RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
Blurd Mervault
Capitaine
Valar Dohaeris
[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina PNhZr5zp_o
Ft : Aidan Turner
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett
Messages : 784
Date d'inscription : 30/10/2016

[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina Empty
MessageSujet: [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina   [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina EmptyMar 21 Fév - 17:11



Un pacte pour la liberté


Semaine 4, lune 13, An 296
La lèvre fendue en deux, des poings marqués jusqu'au sang. Au premier regard, il était simple de voir que Baelor s'était battu. Un fait assez récurrent, les premières années de son arrivée en ce lieu, mais plus rare à présent. Le seigneur avait tempéré son caractère en espérant être récompensée par sa liberté. Huit ans qu'il se trouvait dans le Bief, huit ans qu'il n'avait pas revu Noirmarées, huit ans qu'il maudissait Balon Greyoy pour la rébellion qui lui avait tant prix. De ses yeux, il avait vu son père périr, ainsi que la flotte de Fer-nés subir une large défaite à Belle-île. Ce fut son dernier instant sur les Îles de fer, pris comme otage pour rejoindre Villevieille, sa seule chance fut de ne pas être seul dans ce tumulte. Malvina Sparr, femme de son peuple, exilée pour avoir tué son frère était devenu sa plus proche amie, celle avec qui il partageait ses souvenirs des îles et de la liberté sur l'océan. Dans les débuts, il avait plus de liberté qu'elle, n'appartenant pas au même social, mais en vu de l'enfant rebelle qu'il était, il se retrouvait souvent son voisin de cellule. Là, les enfants complotaient et surtout passaient le temps, puis quand vint le moment où elle put sortir des prisons, Baelor avait déjà compris que pour pouvoir un jour quitter le Bief, il lui fallait adopter leur comportement et leur coutume. Au début, ce ne fut qu'une manière de survivre, mais très vite, à l'image de son propre père, il se convertissait à la religion des Sept. Au final, cela paya, car après avoir été mené au seigneur Hightower après le combat dans la taverne, il réussit à garder son calme et lui faire comprendre qu'il n'avait pas sa place ici, malgré les enseignements reçus qu'il garderait précieusement, il voulait rentrer sur ses terres, reprendre la place qui était sienne. La réponse de Leyton l'étonna, il accepta de le laisser partir, à une seule condition qu'il épouse Aylin Mullendore. L'ayant déjà croisé la chenille à plusieurs occasions, il savait très bien à quoi s'en tenir, mais si c'était le prix de sa liberté, il était prêt à le payer. Baelor Noirmarées acceptait donc d'épouser la Bieffoise pour avoir la chance de revoir les îles de fer. Bien sûr, il se doutait que ce mariage serait mal vu, mais l'envie de partir passait avant tout le reste.

Quittant le bureau du seigneur des lieux, elle monta les nombreuses marches pour se rendre jusqu'à la chambre de son amie, saluant les gardes avec un sourire bien narquois. Les bruits de couloir qui soufflaient que les deux Fer-nés étaient amants lui étaient déjà revenus à l'oreille, cela le faisait plutôt rire et il préférait entendre cette rumeur que de continuer à grimper la grande tour de sa fenêtre à la sienne, non qu'il en était, aujourd'hui, incapable, mais bien parce qu'il était devenu libre de ses mouvements, donc pouvait se permettre de passer par la porte. Frappant à celle-ci avant de pénétrer à l'intérieur. La fenêtre était ouverte laissant placer l'air frais, sa sirène se trouvait là, songeuse. S'approchant tout doucement, deux choix s'ouvraient à lui l'embêter ou bien se montrer aussi calmes qu'elle semblait l'être. Pour dire vrai, venant d'affronter deux hommes et étant encore sujet à ses blessures, il choisit la deuxième réaction, puis l'annonce qui devait lui faire n'était en rien un commencement d'un de leurs jeux.

Se plaçant derrière elle, il posa ses mains sur ses hanches et son menton sur son épaule. La fenêtre était trop petite, pour se placer près d'elle et pouvoir regarder l'extérieur. Malgré leur proximité, ils n'étaient que des amis, se voyant comme un frère et une soeur. Finalement, il lui murmura à l'oreille :

- Que regardes-tu comme ça, monstrueuse sirène ?

Il savait parfaitement ce qu'elle admirait, l'étendue d'eau qui s'offrait eux, les Fer-nés étaient attirés vers ce paysage magnifique et sauvage. Il avait tellement hâte de pouvoir grimper sur l'un de ses bateaux qui le mènerait chez lui, à Noirmarées. D'ailleurs à cette pensée, il lui annonça d'un ton calme, sérieux et à la fois déchirée de devoir la laisser.

- Je vais bientôt quitter Villevieille.

© TITANIA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina   [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina EmptyLun 27 Fév - 16:48



Un pacte pour la liberté


Semaine 4, lune 13, An 296
Malvina ouvrit les yeux dans cette vaste chambre du Bief qui était sienne depuis maintenant trop longtemps. Se lever était devenu un calvaire pour la guerrière qu'elle était. Ne rien faire de ses journées à part essayer de semer ses gardes ou bien passer du temps avec Baelor tout en espérant un jour quitter cet endroit de malheur. Ce qui bien sur n'arriverait pas si tôt étant donné que la maison Sparr ne veut plus jamais entendre parler de Malvina et qu'elle n'a personne d'autre sur qui compter pour pouvoir sortir de cet enfer. Elle allait devoir ouvrir les yeux chaque jour sur cette chambre qui ne sera jamais réellement la sienne tout en faisant semblant d'aller bien. A travers les rideaux, Malvina se doutait que le soleil était déjà haut dans le ciel et qu'elle avait dormi longtemps mais plus les années passaient et plus la guerrière passait du temps à dormir pour éviter de penser. Entendant les gardes parler dans le couloir, la jeune femme soupira un bon coup avant de se tirer hors de ce lit. Passant une main dans ses cheveux, Malvina ne fut pas surprise de voir la porte s'ouvrir et de laisser entrer une jeune servante qui n'était pas là depuis longtemps. Elle voyait très bien dans son regard fuyant que servir une fer-née la gênait mais elle ne disait jamais rien. L'observant en silence Malvina s'asseya sur la chaise tout en observant la robe qu'elle tenait dans ses mains. Laissant un rire raisonner dans la pièce, elle remarqua les gardes passer la tête à l'interieur tout en se moquant à leur tour de la robe que portait la servante. Essayant de reprendre son sérieux Malvina croisa les bras contre sa poitrine.

« Il est hors de question que je porte une telle horreur . Je n'ai pas besoin d'aide pour m'habiller mais je te remercie quand même. »

L'observant sortir en silence Malvina ne put s'empêcher de rire une nouvelle fois. Au tout début de son arrivée elle aurait surement essayé de tuer cette jeune fille pour avoir pensé une seule seconde qu'une fer née pourrait un jour porter cette horreur mais elle était devenu quelqu'un de plus posé qui réfléchissait avant d'agir. Sachant très bien que la servante n'avait pas fermé la porte lors de son départ Malvina commença à se déshabiller avant d'entendre la porte claquer assez rapidement . Elle aimait torturer ses gardes et n'avait que ça à faire de ses journées alors pourquoi se retiendrait elle une seule seconde ? S'habillant de son pantalon en cuir habituel et de sa tunique blanche la jeune femme approcha en silence de la fenetre pour laisser son regard se perdre dans cet horizon. Elle avait envie de partir loin d'ici mais pour aller ou ? Pour se réfugier chez qui ? Qui voudrait d'une fer-née exilée ? Avant même de pouvoir répondre toute seule à ses questions elle entendit du bruit dans le couloir suivit du grincement de la porte en bois. Elle n'avait pas besoin de se retourner la jeune guerrière savait très bien qui venait de rentrer dans la pièce et en eu confirmation en sentant des mains se poser sur ses hanches et une tête sur son épaule. Baelor était son amie depuis qu'ils étaient enfermés ici ensemble et le savoir à ses côtés lui redonna un léger sourire.

- Que regardes-tu comme ça, monstrueuse sirène ?

« Je regarde tout sauf ta sale tête poulpe crasseux. »

Malvina laissa son sourire s'agrandir tout en continuant d'admirer l'étendu d'eau qui était non loin d'eux. Mais ce calme qui régnait dans cette pièce fut rompu au moment d'une phrase qui sortit d'entre les lèvres de son ami.

Je vais bientôt quitter Villevieille.

La jeune femme sentit son corps se contracter et son esprit se mélanger. Venait elle vraiment d'entendre cette phrase ? Le repoussant doucement la jeune femme se tourna enfin pour observer le regard de son ami tandis que son sourire venait de disparaître. Il y avait des signes de bagarre sur le visage de Baelor mais Malvina sentait tellement la colère l'envahir qu'elle leva la main pour le frapper au visage. Elle ne voulait pas lui faire du mal mais cette nouvelle n'était pas vraiment une bonne nouvelle pour la Fer-née qui allait rester seule dans cet endroit. Essayant de se calmer la jeune femme soupira un bon coup avant de reprendre la parole.

« Tu vas m'abandonner ? » Malvina ne comprenait plus rien, elle avait beau réfléchir la jeune femme ne pouvait pas s'imaginer de vivre seule sans son ami. « Comment est ce possible ? Et que c'est il passé Baelor ? »

Mavlina savait qu'elle aurait dut être contente pour lui. Il allait enfin pouvoir partir et retrouver sa liberté mais au fond d'elle le chagrin prenait le dessus. S'asseyant sur le siège qui était face à Baelor la jeune femme venait de perdre son energie et sa bonne humeur d'un coup.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine
Blurd Mervault
Capitaine
Valar Dohaeris
[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina PNhZr5zp_o
Ft : Aidan Turner
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett
Messages : 784
Date d'inscription : 30/10/2016

[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina   [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina EmptyDim 19 Mar - 19:28



Un pacte pour la liberté


Semaine 4, lune 13, An 296
Une dualité s'opérait dans le coeur de Baelor, des années qu'il avait rêvé entendre les mots que la liberté lui était acquise, des années qu'il ne souhaitait repartir sur ses îles natales, des années qu'il voulait retrouver les siens, mais voilà, dans chacune des décisions, il y a toujours des sacrifices et là, il devrait laisser en arrière sa plus tendre amie, celle qui avait partagé son quotidien depuis plus de huit années. Un point d'ancrage, un rappelle constant de quoi la rébellion Greyjoy l'avait privé, ses terres et sa mère. Devoir abandonner Malvina au Biefois ne serait pas facile, mais bien plus qu'un ami, il était un seigneur, l'héritier de Vernon Noirmarées, il se devait de rentrer, de prendre la place qui était sienne et d'honorer la mémoire de son père. Quitter Villevieille était pour lui un rêve bientôt réalité, mais avant de pouvoir se permettre de fêter la bonne nouvelle, il voulait l'annoncer lui-même à sa monstrueuse sirène, ne sachant pas très bien comment elle réagirait, étant comme la mer, tantôt calme, tantôt déchainée.

Rentrant dans la chambre gardée, son amie observait l'horizon par la fenêtre, allant la rejoindre, il posa ses mains sur ses hanches ainsi que son menton sur son épaule. Deux enfants du même âge qui avaient évolué ensemble sur des terres inconnues. Baelor était une prise de guerre, l'otage parfait pour tenir les Fer-nés tranquilles, Malvina s'était différent, une prisonnière en attente d'une rançon qui ne viendrait sans doute jamais, en tout cas, tant que son père se tiendrait à la tête des Sparr. Le sang de son frère avait coulé de sa main et il était très mal vu qu'un fer-né en tue un autre, pourtant le jeune Noirmarées ne s'était jamais arrêté à ce détail. En même temps en vue des circonstances, jamais il n'aurait pu lui tourner le dos, n'ayant qu'elle en ce lieu qui pouvait véritablement le comprendre. 

Tout d'abord, il la taquina comme ils savaient si bien le faire, puis finalement, tandis que le silence s'était installé dans la pièce, la nouvelle s'échappa de sa bouche. À cause de leur proximité, il sentit tout le corps de la Sparr se contracter. Se retournant vers lui, elle le repoussa légèrement, leurs regards se croisèrent, s'examinèrent, Baelor était en l'attente d'une réaction et elle vint très vite, une bonne baffe qui vint enflammer de nouveau ses blessures. Une voile de rage s'empara du regard de Baelor, pour très vite disparaitre en voyant Malvina soupirer. Une autre personne lui aurait fait cela surement qu'il se serait laissé à réagir de la même façon.

« Tu vas m'abandonner ?  Comment est ce possible ? Et que c'est il passé Baelor ? »

Tandis qu'elle s'était installée dans un siège, Baelor prit appui sur le rebord de la fenêtre ne la quittant pas du regard. À l'entente de mot abandon, il ne put que ressentir de la culpabilité, même s'il ne voulait certainement pas le montrer. Avec ses doigts, il passa sur ses lèvres, le goût de sang toujours présent dans sa bouche.

- Comme tu peux le constater par toi-même, j'ai mis la raclée à des hommes qui critiquaient les fer-nés

Rien que d'en parler à un nouveau, il pouvait sentir la rage l'envahir de nouveau. Ses dernières années, Baelor avait essayé de faire moins de vague, sachant qu'il ne pourrait rentrer chez lui quand se comportant comme un otage docile, mais là, ça avait été un simple instinct de fierté. 

- J'ai été mené à Lord Leyton et j'ai demandé ma liberté. Il a accepté qu'à une seule condition...

S'arrêtant au milieu de sa phrase, il ne réalisait pas encore qu'il avait accepté un mariage pour pouvoir quitter le Bief. Puis quel mariage ! Au final, Baelor n'avait pas réfléchi aux répercussions de cette union du point de vue des Fer-nés, non, il n'avait songé qu'à rentrer.

- La chenille va être mienne !


© TITANIA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina   [FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Un pacte pour la liberté Feat Malvina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Pacte avec Gamakichi
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: