RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, l'Ouest et les IDF ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Sam 4 Mar - 12:59

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Tout était calme dans le château, les brumes entouraient le château de Roche-aux-runes tandis que l'héritier du seigneur des lieux se préparait pour une matinée de chasse. Le Royce était un adepte de la fauconnerie, trouvant réconfort et calme dans cet exercice. Ils possédaient plusieurs faucons et en avaient même fait cadeau d'un à une de ces anciennes servantes Roynar dont il avait apprécié la présence durant plus de deux ans. En tout cas, ce matin-là, Andar avait décidé de partager un moment avec ses faucons et surtout un moment ou toute charge serait loin de son esprit, ne se retrouvant qu'avec une seule obsession, celle d'observer ses oiseaux volés. Il n'y avait pas plus belle vision pour lui, le chevalier pouvait passer des heures à voir ses animaux évolués dans les airs, puis le lien qu'existait entre eux lui était indescriptibles. Ensemble, ils gagnaient une liberté qui ne leur appartenait pas réellement, mais rien que de ressentir cela quelques heures pouvaient leur permettre de se rebooster jusqu'à la prochaine chasse en haut vol. 

Il pouvait arriver que Robar l'accompagne, mais cette fois-ci, il n'y avait que ses gardes et son soigneur qui viendrait avec lui. Tous savaient le calme que recherchait Andar dans ces moments précis, ce fut donc en silence que tous, ils quittèrent le château. Le chevalier se trouvait sur son étalon noir. Entouré d'un tel paysage d'apaisement et de mystère, provoqué par les brumes, Andar ne pouvait que se sentir à son aise, un moment précieux à savourer voir la rareté que ceci s'offrait à lui. Finalement, la chasse en haut vol lui apporta la tranquillité d'esprit qu'il recherchait et alors que la fin de la mâtiné se profilait, il regagna Roche-aux-runes.

Beaucoup de choses avaient changé ses dernières lunes, il se retrouvait marié à Alys Grafton, famille fidèle aux Targaryen, mais surtout, il avait appris à apprécier son épouse, ayant découvert une loyauté entre eux qui était bien plus précieuse que l'amour à ses yeux. Puis, savoir qu'elle attendait un enfant lui permettait de se tourner vers l'avenir et de tenter d'oublier les fantômes de passé, même si cela se révélait toujours difficile pour son esprit torturé. D'un certain sens, jamais Andar n'était revenu du sac de Port-Réal, une partie de lui était mort avec ses frères d'armes, laissant place à l'homme d'aujourd'hui. Sa soeur était née durant cette année mouvementée et n'avait au final connu qu'Andar ainsi, pour dire, même ses frères étaient trop jeunes lors de son départ pour se souvenir de l'enfant joyeux qu'il avait été un jour. Ce fut donc le visage fermé, comme à son habitude qu'il alla reconduire ses faucons à la volière. Il avait toute confiance en son soigneur, seulement, il aimait s'occuper de ses oiseaux et alors qu'il déposait le dernier à l'intérieur de la grande cage, il attendit des pas derrière lui et sans se retourner annonça :

- Tu passes une bonne journée, Ysilla ?

Sa soeur était la prunelle de ses yeux, il était décidé à faire le maximum pour la protéger, mais aussi pour la préparer au monde auquel elle se retrouverait confrontée quand viendrait le jour où elle devrait quitter Roche-aux-runes pour prendre un nouveau nom. Sachant qu'à ce moment-là, elle devrait veiller seule sur elle-même.


© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Dim 5 Mar - 12:22

La brume commençait à se lever sur les vallées du Val d’Arryn, la fraîcheur de la matinée m’avait plus d’une fois fait frissonner et j’étais resté prêt de l’âtre flamboyant avec ma septa à broder et à l’entendre me raconter des histoires auxquels je ne croyais plus depuis plusieurs années désormais. Mais cela me permettait de conserver un part d’âme enfantine qui me faisait sourire tendrement quand elle me racontait une histoire que j’avais adoré enfant. Une activité fort féminine et qui était assez rare pour moi. Je ne voyais guère de femme à Roches-aux-Runes, j’étais entouré de mes frères et de mon père. J’étais ce petit joyaux que les Royce protégeait envers et contre tout. Je les aimais plus que tout et je devais bien avouer qu’une présence maternelle ne me manquait pas. Je n’avais jamais connu ma mère mais je ne manquais de rien. J’étais aimée, protégée et choyée par les miens. Et cela ne m’empêchait pas de me comporter en véritable lady digne de mon rang.

Mais finalement au bout de deux heures de broderies et à entendre la voix monotone de la septa, je commençais à m’ennuyer. Mes prunelles noisette se posèrent sur la fenêtre où dehors le brouillard matinale se levait laissant percer les doux rayons du soleil d’été. D’une voix douce, j’interrompis la religieuse pour lui demander si je pouvais prendre congé. Elle commença à bougonner dans sa barbe inexistante mais fini par me laisser sortir. Un large sourire s’installa sur mon visage et je la remerciais chaudement, relevant mes jupes pour me sortir des fauteuils et me glisser dans les couloirs du château. Au détour d’un couloir je croisais Robar. Armée de son sourire charmeur comme à son habitude. Il fit quelques pas avec moi, me comptant ses exploits de la veille sous mon sourire hilare. Je lui répondais de temps à autre, le provocant pour le taquiner. Nos chemins se séparèrent mais il ne put s’empêcher de passer sa main dans ma tignasse brune pour me décoiffer provoquant mon indignation.

Tout en marchant vers l’extérieur, je tentais de remettre les mèches folles de ma chevelure à leur place. Je me vengerais de mon frère, il fallait juste que je trouve l’idée adéquate pour cela. Je sortis dans la cour, où le soleil vint m’éblouir quelques instants, réchauffant ma peau claire. Je me dirigeais vers les écuries, des palefreniers étaient déjà à l’œuvre, brossant des chevaux à l’extérieur, tandis que d’autres nettoyaient les box. Afin d’éviter les salissures, je décidais de passer par la volière, nous avions plein d’oiseau de tailles différentes, ils étaient tous uniques. S’ils certains pouvaient m’effrayer avec leur yeux acérés, je les trouvais majestueux et splendide. Et ils m’arrivaient de regarder mes frères s’entraînaient avec eux, observant leur battement d’aile pour prendre leur envol, leur piquer pour emprisonner une proie entre leur serres.

Une fois sortit dans l’ombre, et je tournais vivement la tête. Andar. Il ne s’était pas retourner pour me reconnaître. Le bruit de mes pas m’avait démasqué. A vrai dire, il n’y avait que deux ladies entre les murs du château familial des Royce. Alys et moi-même. Mais nous n’avions pas la même démarche. Plus jeune, mes pas étaient plus frénétique, plus nerveux, moins assuré. Je m’approchais donc de mon aîné, observant l’oiseau dont il s’occupait.
« Relativement bonne, Septa Ella m’a encore compté une de ses histoires auxquelles je ne crois plus depuis longtemps. Je pense qu’elle ne veut pas me voir grandir et voit toujours la petite fille que j’étais. Et toi ? La chasse a été bonne ? »

Au vu de l’activité qui régnait à l’extérieur, il était partie tôt à la chasse avec des soldats. J’avais appris depuis plusieurs années à reconnaître les différentes activités qui se tramaient selon l’occupation des garçons d’écuries et des soldats de notre maisonnée. Côtoyer des hommes avait ses avantages.


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Sam 1 Avr - 10:54

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Des instants de paix étaient si difficiles à trouver surtout pour un homme tel qu'Andar. Son esprit se battait encore passé et futur, ne pouvait oublier les différentes batailles qui furent les siennes et surtout sa dernière, le sac de Port-Réal. Des images claires dans son esprit, des images d'un Écuyer qui avait disparu en même temps que la famille qui servait. L'alcool était devenu sa meilleure alliée pour pouvoir oublier quelques heures, mais quand il s'agissait de trouver la paix, il se tournait vers la fauconnerie. Un art qui lui permettait d'être lui-même sans songer à la place qui se devait d'être la sienne. Oui, c'était comme si son propre esprit se mélangeait à celui de son rapace et qu'il s'élevait plus haut que le ciel.

C'était donc détendu qu'il revenait de sa partie de chasse de haut vol, comme à chaque fois. Voulant encore savourer quelques instants de bien-être, il s'accorda un petit temps en plus auprès de ses oiseaux, les accompagnant jusqu'à la volière. Normalement, ce rôle revenait à son soigneur, mais il pouvait arriver que l'héritier de Yohn Royce préfère le faire lui-même. Plaçant le dernier des oiseaux, des bruits de pas apparurent derrière lui, des pas très reconnaissables à ses oreilles. Il s'agissait de sa jeune soeur, l'unique fille de la famille. Elle était née durant l'embrasement de Westeros, un petit être pure qui contrastait avec la folie environnante. Malheureusement, la femme du seigneur ne survivait pas à l'accouchement, mais personne n'en porte rigueur à Ysilla, elle devint depuis ce jour, le joyau de Roche-aux-runes. Il n'y avait que ses petits yeux et son sourire bienveillant qui pouvait réussir à sortir Andar de l'ombre dévastatrice du deuil, causer par la fin tragique de la famille Tully. Finalement, tout en restant dans sa position, le chevalier demanda à sa soeur si elle passait une bonne journée.

« Relativement bonne, Septa Ella m’a encore compté une de ses histoires auxquelles je ne crois plus depuis longtemps. Je pense qu’elle ne veut pas me voir grandir et voit toujours la petite fille que j’étais. Et toi ? La chasse a été bonne ? »

Ysilla s'était approché de lui tandis qu'elle lui avait répondu, pourtant, il avait gardé son regard sur son oiseau, caressant sa tête. Dans les faits, il était difficile pour tout habitant du château de voir la jeune fille grandir, car cela sonnait qu'elle devrait bientôt se marier et quitter ce lieu. Andar était préparé à ce jour, mais il ne laisserait pas sa soeur partir avec n'importe qui, non, il fallait que son futur époux prouve sa valeur pour avoir la chance de partager sa vie avec un tel joyau. 

- La chasse a répondu à mes attentes.

Son ton était resté neutre, ne précisant nullement ce qu'étaient ses attentes de base. Dans le fond, tout ce qui comptait pour lui, c'était de pouvoir avoir un moment de paix et non la chasse à la proie en elle-même. Tournant le visage vers sa soeur, son regard se fit plus doux, et même un léger sourire fit son apparition, certes, il ne dura pas longtemps, mais c'était tout de même beaucoup pour Andar.

- Un jour, si tu te lèves assez tôt, je pourrais t'y emmener et voir comment tu t'en sors avec un faucon.

C'était bien loin de la taquinerie, Andar était vraiment prêt à lui apprendre la chasse en haut vol. L'héritier de Roche-aux-runes avait toujours estimé que les femmes valaient autant que les hommes et qu'Ysilla se devait de s'y connaitre autant en politique qu'en broderie. Oui, il ne se leurrait pas qu'une fois loin d'eux, sa soeur devrait s'en sortir d'elle-même et donc devait avoir toutes les cartes en main. Finalement, il lui tendit le bras en demandant :

- Que dirais-tu d'une petite balade ?


© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Dim 2 Avr - 15:37

Andar répondit de façon très neutre à ma question, mais j’avais appris à ne pas faire fi de ce ton qui caractérisait mon aîné. Je connaissais suffisamment mon frère pour savoir que lorsqu’il ne voulait pas s’étendre sur un sujet, cela ne servait à rien de pousser plus loin. Le passé avait parfois de drôle effet sur les gens, et si cela ne m’avait jamais réellement touché et que je ne souffrais d’aucun mal, ce n’était pas le cas de tous. J’ignorais bien des choses sur lui mais je le connaissais assez pour reconnaître son état d’esprit du moment. Alors je n’insistais pas pour lui demander qu’elles aient été ses attentes, ma curiosité n’en fut même pas frustrée. Chacun avait ses secrets, j’avais les miens, mon frère également. Et à mes yeux, il était important de respecter ses secrets, laisser l’intimité de la personne là où elle était et ne pas chercher à savoir plus.

Mon frère se tourna vers moi et sa proposition fit naître une lueur de joie et d’excitation dans mes yeux. Un large sourire vint illuminer mon visage. Je n’avais jamais chassé avec des rapaces, je m’étais contenter de regarder Andar et Robar entraîner les oiseaux dans la cour de Roche-aux-Runes sans jamais participer, sans jamais les accompagner quand ils partaient à la chasse. Pour beaucoup c’était une activité masculine, mais lors de mon voyage dans l’Ouest, j’avais appris que certaine lady pratiquait la fauconnerie. Elles étaient bonnes cavalières et pouvaient ainsi accompagner les hommes à chasse avec leur rapace pour chasser avec eux. On ne pouvait pas dire que j’étais une excellente cavalière, mais je me débrouillais suffisamment pour être à l’aise aux trois allures et contrôler ma monture si cette dernière s’emballait pour n’importe quelle raison. Alors la proposition de mon frère ne pouvait que me ravir.
« Vraiment ?! Tu m’apprendrais ?! J’en serais vraiment enchanté !! »

Ma voix trahissait mon enthousiasme pour la proposition. De plus cela me permettrait de passer plus de temps avec mon grand frère. Entre ses obligations d’héritiers et mes leçons de lady, parfois le temps nous manquait pour se retrouver. J’aimais profiter de chaque moment passer avec lui, discuter, apprendre de ce qu’il avait à m’enseigner. Et sachant qu’un jour, je ne pourrais plus être ici, je voulais profiter de chaque instant car quand mon mariage viendrait, je devrais quitter Roche-aux-Runes pour le fief de mon époux et je ne pourrais plus voir ma famille aussi souvent que je le souhaiterais. Je devrais remplir mes obligations d’épouses et de Dame dans le cas où j’épouserais un seigneur. Je m’étais faite à l’idée et j’étais prête pour cela, mais l’enfant qui mourrait en moi continuait de s’accrocher à des petits moments passé avec mes frères et mon père.

Andar me proposa son bras pour une promenade, et avec un léger sourire j’acceptais la proposition, glissant mon bras au sien. Nous nous mîmes en route, marchant tranquillement. Le soleil venait réchauffer l’air frais du Val et la brise venait faire virevolter mes mèches brunes autour de mon visage. En croisant deux servantes qui discutait à voix basses et cela semblaient fort animé entre elle, et encore plus lorsqu’elles les croisèrent. Cela rappela me rappela une conversation que j’avais surpris, des rumeurs couraient dans le château et je n’avais eu l’occasion de vérifier si cela été vrai.
« Ils se murmurent dans le château que Lady Alys serait enceinte…C’est vrai ? »

J’étais curieuse de savoir si les rumeurs étaient vraies ou non. Je serais plus que ravie pour mon frère et ma belle-sœur si c’était le cas, et j’étais fort excité à l’idée d’être tante et de voir le nourrisson. Alors au fond de moi j’espérais que cela soit vrai.


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Lun 10 Avr - 14:46

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Le sourire d'Ysilla était tel un rayon de soleil, un éclat qui venait briser l'ombre omniprésente qui l'entourait. Passer du temps avec sa soeur était semblable à la fauconnerie dans son coeur, un instant de paix, elle était pour lui la représentation de l'innocence, celle qui s'évertuerait toujours à protéger, même s'il était certain qu'elle avait ses propres armes pour le faire, elle restait sa petite soeur, c'était son devoir de veiller à son bien-être. La proposition de l'entraîner à l'art de la fauconnerie semblait énormément lui plaire et Andar appréciait l'idée de pouvoir lui enseigner la chasse en haut val, comme Yohn Royce l'avait fait avec lui. Son père était moins versé dans l'idée qu'une femme pouvait être à la hauteur d'un homme, mais Ysilla était son unique fille et tout comme ses fils, il était prêt à tout pour lui donner un bel avenir. Surement pour cela qu'il avait refusé une alliance avec les Lannister. Comment sa fille aurait-elle pu être heureuse auprès du lutin ? Un mariage était inévitable, mais cela serait un mariage qui arrangerait autant la famille que celle concernée.

En tout cas, Andar proposa une ballade à sa soeur, voulant profiter de sa personne quelques instants. Les opportunités de temps libres étaient assez rares, chacun avait ses tâches à effectuer. Ils avancèrent doucement, tandis que les rayons de soleil avaient brisé le brouillard. Un doux climat qui était fort plaisant pour leur petit tour. Au loin, des servantes, qui ricanaient à voix basse, avançaient vers leur direction, les saluant en passant, leurs conversations reprirent de plus belle en les quittant. Le chevalier en leva les yeux au ciel. Il était certain que les domestiques étaient si bien traités en ce lieu qu'il était rare de ne pas en voir un sourire. Finalement, Ysilla vint briser le silence qui s'était installé autour d'eux.

« Ils se murmurent dans le château que Lady Alys serait enceinte…C’est vrai ? »

Tournant sa tête vers elle, il prit un air très sérieux, surpris par la question qui venait d'entendre, puis finalement, un léger sourire vint s'installer sur son visage, tandis qu'il formula :

- Si les servantes s'activaient autant au ménage qu'à faire courir des bruits de couloir, le château étincellerait. 

Les rumeurs allaient très vite dans tout fief, mais là, il était étonné de voir le personnel au courant. La nouvelle était encore récente, le Mestre Helliweg, l'homme qui avait été son tuteur durant son enfance et était un excellent médecin, les avait informé de l'état d'Alys alors qu'elle ne se sentait pas très en forme. Ils n'avaient été que tous les trois dans la chambre lors de l'annonce, mais surement que les servantes de sa femme avaient elle-même reconnut les signes et à présent, tout le château semblait être au courant. 

- Nous voulions attendre que la grossesse soit plus avancée pour l'annoncer, Mestre Helliweg dit que durant les premiers mois, il n'est pas rare de perdre l'enfant. Mais normalement dans quelques mois, tu deviendras une tante. 

Et, il allait devenir père, un drôle de sensation. Non qu'il ne se sente pas à la hauteur de sa tâche, mais bien parce qu'au lieu de se remémorer le passé, il se plaisait à songer au futur. N'y avait-il rien de mieux qu'un enfant ? Fille ou garçon, il s'en fichait, tant que l'enfant soit en bonne santé.

- Cela sera étrange d'avoir un bébé au Roche-aux-runes, il n'y en a pas eu depuis ta naissance.

© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Mar 11 Avr - 20:22

Je ne pus m’empêcher de rigoler sur la remarque de mon frère sur les servantes. Elles étaient toujours très imaginatives, mais également sournoise et observatrice. Plus d’une fois, j’en avais surpris à écouter aux portes pour apprendre deux ou trois informations croustillante qu’elles pourraient ainsi répéter et déformer à outrance. Et parfois, elle se perdait dans cette chasse à l’information oubliant leur tâche première. D’ordinaire je ne m’attardais pas sur les rumeurs des serviteurs qui circulaient, mais celle-ci avait titillé mon oreille d’adolescente qui n’avait jamais vu réellement d’enfant. Elle était la petite dernière de sa famille, vu que sa pauvre mère était morte en couche, et elle n’avait pas eu le loisir de serré un petit frère ou une petite sœur dans ses bras. Alys permettrait donc d’offrir ce merveilleux cadeau à Roche-aux-Runes si l’information était confirmée par mon frère.
"Malheureusement le ménage est moins attrayant…la poussière est bien silencieuse pour leur pauvres oreilles. »

Un large sourire vint illuminait mon visage. L’information était donc vraie, lady Alys attendait belle et bien un enfant. J’avais envie de sauter de joie, mais je me tenais un minimum. Mais tout mon corps vibrait de cette excitation et de joie. J’étais heureuse pour mon frère et son épouse. On m’avait compté que l’arrivé d’un enfant dans une famille était toujours une chose merveilleuse, certains disaient même que c’était le plus bel évènement dans une vie. J’ignorais si cela était vrai ou non, je ne l’avais pas encore vécu, mais si c’était vrai, cela ne me surprendrait pas.
« Félicitation alors ! Je suis sure que la grossesse se passera bien. Lady Alys me semble être une femme prudente et raisonnable. »

Je ne connaissais que peu l’épouse de mon frère, je n’osais pas trop l’embêter. Nous n’avions pas du tout le même âge, et je ne voulais pas me montrer envahissante. Je lui avais souhaité la bienvenue dans la famille et je la saluais toujours avec sourire. Mais je n’avais pas réellement eu de réelle conversation ou de moments passés avec elle. J’avais pourtant envie d’apprendre à la connaître d’avantage, après tout, elle était désormais l’épouse de mon frère, une Royce, elle était de ma famille. Mais je ne voulais pas m’imposer afin qu’elle se sente au mieux dans ce lieu qui était sa nouvelle demeure désormais. Cela ne devait pas être simple de tout quitter pour aller s’installer dans une famille qu’on ne connaissait pas. J’essayais de m’imaginer à sa place, et cela ne devait vraiment pas être facile. Cela m’aidait également à me préparer à mon tour, à partir de chez moi pour aller m’installer autre part.
« Oui, cela risque de faire drôle a beaucoup de monde. Et je ne serais plus la petite dernière de la famille…bien que j’ai l’impression que cela ne changera pas grand-chose. »

Je rigolais légèrement à ma remarque. Personne n’avait réellement envie de me voir grandir et partir. Et la naissance de l’enfant ne changerait probablement pas cela pour mon père et mes frères. Je ne m’en plaignais pas, ma situation ne me déplaisait pas. Au contraire. J’avais su trouver les avantages à cela et faire fi des inconvénients.
« Dans tous les cas, je suis sure que tu feras un excellent père…et père un excellent grand père ! »


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Jeu 20 Avr - 11:37

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Aux félicitations de sa soeur et face à son visage qui s'illuminait face à la nouvelle, il ne put que lui répondre par un sourire. Ysillaavait vraiment le pouvoir de faire fondre les murailles qui s'étaient battit autour de lui, en même temps qui pouvait résister à ce joli minois. Dans les faits, elle n'avait pas tort, son épouse était une femme prudente et raisonnable, mais qui aimait l'équitation. Soit beaucoup de femmes montaient enceintes et Andar n'irait pas l'empêcher de vivre, mais il y avait toujours un risque, comme une simple chute d'escalier. Son passé lui avait appris que personne n'était à l'abri et ce n'était pas non plus l'homme le plus optimiste qui soit, à vrai dire, il se qualifiait plus de pragmatique, se préparant au fait que le pire puisse arriver. Tandis qu'il avait porté son regard sur sa soeur et remarquer en un instant à tel point l'enfant qu'il avait retrouvé de son retour de Port-réal était devenue une merveilleuse jeune femme, il vint à se dire que cela faisait longtemps que des pleurs de bébé ne s'était pas répercutés à Roche-aux runes et en fit part à sa jeune soeur qui lui répondit :

« Oui, cela risque de faire drôle a beaucoup de monde. Et je ne serais plus la petite dernière de la famille…bien que j’ai l’impression que cela ne changera pas grand-chose. »

Il était si plaisant de l'entendre rire, mais elle avait raison dans le coeur de son père et de ses frères, elle resterait toujours la petite dernière, la fille unique de Yohn Royce qu'ils choyaient sans ménagement. Les Royce étaient une famille unie, il lui arrivait souvent à penser à Waymar, cela faisait presque deux ans qu'il avait rejoint le mur pour devenir un membre de la garde de nuit, rejoignant même la place de patrouilleur. Une place honorifique aux yeux des Royce qui restait une famille descendante des premiers hommes. Malgré qu'il soit loin, qu'il appartienne à une nouvelle famille, Waymar resterait toujours son petit frère, un petit frère qui ne pouvait plus protéger de lui-même, mais qui comme Ysilla avait été préparé pour son départ du Fief familial.

« Dans tous les cas, je suis sure que tu feras un excellent père…et père un excellent grand père ! »

Il ne serait sans doute pas si excellent que cela, mais il était prêt à faire le maximum pour son enfant. Il appartenait à tous de faire des erreurs, c'était comme quand Sydän, une ancienne servante Rhoynar à son service lui avait demandé s'il était un homme bon. Sa réponse avait été qu'il aimerait se qualifier ainsi, mais que tous étaient capables du pire comme du meilleur. Dans le fond, il avait dit vrai pour certains, il était vu comme un homme bon, pour d'autres comme un homme taciturne, présent au sac de Port-réal. Tout dépendant des points de vue. 

- Si les sept et les anciens le veulent bien. 

Encore une fois, il prouvait qu'il se montrait prudent avec le futur, ne sachant pas ce qui pourrait arriver. Oui, il voulait voir cet enfant naître, pouvoir, le prendre dans ses bras et le voir grandir, mais tout n'était pas si simple. Là, leurs marches les avaient conduits jusqu'au bout de la côte de Roche-aux-runes, au plus bas s'étendait la mer, les vagues venaient frapper les roches. Se retrouvant arrêté, les brise du vent se faisaient plus violentes à cet endroit. Andar aimait venir y jouer enfant et sa mère lui demandait toujours de s'éloigner et de rester dans les plaines, peur de le voir tomber. Lady Royce était une femme aimante et protectrice, Ysillan'avait pas eu la chance de la connaitre, mais elle y ressemblait beaucoup. Se tournant vers sa soeur, il plongea son regard bleuté dans le sien. 

- Il est certain que quoiqu'il arrive, tu resteras toujours ma petite soeur. Ne l'oublie jamais, même quand un mariage t'emmènera loin de ses terres.

Reportant son regard vers la mer, il avait tout de même du mal à s'imaginer la vie sans sa soeur près de lui, puis finalement d'un visage très sérieux, il arqua juste un sourcil, preuve que ce qui allait suivre n'aurait rien de sérieux. 

- Ou bien, on suit la tradition Targaryen et on t'unit à Robar.

© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Ven 21 Avr - 18:10

Andar se montrait pas particulièrement optimiste, prudent comme toujours. Cela compensait peut-être ma joie trop grande de l’annonce de cette naissance. J’étais jeune, je ne voyais surement pas tous les risques et les travers que la vie pouvait réserver. Mon innocence et ma naïveté me jouaient surement des tours mais qui a seize ans pouvait se targué de connaître toutes les subtilités de la vie ? Personne.  Je découvrais jour après jour le monde adulte, la dure réalité de Westeros et de ses intrigues. L’enfance avait un gout si doux, si agréable mais j’en avais fait le tour. Et le monde des adultes m’intriguaient de plus en plus mais il n’arrivait pas encore à réfréner ma joie de vivre, mon sourire et ma naïveté. Cela viendrait, je n’en avais aucun doute mais je préférais me complaire dans mes acquis pour le moment.

Leur petite promenade les mena à la cote, là où la mer venait se fracasser avec force sur les falaises. Le vent mit fin à ma coiffure que je m’étais faite le matin même, je devrais tenter de recoiffer des cheveux qui aurait pris la texture de la paille. Mais j’aimais particulièrement la vue et le lieu qui s’offrait à nous. L’atmosphère qui régnait était plus qu’apaisante. Mes yeux se perdirent dans l’horizon. Je trouvais ce paysage vraiment magnifique, brute, sauvage.  Et quand je devrais quitter Roche-aux-Runes…je savais que cela me manquerait. J’espérais que le futur fief qui m’accueillerait me permettrait de voir un paysage tel que celui-ci, possédant la force de mille buffle.

Mon frère se tourna vers moi, nos prunelles se croisèrent. Ses mots allèrent droit à mon cœur, un sourire ému naquit sur mes lèvres.  Mes yeux brillèrent, je savais à quel point je comptais pour Andar mais l’entendre le dire avec une toute autre saveur. Comme si aucun filtre ne venait atténuer la force de ses mots.  Il m’avait tant apprit, il avait parfait mon éducation , il m’avait fait gravir chaque échelon de la vie. Je vins poser ma tête contre son épaule, laissant mon regard se perdre face à l’écume de la mer.
« Je ne l’oublierai pas. Je sais que tu me manqueras terriblement quand je devrais partir.  Je prie pour avoir encore quelques années devant moi avant de partir loin de Roche-aux-Runes… »

Je n’avais pas particulièrement envie de partir. Même pas du tout. Mais c’était mon devoir. Et je le ferais pour ma famille, pour mon père qui se sera démené pour me trouver un époux convenable. J’ignorais ce que me réserver la vie. Je la voulais douce, je ne pouvais la dessiner, l’imaginer. Peut-être que mon époux serait un homme aventureux ayant milles et unes histoire à me compter, des histoires de squelette ou de momie à effrayer les enfants. Peut-être que cela sera un vieux lord à la barbe aussi hirsute que le dos d’un porc epic. . Je ne savais pas sur quoi j’allais tombée. Mais père ferait le bon choix.

Andar plaisanta et cela fut contagieux car je réprimais un rire. C’était une idée bien saugrenue qu’il avait là. Connaissant l’amour de mon frère pour les dragons, cela m’amusait assez je devais bien l’avouer.
« Ce serait un coup à mettre père sur une civière.  Le pauvre, vous ne lui infligerez pas cela quand même. Vous seriez des fils bien indigne de lui ! »

Je m’offusquais sans vraiment l’être, je me retenais de ne pas rigoler franchement à cette idée.  Andar plaisantait rarement de la sorte mais cela lui allait bien.
« Le point avantageux, serait que je n’aurais pas à partir. Mais tes neveux et nièces auraient des tares et je t’en tiendrais responsable ! » plaisantais-je.


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Lun 24 Avr - 18:34

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Regard porté vers l'océan, Andar admirait cette vue qu'offraient les terres de Roche-aux-runes. À l'instar de sa soeur, il n'était pas destiné à quitter ce château, non, il en était même l'héritier légitime et peut-être qu'Alys apporterait son propre héritier à lui à la maison Royce. Être père était tout étant une fierté de pouvoir voir un enfant de son sang voir le jour qu'une nécessite pour la pérennité de son nom, l'un de son rôle était d'engendrer un fils qui puisse un jour prendre sa place. Il était heureux d'être ici en présence de sa soeur et quand il vint à lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur, Ysilla posa sa tête contre son épaule et admira, elle aussi le paysage face à eux. Un lien précieux existait entre ses deux êtres, et même si ce genre de proximité était un fait rare, ils n'en restaient pas moins qu'ils s'aimaient. Au fond de lui, Andar espérait réellement que sa soeur ait encore quelques années au château, mais elle avait seize ans et était tout à fait en âge de s'unir à un homme. Finalement, Andar plaisanta sur un sujet qu'il s'évertuait le plus souvent à éviter, les Targaryen. La famille royale n'avait causé que du tort à Westeros depuis qu'ils étaient venus conquérir le continent avec leur dragon, il pouvait reconnaitre que depuis quelques années les choses s'étaient calmées mais jusqu'à quand cela allait durer.

« Ce serait un coup à mettre père sur une civière.  Le pauvre, vous ne lui infligerez pas cela quand même. Vous seriez des fils bien indigne de lui ! »

Se reculant légèrement de sa soeur, il observa ses traits et remarqua bien qu'elle se retenait de rire. Il était certain que YohnRoyce n'envisagerait jamais d'unir sa fille à son propre fils, autant les anciens que les nouveaux dieux se retrouvaient contre ses idées, ce n'était pas naturel et surtout ça créait des monstres. Dans les faits, Andar était lui-même contre cette idée très Targaryenne, la pureté de sang, c'était bien grotesque.

« Le point avantageux, serait que je n’aurais pas à partir. Mais tes neveux et nièces auraient des tares et je t’en tiendrais responsable ! »

Tout le monde savait que le gros problème des dragons était cette consanguinité. La folie de feu et de sang semblait les suivre à la trace. Reprenant le bras de sa soeur, ils reprirent la marche dans le sens inverse, direction le château et ajouta enfin :

- Alors évitons ça !

Oui, Andar voulait des neveux et nièces totalement sain d'esprit qui ne viendrait pas avec des rêves de grandes conquêtes et tueries. Autour d'eux, la brume semblait s'être dispersé totalement, donnant un côté plus envoûtant aux paysages environnants. Étant toujours proie à la bonne humeur, il ajouta tout en souriant cette fois-ci :

- Qui voudrait épouser Robar de toute façon ?!

Beaucoup de femmes au final, il était le chouchou de ses dames, un charmeur né. S'il venait à se marier, c'était surtout les autres qui seraient malheureuses de ne plus pouvoir être auprès de lui, en tout cas, s'il restait fidèle à son épouse. Mais, Andar ne l'imaginait pas agir autrement, son père leur avait inculqué des valeurs importantes comme la fidélité et l'honneur. Les mariages semblaient être le sujet de conversation, il vint alors à lui demander :

- Tu as déjà songé à ton mariage ? Une maison te ferait plus envie qu'une autre ?


© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Jeu 27 Avr - 13:39

Visiblement Andar ne voulait pas que ses neveux et nièces aient des tares comme pouvaient avoir les Targaryen depuis des générations. Aerys le Fol en était le dernier exemple marquant et cela avait conduit à la rébellion, et aux blessures encore à vif pour ma famille. Même si quinze années c’étaient écoulés depuis la guerre, je savais parfaitement que nous n’avions pas oubliés. Après tout c’était notre devise. Nous nous souvenons. Si je n’avais aucune grief contre les dragons personnellement car je n’avais pas connu l’horreur de cette guerre, je savais que dans les cœurs de mon père et de mes frères cela était un sujet plus que sensible et délicat. Je n’avais aucun avis sur la question et je préférais me faire mon propre avis sur cette famille qui régnait sur Westeros depuis bientôt trois cent ans. Je ne voulais me laisser influencer par des récits et des rancunes. Mais je comprenais aisément la rancune de ma famille à leur encontre.

Je ricanais face à la question d’Andar sur Robar. Il était vrai que notre frère était particulier. Charmeur, séducteur et à la recherche de la gloire. Parfois il était imbu de lui-même. Mais il restait un homme bon à mes yeux. Malgré ses défauts qui me faisaient sourire et qui parfois m’agaçaient quand il me taquinait avec ce sourire qui lui était si caractéristique. Bien des femmes étaient tombées sous le charme de Robar mais est-ce qu’elle supporterait de vivre pour le restant de leur jour avec ? Le chevalier ne pourrait surement pas se contenter que de sa femme dans son lit. Je ne voyais pas qui pourrait épouser le cadet de Lord Yohn. Père finirait surement par trouver une dame de haut rang pour son fils. Mais pour le moment, il semblait plus préoccupait par mon futur mariage.
« Une femme patiente et qui lui pardonne ces vices je suppose…Mais est-ce qu’une telle dame existe ? »

Finalement notre discussion reprit un brin de sérieux, tournant cette fois autour de mon mariage. J’ignorais vraiment qui pourrait faire l’époux idéal pour moi. Je voulais un époux doux et respectueux. C’était mon principal critère. Après si je pouvais rester dans le Val afin de ne pas être trop loin de mes frères, cela serait rassurant pour moi. J’étais jeune, à peine seize ans. Partir loin de la forteresse qui m’avait vu grandir serait difficile. Je voulais avoir la possibilité de revenir régulièrement voir mes frères, mes neveux et nièces, mon père pendant le temps qu’il sera encore parmi nous. Et bien sûr, il fallait une maison d’un rang respectable. Les Royce était une famille importante dans notre région et même aux yeux de Westeros. Je ne pourrais m’unir à une maison de chevalier fieffé. Cela ferait une mésalliance pour notre père.
« J’y pense constamment, priant les dieux de me trouver un époux respectable et si possible dans le Val. J’aimerais ne pas trop m’éloigner de Roche-aux-Runes. Si je devais partir à l’autre bout de Westeros, j’en serais attristée. »

Je n’avais vraiment pas envie de partir loin. Mais je n’aurais surement pas le choix. Je devrais me plier à la décision de mon père. Car c’était ainsi, je n’étais qu’une femme. Et même si Andar m’avait toujours fait comprendre qu’il considérait que les femmes avaient le droit de briller, la plupart des hommes ne pensaient pas ainsi. J’avais grandi dans une famille ouverte, j’étais un peu privilégié dans un sens. Je n’aurais pu espérer mieux.
« Mais je te fais confiance, et je fais confiance à Père, pour le choix de mon futur époux. »


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 539
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Dim 30 Avr - 14:28

D'un souvenir à l'avenir

semaine 1, Lune 10, an 298



Ysilla & Andar

Il était si doux de passer un moment en famille, loin de tout tracas d'affaire lointaine, Andar arrivait même à faire preuve d'humour. Les Royce étaient unis mêmes quand il se taquinait les uns les autres. C'était comme une seconde nature, comme une façon de montrer leur attachement. Pour l'heure, la victime des moqueries n'était nulle autre que Robar, bien incapable de se défendre vu qu'il n'était pas présent. Le cadet de Yohn Royce pouvait facilement se considérer comme un homme à femmes, arborant toujours un grand sourire, même quand sa fierté se retrouvait touchée, oui, il était le beau spécimen de la famille, celui qui brillait lors des tournois par ses prouesses, mais aussi celui qui savait charmer dès qu'il ouvrait la bouche. Pour rire, Andar vient à mentionner qu'aucune femme ne voudrait de loin, alors que c'était bien à l'inverse, il rendrait bien des dames malheureuses s'il se laissait passer la corde au cou. La réponse d'Ysilla était totalement ce qu'il fallait à Robar, s'ils voulaient voir Robar rester lui-même, mais le chevalier se disait qu'une femme au caractère bien trempé lui ferait toute aussi du bien. Encore aujourd'hui, il ignorait qui sera l'épouse de son frère, mais comme tant d'autres mariages, cela serait forcément politique. 

Parlant mariage, il vint à s'interroger sur le cas de sa soeur. Elle aussi viendrait le jour où elle devrait les quitter pour le fief de son époux. Nombre de demandes avaient été proposées pour Ysilla, mais aucune ne semblait réellement convenir à leur père, cherchant surement l'homme parfait pour celle qui était la prunelle de ses yeux. Andar décida d'interroger sa soeur à ce sujet, à savoir, si elle avait réfléchi à son mariage, à une potentielle maison à rejoindre ou bien directement un homme qui ferait battre son coeur.

« J’y pense constamment, priant les dieux de me trouver un époux respectable et si possible dans le Val. J’aimerais ne pas trop m’éloigner de Roche-aux-Runes. Si je devais partir à l’autre bout de Westeros, j’en serais attristée. »

Il se retrouvait exactement dans le même état d'esprit que sa jeune soeur, ne souhaitant pas la voir quitter le Val. Pour Andar, il était important que sa soeur puisse venir quand elle le souhaitait sur les terres de ses ancêtres, sans être obligé d'entreprendre un trop long voyage.

« Mais je te fais confiance, et je fais confiance à Père, pour le choix de mon futur époux. »

Véritablement, les femmes n'avaient seulement pas le choix, ou bien, il s'agissait d'héritières bien placées ou de seigneur. Des faits par très courant dans Westeros, même si cela existait bel et bien. De toute façon, il était certain que leur père ferait un choix autant judicieux pour la maison que pour Ysilla, là-dessus, elle avait bien raison de lui faire confiance.

- Moi, je ferais en sorte de parler à père pour te trouver un parti respectable dans le Val. Nous sommes liés aux Arryn, Vanbois et Grafton par mon mariage, il reste bien d'autres maisons pour unifier le Val avec un nouveau mariage. Après comme tu sais, ce choix revient au chef de la maison Royce, notre père.

Andar réfléchissait très souvent sur la force du Val, l'importance de la région unie face à tout ce qui pourrait arriver par la suite. Ce genre de réflexion était la preuve qu'il ne faisait toujours pas confiance aux dragons et s'attendait à voir une nouvelle guerre pointer le bout de son nez. Arrivant face aux grandes marches de Roche-aux-runes, il réalisa qu'il était temps pour lui de commencer le travail qu'on attendait de lui. Embrassant le haut du front de sa soeur, il ajouta :

- Je vais devoir m'atteler à mes tâches du jour, si tu veux demain matin, on peut commencer ton entraînement avec un faucon ?


© DRACARYS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 251
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   Mar 2 Mai - 15:51

J'eu un sourire de soulagement aux paroles de mon frère. Mes inquiétudes et mes préoccupations pour mon mariage serait entendu au moins pour mon aînée. Cela ne voulait pas dire que je resterais à coup sur dans le Val mais au moins il en parlerait à père et peut-être qu'il prendrait en compte cela. Je l'espérais du moins. Mais j'avais bien conscience que si aucune grande maison du Val ne voulait de moi, les Royce se tournerait vers les régions voisines pour essayer de trouver un bon parti. Je prierais les dieux pour qu'une maison comme les Rougefort ou les veneurs par exemple veuille bien de moi. Sinon...je devrais m'éloigner des miens, à contre coeur, mais c'était mon devoir et je devrais m'y plier.
"Je te remercie. J'espère que père tiendra compte de mes préférences bien que cela ne dépend pas que de lui. "

J'étais assez terre à terre sur mon rôle et sur mon sort qui n'était pas entre mes mains mais entre celles des Lord du Val ou des régions aux alentours. Père pouvait faire tout ce qu'il voulait, si les seigneurs aux alentours refusaient ses propositions, je ne pourrais rester dans ma région et je devrais m'en aller loin des miens.

Le chemin du retour fut rapide et rapidement les murs de la forteresse familiale que j'aimais tant fut rapidement en vue. Je ne m'étais pas aperçu du temps qui avait filé, notre balade avait été longue et pourtant j'avais l'impression qu'elle était passée trop rapidement. Mais il était temps pour tous les deux de retourner à leur occupation qui leur était du. Andar m'embrassa sur le haut du front avant de me proposer un premier entraînement avec un faucon pour le lendemain. Un large sourire ensoleilla mon visage.
"Ce sera avec plaisir ! "

Désormais j'avais hâte, j'allais surement pensée à cela tout le reste de la journée, ce qui ferait surement râler ma septa. Je risquais d'être une véritable petite puce excité comme pas possible. Je serais surement plus calme demain, après l'entraînement où je serais surement vider de mes forces.
RP TERMINE


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un souvenir à l'avenir feat Ysilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: