RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Prochaine MAJ le 28/29 juillet ! Pensez à sauver vos rps si vous voulez rp ce week end là Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] 1960165969
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty
MessageSujet: Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]   Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] EmptyVen 2 Sep - 0:17

Fin de la guerre opposant les Hightower aux Tyrell, an 299.

La guerre venait de terminer, si l'on pouvait appeler ça une guerre. Les Hightower étaient parvenus à reprendre le dessus sur les Tyrell, peu surprenant aux yeux du Rouvre. C'était une victoire mais serait-elle de longue durée ? Cela, il en doutait. Il serait pourtant de son devoir de faire en sorte que cela dure. Quel homme ferait-il, sinon.

Se montrer à la cours, se montrer auprès des nobles, prodiguer nombreux conseils avisés, Aegor du Rouvre avait passé des années à apprendre auprès des nobles, il avait traversé Westeros et Essos, connu les plus grands mestres, avait appris de l'Histoire, des guerres qu'il avait lu et vécu. Il se devait de partager ces connaissances et conseils avec ceux qui étaient leur nouveaux suzerains. Il y avait aussi et surtout que le du Rouvre avait mis la main sur la précieuse fille d'Elia Martell, fille qu'il avait promis de veiller. Il n'avait pas tenu sa promesse auprès d'Elia, jusqu'à aujourd'hui. Il n'en avait pas particulièrement honte, il avait eu tant à faire d'autre. Et il n'était jamais trop tard, la preuve en était.

Mais plus que tout, il fallait recoller les morceaux dans le Bief, il fallait parler avec les seigneurs des maisons et remettre les pendules à l'heure, il fallait les mettre aux faits et juger de la fidélité des maisons. Rhaenys et Rowen Hightower avaient remportés cette guerre. Il y aurait forcément des maisons encore partisanes des Tyrell, on ne tournait pas sa veste si vite, si les moqueries subvenaient sur les alliances changeantes des biefois, Aegor était persuadé que la réalité était toute autre.

Il devrait accueillir un certain nombre de personne mais ce jour-ci, il devrait accueillir la fille d'un vieil ami, une jeune femme qui serait peut-être perdue elle aussi dans ces jeux des trônes, il ne pouvait lui porter le blâme, tant de changements, il passerait un temps fou à remettre tout cela en place, le règne des Hightower ne se ferait pas en un claquement de doigts, ou alors Westeros était devenu fou d'ignorer ça.

" Ser, lady des Essaims est arrivée. "
" Bien, faites la entrer sans plus tarder. "

La fille d'un vieil ami qui venait le voir, il ne fallait pas réfléchir bien longtemps pour connaître les raisons de sa venue. A moins que cette jeune femme ait quelque chose à lui demander, à moins qu'elle ait une requête particulière. Peut-être les nobles se tourneraient-ils vers les personnes qu'ils connaissaient avant de se fier à la Targaryen, il y avait tant de possibilités. Il prenait très à coeur les rôles qu'on lui confiait, la reconnaissance qu'on lui montrait, il prenait à coeur que l'on vienne à lui pour parler, qu'on lui demande même audience. Cela risquerait d'arriver de plus en plus souvent et c'était avec un calme qu'il attendait ces personnes. Après plus de quarante années, après patience et apprentissage, Aegor semblait être parvenu à son but. La reconnaissance. Mais il était plus ambitieux que cela encore.

" Lady Ellyn, quelle plaisir de vous revoir après tant de temps. Je vous en prie, prenez place. "

Il venait à elle, lui offrait un baise-main, il l'accueillait chaleureusement, comme l'on aurait accueilli une grande lady. Il l'invitait à s'asseoir sur l'un des fauteuil.

" Votre voyage s'est-il bien passé ? "

Avant de passer aux choses sérieux, il fallait placer les convenances. Il semblait réellement intéressé de savoir comment s'était passé ce voyage de chez elle à la demeure des Hightower. Après tout, Ellyn des Essaims n'était pas une noble quelconque, il fallait savoir bien traiter les amis et enfants des amis. Les nobles hauts placés qui eux aussi tenaient à coeur leur valeurs, d'autant plus, cela se faisait rare.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty
MessageSujet: Re: Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]   Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] EmptyDim 4 Sep - 11:36

Nous devrions prendre le temps de parler
Ellyn ne savait plus vers quel saint se tourner, la période était pleine de trouble et pour une jeune femme comme elle, c’était une grande source de tracas qu’elle aurait évité volontiers. Elle venait d’avoir 19 ans, fille aînée d’une famille de petite noblesse du Bief, vassale des Hightower et pourtant du jour au lendemain toute la hiérarchie nobiliaire venait d’être bouleversé. Ellyn était une jeune femme forte, sachant pertinemment ce qu’elle voulait, mais ces derniers événements la laissaient perdue. Les Tyrell, la famille suzeraine du Bief, venait de perdre de sa superbe et c’étaient désormais les Hightower qui étaient à la tête de la région, suite à une « guerre » rapide et efficace. Lord Rowen Hightower et son épouse Rhaenys avaient pris le pouvoir sur le Bief, et même si pour les des Essaims cela ne changeait pas grand-chose, leur famille étant déjà vassale des seigneurs de Villevieille depuis longtemps, leur proximité avec les Tyrell allait causer quelques perturbations. Ainsi, une des tantes d’Ellyn était une Tyrell, elle qui avait réussi un mariage de haute noblesse se retrouvait désormais en dessous de sa propre famille d’origine. C’était une femme simple mais qui aimait le fait d’être une Tyrell, or aujourd’hui il n’était plus de bon ton d’être un Tyrell. Ellyn était perturbée par cette nouvelle situation, car elle était très proche des Tyrell, et notamment de ses cousins éloignés Loras et Margaery.  Sa Brodeuse et elle se voyaient très souvent, et ils étaient très complices. Ellyn espérait ainsi que le jour où le Chevalier aux fleurs succéderait à son père, elle-même aurait une place de choix dans la Cour de Hautjardin, mais désormais tout était renversé. Cela voulait-il dire qu’elle devrait se trouver un époux parmi les Hightower ou en tout cas parmi leurs plus fervents défenseurs ?

Son émotion était telle qu’elle avait ressenti le besoin d’en parler à quelqu’un, et ne voulant pas ennuyer son père dont les soucis de santé se faisaient de plus en plus pressants, elle se tourna vers le seul homme en qui elle faisait confiance politiquement parlant : Aegor du Rouvre, un vieil ami de son père qu’elle connaissait depuis qu’elle était très jeune, et qu’elle savait proche de la politique bieffoise. Elle convint donc e sa venue avec lui par corbeau et prit le chemin de Villevieille assez rapidement, accompagnée de quelques gardes, la route étant très rapide pour se rendre dans la nouvelle capitale du Bief. L’accueil que lui réserva Aegor fut des plus charmants, il accueillit en effet la jeune des Essaims par un baisemain et avec tout le respect que l’on doit à une grande dame, chose à laquelle Ellyn n’était pas habituée. Elle n’était d’ailleurs pas vêtue comme une grande dame, simplement vêtu d’une robe vert sombre au décolleté carré, avec autour du visage un fin foulard vert clair pour la protéger du vent pendant le voyage. Elle avait descendu celui-ci sur ses épaules arrivée à Villevieille.

- Bien le bonjour Lord Aegor, je vous remercie profondément de m’accueillir ici malgré les temps troublés que nous traversons.

Ellyn savait très bien qu’Aegor était un proche de Rhaenys Hightower, l’épouse de son nouveau suzerain, il était donc au cœur des manœuvres politiques du moment. Lui parler de ses doutes pouvait être dangereux, mais Ellyn ne voyait pas à qui d’autre s’adresser.

- Le voyage a été agréable, comme toujours quand l’on suit le cours de l’Hydromel. Il faut dire que Mielbois est vraiment très proche de Villevieille, notre nouvelle capitale…  Vous vous plaisez en ces lieux ?

L’amabilité était la première des qualités à avoir en société, et la bienpensance également. Malheureusement pour Ellyn, elle n’était pas habituée à se contenter de son statut de femme, ce statut qui dicte au sexe faible de ne pas se mêler des affaires politiques… Néanmoins, elle savait quand même ne pas dévoiler son jeu trop rapidement, et elle était sincère quand elle demandait à son confident comme il se sentait à Villevieille, une cité qui faisait briller les yeux d’Ellyn. Elle savait qu’Aegor avait beaucoup voyagé, connaitre son point de vue serait forcément intéressant. Elle s’installa confortablement  dans le fauteuil en face du conseiller.

- Excusez-moi de vous le demander si directement Lord Aegor, mais je vous avouerai que le voyage m’a tout de même asséché quelque peu la gorge, et de quoi me désaltérer ne serait pas de refus… Je n’ai point pensé à prendre de quoi le faire sur la route, et suis directement venu vous voir à mon arrivée ici.



- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty
MessageSujet: Re: Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]   Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] EmptyLun 26 Sep - 14:17

Il avait accueilli la jeune femme dans son bureau, lui avait fait prendre place, Aegor réfléchissait encore aux raisons de la venue de la jeune femme. Viendrait-elle voir l'homme ou la main, demander conseil ou demander autre chose. Elle commençait à lui répondre, de même que lui demander si elle se plaisait en ces lieux. Testait-elle le terrain ou était-elle sincère ? Aegor se rendait près de son bureau.

" J'imagine que le voyage n'a pas du être très long en effet. Ces lieux sont très agréable en effet, il y fait bon vivre, les temps se calment et reviennent à la normalité. Cela prend son temps, mais cela suit son cours. "

Il s'asseyait à son bureau en regardant la jeune femme, croisant les bras.

" Pardonnez le manque de savoir-vivre, lady Ellyn. "

Il fit un signe de main à une servante qui rangeait la pile de livres dans la bibliothèque du bureau du conseiller. Celle-ci partait aussitôt appeler un autre serviteur pour apporter de quoi se désaltérer mais sans doute aussi quelque pâtisseries.

" Dites-moi, lady, rien de grave ? Tout se passe bien chez vous ? L'on se fait aux nouvelles ? "

Aux nouvelles, au nouveau roi, à la nouvelle reine, ce n'était pas rien ce qui arrivait après tout. Sa maison était peut-être chamboulée.

" Comment se porte votre père ? Je n'ai guère eu de nouvelles depuis un certain temps maintenant. Ah, tant de questions, tant de questions. "

Un serviteur arrivait quelque minutes après avec un grand plateau contenant boissons, verres et, il ne s'était pas trompé, pâtisseries au miel. La demoiselle devait peut-être en avoir assez de ce genre de choses, toujours est-il que le serviteur venait à poser tout cela sur le table basse du bureau d'Aegor, il y avait en effet un canapé, certaines discussions se passaient mieux lorsque l'on était bien installé et lorsqu'il recevait du monde. Aegor se levait donc pour se diriger vers cet espace, sans doute plus personnel. Ils seraient aussi sans doute plus à l'aise pour discuter de la venue de la jeune femme.

" Votre fief se remet des récents événements ? "

Il s'était assis sur un fauteuil à son tour, le bien être des maisons alentours lui importait, des maisons qui se sentaient bien seraient des maisons qui soutiendraient Rhaenys. Si ces maisons avaient des problèmes, il était de son devoir de savoir cela et d'arranger cela. On pouvait dire beaucoup de choses sur Aegor, mais il se souciait réellement de certaines choses et il avait l'amour de travail bien fait. Prendre compte des états des maisons du Bief, de l'Orage, de la Couronne, de l'Ouest, c'était son travail aussi, quand la reine n'était pas là notamment, ou occupée à autre chose. Savoir tout cela, savoir résumer l'état du royaume à sa reine. Il n'était pas là pour se tourner les pouces et avait à coeur son nouveau travail et la confiance qu'on avait placé en lui, qu'on continuait à placer en lui. Il avait aussi parfaitement conscience qu'il fallait prendre soin de la prochaine génération, les prochains lords, les prochaines ladies, tous étaient à écouter. Tout était à prendre en compte. Il était bon de savoir les mettre en confiance, ce seraient eux qui bientôt dirigeraient et permettraient ou non aux Hightower de gouverner. Autant que cela se passe au mieux et qu'ils ne se fassent pas renverser comme les Tyrell avant eux, car eux n'écoutaient pas leur peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty
MessageSujet: Re: Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]   Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] EmptyLun 10 Oct - 19:24

Nous devrions prendre le temps de parler
La situation était toute nouvelle pour Ellyn ,en effet alors qu’hier elle parlait encore  à Aegor comme à un confident, comme à cet homme qui l’avait connu toute petite,, qui avait connu son père dans son plus bel âge, mais aussi sa mère avant celle-ci ne décède des suites d’une mauvaise grossesse, à cet homme en qui elle avait une confiance totale, un oncle protecteur en somme à ses yeux, à qui elle savait pouvoir tout dire, ou alors devait-elle s’adresser à lui comme à la récente Main de la Reine Rhaenys, Reine du Royaume du Sud ? La situation était compliquée, car le sujet pour lequel l’héritière de Mielbois venait pouvait rentrer dans les deux cas de figure. Elle ne savait pas trop quoi penser de ce récent changement de suzerain pour le Bief, elle qui était si proche des Tyrell, et notamment de Loras, voilà que ceux-ci étaient déchus de leur place à la tête du Bief au profit des Hightower. Ellyn était encore bien jeune pour tout comprendre à la politique, et même si au fond d’elle-même, de son cœur, elle avait un avis tranché, elle ne savait que faire d’autre, et elle avait à la fois besoin d’un confident à qui confie ses craintes les plus profondes mais aussi à la Main pour parler politique et lien de vassalité. L’accueil que lui réserva Lord du Rouvre fut des plus charmants, et elle se sentit immédiatement en confiance, comme s’ils n’étaient pas à Villevieille mais dans une des pièces de Mielbois. Dès la première phrase de l’homme, Ellyn comprit qu’il glissait malicieusement quelques termes propres à lui indiquer quelle était sa place désormais.

- Ne vous excusez pas Lord Aegor, vous savez bien à quel point je ne suis pas de ces dames pour qui le confort est la première des priorités, à Mielbois, j’ai toujours tenu, au plus grand dam de mon père, à me passer de l’assistance des servantes, je ne serais donc pas celle qui vous fera le procès de la courtoisie.

Pendant que la servante alla chercher de quoi les désaltérer sur un signe de la nouvelle Main de Rhaenys, Ellyn s’installa plus confortablement, en restant néanmoins noble comme la septa le lui avait pris, et non pas en s’avachissant au fond du fauteuil, mais au contraire en se tenant sur le bord de celui-ci, légèrement de profil.

- Rien de grave non ne vous inquiétez pas Lord Aegor, je profite simplement de votre nouvelle situation et des récents événements pour venir vous voir, cela fait longtemps que l’on ne vous a pas vu à Mielbois, vous manquez à Père. Il est d’ailleurs de plus en plus malade, je crains que sa santé n’est plus ce qu’elle était, il lui arrive de rester coucher un après-midi entier, et il ne se déplace dans les villes alentours que de plus en plus rarement. J’espère que ce n’est qu’une passade, je ne voudrais pas qu’il soit malade pour l’Hiver.

Ellyn n’eut pas l’occasion de continuer sur l’instant, un serviteur rentrant dans la pièce avec un plateau argenté sur lequel se tenait des coupes, un pichet de vin pourpre et des pâtisseries, dont les célèbres pains au miel que connaissait tant et dont raffolait Ellyn. Elle suivit donc le maitre des lieux jusqu'au canapé à côté duquel se tenait le plateau en question, et sur l’invitation d’Aegor, elle se servit en vin et saisit un petit pain au miel, dont elle raffolait tant, d’ailleurs celui-ci semblait garnis de raisins secs, un parfait mélange entre Mielbois et La Treille. Une fois la gorge hydratée, la jeune femme put reprendre le fil de sa conversation.

- C’est je vous l’avoue l’objet principal de ma venue ici. Mielbois a été quelque peu perturbée par ce nouvel ordre bieffois, les des Essaims ont beau être des vassaux des Hightower depuis des temps illustres de par leur proximité géographique, notre famille est également lié aux Tyrell, notamment de par ma tante qui est mariée à un Tyrell. Je vous avoue ma naïveté certaine dans ce domaine, et c’est pourquoi je venais vous voir, comme le confident que vous avez toujours été pour moi, pour comprendre ce qui a motivé ce nouvel ordre des choses. Excusez l’impertinence de ma question, mais vous êtes le mieux placé je pense pour me rassurer.

Les des Essaims respectent et respecteront toujours les Hightower et encore plus Lord Rowen qui est notre suzerain légitime, ainsi que son épouse la Reine, mais quel est l’impact sur notre famille, maintenant que les Tyrell ne sont plus la famille dominante ? J’espère qu’aucun mal ne leur sera fait, j’ai une profonde et sincère affection pour eux !


Jouer la jeune femme naïve n’était pas une habitude pour Ellyn, et au fond, elle était vraiment naïve, elle n’avait pas conscience des jeux de pouvoir, des luttes internes, et elle ne comprenait pas quel avait été l’élément déclencheur motivant le remplacement des Tyrell par les Hightower. C’est avec cette innocence enfantine qu’elle se tournait aujourd’hui vers la Main de la Reine pour être rassurée sur le sort de la famille Tyrell et pour saisir les tenants et les aboutissants de cette affaire.




- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty
MessageSujet: Re: Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]   Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]
» Prendre son temps pour manger
» « On peut aussi prendre son temps, choisir les saisons et les heures creuses. Préférer les sentiers aux autoroutes. » † Greg & Elli'
» En ces temps troubles, permettons nous de parler politique.[Altiom][Terminée]
» Prendre du bon temps [ PV Liith et Tobi ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP abandonnés-
Sauter vers: