RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Les jeux de la séduction | Viserys 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Les jeux de la séduction | Viserys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les jeux de la séduction | Viserys Empty
MessageSujet: Les jeux de la séduction | Viserys   Les jeux de la séduction | Viserys EmptyJeu 17 Mar - 17:33

Thème


L'odeur des roses du jardin venaient s'attarder au nez de la plus belle d'entre elle. Assise, un livre dans les mains, Margaery regardait les vagues se fracasser contre les roches en contrebas, inspirant doucement alors qu'elle posait son roman sur ses jambes. Les choses prenaient leurs temps et la rose espérait qu'elles iraient dans son sens. Elle n'avait jamais été si patiente. Il fallait laisser sa proie vivre, s’éloigner pour mieux se rapprocher. Ne pas tenir compte des rumeurs. Ne pas écouter ce qu'on susurrait dans les mensonges de la cour. Viserys ne serait qu'à elle. Elle deviendrait reine, rejoignant son roi sur ce trône où il l'avait fait s'assoir dans un passé si récent. La sensation de ce fer glacial contre son derme, de ses épées qui empêchaient le moindre mouvement. Tout était si grisant, tout était si fascinant. plus encore que Viserys, plus encore que l'amour. Le pouvoir l'attirait, inexorablement, comme la flamme d'une bougie. Elle n'était qu'un papillon, mais un papillon plus intelligent que ses vulgaires idiots de congénères. Un papillon qui savait s'éloigner pour ne pas se bruler les ailes. Du moins s'en persuadait-elle dans le silence des jardins. D'un geste de la main, elle ordonna à l'une de ses dames de compagnie de lui apporter un verre d'eau, qu'elle sirota distraitement.

Lisant le plat de la robe bleue et or qu'elle portait, la rose du Bief rendit le verre vide à sa dame de compagnie et s'approcha de la tonnelle où l'attendait sa cousine. Les lèvres de Margaery se parèrent d'un sourire malicieux et Elinor se redressa à l'instant même où elle croisa son regard. La blonde et la brune se mirent à discuter, parlant des souvenirs d'une vie que la rose préférait oublier, se concentrant sur les compliments que lui offrait sa cousine sur sa tenue et ce décolleter presque outrancier qu'elle arborait. Comme à son habitude. Mais la rose savait parfaitement que ce pouvoir à deux doigts de ses mains ne tomberaient pas seul. Elle devait l'aider. Elle devait le séduire un peu plus. Et si les regards du roi voulait tout dire, elle ne pouvait oublier que tout n'était pas acquis.

Ses pensées s’échappèrent loin de sa cousine, jusqu'à ses prunelles d'améthystes et ses lèvres qu'elle rêvait d'embrasser. Elle sourit aux souvenirs de leurs proximités alors qu'ils échappaient aux regards des gardes. Elle ne put s'empêcher de frémir, durant quelques secondes, suffisamment pour qu'Elinor le remarque. Suffisamment de regards vers le Donjon Rouge pour qu'elle sache qui obnubilait les pensées de la rose.

On raconte que le roi Viserys épousera sa soeur et sa tante tu sais Margaery.

Le regard noir qui lui répondit suffit à la faire taire. Il était hors de questions que le mariage ne fuit. Hors de question que le mariage lui échappe. Elle voulait le roi, elle voulait porter cette couronne qui n'avait jamais eu sa place sur une autre. Elle devait être reine. Qu'importe ce qu'elle devait faire pour cela. pour la première fois, les Tyrell lui importaient peut. Elle seule serait reine. Les deux idiotes au nom de Targaeryen ne valait rien. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Les jeux de la séduction | Viserys Empty
MessageSujet: Re: Les jeux de la séduction | Viserys   Les jeux de la séduction | Viserys EmptyJeu 17 Mar - 19:09





Flashback
« Les jeux de la séduction. »

Margeary & Viserys