RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyMer 15 Fév - 20:29

Posant ses pieds sur le bord de la baignoire, William poussa un soupir d'extase, confortablement installé. Deux heures qu'il était arrivé dans la demeure des Wells, et déjà, il se félicitait d'avoir eu envie d'y faire un séjour. L'accueil qu'on lui réserva était chaleureux, les servantes délicieusement belles et l'eau du bain... chaude à merveille. Il songeait à rester là pendant une bonne heure, à profiter du chaud, des senteurs de Dorne et du contact du savon sur sa peau hâlée. Il sourit de délice, ferma les yeux et se prépara à un bon somme.

Malheureusement, il lui fut impossible de s'assoupir, car des bruits retentirent dans le château. Des cris, entre des personnes qui se disputaient. Rien qui ne le concernait, mais ça l'empêchait de profiter de son repos bien mérité. Rhaaa, les emmerdeurs ! Il s'efforça de fermer les yeux et d'ignorer leurs cris et leur dispute à la con. Mais il s'aperçut bien vite qu'il ne saurait rien en faire, car de toute façon ça résonnait dans les pierres et ça se répercutait jusque dans sa pièce. Qu'à cela ne tienne, il profiterait au moins de la chaleur de l'eau et du savon pour se nettoyer. Il prit le nécessaire, et se redressa afin de pouvoir se frotter efficacement et énergiquement le corps.

Une fois propre, et habillé bien sur, il sortit, son épée sur son côté. Il la gardait par habitude, plus que par réel besoin. Il n'y avait aucune raison qu'il se fasse attaquer ici, parmi les Wells. Mais désormais, demeurait une grande question : quoi faire ? L'après-midi était fort avancée, le soleil dardait des rayons plus doux, moins brûlants, et le ciel se teintait d'une jolie couleur orangée, petit à petit. Les servants commençaient à préparer les chambres et les pièces pour le soir qui arriverait d'ici une heure ou deux. Le temps n'était pas approprié à une passe dans la salle d'armes, pas plus qu'à une chevauchée. Il ne voulait pas rentrer tard. Ou plutôt, pas seul. Chevaucher seul était ennuyant.

Devait-il tenter d'aller voir une des servantes ? Hmm, tentant. Mais aucune ne sortait vraiment du lot. Elles étaient jolies, pour certaines, mais assez communes pour le reste – les formes notamment. Ou trop vieilles. Il gardait une nette attirance pour les personnes de son âge, mais les plus vieilles... ouais nan, très peu pour lui. William n'était pas à ce point adepte du sexe. Il avait ses propres limites, et même s'il n'était pas toujours très conscient de celles-ci... eh bien il savait au moins ne pas dépasser cette limite-là. Il en connaissait, des beaux garçons et des belles filles, qui ne contrôlaient que très mal leurs ardeurs et qui essayaient de sauter tout ce qui bouge. Lui-même se contrôlait. Il savait se limiter. Voir ressentir des choses pour les gens ! Ce dont tous n'étaient pas capables.

Il finit par se rendre dans le jardin du château. Loin d'être aussi beau que les Jardins Aquatiques de Lancehélion, mais tout de même calme, paisible même, et qui permettait de passer un agréable moment à se reposer dans les senteurs de fleurs et de fruits. Il remarqua un banc occupé par une jeune fille, à la chevelure rousse comme le feu. Un tic étira doucement ses lèvres en un doux sourire. Avec une telle chevelure, cette dame devait être particulièrement belle ! Il s'approcha d'elle.

 « Bonjour ! Vous me paraissez bien seule, ma dame. Que faîtes-vous de beau en cette fin d'après-midi ? »

Elle releva la tête vers lui, le fixant de ses yeux vairons. Oui, vairons. Il en resta stupéfait, car c'était quelque chose de très rare. L'un des yeux était de la même couleur que les siens, d'un bleu étincelant, et l'autre vert. Il ne savait pas qu'en penser. C'était particulier. Mais pas désagréable. Il se força à sourire d'un air aussi naturel que possible, sans laisser de trop paraître son trouble.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyMer 15 Fév - 22:54

Edaid. La demeure des Wells. Tout les an, je m'y rendais avec mon père. Histoire de voir la famille, de prendre ordres et nouvelles pour l'année. Moi j'étais contente, je partais quelques jours voir ma famille, enfin presque famille, alors, forcément j'étais heureuse. Mais je commençais à connaître toutes les têtes. Mais bon, c'était quand même bien. Puis la demeure était au bord de la mer. Un atout non négligeable pour moi qui adorais me baigner. Et puis c'était une occasion de voir mon père de très bonne humeur. Plus calme, plus avenant plus souriant. Puis … L'occasion de faire une course dans le désert était toujours alléchant.

Enfin … Nous voilà arrivé à la demeure familiale, mon père sur son cheval et moi sur ma jument. Pas d'escorte, pas besoin. Je descendis avec plaisir de ma monture en m'étirant. Comme mon père je m'en occupais moi même en saluant les domestiques. Rapidement un serviteur lui demanda de rejoindre Irsam, le chef de famille. Il hocha la tête, un peu tendu brusquement et disparu dans les couloirs de la demeure. Je haussais les épaules et demandais s'il était possible de prendre un bain. Bine évidement qu'il était possible ! J'en pris un rapide avant de m'installer à l'ombre des arbres dans le jardin.

Mmmh … C’était bon d'être de retour chez soi. Je restais immobile à contempler les jardins en câlinant Loki. Ma fidèle chienne me suivait par tout. Même dans le domaine des Wells. J'avais le droit. Je portais non pas une robe, mais un pantalon en toile léger et une tunique sans manche vert sombre. Je fermais un instant les yeux pour profiter de la brise marine et des rayons du soleil. Il n'était que le début d'après midi … J'avais du temps pour moi. Je me déplaçai lentement dans les jardins avant de trouver un endroit calme, parfait pour avoir les derniers rayons du soleil de la journée et lire en paix. Ma chienne disparu dans le jardin, pas de crainte, elle n'attaquerait personne. Et les gens savaient qui elle était. Plongeais dans ma lecture, ce fut une voix masculine qui me tira de ma lecture. Je tournais la tête vers l'homme.

Non ! Jeune homme ! Yeux bleus clairs, un peu l'air surpris face à mon regard, bien fait de sa personne, cheveux bruns. Et … Je reconnaissais en lui quelques traits de cousin Finn … Son fils sûrement au vu de son âge. Il était toujours surpris face à mon regard. Qui ne le serait pas ? Tout le monde l'était quand il me regardait la première fois. À ma connaissance une seule autre personne avait les yeux vairons chez les Wells, et c'était mon père. Bien que lui ce soit bleu et marron. Les miens étaient bleu pâle et vert pâle. Cet homme avait l'air sympathique et de mon âge. Je lui souris et me redressais pour faire une petite révérence, histoire d'être polie.

« Bonjour, je suis Boadicée Sand. La fille bâtarde de Loryn Wells. Nous sommes arrivé en fin de matinée. J'étais entrain de lire et vous ? Il me semble reconnaître dans votre visage des traits des Wells … Pardonnez moi, j'ignore votre nom. Et … Ne vous inquiétez pas, je sais que mon regard est déroutant au début. »

Un bruissement de feuille me fit détourner un instant le regard de celui bleu du jeune homme. Loki se glissa lentement entre les buissons, silencieuse  pour venir près de moi immobile et attentive. Même si je portais à ma taille mes deux dagues en plus de celle caché contre ma cuisse, je savais que Loki était prête à bondir si je lui en donnais l'ordre. Mais … Nous étions chez les Wells, je ne risquais rien. Je souris de nouveau au seigneur qui me dominait de sa stature. J'étais du genre petite et très mince alors … C'était normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyJeu 16 Fév - 11:46

Reprenant contenance, William exécuta une légère courbette du buste, s'inclinant peu mais de manière polie. En vérité, il comprenait maintenant à qui il avait affaire. Il reconnaissait vaguement un ou deux traits de Loryn Wells, mais c'était surtout les yeux vairons qui le mettaient sur la piste. A vrai dire, il était moins surpris par les yeux que par la crinière de feu de la jeune femme. Oh, non pas qu'elle ne soit pas belle, au contraire. Elle était même plutôt jolie. Mais c'était une couleur de cheveux qu'on voyait bien peu, même à Westeros. Etant une bâtarde, elle pouvait venir de n'importe où. Ne voyons pas là une forme de préjugé : il se fichait pas mal qu'elle soit de souche ou non.

Mais avant qu'il ne puisse répondre, ou même décliner son identité, un animal vint se lover contre Boadicée. Il eut un demi-sourire en voyant la chienne se mettre de manière protectrice devant sa maîtresse. Il aimait bien les animaux, particulièrement les chiens : fidèles, affectueux, protecteurs. Ils ne vous faisaient jamais défaut, contrairement aux hommes et aux femmes.

 « Enchanté de faire votre connaissance, Boadicée. Je suis William Wells, fils de Finn Wells. Si ma mémoire est bonne, cela fait de nous... hmm. Voilà une bonne question. »

Il se passa une main dans les cheveux, le temps de réfléchir. Finn Wells était le frère d'Irsam. Loryn le cousin. Donc, si on reliait ça, ils étaient... cousins également. Enfin, leurs pères respectifs. Car eux-mêmes étaient des parents éloignés. Encore plus éloignés par le fait que la jeune femme était une bâtarde, et avait donc le sang d'une autre lignée dans ses veines. La politesse voulait qu'il ne demande rien concernant cette partie-là de son identité, pas avant de la connaître davantage en tout cas. Il s'en abstint donc. Il vint s'asseoir à côté d'elle, sur le banc, gardant une légère distance afin de rassurer à la fois la rousse et le chien. Inutile de prétendre vouloir être trop « proche ». Physiquement parlant.

 « Eh bien, je crois que nous sommes donc des cousins éloignés. Nos propres pères étant déjà cousins entre eux... à vrai dire je ne suis même pas sûr qu'ils se connaissent vraiment. Personnellement, ça ne me dérange pas ; on pourra faire plus ample connaissance sans préjugés, ainsi ! »

Il eut un franc sourire, puis jeta un coup d’œil vers ce qu'elle tenait à la main – son livre – et vers la chienne. Cette dernière, toujours protectrice, regardait William d'un air curieux. Le jeune homme tendit la main pour lui caresser la tête, mais elle recula vivement. Tant pis ! Il aurait essayé de se montrer aimable, mais il allait devoir se résigner à attendre qu'elle vienne à lui. Un peu comme avec les femmes : si elles se refusaient à vous, il fallait jouer le jeu pour qu'elles viennent à vous d'elles-mêmes !

Quoi ? Non, il n'avait aucune arrière-pensée pour Boadicée en disant cela ! Il ne la connaissait même pas ! Enfin, voyons... ça ne se faisait pas de courtiser ainsi un membre éloigné de sa famille. On était certes à Dorne, où les mœurs étaient très libres, et ils étaient peut-être assez éloignés pour qu'il n'y ait pas de consanguinité... breeef ! Là n'était point la question. Il souhaitait juste aimablement lui faire la conversation et en apprendre un peu plus sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyJeu 16 Fév - 14:12

Il s'inclina face à moi à son tour ce n'était pas une courbette profonde mais vu mon rang c'était plus que suffisant. Je lui souris de nouveau et me rassis, Loki contre mes jambes. C'était bien ce que j'avais deviné. Il était donc ... William, le fils de Finn. Il passa sa main dans ses cheveux en réfléchissant à notre lien. Pour moi, nous étions des cousins éloignés. Père ne m'avait jamais beaucoup parlé de Finn. Il n'était pas proche de beaucoup de membre des Wells. Sauf Irsam un peu plus. Je me poussai un peu pour lui laisser une place sur le banc. Il était proche mais pas trop. Comme avec une nouvelle connaissance. Loki le fixait sur ses gardes et elle recula en découvrant légèrement ses crocs devant la main tendue. Le message était clair : n'approche pas trop ni de moi ni de ma maîtresse, je veille. Je lui flattai le ventre en fixant William.

Pas de connaissance de nos pères et donc pas de préjugés. J'aimais bien son idée, je souris plus largement en hochant doucement la tête. À part quelques rares discussions mon père ne parlait jamais des Wells avec les autres. Ni avec moi d'ailleurs. Il n'aimait pas parler. Je grattai pensivement le museau de ma chienne avant de parler :

" Mon père n'est pas du genre bavard. Alors j'ignore même avec quel membre de notre, enfin votre , nombreuse famille il s'entend bien. Mais j'y pense, c'est la première fois en quatorze ans que je vous vois à la Grande Réunion ! Où étiez vous lors des dernières ? Je vous rassure ... À part de longs moments de prière et des longs repas vous n'avez que peu loupé. "

Je grimaçai un peu en pensant aux longs moments de prières dans le sanctuaire aux Sept. Je ne comprenais décidément pas cette croyance. Un dieu n'avait pas besoin d'un visage ! Et pourquoi en avoir sept ?! Un seul n'était pas assez bon pour tout savoir ? Le seul avantage de ce lieux était la fraicheur permanente. Quand aux repas c'était souvent silence ou discussions auxquelles je n'étais pas conviée. Loki grogna un peu pour avoir de l'attention. Que je lui donnais distraitement occupée à attendre la réponse du jeune William


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyJeu 16 Fév - 16:40

William nota le « votre » dans un coin de sa mémoire. Ainsi, elle ne se considérait pas vraiment comme faisant partie des Wells, du fait de son statut de bâtarde. Lui-même trouvait ça un peu idiot, mais après tout, les règles de succession étaient plus ou moins les mêmes pour tous, à ce sujet : les bâtards étaient écartés des familles et des lignes de succession. Et même si, ici, on traitait les gens avec un bien meilleur accueil et une différence beaucoup moins marquée... bon, disons qu'il comprenait qu'elle ne se sente pas à l'aise avec tout ça. Après tout, à sa place, il ressentirait forcément une gêne en rencontrant les autres Wells. Pourtant, elle semblait se sentir bien ici, se baladant librement.

Il haussa les épaules d'un geste désinvolte à sa remarque. La vérité était simple.

 « Eh bien... pas étonnant à ça. J'ai passé quasiment toute ma vie à bouger. Je suis un grand voyageur, si on peut dire ! Mon père et moi avons parcouru Dorne en long, en large et en travers maintes et maintes fois, afin de parfaire mon éducation et mon apprentissage. En fait, je ne suis venu ici qu'une fois dans ma vie, afin de connaître un peu Irsam. Mais sinon... non, j'ai manqué toutes ces grandes réunions. Mais soyez assurée que si j'avais été là, je n'aurais pas oublié un si joli visage. »

Il inclina la tête vers la chienne, avec un sourire affectueux à son encontre.

 « Ni même un animal qui semble aussi affectueusement attaché à sa maîtresse. Comment s'appelle-t-elle ? »

Il eut un mouvement d'épaules, se redressant et s'étirant avec un grognement. Bon sang, le bain l'avait complètement fatiguer, en réalité. Il allait dormir comme un bébé ce soir. Ça ne serait pas plus mal, cela dit, car il avait quelques difficultés à faire de véritables nuits, dans les forêts, montagnes et déserts de Dorne. Il pensait reprendre la route d'ici quelques jours, après la fameuse grande réunion qui devait avoir lieu. Son propre père n'avait pas voulu y venir, cette fois. Tant pis ! Il y aurait davantage de belles femmes pour lui.

Ce qui lui faisait penser que Boadicée ayant, semble-t-il, gardé un souvenir mémorable de ces réunions, pourrait lui servir d'accompagnatrice. Ou du moins, pour paraître moins osé, lui expliquer en quoi tout ça consistait. Il n'avait pas envie de commettre une bévue monumentale qui salirait le nom des Wells. Après tout... il restait un jeune homme modèle, non ? Il fallait éviter tout ce qui n'était pas bien.

 »Dîtes-moi... puisque vous semblez en avoir vécu certaines, pourriez-vous aimablement m'expliquer comment ça se passe ? Je ne suis pas très adepte des prières non plus, donc... enfin, ce que je veux dire que c'est si vous vous ennuyez, au moins vous ne seriez pas seule. Je mets aimablement ma personne à votre disposition si le reste de la famille vous ennuie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyJeu 16 Fév - 21:51

Oh ? William était donc un voyageur ? Je rougis à son compliment mais je ne rajoutais rien. Je souris quant à ton compliment à propos de Lokiqui tourna la tête vers lui et tendit un peu le museau vers William. Mais elle ne chercha pas à avoir des caresses ou autre de lui. Elle resta collé à moi. Je retiens un petit rire en le voyant s'étirer en grognant. On aurait dit un ours. Oh ? Il voulait savoir les rites. Je me frottais les yeux en réfléchissant.

« Mmmh … Pour ma chienne, elle se nome Loki. Sinon pour les prières je serais ravie d'avoir quelqu'un avec qui discuter un peu. Nous allons pouvoir dès ce soir. Quand la cloche sonnera il y auras un office jusqu'à minuit rassemblant toute la maisonnée avec présentations des nouveaux membres, récapitulatifs des événements puis une fois cela fait, prière jusqu'à minuit et jeûne jusqu'à demain midi. Enfin … Demain une heure de l'après midi puisque de midi à une heure nous avons prière. Il faut compter une heure de retard pour chaque repas. Il y a une prière d'une heure avant. Le tout durant quatre jours. Le reste du temps est libre. Sauf, si quelqu'un vous trouve une occupation. Ce qui est généralement mon cas avec mon père ! »

Je souris de nouveau. Mon père avait l'habitude de me faire travailler gentiment aux écuries ou bien à la garde d'enfant. Et bien que j'adore Rein … Au bout d'un moment c'était long. Il n'y avait que peu de gens de mon âge, et mon père me tenait éloigner de la famille. Sauf de Rein qui m'aimait bien. Mais ce n'était qu'une petite fille de deux ans belle comme un cœur. Je réfléchis à ce que m'avait dit mon père. D'après les rumeurs il semblerait que Minialle ait trouvé un fiancé. Masi rien de bien fondé. À peine plus vieille que moi elle était l'héritière des Wells mais ne semblait pas pressée de trouver un époux.

Ma chienne aboya et je me levais en secouant la tête en souriant. Elle bondit dans mes jambes pour attirer mon attention. Je m'agenouillais face à elle pour lui frotter le museau. Elle jappa avant de partir en courant. Je sifflais doucement entre mes dents et elle revient en me tournant autour. Je ris doucement en la regardant faire. Elle fonça vers William avant de faire demi tour et de revenir vers moi. Elle freina mal et me rentra dedans. Je tombais sur les fesses. Aussitôt elle s'arrêta pour revenir vers moi en gémissant. Je lui frottais les oreilles avant de me tourner vers Wiliam :

« Cette chienne est complètement dingue. Adorable mais complètement dingue. »

Je repliais les jambes pour m'installer en tailleur sur les dalles du jardin. Loki allait et venait entre moi et William comme-ci elle hésitait. Je soupirais en secouant la tête avant de demander du regard à William s'il avait d'autres questions. Nous avions encore un peu de temps avant la début de la cérémonie.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyVen 17 Fév - 13:06

Finalement, la chienne vainquit sa timidité et s'approcha de Will, lequel lui caressa affectueusement la tête et le dos. Toute contente de l'attention qui lui était prodiguée, la petite Loki se mit à faire la folle, de nouveau, alternant entre l'homme et la femme, toute heureuse de l'affection qu'on lui donnait. Si elle avait été humaine, nul doute qu'elle sourirait jusqu'aux dents. Avec un grand sourire, le Wells la laissa retourner vers sa maîtresse, et il s'étira de nouveau en poussant un grognement d'ours. Il détacha son épée, et la posa à côté. Elle l'encombrait en fait, alors qu'il était ainsi assis.

 « Je serais ravi d'être avec vous ce soir, ainsi que demain. Je dois vous avouer que je craignais un peu de me retrouver seul, parmi des personnes que je connaissais pas. Toute une soirée à festoyer, ça passe, quand on a des gens à qui parler. Mais des prières... ah, si seulement il était possible de faire autre chose pendant ce temps ! »

N'y voyez pas une tentative sournoise d'attirer la belle dans son lit, malotru ! Il ne la connaissait pas, bon sang. Il l'aimait bien, elle semblait sympathique et d'agréable compagnie. De plus, son odeur était douce et enivrante, et son animal de compagnie très affectueux. Tout cela c'était vrai, mais ce n'était pas pour ça qu'il avait envie de la sauter, non plus. Nan mais. Pour poursuivre la conversation, il se mit à parler, racontant quelques-uns de ses voyages, essayant de vanter la beauté des paysages qu'il avait pu voir ; notamment Lancehélion, qui le sidérait à chaque fois qu'il s'y rendait. Les Jardins Aquatiques étaient l'un des endroits les plus merveilleux du monde, rempli de beauté et de pérennité.

Alors qu'ils parlaient, un page vint les chercher pour les informer qu'il était temps de se rendre dans la salle de réception. Ramassant son épée, et la ceignant à sa taille, William attendit que Boadicée soit prête, et ils s'y rendirent ensemble. La curiosité l'emporta sur tout autre sentiment lorsqu'ils arrivèrent enfin, quelques minutes plus tard, là où ils étaient attendus. A vrai dire, le jeune homme ne se sentait plus vraiment à l'aise avec tout ça. Il voyait des membres de sa famille, qu'il ne connaissait pas ou très peu. En fait, si on y réfléchissait bien, il connaissait davantage sa lointaine cousine que tous les autres réunis. Curieux. Il n'arrivait pas à se faire que cette jolie demoiselle soit de sa famille. Elle lui paraissait trop... différente. Ce n'était pas péjoratif, simplement... non, peu importe. Il se pencha légèrement de côté, pour se rapprocher d'elle. Son parfum lui montait au nez.

 « Tu m'abandonnes pas parmi ces gens, hein ? » chuchota-t-il d'un air complice.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyVen 17 Fév - 15:28

Faire autre chose pendant les moments de prières ? Ne pas y assister ? Ouh ! Mais il rêvait quelque peu ! Nous parlions des Wells tout de même ! Leur devise était " Dans la Nuit veillent les Sept " ce n'était pas rien ! Enfin , l'avantage était la fraicheur permanente du lieux de prière. Pour ma part, j'avais intérêt à être présente. En tant que fils de Finn lui aussi.

Toujours assise en tailleur sur le sol j'écoutais avec attention ses récits de voyages. Régulièrement je lui demandais des détails sur les paysages ou sur les trajets. Je doutais fortement que mon père me laissa partir seule un jours. Alors que j'allais poser une question sur les Jardins aquatiques le petit page arriva. Oh ! Bon puisque pour la gloire des Wells il fallait y aller ! Je me relevais lentement en m'étirant un peu avant de suivre le petit page.

Loki s'assit devant le septuaire et s'installa pour une sieste. Je grimpais les marches et m'arrêtais dans le grand hall encore vide du lieu de culte. J'attendis William avant de le guider jusqu'aux places du fond. Pas besoin de prévenir mon père. Ma chevelure rousse tranchait suffisamment parmi les brunes. J'étouffais mon rire derrière ma main en écoutant William qui semblait perdu. Son souffle chaud balaya ma joue. À voix basse et discrètement je lui donnais les noms des Wells présents. Il y avait également des serviteurs.

Le silence se fit complètement et je touchais la main de William en me levant pour l'inviter à faire de même. Le maître de famille entrait. Irsam s'avança calmement au milieux des gens debout pour lui sa femme lui tenait le bras. Arrivait près du septon et après sa bénédiction il se tourna face à nous et commença à parler. Je n'écoutai déjà plus. Mon regard était perdu sur le visage des statues. Je me penchai vers William et soufflai tout bas

" Je ne comprends pas du tout cette religion ... Il y a des prières qu'on ne peut pas confier qu'à un dieu qui n'a des connaissance que sur une chose ! Et qui a sut le visage des dieux ?! Ce n'est pas logique ...."


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyVen 17 Fév - 18:27

Il sourit à sa remarque, se mordant la lèvre pour éviter d'avoir à rire. Un éclat de rire dans la salle où le moindre son résonnait aurait été quelque peu malencontreux. Tout le monde l'aurait remarqué, et il préférait rester discret. Et quelque chose lui disait qu'en plus, le fait que Boadicée ne soit pas particulièrement adepte de la devise de leur famille... enfin, disons que chez les Wells, on aimait les Sept. On était relativement pieux, normalement. Son propre père avait essayé de lui initier quelques préceptes de religion, mais avait vite renoncé en voyant qu'une seule divinité intéressait William : le Guerrier. A vrai dire, il avait pu constater au cours de ses voyages que bien des religions existaient.

Le septon termina sa tirade, et invita les gens à s'installer. La rousse et lui s'assirent un peu à l'écart des autres, chacun prenant la place qu'il désirait pour assister à cette espèce de cérémonie. William étouffa un bâillement et se pencha de nouveau vers la jeune femme pour chuchoter.

 « Je n'ai jamais été très initié à tout ça, pour ma part. En fait, il y a une multitude de religions à travers le monde, mais aucune n'est... Enfin, disons qu'aucune religion ne trouve réellement grâce à mes yeux. Après tout, qui peut dire, comme tu le fais remarquer, si ce sont vraiment leurs visages ? Qui a vécu assez longtemps pour pouvoir les connaître ? Impossible, on pourrait dire. Moi je pense simplement que c'est beaucoup de mystification et de poudre aux yeux. Les Sept sont peut-être des divinités, mais elles n'ont jamais rien fait de tangible, selon moi, pour qu'on reconnaisse un tel dévouement. Quand j'aurais la preuve de ce qu'ils peuvent réellement faire... peut-être que je croirais en eux. »

Il marqua une pause, et avant de désigner d'un petit geste l'ensemble des sept statues et des invités à la cérémonie.

 « J'ai rencontré une fois un prêtre rouge, qui prônait la religion de son Maître de la Lumière. Mais existe-t-il une meilleure preuve de son côté que de celui des Sept ? Je ne pense pas. J'ai entendu des rumeurs, évidemment. Mais je ne pense pas que ce soit vrai. Sinon, tout le monde se serait déjà converti à cette nouvelle religion. Même si à mon avis, notre famille serait certainement très sourde à une telle tentative. Mais bon... »

Avant qu'il ne puisse ajouter quoi que ce soit, il se tut, voyant le regard courroucé du septon. Le religieux semblait accorder une valeur importante au silence absolu, et il ne tenait absolument pas à ce qu'un jeune homme qu'il ne connaissait l'interrompt. Aussi, afin d'éviter un scandale, William se tut, et passa plusieurs minutes dans le silence. Il faisait ainsi en sorte que le septon l'oublie un peu et poursuive sa cérémonie tranquillement. Néanmoins, n'y tenant plus, il poussa un gros et long soupir au bout d'un certain temps. Mais heureusement personne dans la salle n'en tint compte.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyVen 17 Fév - 18:51

Je hochai tête au propos de William. Mais pour moi il y avait bien quelque chose qui avait créé la vie. Avec tout ce qu'il s'en suit. Pas la destinée. Ça non. Je ne croyais pas en une destinée tout écrite. C'était complètement stupide de penser ça. Son soupire me fit monter un rire que je tus en me mordant la lèvre. Ce n'était pas en effet le moment de rire. Le silence était encore plus pesant et les têtes de nos paires commençaient a se pencher. Instant de recueillant pour les Wells morts. Je donnais un petit coup de coude à William et penchai moi aussi la tête. J'eus une pensée pour ma mère. Pas Wells pour deux sous mais c'était ma famille quand même.

Je restais immobile le temps que toutes les têtes se redressent et que le septon reprenne son sermon. Je levais les yeux au plafond. Oui on avait compris que l'Homme n'était rien et ... Ah … je n'avais qu'une envie : partir. Mais profitons de la fraicheur du lieux. Je retiens un bâillement. Cette fraîcheur me rendait somnolente, et, ce n'était pas très discret de dormir au milieux de cette cérémonie qui allait durée jusqu'à minuit. J'attendis encore un instant avant de pencher la tête vers William. J'avais un avantage sur lui : j'étais à moitié cachée par le pilier.

" Je ne connais que peu de religion. Mais j'ai entendu parler de la religion Rouge. Je n'aime pas cette vision trop simpliste à mon goût. Je préfère pour l'instant la religion des Anciens Dieux du Nord. Mais, il est impossible de la pratiquer à Dorne ... L'avantage de cette cérémonie est la fraicheur du lieux et, on dira ce que l'on voudra, sa beauté . Même si les dieux ne devraient pas en avoir grand chose à faire. "

Je m'arrêtai de parler et baissai de nouveau pieusement la tête en agitant les lèvres dans une parodie de prière muette. En me redressant je tournais la tête vers William attendant sa réponse. Il était drôle de parler religion dans un septuaire surtout pour dire que cette religion n'avait pas de sens .


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptySam 18 Fév - 16:20


Il haussa les épaules, avant de se laisser aller contre le mur. Il en avait bien assez de toute cette cérémonie, et elle allait durer de nombreuses heures. Par tout ce qui existait, comment était-il possible de tenir sans mourir d'impatience ou de fatigue ? Psalmodier des prières et des effectuer des rites durant toute une soirée, voilà qui avait de quoi rebuter beaucoup de gens. Il comprenait mieux pourquoi son père évitait à chaque fois de l'y emmener, et qu'il n'était venu qu'une fois dans la demeure familiale avec son fils.

Il n'avait pas voulu que William devienne un amoureux des dieux et de la religion, comme tous les autres. A vrai dire, le jeune homme se serait probablement senti beaucoup moins à l'aise s'il l'avait été. Ne serait-ce que généralement, ceux qui vénéraient fanatiquement les Sept étaient des prudes et des gens étranges. Il s'aimait bien comme il était et non pas devenu un futur septon ou un jeune homme responsable. Bon sang, il serait peut-être déjà marié ! Et ça ne lui aurait jamais convenu, un truc comme ça. Avec n'importe qui. Fusse même avec Arianne Martell en personne – et pourtant elle était réputée très belle et était la fille de Doran Martell.

Ils restèrent plongés dans le silence, presque collés l'un à l'autre dans la pièce malgré tout fraîche. Ce silence pesant ne fut interrompu que brièvement par à-coups, quand il fallait marmonner des prières ou des paroles soi-disant pleines de sagesse. Comme pour réciter des extraits de leur livre, là... l'étoile machin. William baillait toutes les cinq minutes, et il somnolait presque déjà. De temps en temps, il avait de longues absences, se perdant dans ses propres rêves éveillés, perdus dans ses pensées. Il rêvait de pouvoir soudainement en provoquer un ou deux en duel pour se défouler, se dégourdir les muscles. Ou alors il rêvait des bras d'une douce et belle jeune femme, et de sa peau contre la sienne pendant qu'il plongeait dans un doux sommeil. Ou encore... bref. Il rêvassait et n'était absolument pas concentré sur la cérémonie.

Il bailla très fortement. Un peu trop, car on tourna vers lui un ou deux regards irrités. Il baissa doucement la tête, puis se laissa aller contre la pierre. Elle était froide mais il n'en avait que faire. Il avait sommeil. Et il ne pensait pas que Boadicée soit bien d'accord pour qu'il dorme la tête sur son épaule.

 « Réveille-moi quand ce sera fini, j'en peux plus. Bonne nuit. »

Et il s'endormit sur-le-champs.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptySam 18 Fév - 19:00

Je retiens un rire et même un sourire en pinçant fermement les lèvres. Ce n'était pas le moment de se faire remarquer. Surtout avec mon père qui s'était tourné vers nous. Je restais donc immobile en position de prière. Je donnais un coup de coude à William en voyant Lhef venir avec sa fille Reni dans les bras. Je fis attention que William ne fasse pas de bruit. Je me levais et pris la petite fille dans mes bras. Elle en avait plus que marre. Je fis signe à William de venir et on sortit sans bruit de la pièce.

C'était toujours à moi que l'on confiait la petite fille. Câline et agréable, elle n'en restait pas moins bourrée d'énergie et elle fila vers Loki à peine posé par terre. Loki la connaissant bien et étant une crème avec les enfant la laissa lui tirer les oreilles sans rien dire. Elle se dégagea gentiment et s'éloigna faisant glousser la petite fille. Je les suivais lentement en m'étirant longuement. La petite allait avoir faim. Ah ! L'avantage de s'occuper des gosses depuis leur naissance : dès que leur parents ne pouvaient plus les tenir dans le septuaire : ils me les confiaient et moi je partais tranquillement. En plus Rein était adorable et je n'avais jamais de soucis avec elle. Bon, elle n'avait que deux ans ! Mais bon ! Loki me la ramena tranquillement et je soulevais la petite fille dans mes bras avant de la tendre à William avec un sourire :

« Tiens, elle c'est Rein, la fille de Lhef, le second héritier de la maison. »

Il faisait un peu plus frais depuis que la nuit était complètement tombé depuis deux bonnes heures. Je frissonnais un peu à puisque je ne portais que des vêtements légers. La petite s'agita de nouveau. Elle avait faim. Je lui pris sa petite main et l'amenais au cuisine. Bon c’était plus l'inverse. Mais bon. Je fis un petit clin d'œil à Willian et salua les domestique avec qui je passais quand même du temps. Je soulevais la petite fille et l'installai sur mes genoux pour la coincer entre la table et le banc. Contrairement aux autres, nous n'allions pas faire le jeûne. Mais … Je me tournais vers William en tirant en arrière les cheveux de la petite pendant qu'on finissait de lui préparer son repas.

« … C'est moi ou … J'ai l'impression qu'il y a moins de jeunes Wells qui sont autant concernés par la religion que leur aîné ? Si cela continu … La devise de la maison va changer ! Dans la Nuit … Mmmh … Dans la Nuit nous Veillons ? Autant tous nous faire garde de la Nuit ! Rein ! Non ! »

J'attrapais la petite main de Rein pour l'empêcher de la plonger dans le plat chaud. Je repoussais un peu son assiette et une fois plus froide lui rendis pour qu'elle mange tranquillement. Le notre de repas n'allait pas tarder. Et c'était tant mieux ! Parce que mon ventre gargouilla d'une manière fort disgracieuse. Je rougis un peu mais tournais la tête pour surveiller l'enfant. Loki rongeait un os sous la table.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyDim 19 Fév - 20:26

William n'avait pas très faim, mais souriant à la plaisanterie de Boadicée, il attendit calmement son propre repas. Il préférait manger un peu trop que d'être à jeun, car au moins,ça pouvait sortir, alors que l'inverse... bref. Le ventre plein, il pourrait dormir encore plus profondément. Même si le petit sommeil qu'il avait piqué un peu plus tôt l'avait laissé assez gauche et épuisé. Il avait du mal à suivre tout ce qu'il se passait, et surtout le côté surexcité de la gamine. La petite Rein était toute contente de manger et d'avoir la chienne avec elle, et elle débordait donc d'énergie à la faire manger et à jouer avec elle. Et ce même au grand dam des servantes de la cuisine, lesquelles tentaient de faire comprendre aux deux jeunes gens que la gamin, même si ce n'était pas la leur, il valait mieux la calmer.

William finit par prendre la fillette dans ses bras et à lui intimer l'ordre de dormir. Sans succès. Alors il la rendit à Boadicée, et il se mit à son propre repas. Bon sang, il avait échappé à la veillée, et maintenant il était fatigué au point de s'endormir devant son repas. Il coula un regard endormi vers sa compagne de soirée.

 « Raconte-moi un peu, d'où tu viens ? Ce que tu as fait, vu. Je suis curieux. Et puis, ce sera tellement plus intéressant que ce qu'on failli subir... »

Il l'écouta avec autant d'attention qu'il le put, tout en mangeant vite fait une soupe de légumes. Même si la soupe ressemblait plus à un ragoût qu'autre chose, ça avait le mérite d'être bon, chaud et que la compagnie de la rousse était toujours agréable. Il fut très intéressé par ce qu'elle avait à lui dire, et il se sentit donc obligé de lui parler également de lui. C'était la moindre des politesses également, mais il ne cacha pas sa vraie nature : le fait qu'il était assez charmeur d'ordinaire avec les demoiselles, qu'il aimait bien provoquer les gens crânement et qu'il prenait souvent plaisir à rouster les gens de son épée.

Sa soupe était froide depuis longtemps quand il finit par s'endormir tout seul sur sa table. Il lova sa tête dans ses bras, contre la table, et murmura un vague bonne nuit à la jeune femme avant de s'endormir profondément. Quelques minutes plus tard et il ronflait déjà doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyDim 19 Fév - 22:04

Je finis par calmer Rein après quelques efforts, je me mis à la bercer lentement en expliquant à William que je venais du Nord et ce que j'avais vu. Peu de chose en vérité mais bon ... Je levais, en souriant, les yeux au ciel. Un second Ulwyck ! Et dans ma famille en plus ! Mais il semblait moins vantard que ma connaissance de la Gracedieu.

Je ris en le voyant commencer à s'endormir sur la table de la cuisine sous le regard consterné des serviteurs. J'étais trop petite pour le porter dans sa chambre. Je soulevais simplement la petite endormie pour monter la coucher. Elle ne se réveilla même pas. Vive les enfants ! Je redescendis avec une couverture que je posais sur les épaules de William en lui déposant un baiser sur la joue. Je lui demandai de se reposer qu'il puisse me tenir compagnie pendant les quelques jours.

Je saluais les serviteurs avant de remonter dans ma chambre j'ôtais mes vêtements, fis un brin de toilette et me jetais sur mon lit en baillant. Demain j'irais nager avec William ou seule. Sinon une petite chevauchée serait bien. À voir. Je m'endormis comme une masse. Ce fut une servante qui me secoua. Ah … La célébration du matin. Je grognais en me redressant dans mon lit de plume. La servante m'aida à passer une tunique couleur sable et un pantalon de la même couleur. Je laissais mon ceinturon de dague sur mon lit et descendis. Mon père m'offrit son bras et me mena à la cérémonie.

Je ne vis pas William à cause du monde et me contentais d'imiter le reste de la famille. Après le petit déjeuner, frugale bienvenu chez les Wells, mon père rejoignit Irsam et les autres pour discuter sur l'avenir de la maison en compagnie de leur épouses. Je repoussais en arrière mes cheveux et montais prendre mon arc, mes flèches et mes dagues. Un petit tour au bord de la mer ! Voilà de quoi me mettre de très bonne humeur pour à midi. Je frottai le museau de ma jument avant de m'occuper d'elle et de la seller. En sortant des écuries je vis William. Je souris et m'approchais

« Bonjour ! Je ne t'ai pas vu ce matin ! Tu as réussis à esquiver les prières ? Je vais faire une chevauché jusqu'à la mer tu veux venir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] EmptyMar 21 Fév - 12:08

Ivre de fatigue, William se réveilla au milieu de la nuit, se traîna jusqu'à son lit et dormit profondément jusqu'à une heure tardive. Rien n'aurait pu le réveiller durant cette nuit, tant il dormait d'un sommeil de plomb et que son esprit refusait de laisser le corps repartir avant d'avoir eu une nuit et une matinée complète de repos. Un repos qui fut d'ailleurs plus que bienvenue, car le jeune homme, bien qu'il soit encore fatigué en se réveillant, se découvrit rapidement une forme bien meilleure que celle à laquelle il s'était attendu. Il traîna un peu dans le lit, vers le milieu de la matinée, laissant son esprit vagabonder à travers ses pensées. Pour une raison assez évidente, il pensa à sa famille si bizarre.

Enfin, pour lui elle l'était. Pour Boadicée aussi, sûrement, car elle ne partageait visiblement pas leur engouement pour la religion. Lui qui n'avait pas été élevé dans cette tradition, ça lui paraissait simplement... étranger. Alors que la jeune femme, c'était juste barbant et inutile, et incompréhensible. Chacun son point de vue, après tout, mais bon... il sentait parfaitement qu'elle n'avait pas un grand amour de la religion et que tout cela commençait sérieusement à l'exaspérer. Précisément parce qu'elle n'était pas vraiment une Wells et qu'on la faisait se comporter comme telle. On avait beau être à Dorne... elle restait une bâtarde aux yeux du monde. Et de leur famille.

Il trouvait toujours étranger de la considérer comme vraiment de sa famille, car elle ne ressemblait pas vraiment à une Dornienne et avait en plus un comportement très différent. Mais il l'aimait bien. Elle était sympathique, d'agréable compagnie, semblait posséder de l'humour et avait un charme physique indéniable. Enfin bon... Il sortit de son lit, se lava rapidement et partit en quête d'un repas, l'épée à la ceinture. Repas qu'il dénicha sans peine aux cuisines, où des servantes se moquèrent gentiment de lui pour s'être effondré de sommeil la veille. Il ne leur répondit pas, sauf avec un sourire aimable. Elles n'étaient pas méchantes.

Lorsqu'il sortit ensuite, l'air doux du matin le raviva, et il quitta les dernières chapes de sommeil pour être totalement lucide. Il se dirigea vers les écuries afin de vérifier que son cheval était correctement soigné, et il y croisa la jolie cousine rousse. Avec un sourire sincère, il alla vers elle.

 « Salut à toi ! Ma foi, pourquoi pas ? Je n'ai pas grand chose à faire de ma journée, en plus. »

Ce qui était vrai. Il allait probablement rester un peu de temps, pour tenir compagnie à la jeune femme et faire connaissances avec elle, mais il s'en irait ensuite, dans une direction qui lui était totalement inconnue pour le moment. Il verrait. Avec de la chance, il ne serait pas obligé de faire le voyage seul, s'il parvenait à embarquer sa cousine avec lui. Un peu de compagnie sur la route ne lui ferait pas de mal ! C'était toujours mieux de pouvoir discuter avec quelqu'un que de s'ennuyer, seul sur sa monture, et de parler avec un animal fidèle mais qui ne répondrait jamais.

 « Qu'as-tu en tête pour occuper la journée, alors ? Car bon, juste la chevauchée au bord de mer, c'est vague. Il doit bien y avoir d'autres choses qu'on pourrait faire ! »

Ils partirent d'un bon train, laissant derrière eux la demeure des Wells.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty
MessageSujet: Re: Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]   Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens familiaux peuvent être très éloignés [PV Boadicée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PRE-LIENS (famille)
» C'est qui c'elle la? (PV Caillou érodé)
» Liens pour le Tournoi De Risk Avec Humains & Photos des Prix
» Les génies précoces de l'Histoire...
» Obama, Sarkozy: la guerre des ego. (Que le ton a changé depuis!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: