RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, l'Ouest et les IDF ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Never let us go || Bethany & Ilyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Never let us go || Bethany & Ilyn   Mar 14 Fév - 20:24


La chevauché vers Harvest Hall avait été longue et assez désagréable pour Beth, son mal de dos était revenue la hanté. L’équitation n’arrangeait en rien sa douleur et le petit groupe avait dû réduire l’allure au maximum afin de limiter sa douleur. La jeune lady souffrait mais gardait un visage paisible, cela faisait bien longtemps que la Caron avait appris à ne plus écouter les hurlements sauvages de son dos qui la torturait depuis plus de dix années maintenant. Elle avait cependant prévenu son mestre qui l’accompagnait dans tous ses déplacements, et ce dernier n’avait pas pu lui donner plus de lait de pavot sinon elle risquerait de somnolait et la chute guetterait. Ce n’était donc pas la meilleure des solutions mais il lui avait promis de lui donner une dose plus forte lors du prochain dîné que la belle brune ferait.

Les murs de la demeure des Selmy apparurent enfin alors que la lumière déclinait à l’Ouest, créant de jolis ombrages dans le ciel nuageux de la région des Marches de Dorne. Bethany envoya deux cavaliers prévenir de leur arrivée imminente et leur accélération provoqua un nuage de fumé dans le paysage sec du sud des terres de l’Orage qui était non loin de la frontière avec Dorne. Les couleurs qui rayonnaient étaient chatoyante douce et agréable. Une soirée d’été des plus agréables pour une arrivée à Harvest Hall. Les températures douces soulageaient un peu la Caron mais ce n’était pas encore ça. Ses muscles se crispaient un peu plus à chaque kilomètre qu’ils faisaient. Mais son calver toucha doucement à sa main et ils arrivèrent dans la cour de la forteresse.

Roland qui avait accompagné sa demi sœur, se précipita rapidement pour l’aider à descendre de sa monture car dans sa crispation et sa douleur, la jeune lady avait bien du mal à mettre pieds à terre. Lord Arstan les accueilli chaleureusement, avec un large sourire. Beth lui rendit sous sourire cachant avec brio la douleur lancinante qui aurait pu la faire grimacer et déformer les traits de son joli visage. Il lui montra lui-même ses appartements tout en discutant vivement avec l’émissaire de la maison Caron. Bethany souriait et répondait avec entrain, joyeuse. Elle était contente d’être arrivée et désormais son esprit allait vers d’autres pensées.

Lors de sa première visite, Beth avait rencontré toute la famille Selmy, la dame du seigneur qui avait une réputation étrange que la jeune femme avait trouvé infondé en voyant la lady. La fille du lord, Jyana mais surtout elle avait rencontré l’héritier des lieux. Ilyn. Et depuis cette rencontre, son cœur battait dans sa poitrine. La mort l’avait quitté et la vie reprenait doucement ses droits. Elle pensait souvent au jeune homme, elle ignorait bien des choses sur lui, elle ignorait beaucoup de chose même. Elle ne le connaissait pas, mais quand elle avait croisé son regard quelque chose s’était passé. Une sorte d’étrange alchimie était née. Et elle avait envie de le revoir. Une envie viscérale. C’était pour cette raison qu’elle avait pressé Bryce pour qu’il la renvoie ici, pour pouvoir le revoir.

Ils arrivèrent devant les appartements de la jeune lady et elle prit pour se reposer et tenter d’apaiser la douleur de son dos. Mais rien n’y faisait. Elle prit le lait de pavot que lui avait donné le mestre et somnola pendant plusieurs heures, loupant l’heure du repas. Ce fut Roland qui la tira du sommeil doucement. La douleur de son dos n’avait pas diminué mais la fatigue un peu.

« Je t’ai excusé auprès de nos hôtes pour le repas. Mais tu devrais manger un peu quand même Beth. Le lait de pavot le ventre vide, ce n’est pas particulièrement bon.
-Je sais Roland, ne t’en fait pas. Merci de m’avoir excusé. »

Il prit congé et la jeune femme se leva et sortit de ses appartements. Elle trouva un petit balcon qui surplombait la plaine qui s’étendait au pied de la demeure. Un vent doux venant du sud venait faire virevolter les boucles folles qui encadrer le visage de la Caron. Elle s’y accouda tentant de faire diminuer la douleur de son dos, se concentrant sur cela afin de la chasser. Elle n’entendit pas les pas qui arrivèrent derrière elle.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Sam 18 Fév - 14:29

Faites nous honneur. Bethany est quelqu'un d'important pour sa famille et elle connaît toute la fine fleur de l'Orage.

Ilyn ne répondit rien aux mots de son père. Faire bonne impression. Voilà quelque chose de difficile pour l'héritier. Il n'avait rien de ses hommes qui d'un sourire charmeur font bondir les coeurs. Il n'avait rien d'un petit prince qu'on attendait de lui. Il était bien trop sauvage pour se plier aux exigences d'un repas, à toutes les obligations qu'il avait envoyé volé d'un simple départ voilà des années. Il n'avait pourtant pas le choix. Ce soir, les Caron seraient les invités d'honneur de leur table. Il devait revêtir des vêtements dans lesquels il ne s'était jamais senti bien, sourire et sûrement pire encore, faire la discussion. Ilyn était certain que Bethany ne connaissait rien aux bateaux ou aux merveilles de la mer. Il se souvenait vaguement de la jolie brune avec ses beaux yeux verts. Mais un souvenir bien trop vague qu'il avait pourtant gardé dans un coin de sa tête, sans comprendre pourquoi. Elle était flamboyante, si différente de lui. Elle ressemblait parfois aux femmes d'Essos. Des souvenirs qu'il avait gardé de la pétillante Caron.

C'était une domestique qui l'avait aidé à choisir des vêtements. L'air désintéressé d'Ilyn voulait tout dire. Il aurait préféré être ailleurs que dans cette soirée qui promettait d'être bien trop barbante. Jamais il ne s'était ennuyé en Essos. Mais depuis qu'il était revenu à Westeros, il trouvait la vie bien trop monotone. Chaque jour était identique au précédent. Seule sa petite soeur mettait un peu de lumière de les longues journées qu'il passait à s'abimer les yeux sur des ouvrages de la bibliothèque. Il regardait des cartes, cherchant du doigt à retracer le chemin qu'il avait parcouru. Il prévoyait déjà un nouveau voyage jusqu'au bout d'un monde qui n'avait pas encore de limite. Qu'y avait-il là bas, très loin, par délà le territoire d'Essos. Quels secrets se cachaient dans le mystère de toutes ses cartes inachevées ?

Le raclement de gorge de la domestique le ramena à l'instant présent et il lui offrit un sourire. La jeune femme baissa la tête, les joues aussi rouges que des pivoines qui laissèrent le Selmy pantois. Qu'avait-il fait ? Elle détalla alors qu'il se mettait en mouvement, ne comprenant toujours pas la rougeur de ses joues. Qu'importait. Il arriva dans la grande salle. Ils étaient déjà tous là, à l'attendre. Ilyn baissa les yeux, s'excusant avant d'écouter des paroles qui ne l’intéressaient pas. Il avait déjà envie de partir alors que le premier plat arrivait seulement. Il avait déjà envie de fuir. Mais il faisait face. Comme son père lui avait apprit, pour l'honneur des Selmy.

Il avait l'impression que des heures s'étaient écoulées lorsqu'enfin le repas prit fin. Il prit congé, avec un sourire gêné lorsque son père proposait des liqueurs. Il n'avait pas envie de boire. Flanant entre les murs de Harvest Hall, il ne regardait pas vraiment où ses pas le menaient. L'air frais vient caresser son visage au moment où il se glissa sur un balcon. Il lui fallait quelques minutes avant de se rendre compte qu'il n'était pas seul. Bethany était déjà là. Les yeux noirs du noble se posèrent sur la Caron et un sourire fleurit sur ses lèvres. Oui, décidément, son père avait raison. Elle était belle.

Je ne m'attendais pas à vous croiser ici mademoiselle. glissa-t-il, en un souffle, de sa voix trop grave qui le trahissait souvent. J'espère que vous avez réussi à apaiser vos douleurs.

Voilà bien la seule chose qu'avait retenu Ilyn de cet interminable repas. Bethany n'était pas venu car son dos la faisait terriblement souffrir. Le mestre en personne était venu l'excuser. Les yeux du noble se détournèrent de ceux de la jeune femme, se posant sur l'horizon. Il ne parviendrait pas à soutenir le feu de ses yeux de toute manière. Le monde qui s'étendait devant lui était bien plus compréhensible, bien plus facile que les iris de cette femme dans lesquels il se perdait déjà.


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Jeu 23 Fév - 16:27

Bethany sursauta légèrement en entendant la voix grave d’Ilyn, contractant son dos de manière involontaire. Elle réprima une grimace de douleur et un juron contre elle-même. Elle tourna la tête vers l’homme et elle ressentit exactement la même chose que lorsqu’elle avait posé la première fois les yeux sur lui. Son cœur se mit à battre dans sa poitrine. C’était la deuxième fois qu’il battait ainsi depuis la mort de son époux, depuis de nombreuses années elle avait comme un creux dans la poitrine, un vide qu’elle ne parvenait à combler. Et là, elle se sentait vivante. Terriblement vivante. Elle avait l’impression de vivre une deuxième vie, loin de la tristesse et des angoisses qu’elle avait connues lors de la première. Elle avait oublié qu’elle avait été cette sensation, de sentir son cœur battre pour quelqu’un.
« Ser Ilyn… Je crains que mon dos n’ait supporté le voyage. Et je ne peux malheureusement pas augmenter la dose de lait de pavot. Mais ne vous inquiétez pas, j’ai l’habitude, cela passera dans quelques jours. »

Elle lui sourit légèrement avant de reporter elle aussi son regard sur le paysage. Elle sentait une certaine réserve chez le Selmy. Elle se souvenait qu’il n’avait guère semblé à l’aise en société lors de leur première rencontre. Il semblait complètement différent de sa petite sœur qui, elle, semblait dans son élément au milieu des autres nobles. La jeune Jyana lui avait laissé un excellent souvenir, c’était une jeune femme prometteuse aux yeux de Beth. Il était bien dommage que Lord Arstan ne trouva pas d’époux convenable pour sa fille. Mais elle savait aussi à quel point s’était dure de trouver un bon parti. Cela faisait plusieurs années que la veuve cherchait une épouse pour son frère à travers les terres de l’Orage mais elle n’avait rien trouvé. Il faudrait surement qu’elle s’aventure au-delà de leur frontière afin de trouver la perle rare.
« Comment se porte votre petite sœur ? Je n’ai pas encore eu l’occasion de la croiser depuis mon arrivée. »

Elle reposa son regard sur l’homme tout en se redressant provoquant le hurlement de son dos qu’elle tenta d’ignorer de son mieux. Aucune position n’arrivait décidément à la soulagée. Elle abandonnait donc l’idée d’avoir un peu de repos de ce côté. Peut-être que tout irait mieux le lendemain, mais elle en doutait. Ce n’était pas la première fois qu’elle subissait ces sortes de crises, et elles mettaient toujours plusieurs jours à passer. Ce n’était guère des journées bien agréables qui l’attendaient, elle devait donc trouver comment les égailler afin de ne pas se morfondre dans sa douleur.

Les yeux verts de la lady détaillèrent donc Ilyn. Il avait cet air réservé qui l’avait marqué la première fois où elle l’avait vu. Cela la touchait particulièrement. Elle avait conscience que le Selmy était à l’opposé d’Alan, mais elle venait enfin de réussir à faire son deuil. Désormais elle tournait son regard vers l’avenir, qu’elle espérait plus joyeux que son passé. Elle voulait vivre tout simplement.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Mer 1 Mar - 22:45

Dire qu'il était mal à l'aise aurait été beaucoup trop facile. C'était pire encore. Elle l'impressionnait, avec ses formes de femme et son beau visage. Plus encore, avec ses yeux verts qui semblaient lire au plus profond de son âme. Ilyn n'avait croisé que des créatures puissantes au cour de sa route. De celles qui vous obsèdent et ne vous laisse de repos que lorsque le temps fait disparaître leur trait. Bethany était de ces femmes. Toutes les femmes étaient trop fortes pour le chevalier qui perdait tous ses moyens dès qu'il se trouvait en contact avec l'une de ses jolies dames, du moins lorsqu'il était seul. S'il était au milieu d'un groupe, les femmes devenaient les égales des hommes. Il n'aimait pas la foule. Mais son rôle d'héritier lui obligeait à rencontrer bien trop d'homme et de femme, à suivre les traces de son père. Un jour, il serait l'un des seigneurs de l'Orage. Il n'en avait pas l'étoffe et le savait parfaitement. Il n'était pas l'un de ses merveilleux chevaliers comme on en croisait par centaine sur le territoire qu'il n'arpentait qu'à reculons. Lui, c'était la mer qui l'attirait. Pas cette terre vu et revue. Il n'était pas né au bon endroit. Il aurait fait un très bon fer né, quoi que bien trop doux. Après tout, son surnom de bâtard voulait tout dire. Il n'était le bienvenue nul par et le savait à merveille.

Il détourna finalement ses yeux du paysage, par simple politesse. Il essayait de ne pas laisser le rouge lui monter aux joues. Son père avait toujours détesté quand il se montrait trop doux. Après tout, il était un homme, pas une jouvencelle facilement impressionnable. Bethany n'était là que pour quelques jours et il devait se montrer agréable en sa compagnie.

Jyana se porte à merveille. Elle attend avec de plus en plus d'impatience de prendre son envol.

Les mots qu'avaient soufflé sa cousine revinrent à l'esprit du Selmy. Bethany était-elle au courant de ce qu'avait fait sa petite soeur ? Certainement pas. Elle n'aurait pas demandé de ses nouvelles dans d'autres circonstances. Les femmes étaient des vipères entre elles et ça, Ilyn n'avait pas mit longtemps avant de s'en rendre compte. Malgré tout le respect qu'il leur portait, il ne pouvait s'empêcher de les trouver dangereuses armées de leurs langues fourchues qu'elles maîtrisaient toutes si bien.

Voilà longtemps que je n'ai pas eu de nouvelles de Bryce. A-t-il réussi à trouver une épouse ?

Des banalités. Des potins. Ilyn ne savait pas ce qu'il pouvait dire à une telle femme. Il n'avait jamais su parler à ses créatures attirantes et dangereuses. Durant quelques années, il avait envie les beaux parleurs. Pour finalement se rendre à l’évidence. Il ne serait jamais l'un des leur.


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Ven 3 Mar - 14:39

Prendre son envol dans ce monde était une chose compliquée et qui pouvait être effrayante. Mais Bethany comprenait parfaitement le désir de la jeune Selmy, voir autre chose que son fief familliale était quelque chose de formidable. Même en étant marié, changer de fief était dépaysant les premières lunes. Avec un peu de chance, Jyana découvrirait le monde du mariage avec un homme charmant à son bras. Beth n’avait pas souffert de son mariage arrangé. Elle avait épousé Alan sans ressentir le moindre amour pour lui et pourtant, les années faisant, l’amour s’était installé entre eux, il s’était emparé de son cœur, elle avait porté à deux reprises ses enfants. Certes sans succès mais cela les avait grandement rapproché. Sa disparation avait été bien trop brutale à ses yeux et elle n’avait pas été préparée à cela. Mais jamais elle n’avait regretté d’avoir pu prendre son envol de femme à ses côtés. Malgré les disparitions, les peines et la douleur qu’elle a pu rencontrer sur son chemin, Bethany avait vécu quelques choses d’extraordinaire et de très instructeur. Elle espérait la même chose pour la petite sœur de l’homme qui lui faisait face.
« J’espère qu’elle pourra le prendre rapidement, c’est une expérience unique dans la vie d’une femme. Je suis sure que votre père réussira à lui trouver un époux convenable, qui lui fasse découvrir un monde nouveau. »

Elle ne pouvait espérer que le meilleure pour cette jeune lady pleine de promesse. Mais il ne fallait jamais perdre espoir, c’était ce que la vie avait enseigné à la sœur du seigneur de Séréna. L’espoir permettait de faire briller une lueur unique et étrange au fond des yeux, c’était ce genre de lueur qui faisait la différence dans la vie. Entre ceux qui réussisse et ceux qui échouent. Bryce avait réussi à raviver cette lueur chez Bethany après la mort de son époux. Et aujourd’hui, elle lui était redevable de cela, sans lui elle n’aurait surement pas rencontré Ilyn et son cœur ne battrait surement pas de la sorte. Elle se ressentait vivante, et si l’homme qui était en face d’elle en était en partie responsable, celui qui lui avait donné la possibilité de revivre restait son frère. La vie réservait des surprises, et elle les donnait au moment où l’on s’y attend le moins.
« Malheureusement non. Cela fait plusieurs années qu’il m’a chargé de lui trouver une épouse convenable avec laquelle je m’entends bien. Je n’ai encore trouvé personne…Mais peut-être suis-je trop exigeante. Quand cela touche à notre famille, nous voulons toujours le meilleur. Je crains de devoir me rendre au-delà de nos frontières pour trouver la perle rare qui me conviendra. »

Elle était bien trop bavarde, ses mots filaient avec une facilité déconcertante de ses lèvres. C’était bien pour cela que les nobles l’appréciaient, souriante, jovial, bavarde, douce et diplomate. Chaque mots semblaient pesés avec attention alors qu’il ne faisait que sortir naturellement. Mais Beth avait ce don pour choisir les bons mots et apaiser les méfiances et les cœurs rebelles.
« Et vous ? Votre père ne vous presse pas à prendre épouse afin de faire perdurer votre lignée ? C’est bien souvent le désir de chaque seigneur de voir sa lignée perduré par ses enfants et petits-enfants. »

Elle était peut-être un peu trop curieuse, mais au moins elle serait fixée. Rêver à l’impossible n’était pas bon, elle le savait pertinemment. Mais si elle pouvait avoir ses chances et creuser afin de réparer son cœur brisé et renaître de ses cendres, cela lui ferait le plus grand bien.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Ven 3 Mar - 15:04

Elle semblait perdu dans ses pensées. Et le bonheur volait dans ses yeux, comme un souvenir fugace qu'il ne parvenait à suivre. Il aurait aimé se perdre à ses côtés. Savoir ce qu'elle pensait, savoir ce qui faisait naitre dans ses yeux une telle lueur. Il ne savait pas beaucoup de chose sur Bethany. Il connaissait son nom de famille, son frère et son rang. Il savait qu'elle avait été mariée pendant quelques années. Qu'elle avait perdu de manière tragique son époux. Il ne savait rien d'autre de la superbe créature aux boucles brunes devant lui. Elle l'impressionnait bien trop.

Je l'espère.

Mais un homme voudrait-elle de lui ? Jyana était charmante, c'était certain. Elle ne manquait pas de répondant et pourrait rendre heureux un homme avec facilité. Mais elle avait perdu un pucelage auquel les hommes tenaient bien trop, et avec un garçon d'écurie. Leur cousine n'avait sûrement pas perdu une seconde pour jeter cette information en pature à des loups affamés de ragots qui l'avait ensuite colporté. Jyana avait vu son nom roulé dans le boue. Les hommes devaient la voir pour en tomber amoureux. Et c'était impossible quand la simple mention de sa virginité les rebutait. Le chevalier détourna ses yeux du visage de Bethany, ne sachant où les poser. Le paysage l'attirait, comme l'infini qu'il lui offrait. Il y avait tant à découvrir. Il ne s'ennuyait pas en parlant avec la lady. Mais il s'ennuyait dans la vie que son statut d'héritier lui obligeait. Resté assit, à sourire pour de faux sans pouvoir partir à nouveau.

Bryce a de nombreux charmes qui peuvent plaire à une demoiselle. Il semble que les femmes du Bief sont d'une beauté à couper le souffle. Les dorniennes aussi, avec leurs charmes qui plaisent à tous et leur caractères de cheval fougueux qui ne pourra que plaire au Bryce dont je me souviens. De toute manière, un mariage n'est qu'une alliance entre deux familles...

Il avait parlé sans même réfléchir à ses mots, comme si Bethany était une amie de longue date... ou simplement un homme. Il s'ouvrait sur les beautés de Westeros. Il ne se rendit compte de sa maladresse qu'après. Il mordit violemment dans sa lèvre inférieure, se maudissant intérieurement.

Les mots qui suivirent de Bethany le firent s'étrangler. Une épouse. Une femme. Impossible. Il devient écarlate, sentant le rouge envahir ses joues, malgré sa peau foncée par le soleil. Il avait envie de brutalement disparaître sous terre, pour ne pas avoir à répondre à cette question.

Je... Je... Fin... mon père aimerait... Mais... Je.. je viens de rentrer en Essos... Je... Fin... Il... Il cherche, je pense... Mais... il... aimerait mon avis je suppose... Comme... Comme il... il l'avait fait...

Il bégalait, incapable de parler correctement, son visage plus rouge que jamais. Là, brusquement, il avait envie d'être partout sauf devant elle.


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Ven 3 Mar - 17:13

Un sourire naquit sur les lèvres de Bethany avant qu’un léger rire cristallin ne vienne emplir l’air. Elle avait entendu maintes rumeurs sur les biefois et les dorniennes, et il était fort possible qu’elles plaisent à Bryce. Mais elle ne s’était jamais aventuré au-delà des frontières de l’Orage, elle n’osait pas trop s’y aventurer et d’entreprendre de si long voyage si loin de chez elle avec son dos. Son mestre n’était jamais enclin à la laisser partir trop loin du domaine des Caron. Il se comportait comme un père surprotecteur avec elle et il avait l’appui de Roland ce qui n’aidait en rien. Mais elle devrait surement s’y rendre un jour. Quand ? Elle l’ignorait, mais le temps passait et la vie de son frère n’était pas infini et celle de la jeune femme non plus. Il fallait qu’elle lui trouve une épouse et elle devrait surement se montrer moins exigeante dans ses critères.
« Oui vous avez raison. Elles conviendraient surement parfaitement à Bryce. Peut-être pas autant pour moi, mais je pense que je vais devoir par envisagé d’entreprendre des voyages plus lointain. Les mariages ne sont certes que des alliances mais c’est toujours mieux quand l’amour pointe le bout de son nez. J’aimerais vraiment qu’il aime sincèrement son épouse…comme j’ai pu aimer le mien. Mais c’est une chose bien compliqué et imprévisible. »

Mais c’était ce qui rendait la chose magique. L’imprévisibilité. L’amour pouvait arriver sans prévenir et frapper à des endroits qu’on ne soupçonnait pas. Bethany était victime de cela en ce moment, elle ne le connaissait pas ou très peu et pourtant, elle ressentait exactement la même chose qu’elle avait ressentie pour Alan. Elle reconnaissait ce sentiment avec force. Ce n’était pas quelque chose qu’on rencontrait tous les jours, c’était toujours unique. Et sentir son cœur battre d’une certaine façon était la plus belle des choses. Pouvoir discuter avec l’homme qui faisait battre son cœur à nouveau, était un cadeau inestimable aux yeux de la jeune femme. Et elle était quasiment persuadé qu’il ne savait pas à quel point il avait réussi à la toucher. Quel effet il avait sur elle. Il était si différent. Et pourtant, Beth était sure de ce qu’elle ressentait.

Le voir rougir et bégayez le rendait attendrissant. Beth le regarda avec ce regard doux, un léger sourire amusé sur les lèvres. Visiblement le sujet de son mariage le perturbait, parler de dame le rendait nerveux et timide. Elle n’avait pas encore rencontré d’homme de la sorte. Mais c’était amusant, touchant et attendrissant. Il y avait un petit quelque chose qui le rendait adorable. Peut-être qu’elle était la seule à voir cela, mais cela lui importait peu. Elle avait réussi à le mettre à l’aise quelques secondes plus tôt, alors elle pouvait recommencer. Il n’avait pas à rougir face à elle. Il n’y avait aucun mal à discuter sur cela mais le naturel de la Caron revint rapidement, mais toujours avec ce sourire amusé.
« Pardonnez-moi si le sujet vous importune, ce n’était nullement mon intention. N’ayez craintes, je ne vous jugerais pas sur ce point. Nous pouvons être impressionnantes parfois. »

Elle plaisantait pour tenter de détendre l’héritier des Selmy. Elle savait donc que le contact des femmes le rendait terriblement timide et que sur ce plan, il ne serait pas très causant. Surement qu’il épouserait une femme qu’il aimait et non une parfaite inconnu. Mais Beth chassa cette idée de ses pensées, elle n’était pas manipulatrice.

Elle reporta son regard vers l’horizon, déplaçant son poids d’une jambe à l’autre, cherchant toujours à soulager son dos. Mais rien, la douleur continuait, lancinante et mordante. Elle n’arriverait pas à s’en défaire. Un soupire de douleur franchit ses lèvres.
« Essos est-il différent de Westeros ? »

Autant discuter d’un sujet qui rendrait l’homme plus à l’aise et qui permettrait à l’esprit de Beth de s’échapper et de penser à autre chose que sa douleur.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Sam 1 Avr - 16:19

Elle avait aimé. Elle avait eu de la chance. Peu étaient les femmes qui tombaient sur quelqu'un d'amant et durant son périple, lorsqu'il repensait à Westeros et à sa famille, Ilyn s'était inquiété de ce qu'était devenu sa soeur. Il n'avait pourtant jamais eu le courage de prendre sa plume et d'écrire ses états d'âme sur un morceau de parchemin. Il avait laissé Jyanna seule et en avait payé le prix en rentrant. Il se contenta de baisser légèrement la tête, alors qu'il se perdait dans des rêves bien trop sombres. Mais une question revient flotter derrière ses yeux. Pourquoi Bethany était celle qui devait faire le tour du monde pour trouver une épouse à Bryce ? Il aurait pu le faire tout en portant la parole de la famille Caron. Pour beaucoup, la brune n'était qu'une femme et Ilyn savait parfaitement que les hommes réagissant comme lui n'étaient que peu nombreux. Ils devaient la regarder de haut et ne jamais se gêner pour rire. Quel était, après tout, le destin pour une femme veuve de l'âge de la jolie brune ? Elle n'avait pas réussi à donner un héritier à son époux et les chances qu'un autre veuille bien d'elle étaient si faibles. Il ne se permit pourtant pas de lui poser la moindre question à ce sujet. Son intimité ne le concernait pas et, si Ilyn ne savait pas réellement se comporter face aux femmes, il savait pourtant rester à sa place.

Le silence s'installa, plutôt pesant pendant lequel Ilyn tenta de faire disparaitre les rougeurs sur son visage. Si son père l'avait vu... Il ne devait se comporter de la sorte. Etait-il donc un faible incapable de séduire une magnifique créature ? Oui, et il le savait au plus profond de lui. Il n'aurait jamais la magnificence des chevaliers aux côtés de qui il avait autrefois combattu. Il les avait entendu rire quand tous se rendaient au bordel, sans lui. C'était des souvenirs lointains. Essos lui avait apprit d'autres merveilles. Il se perdit dans le paysage qu'il connaissait pourtant par coeur et lorsqu'elle lui posa une nouvelle question, il lui en fut reconnaissant. Elle avait comprit sa gène mais, plutôt que de rire de lui comme l'auraient fait bien des femmes, elle changeait de sujet. Et le lançait sur quelque chose de merveilleux qui fit briller ses iris.

Oui. Pour tellement de chose. Les souvenirs flottaient dans son regard alors qu'il se permettait enfin de plonger ses yeux dans les splendides prunelles de la Caron. L'homme timide laissait place au voyageur qu'il ne pourrait jamais arrêter d'être. Tout est plus coloré qu'ici, plus beau et grandiose. Les gens sont d'une gentillesse à toute épreuve, loin de ses nobles avides de pouvoir qui n'hésiteraient pas à planter un couteau dans le dos de leur meilleur ami. Un sourire franc flottait sur ses lèvres. Je ne saurais comment d'écrire Essos sans en tronquer la vérité. Chaque nouveau regard est une nouvelle découverte plus merveilleuse que la précédente. Là bas, on croit encore aux mythes et aux légendes. Là bas, vous n'êtes pas jugé sur votre naissance mais sur votre valeur. On apprend à devenir entier, à devenir plus fort en se servant de ce qu'on a au plus profond de nous, là, quelque part dans la poitrine. Il avait posé une main sur son propre torse alors que son sourire grandissait encore. Je n'attends que de repartir. Mais mon père me veut ici, pour retrouver ma place d'héritier dont je ne veux pas. Son regard s'assombrit quelques secondes, alors qu'un voile passait sur son visage. Il reprit pourtant son sourire, avant de lancer, comme un enfant n'ayant conscience de ses actes. Vous qui aimez voyager devriez venir la prochaine fois. Je vous protégerais et pourrait vous faire découvrir des merveilles invisibles à l'oeil nu.

Il comprit ses paroles au moment même où elles franchirent ses lèvres. Immédiatement, il baissa la tête. Pourquoi, par les sept, était-il incapable de réfléchir avant de parler. Elle était noble. Ils ne se connaissaient pas. Il n'avait aucun droit et tout pouvait être tellement interprété avec des milliers de sous entendus.

Enfin.. Je... Je voulais dire si... Si vous avez envie de voir de vos propres yeux...

Il s'enfonçait, un peu plus. Comme d'habitude. Dieu qu'il devait déjà l'ennuyer alors qu'il ne faisait que parler. Les mondanités n'étaient pas fait pour lui. Ilyn ne savait encore quelles bourdes il serait capable de faire lorsqu'il prendrait le rôle de Lord des Selmy.


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Sam 1 Avr - 20:19

Changer de sujet avait été une bonne idée car il se détendit en un coup d’œil et Bethany remarqua au fond de ses prunelles sombres, une lueur qu’elle ne lui avait jamais vu avant. Sa langue se délia et il parla de ce continent inconnu aux yeux de la jeune femme. Elle tentait d’imaginer les villes et les paysages selon ce qu’il lui comptait mais ce qu’elle devait imaginer devait être bien loin de la réalité. Pouvait-elle imaginé ce dont il parlait ? Elle n’en savait rien mais il lui semblait qu’Essos était diamétralement opposé à Westeros sur tous les points. Paysage, mœurs et cultures. Comment deux bandes de terre pouvaient être si différente alors que les bateaux traversaient le détroit depuis des centaines et des centaines d’années ? C’était bien un mystère aux yeux de la Caron. Mais visiblement ce pays arrivait à émerveiller l’homme qui était à côté d’elle et qui faisait battre son cœur.

Beth buvait les paroles de l’héritier des Selmy, un léger sourire amusé et sincère décorant son joli visage. Il en parlait avec tant de passion, tant de conviction, qu’elle se disait qu’elle devrait peut-être entreprendre le voyage un jour. Mais avec son dos qui la faisait souffrir cela risquait d’être compliqué, mais son gout pour l’aventure et son intrépidité restaient pourtant intact, et elle serait parfaitement capable un jour d’entreprendre ce voyage vers l’inconnu, vers d’autres rivages dont elle ne connaissait rien. Et elle pourrait faire profiter cela à sa maison. Après tout, les Caron pouvaient chercher à établir des contacts avec Essos, au niveau du commerce et autre. Faire briller sa maison était aussi un des objectives de la jeune lady. Son frère ne lui avait pas expressément demandé mais Bethany le faisait quand même.

Dans son élan, Ilyn s’était détendu et ses paroles sortirent spontanément et ce qu’il proposa à la jeune femme, lui fit bondir le cœur dans la poitrine et un sourire amusé naquit sur ses lèvres quand elle le vit s’apercevoir de son impolitesse qui n’en était pas une aux yeux de la Caron. Il en fallait bien plus pour l’offusquer. Elle gardait ses éternels sourires, sa bonne humeur constante. Il était bien rare de ne pas voir la brune ne pas sourire ou ne pas être de bonne humeur. En dehors des Swann et des Caron, très peu de personne avait vu un autre visage chez Bethany. Et même quand elle avait à faire à des nobles plus durs et misogynes, elle continuait de sourire en leur murmurant des mots apaisant afin d’obtenir ce pourquoi elle était venue.
« Vous en parlez avec tant de passion que vous m’avez mis l’eau à la bouche. Je n’ai jamais réellement pensé à aller voir en dehors de nos frontières et encore moins à Essos. Mais si vous dites que c’est encore plus merveilleux que chez nous…pourquoi se refuser un voyage ? »

Dans les iris verts de la jeune lady, un brin de malice était passé. Cependant il y avait de forte chance pour que la réalité la rattrape. Son dos, ses obligations, son frère, sa famille. Tout comme lui. Il était l’héritier de sa famille. Pourrait-il vraiment repartir en vadrouille sans provoquer la colère de son père ? Elle n’en savait rien, ce serait surement une entreprise à calculer avec minutie afin de ne pas froisser les autres. Mais ce n’était surement qu’un rêve. Bryce ne laisserait surement jamais sa petite sœur adorée partir si loin, même avec un mestre et Roland.
« L’envie de voyager à Essos ne manque pas. Mais je crains que mon frère n’apprécie que moyennement l’idée. Sans parler de mon dos…qui risque de me faire souffrir. J’ignore qu’elles ont les effets de la mer sur mes douleurs. Quand je vois comment je peux être après un simple petit trajet d’un fief à un autre, un voyage aussi long me semble compliqué malheureusement alors qu’il y aurait tellement de chose envisageable à faire là-bas… Mais là c’est surement mon rôle auprès de mon frère qui parle. »

Un léger rire gêné franchit les lèvres de Bethany. Ilyn arrivait à lui faire perdre ses repères, ses obligations, ses priorités. Son cœur battait bien trop fort pour un homme qu’elle venait tout juste de rencontrer, un homme dont elle ne connaissait que peu de chose.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Mer 5 Avr - 15:06



La manière dont elle le regardait pendant qu'il parlait était inédite pour le chevalier. Il ne comprenait pas mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir fier sous le feu de ses yeux. Elle buvait ses mots et son histoire. Pour la première fois depuis longtemps, Ilyn se sentit écouté et peut-être même comprit. Personne ne voulait entendre le manque qu'il éprouvait à se sentir si loin d'Essos. L'air de Westeros ne transpirait pas de cette odeur si particulière. Il avait l'impression d'avoir goûté à la lumière pour ensuite redevenir aveugle. Tout était si fade. Même la nourriture ne parvenait à éblouir ses papilles. Les femmes même n'avaient cette beauté exotique si particulière qui lui avait tant plu. Il devrait peut-être partir avec Jyana. Convaincre son père de les laisser filer tous les deux jusqu'à une capitale où il serait difficile de savoir qui protégerait l'autre. Lui serait une proie de choix et il le savait. Mais pour sa soeur, il serait près à tout. Même les pires folies. Après tout, il n'avait pas vraiment de réputation et tout était à faire. Au début, et au début seulement, aucun ne pourrait voir dans les grands yeux noirs du chevalier qu'il n'était pas fait pour ce monde où il était obligé de grandir.

S'il avait brutalement baissé la tête, il ne pu s'empêcher de la relever avec un regard si enfantin aux paroles de la Caron. Elle acceptait. Ou peut-être pas. Mais au moins elle ne se vexait pas de tant de hardiesse de sa part. Après tout, elle devait avoir comprit qu'il n'y avait aucune mauvaise intention dans les paroles d'Ilyn.

Il fini pourtant par laisser une moue songeuse apparaître sur ses traits. Elle avait raison. Ils avaient tout deux des obligations et lui les avait fuit pendant bien trop d'année. Maintenant, il devait se montrer un parfait Selmy. Qu'importe sa peau trop sombre ou ses yeux trop noirs. C'était ce nom qui brillait derrière son prénom. Un nom noble et rien d'autre. Il avait la chance d'être né dans une telle famille et il ne devait jamais l'oublier. Ses lèvres se parèrent alors d'un sourire. Bethany le mettait bien plus à l'aise que n'importe qu'elle autre femme et il se prenait presque à apprécier sa présence.

Vous avez raison. Je me perds dans des rêves qui ne sont plus réalisables. Si mon père me laisserait partir aujourd'hui, se serait simplement pour trouver une épouse. A Westeros. Pour des alliances et rien d'autre.

De toute manière, qui parmi eux, pouvait se gausser d'épouser quelqu'un qu'il aimait. Profondément ? Ce n'était que des mythes qu'on conte aux petites filles pour les faire rêver et les arracher à leur quotidien si monotone.

Essos me manquera toujours. Une partie de mon coeur et de mon sang vient de là bas. Mais ma vie est à Westeros maintenant alors autant le comprendre une bonne fois pour toute.

Son sourire avait perdu de son éclat alors qu'il tentait de se convaincre de mots auxquels il ne croyait pas vraiment. Pourquoi n'avait-il le droit de fuir ? De tout simplement disparaître ? La branche cadette de la famille serait fière de devenir la nouvelle reine. Sa cousine pourrait se pavaner à Port Réal en tant qu'héritière d'un nom qui ne pouvait disparaître sans laisser de traces. Allaient-ils devoir supporter la peste à la capitale ? La question joua quelques secondes dans les pensées d'Ilyn avant qu'il ne l'envoie voler au loin. Elle n'avait rien à faire ici. De toute manière, il n'était pas sûr que le frère et la soeur partent.

Je viens d'y penser mais n'avez vous jamais rien essayé d'autre que le lait de pavot ? Il y a des plantes qui peuvent guérir plutôt que simplement reporter la douleur à plus tard.

La question l'intéressait à nouveau, comme tout ce qui pouvait l'amener à éloigner ses pensées de son rôle d'héritier. S'il n'y connaissait rien dans la conception d'antidote ou de potion, il avait croisé des créatures capables de merveilles en échange d'une bourse remplie.


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Sam 8 Avr - 21:20

Bethany fronça délicatement les sourcils aux paroles pessimistes de l’héritier des Selmy. Pourquoi penser que toute sa vie passée ne pouvait pas lui servir ? Pourquoi mettre ses rêves dans sa tombe alors que de nombreuses années l’attendaient encore devant lui. Certes la politique était un jeu difficile à apprécier, il fallait trouver sa position et la conserver. Rien de prédestiner Beth à porter la parole de son frère aux quatre coins de l’orage, elle n’avait jamais appris les subtilités de la politique et c’était faite manipuler plus d’une fois. Mais elle apprenait à chaque nouvelle rencontre. Et au fil du temps elle y prenait gout. Bien qu’elle restait dans les jeux simples, sans enjeux particulier car cela ne l’intéressait pas. Mais jamais elle n’avait enterré ses rêves, jamais elle n’avait cessé d’espérer. Et elle ne le ferait surement jamais.
« Pourquoi tant de pessimisme ? Vos rêves ne sont pas réalisables pour le moment mais qui vous dit qu’ils ne le seront pas dans quelques années ? Votre vie est peut-être ici, mais vous pouvez laisser votre esprit vagabonder dans vos souvenirs d’Essos, rêver de retourner voir ses rivages et un jour vous y retournerez. Avec une épouse ou un fils à vos côtés. »

Un léger sourire réconfortant avec prit place sur le visage de Beth, elle tentait de redonner un peu d’éclat au regard de cet homme qui ne serait surement jamais réellement heureux à Westeros. Elle le voyait, elle le sentait. Il aimait voyager, découvrir de nouveau territoire. Il n’était pas fait pour rester assis sur un trône de bois pauvre à écouter les doléances des villageois. Il devait être un homme libre de ses mouvements malgré son statut. Ce n’était surement pas réalisable dans un avenir proche, mais dans un avenir plus lointain ? Qui sait ce que le futur réserve. Parfois la vie est pleine de surprises, de rebondissements auxquelles personne ne s’y attendaient. Il fallait toujours espérer, ne pas baisser les bras trop tôt.
« Vous savez…la vie m’a appris une chose…Ne jamais cesser de rêver et d’espérer. Il y a parfois des petits rebondissements inattendus qui illuminent votre quotidien. Quand vous les verrez-vous trouverez la vie ici-bas un peu moins fade qu’auparavant, même si elle n’arrive pas à la hauteur de la vie à Essos. »

Jamais la Caron aurait cru pouvoir sentir son cœur battre de nouveau avec autant de force pour un homme. Et pourtant…Ilyn était en train d’effacer les dernières traces de son deuil pour son défunt époux, ser Alan Swann. Elle avait aimé cet homme profondément malgré le mariage politique qui était derrière, sa mort avait été une épreuve plus que terrible. Et pourtant, aujourd’hui, elle sentait les prémices de sentiments beaucoup trop puissant pour cet homme timide et rêvant d’un continent lointain. Cela faisait tout son charme. Il était bien différent d’Alan mais ils possédaient un point commun : leur bienveillance. Même si Bethany ne connaissait pas spécialement le Selmy, elle pouvait sentir qu’il n’était pas de ses hommes misogynes, avides et voulant tout contrôler. Il possédait un fond profondément doux, gentil et honorable, teinté d’un brin d’innocence qui faisait complètement craquer la jeune femme.

Beth fut surprise de la question mais fut touchée par l’intérêt d’Ilyn. Peu de personne ne s’intéressait à ses douleurs, son mestre avait cessé les recherches pour tenter de l’apaiser. Selon lui, il n’y avait rien qui pouvait la soignée de façon définitive, elle devrait vivre avec tout au long de sa vie. Seul l’étranger pourrait venir la soulager complètement. Mais Beth préférait profiter de la vie, et se sentir vivant plutôt que de se morfondre de ses douleurs.
« Quand j’étais plus jeune, mon mestre a tenté quelques remèdes mais aucun n’a fonctionné. Rien ne me soulageait en dehors du lait de pavot. Et vu qu’il commence à se faire vieux, il a abandonné l’idée de me guérir, il dit que mon corps est comme traumatisé à vie, qu’il est guéri mais que la douleur persiste de façon chronique. Mais je dois avouer que je ne serais pas contre une plante miracle qui me permet de ne plus souffrir. Certaines journées et ou nuits sont parfois bien longues quand le pavot est inefficace et qu’il refuse de m’augmenter la dose. »

Et malgré la position de la famille Caron, Bryce n’avait pas les moyens de faire venir spécialement d’Essos un guérisseur pouvant peut-être la soignée. Il avait bien d’autre chat à fouetter et Beth ne lui en voulait pas. Cette douleur était désormais ancrée en elle, faisait partie d’elle. Elle avait fini par s’y habituer.


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Mer 26 Avr - 12:08



Le regard de l'héritier était perdu dans l'horizon, écoutant les paroles de la jeune femme. Elle avait raison. Et pourtant, il ne pouvait s'empêcher de savoir que c'était fini. Son père avait été clair. Il l'avait laissé courir assez longtemps jusqu'à un autre monde. Maintenant Ilyn devait prendre ses responsabilités. Il ne soupira pas, sentant simplement son coeur légèrement se serrer. Son éducation l'avait poussé à partir loin. Entre la soif de liberté de son père et les origines de son père, il ne pouvait que rêver de partir. Maintenant, il ne lui manquait que la force de rompre à nouveau avec ses vœux. Seuls les hommes du Nord étaient aussi solides que ses buffles qu'il avait vu autrefois. Lui ne l'était pas. Ne l'était plus.

Il offrit pourtant un sourire à Bethany. Sa bonne humeur et son optimiste étaient contagieux. Mais les mots qu'elle lui soufflait lui rappelaient une atmosphère si différente, faite de lumières et de beauté. Il devait arrêter de rêver. Autrement il finirait sur une civière, blessé d'une guerre qu'il n'avait pas menée. Il pouvait dessiner autant de fois qu'il le désirait Essos dans sa tête, il n'y retournerait pas. Ilyn n'abandonnerait plus jamais sa famille, qu'importe ce que celui lui coûterait. Il avait vu trop de choses être perdue. S'il avait été là, jamais Jyanna n'aurait commis l’impensable dans les bras d'un homme, sans même la douce caresse d'un lit de plume mais bien entre les piques de la paille où seule les paysannes s'amusaient. S'il avait été là, il aurait pu protéger un peu plus leur mère. Il avait fait sa plus belle erreur en disparaissait. Il ne le ferait plus jamais. Il ne se voilerait plus la face derrière un filtre trop coloré. Maintenant, il gravirait des échelons aux côtés de sa famille et de personne d'autre.

Il regarda à nouveau le jardin, Un porc-épic passait, tranquillement et durant une seconde, il envia sa quiétude. Les animaux, contrairement à eux, n'avaient rien à craindre. Pas à espérer un mariage grandiose. Juste à vivre, tranquillement, en ne devant que se méfier de la nature qui désirait trop souvent leur mot. Ilyn avait vu suffisamment de momie de petites créatures aimées pour le savoir. Les hommes étaient étranges dès que leur amour concernant des animaux. Les rites devenaient étranges pour se souvenir d'une chose qui n'avait finalement que peu d'importance.

Il ne releva pas les paroles de Bethany sur les possibilités qui s'offrirait peut-être à lui dans le futur. Il écouta bien plus ce qu'elle lui glissait sur le pavot et sa maladie. Il fronça légèrement les sourcils, essayant de trouver dans ses souvenirs quelque chose qui aurait pu fonctionner. Il ne voulait pas la noyer de drogue alors il oublia immédiatement l'opium. Non, quelque chose qui la soignerait. Qui guérirait son squelette et son âme. Il lui sourit, sans baisser la tête cette fois. Il aimait bien la jeune femme. Elle était sympathique et elle ne le jugeait pas, contrairement à toutes les autres ladies qu'il avait pu voir.

J'ai entendu dire que le curcuma peut être bon sur pour le dos. Ma famille en Essos en utilisait souvent pour soigner certain maux de dos. Je peux peut-être leur envoyer une lettre pour leur en demander si vous me le permettez bien. Il y a des centaines de plantes inconnu en Essos qui, j'en suis sûr, pourront vous aider à soigner votre dos.

Il avait envie de l'aider. Sans qu'il ne parvienne à comprendre pourquoi, il commençait lentement à se prendre d'affection pour la demoiselle. Peut-être en grande partie à cause de son si beau visage et de ses yeux verts capables d'ensorceler n'importe qui. Non, il devait immédiatement arrêter de penser à ça s'il ne voulait pas se mettre à rougir comme un imbécile.

J'aurais une question peut-être un peu trop personnelle. Ne me répondez pas si vous le désirez, je ne prendrais pas la mouche. Mais... Êtes vous certaine que courir partout dans l'Orage comme vous le faites soit bon pour votre dos ?


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Mer 26 Avr - 17:55

Ilyn lui parla d’une plante dont elle n’avait jamais entendu parler. Le nom lui était complètement inconnu. Visiblement cette plante avait des vertus qui pouvaient grandement intéresser la jeune femme. Bien entendu, elle devrait en parler à son mestre avant tout prise. Mais vu qu’il ne connaissait pas la plante, le vieil homme serait surement réticent à l’idée de donner cette plante à sa patiente. Il soignait Bethany depuis plus de dix années maintenant, il ne voulait pas la voir souffrir d’avantage, et il restait très prudent sur les nouveaux remèdes venus d’ailleurs. Il préférait continuer le traitement de pavot que de tester un traitement qui pourrait peut-être aggraver le cas de Beth. Mais la jeune femme était une battante, elle possédait cette force de vivre que peu arrivait à avoir lors des difficultés de la vie. Mais elle n’aurait jamais pu le faire si on frère ne l’avait pas secoué violemment quelques années plus tôt. Et désormais qu’elle sentait de nouveau son cœur battre dans sa poitrine, elle s’accrocherait à la vie.
« C’est très gentil à vous. J’en parlerais à mon mestre demain matin et si vous avez des informations sur cette plante, cela pourrait le rassurer. Il est assez voir trop prudent avec les nouveaux remèdes venant d’Essos. C’est un vieille homme, il préfère la vieille médecine même s’il reste ouvert. »

Bethany était plus qu’enchanter de voir Ilyn s’intéresser à elle, à son mal, de vouloir l’aider à guérir. Elle était touchée mais également des plus heureuses. Elle tentait de ne pas sourire avec trop de franchise, tentant juste de sourire, reconnaissante de l’aide qu’il essayait de lui apporter. Peu de personne était au courant du mal dont elle souffrait, et quand il le savait, il ne voyait pas la douleur qui la traversait à chaque instant, pour eux, parfois c’était du vent. Des paroles pour qu’on s’apitoie sur son sort. Mais non. Ilyn prenait la chose au sérieux, il voulait l’aider. L’aider à guérir. L’aider à se débarrasser de cette douleur qui ne la quittait plus depuis cette chute avant son mariage avec Alan.

Le chevalier lui posa une question, qu’il pensait indiscrète. Mais cela ne l’était pas pour Bethany. Elle trouvait sa maladresse attendrissante. Il avait ce fond qui respirait la sincérité, la bonté et la bienveillance. Son cœur avait décidé de battre pour un homme bon. L’amour était une étrange chose mais il avait frappé à la bonne porte. Et plus leur discussion avançait, plus Bethany était sous le charme de l’héritier des Selmy. Sa peau sombre, ses yeux sombres lui faisaient beaucoup trop d’effet. Pourtant, elle ne devait pas perdre pieds. Le jeune homme ne semblait pas forcément dès plus à l’aise avec les femmes alors si Bethany perdait pieds, ils auraient l’air de deux beaux idiots rougissant et ne sachant que dire.
« Oh ne vous inquiétez pas, cela ne me dérange nullement. A vrai dire, nous l’ignorons. Depuis que j’ai ce mal, cela n’a pas semblé s’aggraver, sauf au moment de mes grossesses… Mais la douleur ne semble pas plus importante quand je suis sur les routes que lorsque je suis au calme à Séréna. Et voyagez sur les terres de l’Orage m’a permis de ne plus me morfondre sur moi-même après la mort de mon époux. Alors si cela aggrave mon mal, cela m’a permis de guérir mon esprit. Un mal pour un bien comme on dit. »

Elle avait pris gout à ses voyages. Même si son dos la faisait souffrir rendant les déplacements peu agréables, elle ne regrettait pas et remercierait toujours Bryce de lui avoir ordonné d’être le porte-parole de la maison Caron. Elle en était fière. Et sans cela, elle ne l’aurait jamais rencontré lui.

2


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϒ Enfant des torrents
avatar
ϒ Enfant des torrents
Valar Dohaeris

Ft : Colin Farrell
Multi-Compte : Daven Lannister, Daena Hightower & Myria Flowers
Messages : 911
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Jeu 27 Avr - 13:02



Un petit sourire en coin étira les lèvres du Selmy. Non pas de ses sourires trop charmeurs qu'il aurait dû connaître avec l'éducation de sa mère. Mais ceux un peu moqueur à la pensée du vieille homme qui avait peur des nouveautés, peut-être même de tuer sa patiente. Ilyn avait pourtant vu tant de merveilles en Essos. Il aurait voulu ramener un guérisseur, pour aider les hommes et les femmes des terres de l'Orage. Il avait rapidement déchanté lorsqu'ils s'étaient heurté de plein fouet aux refus. La nouveauté faisait peur et chacun avait tôt fait de nommé les autres sorciers. Il n'y avait pourtant aucune magie. Ilyn ne croyait pas en cette dernière. C'était simplement de la science encore inconnue. Les deux continents auraient tant gagné à échanger leur savoir. La vie des Hommes ne vallaient-elles plus que quelques peurs ? Pour les nobles qui l'entouraient non; Car ce n'était que des petits gens. Pas même dignes d'être considérés comme vivants. Juste de l'argent et des vivres avant des hommes.

L'héritier ne murmura rien des pensées qui, devant une autre personne, lui auraient fait serrer les poings. Il serait un lord si différent de ceux de la région. De toute manière, qu'avait-il à y perdre ? Les Selmy n'étaient qu'une petite fille des terres de l'Orage avec peu de terre et d'homme. Il se fichait des mots qu'on soufflait sur lui depuis qu'il était tout petit. Lentement, l'homme s'éveillait, prêt à prendre avec plus de force que jamais ce qui lui reviendrait de toute façon. Le plus tard possible il l’espérait néanmoins. Les conseils de son père étaient bien plus avisés que ses propres pensées. Lui n'avait pas encore la force de tout tenir sur ses épaules. C'était pour cela qu'il lui fallait une épouse sage, capable de le soulager de sa charge. Une épouse idéale qui n'existait pas. Il prendrait finalement celle qu'on lui donnerait.

Je ne promets pas que ça marchera. Mais il y a bien d'autres plantes en Essos qui avaient des vertus "miracles" pour les problèmes de dos. Je pourrais en toucher deux mots à votre mestre.

S'il n'avait pas été héritier, Ilyn aurait sûrement choisi de devenir mestre pour s'occuper des autres, pour sauver des vies, tout essayer pour une famille à laquelle on tient. Il était curieux, depuis toujours et pouvait passer des heures à chercher une solution lorsque la question se posait. C'était bien les seuls instants où il acceptait de rester assit quand il était enfant. Ses parents l'avaient vite compris et c'était à travers d'énigme que l'éducation d'Ilyn s'était faite. Lui avait couru, fier de comprendre des choses qui auraient dû le dépasser. Avant de partir pour en découvrir encore plus dans un autre monde pas si lointain

Il regarda l'horizon, une nouvelle fois, avant de voir un petit point rouge devenir de plus en plus grand. Voilà qui allait changer les idées de Bethany si l'animal se décidait à lui bondir dessus. Elle n'avait sûrement jamais vu une telle créature et il se ferait une joie de lui présenter le trop bavard oiseau. Il changea pourtant de direction, entrant dans la chambre de l'héritier. Ilyn nota dans un coin de sa tête de le présenter à la belle Caron. Le coloré n'aimait pas grand monde et avait fichu caractère mais il savait que les femmes le trouvaient drôle. Du moins sa soeur et sa mère.

En entendant ses mots, il se souvient que Bethany était veuve. Qu'elle avait déjà éprouvé bien des aspects de la vie et cela lui fit l'effet d'une douche froide, le ramenant plus rapidement que n'importe quoi au monde réel. Elle n'était pas pour lui. Une femme ayant perdu trop d'enfants. Il devait assurer une lignée, qu'importe ce que cela lui demandait. Il tenta de ne pas faire disparaître son sourire mais Ilyn n'avait jamais su parfaitement mentir. Il se contenta de détourner les yeux. Bethany était gentille. C'était tout. Elle n'était rien de plus qu'une sympathique alliée.

Ca doit être horrible. Ne pas savoir. Je suis stupéfait de la manière dont vous faites face à tout ça. On ne peux que vous admirer Lady Caron. Peu de personne ont autant de force que vous.

1


Que notre nom raisonne, pour la force et l'honneur et non pour la haine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris

Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 983
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   Ven 28 Avr - 12:48

Ilyn ne faisait aucune promesse sur le fait que la plante la guérirait mais Bethany en avait conscience. Elle avait cessé de croire aux miracles concernant son dos. Ce n’était que des chimères lointaines à ses yeux, des rêves d’une enfant brisé par sa chute de cheval à cause d’une imprudence alors qu’une tempête se préparait à l’horizon.  Ces douleurs lui rappelait son imprudence et calmait quelque peu son caractère téméraire qui pouvaient s’enflammer parfois. Le gout de l’aventure et de l’inconnu étaient bien souvent présent en elle et son dos la ramenait à la raison. Elle ne devait plus se montrer imprudente sinon les dieux la puniraient davantage. Ils avaient la nature de leur côté et celle-ci possédait une force plus grande que les simples mortels qu’ils étaient. Alors si la plante de l’héritier de Selmy ne fonctionnait pas, Beth ne serait pas déçu. Car elle ne se berçait pas de fausses illusions.
« Je vous en suis reconnaissante. Ne vous inquiétez pas, je ne me berce pas dans l’illusion que cela marchera. Cela fait plus de dix années que je vis avec, j’ai finis par me faire à l’idée que je devais vivre avec. Si par miracle cela venait à marcher, j’en serais des plus heureuses et je vous serais éternellement reconnaissante. Et si cela ne fonctionne pas, je ne vous en voudrais pas. Au moins vous aurez essayé et c’est le geste qui compte plus que le résultat. »

Son frère lui-même avait cessé de chercher une solution. Il s’était résigné comme elle. Bien que la voir souffrir meurtrissait son cœur. Bryce comme Rolland souffraient de cela. Pourtant, les sourires restaient toujours sur le visage de Beth, sa joie de vivre était contagieuse et cela leur faisait un peu oublier le mal dont elle souffrait. Cela apaisait la culpabilité de son demi-frère qui l’avait vu chuter impuissant, qui n’avait pas pu la rattraper à temps. Bien qu’elle lui ait dit mille fois qu’elle ne lui en voulait pas, il continuait à se punir en se sentant obligée de la protéger, de la couver.

La lady eu un faible sourire face aux mots du chevalier. Beaucoup de monde le lui disait et ne comprenait pas comment elle faisait. La douleur de son dos était une chose, cela avait prit de longues années avant de l’accepter. Plus d’une fois les larmes avaient coulé sur ses joues à cause de la douleur en se disant qu’elle avait été imprudente, pensant même à ce retiré la vie pour ne plus souffrir. Alan avait été son pilier, son socle pour ne pas sombrer. Il l’avait soutenue avec la force de mille buffles. Il lui avait fait accepter son mal grâce à sa douceur, sa patience et sa gentillesse. Il était resté à ses côtés pour la soutenir. La perte de son premier enfant avait été douloureuse également et là aussi Alan était là pour elle. Ils s’étaient soutenus mutuellement. Mais la plus grande douleur avait été la perte simultanée de son époux et de son deuxième enfant. Et aucun mot doux venant de la part de Bryce ou de Rolland n’avaient su la réconforter. Pourtant ses frères ne l’avaient pas abandonné. Son aîné l’avait secouée, ses mots avaient été durs et il l’avait poussé sur les routes de l’Orage en compagnie de Rolland. Le temps avait fait son œuvre, cela n’avait pas été facile. Elle avait cru qu’elle allait mieux, tout en sachant que son cœur ne battait plus vraiment dans sa poitrine. Pourtant le destin avait encore des plans pour elle et à l’horizon se dessinait un nouveau futur. Son cœur avait recommencé à battre quand elle avait vu lui. Mais elle ne pouvait le dire ouvertement. Elle ne voulait pas l’effrayait, le faire fuir. Elle ne voulait pas le perdre. Elle avait trop peur de souffrir de nouveau. Alors elle prendrait le temps qu’il fallait. Elle attendrait patiemment.
« Je ne pense pas que ce soit de la force. Je n’ai pu surmonter ces épreuves uniquement grâce aux miens. Sans mes frères, je ne serais surement pas celle que je suis aujourd’hui. Et la dernière fois j’ai bien cru que je n’arriverais pas à surmonter tout ce qu’il s’est passé. Si Bryce ne m’avait forcé à devenir son émissaire, je déprimerais encore dans mes appartements à Sérena. »

Elle tourna son regard vert vers le sien. La famille était précieuse pour Bethany. Et sans eux, elle ne serait pas grand-chose. Juste une ombre parmi les vivants.


3


❝ just listen to me, you're not no one, you have my heart❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Never let us go || Bethany & Ilyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never let us go || Bethany & Ilyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alisa Skinner-Katina [O.ver ! / T.erminé !]
» Fais moi découvrir ta bibliothèque.
» Je suis là pour que tu pense autrement.. (Liam et Bethany)
» (F) Bethany Joy Lenz - humaine
» SUZY C. CIGANER ► Bethany Mota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: