck se faisaient adouber, et cette culture de l'honneur si présente se retrouvait ailleurs, notamment dans la loyauté et le dévouement envers les familles suzeraines.
Cependant, Robb avait grandi à Port-Réal, où l'on chantait depuis des siècles les gestes des grands chevaliers. Une partie de son coeur battait donc plus fort à l'évocation de ces grandioses récits à base de loyauté, d'exigence et d'esprit de sacrifice, que de qualités qui trouvaient difficilement meilleure incarnation vivante que Ser Barristan Selmy le Hardi.

C'est alors que ce dernier lui proposa de l'accompagner dans sa ronde afin de conserver. Robb eut un léger instant de surprise, étonné de se voir proposer un tel moment privilégié avec Ser Barristan. Reposant l'arc sur le ratelier et essayant rapidement de remettre ses cheveux désordonnés en place pour ne pas pas paraître trop négligé face à la mise impeccable du Hardi avant de répondre avec une voix un poil trop pressée:

-Bien sûr Ser, ce serait un plaisir!

Robb lui emboîta donc le pas pour grimper les remparts, en haut desquels il pu admirer le Donjon Rouge, et de l'autre côté les rues de Port-Réal, sinueuses et minuscules, qui se pressaient sous ses murs. Le Jeune Loup avait eu beau grandir ici, il était toujours fasciné et inquiété par les contradictions de cette ville à la fois si belle et si laide. Une petite partie de lui ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il ne pouvait être normal pour aucun Dieu, ancien ou nouveau que des personnes meurent de faim aux pieds de ceux qui festoyaient jours et nuit. Il espérait secrètement que cela ne faisait pas comme ça à Winterfell, encore qu'il n'avait jamais osé poser la question dans aucune lettre.

Sortant de cet instant de rêverie, l'attention du Jeune Loup se porta de nouveau vers l'honorable chevalier tandis qu'il le suivait sur le chemin de ronde. Le Nordien laissa passer un peu de silence avant d'enfin ser prendre la parole face au Hardi:

-Il y a-t-il quelque chose donc vous souhaitiez vous entretenir en particulier avec moi Ser? Est-ce à propos du Prince ou du Roi?

Une pointe d'inquiétude avait pu s'entendre dans sa dernière phrase. Ser Barristan était celui qui avait le plus à coeur la responsabilité de la sécurité de la famille royale Targaryen, et si Robb ne faisait pas plus de soucis que cela pour les Dragons au vu d'une telle protection, il ne pouvait s'empêcher d'espérer que rien d'inquiétant ne pèse sur son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine de la Garde Royale
avatar
Capitaine de la Garde Royale
Valar Dohaeris

Ft : Ian McElhinney
Multi-Compte : Tywin Lannister - Catelyn Stark - Barbara Bracken
Messages : 106
Date d'inscription : 10/03/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Mer 29 Mar - 12:14

I love the name of honor more than I fear death.

An 298 - Lune 10- Semaine 2



Robb Stark & Barristan Selmy


Ser Barristan sourit devant la réponse fort humble du jeune homme :

Si d’aventures vous recevriez l’approbation du Roi pour retourner auprès des vôtres, voilà en tout cas une chose que vous pourrez leur enseigner avec aisance, si j’en juge votre adresse.

Ayant accepté de l’accompagner dans son tour d’inspection hebdomadaire, Barristan lui sourit amicalement puis désigna d’une main le chemin vers lequel ils allaient commencer leur tournée avant de faire le premier pas vers ce qu’il désignait. Et Barristan de répondre à la question de Robb par :

Je souhaiterais simplement m’entretenir quelque peu avec vous, même si je voudrais bien pouvoir saisir cette occasion pour vous transmettre une bonne nouvelle sur votre…condition en ces lieux…Mais malheureusement, je n’ai pas plus de nouvelles que vous en ce qui vous concerne. Manifestement, le Roi juge encore votre présence à Port-Réal nécessaire ou judicieuse…

Ils allèrent d’abord en silence, grimpant lentement les marches menant aux remparts Sud du Donjon Rouge, puis, une fois arrivée sur les remparts, ils prirent à gauche, se dirigeant vers la porte d’entrée donnant sur la cour principale du Donjon Rouge. Sur leur chemin, on s’écartait devant eux pour leur laisser la voie la plus libre possible sur ce chemin qui ne permettait le passage qu’à trois hommes marchant côte à côte. Si Ser Barristan était toujours salué avec les honneurs et le respect qui étaient dus à sa condition de Capitaine de la Garde Royale, il constata avec quelque déception qu’il n’en était pas toujours de même envers Robb…  Aussi lui dit-il, brisant de ce fait le silence qui s’était installé entre eux :

Je regrette tout ceci…Que l’on vous voit plus comme un otage d’un Seigneur rebelle quelconque que comme le fils et héritier du Gouverneur du Nord. Il fut un temps mon ennemi, à moi aussi. Un homme des plus honorables que votre Père. Mais le passé est le passé. Le Roi a accordé son pardon aux rebelles de jadis. Cependant, je ne vois pas de pardon ou de respect dans les yeux de certains envers vous. Je n’ai jamais connu pareille situation personnellement, mais je ne peux qu’imaginer que cela ne doit pas être si aisé à vivre au quotidien..

Il fit quelques pas et reprit :

Fort heureusement, j’ai pu voir et entendre que vous vous êtes liés d’une forte amitié envers le Prince Aegon ?  Cela me réjouit. Le Prince-héritier est un jeune homme bon et plein d’esprit. J’espère que votre amitié durera même si – et je l’espère pour vous – l’on vous rappelle auprès des vôtres ou que Sa Majesté vous libère de vos obligations ici.

Une fois arrivés à la porte principale, Ser Barristan délaissa un instant Robb pour s’entretenir avec les hommes postés constamment à la porte. Une fois qu’il leur eut posé toutes les questions qu’il jugeait nécessaires, il fit signe à Robb de poursuivre avec lui. Il finit par reprendre la parole, parlant cette fois plus bas pour ne se faire clairement entendre que par son interlocuteur :

Avez-vous quelques nouvelles de votre famille et du Nord en général ? J’ai entendu dire qu’il s’y passe des choses étranges et que l’insécurité, doucement, y grandit…

© DRACARYS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 503
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Mer 29 Mar - 14:07

Ser Barristan lui adressait des compliments quant à ses talents d'archerie, et Robb ne pouvait s'empêcher de fixer ses chaussures, touché et gêné par tant d'attention positive venant d'un chevalier de cette envergure. Après tout, il était surprenant qu'un homme d'une telle fidélité face à la famille royale daigne seulement adresser à la parole au fils d'un des Lords rebelles et vaincus. Mais le Nordien était heureux de constater que le Hardi ne semblait pas le mépriser, contrairement à ce qu'il aurait pu penser.

Ce dernier lui confia même qu'il aurait aimé être porteur d'une bonne nouvelle pour lui. Evidemment, Robb n'allait pas bientôt quitter Port-Réal, mais que le Capitaine de la garde royale en parle avec tant d'implication le touchait sincèrement.

-C'est à sa Majesté de choisir le moment pour me libérer de mes obligations à ses côtés. Je resterai aussi longtemps qu'il le jugera nécessaire.

Le Jeune Loup avait choisi de répondre respectueusement, connaissant l'affection du chevalier pour la famille royale. De plus, il n'y avait de toute façon aucun mensonge dans cette affirmation, les Targaryen s'étant toujours très bien comportés à son encontre depuis sa plus tendre enfance, le Roi et le prince Aegon en tête. Qu'importe la complexité de ses sentiments vis-à-vis de sa famille Nordienne et des raisons qui avaient poussé le Roi à exiger sa présence au Donjon Rouge, il serait d'un rudesse très malvenu de critiquer ses choix à ce sujet.

Il continua de suivre l'illustre chevalier autour des remparts, observant les regards admiratifs et emplis de respect que recevait ce dernier à chacun de ses pas. Lui-même ne recevait pas tant de joie de ces mêmes yeux, qui se posaient sans doute sur lui avec plus de rudesse et de mépris. Le jeune Nordien en avait l'habitude depuis sa plus tendre enfance, et il semblerait qu'aussi longtemps qu'il séjournerait entre les murs du Donjon Rouge, il ne serait que la preuve de la disgrâce du Nord et le fils d'un vaincu. Cela avait tendance à le faire souffrir quand il était enfant, mais à présent Robb était un homme fait, il comprenait le sens de ces inimitiés. Secrètement il se disait qu'il portait la défaite de son père, ici dans le Sud, et espérait qu'ainsi l'honneur de lord Eddard restait intact.

Ser Barristan avait bien entendu lui aussi remarqué cette différence de considération et s'en ouvrit auprès de lui. Robb était presque ému de tant de respect de la part de l'illustre chevalier. Il semblait qu'il respectait son père malgré sa rebellion. Ne pouvant ici totalement cacher le fond de sa pensée, le jeune Nordien choisit de répondre en toute franchise:

-Votre attention me touche profondément, Ser Barristan, et je vous en remercie sincèrement. Cela n'a pas toujours été simple à cet égard, notammment quand j'étais un jeune enfant, mais aujourd'hui j'en comprends les raisons. Je suis le fils du vaincu, et ma présence constante en ces lieux ne cesse de leur rappeler cette période. Cependant, je sais que mon père, s'il a été rebelle envers la Couronne ce qui est répréhensible, a agi en toute conscience pour ce qu'il pensait être le mieux pour les siens. Il pensait agir avec honneur, je ne voudrais seulement pas que la défaite lui retire cela.

Robb faisait une référence implicite mais plutôt évidente à l'enlèvement par le Prince Rhaegar de Lyanna Stark, sa tante, et au meurtre fou de son grand-père et de son oncle par le roi Aerys. Les suzerains du Nord avaient souffert ces dernières décennies du joug des Targaryen, et si la trahison était de la trahison quelles que soient les circonstances, elle n'est pas forcément synonyme de perte d'honneur. On peut trahir pour retrouver son honneur perdu, ou pour protéger ceux qui sont chers. Le Nordien ne pensait pas que le seigneur son père avait perdu en honneur lors de la rebellion. Alors il ne lui importait pas de porter le déshonneur en son nom, ici à Port-Réal.

C'est alors que Ser Barristan évoqua son ami le Prince Aegon, ce qui eut le mérite de lui redonner le sourire. Robb n'ignorait pas que son frère estival et le Chevalier étaient liés par une forte relation de respect et de protection qui ne pouvait que le rassurer face aux périls auxquels tout membre de la royauté pouvait faire face..

-L'amitié du prince Aegon est la meilleure chose qui me soit arrivée à Port-Réal. Je suis heureux et honoré de compter parmi ses amis, et je n'ai aucun doute sur le fait qu'il fera un grand Roi quand son heure pour le trône viendra. De plus, je suis sûr que ce lien, en plus d'être gratifiant personnellement pour nous deux, sera très profitable pour les familles Stark et Targaryen à l'avenir. Le Nord et la Couronne ont toujours eu une histoire complexe, et j'espère participer à ses côtés à une paix durable et sincère.

Robb ignorait si le seigneur son père serait un jour capable de pardonner à Rhaegar pour sa soeur Lyanna, et ne lui reprocherait pas de ne jamais le faire. Cependant, il ne pouvait s'empêcher d'espérer, une fois Aegon monté sur le Trône de Fer et lui même à la tête de Winterfell si les Nordiens l'acceptaient comme tels, leur amitié d'enfance soit un atout pour Westeros.

-Le Nord n'a jamais été dans une situation facile, entre le climat, les Fers-Nés et les sauvageons. Mais le seigneur mon père semble craindre quelque chose de plus profond que ces menaces bien connues. Comme ma famille se plaît à l'affirmer, l'Hiver vient, et même au plus profond de l'été, rarement sentence fût plus vraie que celle là.

Robb resta un instant songeur, se disant que l'Hiver serait quelque chose de difficile pour lui, qu'il se trouve à Port-Réal ou à Winterfell au moment de son arrivée, pour lui que tout le monde considère avec raison comme un enfant de l'été. Comment être prêt, quand son nom le prédestine à être un gardien de l'Hiver mais son enfance à fait aimer le soleil et la lumière?

-Dites moi Ser, puis-je vous demander ce qui vous a poussé à intégrer la Garde Royale? Devenir chevalier est souvent une affaire de droiture et de recherche de gloire pour sa famille dans la perception de beaucoup de jeunes hommes, mais la Garde Royale requiert une loyauté et une fidélité rares, et pour laquelle vous êtes d'ailleurs loué. Qu'est-ce-qui a pu faire naître chez vous une si honorable loyauté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine de la Garde Royale
avatar
Capitaine de la Garde Royale
Valar Dohaeris

Ft : Ian McElhinney
Multi-Compte : Tywin Lannister - Catelyn Stark - Barbara Bracken
Messages : 106
Date d'inscription : 10/03/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Mer 5 Avr - 12:20

I love the name of honor more than I fear death.

An 298 - Lune 10- Semaine 2



Robb Stark & Barristan Selmy

Les deux hommes continuaient de faire le tour des remparts d’un pas lent tout en conversant calmement. Ser Barristan écoutait les paroles du jeune homme, les mains jointes derrière le dos, répondant d’un simple signe de tête pour éviter de couper la parole au Jeune Loup aux saluts que lui envoyaient les gardes qu’ils croisaient. Une grande différence d’âge se trouvait entre eux, mais la façon calme, réfléchie et presque mature dont Robb Stark lui répondait, lui faisait esquisser de temps à autre un léger sourire approbateur. S’il commenta d’un simple hochement de tête sa réponse concernant sa situation d’otage du Roi, il ne put s’empêcher de répondre au jeune homme, sur sa réponse quant à son ressenti quotidien à Port-Réal et loin de sa famille :

De sages paroles jeune homme. Je n’ai pas encore eu l’honneur de connaître votre père, mais s’il est bien une qualité que tous s’accordent à lui donner, c’est l’honneur infaillible dont il est pourvu. Je vois les choses comme vous en ce qui concerne cette guerre. Ses principaux protagonistes…Lord Robert, Lord Eddard, Ser Jaime, Sa Majesté le Roi…ont tous agit en ce qu’il pensait être juste. Naturellement, il y a toujours des vainqueurs et des vaincus et la maison Stark fait partie de cette dernière catégorie. Il est sage de s’en rappeler, mais encore plus de savoir faire la part des choses, ce que la majorité ici oublie. En cela, le Roi et le Prince Aegon font preuve d’une grande sagesse et je me félicite de vous voir aujourd’hui épanoui et prêt à affronter ce que la vie vous réservera…

Ils déambulèrent ainsi, tranquillement, appréciant la douce chaleur du soleil sur leur visage. Ils finirent par avoir fait le tour complet des remparts, Barristan ayant pris en compte les observations des gardes qui nécessiteraient l’intervention d’ouvriers. Le Hardi revint sur le commentaire de Robb concernant le Nord tout en redescendant les marches des remparts vers la cour principale:

Le Nord et le Val sont les deux seuls territoires où ni les Dieux ni le Roi n’ont encore jugés bon de m’y envoyer. Je vous crois donc sur parole.

Ser Barristan allait prendre congé du Jeune Loup quand ce dernier lui posa une question à laquelle il ne s’était pas attendu. La Chevalerie… Il avait été plongé dedans très jeunes, à l’instar de maints autres jeunes garçons bien nés et ayant débuté leur route vers le statut de chevalier en étant écuyer. Il n’avait pas échappé à cette règle mais il faut croire que les Dieux – bien qu’il n’était pas un homme très pieux – avaient préparé pour lui un destin tout tracé dans les hautes sphères de la Chevalerie. Il n’y avait d’ailleurs jamais vraiment songé, aussi la question de Robb Stark le prit de court. Il s’arrêta un instant pour y réfléchir puis répondit d’un ton humble, presque gêné :

Du plus loin que je m’en souvienne, la Chevalerie m’avait toujours fasciné. Le jour où mon Père, Ser Lyonel, m’annonça que j’allais servir Lord Manfred Swann en tant qu’écuyer, j’allais remercier les Dieux pour me permettre d’enfin pouvoir toucher mon rêve du doigt. Tout est ensuite allé très vite... Je fus fait chevalier à seize ans, ce qui n’est pas un fait rare quand on voit le jeune âge auquel Ser Jaime Lannister ou encore Ser Loras Tyrell ont acquis le titre de Ser. Mais en ce qui concerne la Garde Royale…[il soupira légèrement avant de poursuivre, hésitant sur les mots justes à employer]Je reçus cet honneur du Roi Jaeherys II en personne. Aussi loin que je m’en souvienne, il y avait toujours un Targaryen dans ma vie, dès le départ…durant ce tournoi où le Prince Duncan me donna le surnom du Hardi. A cet instant, je n’ai pas pensé aux conséquences sur ma maison, mon héritage ou le domaine de mon Père. Je ne voyais dans cette proposition qu’un immense honneur donné à un jeune chevalier certainement pour le récompenser de ces actes durant la Guerre des Rois à Neuf Sous, même si je ne faisais que mon devoir. Même mon Père ne s’était offusqué de voir son fils prendre le Blanc et perdre son héritier. Alors, à 23 ans, quand Ser Gerold Hightower me fit Chevalier de la Garde Royale tandis que le Roi me revêtait les épaules du manteau immaculé, je sus dès lors que ma vie serait à jamais dévouée au Roi, à la maison Targaryen, et que seule ma mort pourrait défaire ces vœux. C’est ainsi que je vois les choses, jeune Robb. Cela peut paraître démodé mais je suis d’une autre génération, d’un autre temps où le terme de Chevalier signifiait encore honneur, loyauté et serviabilité. Ce sont aujourd’hui des qualités rares, alors quand une personne en est pourvue, on s’en extasierait presque…

Le vieil homme ria légèrement, tout en repensant au passé :

J’ai vu des choses aussi merveilleuses que terrifiantes, rencontré des personnes aussi illustres que terribles, et commis des actes aussi banaux qu’ils n’étaient rien d’autres que l’accomplissement de mon devoir. J’ai fait des erreurs aussi, certaines irréparables… Mais c’est en faisant des erreurs qu’on grandit, qu’on murit et qu’on apprend, à tout âge…N’oubliez jamais cela, Robb Stark…

Il posa une main amicale sur l’épaule gauche du Jeune Loup et le sourire qu’il lui accorda n’était alors que bienveillance et compassion.

© DRACARYS





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 503
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Jeu 6 Avr - 3:48

Robb appréciait avec une sorte d'honneur secret ce moment avec le grand chevalier qu'était Ser Barristan. Ce dernier semblait porter à l'intérêt à chacune de ses paroles, prenant soin de ne pas l'interrompre même quand on le saluait, et l'écoutait avec une telle bienveillance que l'admiration du Nordien pour le capitaine de la Garde Royale ne cessait de s'accroître à chaque seconde. Le Jeune Loup était sujet à de tels élans guidés par son coeur et faisait en général tout pour les dissimuler sous le vernis de noble politesse qu'on attendait de lui au Donjon Rouge, mais dans le cas du Hardi, cette sensation de douce joie admirative semblait presque peinte sur le visage du Nordien. On ne pouvait pas se targuer de croiser tous les jours des personnes dont ne voit que du bien à Port-Réal, mais Barristan Selmy semblait pourtant en faire partie.

Malgré sa loyauté sans failles au Targaryen, l'expérimenté chevalier semblait être beaucoup plus subtil que la simple fidélité aveugle, et faisait preuve d'une jugement et d'une analyse très fine sur le comportement des différents acteurs de la Rébellion du Cerf. Plus important aux yeux du Nordien, il ne condamnait personne, pas même Ser Jaime Lannister, que l'histoire avait retenu sous le surnom de Régicide. Cela ne pouvait que la preuve d'une grande sagesse pour le Jeune Loup, qui avait parfois lui-même beaucoup de mal à faire la part des choses entre l'affection qu'il ressentait pour plusieurs membres de la famille royale, le Roi et le Prince Aegon en tête, et sa rancoeur de n'être à Port-Réal qu'un pion du jeu des trônes.

Tout cela ne pouvait que pousser le jeune homme à vouloir en savoir plus sur le Capitaine de la garde royale, et guida donc sa question pour le moins à la fois vaste et personnelle. Ser Barristan en sembla d'ailleurs assez surpris, suffisamment pour qu'il arrête sa marche après avoir descendu les remparts dont ils avaient ensemble fait le tour. Un instant de silence s'intalla, silence que Robb s'apprêtait à briser en retirant son indiscrète interrogation quand le chevalier lui offrit une réponse pour le moins passionnante. Cela lui rappelait toutes les histoires épiques qu'il avait entendu étant plus jeune auprès de son frère de l'été, à cela près qu'il ne s'adressait pas à un quelconque barde, mais bien au Hardi en personne. Un Nordien lui dirait sans doute que la chevalerie n'est que du vent et que le titre de Ser ne suffit à prouver la valeur de qui que ce soit. Mais si Robb appartenait à Winterfell autant que n'importe quel autre membre de sa famille, il était peut-être, un peu plus sudier que les autres à ce sujet. Bien sûr, il n'avait jamais envisagé de se faire lui-même adouber -les Nordiens pourraient sans doute utiliser ça pour prouver qu'il est plus Dragon que Loup, et puis son père était un modèle d'honneur et de droiture sans porter le titre de Ser-, mais ça ne l'empêchait nullement de reconnaître l'immense mérite de Barristan Salmy.

Ce dernier acheva son récit en lui prodiguant le précieux conseil d'apprendre de ses erreurs et de les utiliser au mieux, au posant sur son épaule une main paternelle. Robb songea un instant que le Capitaine de la garde royale était au Donjon Rouge était celui qui se rapprochait le plus du seigneur son père. Non pas dans leur relation, dans la mesure où il s'agissait de leur première vraie conversation, mais plutôt du point de vue du caractère, des valeurs, des enseignements qu'il avait à transmettre. Cela lui serra légèrement le coeur de constater avec quelle force il aurait aimé entendre de telles choses depuis sa plus tendre enfance, de manière normale et évidente. Certaines personnes qui le connaissaient peu lui avaient parfois demandé comment il pouvait à se point se languir de personnes qu'après tout il n'avait jamais vu et de situation qu'ils n'avait vécu, considérant qu'on ne regrette que ce qu'on connaît. S'ils savaient...

Le Jeune Loup répondit au sourire de Ser Barristan par son propre sourire, empli de respect et de joie. Il avait rarement autant apprécié un échange qu'avec le Hardi. Il inclina la tête en signe de reconnaissance avant de prendre la parole à son tour:

-Par vos récits et vos conseils, Ser, vous m'honorez et je vous en remercie. Et, pour vous offrir toute ma franchise, connaître votre avis si nuancé sur le seigneur mon père sans pour autant que cela minimise d'un iota votre fidélité à vos veux, me réconforte dans les aléas de ma présence en ces lieux et me remplit de joie. Votre sens de l'honneur et de la droiture est décidément aussi grand qu'on le décrit.

Entre la figure absolue de son père à Winterfell et la légende de Ser Barristan Selmy à Port-Réal, le Jeune Loup parviendrait-il un jour à trouver sa place et à montrer le sens de l'honneur qui était attendu de lui? Difficile de prétendre même seulement suivre des modèles de cette envergure, difficile de ne pas s'imaginer rester dans l'ombre de ceux qui précèdent.
Le Nordien avait encore un bon milliard de questions à poser, de multiples interrogations sur sa vie et sur ses exploits, mais également sur ses doutes et ses questionnements lui venant aux lèvres. Mais il avait sans doute déjà trop abusé du précieux temps du Capitaine de la Garde Royale, alors il se contenta de paroles plus sobres, pour laisser tout loisir au chevalier de clôre ici leur échange s'il en ressentait le besoin.

-Converser avec vous est vraiment riche en enseignement, Ser. Vous avez été très généreux avec moi en m'accordant un peu de votre temps.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine de la Garde Royale
avatar
Capitaine de la Garde Royale
Valar Dohaeris

Ft : Ian McElhinney
Multi-Compte : Tywin Lannister - Catelyn Stark - Barbara Bracken
Messages : 106
Date d'inscription : 10/03/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Jeu 20 Avr - 12:17

I love the name of honor more than I fear death.

An 298 - Lune 10- Semaine 2



Robb Stark & Barristan Selmy

Le Hardi baissa la tête, touché par le compliment de Robb à son égard concernant son honneur et sa droiture. Naturellement, il n’était pas sourd ni aveugle ; il voyait et savait bien que beaucoup parmi le vaste monde chantaient ses actes et le portaient en haute estime… Cela l’avait toujours gêné car, en homme humble et loyal, il n’avait fait là que son devoir et non pas dans le but de se couvrir de gloire. Un tel motif n’apporte en général jamais rien de bon de toute façon. En cela, les Nordiens sont loin des brutes sanguinaires bien trop souvent imaginées par les peuples du Sud. La plupart des hommes désirant devenir chevalier le font juste pour ensuite pouvoir se targuer du titre ronflant de « Ser » devant leur prénom. Il n’y a là nul honneur, loyauté ou altruisme dans cette démarche, lui qui a toujours considéré la chevalerie comme un rang noble, où les vertus telles que vanité, altruisme, servitude, défense et loyauté devraient se trouver en tout homme ayant le titre de chevalier. Les années passant, force lui fut de constater que cela s’estompait de plus en plus chez les nouvelles recrues de la chevalerie. Bientôt, elles disparaîtront à jamais et cela commencera par son propre décès. Aussi, les Nordiens n’ayant pas ce rang de chevalier dans leurs coutumes, Ser Barristan pensait désormais de plus en plus que, par les temps actuels, c’est peut-être bien mieux ainsi et plus honnêtes que de dispenser ce titre au premier venu ou juste parce qu’il est le « fils de… ». Dommage cependant, car pour lui, Robb Stark avait à plus d’un titre les qualités requises pour être un grand chevalier. Il n’en dit toutefois rien au jeune homme, qui semblait tout à sa joie d’avoir pu échanger avec lui. Il esquissa un sourire amical au Jeune Loup :

Il ne m’a pas encore été donné de rencontrer Lord Eddard Stark mais je suis persuadé qu’il doit être un grand homme et un Seigneur aimé sur ses terres, si j’en juge par ce que j’ai appris de et sur vous aujourd’hui.

Un bruit de maille et de bottes l’interpela dans son dos. Il se retourna et vit Ser Mandon Moore, son second, venir vers lui portant un parchemin déplié. Il reporta son attention sur Robb Stark pour prendre congé de lui :

Ce fut un plaisir, Robb de la Maison Stark. Ma porte vous ai grande ouverte si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Puis il inclina légèrement la tête en guise de salut à un futur Seigneur du Nord et rejoignit Ser Mandon avant d’aller déjeuner avec ses frères jurés…

© DRACARYS





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 503
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   Ven 21 Avr - 6:10

Robb avait bien compris que Barristan et lui ne seraient jamais sans doute aussi proches qu'il ne l'aurait souhaité, au vu de l'immense respect qu'il lui inspirait. Il ne reprochait pas intrinsèquement au Stark d'après pris les armes contre les Targaryen, mais n'en demeurait pas moins infiniment fidèles aux Dragons, qui semblaient occuper toute sa vie. Quoi qu'il en soit, savoir que de telles personnes existaient dans la réalité, et pas seulement dans les contes de chevalerie qui avaient bercé son enfance auprès d'Aegon ou dans ces contrées Nordiennes qu'il ne voyait qu'en rêve, apportait au Jeune Loup un réconfort incommensurable qu'il ne s'attendait pas à ressentir. Il y avait eu les légendes de sa jeunesse, il y avait la figure absolue du seigneur son père, là-bas à Winterfell, mais enfin Robb avait sous les yeux une personne réelle, dont il pouvait constater l'existence par sa propre expérience. Comparé à Ser Barristan, l'aura de Lord Stark, aussi imposante fût-elle et si impressionnante pût-elle être pour celui qui devait lui succéder, n'était presque pas réelle, trop lointaine.

Oui, le gouverneur du Nord était sans conteste profondément aimé de ses vassaux et des roturiers qu'il avait sous sa protection. Et cela ne rendait d'ailleurs la future tâche de Robb que plus difficile encore. Que faire pour se montrer à la hauteur de lui? S'il avait grandi auprès de sa famille, à Winterfell, la quête aurait déjà été ardue pour lui, mais ici dans cette ville sudière si loin des siens, elle semblait à peine accessible. Aucune difficulté ne lui enleverait la détermination d'essayer, celle qui se lisait aisément dans ses yeux d'un bleu profond, elle ne ferait que le retarder tout au plus. Il avait un long, un très long chemin à parcourir jusqu'à pouvoir enfin mériter son foyer et son nom, et qu'importe que ce fût injuste, il accomplirait cette route, dût-il la finir pieds nus et épuisé.

C'est alors que le Nordien, faisant face au Hardi, vit l'un des membres de la garde s'avancer dans le dos de Ser Barristan, sans doute pour une affaire importante relative à leurs responsabilités. Ne se trouvant pas face à un supérieur dans le sens hiérarchique, Robb ne fit pas ce pas en arrière qu'il avait tant pris l'habitude d'exécuter en présence de la famille royale, cependant il recula légèrement le buste comme pour ouvrir l'espace qui n'était jusqu'alors que réservé à la conversation entre lui et le chevalier au nouvel arrivant. Le devoir ne prend jamais de repos pour ceux qui ont reçu le manteau des mains du Roi.

Barristan étant arrivé à cette conclusion bien plus rapidement que lui évidemment, se retourna vers lui afin de prendre congé. Sa dernière phrase mentionnant le soutien qu'il ne manquerait pas de lui apporter en cas de besoin émut le Nordien, qui se jura bien de s'en souvenir aussi longtemps qu'il vivrait. Son frère de l'été ne pouvait rêver meilleur protecteur à ses côtés.

-Le plaisir est mien, Ser Barristan le Hardi. J'espère rester longtemps digne de l'honneur que vous m'avez fait avec cet échange.

Il lui rendit son inclinaison respectueuse de la tête, restant quelques secondes de face tandis qu'il regardait le Capitaine de la garde royale se détourner pour vaquer à ses occupations. Après un court instant, il tourna également les talons, mais pas pour cherhcer un déjeuner pourtant mérité.
Robb descendit la volée des marches qui le mena du sommet du rempart au même champ de tir sur lequel son échange avec le Hardi avait commencé, quelques temps plus tôt. Ses muscles légèrement reposés par cette calme promenade en compagnie du chevalier mais son esprit plus vif et volontaire encore, le Jeune Loup se saisit du même arc ainsi que d'un carquois de flèches avant de se placer sur le pas de tire comme il l'avait fait auparavant, reprenant son entraînement avec un acharnement et cette détermination qui toujours luisait dans son regard. Une après l'autre, les flèches volaient pour toucher leur cible.

Robb ne serait sans doute jamais à la hauteur du seigneur son père, ou des chevaliers qui marquaient les légendes comme Ser Barristan l'avait d'ors et déjà fait de son vivant. Mais, ni l'exil forcé à Port-Réal, ni sa situation d'otage royale, ne l'empêcherait d'essayer, de toutes ses forces. Qu'importe que l'histoire dit qu'il échoua, tant qu'elle admettrait qu'il avait jeté dans la bataille honneur et courage.



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: “I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
“I love the name of honor more than I fear death.” [PV Barristan Selmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: