RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 5 Mar - 17:37




An 295, Lune 10, semaine 1

Jorelle, sa jeune sœur, dormait paisiblement et Dacey veillait sur elle. Assise sur le bord de la fenêtre pour savourer la fraîcheur de la nuit et observer les personnes qui passaient devant l'auberge, l'héritière de l'Île aux Ours se sentait, pour la première fois de la journée, rassurée. La capitale avait donné une très mauvaise impression à la jeune femme du Nord, rien que pour la température beaucoup trop élevée à son goût. Ici tout était différent, tant les habitations que le comportement du peuple, pour ne pas citer le garde qui les avait envoyées dans un bordel au lieu d'une auberge. On dit souvent que le Nord est austère, mais pour elle c'était totalement faux, les coutumes n'étaient seulement pas les mêmes. Dacey pensait à sa patrie et à ses autres sœurs qui étaient restées à l'Île aux Ours, s'imaginait ce qu'elle serait en train de faire si elle était restée chez elle. Puis finalement, la fatigue commença à se faire ressentir et elle alla rejoindre sa sœur pour ne se réveiller qu'au petit matin. 

À son réveil, Jorelle avait filé alors qu'elles avaient convenu qu'aujourd'hui, elles iraient demander audience auprès de Robb Stark. La maison Mormont servait la famille Stark, mais pour elle, c'était bien plus qu'un serment, elle respectait cette famille honorable, et même si Ned Stark avait banni son oncle Jorah, elle ne lui en tenait pas rigueur. C'était son oncle qui avait fait une erreur, emportant par la même occasion le nom de sa famille dans le déshonneur, pas l'inverse. Bien décidée à tenir ses propres engagements, elle enfila une robe toute simple, attacha la ceinture sur laquelle elle accrochait souvent sa masse d'armes, mais pour cette fois elle opta pour son épée. Elle camoufla des couteaux dans ses bottes, les manches de sa robe, ainsi qu'un qui retenait ses longs cheveux bruns. Puis pour finir, elle décida de prendre une cape sur laquelle était brodé l'emblème des Mormont. Pour le coup, elle ressemblait à une vraie femme de l'Île aux Ours, hormis qu'elle ne portait pas son armure et sa masse d'armes. Il ne fallait pas exagérer non plus, elle allait rencontrer son futur suzerain et non combattre des fers-nés. 

Après être arrivée devant le pont-levis qui gardait le donjon rouge, elle tomba sur la garde du guet de la veille et, comme pour se venger de l'affront qu'il avait commis, elle lui ordonna, sans le ménager et comme elle savait si bien le faire, d'aller demander à Robb Stark si celui-ci accepterait de venir la rejoindre dans la cour extérieure. Reconnaissant son emblème, il lui proposa de rentrer dans la forteresse, mais Dacey n'en démordait pas. Finalement, ce fut lui qui plia à sa requête et elle n'avait plus qu'à attendre, ignorant si l'héritier accepterait sa demande, mais elle était prête à attendre la journée entière et à revenir le lendemain.

Il y avait beaucoup de personnes autour d'elle, mais elle ne s'intéressa à aucune, préférant se concentrer sur les lieux. Avec de telles murailles, l'Île aux Ours ne craindrait plus d'être attaquée par les fers nés et les sauvageons. Avec de telles murailles, elle ne serait peut-être pas devenue une guerrière, nul besoin d'utiliser les armes avec de telles protections. Sortant un des couteaux de sa manche, elle se mit à le tourner avec ses deux mains, cela lui permettait d'occuper son esprit et surtout son temps. Le couteau était à l'image des poupées pour les dames, jamais elle n'avait eu de poupée, non ce genre de jouet n'appartient pas à l'Île aux Ours. Dans ce lieu, c'est la survie qui passait avant tout et pour survivre, il fallait savoir se battre

Elle se demandait bien ce qui se passerait durant cette entrevue, si bien sûr elle avait lieu. Est-ce que Robb Stark ressemblait à son père ? Est-ce qu'il possédait le caractère d'un loup ou celui d'un dragon ? Car il ne fallait pas se leurrer, le jeune homme avait grandi auprès des Targaryens et non auprès des siens, et surtout, il avait évolué dans un univers différent, le donjon rouge n'a pas les mêmes règles que Winterfell, ni même du Nord. Mais la principale question était de savoir si l'héritier élevé loin du Nord ferait un bon suzerain pour cette contrée ? Dacey s'interrogeait peut-être un peu trop, mais elle pensait à l'avenir. Elle espérait réellement pouvoir dire à son retour que Robb Stark n'avait pas oublié d'où il venait.

Le temps semblait filer à grande vitesse tandis que son regard se perdait dans l'horizon et qu'elle faisait toujours tournoyer le petit couteau. Elle ne faisait même plus gaffe aux regards interrogateurs qui se posaient sur elle, se doutant qu'ils étaient tous surpris de voir une femme armée. Puis, d'un coup, un jeune homme lui fit face et la sortit de ses rêveries. Arrêtant immédiatement de jouer avec son couteau, celui qu'elle reconnut comme Robb Stark par sa ressemblance avec sa mère, s'approchait d'elle. N'ayant jamais appris à s'incliner,  sa mère estimait qu'il y avait bien d'autres choses à enseigner à ses filles. Alors, pour montrer son respect, elle accompagna ses paroles en inclinant la tête :

- C'est un honneur d'être en votre présence et je vous remercie d'avoir accepté de venir à ma rencontre !

Elle se doutait bien qu'il n'eût peut-être, jamais croisé une femme portant une épée, comme ceux qui les entouraient, mais elle espérait qu'il ne la jugerait pas trop vite, comme elle le ferait pour lui. Dacey le regardait droit dans les yeux, cherchant sûrement à voir si elle pouvait lire les réponses aux questions qu'elle se posait dans son regard.




made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 5 Mar - 18:57

Cette nuit là, le jeune Robb Stark avait mal dormi, à plusieurs reprises éveillé par des cauchemars à répétition. Ces derniers tournaient toujours autour des mêmes problématiques: Sa famille à Winterfell, sa crainte de ne pas être accepté à son retour dans le Nord...Rien de nouveau pour lui sous le soleil du Sud.
Cependant, cette journée allait être beaucoup plus novatrice que prévue. En effet, la pupille du Nord était encore en train de tenter de grignoter quelque chose quand il entendit quelques coups vigoureux à sa porte. Après avoir donné l'autorisation d'entrer, Robb découvrit un garde, ce qui eut le mérite de le surprendre.

-J'ai été mandé par Madame Dacey Mormont, qui vous demande si vous acceptez de bien vouloir la rejoindre dans la cour extérieure.

Le garde se retira sans attendre de réponse, tandis que le jeune Robb sentit très distinctement son sang se glacer dans ses veines, comme si l'un de ses cauchemars venait tout juste de se réaliser. Il avait beaucoup entendu parler des Mormont, honorable famille Nordienne qui plaçait la bravoure à un tel niveau d'exigence que les femmes et jeunes filles combattaient et dirigeaient aussi bien, voire mieux, que les hommes de l'Île aux Ours. Peu de familles dans le Nord pouvaient se targuer d'un tel prestige, et de là venait toute la soudaine crainte du jeune garçon.

Les Mormont étaient particulièrement loyaux envers la famille Stark, Robb ne l'ignorait pas. Mais ils valorisaient les compétences et le courage sans doute avant la naissance. Comment une femme d'une telle droiture pouvait trouver en lui, élevé par les Dragons loin du Nord, le suzerain qu'elle était sans doute venu chercher?

Cherchant à maîtriser ce brusque accès de panique et à se calmer, Robb termina rapidement de se vêtir, recouvrant sa veste brodée au sombreloup des Stark par une cape nordienne ajustée par deux lanières de cuir se croisant sur son torse. Après s'être accordé deux minutes pour se donner une nouvelle contenance, il quitta sa chambre en direction de la cour extérieure.

Alors qu'il s'avançait vers cette rencontre, un millier de sentiments semblaient se battre en même temps sous le crâne de ce jeune garçon de 13 ans qui allait devoir prouver à une guerrière accomplie qu'il pouvait être digne de confiance. Mais au delà de cette angoisse qui s'estompait au fur et à mesure de ses pas, une certaine joie semblait se montrer. Si l'héritière de l'Île aux Ours souhaitait le rencontrer, pouvait-il penser que le Nord voyait encore en lui l'héritier de son honorable père? De plus, au delà de tous les enjeux politiques autour de cette rencontre, il ne pouvait s'empêcher de ressentir un peu de plaisir à rencontrer une compatriote Nordienne.

Robb déboucha rapidement sur la cours extérieure, arrivant face à une femme en robe portant sur sa cape les armoiries des Mormont. N'ayant pas de doute sur l'identité de son interlocutrice, il s'approcha d'elle, attendant qu'elle le remarque, ce qui ne se fit pas attendre. Cette dernière rangea un petit couteau avec lequel elle semblait jouer -ce qui permit à Robb de remarquer l'épée à son côté, bien qu'il fit en sorte de ne pas attarder son regard dessus pour ne pas lui laisser penser qu'il désapprouvait- et inclina la tête dans sa direction. Le Jeune Loup fut presque surpris par l'affabilité de ses premières paroles, ne s'attendant nullement à tant de déférence. Il n'en oublia pas pour autant ses bonnes manières, et courba le buste devant Dacey Mormont avec tout le respect dont il était capable, avant de prendre la parole à son tour.

-Lady Mormont, c'est vous qui me faites honneur en vous intéressant à moi.

Robb n'était pas sûr d'avoir un jour pensé une phrase plus que celle-ci. Il avait imaginé une rencontre comme celle-ci des années durant, et il lui semblait qu'il s'agissait du premier des pas qui devaient le ramener à Winterfell, là où aurait du toujours être sa place. Une infime, minuscule partie de lui, celle qui était restée un petit enfant, aurait presque voulu enlacer Dacey Mormont. A la place, il reprit de nouveau la parole.

-Votre présence m'honore, ma Dame. J'espère de tout coeur être à la hauteur de vos attentes.

Sans trop avoir voulu le faire directement, Robb n'en venait pas moins d'évoquer ce qu'il supposait être la raison de cette rencontre. Il avait conscience depuis son enfance que le sang de Ned Stark ne serait pas suffisant pour prendre sa suite à Winterfell. Pas dans le Nord, où si la loyauté des familles Nordiennes était chose connue, elles n'en valorisaient pas tout autant le mérite, et la valeur. Il semblait donc normal qu'elles souhaitent connaître ce jeune Loup élevé parmi les Dragons. Etait-il encore un Stark? Pourrait-il comprendre le Nord et le diriger comme son père? Autant de questions que Robb avait pu se poser lui même, et qu'il ne reprochait donc à personne d'autre de se poser.

Sa seule certitude étant qu'il ferait tout pour être digne de son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Sam 1 Avr - 17:28




An 295, Lune 10, semaine 1

L'héritière de l'Île aux Ours avait beau observer les lieux qui l'entouraient, il était certain qu'elle n'aimait pas Port-Réal, cela ressemblait à son propre enfer. Le Nord lui manquait tellement et elle espérait bêtement que Robb puisse lui rappeler ce qu'elle avait laissé derrière elle pour quelques mois. Il est vrai que son futur suzerain avait grandi au Donjon Rouge, mais n'avait-elle pas le droit d'espérer ? Il restait le fils de Ned Stark. Après tout, elle n'avait jamais connu Jeor Mormont et pourtant, beaucoup prétendaient qu'elle avait hérité de son caractère, il pouvait en être de même pour celui qu'elle venait voir.

Depuis des années, elle parcourait le Nord comme porte-parole de sa mère, celle-ci estimait que Dacey devait connaître les maisons du Nord, qu'il n'y avait pas de meilleur moyen pour être un bon dirigeant, la jeune dame de l'Île aux Ours s'était donc pliée à ses souhaits et avait appris à être plutôt diplomate, bien sûr ce mot n'a pas le même sens dans le Nord que dans le reste de Westeros, car Dacey comme la plupart des Nordiens, ne disait jamais une phrase qui voulait dire autre chose, non la franchise faisait partie de leur caractère et il fallait s'y accoutumer.  Robb fonctionnait-il aussi ainsi ? Elle était certaine d'obtenir très vite la réponse. D'ailleurs, il ne fallut pas longtemps au jeune Stark pour venir la rejoindre, elle fut étonnée, car une part d'elle avait pensé qu'il ne viendrait pas la rencontrer. C'était encore une preuve qu'il ne fallait pas émettre de jugement avant de connaître une personne. Comme beaucoup des enfants Stark, il avait hérité des traits de Tully, c'était comme pour narguer le Roi qui avait exterminé cette famille après le sac de Port-Réal. En tout cas, ce furent ses premières pensées en le voyant, sa ressemblance avec sa mère et surtout le fait qu'il était encore bien jeune. Mais après tout, à son âge, elle combattait déjà les Fer-nés et les sauvageons. Ses mots si bien employés lui venaient bien plus de Jorah qui de sa propre mère, c'était ses années en tant qu'émissaire de la famille qui lui avait permis de les mettre en œuvre et encore aujourd'hui cela lui servait lors de ce grand voyage dans le sud auprès de sa soeur, Jorelle.

-Lady Mormont, c'est vous qui me faites honneur en vous intéressant à moi.

Le terme s'intéresser lui fit relever un sourcil. Il était normal qu'elle vienne le voir, il était l'héritier d'Eddard Stark et serait surement amené un jour à tous les diriger. La loyauté des Mormont envers les Stark était bien connue, Dacey était prête à mourir pour eux, si bien sûr, il continuait à servir les principes des anciens dieux et les valeurs Nordiennes.

-Votre présence m'honore, ma Dame. J'espère de tout coeur être à la hauteur de vos attentes.

Se montrer diplomate, voilà ce que Dacey devait faire, elle en avait aucun doute, mais d'un certain sens, elle voulait aussi prouver à Robb que ce n'était pas en espérant être à la hauteur des familles Nordiennes qu'il obtiendrait leurs allégeances, non, il n'y avait aucun doute qu'il allait devoir faire ses preuves par ses actions bien plus que par des beaux discours.

- Vous êtes l'héritier d'Eddard Stark et c'est surtout à la hauteur de cet homme que vous devez arriver. 

Ses yeux se braquèrent dans ceux de Robb. La franchise Nordienne était surement connue même dans le sud, c'était bien pour ça que beaucoup les qualifiaient de sauvage, pour tout dire la maison Mormont était même souvent comparée au peuple libre d'au-delà du mur de par leur façon d'agir. Une remarque dont Dacey ne tient rigueur, préférant cent fois agir ainsi que de devoir se retrouver sous le joug d'un homme.

- L'heure n'est surement pas venu de parler de ce sujet, il n'y a que dans le Nord que vous pourrez faire vos preuves auprès de votre peuple et montrer vers qui va votre allégeance véritable entre les Loups et les Dragons. Après une légère pause, elle ajouta : je parais sûrement brusque en vous parlant ainsi, mais croyez-moi certains Nordiens seront surement encore moins tendres que moi, vous devez vous y préparer

Dans le fond, elle ne voulait pas se montrer hostile, pour dire vrai, elle était même plutôt amicale en restant honnête. Son regard se porta une nouvelle fois sur les grandes murailles, cette protection inconnue sur l'île et l'air de son visage se fit plus douce. 

- Pour tout, vous avouez, je comprends qu'après des années passées en ce lieu vous l'estimer comme votre foyer, votre situation est bien délicate et vous porter rigueur de votre statut d'otage serait très malvenue, ce n'est pas de votre ressort si vous êtes loin du Nord. 

Elle ignorait s'il pensait que Port-Réal était son foyer, mais après tout n'avait-il pas connu que ce lieu ? À sa place, si elle s'était retrouvée loin de l'île-aux-ours, élevée depuis le berceau dans un autre lieu, surement aurait-elle pensé ainsi. Après tout, le Nord était une terre étrangère pour Robb.




made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 2 Avr - 11:03

Robb avait manifestement commis une grossière erreur dès sa première prise de parole, chose que Lady Mormont était décidée à ne pas lui laisser passer. Sa réponse ne fit pas attendre, légèrement cinglante. Se montrer à la hauteur de son honorable père avant tout. Aucune parole ne ferait changer les peuples Nordiens d'avis à son sujet, seuls ses actes en étaient susceptible.

Le Jeune Loup accusa le coup en silence, faisant en sorte de ne laisser passer aucune émotion sur son visage. Il aurait dû s'en douter, les familles du Nord se moquaient éperdument de sa bonne volonté ou de ses tourments intérieurs. Elles voulaient le fils d'Eddard Stark, pas un louveteau indécis élevé par les Dragons dans une capitale sudière qui ne ressemblait en rien à Winterfell. Inutile d'évoquer à haute voix combien il était difficile d'imaginer un jour se montrer à la hauteur d'un tel homme, à plus forte raison quand on ne le connaissait pas, et qu'on n'avait pas eu d'autre modèle que les Targaryen. Les Mormont étaient particulièrement loyaux envers les Stark, mais aucun nom, si prestigieux fût-il, ne les protégerait contre les raids de Fer-Nés et de sauvageons.

Lady Mormont précisa que les Nordiens ne seraient pas tendres avec lui, en tout cas certainement pas avant qu'il eût prouvé sa valeur après de chacun d'entre eux. Robb était donc coincé. Il était toujours coincé dans son statut d'otage et de pupille, et il ne pensait pas que le Roi Rhaegar ne libérerait de ses obligations à Port-Réal alors qu'il n'avait que 13 ans, bien qu'il fût presque un homme fait. Il subirait donc les mépris des sudiers et des Nordiens encore quelques années, en attendant qu'il puisse enfin se prouver -mais comment?

Comme pour contrebalancer la cruelle vérité, le visage de la jeune Nordienne se fit plus doux et ses paroles plus compréhensives, mais le ton avait d'ors et déjà été donné. Si Robb s'était imaginé attendu et acclamé à son retour à Winterfell, cela n'avait jamais été de toute façon que dans ses irréalistes fantaisies. Il n'était pas le fils prodigue providentiellement revenu pour sauver la terre de sa famille. Il portait le nom d'un loup, et son peuple s'attendait à ne retrouver qu'un inoffensif chiot, sans crocs ni griffe.

Le jeune Robb, malgré son émotion, parvint à rester impassible et à ne rien laisser passer. Le Nord se moquait bien de ses tourments, il requérait force, honneur et courage, rien d'autre n'était nécessaire pour vivre au coeur de l'hiver.
Il laissa passer quelques courtes secondes de silence, le temps d'être certain d'avoir le parfait contrôle de sa voix, tout en sachant parfaitement qu'aucune de ses paroles ne pourrait convaincre la femme de l'Île aux Ours, et qu'il n'était en mesure de ne produire aucune action.

-J'ai conscience qu'aucune de mes paroles ne sera en mesure de vous rassurer sur mes capacités à égaler le seigneur mon père. Quant à mes actions, vous ne voyez devant vous qu'un jeune lord élevé dans les terres du Sud et qui ne connait rien à l'hiver ni à Winterfell. Qu'importe à quelles circonstances reviennent la responsabilité de ma présence en ces lieux, le Nord a besoin d'un leader capable de faire face aux sauvageons, aux Fer-Nés, à l'Hiver et à ce qu'il cache. Vous ne pouvez pas vous permettre de douter de moi, qui doit prendre ce rôle après quelqu'un comme Eddard Stark.

Il ne signifiait pas du tout par sa dernière phrase que Dacey Mormont devait lui accorder sa confiance aveugle, mais au contraire c'était à lui de se montrer à la hauteur, et le Nord n'avait pas le loisir de douter éternellement de celui qui devait en prendre la tête. Dans l'immédiat, comme l'avait dit l'Ourse, il ne pouvait rien offrir en termes d'actes, et ses paroles n'avaient aucune valeur. Il ne disposerait donc que d'une fenêtre de temps très limitée au moment de son retour à Winterfell pour faire ses preuves, bien qu'il ignorât encore comment.

-Port-Réal n'est pas mon foyer, Lady Mormont. Vous dire que j'ai connu autre chose serait vous mentir, et je vous dois la vérité. Mais ce n'est pas pour autant que j'identifie cette ville à un quelconque foyer. Tout comme pour vous je suis un Dragon potentiel et pas assez Loup, ici au Donjon Rouge je suis trop Loup et certainement pas assez sudier. Ma seule maison est Winterfell, même si j'ai conscience que je devrai la mériter.

Robb laissa à son tour son regard vagabonder sur les murailles de la vie. Avait-il connu autre vue? Non. Rêvait-il d'autre chose? Oui. Il en rêvait depuis qu'il était en âge de comprendre les regards de commisération mêlée de mépris qu'il croisait sur son chemin, ou pourquoi il avait déclenché des cris d'orfraie le jour où, quand il n'avait pas quatre ans, il avait appelé le Roi "Père" avant de comprendre qu'il ne faisait pas partie de la famille auprès de laquelle il se trouvait pourtant en permanence.

Le Nord ne pouvait pas se permettre de douter de celui qui siège à Winterfell. Pas là bas, pas dans ce royaume de l'Hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 9 Avr - 18:12




An 295, Lune 10, semaine 1

Malgré les péripéties de sa vie, Dacey ne regrettait rien, même la trahison de Jorah, car après tout ce n'était pas la sienne. La jeune femme lui en voulait encore d'avoir bafoué les anciens dieux pour une femme qui ne le méritait pas. Comment avait-il pu vendre des esclaves sans penser aux répercussions sur sa famille ? L'aînée des Mormont s'était promis de ne jamais agir ainsi, de toujours agir avec honneur et loyauté, de placer son bonheur après celui de son peuple. Oui, la jeune femme serait capable de sacrifier sa vie pour le bien commun, en tout cas celui du Nord. C'était ainsi que les anciens dieux l'avaient façonnée et il arrivait souvent que Jorelle signifie qu'avec tous les idéaux de sa soeur, cela faisait d'elle une moralisatrice, capable de bien signifier quand une personne avait agi à l'encontre des valeurs nordiennes. Cette forte personnalité mélangée à son physique imposant en vue de sa taille et son arme fétiche, il apparaissait clairement pourquoi la gent masculine pouvait craindre les réactions de l'oursonne et évitait de la traiter comme une chose fragile, d'ailleurs, c'était le cas avec toutes les femmes Mormont, leur légende les suivait à la trace.

Telle une ourse, Dacey pouvait se montrer aussi maternelle qu'impitoyable et là face à Robb, ses deux traits de sa personnalité firent son apparition. Se montrant d'abord honnête sur sa condition et le fait qu'il allait devoir faire ses preuves s'il voulait être soutenu par les maisons Nordiennes, mais que surtout, son modèle devait être le suzerain actuel. Eddardreprésentait à la perfection toutes les valeurs qu'appréciaient Dacey, l'honneur, l'amour de sa famille et surtout sa ferveur vers les anciens dieux. Pour lui, elle irait combattre, car elle savait qu'il n'irait bafouer les valeurs Nordiennes avec Robb cela ne pouvait pas être ainsi, elle ignorait de quel bois il était fait. Finalement, après avoir été un peu cinglante, elle se laissa aller à un peu plus de douceur. Oui, l'Ourse Protectrice pouvait aussi comprendre son attachement aux Targaryen, Port-Réal fut le seul foyer qu'il avait connu à ce jour. Le silence s'installa quelques secondes avant qu'elle puisse voir la réaction de Robb.

-J'ai conscience qu'aucune de mes paroles ne sera en mesure de vous rassurer sur mes capacités à égaler le seigneur mon père. Quant à mes actions, vous ne voyez devant vous qu'un jeune lord élevé dans les terres du Sud et qui ne connait rien à l'hiver ni à Winterfell. Qu'importe à quelles circonstances reviennent la responsabilité de ma présence en ces lieux, le Nord a besoin d'un leader capable de faire face aux sauvageons, aux Fer-Nés, à l'Hiver et à ce qu'il cache. Vous ne pouvez pas vous permettre de douter de moi, qui doit prendre ce rôle après quelqu'un comme Eddard Stark.

IIl parlait bien, même trop bien, dans le Nord, il n'y avait que la force qui s'imposait et face à son impassibilité, Dacey se retrouvait un peu perdu. Encore une fois, elle vint à se dire que c'était à son jeune âge et surement qu'il n'était pas simple de s'imposer face à une femme qui appartenait à cette vie qui lui avait été arraché et surtout face à une Mormont, si du moins, il connaissait ce qui se disait autour de cette famille. En tout cas, il reconnaissait ses failles et ce qu'on attendait du suzerain du Nord, preuve qu'il y avait bien un peu de loup en lui. Dacey était véritablement prête à lui laisser une chance de faire ses preuves, comme il est amené à tous de le faire.

-Port-Réal n'est pas mon foyer, Lady Mormont. Vous dire que j'ai connu autre chose serait vous mentir, et je vous dois la vérité. Mais ce n'est pas pour autant que j'identifie cette ville à un quelconque foyer. Tout comme pour vous je suis un Dragon potentiel et pas assez Loup, ici au Donjon Rouge je suis trop Loup et certainement pas assez sudier. Ma seule maison est Winterfell, même si j'ai conscience que je devrai la mériter.

Sa place n'était vraiment pas simple, quand elle pensait à Theon Greyjoy, il semblait mieux traiter que Robb en ce lieu et pourtant, Theon était arrivé à Winterfell en véritable Fer-nés, ce fut donc un effort des Stark pour pouvoir, le laisser, vivre auprès d'eux, à l'inverse Robb était arrivé bébé. Oui, Dacey ne comprenait pas ce rejet des sudistes envers Robb. Elle l'observa regarder les murailles, comme elle-même l'avait fait et signifia :

- C'est l'héritage du Nord que vous devez mériter, non le faite de concevoir Winterfell comme votre maison.

Il n'y avait aucun doute pour Dacey que les Stark seraient plus que ravie de retrouver cet enfant qu'on leur avait arraché. S'il s'était retrouvé à être le deuxième fils, le Nord se poserait moins question, le véritable souci était bien qu'il était l'héritier légitime d'Eddard Stark.

- Si les anciens dieux font de vous, notre prochain suzerain, je vous serais loyale, la maison Mormont a prêté serment aux Stark et vous restez l'héritier d'Eddard Stark, mais cela ne m'empêche pas de craindre le futur, votre proximité avec les dragons pourrait, vous poussez à vouloir les soutenir s'ils se retrouvent en danger, alors que votre place première serait de penser à la protection du Nord avant tout. Si le Nord doit se battre à nouveau, cela devrait être pour protéger les nôtres, non pour rentrer dans les jeux politiques du sud.

Pour Dacey, il était certain qu'un conflit referait son apparition, elle avait grandi dans un monde où il fallait lutter pour rester en vie, elle avait connu le pire côté de l'avidité des hommes. L'envie du pouvoir attire bien des maisons, et même si elle avait vécu de loin la rébellion de Robert, il n'en restait pas que personne n'était en sûreté d'une nouvelle rébellion. Réellement, c'est ce revirement qu'elle craignait le plus, Dacey ne rêvait pas de paix, elle savait très bien que son souhait ne serait jamais réalisé, mais elle ne voulait pas s'embarquer dans une guerre qui n'appartenait pas au nord. Pour elle, un Roi ou un autre sur le trône, rien ne changerait sur son île, de toute façon. Finalement, pour détendre l'atmosphère, elle vint à changer de sujet :

- J'ai entendu dire qu'il y avait un Barral en ce lieu ?



made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Lun 10 Avr - 10:36

Mériter l'héritage du Nord. Bien sûr, le jeune Robb en avait conscience depuis presque toujours. La plupart des nobles de bonne famille voyaient leur héritage tomber entre leur main sans que rien d'autre que leurs noms leu confère toute la légitimité nécessaire pour prendre leur place. Ce ne serait pas le cas du Jeune Loup, qui devra sans doute batailler de nombreuses années pour faire accepter sa suzeraineté.
Y avait-il des familles dans le Nord qui souhaitait sincèrement que, à sa place, ce soit son jeune frère Bran qui prenne la suite de Lord Eddard? Ou encore que le contrôle du Nord soit complètement retiré à la famille Stark au profit d'une nouvelle lignée? Robb n'était qu'un jeune garçon, et s'il avait tout fait pour compenser sa présence dans le Sud par des connaissances théoriques, aucun livre de mestre ne pouvait lui apporter cette réponse. A quoi songeaient les Nordiens comme alternative s'il s'avérait que l'héritier élevé chez les Dragons n'était pas à la hauteur de leurs attentes? Et comment prouver sa valeur avant de prendre la suite de son père, quand des manoeuvres sont encore possibles? Robb ne posa aucune de ces questions à voir haute, Dacey n'y répondrait sans doute pas et verrait très probablement dans ces doutes une autre preuve de sa faiblesse, hors il ne pouvait pas se permettre de paraître faible. Lady Mormont semblait déjà penser qu'il était beaucoup trop sudier pour prendre la suite d'Eddard Stark, et il ne pouvait se permettre de perdre le soutien de l'Île aux Ours. Un jour, un membre de la famille royale -il ne se souvenait plus lequel- lui avait dit que de sa part sa position de pupille du Roi, il aurait toujours le soutien de la Couronne dans le Nord. Robb savait pertinnement que, si cela partait d'un bon sentiment de la part des Targaryen, cela n'avait aucune valeur. S'il ne pouvait pas rallier les Mormont, les Bolton, les Karstark, alors il valait mieux pour le Nord et sa gouvernance qu'il se rompe le cou à cheval avant de franchir le Neck.

C'est alors que Dacey évoqua les Anciens Dieux, manifestement seuls à pouvoir la convaincre qu'il était digne des responsabilités qui l'attendaient. Robb, bien que profondément dévoué aux croyances de sa famille, n'était pas sûr de comprendre ce que l'Ourse entendait par là. Les Anciens, contrairement aux Sept, ne s'adressaient pas aux mortels via des intermédiaires qui se chargeaient de rendre leur volonté intelligible pour les simples humains. Ils s'exprimaient via le chuchotement des feuilles, par les notes du vent dans le bois, par ces sons si discrets et normaux que peu y prennent garde. Se souciaient-ils seulement, ces Dieux, de qui gouvernait le Nord? Tenaient-ils à voir les Stark conserver les terres ancestrales des barrals, ou se moquaient-ils de choses si terrestres? Se souciaient-ils de Robb, qui n'avait pour seul interlocuteur qu'un barral isolé dans le Sud sous lequel il était le seul à prendre encore place?

-J'ignore quel signe des Ancienx Dieux en ma faveur vous attendez, Lady Mormont. J'aimerais moi aussi recevoir cette certitude d'être digne du seigneur mon Père. Mais je ne l'attendrai certainement pas pour tenter de vous prouver, à vous ainsi qu'à toutes les autres familles du Nord, que je suis digne de la tâche qui m'incombe. Nos terres ne peuvent se permettre de voir un faible et ignorant prendre place à Winterfell, pas avec ce que cache l'Hiver.

Mais Lady Mormont ne se souciait pas que des Dieux, ce qui n'étonnait guère le Jeune Loup qui avait toujours entendu parler des femmes de l'Île aux Ours comme de grandes guerrières. Sa proximité avec les Dragons lui faisait craindre qu'il ne s'implique trop dans les possibles conflits de la Couronne, entraînant le Nord dans des risques inconsidérés. Robb haussa légèrement les sourcils de surprise. Ainsi on le prenait vraiment pour un Dragon...

-La dernière fois qu'un Stark a franchi le Neck de son plein gré, ce fut dans une rébellion qui, bien que justifiée par les infamies des Targaryen, s'est soldée par une défaite et a été lourde de conséquences. Je suis une illustration vivante de ces conséquences, et ma vie ne ressemble pas à ce qu'elle devrait être pour cette raison précise. Vous pouvez me penser trop sudier pour Winterfell ma Dame, mais s'il-vous-plaît ne me croyez pas assez stupide pour tout risquer sans bonne raison. Le Nord a beau faire partie des Sept Couronnes, elle n'en demeure pas moins une terre à part, avec ses propres pensées, ses propres valeurs. C'est d'ailleurs pour cela que de voir son héritier élevé dans le Sud vous effraie tant, n'est-ce-pas?

Robb dit ici une infime pause, le masque d'impassibilité qu'il était parvenu à garder jusque là se fissurant quelque peu, pour laisser échapper un inextricable noeud de sentiment, fait de détermination et de volonté de courage, mais aussi d'un peu de tristesse.

-Vous craignez que ma proximité avec les Dragons, avec le Prince Aegon n'obscurcisse mon jugement. Je le vois pourtant autrement, comme un moyen d'aider à la stabilisation des Sept Couronnes et à celle du Nord avant toute chose. J'ai vécu mon enfance en compagnie de celui qui montera un jour sur le Trône de Fer. Cela me semble au contraire un atout pour la paix de nos terres de savoir que les Targaryen tiennent en estime celui qui dirige Winterfell. Même si je sais combien cela vous répugne sans doute, et combien cela répugne les Nordiens, je choisis de vous le dire car je crois cela vrai. Je ne parle pas d'oublier ce qu'ils ont fait au Nord et à ma famille, cela m'est de toute façon parfaitement impossible, j'en suis une conséquence moi-même.

Il venait de prendre un risque en disant cela à Lady Mormont, qui n'avait pas plus de raison qu'aucun Nordien de porter les Dragons dans son coeur. Mais le Jeune Loup était parfaitement sincère et ne pouvait pas le cacher. Sa proximité avec Aegon était un gage de paix et non de guerre pour le Nord. Port-Réal et Winterfell seraient capables d'échanger sans la rancoeur qui serait restée en raison des actions des Targaryens envers les Stark. La Couronne avait été la plus grande menace pour le Nord ces dernières décennies, à l'exception des Fer-Nés, qui sont cependant une menace depuis toujours ou presque. Quant à l'idée de courir au secours d'Aegon en cas de problème...Robb ne s'inquiétait pas outre mesure pour son frère de l'été, qui de toute façon en cas de conflit serait capable de lever un ost conséquent sans l'aide de Winterfell. La paix était ce qui comptait.

C'est alors que Lady Mormont lui demandait s'il y avait véritablement un barral au Donjon Rouge. Robb comprenait sa question, la présence d'un arbre-coeur au centre du culte des Sept pouvait sembler étrange, d'autant plus que presque tous les barrals sudiers avaient été abattus par les Andals. Il hocha donc la tête:

-Il n'y a pas de barral au sens où vous l'entendez sans doute, en revanche il y a un bois sacré. il n'est pas très visité car il y a peu de Nordiens ici, mais il est toujours présent malgré l'implantation des nouveaux dieux. Je m'y rends souvent. Suuhaitez-vous que je vous y conduise ma Lady?



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 16 Avr - 14:25




An 295, Lune 10, semaine 1

Il lui était impossible d'expliquer son lien avec les anciens dieux, contrairement avec la religion des sept, cette religion était plus personnelle. Nul besoin d'un homme souhaite entre leur voix, ils donnaient des signes à chacun de leurs enfants. Dacey n'avait jamais mis en doute leurs existences, ils étaient ses protecteurs, ceux vers qui elles se tournaient quand elle avait besoin de se confier ou bien comme avant son départ de l'île-aux-ours de demander protection pour sa famille. Bien sûr, face à la folie des hommes, ils ne pouvaient rien faire, mais la vie dans le Nord avait permis à tous ceux qui croyaient en eux, d'être plus forts, plus humbles et surtout tourné vers l'autre, rejetant tout esclavagiste et surtout mettant un point d'honneur à ne jamais remettre à doute sa parole et de bien servir ses invités. Oui, c'était l'enseignement de cette religion qui rendait le Nord si différent du reste de Westeros. Malheureusement pour Robb, les anciens n'avaient pas leur place dans le sud, il n'avait pu ressentir ce lien si spécial, mais elle ne doutait pas qu'à son retour à Winterfell, il comprendrait. Finalement, après avoir parlé des dieux, Dacey vint à parler de sa plus grande crainte. Combattre pour une cause qui ne concernait pas le Nord et la réponse de l'héritière du Nord su la convaincre qu'il savait où il mettait les pieds et ne prendrait pas de décision irréfléchie. Alors quand Robb lui demanda s'il avait bien compris ce qui l'effrayait, elle hocha simplement la tête humblement.

Doucement, elle vit son masque d'impassibilité se briser pour laisser la place à ce qu'il faisait de lui un bon Nordien s'il se servait des caractéristiques qui ressortaient de son visage. Ce n'est pas qu'elle détestait les Targaryen, elle ne les connaissait simplement pas, cette famille vivait trop loin de chez elle pour qu'elle les estime. Pour les habitants de l'île aux ours, il n'y avait que le Nord et les Starks qui comptaient, car ils partageaient la même vie et le sens du devoir, mais Robb soulignait bien sa proximité avec Aegon, pour lui c'était plus un signe de paix, mais Dacey ne connaissait pas la paix et n'y croyait pas. Elle pouvait se tromper, mais ce lien si fort qui existait entre eux pourrait soit se consolider si Aegon demandait l'aide du Nord et que Robb acceptait ou bien se briser si celui-ci refusait. Finalement, la simple réaction de la Mormont fut d'annoncer :

- Au moins, le sud n'a pas fait de vous un petit con, prétentieux.

De la pure franchise Nordienne. Oui, malgré sa vie dans le Sud, Robb pouvait devenir un bon Nordien s'il s'en donnait la peine, elle n'avait aucun doute là-dessus. Surtout que d'une certaine façon, il était resté accroché à Winterfell et avait bien pensé à ce qui l'attendait en ce lieu. Voulant changer de sujet, ne voulant pas parler davantage de politique, elle demanda si c'était vrai qu'un Barral se trouvait à Port-Réal.

-Il n'y a pas de barral au sens où vous l'entendez sans doute, en revanche il y a un bois sacré. il n'est pas très visité car il y a peu de Nordiens ici, mais il est toujours présent malgré l'implantation des nouveaux dieux. Je m'y rends souvent. Souhaitez-vous que je vous y conduise ma Lady?

Il était plaisant d'entendre que Robb se rendait souvent dans ce bois sacré, soulignant qu'il semblait attaché à la religion du Nord. De par son appartenance à la famille Tully, par le biais de sa mère, il aurait été totalement possible que le jeune homme se tourne exclusivement vers les sept, mais cela ne semblait pas être le cas. 

- Volontiers.

Un léger sourire avait parcouru son visage si souvent sévère, tandis qu'elle avait commencé à avancer auprès de lui. D'un geste habituel, elle refit glisser le couteau, caché dans sa manche jusqu'à sa main, pour le faire tourner entre ses deux mains. Il fallait le dire qu'il lui arrivait le plus souvent d'avancer ainsi pour faire des rondes sur l'île-aux-ours qui de faire de véritable promenade. Quand, ils eurent gagné le bois sacré, un endroit qui semblait sorti tout droit d'un rêve, elle n'aurait jamais cru que celui-ci soit si beau, s'imaginant les septons détruire cet endroit qui représentait l'ancienne religion, sa religion. Là, elle évoqua sans aucune crainte :

- Cela fait un peu plus de deux mois que j'ai quitté le Nord et je n'ai pas eu l'occasion de pouvoir prier depuis.

Non qu'elle sentît la présence des anciens dieux, mais c'était un lieu apaisant, loin de l'étouffement qu'elle avait ressenti depuis son arrivée à la capitale. Finalement, son coeur se serra, tandis qu'elle apercevait le Barral. Il ne restait qu'un simple tronc. Se mettant à genoux, elle posa sa main au centre et lui murmura un simple "désolé", un geste qui prouvait son allégeance et surtout son attachement à ses dieux. Levant le regard vers Robb, elle demanda d'une voix calme :

- Il n'y a rien d'étonnant de le voir dans cet état, un mestre vous a raconté la raison d'un tel châtiment, j'imagine !


made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Lun 17 Avr - 13:06

Robb avait manifestement fait mouche dans ses dernières paroles. Il avait dressé un rapide portrait de la situation du Nord à son sujet, soulignant que c'était parce que cette région était très différente du reste des Sept Couronnes que sa présence en atant que pupille à Port-Réal inquiétait autant les seigneurs et dames de la région, et Dacey Mormont avait hoché la tête. Qu'importe, après tout. Il leur prouverait, il leur montrerait. La tristesse du Jeune Loup avait brièvement laissé la place à une détermination brûlante. Il prouverait à toutes ces personnes qui ricanaient dans leurs demeure sur le louveteau appelé à les gouverner un jour, que ses crocs étaient aussi violents qu'attendus de lui. Un Loup qui grandit loin de sa meute ne devient pas un dragon, ni même un chiot. Il ne revient simplement que plus fidèle encore à son clan, plus prêt encore à la défendre, avec crocs et griffes.

Oui, il leur montrerait. Après tout, de qui avait-il à recevoir des leçons? Il n'était pas lié au Donjon Rouge de par sa propre volonté. Ni les Nordiens regrettaient qu'il prenne la place du seigneur son père, alors c'aurait dû être à eux de porter la rebéllion comme cela aurait dû être! Ils regrettaient leur futur suzerain? Baste! Ils n'avaient alors que le seigneur qu'ils avaient créé de leurs mains aussi sûrement que Rhaegar Targaryen lui-même.

Toutes ces vives pensées furent interrompues en l'espace d'une seconde par la dame de l'Île aux Ours, qui suspendit toute cette colère en une seule phrase. Un petit con prétentieux. Robb, toute rage envolée, sourit largement en riant tout bas. Aucune lady sudière ne se serait adressé à lui de cette manière, même une femme qui ne l'appréciait pas. Non, dans le Sud on utilisait de belles phrases élégantes pour dire aussi bien les louanges que les insultes. Robb aurait hypocrite de dire qu'il ne maîtrisait pas ce language, après tout il était un enfant du Donjon Rouge aussi sûrement que les princes et princesses de la lignée Targaryen. Mais contrairement à l'un d'entre eux, entendre parole si franche fit infiniment plaisir au Jeune Loup, qui retrouvait l'hônneté que l'ont prêtait aux peuples du Nord. Dans la bouche de Dacey Mormont, cela équivalait sans doute à une reconnaissance provictoire de sa légitimité à régner un jour sur Winterfell. Le visage du jeune Robb resta donc illuminé quelques instants par ce léger rire, expression empreinte à la fin de joie et d'humour, mais aussi d'un indéniable soulagement.

C'est à ce moment qu'elle lui demanda s'il y avait un barral en ces lieux, et l'Ourse sembla contente de voir que cela le souciait lui aussi. Elle recommença à jouer avec son couteau comme avant qu'elle le remarque plus tôt, tandis qu'ils entraient ensemble dans le Donjon Rouge, le Nordien lui indiquant la voie vers le bois sacré.

Dire que cela était un lieu important pour Robb serait un doux euphémisme. Il y avait passé tant d'heures, soit à s'y cacher, soit à y chercher le réconfort qu'il ne trouvait pas à la Cour. Il se doutait intérieurement qu'il était loin d'avoir tout compris à la religion des Anciens Dieux telle que devait la révérer le seigneur son père ou encore Lady Mormont -comment aurait-il pu, dans cette ville sudière acquise aux Sept depuis si longtemps? Mais Robb ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait compris ce qui différenciait les Anciens Dieux des Nouveaux: Cette relation personnelle, cette présence infime mais constante, cette sensation de toujours quelqu'un, quelque chose nous écoute.

Après lui avoir expliqué qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de prier depuis son départ du Nord, elle s'agenouilla vers le barral mutilé. Le Jeune Loup avait l'habitude de cette vision, mais cela devait sans doute être très bouleversant pour elle, comme en témoigna son "désolée" à son attention.

A sa suite, Robb mit un genoux en terre devant le barral, imitant le geste de la guerrière. Il laissa planer un long silence recueilli, plongé dans ses pensées sans même avoir eu conscience que Dacey lui avait posé une question directe. Au bout d'un certain temps, il finit par dire à voix basse:

-Vous devez trouver que cela n'est qu'une pâle copie du culte que vous connaissez dans le Nord...Et vous avez bien raison. Les Anciens Dieux ont été oubliés ici, et ce bois n'est plus visité que part quelques curieux et par moi. Dans de telles conditions, comment penser qu'ils ont encore du pouvoir dans ces contrées? Comment penser qu'ils peuvent même nous entendre d'ici?

Robb était du genre à croire que les Dieux ne tiraient leur pouvoir que de la foi des humains. Mais qui priaient encore les anciennes divinités des Premiers Hommes ici? Peut-être l'avaient-ils oublié lui aussi, prisonnier d'une capitale dragon où ils étaient impuissants.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Ven 21 Avr - 11:50




An 295, Lune 10, semaine 1

[size=13]Outre les souvenirs de raids, des temps passés auprès de sa famille ou à apprendre à se battre, Dacey gardait aussi les instants auprès du Barral de l'île-aux-ours dans son esprit. Il était celui qui la connaissait le mieux, celui à qui elle avait confié tous ses doutes, ses espérances et surtout ses craintes. Jamais, Dacey ne s'était permis de le faire face à ses soeurs, son rôle d'ainée était de les protéger et pour cela, elle ne devait pas faillir. C'était donc auprès des anciens qu'elle se laissait aller quand l'envie lui en prenait. Le Barral était tel un ami dans son coeur, un ami plus précieux que toute la richesse de Westeros, un ami qui lui manquait autant que les siens à ce jour. Se retrouver dans un bois sacré était fort apaisant, mais de voir un simple tronc à la place d'un arbre coeur lui déchira le coeur, c'était comme voir les morts de son peuple face au Raids. S'agenouillant face à lui, elle posa sa main au centre et lui murmure un désolée, non pour les anciens dieux, mais bien pour le Barral qui a péri sous la hache des Andals. Cet instant ne dura pas longtemps, mais semblait l'avoir coupé du monde environnant, juste au moment où elle posa une question à Robb et remarqua en tourna la tête qui se tenait près d'elle dans la même position. Son esprit semblait lointain, ce qui donna l'occasion à Dacey d'observer davantage ses traits de son visage. Catelyn Stark tuerait pour être sa place, elle en avait aucun doute. La famille était importante pour elle, comme pour beaucoup de maisons Nordiennes. D'un coup, Robb annonça à voix basse :

-Vous devez trouver que cela n'est qu'une pâle copie du culte que vous connaissez dans le Nord...Et vous avez bien raison. Les Anciens Dieux ont été oubliés ici, et ce bois n'est plus visité que part quelques curieux et par moi.  Dans de telles conditions, comment penser qu'ils ont encore du pouvoir dans ces contrées? Comment penser qu'ils peuvent même nous entendre d'ici?

L'atmosphère était calme et Dacey l'avait écouté avec attention. Celle qui était souvent vue comme une guerrière redoutable, crainte de la gent masculine, se révélait être aussi une personne apaisante quand l'occasion s'y prêtait. Gardant un visage aux airs pensifs, elle répondit : 

- Ils ne le peuvent pas, ils ont perdu leurs yeux qui pleurent du sang. Pour s'imposer les Andals, ont coupé le maximum de Barrals qu'ils ont pu et sans la protection de nos dieux ont triomphé sur les premiers hommes. Le Nord est le seul royaume ou la religion des sept n'a pas pu s'imposer. Les anciens dieux ont besoin des Barrals pour communiquer avec les vivants, ses racines sont profondes et protègent notre terre. Le bois sacré de Port-réal est apaisant, tels ceux du Nord, mais les anciens n'y sont pas présents. 

Ce n'était que la simple vérité, les yeux des arbres coeurs avaient été le moyen aux anciens de voir le monde et pour les vaincre, les Andals n'avaient trouvé que cette solution. Dacey n'était pas le genre de fanatique à vouloir voir sa religion suivie par tout le monde, non ce n'était pas le style des anciens, mais elle restait tout de même dubitative face aux sept qui avait besoin d'objet du culte et de si grand édifice pour imposer leur puissance face à tous. Le jour précédent, elle s'était rendue à septuaire de Baelor avec Jorelle, et tout ce qu'elle conclus s'était la pauvreté qui entourait cette religion qui elle semblait si riche. Aucun lien existant avec la mère nature, alors qu'aux yeux de Dacey, la nature restait  la maitresse de cette terre.

- Vous savez à mon arrivée, j'ai été impressionner par les murailles me disant que si l'île aux ours avait de telle protection, la vie serait bien différente en ce lieu, mais je préfère devoir me battre pour survivre que de me retrouver emprisonner derrière de tel mur sans pouvoir agir. 

Son regard se portait droit devant elle quand elle avait dit cela. En disant cela, elle voulait lui faire comprendre qu'elle n'enviait pas sa situation et surtout ne lui portait pas rigueur pour un fait qui ne venait pas de sa personne. Le roi Rhaegar tenait le Nord en otage en garder l'héritier près de lui, elle n'avait aucun doute là-dessus, mais cela voulait aussi dire que la paix du Roi dont certains pouvaient évoquer n'était qu'une apparence. Finalement, elle retourna le visage vers Robb et décida de lui donner un conseil sans lui imposer d'être ainsi, mais que s'il y réfléchissait pourrait lui obtenir l'allégeance des maisons les plus honorables du Nord. 

- La maison Mormont est aimée de son peuple, car outre montrer notre qualité de guerrière, on a surtout prouvé qu'on se sacrifiait pour eux sans le moindre doute. Un grand guerrier n'est pas celui qui gagnera le plus de combats ou laissera le plus de corps dans son sillage. Un grand guerrier est un homme qui se bat sans volonté de pouvoir, mais bien de protection et pour ma part, je pense qu'il est de même pour un grand chef.


made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Dim 23 Avr - 8:54

L'Ourse, qui s'était montrée au début de leur rencontre âpre et nullement prête à laisser passer la moindre erreur, semblait maintenant beaucoup plus douce. Sans doute Robb l'avait-elle temporairement convaincue, ou du moins la proximité de l'arbre-coeur du Donjon Rouge la rendait-elle plus encline à la compassion. Quoi qu'il en soit, le Jeune Loup avait pris place à ses côtés, touché tout comme elle par le bois sacré, celui qui l'avait tant de fois accueilli depuis qu'il était en âge de tenir sur ses jambes.

Mais bien sûr, Dacey ne pouvait que lui confirmer ce qu'il savait déjà, à savoir que dans les terres du Sud, les Anciens Dieux avaient perdus leurs yeux et qu'ils étaient donc impuissants à leur venir en aide. Le Nordien le savait déjà plus ou moins, mais se l'entendre confirmer par une femme qui connaissait infiniment plus ce culte que lui lui fit tout de même un choc au coeur. Cela voulait-il dire que toutes ses prières, ses demandes, ses doutes, étaient non seulement restées sans réponses, mais de plus que les Dieux de son père ne les avaient même pas entendues? Robb sentit s'abattre sur ses épaules une solitude plus grande encore que celle à laquelle il était d'ors et déjà familier. Le silence se faisait plus violent encore.

Le Nordien fut incapable de répondre à Dacey, l'émotion l'ayant saisi à la gorge et lui retirant toute voix. C'était ridicule, il le savait déjà plus ou moins depuis longtemps après tout! Mais l'entendre la voix d'une femme du Nord rendait cette réalité plus actuelle, plus cruelle aussi. Il n'y avait personne pour accompagner ses pas à Port-Réal à part son ombre lupine, personne pour entendre sa voix maintenant étranglée.

Robb prit le temps de reprendre le contrôle de son corps,regardant fixement devant lui comme s'il cherchait à s'échapper de ce lieu en se réfugiant en lui. Un jour, bientôt peut-être, il rentrerait chez lui, et pourrait confier au barral de Winterfell tout ce qu'il avait vécu loin de ses terres et loin des siens.
Il envisagea l'espace d'une seconde de s'ouvrir à Aegon, son plus proche ami et confident, de ce qu'il vivait aujourd'hui. Mais il n'était pas certain qu'il comprendrait, quand même son attention et son affection lui avait permis de grandir en ces lieux. Sans doute devrait-il attendre son retour.

C'est alors que Lady Mormont repris la parole, évoquant les murailles qui dans un premier temps lui avait fait tant envie. Robb tourna légèrement la tête vers elle pour lui montrer qu'elle avait toute son attention, sans lâcher l'horizon du regard. L'île aux Ours était connue pour être l'une des cibles préférées des Fers-Nés, pas étonnant que des murailles fût les bienvenues là bas!

-Je ne pense pas que ce sont les murailles qui empêchent d'agir, Lady Mormont. Je pense que c'est seulement la manière d'agir qu'a choisi la famille Targaryen, qui ne combat pas une menace si intense et longue que vous sur l'île aux Ours. Ils ont été des conquérants, mais maintenant c'est une famille royale, qui doit pouvoir se permettre de se protéger sans agir. Je suis persuadé que votre utilisation de murailles serait bien différente, et ne retirerait bien aux capacités de combat pour lesquelles les Mormont sont tant louées.

Tout n'était qu'une question de politique et de représentation plus que de stratégie militaire, au final. Les Targaryen ne pouvaient pas se permettre de donner l'impression de lutter pour conserver leur capitale, tandis que les Mormont tiraient leur prestige de cela précisément.

Robb tourna enfin le regard vers la guerrière quand il sentit les yeux de cette dernière posés sur elle. Il soutient de ses yeux bleus l'attention de la Nordienne, qui semblait plus douce que le regard inquisiteur qu'il avait du subir durant les premières minutes de leur rencontre. Pas que le Jeune Loup le lui reprochait, au contraire. Il savait à quel point les familles du Nord avaient besoin de la certitude qu'il n'était pas devenu un Dragon.

Le jeune homme hocha lentement la tête en écoutant Dacey, ayant parfaitement conscience de l'importance de ces paroles. Le pouvoir n'existe que pour protéger les siens, cela était une vérité à laquelle il était prêt à adhérer sans la moindre réserve après tout. Il ne pouvait d'ailleurs pas imaginer le seigneur son père avoir le moindre goût pour le pouvoir, lui qui avait dû protéger les restes de famille déchirée après la rébellion du Cerf.

-Si l'on ne se bat pas pour les siens, alors ne sert à rien de se battre. Souffrir pour les autres est la seule bonne raison de souffrir. Vous avez bien raison à ce sujet Lady Mormont, et je ne doute pas que c'est une pensée que la vie elle-même vous a inscrite dans les veines. J'entends bien me battre pour les miens, pour tous le peuple du Nord. Après tout c'est bien le minimum que je dois à ceux qui ont fait confiance à ma famille depuis si longtemps pour les protéger.

Le Jeune Loup marqua un instant de silence, reportant son regard sur l'horizon lointain. Il lui semblait qu'il se passerait des décennies avant qu'il soit capable de prouver aux Nordiens qu'ils pouvaient lui faire confiance. Peut-être ne le feraient-ils d'ailleurs jamais, persuadés jusqu'à son dernier souffle qu'il était un Dragon sous la fourrure.

-Ce sera à eux de décider si je suis digne d'eux, si je me montre à la hauteur de leurs exigence. Qu'importe mon nom, c'est la seule chose qui compte.

Que ferait-il si, malgré tous ses efforts, le Nord continuait de le refuser? Il ne pourrait pas garder le pouvoir malgré sa légitimité par le sang, la région resterait instable pour son plus grand malheur. Il n'aurait donc certainement pas trente ans pour faire ses preuves, et peut-être rien ne sera jamais assez. Prendrait-il alors le noir pour débarrasser sa lignée de son embarrassante présence, laissant à son jeune frère Bran la responsabilité de Winterfell? Disparaitrait-il simplement de la circulation, partant vagabonder en Essos pour ne plus être une gêne?



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 834
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Lun 24 Avr - 22:08




An 295, Lune 10, semaine 1

Les anciens dieux étaient les prémices de tout à Westeros, comme les enfants de la forêt et les dieux de la neige et de la glace. C'était son père qui lui avait parlé de ces derniers, sur la grève glacée, ils suivaient ce culte en plus de ceux des anciens, voulant se protéger de ce qui venait de la glace. Réputée fille d'ours, jamais elle ne mentionnait son véritable père, un ancien chef sauvageon qui avait fui le peuple libre et avait trouvé refuge sur l'ile-aux-ours. Jeor Mormont l'avait laissé s'installer dans les bois, loin de tout village, une vie solitaire où il n'avait pour simple compagnie un grand chien blanc venu des mêmes terres que lui. À l'image de Dacey, il n'était pas un homme à parler de sa vie, mais lui raconter des histoires du peuple libre et de ses légendes, il le faisait sans soucis. C'était un homme qui évolua dans l'ombre, ne dévoilant jamais le lourd secret des femmes Mormont, pour lui la simple chance de voir Dacey grandir lui suffisait. De toutes les filles de Maege Mormont, elle était l'une des seules à avoir connu son géniteur et pour dire, petite, elle avait cru qu'il était le père de chacune d'elles, emmenant même Jorelle et Lyra le voir et pour l'amour de sa fille, il se comporta tel un père pour toutes. C'était certes un sauvageon, mais il n'était guère différent des habitants de l'ile-aux-ours, s'étant toujours battu pour la servit. En y réfléchissant, d'une certaine façon, Dacey et Robb avaient une chose en commun, un peuple étranger à leurs yeux qui était pourtant leur famille.

Dans le calme du bois sacré de Port-Réal, la guerrière se montra plus douce, étant plus apte à laisser une chance à Robb. Après avoir échangé sur l'arbre-coeur et l'absence des anciens dieux dans le sud, L'ourse se retrouva étonnée du discours de Robb par rapport aux murailles. Jamais, elle n'aurait cru l'entendre dire que les Mormont étaient loués pour leur capacité aux combats, surtout à Port-Réal. Ne sachant répondre à ce genre de compliment, elle se décida tout simplement à lui donner un conseil, comme elle aimait si bien le faire. Les valeurs Nordiennes étaient très importantes pour elle, Dacey se battait pour elle, surtout en vue de l'action de Jorah qui apporta le déshonneur sur la famille. Il avait vendu des vies pour son propre gain, ou était le sacrifice dans tout ça ?

-Si l'on ne se bat pas pour les siens, alors ne sert à rien de se battre. Souffrir pour les autres est la seule bonne raison de souffrir. Vous avez bien raison à ce sujet Lady Mormont, et je ne doute pas que c'est une pensée que la vie elle-même vous a inscrite dans les veines. J'entends bien me battre pour les miens, pour tous le peuple du Nord. Après tout c'est bien le minimum que je dois à ceux qui ont fait confiance à ma famille depuis si longtemps pour les protéger. Ce sera à eux de décider si je suis digne d'eux, si je me montre à la hauteur de leurs exigence. Qu'importe mon nom, c'est la seule chose qui compte.

Pour le coup, Robb avait réellement réussi à la persuader par ses paroles, non que cela remplaçait les actions, mais au moins, il parlait davantage en Nordiens qu'en Sudiste. Son visage resta sérieux, mais était tout sauf menaçant quand elle annonça d'un ton serein :

- Vous parlez en véritable Nordien en cet instant.

Ceci était prononcé avec sincérité. Elle n'imaginait pas la famille Royale penser ainsi, comme l'avait bien souligné Robb, il ne pouvait pas se permettre d'agir, car cela serait prouvé que leur pouvoir était contesté. Un silence s'installa entre eux, quand d'un coup, elle serra davantage le couteau dans sa main non posée sur le tronc, des bruits de pas arrivaient vers eux. En vue de son enfance, il lui était normal de se préparer à combattre, furtivement, elle jeta un regard un arrière et rangea directement le couteau dans sa manche à la vue du garde qui l'avait accueilli auparavant. Se levant, le garde était stoïque, mais ne semblait pas tout à fait à son aise.

- Lady Mormont. On m'envoie vous dire que votre soeur, Jorelle Mormont vient d'être arrêté pour avoir usé de la force contre un garde.
- Qu'avait-il fait ?

Jorelle était imprévisible, mais il n'irait pas attaquer sans bonne raison. Oui, il avait dû se passer quelque chose, un événement qui avait poussé sa soeur à réagir comme les Mormont savaient si bien le faire.

- Rien...un souci avec un homme du peuple, une histoire...qui...ne concernait pas votre soeur. C'est de sa faute... Lady, votre soeur...

Son regard était devenu très froid, tandis qu'elle se rapprocha fortement du garde, pour lui dire d'un ton sec et sans aucun doute dans sa voix :

- Sur les anciens dieux, je jure que si l'un de vous à toucher à un seul de cheveux, je m'occuperais moi-même de vos cas. Emmenez-moi à elle.
- Non, mais...
- Emmenez-moi à ma soeur, je ne le répéterais pas.

À l'inverse du garde, Dacey avait appris à commander dès son plus jeune âge, s'étant même retrouvé à la tête de la maison à l'âge de sept ans tandis que son cousin et sa mère étaient partis combattre auprès de Robert Baratheon. Le garde accepta donc de l'escorter, ressentant une certaine crainte des réactions de la Mormont. Là-dessus, Dacey se tourna vers le jeune Stark :

- Je me vois forcer d'écourter notre ballade, mais nous aurons l'occasion de nous revoir.

Très en colère, il lui était impossible de se montrer plus docile, même si elle savait qu'il n'y était pour rien, mais là, elle se faisait du souci pour Jorelle et il était certain que si elle voyait la moindre blessure sur sa cadette, ils passeraient tous un mauvais moment



made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 835
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   Mar 25 Avr - 7:13

Le Jeune Loup avait parlé avec toute la sincérité dont il était capable, quand il s'était exprimé, tant au sujet des murailles que du fait de diriger, dans le Nord. Il ne pensait pas comme les Targaryen, pour qui leur sang valyrien était la seule légitimité dont ils avaient besoin pour s'asseoir sur le Trône de Fer. Les peuples du Nord n'avaient jamais pensé ainsi. Ils avaient certes accordés aux Stark la responsabilité des les conduire, mais avant tout de les protéger. Le trône de l'hiver n'avait été acquis à la famille au sombreloup que parce qu'elle avait cesse prouvé son dévouement à l'égard de chacun d'entre eux. S'ils n'étaient pas à la hauteur, ce pouvoir pouvait leur être repris, et la Couronne ne pourrait rien y faire.

Et que Dacey lui dise qu'il parlait en Nordien émut le jeune garçon au delà de toutes proportions. Par cette seule phrase, elle montrait à Robb, qui n'était alors âgé que de 13 ans, que tout était possible. Que s'il se battait avec suffisamment de coeur et de conviction, il pourrait être reconnu comme digne de prendre la suite du seigneur son père à Winterfell. Bien sûr, ce ne serait pas facile. Dacey Mormont n'avait après tout montré dans un premier temps que réserve à son encontre, et elle avait bien raison. Mais la détermination paierai. Le Jeune Loup en était maintenant certain.

Robb allait répondre au grand compliment que venait de lui faire Lady Mormont, quand en tournant la tête dans sa direction, il aperçut le garde de tout à l'heure. Se demandant dans un premier temps ce qu'il pouvait bien faire ici, dans le bois sacré, ses interrogations furent vite remplacées par d'autre quand il annonca à la guerrière de l'île aux Ours que sa soeur Jorelle avait été arrêtée. Le Nordien ignorant tout des vraies raisons de la présence des Mormont à Port-Réal, il ne fut pas surpris d'apprendre que Dacey n'était pas venue seule, mais l'idée que la garde ai arrêté une femme de la noblesse était surprenante. Lady Jorelle devait avoir considérablement échauffé quelqu'un pour en arriver à une telle extrémité.

Dacey sembla d'ailleurs absolument certaine qu'il y avait une bonne raison pour que sa soeur ce soit comportée de cette façon. Son autorité naturelle semblait clouer le pauvre garde sur place qui tentait en vain d'objecter. Robb avait beau connaître un peu Lady Dacey maintenant, il restait sans voix devant tant de charisme. Entre ses mains, l'île aux Ours ne semblait pas courir le moindre risque.

Leur entretien se terminerait donc de cette façon, certes peu orthodoxe. Mais Dacey devait rejoindre sa soeur dans les plus bref délais. S'inclinant légèrement en signe de respect et d'approbation, il dit:

-Bien sûr, prenez donc soin de votre soeur lady Mormont. Je ne doute pas que nous nos reverrons, que ce soit ici dans le Nord. Vous saurez toujours où me trouver.

Le Jeune Loup resta encore un bon moment dans le bois sacré après le départ du garde suivi par Dacey. Agenouillé devant le tronc unique du barral, il était en proie à une profonde réflexion, se repassant en boucle dans sa tête la rencontre qui venait d'avoir, et qui le remplissait à la fois de respect pour la guerrière du Nord, d'espoir pour son avenir dans le Nord, et de détermination. Un jour, oui un jour, il serait le Seigneur de Winterfell dont le Nord avait besoin.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] L'Ourse protectrice et le jeune Loup Feat Robb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins
» Chasse, jeune loup ; chasse... [Forêt de Belgrade, Chayana]
» Les souvenirs sont tes faiblesses. Que la force soit avec toi, jeune Padawan |Feat Padawan Québécoise|
» ♠ Le loup est un agneau.
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: