RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Dim 19 Fév - 20:51

Je poussai un grognement de douleur et me laissai tomber de tout mon long sur mon lit. J'avais actuellement mal partout. Je venais de passer une journée entière d'entraînement avec mon père qui ne m'avait absolument pas ménagé. Étirement, combats, pause, assouplissements, étirement, combats et j'en passe. J'étais couverte de bleue et le moindre de mes muscles me faisait mal. Me battre avec mon père épée mouchée ou non c'était épuisant. Et j'avais beau me défendre et frapper autrement qu'avec mes dagues je n'arrivais jamais à le surpasser.

Loki me toucha du museau je grognai et elle recula lentement. Je dénouais lentement les cordons de mon ceinturon et le laissais glisser au sol. J'enfouis ma tête dans mon oreiller. Ma virginité pour un massage ! Non ... D'accord quand même pas. Mais j'aurais voulus vraiment un massage. J'avais les muscles endolorie et même un bain brûlant ne suffirait pas. À part pour l'odeur et la saleté. Le reste. Ah … je n'osais même pas imaginer demain matin. Je n'allais pas pouvoir bouger. Passer une journée au lit était hors de question j'allais déguster. Je poussai un nouveau grognement de douleur en bougeant mes bras. Mes épaules ! Mon dos !

On toqua à ma porte. Je grognai de douleur. Je n'avais envie de voir personne. Et Ulwyck Uller encore moins. Aucune idée s'il avait vu l'entraînement. Mais je n'avais pas la tête à l'entendre se moquer de moi. Je soupirai longuement. Redressant la tête je lançais l'autorisation pour rentrer dans ma chambre et renfouis mon visage dans mon oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Lun 20 Fév - 20:12

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

Le fantastique Uller avait pris le temps d'observer Boadicée au cours de son entraînement. Elle avait fait quelques progrès mais ses coups étaient encore un peu trop faibles à son goût. Ils manquaient cruellement de précision. Il y avait également un autre problème qu'il relevait. Elle frappait certes mais Ulwyck n'était pas convaincu qu'elle serait capable de tuer un homme. Il ne parlait pas de capacité physique mais bien plutôt de son mental ! Pour la plupart des hommes, la première fois où ils fauchaient une vie déterminait leur avenir aux yeux de Ulwyck. Il y avait ceux qui étaient marqués à vie et ceux qui passaient rapidement le cap. Lui faisait partie de cette seconde catégorie. Il avait l'âme et le corps d'un guerrier. Il avait toujours apprécié ce terme. Chevalier était certes plus appropriés pour certains mais il n'avait jamais été de ceux qui plaçait l'honneur sur un piédestal !

Il l'avait regardé regagner sa chambre et l'avait suivie d'un pas léger. Il se demandait si elle se sentait harassé par la tâche ? Après un véritable entraînement, il était bon de se sentir exténué. Un bain frais faisait alors le plus grand bien avec une petite coupe de vin dornien frais. Il n'avait jamais vraiment eu de retenue et quand sa curiosité le démangeait, il faisait en sorte de l'assouvir. Frappant à la porte de Boadicée, il s'apprêtait à entrer lorsqu'elle lui donna l'autorisation. D'un pas de conquérant, il pénétra alors dans les appartements de la bâtarde rouquine. Boadicée était couchée sur son lit comme si elle venait de mener une guerre à elle toute seule. Ce n'était pas étonnant. Elle s'était démenée comme une diablesse mais n'avait jamais parvenu à inquiéter son père. Croisant les bras, le fantastique Ulwyck Uller prit la parole sur un ton où l'on pouvait déceler une pointe d'amusement.

«Déjà fatiguée ? Je pensais que tu étais plus résistante que cela ? Ce n'est pas trop difficile de passer son temps à gesticuler tout en arrivant pas à toucher un vieil homme ? »

Le jeune homme afficha un sourire taquin et posa son postérieur sans vergogne sur le lit de Boadicée. Elle était en position de faiblesse, encore plus qu'à l'accoutumée. Il était donc normal pour lui qu'il fasse en sorte de marquer son territoire. Il lui lança un regard de défi et prit ses aises sur son lit. A peu de chose prêt on aurait pût croire qu'il s'agissait de sa propre chambre plutôt que celle de la rouquine.

«T'es tu au moins endurcie avec tes entraînements ? Sens tu ton souffle de moins en moins court lorsque tu portes un coup ? As tu moins mal au muscles lorsque tu frappes ? Tes jambes sont elles moins ankylosées à force de les remuer ? Ton corps doit se renforcer pour pouvoir supporter les entraînements et le feu du combat sinon tu ne seras jamais qu'un petit chaton au lieu d'être une prédatrice !»

La provocation était gratuite et elle était fondée sur des vérités et la propre expérience du Uller. Boadicée devait se montrée motivée pour progresser et se devait d'encaisser les douleurs sinon tout ce pourquoi elle travaillait ne servirait jamais à rien. Si elle voulait être à même de se défendre elle devait jouer à la fois de son apparence de femme et apprendre à dissimuler ses dons de combattantes. Encore fallait-il en posséder !

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Lun 20 Fév - 20:59

Je relevais la tête pour voir que rentrait dans ma chambre. Je poussais un nouveau grognement te laissais ma tête retomber dans mes bras en voyant qu'il s'agissait d'Ulyck. Pas lui … Tout mais pas lui … Même mon père pour une remontrance sur ces duels, aurais été mieux accueillis : je me serais au moins assise. Là, je restais couché sur mon lit de tout mon long. Je poussais simplement un grognement quant le Uller parla. Je savais que j'étais meilleur au tir à l'arc. Je touchais toute mes cibles mouvantes ou non. Immobile ou en mouvement quelque soit ma position. Je l'avais prouvé déjà à mon père face à d'autres Wells, ou bien quand nous allions à Edaid et que des bandits voulaient venir se frotter à nous. Déjà les crocs de Loki faisaient du dégâts, mais je tirais de loin et avec précision. Bon et en plus ici, je me battais contre mon père adoré. J'avais du mal à vraiment vouloir lui porter de coups.

Ceci n'était pas une excuse je savais. Je poussais un nouveau grognement quand Ulwyck s'assit sur mon lit. Si j'en avais en état, je l'aurais poussé sans vergogne. Mais j'étais sans défense actuellement. Je le foudroyais du regard quand il s'installa sur mon lit comme sur le sien. J'essayai vaguement de le pousser de la jambe. Oui, bon. Il dût à peine ressentir le choc contre son bras. Mais il allait me foutre la paix oui ? Bien sûr que je m'étais endurcie pendant les entraînements ! Il croyait quoi lui ! Mais j'avais beaucoup trop de progrès à faire encore. Je retiens de grogner encore une fois. Il était capable de me comparer à Loki. Je redressais légèrement la tête en essayant de parler d'une voix aussi claire que possible :

« Je travaille autant que possible. Mais la route est très longue avant la perfection. Et je n'en suis qu'au début. »

Je la laissais retomber sur mes bras. Rien que ce simple mouvement me tirait une grimace de douleur. Plus jamais … Plus jamais je ne laissais mon père se mêlait de ma souplesse … Je disais ça mais … Au prochain entraînement ça recommencerait exactement comme celui là.  Je bougeais de nouveau légèrement la tête en essayant de voir si il y avait une coupe pour boire un peu. Du lait, de l'eau n’importe. Même du vin ! Je m'en fichais. Non … Pas de coupe. Pas de bain rien … Je retiens un soupire en marmonnant contre les serviteurs. Les pauvres, ils n'y étaient absolument pour rien. Je n'aimais pas avoir de serviteurs, je n'avais eut une dame de compagnie qu'une fois : lorsque j'étais allé dans le Nord. Et encore … C'était plus une garde-du-corps. Loki tendit le museau mais je ne lui fis aucune caresse : mon corps était beaucoup trop lourd. Je marmonnais contre le tissu de mon oreiller contre mes muscles nouaient et contre le besoin vif de quelque chose pour me détendre. Et si Ulwyck pouvait partir aussi … Me détendre serait plus facile. Je n'avais que faire de ses moqueries et autres … Je n'étais pas en état de répliquer. Il allait s'en donner à cœur joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mar 21 Fév - 17:49

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

La rouquine ne semblait pas ravie de le voir arriver. C'était le moins qu'il puisse dire mais cela pouvait se comprendre de par sa fatigue et la frustration qu'elle ressentait générées par son entraînement des plus risibles. Il émit un rire amusé par la phrase de Boadicée. Certes l'entraînement pouvait améliorer les qualités d'un combattant mais il fallait aussi posséder des prédispositions ainsi qu'un certains talents. Sans cela, l'entraînement n'était jamais optimal. Il voyait bien aux mouvements lourds et à l'attitude général de Boadicée qu'elle n'était pas en pleine forme. Lui même savait ô combien une arme pouvait peser à force de frapper. Il n'y avait aucune honte à cela. Des hommes bien plus costauds que la rouquine avaient souffert tout autant qu'elle en s'entraînant.

«Tu as une mauvaise mine ! Qu'est ce qu'il y a ? Râlerais tu parce que tu n'es pas arrivée à toucher ton père avec ton arme ? Ou ... peut-être qu'il y autre chose ? Tes geste sont devenus lents. Tu dois avoir les muscles lourds et certains doivent te tirailler au moindre de tes mouvements. »

Le dornien était convaincu d'avoir raison. Il avait suffisamment passé de temps dans la cours du château à s'entraîner, à répéter ses bottes, même sous un soleil de plombs. Il lui était arrivé d'être complètement épuisé ensuite mais il avait tenu le coup et était devenu le combattant accompli qu'il incarnait aujourd'hui. Il avait sentit que Boadicée avait tenter de le frapper mais en vain et il ne s'en formalisa pas. Le Uller préféra prendre la parole sur un ton assuré et plein d'entrain qui lui ressemblait tant.

«Un bon bain te feras certainement du bien. Un massage prodigué par des mains expertes sera néanmoins tout aussi efficace. Les miennes feront amplement l'affaire crois moi. J'ai massé plus de femmes dans ma vie que tu n'as lu de livre ce qui est peu dire ha ha ha !»

Ce n'était un secret pour personne que le Uller était un coureur de jupon invétéré aux charmes indéniables. Le pire ou le meilleure dans cette attitude était qu'elle enrichissait son orgueil. Il était fier de ses conquêtes. Et la rouquine avait le malheur de ne pas encore en faire partie. Il proposait un massage de bon cœur mais également pour tenter d'arriver à ses fins. Combien de fois de simples gestes comme ceux là avaient suffit à le conduire entre les cuisses d'une jeune femme ? Boadicée était encore verte, si cela n'avait pas encore changé. Bien que peureuse, il savait que s'il parvenait à allumer le feu qui sommeillait en elle, il pourrait s'offrir sa vertu sans problème. Elle était jolie et loin d'être désagréable même si son comportement lui valait souvent les moqueries du chevalier de Denfert.

«Dis toi que c'est un honneur pour ta personne et un cadeau que je te fais. Tu vas tellement apprécier mon massage que tu m'en redemanderas dés que l'occasion se présenteras.»

Le jeune homme se pencha vers elle et du bout des doigts effleura les parties dénudées de son bras avant de poser une main délicate et tendre sur l'épaule de la jeune femme. Il n'attendait qu'un signal positif pour mettre sa manœuvre en marche et lui offrir un moment qu'elle ne serait pas prête d'oublier. Il était temps pour elle de découvrir des talents propres aux Uller auxquels elle n'avait pas encore eu la chance de goûter ! Savoure bien Boadicée !


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mar 21 Fév - 18:27

Je retiens un grognement pour faire fuir Ulwyck. Je doutais déjà de son utilité, puis il avait quelque part raison. Un petit ricanement, étouffait par le tissu des draps, m'échappa quand il parla des nombreuses femmes qu'il avait massé. Plus que le nombre des livres que j'avais lu ? J'en doutais fortement ! Je lisais depuis que j'avais neuf ans. Tout ce qu'il me passait sous la main je le lisais. J'avais donc quelques années d'avances sur ce petit Ulwyck Uller. Je poussais pourtant un soupire de désir en entendant le mot « massage ». Je fermais lentement les yeux en sentant une caresse sur mon bras puis le poids de sa main sur mon épaule.

« Je dois avouer que même me faire piétiner par un chat m'irait du moment que cela soulage un peu mes muscles endoloris … »


Je bougeais lentement pour étendre mes bras le long de mon corps et calais ma tête contre mes oreillers sur le côté pour voir du coin de l'œil Ulwyck. Il était déjà penché sur moi. Il devait encore une fois chercher à coucher avec moi. Je rougis légèrement à cette pensée mais mon visage étant à moitié caché par les draps et mes cheveux je doutais qu'il remarque quelque chose. Il fallait vraiment que j'arrête de rougir pour un rien !

Surtout que pour masser il fallait mieux que se soit directement sur la peau. Et mon haut était lacé dans le dos. Rien de bien compliqué à mettre et à ôter seule. Alors avec un Ulwyck « connaisseur » des vêtements de femme. Je le savais parfaitement capable de tout dénouer pour le « massage ». Aujourd'hui je m'en fichais royalement s'il pouvait soulager mes muscles. C'était tout ce que je lui demandais pour le moment. Rien de plus. Ou si … Une coupe de lait au citron en plus. Ou un massage dans un bain bine chaud. Voilà quelque chose qui serait bien agréable. Impossible à avoir. Et me mettre nue devant Ulwyck ! Et puis quoi encore … Je sentis une pointe de rancune au creux de mon estomac. Je fermais les yeux avant de murmurais distinctement, du moins au début de ma phrase sur la seconde partie ma voix ne devait pas être très compréhensible :

« Je ne savais pas que les femmes sortant de l'entraînement puante, couverte de bleue et de sable t’attiraient Ulwyck … De toute manière, tu ne t’intéresse à moi que parce que je te dis non … Quand tu auras ce que tu voulais … je ne serais qu'une conquête de plus … »


Je me tus. Je doutais fortement qu'il ait entendu. Et même, je m'en fichais royalement. J'étais persuadée que j'avais raison. Une fois que j'aurais cédé il partirait. C'était peut-être aussi en partie pour ça que je me refusais toujours à lui : j'étais sûre qu'il revenait me voir comme ça. Je sentis mes yeux me piquaient. J'enfonçais ma tête dans l'oreiller pour qu'il ne remarque rien. Oui j'avais peur. Peur d'être seule. Peur de l'abandon. Peur oui de la solitude. Peur de ne pas être aimé. Je ne sais pas pourquoi … Cela avait toujours été comme ça. Et cela allait le rester pendant longtemps.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mar 21 Fév - 22:51

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

Il éclata d'un rire franc après la répartie de Boadicée. Elle ne le repoussait pas et le jeune homme entreprit donc de délasser le haut de Boa pour libérer son dos et ses épaules. Sa chaire était ainsi exposée à ses yeux et le Uller se rinça allègrement l’œil. La rouquine continua de lui parler pendant qu'il se penchait. Elle avançait des arguments assez amusants. Allait-il passer à autre chose une fois qu'il l'aurait détroussée ? Probablement. Rares étaient les femmes qui avaient réussis à garder son attention mais découvrir si cela serait le cas ou non avait quelque chose d'amusant et d'excitant. Boadicée ne possédait pas une nature aussi aventureuse que lui.

«Par ce que tu crois que tu ne seras pas transpirante si tu goûtes à Ulwyck Uller, Boadicée ? Tu seras en nage, complètement déboussolée et exténuée  mais contrairement à cet instant, tu auras le sourire aux lèvres. Par les Sept, tu as encore beaucoup à apprendre, jeune fille ! »

Il retira complètement le vêtement avant de poser ses mains sur les épaules de Boadicée. Ses gestes étaient précis et peu appuyée au début pour prendre la température de la rouquine mais également pour mesurer son seuil de douleur. Au fil des minutes, ses gestes se firent plus appuyés. Il y allait en douceur et progressivement pour ne pas lui faire mal et permettre aux muscles de la jeune femme de s'adapter à la pression qu'il exerçait sur eux. Il continua ainsi sans rien dire, s'amusant de ses gestes et de la douceur de la peau de la rouquine. Il finit par rompre le silence lui même d'une voix quelque peu suave et amusé.

«Ça te plaît ? Ce n'est qu'un échantillon de mes talents. Je dispose de toute une palette qui ne demande qu'à s'exprimer. »

Il prenait un malin plaisir à jouer avec elle et ses doigts se mirent à caresser ses côtes calmement et à remonter le long du dos de la jeune femme, se promenant avec sensualité et souplesse comme s'il avait fait ça toute sa vie. Dans l'esprit de Boadicée, cela devait sans doute être des gestes d'amoureux unit par le lien du grand amour mais dans la vraie vie cela se passait autrement ! Ces gestes pouvaient laisser présager la passion. Il arrêta quelques secondes lui même ses caresses pour faire choir son propre haut et se pencher à nouveau sur la rouquine. Il lui murmura alors quelques mots à l'oreille.

«As tu déjà eu un homme si proche de toi dans ton lit Boadicée ? Serais je le premier à y être invité de la sorte ? Ferme les yeux, ne pense plus à rien et laisse mon art s’exprimer. Savoure simplement les douceurs que t'offrent la vie !»

Il reprit alors ses caresses calmement avant de descendre son visage et de poser ses lèvres dans le cou de Boadicée. C'était un geste qu'il accomplissait naturellement comme s'ils étaient ensemble depuis un moment alors que ce n'était pas le cas. Le Uller comptait bien profiter de la position de Boadicée pour bouter le feu à son corps et faire naître en elle l'envie et le désir. Le jeune homme était sûr d'arriver à ses fins aujourd'hui. Jamais il n'avait été en aussi bonne position. Il était temps que Boadicée découvre les joies des plaisirs charnels et qu'elle s'ouvre une porte vers un nouveau monde plein de possibilités et de découvertes !

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mer 22 Fév - 8:40

Je levais les yeux au ciel sans rien dire. Il n'avait pas perdu de temps pour ôter complètement mon haut. Il croyait quoi ? Que le bas allait suivre aussi ? Même pas en rêve. Surtout que je portais encore mes bottes et que j'avais besoin de massage au dos et aux épaules. Pas au niveau des jambes. Je ne bougeais pas, profitant de ses mains qui parcourraient mon dos en dénouant lentement les nœuds que mes muscles avaient noué. J'aurais presque pu avouer qu'il était doué mais … il posa sa question en appuyant sur un endroit très douloureux.

" Actuellement tu appuie sur une des zones les plus nouées et douloureuses donc : non ! "


J'avais quand même un peu la chair de poule. Un petit rire m'échappa quand il se mit à caresser mes côtes et mon dos. J'étais très chatouilleuse et particulièrement dans cette zone. Même si j'avais plus l'impression d'être un chien qu'il caressait. J'entendis le bruit d'un tissu qu'on ôte. Redressant la tête ne rougis jusqu'aux oreilles. Je replongeai aussitôt la tête dans l'oreiller en me mordant la lèvre. Mais il ne savait pas garder ses vêtements ou quoi ?! Je frémis quelques peu hum … je ne sais pas … entre le baiser d'Ulwyck, sa phrase, et le ton employé.Je me mis une claque mentale avant de frapper sans douceur l'épaule du soit disant chevalier.

" Je ne crois pas qu'être torse nu et embrasser le cou aide à détendre les muscles de la personne réclamant un massage "

J'avais beau faire la fière, je ne voulais que me blottir contre le torse du chevalier, sentir autre part ses mains tout comme ses lèvres … Mais non. Pas aujourd'hui. C'était clair et net. Pas aujourd'hui. J'étais trop fatiguée et trop courbaturée. Peut-être demain. Je n'avais pas envie qu'il reparte seul. Je m'étais décidée de l'accompagner. J'avais prévenu mon père qui avait donné son accord sans rien demandé en plus. Ce qui était étrange puisqu'il avait refuse que je parte avec William. Bah ... Il ne devait pas trop vouloir que je me mélange aux Wells. Alors que les Ullers, pas de problèmes. D'ailleurs ....

" Ulwyck ? Quand pars tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mer 22 Fév - 20:24

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

Elle s'amusait à le contredire. La vilaine rouquine cherchait toujours à aller dans l'autre sens pour essayer de se préserver et de se protéger mais il fallait parfois se laisser aller et apprécier les choses simples de la vie. Il sentait les frissons de la peau de Boadicée et c'était bon signe. Lorsqu'elle fit sa remarque désobligeante, il se contenta d'afficher un sourire des plus narquois et hautain. Elle commettait une grave erreur à nouveau, essayant de résister au Uller alors que tout son corps envoyait les signaux positifs signifiant qu'elle désirait plus que tout lui céder.

« Je me sens plus à mon aise comme cela et ne dit pas que cela ne te plaît pas. Tu me dévores des yeux depuis trop longtemps. J'ai bien vu comment tu t'es comportée hier quand j'étais presque torse nu. Tu ne cessais de rougir en te rinçant l’œil telle une jouvencelle. Tu serais bien surprise par ce qui pourrait te faire oublier ta fatigue et la douleur. Je pourrais te changer les idées simplement et te faire ressentir des choses qui te transporteront dans un monde encore inconnu pour toi. Si tu me faisais confiance pour une fois, tu ne serais pas déçue du voyage. »

Elle lui demanda quand il allait quitter la Gracedieu. Pour tout avouer, il n'en avait aucune idée. Cela pouvait très bien être le jour même, le lendemain ou dans une semaine. Avec le Uller, il n'y avait pas grand chose de sûre puisqu'il agissait toujours au grès de ses envies. Le soir il pouvait avoir envie de rester une semaine entière dans un lieu et le lendemain matin sur un coup de tête il décidait de s'en aller.

«Je ne sais pas encore. Je n'ai encore rien décidé. Pourquoi cela t'intéresse tant ? Tu as peur de ne pas pouvoir profiter suffisamment de moi ? Je peux être entièrement à toi si tu le désires, tu n'as qu'un mot à dire, un seul !»

Ses caresses reprirent et se joignirent à ses paroles. Il reprit ses caresses pour qu'elle oublie et se laisse aller. Elle avait besoin de comprendre qu'il pouvait lui offrir bien plus qu'une simple chevauchée à deux. Boadicée avait la chance de pouvoir goûter au met le plus succulent de Dorne et elle se devait de l'accepter et de céder à ce plaisir divin. Comment pouvait-elle encore le nier. Il perdit son visage dans les cheveux roux de la jeune femme, humant leur odeur mêlée à celle de l'effort qu'elle avait fournie pendant son entraînement. Elle avait besoin d'un bon bain mais pas toute de suite. Le Uller avait un meilleur programme à lui proposer et elle pourrait ensuite se laver en la compagnie du plus incroyable des hommes de Dorne si elle le désirait. Il se colla à elle, et caressa de nouveau ses côtes avant de commencer à la chatouiller. Il procéda de la sorte pour pouvoir voir son visage du quel il rapprocha le sien et déposa un baiser un sur ses lèvres. Il le fit avec une certaine sensualité et douceur, frôlant ses lèvres d'une simple pression aussi douce que la soie. Il glissa une main dans son dos et descendit vers le pantalon de Boadicée, se montrant de plus en plus explorateur et entreprenant. Elle devait lui céder. C'était maintenant ou jamais. Il le savait et elle le savait tout aussi bien que lui. Il n'avait jamais été aussi proche du but. Allait-il réussir son entreprise ?

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Mer 22 Fév - 21:27

Je rougis de plus belle en enfonçant mon visage dans mon oreiller pour cacher toute la rougeur qui s'étalait sur mes traits. Non ! Je n'allais pas céder. Pas aujourd'hui. Je m'obligeais à respirer à fond en fermant étroitement les yeux. Je me mordis légèrement la lèvres pour me calmer. Enfin surtout les battements de mon cœur qui commençait à s'emballer. Mais le pire était mon corps qui visiblement avait une vie propre. Sale traître … Je me vengerais puisque tu me trahis au près d'Ulwyck … J’avais en fait très envie de céder. Mais j'étais tellement fatiguée que cela n'allait servir à rien. J'avais envie de profiter pleinement. Non pas aujourd'hui. Demain.

Je frémis lorsqu'il enfouit son visage dans mes cheveux entre deux caresses. Son souffle balaya ma nuque. Une chaleur monta dans mon ventre quand il reprit ses caresses et chatouille. Ni tenant plus je roulais à moitie sur le côté. Son baiser me surprit. Il était tendre. J’écarquillais les yeux trop surprise pour réagir. Sa main au creux de mon dos me fit réagir par instinct. Ma main glissa sous mon oreiller, saisit le manche d'une dague, la sortit de son fourreau et vient placer la lame nue sous la gorge d'Ulwyck.

« Ulwyck, j'ai dis non. Pas aujourd'hui. Je ne suis pas en état d'apprécier tous tes … Talents. Si tu peux attendre reviens demain dans ma chambre … À la même heure. Je devrais être un peu plus propre et plus … mmh … Reposé … Mais le faire maintenant gâcherait tout : je ne pourrais rien apprécier. Et au vus du travail de tes mains … »

Je me rendis compte que j'étais très légèrement torse nue, devant lui également torse nu. Le rouge me monta de nouveau au visage. J'attrapais le draps le plus proche pour couvrir un peu mon torse. Je reposais mon poignard sous l'oreiller et tendis la main pour caresser le visage d'Ulwyck avant de moi même venir déposer un baiser léger sur ses lèvres. Je me détournais aussitôt lui tournant le dos. Je ne voulais pas craquer aujourd'hui. Demain oui. Pas maintenant. Juste pas maintenant. Il me fallait un peu de temps … Juste de quoi calmer la peur que j'avais au creux de mon ventre. J'avais très peur de la douleur. Mais j'imaginais qu'Ulwyck savait la faire oublier. Je crispai les mains sur le tissu du draps sans plus rien dire. La balle était dans son camp. À voir s'il pouvait attendre encore une journée de plus.

« Ah … euh … Mmh … Pardon pour le poignard … C'était un réflexe … »


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Jeu 23 Fév - 22:52

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

Qu'est ce qu'elle en savait que ce n'était pas le moment ni l'instant, elle qui était totalement inexpérimentés ? Ce n'était pas la lame sous sa gorge qui risquait de l'impressionner. Le Uller, qui avait toujours eu l'art de s'attirer des ennuis, s'était déjà retrouvé dans des situations bien pire que cela. De plus, il ne pensait pas que Boadicée avait ce qu'il fallait pour ravir la vie d'un homme d'un simple mouvement. Il éclata de rire et la laissa rengainer son arme après avoir parler. Cette petite était vraiment stupide. S'il ne s'était pas agit d'elle, il aurait très bien pu lui briser le nez ou lui tordre le poignet pour lui faire passer l'envie de ne plus jamais recommencer. On ne s'en prenait pas à Ulwyck Uller impunément. Mieux valait ne pas énerver le Uller qui pouvait s'emporter et laisser ses nerfs parler. Bien qu'il était un grand ami des femmes en général, il n'appréciait pas qu'on le menace et ce peu importe le sexe de son interlocuteur. Sans doute étai-ce du à sa nature dominante ou à son tempérament indomptable. Le jeune homme se laissa tomber sur le côté en continuant de rire. Il s'amusait vraiment de la situation. Se vautrant comme un véritable morfale, il décida de prendre la parole sur le ton de la plaisanterie.

«Ne t'excuse pas ! Pour le même prix j'aurai pu te réduire le nez en charpie ou te casser le poignet pour tant d'insolence. Heureusement pour toi, je t'aime bien et je n'ai pas envie de  porter préjudice aux Allyrion, ni à ton père. Fais preuve de plus de contrôle la prochaine fois ou je risque moi aussi de sortir ma lame ha ha ha ! »

Le jeune homme roula calmement vers le bord du lit et s'assit sur celui-ci tout en continuant de rire. Il fallait vraiment peu de chose pour s'amuser et rire. Même ce refus le faisait quelque peu rire. Boadicée voulait lui offrir sa virginité ! Elle avait enfin cédé mais semblait désirer cela dans des conditions « romantiques ». Pour une bâtarde, elle se comportait véritablement comme une jouvencelle de haute naissance, et encore, pas forcément une de Dorne !

«Tu veux que je revienne demain ? Alors tu t'es décidée à m’accueillir dans ta couche ? Il t'auras fallu du temps mais tu as enfin avoué l'attirance que tu éprouves pour moi. Par contre, tu te comportes comme une véritable jouvencelle. Tu rêves sans doute que ta première fois sera dans des conditions idyllique ? Crois moi peu de femmes en ont vraiment la chance, même celles née dans de bonnes maisons. Enfin soit ... si tel est ton désir ! »

Le Uller se tourna vers elle et puisqu'elle s'était décidée à lui voler un baiser il comptait bien faire de même et se débrouilla pour en obtenir un. Il goûta à ses lèvres de façon plus prononcée sans pour autant la forcer. Le contact ne fut pas long et il se réinstalla calmement, assit sur le bord du lit. Le Uller était fier de lui et il ne pouvait dissimuler un sourire satisfait. Il allait atteindre un des objectifs qu'il s'était fixé il y avait de cela des années. Comme quoi sa ténacité allait finir par payer. Ulwyck demeurait le meilleur dans ce qu'il faisait !

«Alors c'est décidé ? Ce sera demain que tu auras l'immense honneur de goûter au formidable Ser Ulwyck. N'ai aucune crainte, tu ne seras pas déçue. Ne prend pas peur inutilement ! Tout se passeras bien !»

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Ven 24 Fév - 8:43

Je ne dis rien face aux rires et aux remarques de Ulwyck. Je savais qu'il avait en partie raison. Mais bon ! Je n'avais jamais eu envie de céder à un garçon, et je n'avais jamais eu le temps aussi ! Mais c'était quand même vexant ce que me disait Ulwyck. J'avais le droit d'être inquiète non ?! Je finis par acquiescer et confirmer qu'il devait revenir demain. Je fis quand même la moue sans rien dire. Une fois seule, je sentis la tension de mes épaules se relâcher. Je soupirais et finis d'ôter mes affaires avant de me laisser tomber sur mon lit. Je tirais par dessus la tête un draps avant de me rouler en boule en dessous.

Je me redressai lentement en baillant longuement. J'avais encore aujourd'hui entrainement. Mais pas un de combat non, c'était autour de quelque chose de plus sombre. Mais je n'allais pas dévoiler toutes mes cartes maintenant ! En tous cas j'aimais plus ces genre d'entraînements que les autres. J'en profitai aussi pour jouer avec Loki. En revenant je pris une coupe de lait au citron et une coupe de vin. Je sirotais le lait avant d'aller en chercher une autre. Pas de robe non plus aujourd'hui : un pantalon, et un haut à manches longues qui ressemblait d'avantage à un corset recouvert de tissu qu'autre chose. Donc oui, il était lacé à l'arrière mais d'une manière beaucoup plus complexe que celui de la veille.

En attendant le Uller, je m'accoudai à la fenêtre pour regarder les arbres chargés de fruit et sentir leur parfums en relisant vaguement le chapitre d'un livre que je connaissais par cœur. J'avais retiré quand même la dague de sous mon oreiller. Pas envie de laisser mes réflexes prendre le dessus. Avoir le nez cassé ou le poignet ... Non ce n'était pas dans mon programme. J'entendis des pas derrière la porte. Mmh … je ne fis rien et tournais simplement une nouvelle page. Mon cœur cognait violemment contre mes côtes. Excitation ou peur ? Aucune idée. J'avais juste envie de sentie de nouveau ses mains sur moi. Je souris toute seule .


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Ven 24 Fév - 22:06

Je te jure que si tu es venu te moquer de moi ...

An 298, Lune 10 - La Gracedieu



Boadicée & Ulwyck Uller

Il avait quitté la chambre de Boadicée la veille quand il eu compris qu'il n'en tirerait rien ce jour là et qu'il n'avait plus de quoi la taquiner. Le jeune homme avait prit un bon bain quelques heures auparavant. Il s'était vêtu d'étoffe de couleurs jaunes et bleues vives à la mode dornienne. Il s'était parfumé d'agrume et avait veillé à être rasé de près et coiffer parfaitement. Il était le Uller dans sa forme maximale de séduction. Il n'avait même pas besoin de se donner tant de mal car il savait Boadicée déjà conquise. Aujourd'hui était un grand jour ! Le jour où Boadicée allait goûter au charme de Ulwyck ! Cela faisait des années qu'il avait attendu de pouvoir partager sa couche et à présent cela allait être chose faite. Ce fut le pas léger mais assuré qu'il se rendit jusqu'à la chambre de la rouquine. Il frappa alors à la porte et attendit son signal pour pénétrer dans la pièce, l'air joyeux, un sourire charmeur installé sur ses lèvres. Il jeta un coup d’œil sur le meuble où étaient posées habituellement les boissons. Il fut surpris de ne pas y découvrir un pichet et deux coupes de vin. Le nectar dornien avait l'art de vous enivrer juste ce qu'il fallait pour laisser la débauche se lancer toute seule.

«Même pas une coupe de vin pour moi ? Je pensais que tu serais à même de me recevoir dans les meilleures conditions ! Enfin soit ! J'ai déjà été plus mal reçu, je ne vais pas en faire un drame ! Alors jolie rouquine ? Es tu prête à pénétrer dans un nouveau monde ? Je pense être le meilleure guide que tu puisses trouver dans tout Westeros. Ce n'est pas un livre qui pourrais te préparer à cela !»

Le jeune homme éclata d'un rire franc et amusé par ses propres mots emplit de modestie et de savoir faire. Il était vraiment fier d'atteindre enfin cet objectif.  Marchant de façon sensuelle vers Boadicée, il lui vola un baiser doux. Un simple effleurement de ses lèvres avant de faire glisser son propre haut sur ses épaules, exposant à nouveau une partie de son ventre et de son torse. Pour qu'il tombe, il suffisait que Boadicée le pousse à l'aide de ses doigts et elle dévoilerait alors son torse nu. Il se colla contre elle, et plongea son regard dans le sien pendant que ses mains se posèrent au creux de ses hanches, les pressant tout doucement. Il laissa l'art de la séduction faire son office. Par le contact visuel, il lui transmettait son désir et la captivait. Il vint à nouveau chercher ses lèvres mais pour un baiser, cette fois-ci, plus appuyé. Il rompit ensuite le contact buccale et reprit la parole d'une voix suave et légèrement excitée.

«On va y aller en douceur, tu n'as rien à craindre. Laisse juste la température monter et tu verras, tout se passera bien. Tu es entre les mains expertes de Ulwyck Uller. Détend toi Boadicée !»

Il commença à parcourir le cou de la rouquine de ses lèves afin de la faire frissonner et de profiter de sa peau douce. Il la testait en quelque sorte voulant voir ce qu'elle avait dans le ventre en étant expérimentée. Il appréciait voir comment une personne pouvait évoluer dans ces conditions. La surprise était parfois au rendez vous !

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Ven 24 Fév - 22:55

J'eu un léger sourire en voyant Ulwyck Uller s'approchait. Toujours vêtu de manière voyante, rasé de près et visiblement ravi. Il avait de quoi. Il allait avoir enfin ce que je lui refusais depuis cinq ans. Et bon .. J'étais aussi très contente de céder. Je levais les yeux au ciel et lui tendis la coupe de vin pleine. Je ne buvais que très peu d'alcool. Parfois un peu mais … Pas aujourd'hui. Je sentis mon sourire s'agrandir quand Ulwyck rit. Sa joie était très communicative. Je le laissai venir m'embrasser doucement. Je rougis en le voyant déjà tomber son haut. Il allait vraiment falloir que j'arrête de rougir pour un oui ou un non. Je posais mes mains sur son torse avant de faire remonter mes mains vers son haut. Je me stoppais à quelques centimètres quand je sentis ses mains sur mes hanches. Mais je finis par prendre le tissu du haut d'Ulwyck qui glissa au sol dans un froissement soyeux.

Je fermais un instant les yeux pendant le baiser plus long, plus appuyé. C'était ... Surprenant. Instinctivement je me rapprochais de lui mes mains dans son dos. Il sentait comme d'habitude les agrumes. J'aimais bien ce parfum délicat. Je souris en l'entendant prononcer mon nom entier. C'était rare qu'on me nome de cette manière. C'était plus " Boa " qu'autre chose. Mais c'était drôle dans sa bouche. Un petit rire m'échappa

" Tu es encore l'un des rares à m'appeler Boadicée. Et au vu de la démonstration que tu m'as fais hier ... Je n'ai pas peur "

Petit mensonge. J'avais très peur de cette première fois. Je savais comment ça se passait mais ...  Oui, j'avais beau faire la maligne je n'étais guère rassurer ou à l'aise. J'étais dans un terrain trop inconnu. Je frémis en sentant les lèvres du chevalier dans mon cou. Son souffle me chatouillait et ses lèvres me faisaient frémir. Je plongeais la tête contre le torse brun en essayant de retenir un petit rire qui montait dans ma gorge à cause de ce que faisait Ulwyck. Je ne savais pas quoi faire j'étais tellement novice. J'enlaçais simplement l'homme en gardant mon visage contre son torse mais légèrement penché pour qu'il continu ses caresses. Je fermais de nouveau les yeux en essayant de ne pas rire. J'étais très chatouilleuse. Et j'étais sûre qu'il allait s'en servir. Je finis par remonter le visage pour chercher les lèvres du chevalier, un peu à taton, pour échanger un nouveau baiser.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Sam 25 Fév - 14:26



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   Sam 25 Fév - 15:45



Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je te jure que si tu es venu te moquer de moi .... Feat Ulwyck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Je suis venu, j'ai bu, j'me souviens plus...
» Je le jure sur ma vie : ces scientifiques paieront [Emmy, Aaron]
» Samantha Carter - Un être venu d'ailleur [Fiche en cours]
» Sur tous les murs j'écrirai je le jure Liberté chérie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: