RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici  La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

  La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Tumblr_mf2l56rYWe1qf8jkho6_250
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 853
Date d'inscription : 29/08/2016

 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Empty
MessageSujet: La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon    La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon EmptyMar 14 Fév - 21:06

Bâtardise
Jon & Leeven
" La colère n'est qu'un aspect de la souffrance "

Semaine 1, Lune 10, An 298

Cela faisait un peu plus d'un an que la cicatrice sur sa joue était devenue une part entière de son existence, un rappel vers une scène douloureuse. Son propre frère l'avait blessé, un frère qu'elle aimait toujours à ce jour, mais qui lui avait fait réaliser qu'un choix devait être fait entre noblesse et peuple. Elle avait eu la chance de pouvoir vivre auprès de ses frères légitimes, ainsi que de recevoir une éducation autant de la part de son mestre que de sa propre mère. La bâtarde de Wendton s'était toujours intéressée au monde, parlant même couramment le haut valyrien que dans le fait ne lui servait que très rarement. Elle avait aussi acquis des connaissances en médecine et en poisons et cette dernière en avait appris davantage en découvrant d'autres façon de faire durant ses voyages, surtout auprès du peuple de Rhoynar. Oui, malgré son jeune âge, Leeven était une véritable petite tête pensante qui aimait amasser un tas d'informations, mais surtout aider les plus nécessiteux. Voilà ce qui l'avait poussé à choisir le peuple. Durant toute son enfance, elle s'était retrouvée entre deux mondes, se balançant entre le fait de ne pas être une noble, mais ni être du peuple, à présent, elle avait trouvé sa place et ne regrettait pas son choix. Certes, ce n'était pas toujours facile, elle qui n'avait jamais connu la faim et les nuits à la belle étoile, c'était devenue un lot quotidien, mais cela ne l'empêchait pas de rester celle qu'elle voulait être, une guérisseuse vagabonde. Par chance, elle n'était pas seule, Sydän, une jeune voleuse Rhoynar ainsi que Yavana, étaient ces compagnes de route, mais il était temps à la dernière de reprendre sa vie en main, elles avaient donc suivi Yavana jusqu'à Port-réal pour venir le temps de la laisser partir.

Malgré que sa terre natale ne se trouve pas loin de la capitale, Leeven ne connaissait guère ce lieu. La pauvreté du peuple lui faisait mal au coeur, c'était encore plus flagrant quand la misère se trouvait au pied du grand édifice de la richesse autant de la religion des sept que de la famille royale. Par contre, il était vrai qu'ici peu semblaient remarquer la balafre sur sa joue gauche, alors qu'en campagne, elle pouvait souvent observer les gens y prêter un coup d'œil, beaucoup trouvaient étrange qu'une jeune femme soit marquée ainsi et ce n'était pas Leeven qui allait lui raconter l'histoire de celle-ci. Comment leur dire qu'elle s'était interposée entre une femme et son frère pour éviter qu'il la violente ? Cela pouvait paraître héroïque, mais cela ne l'était pas, non pour Leeven, c'était la preuve que le peuple n'osait se défendre face à la noblesse et que pour le coup, il n'était resté qu'elle pour agir.

Avançant sans vraiment s'occuper à ce qui se passait autour, elle se retrouva surprise en entendant son prénom associé à son nom de bâtarde. Elle n'avait jamais eu honte d'être une Waters, sans ça, jamais elle n'aurait pu devenir celle qu'elle était aujourd'hui, c'était simplement étrange qu'une personne de Port-réal l'appelle ainsi, surtout en vue de sa tenue bien simpliste. Tournant le visage vers le chevalier qui se tenait près d'elle, du premier coup d'oeil, elle ne sues si elle l'avait déjà croisé avant mais en l'attendant parler de la chasse auprès de ses frères, la guérisseuse conclut qu'il avait surement croisé sa route. Ne voulant pas se montrer impolie, elle accepte de partager un bout de route avec lui, le chevalier ne parlait que de lui-même, la prenant souvent de haut dans ses termes, employant même un ton tout à fait normal pour les dires. Comme-ci, il lui était habituel de traiter les bâtards ainsi. Leur ballade les mena dans un endroit plus calme, un lieu ou sa tenue faisait pâle image. Leevenpréférait regarder droit devant elle et répondait aux différentes questions en oubliant jamais la convenance qu'elle lui devait dû à son rang. Finalement alors qu'ils tombèrent sur deux jeunes chevaliers qui s'entraînaient, il vint à parler d'un ton élogieux du Roi Rhaegar et ce fut à ce moment-là qu'un chevalier se retrouva blessé par une épée. Par simple réaction, Leeven se rapprocha pour voir les dégâts de la blessure et voyant le sang couler, elle avança plus près et toute en s'inclinant face au blessé annonça d'une voix posée :

- Messire, prenant un léger temps de pause. Il faut arrêter le saignement et soigner votre plaie.

Là-dessus, son compagnon de ballade, ajouta : 

- Vous pouvez lui faire confiance, la bâtarde a abandonné la vie de château pour devenir guérisseuse auprès des simples gens.

Le mépris dans sa voix était reconnaissable, il trouvait cela ridicule que Leeven ait laissé sa vie auprès de ses frères pour le peuple. Qui pouvait bien choisir la richesse à la pauvreté ? Finalement, il alla rejoindre l'autre chevalier, tandis que Leeven observait le jeune chevalier aux boucles brunes.

- Je comprendrais que vous ne me faisiez pas confiance, mais si vous n'acceptez pas mes soins, il vous faut aller voir un Mestre.

Made by Neon Demon



 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac  La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Empty
MessageSujet: Re: La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon    La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon EmptySam 25 Fév - 14:36

La colère n'est qu'un aspect de la souffrance
Leeven et Jon
Depuis qu'il était à Port-Réal, il était au bord des nerfs. Il ne savait pas vraiment comment il faisait pour ne pas exploser, juste qu'il avait tenu quelque jours sans faire de scandales et probablement, si Eddard le savait, serait-il fier que son neveu n'ait pas fait de bavure. Car il devait se douter que Jon avait surtout une chose en tête ; parler avec son père de sang. Il en avait l'envie, c'était évident, il en mourrait même d'envie. Mais il n'y parvenait pas, pas encore tout du moins. La première fois qu'il avait trouvé le courage d'y aller, Wynafryd Manderly et la princesse Rhaenys elle-même étaient intervenues, l'empêchant de commettre quelque chose qui aurait pu être fort regrettable. Car il allait de soi : on ne haussait pas le ton sur un roi, sauf que se connaissant, il savait que ça aurait été inévitable vu son humeur ce jour-là.

Il avait besoin de se changer les idées et il n'y avait pas meilleur moyen que le combat pour ça. Se concentrer sur autre chose, pourquoi pas apprendre un peu plus. Il avait trouvé un homme des Terres de la Couronne, là où on lui avait conseillé d'aller pour s'entraîner. Peut-être que combattre contre quelqu'un qui avait une autre maîtrise l'aiderait, l'occuperait. Ils n'avaient pas les même façons de combattre, il serait forcé de se concentrer s'il voulait comprendre comment l'homme faisait, apprendre de ces façons de faire, autre que la brutalité du Nord.

L'entraînement durait un bon petit moment, c'était effectivement instructif. Mais c'était plus fort que lui, lorsqu'il entendit le prénom "Rhaegar", il eut le réflexe de tourner la tête et la personne en face en profitait pour lui donner un coup, qu'il parvenait à peine à éviter. Il fût tranché sur le bras et l'autre en face riait, apparemment fier de son coup. Jon comptait reprendre son épée pour lui rendre le coup mais une voix se faisait entendre proche de lui et il fronçait les sourcils.

" C'est rien, ma dame, j'ai connu pire. "

C'était peu de le dire. Déjà, il se faisait piquer dans son orgueil qu'on ait pu parvenir à le toucher, mais qu'en plus une jeune femme vienne avec l'envie de l'aider, oui, ça le vexait. Il avait connu pire au Nord, oui, ses bras le prouvaient, certains couverts de cicatrices blanchâtres, cicatrisées depuis longtemps. L'homme sur-enchérissait mais Jon estimait encore ne pas avoir besoin d'aide, pas pour une petite plaie comme celle-ci. Il n'était pas faible, que croyaient-ils ?!

" Je n'ai pas besoin d'aide, merci. J'ai connu pire. Ca cicatrisera bien tôt ou tard, la plaie est peu profonde. "

Il regardait son bras, quelque gouttes de sang perlaient mais sa fierté, ou surtout son orgueil, le poussait à ne pas vouloir d'aide. Il ne voulait pas passer pour un faible ou un couard qui arrêtait son entraînement juste pour une petite plaie sur le bras. Même si apparemment la jeune femme savait ce qu'il fallait faire, il préférait rester là et finir son entraînement, quitte à avoir mal au bras ; ça lui apprendra la prochaine fois à se déconcentrer en plein entraînement, si cela avait un vrai combat, ça se serait passé tout autrement. Il ne pouvait pas se laisser déconcentrer juste pour un prénom prononcé. Il essayait de se détourner de la jeune femme, se sentant peu à l'aise du fait qu'elle soit une femme, en plus d'être altruiste. Cet altruisme lui était peu familier en tout cas.
Nymeria. ♕ avatar de unknown & fassylover ♕ 0000 mots.
Revenir en haut Aller en bas
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Tumblr_mf2l56rYWe1qf8jkho6_250
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 853
Date d'inscription : 29/08/2016

 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Empty
MessageSujet: Re: La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon    La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon EmptyDim 5 Mar - 17:22

Bâtardise
Jon & Leeven
" La colère n'est qu'un aspect de la souffrance "

Semaine 1, Lune 10, An 298

La jeune Waters se retrouvait dans une situation qu'elle n'avait pas envisagée en arrivant à Port-réal. Jamais, elle n'aurait cru tomber sur une connaissance de la famille Wendwater et encore moins que le Lord l'invite à se promener près de lui. D'ailleurs, comme beaucoup de nobles, il ne pensait qu'à son petit nombril, ne parlant que de lui et de ses exploits qui semblaient bien exagérer du point de vue de Leeven. Bien sûr, elle gardait son avis sachant très bien que ce n'était pas sa place de le remettre en doute, mais il était exactement le genre de chevalier qu'elle était contente de ne plus croiser en choisissant de servir le peuple. Il était certain que Leeven ne faisait pas de différence de rang social pour les soins, mais la plupart des nobles avaient leurs mestres, c'était le peuple qui avait plus besoin de soutien et d'aide. D'ailleurs, ils arrivèrent dans un lieu où sa robe très banale lui faisait plus ressembler à une servante qui se baladait auprès de son maître, qu'une bâtarde auprès d'un chevalier.

Finalement, alors qu'il évoqua haut et fier le Roi Rhaegar, l'un des deux hommes qui s'entraînaient non loin d'eux se retrouva blessé par l'épée de son adversaire. Par simple instinct de son métier, Leeven approcha pour observer la plaie, tout en gardant la place qui était sienne, tant en parole qu'en geste. Proposant son aide, le blessé sembla surpris, mais surtout eut une sensation étrange quand il employa le terme "ma dame", elle était loin d'être une dame et s'est surement pour cela que son compagnon de ballade précisa son statut de bâtarde avec un air hautain, mais après cela, il formula bien qu'il pouvait se fier à elle pour ce qui était de ses talents de guérisseuse avant d'aller rejoindre l'autre combattant qu'il semblait connaître.

"Je n'ai pas besoin d'aide, merci. J'ai connu pire. Ca cicatrisera bien tôt ou tard, la plaie est peu profonde. "

Lui ayant même proposé les soins du Mestre s'il ne souhaitait pas l'aide d'une femme, elle fût embêtée de le voir refuser toute aide. Ne pouvant pas le forcer à se faire soigner s'il ne le souhaitait pas, son regard bleuté examina la plaie plus précisément d'où elle se tenait. C'est sûr que si elle pouvait la voir de plus près, elle en serait plus, mais déjà de ce qu'elle avait pu observer, elle en conclut très vite :

- En vue de la plaie, de son emplacement, si celle-ci n'est pas un minimum nettoyé, et même suturer, ce n'est pas la cicatrisation qui va venir de suite, mais l'infection. Ce qui veut dire qu'au lieu de mettre quelques jours à aller mieux, votre guérison totale se fera en quelques semaines et encore si l'infection est traitée, autrement, vous souffrirez d'une fièvre qui viendra à vous tuer. 

Elle avait déballé toutes ses paroles sans regarder le chevalier, mais bien la plaie, totalement prise par son savoir de la médecine, bien sûr, elle avait cité la pire des situations, mais si elle le signalait, c'est bien parce qu'elle avait déjà vécu ce genre de situation. Il n'y avait rien de pire qu'un blessé embarqué dans la fierté. Finalement consciente qu'elle avait surement trop parlée, elle releva timidement son regard vers le blessé et se pinça légèrement les lèvres, tout en plaçant ses mèches rebelles derrière son oreille, laissant bien voir la cicatrice qui recouvrait le haut de sa joue gauche.

- Je comprends qu'il est difficile d'accepter de l'aide, surtout d'une Waters, mais être une bâtarde n'est qu'un titre parmi un autre, un titre qui ne me fait pas honte, car si j'étais légitime, jamais ma famille m'aurait laissé devenir guérisseuse et si vous portez le rang de chevaliers, moi, je suis fière de porter le rang de guérisseuses. 

Ces dernières paroles avaient été prononcer avec convictions, prouvant que derrière son visage doux et ses airs fragiles, Leeven savait ce qu'elle voulait et n'était pas du genre à faire marche arrière. Finalement, elle était décidée à tenter une dernière approche et s'il refusait toujours son aide, elle se devrait d'accepter sa décision, malgré qu'il le soit difficile de laisser une personne souffrir d'une plaie qu'elle pourrait très bien soigner.

- Si une personne ne souhaitait pas votre aide, malgré qu'il se retrouve désarmé face à plusieurs bandits, le laisseriez-vous à son sort ou lui donneriez-vous plus de chances de survie en se battant à ses côtés ?

Une comparaison bien mise en place où pour le coup, les microbes dans la plaie représentaient les bandits, mais après allait-il comprendre ou elle voulait en venir ? À côté d'eux, les deux autres hommes les ignoraient totalement, parti dans une discussion qui ne semblait guère intéressante au premier abord.

Made by Neon Demon



 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac  La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

 La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Empty
MessageSujet: Re: La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon    La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La colère n'est qu'un aspect de la souffrance Feat Jon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» drosera cotula
» Nouveau visage des Etats-Unis d'Amérique du Nord
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Follow me (Feat. Crèp')
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: