RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Side by side or miles apart..    [ FB - Lyra ] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Side by side or miles apart.. [ FB - Lyra ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Side by side or miles apart..    [ FB - Lyra ] Empty
MessageSujet: Side by side or miles apart.. [ FB - Lyra ]   Side by side or miles apart..    [ FB - Lyra ] EmptyMar 3 Mai - 22:09

Side by side, or miles apart..
“We are sisters, connected by the heart.”
W
interfell semble bien plus animé que ces derniers temps. Simplement parce qu'après l'horreur ayant marquée bien des vies -dont particulièrement celle de Dacey, la fille Mormont et femme de Robb Stark, aux prises du bâtard Bolton il n'y a pas si longtemps que cela-, l'heure est à la fête. L'été a pris fin. Les arbres commencent à se colorer doucement de teintes dorées, brunes et rougeâtres alors que ces mêmes feuilles tombent les unes après les autres, laissant un doux tapis au sol. Une période qui, même si elle précède l'hiver, a toujours trouvé grâce aux yeux de l'ainée des Mormont de par la sublimation des couleurs de la nature elle-même. Il n'est d'ailleurs pas rare de la voir s'interroger intérieurement à l'extérieur même de ces murs qui forment désormais sa demeure, juste pour profiter de cette transformation. Dire qu'elle est revenue de ce fâcheux épisode dans sa vie mal en point était peu dire. Mais elle est en vie, et c'est bien là le plus important. Tout ce pan à oublier est mis de côté, Dacey trouvant la force en elle pour aller au-delà en tâchant de ne pas se laisser bouffer par ces souvenirs. Après tout, elle peut bien prier ses Dieux d'avoir été cléments avec elle. L'issue aurait véritablement pu être bien pire. Les Stark se montrent véritablement présents pour elle. Un vrai soulagement. Une véritable famille dans laquelle la nouvelle venue semble véritablement trouver ses marques et bien qu'elle n'en soit pas une de sang, elle trouve sa place. Une vie différente de celle qu'elle menait sur son Île, avec ses sœurs. Une vie qu'elle a, finalement, rapidement apprivoisé. Bien évidemment, ses cadettes lui manquent. Grandement. Tout comme sa mère. Et l'ensemble des habitants de l'Île-aux-Ours. Mais, elle sait aussi qu'elle va les retrouver par la suite sans qu'elle ne soit dans l'obligation de compter un nombre incroyable de lunes sans pouvoir les serrer à nouveau dans ses bras. Il n'empêche que de par son nouvel état dont les bruits commencent à se faire entendre, Dacey a tout simplement été incapable de prendre part au début des festivités. Non pas qu'elle n'en avait pas envie ou quoique ce soit du genre. Après tout, des Mormont sont présents, tout comme très certainement ce Jon Omble qui a nettement participé à sa libération -et qui a également bien perdu-.

Ils sont là, à Winterfell. En ce moment même. En sachant que les premiers invités étaient aux portes, elle avait fait l'erreur de se lever de sa chaise bien trop rapidement. Elle en subissait sa fougue presque incontrôlable sur le coup et qui n'eut pour seule conséquence que de lui filer un mal de ventre pouvant être comparé à une lame le déchirant. Dacey ne peut que s'en vouloir à elle-même pour la peine. C'est donc pour cette raison-là qu'elle n'a pas été présente au commencement de cette fête. Une décision qu'elle n'a pas eu à prendre en personne puisqu'elle avait été initiée par Catelyn Stark en personne en voyant le teint bien trop pâle de sa bru, lui conseillant de reprendre quelques couleurs avant de rejoindre les festivités. Après tout, elle avait raison. La Stark ne pouvait pas se montrer affaiblie d'une douleur qui allait de toute façon rapidement bien finir par passer. Et puis, le sang des Mormont coule dans ses veines.. Lorsqu'elle se décide enfin à sortir de sa cachette alors que des flocons tombent tranquillement à l'extérieur, Dacey se dépêche de raccourcir la distance qui la sépare de ces festivités. Elle ne sait pourtant pas ce qui s'est passé peu avant son arrivée alors qu'elle fait ses premiers pas pour se mêler aux convives. Son regard est à l'affût de la présence de sa mère, de l'une de ses sœurs. Bien entendu, elle sait très bien qu'elles n'ont pas pu se déplacer en nombre. L'Île ne peut être désertée de la sorte. Ce serait inconscient voire même.. Suicidaire. Elle passe d'invités en invités, tâchant de se montrer la plus digne possible de son nom, usant et abusant de bonnes paroles à l'adresse de chacun. Son regard croise alors celui de son époux, ce qui lui arrache un léger sourire alors que sa tête s'en détourne finalement. Elle le rejoindra, bien entendu. Mais pas avant d'avoir trouvé les représentants des Mormont. Ses sourcils se froncent alors qu'elle reconnaît le visage de l'un d'eux. Sans doute l'homme qu'elle ne s'attendait pas à voir en ces lieux.. Une vision rapidement balayée à la vue de l'une de ses cadettes. Lyra. Un nouveau sourire étire ses lèvres alors qu'elle s'approche d'elle. « Te voilà, ma belle Lyra. Une invitée de choix nous venant tout droit de cette si merveilleuse Île-aux-Ours. » qu'elle lui glisse en arrivant à sa hauteur. Quel plaisir de la voir ! Bon, par contre, Dacey est très loin d'imaginer que le chemin du retour sera bien plus mouvementé pour sa jeune soeur. Très mouvementé. Trop, même.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Side by side or miles apart..    [ FB - Lyra ] Empty
MessageSujet: Re: Side by side or miles apart.. [ FB - Lyra ]   Side by side or miles apart..    [ FB - Lyra ] EmptySam 14 Mai - 14:10

Some saw the sun, some saw the smoke. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
Dacey & Lyra



Lune 6, an 299

Jorah n’était pas à l’aise. Depuis l’annonce de Mère et se décision de nous envoyer tous les deux à Winterfell pour la fête des Moissons, il n’avait osé piper mot. La traversée de la Baie des Glaces s’était faite dans la brume, le calme et le silence le plus total. J’avais bien tenté quelques approches, une parole gentille, un encouragement, mais mon cousin restait plongé dans le mutisme. En un sens, je pouvais le comprendre. Son retour sur l’Île aux Ours et donc dans le Nord n’avait été permis que par Viserys Targaryen. Un roi dragon. Un roi du Sud. Un homme qui, malgré sa couronne et son titre volé était assez fou pour penser qu’il avait main mise sur le Nord et qu’il croyait en faire ce que bon lui semblait. Mais la réalité était toute autre. La région la plus septentrionale des Sept Couronnes, malgré son appartenance officielle à l’ensemble formé des autres terres, restait foncièrement indépendante et ne trouvait de règne légitime que chez les anciens rois du Nord. Et donc, de fait, chez les Stark. La fin de l’exil signé par un lézard de Port-Réal, un usurpateur pour couronner le tout, n’avait donc que peu de poids ici. Peu de poids, voire pas du tout. Jorah Mormont était loin d’être pardonné et était encore considéré par beaucoup comme un traître. Le fils de Jeor avait peu d’amis dans le Nord. Une certaine hostilité était toujours nourrie à son égard, même après toutes ces années. On ne fait pas de la traître d’esclaves sans conséquences. En particulier lorsque l’on fuit sa sentence et que l’on abandonne sa famille pour sauver sa peau. Nous même avions encore du mal à digérer l’affront. Après tout, notre nom de famille avait souffert de sa mauvaise réputation. Nous avions toutes dû faire des efforts pour redorer notre blason. Ce n’était pas pour qu’il vienne le ternir une fois encore. Aussi, je me demandais pourquoi notre mère l’avait incité, pour ne pas dire obligé, à m’accompagner. Elle ne supportait pas sa présence sur l’Île, comme le reste des mes sœurs d’ailleurs, mais ce n’était pas une raison valable pour l’envoyer à Winterfell, là où l’attendaient les Stark. Là où Eddard Stark pouvait corriger son écart de conduite d’il y avait longtemps. Là où l’épée pourrait enfin trancher. L’Ourse ne pouvait pas l’avoir envoyé à sa mort. Je ne croyais pas à cela. Peut-être pour qu’il cherche le pardon ? Un premier pas vers le rédemption ? C’était ce que j’osais espérer.  J’étais la seule dans la famille à oser le considérer encore comme notre cousin. Je pouvais l’y aider. De cela, j’en étais persuadée.

Après quelques longues journées de voyage, les remparts gris de Winterfell apparurent dans notre champ de vision. Si cela était synonyme de joie par moi, il n’en valait pas de même pour Jorah. J’allais revoir ma sœur, ma belle-famille, mes amis et les autres lords et ladies du Nord alors que lui plongeait dans un nid de sous-entendus et de regards en coin. Je tournais un regard soucieux vers lui. Son regard d’acier scrutait sans faillir les tours carrées de la forteresse. Je mâchonnais ma lèvre, ne trouvant pas les mots justes pour le rassurer. Il n’en avait peut-être pas besoin. Aussi, je préférais me taire moi aussi.

Je fus heureuse de descendre de ma monture et de me dégourdir les jambes. Lord Stark nous attendait lui même dans la grande cour boueuse de son château. Il saluait les invités arrivés avant nous. Je reconnus les blasons des Omble et des Corbois. Lorsque vint notre tour, je fus accueillie chaleureusement en temps que représentante de la maison Mormont. On ne pouvait pas dire la même chose de Jorah. La froideur de l’échange entre notre suzerain et mon cousin me hérissèrent les cheveux de la nuque.

Dans la grande salle, tout a été préparé. Mets, boissons et divers plats prenaient place sur les grandes tables austères qui attendaient leurs invités. Les servantes et les domestiques s’affairaient en trottinant. Ils me faisaient penser à de petites abeilles butineuses. Parmi la foule de visage, j’en recherchais un bien spécial. Dacey n’avait pas encore daigné se montrer. Avec Jorah sur les talons, je décidais alors de saluer les autres représentants. Si je commençais à m’inquiéter de son absence, je décidais de ne rien laisser paraître. Après tout, nous nous trouvions à un banquet et avoir grise mine aurait été de mauvais ton.

Enfin, j’aperçus une longue silhouette familière se frayer un chemin entre les hommes et les femmes prêts à mettre les pieds sous la table. Un grand sourire vint s’étaler sur mon visage alors que Dacey arrive enfin à ma hauteur pour me saluer. Sans y réfléchir à deux fois, je la pris dans mes bras, trop heureuse d’enfin la revoir. Notre étreinte ne dura pas longtemps, mais suffisamment pour lui indiquer à quel point elle m’avait manquée. Sans elle, il me semblait que la vie sur l’Île aux Ours était devenue plus lente. Mon oeil observateur remarqua cependant les traits fatigués de son visage et son air éprouvé qu'elle masquait derrière un sourire. Je décidais pourtant de ne pas lui faire de remarque.

« Regarde toi Dacey ! » m’exclamais-je en l’admirant. « Oh, ou plutôt devrais-je dire Lady Dacey Stark. Tu es en pleine forme ! »

Je lui attrapais les mains, les serrant fort dans les miennes. Depuis l’enfance, Dacey s’était souvent comportée avec moi comme une deuxième mère. Plus douce que Maege. Plus patiente aussi. Elle avait toujours été mon modèle et s’était très vite affichée comme le genre de femme à qui j’espérais ressembler. Malheureusement, nous n’étions pas de la même trempe, à mon plus grand regret.

« Je suis tellement heureuse de te revoir ! Tu te rends compte, la dernière fois, c’était pour ton mariage ! J’ai l’impression que c’était il y a une éternité… Comment se porte ton époux ? »

Je n’avais pas encore vu Robb Stark. Malgré ses allures de Sudier et les mauvaises langues dans son dos, j’avais toujours apprécié le Jeune Loup.

Je n’étais pas la plus bavarde, d’ordinaire. La première place revenait à Lyanna. Mais la joie de revoir mon aînée et la liesse autour du banquet me déliait ma langue plus facilement que je ne l’aurais cru. Je remarquais alors les regards insistants de Dacey dans mon dos, toisant probablement Jorah. Si ma sœur avait accepté le mariage avec le fils ainé de Ned Stark, c’était en parti à cause (grâce ?) à lui. Une union avec les Stark ne pouvait être que profitable aux Mormont, en particulier lorsque nous devions nous racheter… Mais je savais que même si Dacey s’était sacrifiée sans amertume, peut-être n’avait-elle pas prévu les choses ainsi. Et je connaissais la rancoeur qu'elle portait envers notre cousin.

« Jorah m’a accompagnée sur ordre de Mère… » tentais-je de lui expliquer, conciliante. « Tu dois être au courant, le Dragon l’a gracié… »


  

Revenir en haut Aller en bas
 
Side by side or miles apart.. [ FB - Lyra ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joey Miles [ E.C ]
» [Validée]Lyra Delauro
» Boite mails des X-men
» Mentalist RPG
» Walk on the wild side.[ Terminé ♥ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rp Abandonnés-
Sauter vers: