RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, les Îles de Fer et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Besoin d'une amie Feat Alyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Besoin d'une amie Feat Alyx   Ven 17 Fév - 14:30

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
De son fiacre, Azilys pouvait attendre les clapotis des sabots des chevaux contre la terre, il y a quelques jours, elle avait quitté Castel-bois. Laissant derrière elle, cette famille méconnue ainsi que son demi-frère. Oui, elle l'avait laissé en arrière, étant décidée de ne pas rentrer de suite à Montargent. Depuis la mort de Lucian, le Paon d'argent était resté de marbre, faisant comme si rien ne pouvait l'atteindre, souriant même à ceux qu'elle estimait être responsable de ses malheurs, une façon d'agir simplement pour endormir leur doute pendant qu'elle prendrait le temps de préparer une vengeance à la hauteur de leur crime. Tybolt allait souffrir tout autant qu'elle souffrait sans le dire, les deux personnes qu'elle avait aimées le plus n'étaient plus et tout cela était de la faute de ses mauvaises décisions à lui, si seulement il avait continué de suivre sa façon de faire, Aliénor et Lucian seraient peut-être encore de ce monde, en tout cas, c'était certain pour son jeune frère, car jamais elle l'aurait envoyé servir un chevalier du Conflans qui était de base une personne du peuple. Penser à ceux qu'elle avait perdus lui brisait le coeur, mais face à elle se tenait sa servante et il était hors de question qu'elle se laisse aller en sa présence, ni en la présence de personnes. Elle était une véritable Serrett à l'image de son père et jamais Albéric n'avait laissé entrevoir ses failles.

Pour le coup, elle essaya de penser à autres choses et très vite, ce fut sa deuxième vengeance qui lui vint en tête. Son frère avait d'ailleurs beaucoup communiqué avec la famille Swyft pour tomber d'accord sur les fiançailles, oui Azilys avait choisi le chevalier parfait pour s'unir. En tout cas, cet ainsi qu'elle l'avait présenté à son frère. Réellement, Humfrey fut son choix pour une simple histoire d'orgueil, il avait osé compatir avec son futur époux et Azilys s'était juré intérieurement qu'elle lui ferait payer ses paroles et à présent, elle avait réussi, il allait pouvoir compatir avec lui-même. Une pierre, deux coups, Tybolt ne supporterait pas de la voir unie à un autre homme même s'il se retrouvait rassuré de ne pas la voir quitter Montargent et Humfrey allait devoir se mettre à un style de vie qui n'était pas sien. Réellement, ce n'était que le début de son plan, elle était l'héritière de Montargent à présent et il était clair que si Tybolt recommençait à agir sans son influence, elle le détruirait. Un seul but dans sa vie à présent, la préservation de son domaine et de la réputation des Serrett, tout comme son père avant elle. Un plan qui lui prendrait beaucoup d'énergie, surtout qu'elle gérait encore pas mal d'affaires sur son fief, mais là, Azilys avait estimé avoir besoin de voir une amie, de pouvoir souffler un peu. C'était pourquoi, elle avait pris la direction de la Dent d'Or au lieu de Montargent après son départ de Castel-bois.

Alyx était son amie la plus chère, la seule qui la comprenait vraiment et savait ce qui se cachait derrière ses beaux sourires et son regard doux de fille de bonne famille. Un jeu de rôles auquel Azilys excellait, il n'y avait rien de mieux que la manipulation comme armes pour une femme et c'était un jeu qu'elle aimait jouer avec l'héritière de la dent d'Or. La dernière fois qu'elles s'étaient vue, cela remontait à sept mois, Aliénor était encore en vie en route pour un mariage qui n'aurait finalement jamais lieu. Oui, leur dernière rencontre remontait à un moment où Azilysn'avait pas tant perdu. Bien sûr, beaucoup de corbeaux avaient fait le chemin entre Montargent et la Dent d'or, l'une parlant de son statut de femme mariée et l'autre du manque de sa jumelle. Encore aujourd'hui, même si Azilys était décidée à être forte et ne plus laisser les sentiments dicter sa vie, Aliénor laissait un vide en elle, un vide qui ne pourrait jamais être comblé.

Arrivée à la Dent d'Or, la Serrett demanda à voir Dame Alyx. Venant depuis longtemps lui rendre visite, elle était connue du personnel et n'eut aucun mal à être emmené jusqu'à son amie. Alors qu'on lui annonçait sa venue, la servante les laissa seules, ayant appris la leçon lors de la dernière rencontre des deux Ouestriennes. D'ailleurs, quand elle entendu la porte se fermer, le visage souriant du Paon d'argent sombra et en voyant les traits de son amie, elle s'écroula à genoux, n'ayant plus la force de retenir sa tristesse plus longtemps, un mois qu'elle avait retenu ses larmes, un mois qu'elle avait joué son rôle de femme son coeur, mais son jeune frère avait représenté tous ses espoirs depuis qu'il était né. Elle l'avait pris sous son aile et choyé comme une mère l'aurait fait. Oui, elle ressentait pire qu'une perte d'un frère, mais comme celle d'un enfant. Tremblante de pleurs, comme jamais elle ne l'avait été devant personne, elle arriva à prononcer dans ses bourrasques de larmes.

- Je les...perdu tous les deux... Lucian...mort.

Le Paon d'argent n'était pas son coeur, seulement, elle avait appris à jouer avec les apparences. Surement que la nouvelle, de la mort de l'héritier de Tybolt, n'était pas encore arrivée jusqu'ici, vu qu'Azilys n'avait pas encore écrit et elle s'étonnerait que Tybolt l'ait fait.


©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron
Messages : 2325
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Dim 19 Fév - 11:55


Besoin d'une amie
Azilys & Alyx

La vie à la Dent d’Or s’était quelque peu apaiser pour Alyx dernièrement. Son père était toujours de sombre humeur et suspicieux de voir le ventre de sa fille rester complètement plat mais avec Daven, sa relation s’était nettement améliorer après leur discussion. Ils avaient pu mettre les points sur les i et désormais l’héritière de la Dent d’Or essayait d’ouvrir son cœur de glace au lion. Elle tombait lentement amoureuse de lui, un sentiment qui l’effrayait énormément et qu’elle ne connaissait pas. Elle n’était jamais sur de ce qu’elle ressentait, elle ne savait pas comment agir en sa présence. Mais se sentir soutenu de la part de son époux aidait grandement la jeune héritière à se sentir mieux. Cela lui faisait une dose de stress en moins, donc elle n’avait pas besoin. Elle souffrait suffisamment du regard inquisiteur de son paternel et du mestre. Désormais elle avait un soutien, elle avait quelqu’un qui pouvait l’aider et elle avait

Elle vaquait donc à ses occupations journalières, Alysanne avait dû s’absenter et son père était enfermé dans son bureau, occupé à répondre aux nobles, notables et autres gens importants pour la vie du fief. La jeune femme feuilletait un épais volume contenant les comptes de la Dent d’Or. Elle scrutait chaque rentrée d’argent et dépense de la lune passée. Notant celle qui lui paraissait étrange et comparé si à la fin, tout était bien cohérent par rapport à l’or présent dans les coffres de la famille. Une tâche importante qu’elle devait faire, elle était héritière de la Dent d’Or alors ce genre de tâche lui revenait, c’était un bon moyen d’apprendre ces futurs tâches que d’y être confronter le plus tôt possible. Son père ou le mestre passeraient surement derrière vérifier que tout avait bien été fait et rester en ordre. Alors la plume grattait le parchemin, notant des chiffres, des possibles irrégularités et autres.

Mais quand la porte s’ouvrit, la jeune femme était tellement contrée à sa tâche, qu’elle eut un léger sursaut. Elle se retourna avec son regard de glace, prêt à lancer une pique venimeuse au serviteur qui avait osé la déranger. Mais qu’elle ne fut pas la surprise d’y voir une servante accompagnée d’Azilys Serrett. Le regard d’Alyx s’adoucit légèrement et elle se leva, fermant précieusement le livre des comptes y glissant la feuille sur laquelle elle écrivait pour en faire un marque page. La jeune femme fit un léger mouvement de tête respectueux à la jeune noble. Elle ne s’attendait guère à voir son ami en ses lieux, aucune visite n’avait été prévue. La servante disparut bien vite, sachant parfaitement que la jeune femme ne supportait pas qu’elle traine. Elle referma donc la porte.

Au moment où le bruit sec de la porte retentit, Alyx vit le visage de son amie se décomposer et elle s’effondra en larme. La Lefford était stupéfaite, elle n’avait jamais vu Azilys dans un tel état. Rapidement, dans un froissement de robe elle fut au côté de son amie, la prenant dans ses bras. Elle caressa doucement ses cheveux, tentant de l’apaiser comme elle le pouvait. Les mots que prononça la Serrett touchèrent la fille de la Dent d’Or. Elle serait probablement dans le même état que son amie si elle perdait sa tante et son père coup sur coup.
« Chhhhhhut….Ca va aller Azilys…Je suis là…Qu’est ce qui s’est passé ? »

Cela devait être douloureux à raconter mais si Alyx voulait aider son amie au mieux, il fallait mieux qu’elle connaisse les tenants et les aboutissants de tous les évènements. Elle serait là pour Azilys, elle serait toujours là. Elle garda son amie contre elle, tentant de la consoler comme elle pouvait. Ce n’était pas le point fort de la jeune femme mais elle faisait de son mieux pour tenter d’apaiser la douleur de la Serrett.

egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Sam 4 Mar - 12:26

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
Tout lâcher, ne plus laisser aucune barrière retenir sa tristesse, le Paon d'argent venait de faire tomber son masque face à sa plus grande amie. La seule devant laquelle elle se sentait assez en confiance pour laisser entrevoir sa vulnérabilité, la première qui la verrait verser des larmes. Depuis sa plus tendre enfance, Azilys avait appris à tout cacher, à tout enfouir au fond de son coeur. Enfant s'était dû à l'autorité effrayante de son père, mais à présent s'était devenu routinier, elle était ainsi, telle l'emblème de sa famille, elle se montrait toujours sur son plus beau jour et une fois seule pouvait laisser retomber la pression. Après, il ne fallait pas dire qu'elle vivait mal cette situation de garder des secrets, non, elle en avait pris l'habitude et l'avait adopté. Jamais, elle ne dévoilerait le suicide de sa mère, comme le fait qu'elle était responsable de la mort de son père. C'était son jardin secret dont elle seule avait la clef, mais après auprès de certaines personnes, elle pouvait montrer son vrai visage, comme avec Alyx. 

Effondrée sur le sol, l'impression de ne plus pouvoir arrêter de verser des larmes la submergeait. Azilys ne contrôlait plus rien. En arrivant à la Dent d'Or, elle ne s'était pas attendu à réagir ainsi, pensant encore pouvoir jouer la comédie de la dame sans coeur, mais rien qu'en voyant le visage d'Alyx, elle n'avait pu se contenir plus longtemps. Son amie vint la prendre dans ses bras et elle colla sa tête sur son épaule, pleurant de plus belle. Sa présence lui faisait du bien, tellement qu'elle lâchait prise.

« Chhhhhhut….Ca va aller Azilys…Je suis là…Qu’est ce qui s’est passé ? »

Elle voulait tout lui dire, tout balancer, mais il lui était trop difficile de parler, les mots mouraient dans ses bouches ne lui laissant l'occasion que de s'exprimer par les pleurs. Puis finalement, sa main vint prendre l'une d'Alyx et elle releva la tête pour croiser le regard de son amie :

- C'est Tybolt....sa faute.

Son esprit se perdait entre la colère et la tristesse, oui elle rêver de faire payer son demi-frère pour tous les derniers évènements qui avaient touché Montargent. Essayant de reprendre contenance, elle arriva à reprendre sa respiration, même si les larmes ne voulaient pas s'empêcher de couler au goutte-à-goutte. 

- Lucian a reçu un coup de sabot en pleine tête, alors qu'il s'occupait du cheval de son satané chevalier du peuple. Il n'a pas rouvert les yeux, mais il m'a attendu pour...

Le dernier mot disparut dans sa gorge. Oui, il l'avait attendu pour mourir, un geste dont elle lui serait toujours reconnaissante. Azilys s'en serait pris à la terre entière, si elle n'avait pas pu être présente comme cela avait été le cas pour Aliénor. 

- Oh Alyx, j'aurais dû me débarrasser de Tybolt, si je l'avais fait Aliénor et Lucian seraient toujours en vie.

Là, les larmes reprirent de plus belle. Au fond, elle n'avait pas tort, si elle n'avait pas été cherchée Tybolt après la mort de leur père, Lucian aurait pris la tête de la maison sous son joug et sa soeur ne se serait pas retrouvée promise à un Biefois et son frère écuyer à un ancien forgeron. 


©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron
Messages : 2325
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Dim 5 Mar - 13:06


Besoin d'une amie
Azilys & Alyx

Alyx écouta son amie, fronçant les sourcils en entendant que c’était de la faute de Tybolt. La jeune femme connaissait les tensions qui régnaient entre son amie et son demi-frère. Mais aurait-il provoqué vraiment la mort de Lucian ? Mais elle ne dit rien, se contentant de garder Azilys contre elle. Son cœur se serra quand elle lui raconta comme son frère avait perdu la vie. Elle comprenait la douleur qui pouvait étreindre le cœur de la jeune femme. Et à croire que l’âge augmentait la douleur de la perte. L’héritière de la Dent d’Or se souvenait de la mort de sa mère. Elle avait eu mal mais elle ne se souvenait pas de s’être sentit aussi mal que l’était Azilys. Surement que son jeune âge l’avait protégé de la compréhension de certains détails. Sa mère lui manquait mais se manque n’était dure qu’à quelques brides de souvenir, elle n’en souffrait pas. Pour son amie c’était bien différent. Elle avait vu son frère grandir, elle avait passé toute sa vie avec lui et il lui avait été brutalement arraché.

La Lefford sentit la haine de la Serrett pour son demi-frère. Elle le tenait responsable de la mort de sa jumelle et de Lucian. Il y avait de quoi. Sans les décisions de Tybolt, les deux seraient probablement toujours vivants. Alyx ne portait pas l’homme dans son cœur car elle le voyait faire souffrir sa plus proche amie. Et cela réveillait les instincts de la peste qu’elle pouvait être. Cependant elle essayait d’être rationnelle, cela aurait pu arriver dans d’autres circonstances. Tout le monde pouvait se prendre un mauvais coup de pieds de la part d’un cheval. Ce n’était qu’un malheureux hasard que cela soit arrivé car Tybolt avait donné Lucian comme écuyer à ce chevalier. Alyx avait toujours trouvé étrange les décisions du Serrett. Mais désormais-là n’était plus la question, on ne pouvait faire machine arrière.
« Chhhh calme toi. Ne laisse pas la peine et la douleur aveugler ton jugement. On ne peut pas remonter le temps et effacer ses actes. Lucian aurait très bien pu se prendre un coup de pieds chez un autre chevalier. C’est un triste hasard que ce soit avec ce chevalier de pacotille. Sa décision de l’envoyer là-bas reste incompréhensible, je le conçois. Mais ne regarde pas le passé je t’en pris. Cela te fera que souffrir davantage. »

L’esprit de la jeune femme réfléchissait à tout à l’heure. Elle aiderait son amie à obtenir réparation de la mort de Lucian. Il était hors de question que cela reste impuni de la sorte.
« Fais ton deuil et après on leur fera payer tout cela. Chaque fois que fait Tybolt conduit à un drame et je suis d’accord qu’il faut que cela cesse. Mais…on ne peut pas y travailler si tu es dans cet état. On pourrait faire des erreurs et tu sais que les erreurs peuvent être fatales. »

Alyx passait sa main dans le dos d’Azilys, cherchant à la réconforter. Il fallait qu’elle se laisse du temps.
« Prend le temps qu’il faudra pour te remettre de cette perte. Je serais toujours là pour toi. Je t’aiderais à obtenir réparation, tu peux compter sur moi Azilys. Je ne le laisserais pas te faire souffrir davantage. »

Le regard vert de l’héritière de Leo Lefford s’était durcit et il brillait cette lueur dangereuse qui n’annonçait rien de bon. C’était cette même lueur qui brillait quand elle était face à Farman.


egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Sam 1 Avr - 15:40

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
L'amour, la haine, la déception, la tristesse, le manque de leurs présences, le souvenir de leurs sourires, de leurs rires, puis sa présence écrasante, celle qui lui donnait l'impression à ce moment précis de suffoquer, de se noyer sous le flot de larmes que la submergeait. Azilys avait lutté contre tous ses sentiments, mais ils avaient pris le pouvoir sur sa personne et contrôlaient son corps. Impossible de retenir ses pleurs, impossibles de retenir son venin contre Tybolt, elle le haïssait tellement pour les pertes qu'il avait causées, mais au final, le pire dans cette situation, c'était que cette haine lui avait permis de trouver un but, la vengeance. Tybolt ne s'en sortirait pas indemne et allait comprendre qu'un Paon blessé se retrouve à être encore plus dangereux, surtout un Paon a l'âme brisée.

L'héritière de la Dent d'Or se retrouvait à être la seule dans Westeros, auprès de qui, elle se sentait assez en confiance, pour ne pas avoir la crainte que ses paroles fussent répétées, ni mêmeson état actuel. Il était rare, dans la vision d'Azilys, de trouver de telles amies, mais elle avait la chance d'avoir Alyx. Les deux amies avaient été toujours présentes l'une pour l'autre, dans les meilleurs et les pires moments. Deux âmes semblables l'une à l'autre, déjà dangereuse pour leurs ennemis séparément, mais ensembles, elles peuvent devenir des pures calamités. Finalement, toujours effondrée, Azilys avoua à sa plus tendre amie qu'elle aurait dû se débarrasser de Tybolt, que de cette façon sa famille serait toujours en vie, en tout cas pour son frère et sa soeur.

« Chhhh calme toi. Ne laisse pas la peine et la douleur aveugler ton jugement. On ne peut pas remonter le temps et effacer ses actes. Lucian aurait très bien pu se prendre un coup de pieds chez un autre chevalier. C’est un triste hasard que ce soit avec ce chevalier de pacotille. Sa décision de l’envoyer là-bas reste incompréhensible, je le conçois. Mais ne regarde pas le passé je t’en pris. Cela te fera que souffrir davantage. »

Levant légèrement son regard empli de larmes, elle savait qu'Alyxdisait vrai, Lucian aurait pu mourir de la sorte en servant un autre chevalier et pourtant dans son coeur, elle n'arrivant à évincer que c'était en servant un Conflanais, terre adoptive de Tybolt que son jeune frère avait péri.

« Fais ton deuil et après on leur fera payer tout cela. Chaque fois que fait Tybolt conduit à un drame et je suis d’accord qu’il faut que cela cesse. Mais…on ne peut pas y travailler si tu es dans cet état. On pourrait faire des erreurs et tu sais que les erreurs peuvent être fatales. »

Le mot fatal se répercutait dans son esprit. Son demi-frère avait fait des erreurs de jugement qui s'était avéré fatal pour Aliénor et Lucian. Son propre père avait fait l'erreur de confier son désir de marier sa jumelle à Azilys, ce qui provoqua aussi sa fin. Tellement d'erreurs lui revenaient en tête, tellement d'images de morts. Les siens n'étaient plus, bien sûr, il restait Tybolt, mais il avait apparu dans sa vie que quand elle avait atteint l'âge adulte, jamais, il ne serait les évènements qu'elle avait traversés depuis le suicide de sa mère, tout comme, que la fin de leurs pères fut provoqué de sa main.

« Prend le temps qu’il faudra pour te remettre de cette perte. Je serais toujours là pour toi. Je t’aiderais à obtenir réparation, tu peux compter sur moi Azilys. Je ne le laisserais pas te faire souffrir davantage. »

Alyx fut bien plus qu'un réconfort à cet instant, mais elle fut aussi son éclair de lucidité, sa manière de reprendre le contrôle. Croisant son regard empli d'une lueur dangereuse, Azilys se sentait en sécurité, mais surtout comprise. Prenant une grande aspiration, essuyant ses yeux rougis, elle serra les mains de son amie dans les siennes et chuchota :

- Je ne survivrais pas, si je te perdais aussi.

Azilys avait repris constance et surtout était à présent totalement apte à parler à coeur ouvert. Son amie avait parlé qu'elles travaillent sur un moyen de faire cesser les actions de Tybolt, il était donc temps de lui parler du début du jeu de vengeance que le Paon d'Argent avait débuté.

- Pour t'avouer la vérité, j'ai déjà commencé à me venger, rien de mortel, je te rassure, mais je compte bien lui briser le coeur comme il a fait avec le mien. Je lui ai fait croire que je lui avais pardonné et qu'à présent, il fallait agir pour le bien de Montargent, ce qui n'est pas faux dans le fond vu que je suis à présent son héritière... Son regard triste fut remplacé par de la détermination. Comme tu le sais, Tybolt ressent bien plus que des sentiments fraternels à mon égard, un sentiment qui est devenue ma perte, mais qu'à présent va me servir à la détruire.

Oui, elle aussi l'avait aimé d'une façon étrange, le seul homme vers qui elle se sentait assez en confiance pour se montrer elle-même, mais il était certain que Tybolt l'aimait bien plus. Un amour qui d'abord lui plaisait vu qu'elle se retrouvait à être son unique pensée, il était donc plus facile de le manipuler pour les affaires de Montargent, mais ce jeu s'était retourné contre elle et son affection était devenue étouffante, éloignant Lucian et Aliénor rien que pour l'avoir pour lui-même. Finalement, cet amour serait sa perte, car comme Albéric Serrett le disait souvent, l'amour n'était qu'une faiblesse, une arme qu'un ennemi pourrait se servir contre soi.

- Je l'ai persuadé que le meilleur moyen de protéger notre héritage était de me marier. Les fiançailles seront officialisées à mon retour à Montargent. N'y a-t-il pas meilleur moyen pour commencer à le briser que de me voir auprès d'un autre ?

À la fin de sa phrase, un sourire espiègle s'était emparé de son visage. Le désir de vengeance était le seul sentiment qu'elle se devait de ressentir, oui, elle s'était laissé aller aux larmes, mais elle ne pouvait plus se le permettre. À présent, elle attendait plus que l'avis de son amie et savoir qu'au final, elle ne s'était pas fourvoyée.


©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron
Messages : 2325
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Lun 10 Avr - 15:11


Besoin d'une amie
Azilys & Alyx

Un léger sourire attendrit étira les lèvres d’Alyx au mot de son amie. Que serait le monde si on ne pouvait pas compter sur des gens dans les moments difficiles ? Et dans tous les cas, la jeune Lefford n’avait pas prévu de rencontrer l’étranger sous peu. Elle avait toujours eu une bonne santé jusqu’ici et donc Azilys n’avait aucun souci à se faire.  Et comme son ventre restait toujours plat, l’enfantement n’était pas un souci non plus. Bien que son père aimerait le contraire et Daven également. Si pour l’un lui expliquer ses raisons était impensable, le lion avait compris et ne l’embêtait plus avec cela. Il attendait patiemment qu’elle cesse de prendre le thé au lune afin de leur donner une chance d’avoir un enfant et de voir son ventre s’arrondir lentement.
« Ne t’inquiète pas, je n’ai pas prévu de rencontrer l’étranger tout de suite. »

Azilys reprit doucement force et constante et la lueur qui brilla de nouveau dans les yeux de son amie, rassura grandement. Elle fut cependant inquiète quand elle lui annonça qu’elle avait déjà commencé à se venger, mais elle fut vite rassurer. Et au fur et à mesure que son amie lui expliquer son plan, un sourire dangereux naquit sur les lèvres de la Lefford. Ce genre de sourire qu’il ne fallait pas voir quand on était sa cible. Le paon d’argent avait plus d’un tour dans son sac et malgré sa tristesse et son deuil, elle ne perdait pas constance et son esprit fonctionnait toujours aussi bien. Et l’idée même de sa vengeance était brillante.

Même si l’idée du mariage était excellent et multipliait les chances de vengeance et de lui faire payer, Alyx avait peur pour le bonheur d’Azilys. Elle ne voulait pas voir son ami malheureusement au bras d’un homme qu’elle n’aimerait pas. L’amour ne pouvait être un mirage, il était vrai ou n’était que néant. Et surtout quel homme avait-elle choisi pour cela ? Il ne fallait pas qu’elle devienne une fantoche au main de son futur époux. Elle espérait sincèrement que son amie savait ce qu’elle faisait, qu’elle ne s’aventurait pas dans une vengeance qui pourrait lui couter cher. Oh certes Alyx veillerait au grain, elle ne laisserait aucun homme blesser son amie, et elle s’en assurerait. Si Tybolt avait pris trop de galon depuis qu’il était devenu Lord de Montargent, il ne fallait pas que le bonheur d’Azilys en pâtisse également.
« C’est une excellente idée mais fait attention à ne pas te rendre malheureusement avec ce mariage. Une fois marié à cette homme…se sera pour la vie…même si nous avons les armes pour nous en débarrasser, cela serait comme m’enfoncer un pieu en plein cœur de te voir souffrir au côté d’un homme que tu n’apprécies pas. Qui sera l’heureux élu ? »

Avoir le nom permettrait à Alyx  de se renseigner sur l’homme qui pourrait avoir la chance de partager sa vie avec son amie. La jeune Lefford avait eu de la chance elle dans son mariage. Daven l’aimait depuis de nombreuses années. Elle avait cessé de compter le nombre de fois où il l’avait déshabillé du regard. Le lion était prêt à beaucoup de chose pour elle, si elle lui demandait de lui ramener un éléphant d’Essos, il le ferait surement. Et doucement, Alyx apprenait à offrir son cœur à cet homme qui était son époux. Elle laissait doucement chaque mot, chaque voyelle, chaque consonne tenter de frayer un chemin jusqu’à son cœur. Cela était parfois compliqué, comme si un entonnoir souhaitait réduire le flot d’amour qui arrivait jusqu’au palpitant de la demoiselle, comme si un facteur plaquettaire faisait effet sur elle. Alors elle espérait que son amie puisse trouver un peu d’amour dans cette union, même si dans les mariages arrangés, les chances étaient bien minces.

Alyx aida Azilys à se relever quittant le sol un peu rugueux vers les fauteuils confortables trônant prêt de la cheminée. La demoiselle remplit de verre de vin venant tout droit de la Treille et en tandis un à son amie avant de s’assoir à ses côtés. Elle trempa ses lèvres dans le liquide sombre avant de le poser sur la table. Ce n’était pas le meilleur des breuvages venant de la Treille, il manquait un pointe de spatule d’épice aux gouts d’Alyx mais il restait doux et agréable en bouche.
« J’espère que ton futur époux t’aimera d’un amour sincère. Et de toute manière, s’il te fait le moindre mal…il devra en répondre… »

Et si la réputation d’Alyx était monté jusqu’aux oreilles de cet homme, il saurait surement qu’il ne valait mieux ne pas se la mettre à dos.

egotrip






3


We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Mar 18 Avr - 22:09

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
L'étranger n'avait pas été son meilleur allié ces derniers mois et en y repensant tout au cours de sa vie. De toute façon, même si Azilys priait les sept, elle ne s'imaginait pas les voir agir sur leurs vies. Si elle était un dieu, elle n'irait pas s'ennuyer à surveiller ses oilles, il y avait des septons et septa pour le faire. En tout cas, il était certain qu'elle n'était pas prête de perdre un nouveau un proche, surtout Alyx, la seule auprès de qui elle se sentait en osmose. Grâce au réconfort son amie, sa détresse fut vaincue et elle put laisser place à la vengeance dans son coeur. C'était la première fois qu'elle énonça son plan à haute voix, espérant que celui-ci était bon et serait validé par l'héritière de la dent d'or. Azilys comptait beaucoup sur son avis, surtout quand elle n'était pas certaine d'agir en total contrôle de ses sentiments. Plus jamais, elle ne devait pleurer son frère, le Paon d'Argent devait être fort comme son père aurait souhaité. Une fois fini, son explication, elle regarda son amie à l'attente de sa réaction et son sourire dangereux qui avait naquit sur ses lèvres, la rassura, il était certain que ses idées lui avaient plu.

« C’est une excellente idée mais fait attention à ne pas te rendre malheureusement avec ce mariage. Une fois marié à cette homme…se sera pour la vie…même si nous avons les armes pour nous en débarrasser, cela serait comme m’enfoncer un pieu en plein cœur de te voir souffrir au côté d’un homme que tu n’apprécies pas. Qui sera l’heureux élu ? »

Écoutant ses paroles avec attention, elle se retrouva légèrement étonnée de vouloir d'un mariage heureux pour son amie. Comme, elle disait Azilys pourrait s'en débarrasser et il était certain qu'elle le ferait sans soucis, non ce n'était pas le souci, c'était surtout que jamais le Paon d'Argent s'imaginait dans une union heureuse, surtout à l'image du mariage de ses parents. Croire en une symbiose lui était impossible, son mari ne serait guère plus qu'un pion ou mieux un reproducteur pour la lignée Serrett. 

- Ser Humfrey Swyft, le neveu du seigneur de Champmoisson.

Pour dire vrai, Azilys ignorait si son amie connaissait ce chevalier. Appartenant à un fief voisin au siens, la Serrett l'avait pour dire connu toute sa vie et vu l'enfant devenir ce chevalier de la veuve et l'orphelin. L'héritière de la dent d'or l'aida finalement à se relever et la guida jusqu'à des fauteuils beaucoup plus confortables que le sol. Un verre du vin de treille à la main, son amie face à elle, tout était parfait, comme ce qui aurait dû être à son arrivée dans la pièce.

« J’espère que ton futur époux t’aimera d’un amour sincère. Et de toute manière, s’il te fait le moindre mal…il devra en répondre… »

Un amour sincère ?! Oui, de suite elle tilta sur ses successions de mots, mais très vite une autre image s'imposa à son esprit, elle visualisait très bien la scène, Humfrey avait de quoi trembler, car outre l'épouser elle,  à la moindre erreur, il se mangerait sa soeur de coeur sur le dos. Buvant une gorgée de son vin, elle posa ensuite le verre face à elle et toute en souriant annonça :

- Ton soutien me va droit au coeur... A notre dernière rencontre, Humfrey a oser me dire qu'il compatissait avec mon futur époux. Un rire sincère s'échappa de sa gorge. Mon choix s'est porté sur lui, exactement pour cette raison et parce qu'il est de plus basse naissance que la mienne ce qui me permettra de garder mon nom et mon héritage, mais j'aimerais tellement voir son visage quand il va découvrir dans quel traquenard, il est tombé. Oh oui, il va pouvoir compatir.

Azilys avait réussi à faire en sorte de se venger de deux personnes à la fois, avec la même situation. Elle pouvait être fière d'elle. Puis d'une certaine façon, Humfrey était l'homme parfait pour une héritière, c'était un chevalier sans instinct politique et surtout, il était l'un des premiers à avoir osé lui parler ainsi. Combien de temps allait-il lui résister ? Elle était certaine d'avoir très vite la réponse à sa question. En tout cas, elle ne comptait pas que Humfrey l'aime d'un amour sincère et encore une fois, rien qu'en y repensant, cela lui parut étrange.

- Mais attends...

Plongeant son regard dans celui de son amie, cherchant à trouver la réponse à sa question sans l'avoir posé, elle n'arrivait pas à y croire et pourtant, Alyx avait bien changé. Non en mal, c'était simplement étonnant de la voir avec cette vision du mariage. 

- Tu ne serais pas en train de tomber amoureuse de ton lion ?



©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron
Messages : 2325
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Mer 26 Avr - 11:49


Besoin d'une amie
Azilys & Alyx

Le nom tomba. Ser Humfrey Swyft. Alyx ne l’avait jamais rencontrée personnellement. Le nom des Swyft ne lui était pas inconnu tout comme leur blason mais la jeune Lefford n’avait pas souvenir d’avoir croisé l’un des leur lors d’une quelconque réception. Mais désormais, armée de ce nom, elle aillait pouvoir faire ses recherches sur l’homme et savoir qui son amie allait épouser. Et le chevalier allait devoir se tenir à carreau et ne pas avoir un mot plus haut que l’autre face à Azilys. Alyx y veillerait personnellement. On ne touchait pas à ses amies, à sa famille. A force de côtoyer son lion, elle se transformait doucement en lionne. Protégeant les siens avec ses répliques cinglantes et sa langue piquante.

Azilys lui raconta sa première rencontre avec Humfrey. Ce n’était visiblement pas dans le cadre de leurs épousailles au vu des dires de son amie et Alyx ne put s’empêcher de rigoler face à la remarque du chevalier. Il connaissait donc la réputation du paon d’argent. Elle était aussi diabolique que la Lefford, aussi dangereuse qu’elle. Alors si le Swyft s’en méfiait c’était une bonne chose, une excellente chose. Et effectivement, quand il allait apprendre dans quel piège il était tombé, il n’allait pas être déçu du voyage.
« Tu me raconteras qu’elle tête il fait quand il découvrira que c’est lui l’époux qu’il devra plaindre ! Plus sérieusement, je pense que tu as bien choisi. Je ne connais pas ce Humfrey mais le choix de famille est excellent. Tu peux conserver ta place d’héritière et Tybolt sera terriblement jaloux. »

Cependant Azilys prit de cour la jeune Lefford en lui posant une question à laquelle elle ne s’attendait pas. Cela tomba au moment où Alyx buvait une gorgée de vin et la surprise fut telle qu’elle avala de travers, s’étouffant à moitié. Elle toussa violemment, pour retrouver son souffle. L’alcool lui brûla la gorge. Son amie avait réussi à la surprendre sur un terrain où la jeune femme n’était pas sûre d’elle et où elle se cherchait, tentant de cacher aux yeux du monde ces doutes et ses questions. Elle leva ses yeux verts vers Azilys, rougissante. Elle se mordilla la lèvre inférieure.
« Je…Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que je ne ressens pas pour lui. Où j’en suis… C’est la première fois que j’ouvre mon cœur à un homme en dehors de mon père… Mais c’est complètement différent…Et je suis complètement perdue. Les choses s’améliorent entre nous, il a compris que je ne souhaitais pas avoir d’enfant pour le moment, que j’attends le moment où je me sentirais prête. Bien sûr, mon père ne l’est pas et il ne vaut mieux pas qu’il le sache… »

Alyx ne savait pas ce qu’elle ressentait réellement pour son lion. Elle s’y était attachée, c’était sur et certains. Elle l’appréciait sincèrement et il avait son affection. Leur complicité n’était plus à construire. Il ne restait plus que l’amour. Mais cela, Alyx en avait peur, elle était effrayée, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, penser, elle ne savait pas comment réagir. Elle était perdue dans un monde qu’elle ne connaissait pas.
« Je ne sais vraiment pas où j’en suis, ça m’effraie, je suis perdue. J’ai peur de me laisser aller. J’ai peur que cela devienne une faiblesse. J’apprécie sa présence à mes côtés mais… il y a quelque chose qui me bloque et je ne sais pas quoi. Cela vient de moi, je le sais…Peut-être que je suis en train de tomber amoureuse, je n’en sais rien… »

Elle leva les yeux vers son amie, ses yeux reflétaient son état d’esprit. Perdue face à la situation. Elle ne maitrisait absolument pas ce qu’il se passait entre Daven et elle. Alyx n’avait pas l’habitude de ne pas tout contrôler. Et pourtant, elle lui avait demandé de lui apprendre, elle le laissait contrôler la situation à sa place.


egotrip




4


We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Dim 30 Avr - 11:32

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
Le soulagement d'Azilys fut sans pareil en voyant son choix valider par son amie de toujours. Autant par son plan pour la vengeance pour Tybolt, que son choix de fiancer. Ensemble, elles avaient partagé un rire sincère face à l'histoire de leurs dernières rencontres, Humfrey allait vraiment s'en mordre les doigts d'avoir osé vexer le Paon d'Argent et très vite, elle pourrait savoir quelle était sa réaction face à cette alliance entre les Serrett et les Swyft. Cette famille de coqs, qui pourtant qu'une famille de chevaliers, se retrouvait liée au lion par le mariage et bientôt au Paon. Quoique, il y ait des chances que la première union soit une histoire de coeur, il était certain que du côté d'Azilys, ce n'était qu'un stratagème pour la pérennité de Montargent et sa vengeance personnelle. 

En parlant de mariage fait d'amour, Azilys s'étonna au fur et à mesure des paroles de son amie, parole qui la conduisait à penser que l'héritière de la dent d'or tombait sous le charme de son Lannister. Une idée qui se serait bien vite évincée de son esprit il y a quelques mois, mais à présent face à Alyx, elle persistait. Voulant en avoir le coeur net, elle posa directement la question et la réaction de son amie fut sans appel, manquant de s'étouffer avec une gorgée de vin. Si ça ce n'était pas révélateur, il était rare de surprendre les deux jeunes femmes, hormis, peut-être l'une avec l'autre. Ses yeux se plaquèrent dans les siens, comme son visage rougi. Tout son comportement soufflait un mal-être de la part de son amie.

« Je…Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que je ne ressens pas pour lui. Où j’en suis… C’est la première fois que j’ouvre mon cœur à un homme en dehors de mon père… Mais c’est complètement différent…Et je suis complètement perdue. Les choses s’améliorent entre nous, il a compris que je ne souhaitais pas avoir d’enfant pour le moment, que j’attends le moment où je me sentirais prête. Bien sûr, mon père ne l’est pas et il ne vaut mieux pas qu’il le sache… »

Elle-même s'était perdue dans son amour pour Tybolt, tout comme celui pour Aliénor et Lucian, mais comme le disait Alyx, c'était différent et elle ne doutait pas de ce point. Les deux jeunes Ouestriennes paraissaient surement très fortes au premier abord, sans failles, mais au fonds, elles restaient humaines avec leurs doutes et leurs peurs, elles avaient simplement appris à bien les camoufler pour ne pas voir leurs ennemis s'en servir contre elles. Puis, au final si Daven avait compris que son épouse ne voulait pas avoir d'enfant, mais surtout qu'il ne la force pas, peut-être était-ce le bon mari pour son amie, même si au plus profond d'elle, Azilys se montrait prête à la défendre si le lion se retrouvait à faire du mal à sa meilleure amie.

« Je ne sais vraiment pas où j’en suis, ça m’effraie, je suis perdue. J’ai peur de me laisser aller. J’ai peur que cela devienne une faiblesse. J’apprécie sa présence à mes côtés mais… il y a quelque chose qui me bloque et je ne sais pas quoi. Cela vient de moi, je le sais…Peut-être que je suis en train de tomber amoureuse, je n’en sais rien… »

Voyant son état d'âme, Azilys se leva de suite pour se mettre à genoux auprès d'elle et surtout attraper ses mains. La douceur existait chez elle, simplement, elle ressortait que pour ceux qu'elle aimait. Son regard océan plongé dans celui verdoyant de son amie, elle annonça d'un ton réconfortant :

- L'amour est une faiblesse sans aucun doute, mais surtout pour les filles incapables de raisonner autrement qu'avec leur coeur. Tu es assez futée pour pouvoir, l'aimer et garder ton esprit clair à la fois, et puis si vraiment, il devient une très grande faiblesse à ton goût, on trouvera un moyen pour faire de cette faiblesse, une force. 

Là, avec une de ses mains, elle caressa la joue à son amie toute en lui souriant. Une scène similaire a ce qui se passait souvent avec Aliénor quand sa jumelle avait eut besoin d'être réconforté. Depuis toujours, Azilys s'était donné pour mission de veiller sur le bien-être de sa soeur, mais malheureusement, elle avait échoué, mais avec Alyx, elle ne ferait pas la même erreur. 

- Le plus important est que tu sois heureuse, mais par contre, si tu deviens une de ces dames ne vivant que pour son époux, je te rappellerais très vite à l'ordre. Nous sommes au-dessus de ça.

À la fin de sa phrase, elle avait pris des airs plus hautains, simplement pour pouvoir voir le sourire de son amie. Puis, Azilys n'hésiterait pas à agir de la sorte, elles étaient des femmes, soit, mais des femmes qui savaient jouer avec le pouvoir sans se brûler les ailes. Finalement, une question s'échappa de sa bouche :

- T'a-t-il donné des raisons de douter de lui ?



©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron
Messages : 2325
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Mar 2 Mai - 19:37


Besoin d'une amie
Azilys & Alyx

Son amie réagit vite face à son désarroi. Azilys était l’une des seule à pouvoir comprendre ce qu’il se tramait dans la tête de la Lefford. Les deux jeunes femmes étaient beaucoup trop semblables. Elles réfléchissaient de la même façon, possédaient les même convictions et gérait leur affaire exactement de la même manière. Les deux brunes auraient pu être des sœurs que personne n’aurait pu prétendre le contraire. Seule son amie pouvait la rassurer, la ramener sur terre et lui remettre les idées en place. La seule qui pouvait se permettre de la secouer. Alors sentir les mains de son amie s’emparait des siennes lui donna un peu de courage pour essayer d’affronter sa peur face à ce vide qui était face à elle, ce vide qui l’appelait pour rejoindre Daven, pour rejoindre son époux. Il suffisait plus que d’un pas mais elle ne savait pas encore si elle avait l’envie et la force de le franchir.

Alyx eu un faible sourire amusé à la remarque de son amie. Elle ne pouvait devenir ce genre de femme. Elle ne pouvait se le permettre, pas avec le poids de son héritage sur les épaules. Elle devait garder la tête froide en toute circonstance pour assurer sa tâche avec brio. Et cela ne serait pas son lion d’époux qui pourrait la détourner de sa tâche. Et si un jour cela arrivait, elle comptait sur Azilys pour la secouer et la remettre sur le droit chemin. Elle ne voulait pas que son père s’y mêle, elle ne pourrait supporter le moindre regard de déception. Mais son amie si. Car elle se soutenait depuis des années, depuis qu’elle se connaissait, partageant tout leur secret et il y avait des choses que Leo ne pouvait comprendre, ne pouvait faire.
« Si je deviens ce genre de lady….Promet moi que tu feras tout pour me secouer et me faire revenir à la raison. Je sais qu’on peut aimer tout en restant soit même…Mon père en est la preuve, il était amoureux de ma mère mais il n’a pas dévié de ce qu’il était. Il est resté lui-même. Devenir ce genre de femme….par les sept…le simple fait d’y penser, m’en donne la nausée. »

Devenir ce qu’elle avait toujours haït la dégoutait plus que tout. Et ce serait surement cela qui ferait en sorte qu’elle reste intact. Si elle tombait véritablement sous le charme de Daven, elle ferait bien attention à ne pas virer de bord, à rester sur le droit de chemin en pensant à ces ladies mielleuses, minaudant face à leur homme. Non, Alyx ne pouvait devenir cela. Elle ne pouvait se permettre d’être ainsi. Son image en prendrait un coup bien trop violent qui serait bien trop difficile à rattraper, voire impossible. Les Farman seraient bien trop heureux de voir leur peste d’ennemi devenir ainsi. Elle ne leur donnerait pas raison.

A la question d’Azilys, la réponse vint immédiatement aux lèvres d’Alyx. Jamais, elle n’avait douté de l’amour du lion. Bien au contraire, il lui avait prouvé qu’elle pouvait lui faire confiance. Entre elle et Leo, Daven l’avait choisi elle. C’était pour cela qu’elle avait réussi à lui confier son secret sans crainte de représailles de la part de son paternel. Jamais le Lannister ne l’avait déçu, jamais elle n’avait eu de doute sur sa loyauté, sur son désir de la rendre heureuse, sur son désir de se faire aimer de sa femme. Alors l’héritière de la Dent d’Or n’hésita pas dans sa réponse.
« Non, jamais. Il m’a même choisi face à mon père. J’ai pu lui confier ce que j’avais sur le cœur. Sur le fait que je prenais…tu sais quoi. Il m’a comprise et attends patiemment alors que ce n’est pas sa principale qualité. Cela fait des années qu’il m’aime et qu’il attend. Je pense qu’il ne me trahira jamais…enfin…si on enlève le fait qu’il aime la compagnie des femmes. »

Alyx n’était pas jalouse des catins que son époux pouvait aller voir. Fille de joie, servantes ou paysanne, il était libre d’aller courir la gueuse comme bon lui semblait. Du moment qu’il ne ramenait pas un bâtard. Pour une noble, la demoiselle serait moins encline à fermer les yeux. Surtout si l’écart de chemin se voyait par la suite. Mais elle voulait lui faire confiance et se dire qu’il était suffisamment intelligent pour ne pas engrosser n’importe qui. De toute manière la Lefford n’aurait aucune pitié pour une femme noble ou non arrivant à la Dent d’Or en annonçant que son gamin était celui de Daven. Mère et enfant disparaitrait surement de la circulation dans l’heure suivant. Le déshonneur ne passerait pas la porte de la Dent d’Or, aucun bâtard ne grandirait entre les murs de sa demeure.

egotrip






3


We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 338
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   Sam 13 Mai - 14:14

DANS LA SOCIÉTÉ LES FEMMES SONT CONSIDÉRÉES COMME LE « SEXE FAIBLE », MAIS DANS LA NATURE LA FEMELLE PEUT ÊTRE BIEN PLUS FÉROCE QUE SON HOMOLOGUE MASCULIN.. - Alyx & Azilys

Besoin d'une amie !
Semaine 1, Lune 10, an 298
Auprès de son amie, gardant sa main dans la sienne, allant même jusqu'à lui caresser la joue. Le Paon d'argent voulait réconforter Alyx, comme celle-ci l'avait fait avec elle. Leur amitié était l'un des piliers de l'ouest, bien plus fort que n'importe quelle union possible, car c'était leurs cœurs qui s'étaient choisis l'un et l'autre. Après lui avoir annoncé que le plus important était qu'elle soit heureuse, Azilys n'oublia pas de préciser que par contre, elle n'accepterait pas de la voir devenir une de ces dames qui ne vivaient que pour leur époux. Non, elles étaient, toutes les deux, faites d'un autre bois et la réponse de l'héritière de la dent d'or ne purent que la faire sourire intérieurement. Hochant la tête pour affirmait qu'elle irait bien la secouer si Alyx allait dans ce sens, elle vint d'un coup à songer que son amie avait un père qui avait aimé sa femme, un fait très différent de sa propre existence. Albéric n'avait jamais aimé sa mère, n'étant qu'un moyen d'obtenir des enfants, Azilys ignorait s'il avait aimé ses précédentes femmes, mais les rumeurs qui disaient qu'il avait empoisonné sa seconde épouse par manque d'enfant réapparaissaient souvent dans les couloirs de Montargent. 

Dans tous les cas, Daven Lannister semblait pouvoir mériter l'attachement de sa soeur de coeur et peut pouvait en avoir la chance. Ce sentiment qu'Azilys se destinait à ne jamais ressentir, ne devait pas être donné à la légère et elle comprenait parfaitement les doutes d'Alyx, mais à la fois, si celle-ci était heureuse, elle n'en voyait pas le mal. Pour le coup, elle vint à lui demander plus de renseignements à propos de son lion. Immédiatement, elle vint à lui répondre :

« Non, jamais. Il m’a même choisi face à mon père. J’ai pu lui confier ce que j’avais sur le cœur. Sur le fait que je prenais…tu sais quoi. Il m’a comprise et attends patiemment alors que ce n’est pas sa principale qualité. Cela fait des années qu’il m’aime et qu’il attend. Je pense qu’il ne me trahira jamais…enfin…si on enlève le fait qu’il aime la compagnie des femmes. »

Qui aurait cru qu'un homme puisse aimer ainsi ? Pour le coup, Azilys se mit à penser à Tybolt, lui aussi semblait avoir aimé sa femme d'un amour puissant, vu qu'il jura de ne jamais se remarier faisant même face à leur terrible père. Aujourd'hui encore, il tenait sa promesse, même si les regards à son égard étaient la preuve que sa défunte belle-soeur ne faisait plus partie de ses pensées. Par contre, pour ce qui était de la compagnie des femmes, Azilys n'avait jamais eu rien contre ça, tant qu'aucun bâtard ne vienne entacher la réputation de sa maison et elle était certaine que son amie pensait de même. Se relevant, elle annonça d'un ton de dégoût :

- Il n'y a que les disciples de ceux qui prient des arbres qui peuvent se vanter d'être loyaux à leurs femmes et cela ne les rend pas plus intéressant. Mieux vaut un homme volage qui t'aime, qu'un homme fidèle qui a plus de poils qu'un lynx de fumée. Puis s'il y a bâtard, envoie les à Essos avec sa mère, ils ont toujours besoin de main d'œuvre là-bas ou au pire des cas, une disparition pure et simple.

Lui parler de tuer ne faisait pas peur à Azilys, pas auprès d'Alyx. Elles étaient capables de tout pour la réputation et le bonheur de leurs familles respectives. Finalement, le Paon d'argent regagna sa place dans son fauteuil et elles continuèrent à échanger durant des heures, passant d'un sujet à l'autre, de moqueries au rire. Là, dans cette pièce, Azilys se sentait imbattable et s'était souvent ce qu'elle ressentait auprès d'Alyx, car contrairement à toutes ses relations, elle était l'une des seules à lui retourner une certaine protection rassurante.



©Pando


Le Paon d'Argent et son chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Besoin d'une amie Feat Alyx   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'une amie Feat Alyx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [fb] A coeur ouvert Feat Alyx
» J'ai tant besoin de toi mon amie, ma seule amie... [PV. Nuage de Pluie et Nuage de Jais]
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: