RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Valar Dohaeris
Le dragon des glaces
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Giphy
Ft : No one
Multi-Compte : Valar Morghulis
Messages : 470
Date d'inscription : 27/01/2015

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyDim 14 Aoû - 14:13

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

    Cela faisait un an. Un an que Dorne volait de ses propres ailes, qu’elle se dressait fière, insoumise, invaincue, intacte. Beaucoup de chose avait changer en peu de temps, la région avait vécu tellement de chose qu’aujourd’hui c’est un an avait un gout de victoire afin de montrer aux restes de Westeros, qu’ils étaient capable de vivre par eux même, qu’ils avaient plus de ressources qu’ils ne laissaient espéré. A leur tête, Doran Martell un prince parmi les Rois. Son esprit aiguisé et son talent pour la politique avait permis à la région  de réaliser cet exploit. Dans l’esprit des dorniens, c’était la liberté qui résonnait chaque jours un peu plus. Et aujourd’hui les dorniens fêtaient cela dignement dans tout Lancehelion.

La nuit commençait à tomber et la fraîcheur s’installait sur la capitale Dornienne où les invités affluaient dans les jardins de Palais Vieux. La fête était ouverte à tous, chaque dornien pouvait venir selon les capacités des jardins. Les nobles étaient arrivés tôt pour participer à la fête. Le prince de Dorne n’était cependant pas présent, sa crise de goutte l’avait empêché de revenir pour faiter cela mais il avait laissé l’organisation à sa fille et son cousin Manfrey Martell mais également à son gendre, le Prince Gideon Antaryon afin de mettre cet anniversaire sous le signe des alliances avec Braavos.

La soirée permettait d’être riche en animation. Des danseuses venus de Lys ondulait sous une musique dornienne, une petite plage de sable avait été créée afin d’organiser des combats de lutte, des danseurs d’eau avaient été invités afin de faire découvrir leur art et bien entendu un immense buffet rempli de mets dornien mais également braavosi. Une ambiance légère régnait entre discussion et rire. Tout était idyllique bien loin des tensions qui avait animé la région durant l’année passée.  
   

   
© DRACARYS


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyLun 15 Aoû - 11:32

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

    Arianne tournait en rond dans ses appartements. Aujourd’hui Dorne fêtait son indépendance et de nombreux dorniens se trouveraient dans les jardins de Palais Vieux. Ce serait une belle soirée, mais aussi où les discussions seraient de mises, où les complots pouvaient naître même si le mot d’ordre était fêté l’indépendance. Doran n’était pas présent, la jeune femme était donc maîtresse de Lancehelion et elle ne voulait pas de débordement. Elle avait mis toutes la garnison de la demeure des Martell sur le coup afin d’assurer la sécurité des nobles mais également prévenir des débordements. La boisson coulerait à flots et les esprits enivrés pouvaient aisément s’échauffer.

Pour cette soirée, elle revêtit la robe que lui avait offerte Ulwyck un an plus tôt. Faites toute en dentelle de Myr, épousant à merveille ses formes et de couleur crème contrastant avec l’ébène de ses cheveux bouclés. Elle attacha les deux mèches du côté de ses tempes à l’aide d’un peigne de nacre à l’arrière de sa tête afin de dégager son visage. Elle compléta sa tenue par un collier en argent représentant le soleil de Dorne. La princesse de Dorne se tourna vers son époux, qui s’était également vêtu pour l’occasion, portant les couleurs de Braavos afin d’honorer l’alliance entre Dorne et la cité libre. Mais il était restait sobre, restant discret afin de ne pas faire d’ombre à son épouse tempétueuse.

Le couple princier finit par rejoindre leur invité. L’air commençait à se rafraichir et une petite brise marine venait secouer les végétaux ainsi que les mèches rebelles des cheveux d’Arianne. La jeune femme laissa son regard parcourir les jardins, elle repéra des visages connus, son cousin Manfrey était déjà présent, saluant les nobles, souhaitant la bienvenue aux riches marchands qui était également présent. Une douce musique raisonnait contre les murs ocre de Palais Vieux. Des bougies étaient allumés par les serviteurs un peu partout afin d’éclairer les jardins et faire fuir l’obscurité. Une obscurité où avait dû se glisser la jeune Irri qui veillerait personnellement à la sécurité de la princesse, comme à son habitude.

Arianne se dirigea donc vers les invités, saluant avec des sourires charmeurs et des salutations plus ou moins flatteuses. Gideon sur ses talons, veillant sur son épouse et saluant les invités après. Il était un prince de Dorne même si les dorniens avaient encore du mal à l’accepter comme telle. Il suivait les conseils de son épouse pour plaire à ce peuple si particulier, si vindicatif, si fort, si vicieux. La brune savait très bien que son mariage avait fait des jaloux, leur relation n’était pas toujours au beau fixe mais le Antaryon s’était mis en tête de séduire la princesse de Dorne, de ravir le cœur du Soleil de Dorne. Une mission bien délicate pour un homme venu de si loin.

   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyLun 15 Aoû - 14:18

Un anniversaire aux couleurs du Soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Mini event

La nuit tombait sur Lancehélion, et la lumière du soleil dornien laissait la place à celle des bougies et des lampes que des serviteurs s’empressaient d’allumer. Les jardins de Palais-Vieux se remplissaient des invités qui fêteraient ce soir-là les un an de l’indépendance. D’un pas lent et mesuré, le cadet de la Grâcedieu parcourait les allées, tout en se régalant des spectacles offerts par les différents artistes, non sans porter un regard alerte sur chaque visage qu’il croisait. La noblesse de Dorne était très présente, mais aussi les marchands qui faisaient vivre la principauté, et dont il avait déjà pu croiser certains d’entre eux dans le fief des Allyrions. Les Martells savaient comment satisfaire leurs invités, comme pouvaient en témoigner les moyens mis en œuvre pour le distraire comme pour les sustenter. Pourtant son cœur était loin d’être à la fête. Arrivé juste avant le début des festivités de la Grâcedieu, un silence pesant avant marqué tout le voyage. Le mutisme de sa sœur Valena était tout aussi inquiétant que l’était autrefois celui de leur père, et tout comme pour le Soleil Noir, il n’annonçait en général rien de bon. Cette tension qui subsistait n’avait pas quitté l’atmosphère de la forteresse blanche des Allyrions depuis que Daemon et lui-même étaient revenus d’un long séjour à Volantis. Etait-ce cette absence prolongée que leur sœur lui reprochait ainsi, alors qu’il s’était promis de l’aider aux affaires de la Grâcedieu dès lors qu’il avait été fait chevalier ? Le cadet n’en savait rien. Il n’avait pas non plus eu l’envie d’en chercher la véritable raison auprès de la principale interessée, et ce malgré les semaines écoulées depuis leur retour. Quelque part au fond de lui, il nourrissait la crainte d’avoir deviné ce qui avait rendu sa sœur si froide envers lui, bien qu’il s’évertuait à le nier. Par-dessus ses habits dorniens, faits d’étoffes aux couleurs de leur Maison, reposait un lourd pendentif dont la richesse contrastait avec la simplicité des toilettes dont les enfants Allyrions avaient hérité le goût de leur père. Incrustée dans un écrin de métal cuviré, à l’ouvrage complexe typique de la joaillerie des artisans de la principauté, une pierre aux reflets rouges reposait sur sa poitrine, à demi cachée par le tissus damassé de son pardessus.
La rumeur des conversations faisait écho à la musique qui emplissait les jardins, et l’air semblait trompeusement bien vide des évènements qui étaient venus perturber l’année écoulée. Portant à sa bouche une pâtisserie au miel que sa main était allée cueillir sur un des nombreux plateaux du buffet, les yeux de l’Allyrion trouvèrent sans grand mal la Princesse et son époux Braavosi, alors que l’on s’écartait courtoisement à leur passage. « Princesse Arianne, Prince Gideon. » Les salua-t-il en inclinant respectueusement la tête, tandis que le couple princier passait. Cletus ne connaissait que mal la princesse, et ne réussissait pas à placer en elle la même confiance qu’il avait en son jeune frère Quentyn. Si le fils de Doran était honorable en tout point, sa sœur, elle, était dangereuse. Cela il le savait bien avant de l’avoir rencontrée ou vue de près. Il lui avait suffit de voir comment elle avait retourné la tête de son frère Daemon pour considérer que l’influence qu’elle pouvait exercer était aussi néfaste qu’un poison


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyMar 16 Aoû - 19:20

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

   

Le silence.

C’était cela qui avait caractérisé le court voyage entre la Grâcedieu et Lancehélion. D’ordinaire bavarde ou alors pestant contre son destrier, Valena s’était muée dans un silence inhabituel et menaçant. Les yeux rivés sur le désert, elle n’avait gratifié ses frères d’aucun regard ni d’aucun mot. Les choses étaient ainsi depuis leur retour de Volantis. Non, depuis bien plus longtemps que cela en réalité. Depuis la veillée funéraire de Ryon Allyrion. Depuis que tous les deux se taisaient quant à leurs agissements et ne l’informaient que selon leur bon vouloir.

Elle n’avait posé aucune question sur leur voyage. Ils avaient affirmé y être allés pour Nymeria. Pour Nymeria, pour l’amour des Sept ! À croire que c’était elle leur sœur et que la Lady n’était qu’une imposture. Peut-être auraient-ils eux même préféré que les choses soient ainsi. Aux sentiments d’amertume, de doute et de colère s’était donc joint selon de la jalousie durant ces neuf lunes solitaires. Pourtant, loin d’éclater lors de leur retour, elle avait confiné toutes ces émotions dans une boîte qu’elle avait précautionneusement tenue loin, hors de portée. Il lui restait désormais à déterminer si elle les oubliait pour toujours ou si elle s’en saisirait lorsque l’un d’entre eux déciderait de franchir la ligne qu’elle s’était appliquée à tracer entre elle et eux.

Cletus s’était tu. Pourtant, Valena savait. Mestre Harian le lui avait dit. Faire un si long voyage en Essos pour simplement revoir l’amante d’un roi piétiné ? Elle n’y avait jamais cru. Celui qui avait trouvé le dragon le lui avait alors conté l’étrange histoire de son petit frère ayant des capacités extraordinaires. Des capacités dangereuses et destructrices liés à R’hollor. Elle n’avait pas voulu y croire, sa confiance étant déjà mise à mal, mais elle avait fini par avaler les aveux du mestre. Loin de s’enflammer et de demander des explications, elle avait acquiescé, aussi glacial et imperturbable qu’une statue de marbre. Elle commençait à avoir l’habitude de toutes ces cachoteries. Quant à Daemon, elle se fichait bien des raisons véritables l’ayant amené à entreprendre une telle traversée.

Ils arrivèrent tous les trois dans les jardins du Palais Vieux accompagnés des hochements de tête des domestiques qui voletaient de table en table tels des acrobates et d’une musique discrète et aérienne. Ainsi, ils y étaient. Un an depuis la déclaration d’indépendance de la région. La jeune femme se rappelait nettement ce moment et comme elle s’était opposée à une telle décision, préférant voler au secours de Rheagar et de son amie… Ridicule. Elle avait été ridicule. Elle salua les visages connus de sourires chaleureux et sincères, les premiers depuis longtemps. Autrefois, elle aurait probablement aimé se mêler à eux, discuter avec animation et peut-être se mêler aux danseurs que la nuit agitait. Désormais, elle arborait ce masque de respectabilité et d’austérité que seuls quelques éclats parvenaient à dérider. Sa tenue noire et or n’aidant pas, bien évidemment. Elle ne s’était pas encore décidée à troquer sa longue cape sombre contre des couleurs plus joyeuses, en dépit des célébrations des Martell.

Dans la foule de visages penchés sur les buffets, elle remarqua sans mal celui pâle, presque lunaire de Cletus qui se laissait aller aux pâtisseries. Son regard d’encre dévia vers la Princesse Arianne et son époux que son frère était allé rejoindre. Elle fronça les sourcils. Elle n’avait pas vu Doran.

Elle s’approcha tranquillement, ses yeux trainant sur les mets tous plus fabuleux les uns que les autres sans y trouver d’intérêt. La faim ne tenaillait pas son estomac et la gourmandise n’avait jamais été un penchant chez elle.

« Je vois que mon frère m’a devancée, » commença-t-elle d’une voix chantante sans un regard pour l’intéressé. « Comment vous portez-vous depuis notre dernière rencontre ? »

Elle hocha gracieusement la tête sur le côté en guise de salut. Valena n’avait jamais été douée pour les banalités racontées sur le ton de la courtoisie. Cependant en neuf lunes, elle en avait plus fait qu’en vingt-et-un an auparavant. Son rang et la politesse l'obligeait cependant à procéder ainsi. Jeune, elle n'aurait même pas pensé à prêter ses hommages aux maîtres et aux maîtresses de cérémonie. Était-elle désormais condamnée à cela ? À se montrer respectable et à ployer l'échine d'un air léger ? Elle qui avait enfant rêvé d'aventures et de dangers...

« Je n’ai pas encore aperçu le Prince votre père. Serait-il encore souffrant ? » demanda-t-elle.

Quentyn était également encore invisible, ne brillant certainement pas du même éclat que sa sœur ainée. Elle n’en fit pourtant pas la remarque.

 
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyLun 22 Aoû - 15:45

Un anniversaire au couleur du Soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Mini Event

Dickon avait reçu l'invitation pour la fête de l’indépendance de Dorne, une fête ou chaque dornien était invité et ou il comptait bien faire une petit apparition même si il n'aimait pas vraiment ce genre de fête. Etre entouré de gens qu'il connaissait à peine n'était pas vraiment quelque chose qui le mettait à l'aise mais la famille Forrest sortaient rarement du domaine et c'était donc à lui de porter son nom et être digne. S'habillant d'une simple tunique blanche et d'un pantalon marron, le jeune homme enfila ses bottes avant de monter sur son cheval direction Lancehelion. Cheveux au vent tout en sentant le soleil tapait sur son crane le jeune homme était content de pouvoir enfin sortir et être libre à cheval. Fonçant à tout allure pour essayer d'arriver le plus tôt possible là bas, le jeune Dornien fut heureux de voir au loin la cité s'étendre devant ses yeux. Il avait beaucoup voyagé dans sa vie et pourtant c'était Dorne qu'il trouvait le plus beau et même si le soleil tapait tout le temps et que la chaleur était invivable, le jeune homme savait que c'était ce qui faisait son charme. Les gens de Dorne avaient tous un fort caractère et savaient se battre, ils étaient fort et voilà pourquoi l'indépendance avait marché jusqu'ici. Il était fier de faire parti des Dorniens et il comptait bien fêter ça comme il se doit.

Arrivant sur place le Dornien descendit de son cheval tandis qu'il le laissa à un ecuyer. Attrapant un verre qu'une servant portait sur un plateau le jeune homme il le but d'un coup pour s'hydrater avant de le lui redonner un petit sourire aux lèvres. Passant une main dans ses cheveux le jeune homme se sentit soudainement mal à l'aise face à autant de gens et surtout face aux regards qu'il pouvait sentir sur lui. Voyant Arianne au loin avec deux personnes qu'il voyait de dos le jeune homme lui fit un petit geste de la tête pour la saluer se promettant d'aller la voir plus tard. Se mettant doucement dans un coin un verre à la main le jeune Dornien fixa les gens un par un tout en essayant de se rappeler leur prénoms. Il ne se mêlait jamais aux gens, n'étant pas quelqu'un de très sociable ou même très bavard mais au moment ou il déposa ses yeux sur deux visages qu'il connaissait Dickon laissa un sourire illuminer son visage tout en avançant vers les deux jeunes femmes qui venaient d'arriver. S'arrêtant à leur hauteur le jeune homme embrassa doucement la joue de sa cousine tout sourire aux lèvres. "Livia ma chère cousine." Tournant doucement son regard vers la femme qui l'accompagnait il sentit son sourire s'agrandir de plus en plus tandis qu'il attrapa la main de celle ci pour y déposer un baiser sans la quitter une seule fois du regard. "Naia." A chaque fois qu'il voyait cette femme c'était comme ci il redevenait quelqu'un de sociable et souriant. Se redressant toujours le même petit sourire aux lèvres Dickon laissa son regard se perdre sur la foule qui était en train de les entourer avant de reprendre la parole. "Je ne pensais pas vous voir ici toute les deux dit donc. Je me sens moins seul au moins." Plus il passait du temps ici et moins il savait pourquoi il était là, pour être venu alors que sa cousine Livia était là pour soutenir le nom Forrest. Fuir maintenant était malheureusement impossible étant donné qu'il venait de croiser Arianne mais rester dans son coin était peut être la seule chose à faire pour quelqu'un qui n'était pas très sociable et faisait toujours une gourde en parlant. Souriant aux jeunes femmes qui passaient à côté de lui en le regardant il s'approcha doucement de Naia tout en chuchotant pour qu'elle seule n'entende. "Tu es bien plus jolie quand tu es trempé de la tête au pied." Lui lançant un clin d'oeil tout en rigolant sans se cacher le jeune homme aimait bien parler avec cette femme qui ne mâchait jamais ses mots quand elle parlait avec le Noble.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_mf2l56rYWe1qf8jkho6_250
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 854
Date d'inscription : 29/08/2016

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyMar 30 Aoû - 5:17

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

    L'époux de sa mère, un Riche marchand de Lys qui avait installé sa maison secondaire à Lancehélion, ville dont il était tombé amoureux, comme il l'était souvent de n'importe quelle jolie femme, avait insisté pour voir Leeven l'accompagner à la grande fête donnée en l'honneur de l'indépendance de Dorne. L'apparence comptait beaucoup pour lui, la bâtarde avait laissé ses vêtements faits de simplicité derrière elle pour se vêtir une robe qui collait plus à l'image d'une jeune noble de Lys, ce qui véritablement, elle n'était pas. Coiffant ses cheveux pour faire en sorte de cacher sa balafre sur sa joue gauche, elle vint même à installer un voile qui pourrait venir recouvrir son visage. Son objectif était de passer inaperçu dans la foule, comme souvent, elle l'avait été dans sa vie. Devoir grandir dans l'ombre des enfants légitimes lui avait permis d'acquérir ce talent de se fondre dans la masse, en tout cas sur les terres de la couronne ou encore à Bourg-cabane, mais là dans cette robe, en sachant qu'elle allait être entourée des nobles de Dorne, Leeven n'était pas tranquille.

Marchant derrière les époux Lysiens, elle se demandait encore comment sa mère avait pu réussir à monter les échelons en épousant cet homme. S'imaginant que cela venait surement dufait qu'ils venaient tous les deux des mêmes terres, une terre inconnue pour la guérisseuse qui pourtant en portait lescaractéristiques physiques. Tout était somptueux, ses yeux se perdirent dans l'admiration de ce qui se trouvait autour d'elle, son beau-père et sa mère allèrent échanger avec des personnes qu'ils devaient surement connaître, tandis qu'elle continua d'avancer. Malgré la fête qui s'étendait autour d'elle, Leevenn'avait pas le goût à sourire, le voile de tristesse n'ayant pas quitté son visage depuis le jour où elle avait découvert la trahison de Sicard. Quand ses pas la menèrent jusqu'aux danseurs d'eau, la mélancolie la reprit de plus belle. Pendant un an, elle avait vécu auprès d'eux, pensant qu'enfin le monde lui souriait et que le bonheur lui était offert, qu'un simple leur de plus. Pourtant, malgré la douleur des souvenirs que cela engendrait de le voir danser, elle ne pouvait détourner le regard, une larme vint même couler sur son doux visage. Un jour, elle obtiendrait sa vengeance et oublierait ce qu'était la souffrance, elle s'en était fait la promesse, mais là l'atmosphère environnante ne lui offrait que la possibilité de laisser tous ses sentiments remonter à la surface.

Puis vint le moment où elle crut reconnaitre un des danseurs d'eau, prise par la panique de ne pas vouloir être reconnu, vu comment elle avait quitté Bourg-cabanes sans un en revoir, elle plaça son voile face à son visage et se faufila parmi les invités. Leeven l'avait bien souligné que s'était une mauvaise idée de venir à cette fête, que ça ne lui redonnerait pas le sourire comme l'espérait temps le Marchand qui n'aspirait qu'à la beauté. Dans sa hâte de trouver un endroit où elle pourrait disparaître à la vue de tous, elle bouscula quelqu'un. Lâchant son voile, laissant entrevoir son visage, une mine embarrassée s'empara de son visage.

- Excusez-moi.

Par une geste d'habitude, elle vérifia bien que ses boucles blondes recouvraient sa joue gauche pour ensuite lever le regard vers la personne qu'elle avait bousculé. Leeven ne pensait pas connaitre sa victime, après cela paraissait logique même si cela faisait plus d'un an qu'elle vivait à Dorne, elle n'avait jamais réellement fréquenté les hautes sphères.

- J'espère n'avoir rien interrompu d'important.

À ce moment précis, elle ressemblait bien plus à la douce Leeven qu'à celle qui avait été empoisonnée un propriétaire d'un bazar de Lancehélion. Mais c'était la justice qui avait fait naître en elle, la force d'agir et là, dans une telle fête, elle n'était qu'une étrangère bien trop exposée à son goût qui laissait entrevoir ses fragilités.

   

   
© DRACARYS



Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyMar 30 Aoû - 20:37

Il n'y a pas de meilleur moyen pour se cacher dans l'ombre que de fuir cette ombre. Il n'y a pas meilleur moyen pour la discrétion que de ne pas l'être, de briller aux côtés des autres, sourires et robes identiques à celles des autres nobles. C'est dans cet état d'esprit que tu avais dépensé une coquette somme -qui ne t'appartenait pas, mais de ça le marchant n'avait pas conscience- dans une robe aux reflets violets qui te transformait en l'une de ses coquettes nobles qui venaient aujourd'hui de tout Dorne pour voir la si belle princesse au bras de son époux. Epoux que tu haïssais mais ça, il n'avait pas à le savoir. Tu avais tronqué tes cheveux trop emmêlés pour une coupe compliquée qui avait donné bien du fil à retorde à celle qui te l'avait fait. Ton regard dans la glace t'avait surprit. Tu ne ressemblais plus vraiment à celle que tu étais ainsi affublée. Tu avais même l'impression d'être une autre. Tant mieux.

Tu avais dû abandonner ta ceinture de poison mais tu t'étais permis quelques petits caprices en cachant tes fioles dans des lieux improbables. Seule ta dague était toujours là, sur toi, contre ta cuisse. Car sous la robe trop lourde, tu avais gardé une bonne partie de ta panoplie d'assassine.

Tout sourire, tu discutais avec quelques nobles, cachant ta véritable personne sous une identité troquée, fille d'Essos C'était le prince qui t'avait fait venir, fille d'ami à lui. Tu n'avais qu'un nom, Alya Imeria, une jeune femme qui existait d'ailleurs par delà la mer que tu avais autrefois traversée et qui ne te ressemblait en rien. Mais personne en la connaitrait ici.

pourtant, malgré ton attention qui semblait focalisée sur la discussion, tu ne perdais pas de vue Arianne. Le danger pouvait la guetter à chaque seconde. Ton rôle était d'empêcher ça, de toutes les manières possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyDim 4 Sep - 7:56

Un anniversaire au couleur du Soleil

 
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

 


 
Mini Event

  Le soleil donnait des airs de nostalgie à toute cette fresque qui se peignait sous les yeux ébahis des divers protagonistes. Laissant entrevoir des nuances orange dont quelques zones d’ombre parvenaient à s’immiscer timidement parmi telle ou telle parcelle de ce ciel assombri. Même les étoiles donnaient l’impression d’avoir été invité à cette fête alors que ces dernières apprenaient à donner un peu de leur protection sur les humains qui se mouvaient. Peut être jalousaient-elles les lueurs chatoyantes et dansantes de toutes ces bougies qui ornaient de-ci de-là quelques espaces bien préparés ? Naïa osait croire en cette optique car elle pourrait être source d’un spectacle merveilleux alors que les étoiles brilleraient plus encore au dessus de sa tête. Un sourire naissait doucement sur l’embrasure de ses lèvres alors qu’elle tentait tant bien que mal de rassurer Livia Forrest quant au déroulement de cette soirée. Bien entendu, elle lui répétait à maintes occasions qu’elle serait la plus belle, la plus élégante mais surtout celle qui apporterait un regain à toute cette mélancolie qu’ils connaissaient. Pourquoi de tels mots ? La courtisane restait toujours sincère dans ses propos et là encore elle faisait preuve de cette honnêteté qu’on lui connaissait bien. Les princesses de Dorne étaient toutes réputées pour leur beauté sauvage, mais surtout pour les perfidies dont elles savaient faire preuve sans aucune limite, défaut qui avait été épargné à cette jeune fille dont elle avait à s’occuper du paraître. Heureusement d’ailleurs, car ce manque lui accordait ainsi des qualités dont les plus mauvais osaient se servir à dépend. Peut être était-ce pour cette raison d’ailleurs qu’elle avait demandé à Naïa de l’accompagner ? Serait-elle une sorte de garde du corps sans la force humaine, mais plutôt de celle d’une langue bien pendue face aux remarques qu’elles seraient sujettes à entendre ? Une part de la jeune fille osait croire en une réelle amitié qui la liait avec la jeune Forrest, pourtant il persistait une pointe d’orgueil visant à lui faire admettre que sa présence était en réalité une sorte de bouclier face au regard extérieur. Préférant laisser de côté tout ce questionnement interne, la jeune femme finit de coiffer sa maîtresse dans les plus grands soins avant de se retirer pour se préparer à son tour. Lorsque chose fut faite, Naïa la rejoignit pour ainsi se laisser guider aux travers les différents espaces qui les séparaient de l’endroit à venir. Les jardins reflétaient d’une charge historique grandissante alors que tout paraissait avoir été étudié à la perfection selon la mode Dornienne. Curieuse, Naïa ne pouvait s’empêcher de lancer des œillades à droite et à gauche pour ainsi profiter des présences de tous ces grands seigneurs. En réalité, elle cherchait simplement à reconnaître une silhouette bien particulière pour peut être le retrouver au cours de la soirée et ainsi échanger avec lui de nouvelles paroles. Mais surement serait-il absent de cette mondanité. Un voile de déception parut s’installer devant les yeux onyx de la jeune femme avant que le masque n’en revienne pour accorder un nouveau sourire à sa maîtresse.

Livia lui donnait l’impression d’être pareille à un petit animal effrayé par le monde, désireux de vouloir fuir, chose à quoi Naïa se permit de lui glisser un léger « Ne les laissez pas gagner. » Alors que toutes les deux s’inclinaient délicatement devant la Princesse de Dorne. Les relations entre Arianne et Livia avaient toujours été houleuses d’autant plus que Naïa se doutait que sa jeune maîtresse craignait le caractère impétueux de la Martell. Une crainte fondée sur un passé commun dont elle avait eu vent, mais qui devait justement appartenir à ce temps plus reculé. Après quoi, toutes deux prirent retraite et Livia donna quelques salutations aux invités que Naïa ne connaissait que de  nom. Essayant d’imprégner les visages à ces noms qu’elle entendait, le regard de la courtisane donna l’impression de s’illuminer lorsqu’enfin ce visage familier se présenta devant elles. Ainsi, il était là. Jamais elle n’aurait cru pouvoir participer à ce genre de mondanité avec lui et une part d’elle s’en trouvait flattée. Néanmoins, sa fierté faisait en sorte de ne pas lui dévoiler. « Petit… » Se rattrapant rapidement, la jeune fille se mit à éclaircir sa gorge toute en retenant son rire et laisser entrevoir de son amusement dans ce regard qu’elle partageait avec Dickon alors qu’elle s’inclinait sa main dans la sienne. « Lord Forrest. » Son sourire restait intact alors qu’elle sentait le regard de Livia sur elle, mais cela ne la détournait pas de celui du jeune homme qui semblait comprendre le message qu’elle tentait de lui transmettre. Relâchant sa main, la jeune femme eut un mouvement de recul, pour ainsi garder sa condition derrière sa maîtresse alors que son regard se détournait des deux jeunes gens pour se poser sur l’ensemble des hôtes de la soirée. « Comme nous n’espérions pas te trouver ici non plus. Quel bon vent t’amène ? » Oui quelles étaient les raisons de sa présence ? Le regard de Naïa se détourna pour se poser sur le jeune homme alors que sa curiosité était également piquée à vif quant à la réponse qu’elle espérait entendre. « Ma Dame désire t-elle se rafraîchir ? » demanda t-elle au moment où elle voyait le regard de Dickon se perdre sur les courbes de certaines femmes. Finalement, elle ne désirait pas entendre la réponse à cette question, tant cette dernière reflèterait surement ce que tout homme cherche dans un banquet, elle préférait garder sa propre vision du Petit Prince, celle qu’elle avait pu apprendre à connaître lorsqu’ils étaient seuls, celle dont elle espérait être véritable pour elle, alors que l’identité qu’il adoptait ici n’était qu’un leurre. La courtisane finit par prendre du recul pour aller chercher de quoi abreuver Livia et Dickon, mais c’était sans compter cette voix qu’elle reconnaissait dans son dos et qui l’incita à se retourner tout en souriant de ce même sourire qu’il avait pu lui connaître dans cet oasis. « Vous me voyez navrée de vous décevoir Lord Forrest. Peut être m’accompagnerez-vous dans ces grands bassins pour remédier à ce problème ? Sauf si ma foi, vous êtes bien trop occupé à vous occupez d’autres demoiselles. » Elle laissait échapper un trait de caractère qu’elle aurait peut être du cacher, mais c’était bien trop tentant de susciter une réaction dont elle était certaine qu’ils pourraient s’amuser ensemble. « Moi qui étais contente de te voir ce soir, Petit Prince. » Cette fois-ci elle ne se retenait plus et se détourna tout en tournant le dos à Dickon pour ainsi prendre deux verres. S’empressant de lui en tendre un, son sourire continuait à grandir à mesure qu’elle osait affronter le regard océan de Dickon.

« Comment… » Elle n’eut malheureusement pas le temps de terminer sa question qu’un mouvement l’interpella et mit aussi bien Dickon qu’elle-même en mauvaise posture. En effet, quelqu’un semblait l’avoir bousculé par l’arrière ce qui l’avait fait avancer et donc se retrouver légèrement sur Naïa. Seuls les verres les séparaient et il fallut quelques secondes à la jeune femme pour se rendre compte qu’ils n’étaient pas seuls. En réalité ce fut la voix féminine qui s’excusa et qui demanda si elle n’avait rien interrompu qui la ramena à la réalité. « Hum… » lâcha t-elle tout en s’éclaircissant la gorge alors qu’elle arquait un sourcil à l’adresse du Petit Prince pour qu’il se recule. Le sourire reprenait de ses droits pour finalement s’évanouir au moment où elle crut reconnaître ce visage qu’elle avait déjà croisé. « Leeven ? » Le regard de Naïa se penchait de droite à gauche pour essayer de remettre le visage de la jeune fille dans ce contexte qu’elles avaient du vivre toutes les deux il n’y avait pas si longtemps que cela. Et plus elle fronçait ses sourcils, plus elle reconnaissait les traits élégants mais bien marqués de cette jeune fille qui ne considérait pas sa véritable force. « Rassure-toi tu n’as rien interrompu. » Enfin, elle se permettait de le dire à la place de Dickon sans savoir si elle le pouvait. Mais laisser une amie sur le carreau ne faisait pas partie de son tempérament. « Permets-moi de te présenter Dickon Forrest, cadet de la maison Forrest de la Tombe au Roy. » Annonça t-elle d’une voix sûre et on ne pouvait fière avant de rajouter. « Mon Seigneur, voici Leeven Waters des terres de la Couronne, une amie qui a foulé votre demeure il y a quelques lunes de cela. » Les présentations étaient faites, sachant pertinemment que grâce à cela la conversation saurait se trouver. Peut être Naïa devrait-elle les laisser parler calmement, à vrai dire, une part d’elle désirait rester pour profiter un peu plus de la présence de Dickon mais aussi de celle de son amie.

 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyLun 12 Sep - 16:45

Un anniversaire au couleur du Soleil

 
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

 


 
Mini Event

  Dickon ne se sentait certes pas très à l'aise dans ce genre d'endroit et tout ça devait surement très bien se voir vu le visage renfermé qu'il affichait mais la seule chose qui lui fit revivre son sourire fut cette femme. Femme au caractère de feu dont il savait qu'elle arriverait à lui faire passer un bon moment et que cet événement ne serait pas si ennuyeux que ça. Avançant vers les deux jeunes femmes, Dickon se rendit compte qu'embrasser la main de Naia devant Livia n'était pas vraiment la chose à faire mais il n'avait pas honte d'avoir cette femme comme amie et ne comptait pas s'en cacher. Son sourire s'agrandit au moment ou il se rendit compte qu'elle avait faillit l'appeler petit Prince, n'hésitant pas une seule seconde à plonger son regard dans celui de cette femme qui arrivait à le rendre heureux avec seulement un petit surnom. Retournant son attention sur Livia qui venait de lui poser une question le jeune homme laissait son regard se perdre dans la foule sans vraiment réfléchir et sans essayer de trouver un visage qu'il connaissait. "Etant donné que Père ne voulait pas se déplacer il fallait bien qu'un des Forrest le fasse et puis il y a des jolies créature par ici." Tournant son regard vers Naia il remarqua enfin qu'elle venait de tourner le dos pour partir. Dickon l'observa un petit moment n'écoutant plus ce qu'était en train de lui dire sa cousine et au moment ou une femme qu'il ne connaissait pas vient aborder Livia Dickon en profita pour s’éclipser en silence. Ici il ne connaissait personne et la seule femme avec qui il avait envie d'être en ce moment même venait de s'enfuir. La retrouvant non loin de lui en train de chercher de quoi boire Dickon se faufila derrière elle tout en laissant un murmure arriver jusqu'à ses oreilles. La voyant se retourner vers lui, Dickon en profita pour admirer ce visage qui il fallait l'avouer lui avait manqué. Ecoutant ce qu'elle avait à lui dire le jeune homme laissa son sourire s'agrandir tout en passant une main dans ses cheveux. "Serais tu jalouse Naia?" Laissant son air taquin prendre le dessus le jeune homme sentit son coeur battre un peu plus fort qu'habituellement. "Tu sais bien que tu es la seule femme de cette soirée que j'ai envie de pousser dans l'eau." Son sourire ne s'en allait pas et encore moins en cette compagnie si charmante. Cette femme était pas juste ravissante, elle était intelligente et drôle voilà pourquoi il ne voulait plus la lâcher et passer cette soirée d'horreur en sa compagnie lui redonnerait le sourire il le savait. "Je suis sur que tu es quand même contente de me voir ce soir, après tout je suis l'unique homme séduisant de cette soirée." Lui lançant un petit clin d'oeil le jeune homme attrapa le verre qu'elle lui tendit tout en la remerciant d'un charmant sourire avant de le porter délicatement à ses lèvres.

Alors qu'il laissa le liquide couler le long de sa gorge sans quitter une seule fois du regard cette femme si magnifique il sentit quelqu'un le poussait doucement et s'approcha de Naia sans vraiment le vouloir. Etre aussi proche d'elle le laissait toujours d'un état second, il était si proche d'elle qu'il arrivait à sentir son souffle sur sa peau et plongeant son regard dans le sien le jeune homme se rendit compte de ce qu'il pensait en entendant Naia se racler la gorge. Se décalant doucement sur le côté tout en essayant de laisser son sourire illuminer son visage alors que tout son corps frissonnait le jeune homme porta son regard sur la personne qui venait de le pousser sans vraiment le vouloir. Une jeune femme au long cheveux blond se trouvait devant les deux jeunes gens, alors qu'il n'osait pas parler étant encore troublé de la proximité de ce visage qu'il aimait tant voir ces derniers temps. Laissant son regard passer de Naia à la nouvelle venu il fut surpris en voyant qu'elles se connaissaient et encore plus en sachant qu'elle était venu il y a peu vers chez lui. Dickon ne sortait pas beaucoup près de chez lui, il préférait prendre son cheval et galoper pendant des heures sans parler à personne et la seule dont il était proche était à ses côtés en ce moment même. "Enchanté Leeven Waters, j'espère que votre voyage dans la demeure des Forrest c'est bien passé et je m'excuse de ne pas être venu à votre rencontre ce jour là." Dickon était légèrement gêné par tout ce qui était en train de se passer, il n'avait pas l'habitude de rencontrer des gens et tout ce qu'il esperait c'était que Naia reste à ses côtés et ne l'abandonne pas tout seul. Portant son regard sur les deux jeunes femmes il laissa son sourire revenir petit à petit tout en reprenant la parole. "Alors laquelle des deux va me raconter votre rencontre et comment vous vous connaissez?"
 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_mf2l56rYWe1qf8jkho6_250
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 854
Date d'inscription : 29/08/2016

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyVen 16 Sep - 12:28

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

    Face au visage de Keren, Leeven n'eut qu'une seule solution, disparaitre de son champ de vision, en espérant que la danseuse soit concentrée dans son oeuvre et ne l'ait surtout pas aperçu. C'était une amie sincère, celle qui lui avait tout appris sur le peuple Rhoynar et en échange, la bâtarde lui avait enseigné l'art de lire, ainsi que les soins et poisons qu'elle connaissait. Il n'y avait rien de mieux que pour accroitre ses connaissances, surtout en soins, de connaître toutes les différentes façons de faire de région en région. Grâce à Keren, Leeven avait découvert d'autres style de soins et de cela, elle lui en serait toujours redevable, mais là, elle n'avait pas la force de l'affronter, pas la force de devoir lui raconter la trahison de Sicard et surtout lui expliquer son départ précipiter sans un en revoir, oui au final c'était la honte qui la poussait à réagir ainsi.

Voulant à tout prix trouver un endroit, loin de tout regard, elle se hâta à passer entre les convives et à un moment ne put éviter d'en bousculer un. Lâchant le voile avec lequel elle camouflait son visage, elle s'excusa auprès du Lord. Tout en levant le regard vers lui, la guérisseuse vérifia bien que ses boucles blondes recouvraient toujours sa joue gauche. Voyant la proximité de deux invités face à elle, Leeven eut peur d'interrompre un moment de complicité et se préparait déjà à faire quelque pas en arrière pour de nouveau partir à la recherche d'un coin tranquille, mais le visage de la jeune femme contrairement à celui qu'elle avait bousculé, lui semblait familier.

« Leeven ? Rassure-toi tu n’as rien interrompu. »

Il lui fallut quelques secondes pour bien lier ce visage à un évènement et enfin à une identité. Même si cela lui était difficile de sourire, vu les circonstances actuelles, elle se força à faire bonne figure face à Naïa et son compagnon.

« Permets-moi de te présenter Dickon Forrest, cadet de la maison Forrest de la Tombe au Roy. Mon Seigneur, voici Leeven Waters des terres de la Couronne, une amie qui a foulé votre demeure il y a quelques lunes de cela. »

Les présentations étaient faites. La bâtarde le salua, baissant même la tête par respect, vu que le Forrest était de sang noble, elle se devait d'agir en conséquence. Des gestes acquis par rapport à sa vie auprès des Wendwater.

- Lord Forrest.

Se relevant, elle évitait de regarder Dickon Forrest dans les yeux, déjà ce n'était pas respectueux, puis en plus, elle était encore gênée de l'avoir bousculé et surement dérangé, même si Naïa prétendait le contraire.

"Enchanté Leeven Waters, j'espère que votre voyage dans la demeure des Forrest c'est bien passé et je m'excuse de ne pas être venu à votre rencontre ce jour là."

Le nom Waters ne semblait pas le déranger, même si cela faisait plusieurs lunes qu'elle vivait à Dorne, elle avait encore du mal à se faire à l'idée, qu'ici, les bâtards n'était pas sous-estimés. Leevenn'avait pas honte de son statut, estimant qu'en étant née bâtarde, elle se retrouvait plus libre de ses mouvements, maître de ses décisions. Certes, elle n'aurait jamais un grand mariage, n'épouserait jamais un grand seigneur et chevalier, mais en même temps, la guérisseuse n'avait jamais envisagé cette vie, surement parce qu'elle avait toujours su se tenir à son rôle de bâtarde.

"Alors laquelle des deux va me raconter votre rencontre et comment vous vous connaissez?"

Portant un regard vers Naïa, Leven cherchait à savoir si celle-ci allait répondre ou bien lui laissait le faire. Il était facile de remarquer l'embarras de la blondinette, mais Lord Forrest semblait tout aussi gêné qu'elle, ce qui pouvait être rassurant de ne pas être seule dans ce cas-là. Très rapidement ses yeux croisèrent ceux de chevalier et elle les abaissa directement tout en annonçant :

- Cela remonte exactement à un an, je n'ai pas eu l'honneur de découvrir votre demeure Lord Forrest, en vu de mon statut de bâtarde, je ne voulais pas déranger vos seigneuries. Prenant une pause, elle regarda furtivement Naïa avant de continuer. Mes compagnons de voyage et moi, nous nous sommes arrêtés dans une taverne où j'ai eu la chance de rencontre Naïa. Elle m'a prêté main-forte pour soigner un homme qui s'était malencontreusement retrouvé dans une bagarre.

Comme souvent, la jeune Waters n'envisageait pas que l'homme puisse lui-même avoir déclenché la lutte, surtout en vue de son état final. Fort heureusement que Naïa était venue l'aider, car elle n'aurait peut-être pas été en mesure de le sauver sans une paire de mains en plus.

- Je ne pensais pas recroiser votre route Naïa et cela est réconfortant de voir un visage connu.

Un sourire sincère, quoique timide, s'afficha sur son visage. Oui,Leeven était heureuse de voir que Naïa allait bien et semblait avoir une belle vie. Par contre, elle espérait que celle-ci ne lui pose pas de questions sur Sicard, par peur de fondre de nouveau en larmes. Elle était incapable de prononcer son nom, éprouvant encore trop de souffrance par rapport à la fin de leur relation. Finalement, alors qu'elle se retrouvait un peu plus à l'aise, elle vit au loin sa mère lui faire un geste de la main.

- J'aurais aimé converser plus longtemps avec vous, mais ma mère me rappelle auprès d'elle. Les saluant de nouveau. Au plaisir de vous revoir durant la soirée.

Les laissant tous les deux, elle se disait qu'il y avait des grandes chances de retomber sur eux, tant qu'elle ne bousculait pas encore Lord Forrest, tout irait bien. Arrivée près du couple deLysiens, sa mère lui souffla à l'oreille qu'elle avait une affaire à régler et préférait la voir rester auprès de son beau-père. Obéissante, elle se plaça auprès de Slagar Ormollen et se préparait à devoir le suivre tant que sa mère ne revenait pas.

   

   
© DRACARYS



Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptySam 17 Sep - 15:19

Un anniversaire aux couleurs du soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Daemon Sand

Le silence. Comme il l'avait subi, ce silence, et comme il le subissait encore malgré la résignation qui se dessinait dans son esprit. Malgré les rumeurs des festivités qui résonnaient entre les murs de la ville alors que le cortège sobre des Allyrions s'y faufilait le bâtard n'avait pu entendre que le lourd mutisme qui les avaient accompagné comme une ombre. Les lumières des torches glissaient sur le masque de fer avec la fluidité de l'eau. Aussi brillant le métal pouvait-il être, il ne faisait que mettre en exergue le regard terne qui trônait dans les orifices découpés sous l'arcade ouvragée. Un regard fatigué, et absent. Les Allyrion avaient beau être réunis dans la cour de Dorne, c'était un profond sentiment de solitude qui pesait sur ses épaules déjà affaissées par le voyage depuis le fief familial. Affligée par le frottement des rênes, la plaie de sa main s'était ouverte de nouveau et une tâche de sang brunâtre s'était épanouie sur le tissus de son gant.

Lorsqu'il pénétra dans les jardins, son regard fut inévitablement attiré par la chevelure corbeau de la Princesse. Mais à l'inverse de sa fratrie il fit le choix de l'ignorer. La rancœur capricieuse qui serrait sa gorge depuis l'annonce du mariage d'Arianne avec le Braavosi ne s'était pas calmée ces dernières lunes et lorsqu'il avisa les danseurs d'eau qui faisaient démonstration de leurs prouesses, son regard valyrien s'assombrit encore davantage. Son pas lent et laborieux le mena près de l'espace qui avait été aménagé pour eux. L'admiration et le sourire de la foule curieuse qui s'était rassemblée autour des spadassins lui déplaisait furieusement alors qu'il se souvenait encore qu'une année auparavant c'étaient ses prouesses à l'épée qui provoquaient ces mines ravies sur ces mêmes visages et non cette invasion orientale qu'avait amené avec lui l'Antaryon. Cet étalage de l'empreinte que semblait revendiquer l'héritage Braavosi du mari d'Arianne sur la culture dornienne le mettait hors de lui. S'il n'avait pas été l'homme brisé qu'il était aujourd'hui, sans doute se serait-il mis en tête de se mesurer à ces imposteurs pour leur démonter comment on se battait, ici, à Dorne. Renfrogné, le jeune homme devait se contenter d'observer et de tenter, tant bien que mal, de se tenir droit et de ne pas céder trop vite a l'appel de ses jambes qui l'imploraient de trouver un siège au plus vite.

Dans sa prime jeunesse, le Sand avait toujours été prompt à la colère. Vicieux et violent, il avait conservé une facheuse tendance à laver tel ou tel affront des ses poings à défaut de son épée pour un oui ou pour un non. Une tendance que les années n'avaient pas atténué, et qui devenait dangereuse. Une seule personne avait jamais réussi l'exploit de lui faire retrouver le chemin de la droiture qu'il quittait pourtant si facilement. Mais voilà bien longtemps que Déria n'avait plus passé sa main gracile dans ses cheveux pour tempérer ses ardeurs. Isolée et silencieuse, la veuve semblait s'assecher depuis que le soleil noir ne l'abreuvait plus de ses rayons. Lorsque Daemon était revenu des Montagnes rouges, désorienté et hagard, il avait espéré trouver dans le giron de sa mère une source de réconfort et, peut-être, la confirmation de sa bouche qu'il avait fait le bon choix. Il avait frappé à sa porte. Il l'avait suppliée de le laisser la voir. Elle ne s'était pas montrée. Alors qu'il était venu chercher la stabilité et la consolation, le jeune homme n'avait rencontré que l'omission.

Il semblait au bâtard ne pas être revenu de ce voyage de l'autre côté des flots noirs du Détroit, il avait l'impression ne pas avoir retrouvé ce qu'il pensait avoir toujours eu à Dorne: un foyer. Mais lorsqu'il avait revu les murs blancs de la Grâcedieu, il n'y avait eu aucune chaleur pour baigner sa poitrine du ravissement de celui qui redécouvre son berceau, ni aucune palpitation pour faire vibrer son coeur. La forteresse lui avait paru plus imposante, plus fermée et plus froide qu'elle ne lui avait jamais semblé. Le bâtard  avait eu l'impression étrange qu'elle lui tournait le dos. Et cette réticence à l'accueillir ne pouvait trouver de meilleur socle qu'en la personne même de la Lady de la Grâcedieu. Son comportement glacial à son égard ne faisait qu'encourager le sentiment d'être finalement étranger à ces terres qui l'avaient vu grandir, sentiment qui avait pris racine dans ses tripes dès lors que l'origine de sa naissance lui avait été révélée.

Ce soir, le bâtard de la Grâcedieu n'avait donc pas le goût à la fête. Ses yeux d'aigue-marine regardaient sans voir. Même les parfums délicieux des mets présentés sur les buffets n'arrivaient pas à titiller son appétit. Il était trop exténué pour avaler quoi que ce fut. Finalement, après quelques instants supplémentaires passés à fusiller du regard tout ce que Braavos avait introduit dans cette fête, Daemon trouva une chaise et ne tarda pas à s'asseoir, enfin, ou plutôt à se laisser choir comme une poupée de chiffon. Son assise, plutôt brusque, attira quelques regards dubitatifs mais ne rompit en rien la joie sereine qui régnait dans les jardins. Après avoir croisé ses pupilles furieuses et effrontées, les nobles détournèrent le regard de sa silhouette fantomatique. Malgré le soulagement de ses jambes douloureuses qui n'avaient plus à supporter son corps, il était perclus de tout côté, jusqu'à sa poitrine qui se soulevait avec difficulté au rythme de sa respiration souffreteuse. La douleur qu'il tentait de réprimer avait resserré ses poings sur les accoudoirs d'acajou, et ses doigts gantés se crispaient sur le bois gravé du soleil des Martell. Ce fut alors que son regard aperçu dans la foule les chevelures pâles qui ne pouvaient qu'appartenir à des dignitaires d'Essos s'il en jugeait aussi par leur mise et l'accent chantant qu'il percevait de la rumeur étouffée de leur discussion avec un cousin des Ferboys. Il s'agissait d'un couple -dont la femme ne tarda pas à s'éloigner- accompagné de celle qu'il perçu comme étant leur fille. A l'inverse de ses parents, la jeune femme ne semblait guère apprécier l'ambiance festive et semblait vouloir se fondre dans la masse. Ne se rendant pas compte qu'il la fixait bien plus longtemps que la décence ne le permettait en temps normal, Daemon se surprit à ressentir une certaine compassion pour l'aura morne que dégageait la jeune lysienne.



© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyMer 21 Sep - 10:51

Un anniversaire aux couleurs du soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Keren

Keren avait l'impression d'évoluer en plein rêve. Côtoyer les hautes sphères de la société, se retrouver au cœur d'un événement aussi important et majestueux que cet anniversaire, tout ceci était nouveau pour la roturière. Et dire qu'elle avait failli passer à côté de cet événement lorsque, quelques jours auparavant, Zakar lui avait parlé de l'invitation que les orphelins de la Sang-vert avaient reçue. Bien sûr, les Rhoynars n'étaient pas là pour s'amuser et se mêler aux nobles, leur rôle était plutôt de divertir les invités en dansant pour l'occasion. Si son meilleur ami semblait fâché de la manière don leur peuple était déconsidéré en comparaison des autres habitants de Dorne qui pourraient flâner librement au cours de la réception et ne seraient pas exhibés en bêtes de foire, Keren, elle, avait sautillé sur place d'excitation en apprenant la nouvelle. La douce jeune femme ne voyait pas pourquoi son ami en voulait tant aux organisateurs de la fête, au moins avaient-ils pensé à eux et leur donnaient-ils une occasion de pénétrer l'enceinte de Palais-Vieux... De plus, la demoiselle adorait danser avec les siens ! Elle s'était donc entretenue avec le Rhoynar en charge de composer le groupe de danseurs qui irait à la soirée et avait réussi à intégrer la formation.
Les jours qui suivirent passèrent à une vitesse vertigineuse aux yeux de la joyeuse rouquine, rythmés par les répétitions chorégraphiques et son activité de guérisseuse qu'elle avait refusé d'abandonner jusqu'à ce que l'anniversaire fût derrière elle : hors de question de laisser des gens dans le besoin pendant si longtemps ! Elle était tout à fait capable de cumuler les deux, même si cela la laissait épuisée à la fin de la journée. Finalement, le grand soir arriva. Zakar était toujours contrarié par la place que les représentants de leur peuple allait occuper, aussi Keren ignorait-elle s'il comptait se rendre à Lancehélion ou s'il resterait à Bourg-cabanes. La délégation Rhyonar quitta le petit port en milieu de matinée, afin d'arriver à destination avant le lancement des festivités. Faisant partie du spectacle, ils devaient prendre leurs marques et prendre possession des lieux qui leur étaient alloués pour y mettre au point leur danse. Ainsi, même si elle était arrivée avant la fin des préparatifs, Keren s'était vue plongée dans l'univers féérique des jardins de Palais-Vieux. Elle et les siens revêtirent pour l'occasion des tenus de fête qui leur donnaient un aspect sibyllin : des vêtements éthérés aux couleurs claires composés de voiles qui flottaient autour d'eux pendant qu'ils se mouvaient, des rubans assortis que les femmes avaient nattés dans leurs cheveux... Seule la physionomie plus pâle et la crinière flamboyante de Keren se démarquait de l'harmonie composée par leur groupe mais les siens n'avaient jamais mis cette différence en avant. Il enchaînèrent les répétitions de leurs danses traditionnelles, effectuant des mouvements amples et lents qui, alliés à leurs tenues, ne manqueraient certainement pas d'envoûter les spectateurs.

L'innocente orpheline trépignait d'impatience à l'idée de voir les invités arriver. Cependant, lorsqu'elle dansait, elle en oubliait tout le reste : c'était comme si une force supérieure l'unissait à ses compagnons et faisait vibrer en elle chaque parcelle de son corps, elle pouvait sentir leur présence et leurs mouvements fluides, l'énergie commune qui s'écoulait en eux. Cette sensation n'avait pas toujours accompagné leurs danses, il s'agissait d'une chose assez nouvelle qui bouleversait de joie la jeune femme à chaque fois et qui lui donnait l'intime conviction qu'il s'agissait là du signe de l'éveil prochain des pouvoirs endormis de leurs ancêtres. Peut-être se montrait-elle trop naïve en encourageant cette croyance mais elle n'en avait certainement pas conscience.
Finalement, l'heure d'accueillir les premiers invités arriva et les danseurs se mirent en position. Les orphelins de la Sang-vert avaient décidé de se diviser en deux groupes qui se relaieraient au cours de la soirée afin de ne pas s'épuiser d'ici la fin des festivités. Keren faisait partie du premier groupe, aussi était-elle sur scène concentrée sur la danse lorsque la plupart des convives firent leur entrée dans les jardins. Tout se déroulait pour le mieux du côté des Rhoynars et, lorsque le moment de sa pause arriva, la jeune femme fut surprise de constater le nombre de personnes rassemblées à Lancehélion pour l'occasion. Elle sentit son cœur se serrer à l'idée de ne pas pouvoir partager ce moment avec Sydän, sa chère sœur qui dansait tellement bien ! L'heure n'étant pas aux lamentations, Keren se laissa facilement distraire par l'atmosphère magique et détendue qui animait les lieux. Discrètement, elle s'éloigna des siens et entreprit d'explorer un peu plus l'assemblée.

Le petit rayon de soleil des Rhoynars en prenait plein les yeux, que ce fut par la décoration des jardins ou les élégantes toilettes des invités. Les gens dégageaient une telle aura de prestance que la jeune femme ne pouvait s'empêcher de sourire, les yeux brillants. Si elle reconnaissait certains visages parmi la foule, elle n'osa cependant pas s'immiscer dans les conversations de la noblesse, elle qui leur était tant inférieure ! Comment réagiraient-ils si une simple roturière les interrompait ? Il ne valait mieux pas gâcher la fête et rester discrète. De toute manière, Keren s'estimait déjà chanceuse de pouvoir prendre part à cette soirée exceptionnelle et elle remerciait la Rivière Mère de lui avoir accordé ce privilège.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'arbre de Vie
Leeven Botley
L'arbre de Vie
Valar Dohaeris
Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_mf2l56rYWe1qf8jkho6_250
Ft : Imogen Poots
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 854
Date d'inscription : 29/08/2016

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyMer 28 Sep - 18:24

Un anniversaire au couleur du Soleil

   
Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3

   


   
Mini Event

   Se tenant auprès de Slagar Ormollen, Leeven se laissait envahir de plus en plus par la mélancolie, pourtant tous autour d'elle semblaient être d'humeur festive. Son beau-père échangeait avec un noble de Dorne et la jeune fille ne l'écoutait que d'une oreille, emporter par ses pensées. L'envie d'être ailleurs se faisait de plus en plus ressentir, pourquoi avait-elle voulu lui faire plaisir ? Et pourquoi s'intéressait-il autant à son bonheur ? Slagar voulait voir sa fille heureuse, comme il le disait souvent, mais déjà, elle n'était pas sa fille, puis malgré elle, la bâtarde n'arrivait pas à être joyeuse. Comment l'être alors que Sicard l'avait trahi ?! Une nouvelle personne vint rejoindre le petit groupe et elle s'obligea à lui sourire, ne voulant pas paraître désobligeante. Finalement, alors que Slagar éclata de rire pour une raison indéterminée, Leeven remarqua qu'une personne l'observait, en tout cas, c'était l'impression que cela donnait. Assis sur une chaise, un peu plus loin, la Waters fut surpris de voir un masque recouvrit son visage, son instinct de guérisseuse plus le déçu, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas ressenti cette envie d'aider, cette envie de se rendre utile.

Ayant promis à sa mère de rester près de Slagar le temps qu'elle revienne, en jeune fille obéissante, elle décida de ne pas aller vers l'homme qui pour le coup, son regard réservé ne quittait plus. Il était souffrant, en tout cas s'est-ce que soufflaient les mouvements de son corps. Elle avait oublié ses propres blessures pour se concentrer sur celle du noble, vu sa tenue, il ne pouvait n'être que de haute naissance, et même ce genre de masque ne devait pas se trouver à tous les coins de rue. S'interrogeant beaucoup sur les circonstances d'un tel objet sur son visage, ce fut ce moment-là que sa mère choisie pour revenir, posant une main sur son épaule qui la fit sursauter légèrement. Comme toujours, après un mouvement incontrôlé, elle s'assura que la cicatrice de sa joue gauche soit bien recouverte par sa longue chevelure, c'était un réflexe devenu routinier pour elle.

Jetant un nouveau regard mal assuré envers le souffrant, elle hésitait, peur de le déranger, mais surtout de se faire remarquer si celui-ci la repoussait. Oui, ce n'était pas ainsi qu'elle allait se fondre dans la masse. D'un coup, elle croisa son regard et sans pouvoir l'expliquer fut touchée par la compassion qu'il dégageait et ce ne fut que là qu'elle remarqua le sang sur son gant, crispant davantage les yeux pour être sûre de ne pas se tromper, Leeven se décida à agir, en tout de tenter une approche, ne pouvant pas le laisser dans cet état plus longtemps. D'un pas lent, elle se dirigea vers lui, son coeur battait la chamade, la crainte la submergeait, puis arrivée face à lui, elle fit une révérence délicate tout en annonçant :

- Leeven waters.

Elle eut l'impression d'avoir loupé sa présentation, en même temps, il était rare qu'elle aille, vers des nobles, d'elle-même, étant bien plus à l'aise auprès du peuple. Vérifiant une nouvelle fois si ces cheveux recouvraient bien sa cicatrice, elle continua d'un ton hésitant :

- Je suis désolée de vous déranger, Messire, mais j'ai remarqué que votre gant est recouvert de sang. Pas que cela me gêne, mais je suis guérisseuse et si vous le voulez bien, je peux examiner votre main.


   

   
© DRACARYS



Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil 44932d6c9b0e332e6319691920a201ac Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Tumblr_pbcrv49QKz1uhpdrfo5_r1_400

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptySam 1 Oct - 14:28

Un anniversaire aux couleurs du Soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Mini event

La senteur des plantes et du miel, mélée à celle d’encens qui brulaient de-ci de-là dans les jardins embaumaient l’air d’un parfum lourd et suave tel qu’on en trouvait qu’à Dorne. Cela faisait partis des coquetteries dont seuls les dorniens ont le goût, et qui aurait certainement tout autant incommodé un étranger que flatté ses sens. Comme une ombre, Valena l’avait rejoint, et le cadet ne fût pas surpris de l’application qu’elle mettait à ne pas la considérer ne serait-ce que d’un simple regard, bien qu’elle le nomma. Cette froideur était devenue usuelle entre les enfants de la Grâcedieu, bien que la peine infligée par ce nouveau comportement de son ainée ne faiblissait pas avec le temps, et il n’arrivait guère à prendre l’habitude. Ses yeux se baissèrent un instant, attristés, mais il ne releva pas l’attitude de la lady, là où leur frère n’aurait certainement pas hésité à le faire, quitte à créer le scandale et à les faire remarquer d’une bien mauvaise façon devant les nobles et les notables de la principauté. Lorsqu’il releva la tête se fût pour parcourir les jardins du regard, reconnaissant des visages plus ou moins familiers, qu’il n’avait parfois pas croisé depuis plusieurs années (Dickon), et qu’il ne connaissait souvent que de loin. L’aura glaciale de sa sœur et la distance qu’elle mettait entre eux sans chercher à le cacher avait noué l’estomac du jeune Allyrion, et l’attrait qu’avait eu quelques instants auparavant les gourmandises disposées de façon spectaculaire sur le grand buffet avait disparu, ne lui laissant plus qu’un goût amère dans la bouche, et qui n’avait rien à voir avec la sucrerie qu’il venait de manger. Il préféra donc laisser son ainée qu’il ne reconnaissait plus depuis qu’il était revenu de Volantis, s’éclipsant sans un mot et se laissant avaler par la foule. Il n’avait pas le cœur à la fête, et les mines enjouées des personnes présentes ainsi que le vin qui faisait briller leur regard et rougir leurs pommettes à mesure que le temps passait ne faisait que le faire se sentir étranger à cet anniversaire qu’il n’avait pas la moindre envie de célébrer. Pourtant une chevelure flamboyante qui détonnait avec les crinières sombres qui l’accompagnaient le sorti de ses tristes pensées, alors qu’il reconnaissait la jeune fille. L’enfant de la Sang-Vert dansait sous les regards de dorniens agglutinés en petits groupes autours de la scène. Keren se mouvait au son d’une musique jouée par des musiciens postés derrière les danseurs, et Cletus s’approcha de l’estrade en se faufilant dans la foule de nobliots et de marchands. Mais sitôt qu’il s’arrêta, la musique cessa et les danseurs quittèrent la scène sous les applaudissements feutrés et nourris des spectateurs. La crinière rousse de Keren disparue alors dans les jardins. « Keren ! » Elle ne l’avait pas vue, et la rumeur des conversations et de la musique qui reprenait avait couvert le son de voix.
Il fallut plus de temps qu’il ne l’imaginait au cadet de la Grâcedieu pour que ses yeux tombent à nouveau sur le visage qu’il n’avait pas vu depuis si longtemps. « Keren ! » Si l’attitude de la jeune fille laissait deviner qu’elle se faisait discrète parmi les notables qui peuplaient les jardins du Palais-Vieux, c’était sans compter sur son physique atypique, qui la rendait tant visible dans la foule. Un sourire étirant ses lèvres, Cletus s’approcha d’elle d’un pas léger, le cœur rempli d’une joie qu’il n’avait pas gouté depuis un long moment. Les souvenirs de ses jeux avec la petite-fille d’alors sur les abords du Fleuve lui revenaient en mémoire, teintés d’une douce nostalgie. Depuis combien de temps ne l’avait-il pas vu, alors qu’il avait passé des années à Ferboys, loin du désert et de la Sang-Vert, loin de cette amie à laquelle il avait maintes fois pensé lorsque les murs de roches qui étaient devenu son quotidien lui faisaient regretter les dunes et l’infini des étendues de sable au sein desquelles il était né. « Je t’ai regardé danser tout à l’heure, je t’ai appelé mais tu ne m’as pas entendu. Je ne m’attendais pas à te revoir ici. » Son sourire s’agrandit encore, sincère et chaleureux, le regard animé d’une lueur que seuls les vestiges de l’enfance pouvaient réveiller, et que les évènements récents lui avaient fait oublié.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil EmptyDim 9 Oct - 11:31

Un anniversaire aux couleurs du soleil

Lancehelion - An 300, lune 6, semaine 3



Keren

L'innocente demoiselle observait avec émerveillement le ballet incessant des invités qui arrivaient et papillonnaient de conversation en conversation. Sur la scène réservée à l'attention des orphelins de la Sang-vert, le second groupe de danseurs assurait le spectacle sous les yeux ébahis de quelques convives. Un sourire radieux accroché aux lèvres, Keren avait l'impression d'évoluer en plein rêve et ce fut une voix surgie du passé qui la ramena à la réalité. ❝Keren !❞ Cletus s'avançait vers elle, radieux. Cela faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vus et, pourtant, les deux amis s'étaient reconnus au premier coup d'œil. ❝Cletus !❞ s'exclama la danseuse, folle de joie à l'idée de retrouver le jeune homme. ❝C'est vraiment toi !❞ La bienséance et le protocole auraient voulu que la roturière ne s'adressât pas de manière si familière au noble mais il s'agissait là de formalités qu'ils ne respectaient pas enfants et que Keren avait totalement occultées tant elle était heureuse de retrouver le chevalier. ❝Je t'ai regardé danser tout à l'heure, je t'ai appelée mais tu ne m'as pas entendue. Je ne m'attendais pas à te revoir ici.❞
En entendant ces mots, la demoiselle s'empourpra. Elle fut peinée de constater qu'elle n'avait pas fait attention à la présence de Cletus plus tôt mais se rasséréna en constatant qu'il ne le lui reprochait pas. La naïve Rhoynar trépignait d'envie de serrer son ami dans ses bras mais se garda bien de le faire : ce que l'on pardonnait à des enfants n'était plus tolérable à l'âge adulte et, afficher publiquement l'amitié qui unissait le noble avec une fille comme elle ne pouvait que nuire à l'image de l'Allyrion. ❝Je suis tellement heureuse de te voir... Tu es devenu si beau !❞ s'exclama-t-elle avec affection. Ses propos étaient prononcés en toute innocence et l'éclat de ses yeux laissait deviner la joie sincère qu'elle ressentait. Voir Cletus souriant ainsi lui donnait l'impression que tout allait pour le mieux du côté du jeune homme. Le petite garçon qui courait avec elle sur les rives de la Sang-vert s'était développé jusqu'à se transformer en séduisant jeune chevalier. Keren se souvenait encore du jour où il lui avait annoncé son départ pour Ferboys, un souvenir douloureux qu'elle regardait désormais avec nostalgie. ❝Cela fait si longtemps... Et tant de choses se sont produites ! Te voilà chevalier, désormais.❞ reprit-elle tandis que les épisodes les plus marquants de sa vie lui revenaient en tête. Cletus et elle s'étaient perdus de vue peu de temps avant la mort de sa famille, six ans auparavant, un événement qui avait donné une toute autre direction à l'existence de la jolie rousse.
Elle chassa cette pensée de son esprit pour se concentrer de nouveau sur son ami. ❝Tu as du vivre beaucoup d'aventures depuis tout ce temps !❞ ajouta-t-elle sur un ton admiratif. Dans son imaginaire, la condition de chevalier allait toujours de paire avec le voyage et les péripéties que cela impliquait. Ainsi, elle qui ne s'était encore jamais vraiment éloignée de la Sang-vert ne pouvait que se réjouir à l'idée de voir Cletus devenir le héros de grandes épopées. Une pensée douloureuse vint cependant étreindre son cœur : c'était Leeven qui lui avait expliqué la chevalerie et les histoires s'y rapportant, la rouquine n'étant pas familière avec les légendes traditionnelles de Westeros. Se remémorer les moments passés en compagnie de la jolie Lysienne la rendait mélancolique et elle s'efforçait de ne pas trop penser au fait que la bâtarde l'avait abandonnée du jour au lendemain sans explication, ni à la douleur que ce départ avait fait naître chez elle. Non, pour le moment, elle devait se consacrer entièrement à ses retrouvailles avec Cletus, et elle ne voulait pas gâcher ce joyeux moment !

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty
MessageSujet: Re: Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil   Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mini-Scénario] Anniversaire de Swann
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Event - C] J'aime pas le soleil, j'aime pas marcher et j'aime pas non plus le désert. Comptez pas sur moi pour trouver le décor sympa.
» Toi, moi et le soleil. [PV : Lumizur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: