RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF, dans le Val et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La MAJ est finie Rendez vous ici pour toutes les nouveautés !!

Partagez | 
 

 Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Ven 26 Fév - 15:17


         
Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir
Villevielle, an 299, lune 9



   
Rhaenys Hightower & Ryon Allyrion


Villevielle n'était pas un endroit familier au Lord de la Grâcedieu, ni à quelconque dorniens. Les tensions qui avaient envenimé au fil des siècles les relations de Dorne avec le Bief n'y étaient pas étrangères. Et hormis les filles du prince Oberyn, il n'y avait que le trône de fer pour lier ces deux régions. La ville portait encore les marques de l'attaque des fernés, et pourtant c'était là la nouvelle Capitale où la Reine du Sud avait choisit de s'établir. Le vieux seigneur avançait d'un pas lent et mesuré dans les couloirs, sa longue silhouette noire attirant les regards curieux des nobles qu'il y croisait. Où qu'ils apparaissaient dans Westeros, les dorniens avaient toujours, et bien malgré eux, faits office de curiosités exotiques. Cette attention impolie portée à ses vêtements et à son physique était pourtant aujourd'hui le symbole d'une indépendance longtemps désirée, et enfin déclarée de la Principauté. Désormais, c'était bien en étranger que l'Allyrion marchait sur ce sol, parmis ces ladies et ces lords. La lumière qui inondait le grand hall où il entrait le rendait semblable à une ombre qui pénétrait la pièce. Alors que les personnes présentes s'écartaient sur son chemin, le regard sombre du Seigneur se posa enfin sur la Reine du Sud. Pour la première fois, le Soleil Noir rencontrait le Dragon Ensoleillé.

La ressemblance de la jeune femme avec la regrettée Elia Martell rappela à la mémoire du vieux dornien des souvenirs à demi effacés par l'ouvrage du temps. Des instants passés, les derniers où il avait vu la princesse dans les jardins de Lancehélion, où elle ne reviendrait jamais. La douce Elia n'avait heureusement pas vécue suffisamment longtemps pour voir son indigne époux faire de sa nièce sa maîtresse officielle. S'arrêtant à quelques pas de celle qui avait pris le nom de Hightower, le lord de la Grâcedieu s'inclina respectueusement, sa longue silhouette s'abaissant, puis se relevant avec la lente élégance qui caractérisait chacun de ses mouvements. "Majesté. Je viens à vous aujourd'hui en émissaire de Dorne, vous présenter les hommages du Prince Doran Martell, ainsi que les miens." Alors qu'il relevait la tête vers la jeune reine, le Soleil Noir se félicitait de constater que les sang de targaryen n'avait pas eu beaucoup de prise sur la beauté de la Hightower, qui n'arborait pas comme les autres membres de sa famille la chevelure argentée, symbole d'un sang impropre et incestueux pour le dornien. "Dorne espère que les relations avec les régions qui partagent sa frontière s'en verront améliorées de par votre accession au trône du Sud. Les agissements de votre oncle Viserys et ceux de votre père, Rhaegar Targaryen, avaient en effet poussé le Prince Doran et les Seigneurs de Dorne à prendre une décision exceptionnelle."
Le Lord Allyrion était le premier dornien à être officiellement envoyé parlementer avec la Couronne, à présent partagée entre deux reines. Si il était pour lui hors de question de remettre sur la table l'indépendance de la principauté, le seigneur souhaitait en revanche sincèrement voir des liens justes et honnêtes se tisser entre Dorne et le royaume voisin. De plus, il se trouvait là devant la fille de celui qu'il n'aurait pas hésité à tuer de sa main si la loyauté des Allyrions envers les Martell n'avait pas été plus forte que son instinct sauvage et guerrier. Et bien qu'il fasse la différence entre la jeune Rhaenys et son lâche de géniteur, le vieux lord attendait avec impatience de savoir quel regard cette dernière portait sur la situation du roi déchu, prisonnier à Lancehélion.
     

         
base cracles bones, modification lawina

         
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris


Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 6950
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Sam 27 Fév - 12:51


Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir
An 299, lune 8



Ryon & Rhaenys

La Reine du Sud était anxieuse n’aidant en rien à faire disparaître ses malaises matinaux. Aujourd’hui, la jeune femme recevait un émissaire venu de Dorne, visiblement Doran avait accepté de traiter avec elle et avait envoyé un seigneur à Villevieille. Mais pas n’importe quel seigneur, Lord Allyrion de la Gracedieux, connu pour sa sagesse et sa loyauté envers le Prince de sa région. Il était de la même trempe que l’oncle de la belle et elle avait toutes les raisons de le craindre ou du moins de s’en méfier et de ne pas faire un pas de travers. Rhaenys devait se montrer sage et faire preuve de clairvoyance ce qui n’était pas dans ses habitudes. Elle avait beau apprendre vite dans la gestion d’un royaume et sur la politique elle était encore novice et ne savait parfois quoi répondre. Sa situation était délicate et précaire avec un époux à moitié absent qui ne l’épaulait pas franchement dans son rôle de Suzerain du Bief et de Roi Consort. Elle ne pouvait pas se reposer sur lui. Mais elle pouvait compter sur sa main, Aegor du Rouvre. Celui s’afféra à la rassurer et lui murmura de ce montrer elle-même, montrer son visage dornien et non Targaryen. Cela plaisait au Dragon Ensoleillé et décida de recevoir le Seigneur de la Gracedieux dans cette optique.

La jeune femme était vêtu d’une robe de couleur vive, au couleur de Dorne et laissant apparaître son ventre légèrement gonflé par sa jeune grossesse. Ses cheveux redevenus bruns, tombaient librement en boucle brune sur ses épaules et juste sa tiare d’argent rappelé son nouveau rang de Reine des Sept Couronne. Elle accueilli donc au sein de sa cour Ryon Allyrion, à ses côtés se trouvaient sa main afin de la conseiller si besoin. Quand le vieux lord pénétra dans la grande salle, elle le détailla rapidement afin d’avoir un premier ressentiment sur l’homme que lui avait envoyé son oncle. De suite, elle sentit qu’il dégageait un respect non feint. Quand il s’inclina, Rhaenys fit un léger mouvement de tête de politesse. Elle le laissa parler avant de répondre avec un léger sourire.
« Soyez le bienvenue à Villevieille lord Allyrion. Je suis ravie de recevoir un émissaire de Dorne et voir le désir de rapprocher les deux régions qui ne sont en très bon terme depuis de nombreuses années. »

A ses mots certains biefois présents grincèrent des dents mais la jeune Reine ne cilla pas face à ses réactions. Son sang dornien n’était pas bien vu dans le Bief mais elle avait réussi à imposer le respect envers sa personne rapidement avec l’appui de la maison Hightower. Mais les habitudes avaient la vie dure. Et il serait difficile de faire accepter au biefois une possible paix avec Dorne. Mais cela lui importait peu, elle voulait réchauffer les relations entre les deux régions et feraient parler son sang pour y parvenir. Ils l’accepteraient comme ils l’avaient peu à peu accepté elle. Ce n’était pas une partie gagné d’avance mais la détermination du Dragon Ensoleillé sur ce point était indéfectible.
« Mon oncle, le Prince de Dorne, a pris une décision sage en se coupant des Sept Couronnes afin de préserver cette noble région. Mon père a insulté Dorne et la famille Martell à de nombreuses reprises et Viserys n’a guère arrangé les relations avec la Couronne. Dorne est faite pour être indépendante et si je le peux, j’aimerais l’aider à prospérer ainsi tout en améliorant les liens qui nous unissent. Le Bief et Dorne ont trop longtemps étaient ennemis, il faut à mon avis que cela cesse pour le bien de tous. Et je serais bien hypocrite de ne rien faire avec mes origines. »

Les prunelles bleues scrutaient la sombre silhouette du dornien en espérant que Dorne était dans la même optique. Rhaenys était fière de son sang dornien et cela lui serait bien douloureux d’échouer à réchauffer les relations avec Dorne.

base acidbrain, modification zuz'




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Ven 4 Mar - 16:07


         
Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir
Villevielle, an 299, lune 9



   
Rhaenys Hightower & Ryon Allyrion


Tant d'années s'étaient écoulées depuis que le Lord de la Gracedieu avait mis un pied en dehors de Dorne pour la dernière fois. Aussi, si son nom était peu connu à la Cour, et son visage presque inconnu, lui n'avait pas oublié que c'était accompagné de tous ses cavaliers qu'il avait autrefois délaissé le fief de ses ancêtres. Sa loyauté envers les Martell avait toujours été plus forte que son mépris pour le sang des Targaryens, et il n'avait pas hésité lorsque ceux-ci répondirent à l'appel de l'homme qui leur avait enlevé la princesse Elia, par un mariage que l'Allyrion n'avait jamais approuvé. Tant de sang avait alors été versé, tant d'hommes étaient tombés pour que le père de la Reine du Sud ne perde pas sa couronne. Le temps avait effacé le souvenir de ces combats, et les enfants de cette époque avaient oublié ce que la rébellion coûta en nombre de vies. Mais si le passé devait rester derrière eux, le Soleil Noir attendait de la fille du dragon déchu un comportement de monarque exemplaire, car la moindre erreur ou faiblesse de sa part serait la fin de l'abnégation du vieux seigneur pour le sang de Rhaegar qui coulait dans les veines de la jeune femme. "Sachez Majesté, qu'unifier les fiers seigneurs dorniens pour proclamer l'indépendance de notre principauté n'a pas été aussi aisé qu' il y paraît, car nombreux sont ceux qui voient encore en vous le sang de notre regrettée princesse Elia Martell. Et je ne doute pas que ce lien de sang facilitera la mise en place d'une entente durable entre la Couronne du Sud et Dorne." La silhouette sombre du Lord dornien contrastait avec celle, arrondie par la maternité et vêtue de couleurs vives de la jeune reine du Sud. L'Allyrion appréciait que son interlocutrice revendique ainsi ses origines à la figure de sujets qui réagirent par des murmures désapprobateurs face à cette fougue dornienne qu'ils avaient appris à mépriser, comme le voulait la tradition d'intolérance mutuelle qui liait les deux régions. L'audace qu'elle démontrait et le parti qu'elle prenait devant sa cour était pour le vieux seigneur les premières étincelles d'un souverain qui il espérait, saurait avec le temps laver le déshonneur apporté par ses prédécesseurs.
"Cependant, il est une question que je me dois d'aborder avec vous, et qui concerne votre père, le roi déchu Rhaegar Targaryen. En ce moment même, alors que je vous parle, il se trouve dans les prisons de Lancehélion, où il a été enfermé sur ordre du Prince Doran. L'indépendance ayant été déclarée, son sort ne dépend que des lois de la Principauté, mais si nos deux régions doivent s'entendre, il est de mon avis que la décision quand au sort de Rhaegar Targaryen se fasse d'un commun accord avec le prince de Dorne et vous-même." Le devoir envers son prince avait toujours dominé les décisions du seigneur de la Grâcedieu. Ainsi qu'il l'avait toujours fait, depuis qu'il avait quitté Essos et l'amour absolu qu'il y vivait pour prendre le titre de Lord à la place de son frère. Aussi, s'il n'avait tenu qu'à lui de décider de l'avenir du Dragon déchu, le Soleil Noir n'aurait fait montre d'aucune pitié pour celui qui avait abandonné tout un royaume et brisé une paix fragile pour ne pas avoir fait le choix que le lui-même avait du faire autrefois.
"C'est accompagné de Nyméria Sand que Rhaegar Targaryen a franchit les frontières de Dorne, car sa maîtresse avait eu la faiblesse de croire que l'affection du peuple dornien et celle de son oncle étaient restées intactes malgré ses agissements. Majesté, c'est de votre père dont nous parlons, mais aussi d'un Roi qui a abandonné son devoir pour vivre un amour que même les moeurs de Dorne ne peuvent que difficilement concevoir, car la mémoire de la Princesse Elia Martell n'a été que trop bafouée par lui. Majesté, quel jugement portez-vous sur Rhaegar Targaryen?".

     

         
base cracles bones, modification lawina

         
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris


Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 6950
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Mar 8 Mar - 20:01

Rhaenys fut surprise d’entendre dire que son sang dornien valait encore quelques choses aux yeux de bons nombres dorniens. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, heureuse d’entendre cela de la bouche d’un de leur représentant. Tout espoir de réconciliation n’était pas perdu alors. Elle ne demanderait jamais à la région de revenir dans les Sept Couronnes, Dorne était très bien indépendance et l’avait démontré durant maintes années avant qu’un mariage avec les Targaryen ne les rallient. Aujourd’hui, ils avaient décidés que cela était terminé et la jeune Reine respectait totalement le choix qu’avait fait son oncle. Elle voulait simplement réchauffé les relations et ré ouvrir le commerce entre les Sept Couronnes et Dorne.
« Si le sang dornien qui coule dans mes veines peut permettre un réchauffement des relations avec Dorne, je n’en serais que des plus heureuse Lord Allyrion. »

Le seigneur de la Gracedieux entama un sujet qui assombrit l’humeur de la jeune femme. Son père. Ce lâche…La rancune que portait Rhaenys envers son paternel était dès plus grande à l’heure actuelle et savoir qu’il était dans les geôles de Lancehelion ne lui faisait ni chaud ni froid. Il était en attente de justice à l’heure qui l’était. Même si au fond d’elle, la jeune Reine aimait le seul parent qui lui restait, elle n’avait cure de sa situation après son manque totale de réaction suite aux évènements passés. Entre inaction envers ses anciens amis et le sort de ses propres enfants, pour ensuite ne même pas se présenter à la tête d’une petite armée envoyée, n’aidait pas à la compassion de la brune. Elle avait souffert par la faute de son père à mainte reprise et si elle avait su lui pardonner son mariage, elle ne saurait lui pardonner la suite des évènements ou alors il faudrait qu’il se rattrape grandement.

Le vieux dornien, lui raconta l’arrivée de Rhaegar Targaryen à Dorne et de la naïveté de son amante, Nymeria Sand, bâtarde de la vipère rouge. Rhaenys n’appréciait guère sa cousine pour la relation qu’elle entretenait avec son père alors apprendre qu’elle avait cru à la compassion de son peuple pour un pauvre dragon déchu aurait pu faire rire la brune mais elle retint tout commentaire sur ce détail qui l’amusait grandement. Il termina en lui demandant le jugement qu’elle portait envers son père. Le silence s’abattit sur la pièce, les regards étaient tous tourné sur elle, se demandant qu’elle puisse être la réponse du Dragon Ensoleillé. Elle ne s’était jamais exprimé en public sur ce sujet épineux, souvent elle perdait son calme et laissait sa colère grondé, mais aujourd’hui elle devait se comportait en Reine. Elle allait donner une réponse personnelle mais elle mettrait les formes du à son rang. C’était dans le fond un bon exercice pour lui apprendre à contrôler ses humeurs.
« Mon père a par deux fois insulté ma mère. Une première alors qu’elle venait de lui donner un fils au trait Valyrien et elle a bien faillit y laissait la vie. J’étais trop jeune pour qu’un quelconque souvenir subsiste aujourd’hui. Mais depuis quelques mois, mon père insulte sa mémoire en se liant à une bâtarde qui est sa nièce par alliance. Lui qui a toujours soit disant rejeté l’idée d’inceste dans la famille Targaryen…Je trouve cela intolérable qu’il ait laissé son cœur dicté sa conduite alors que son Royaume s’enfonçait lentement dans la guerre. Rhaegar Targaryen a préféré insulté son épouse, laissé tomber son royaume, ses propres enfants pour l’amour d’une bâtarde qui n’est d’autres que sa propre nièce. Il a laissé son royaume mourir, il a laissé son propre frère violé son enfant, il a ignoré la disparition de son héritier, il a ignoré l’appel à l’aide d’ancien ami lorsque les fers-nés ont attaqués, il n’a sur rallié à sa cause les Seigneurs du Val et il n’a pas eu le courage de se présenter lui-même à la tête d’une armée envoyé sur les terres des Hightower en soutien contre les Tyrell. C’est un homme lâche et indigne du pouvoir qui lui a été conféré il y a dix-sept ans de cela. »

La jeune femme fit une pause, sentant la colère et la rancune monter en elle. Le silence régnait toujours dans la grande salle de la Tour de Villevieille. Elle respira profondément avant de reprendre.
« Personne n’a su voir assez tôt qui était vraiment Rhaegar Targaryen autres que les deux fous qui l’ont précédé et succédé. Viserys était peut-être ignoble, et ne respectait pas ses sujets mais il s’est toujours battu pour sa famille et les êtres qui l’aimait. Mon père ne s’est pas battu pour ceux qui étaient de son sang. Et s’il peut faire face à la justice pour ces actes, que ce soit à Dorne ou autres parts, j’espère que les dieux seront justes. Je porte néanmoins mon père dans mon cœur comme tout enfant porte ses parents dans leur cœur, mais je n’oublie pas ses actes qui ont mis à feu et à sang un Royaume et qui m’ont personnellement plus que blessé et dont certaines séquelles seront à jamais gravé dans ma chair. »

La colère diminua petit à petit et le calme revint en elle.
« Mon oncle, le Prince Doran est un homme sage et avisé, je lui fais tout confiance dans son jugement et son verdict concernant le sort de mon père. Il a bien trop longtemps bafoué la mémoire de ma mère et joué avec l’alliance avec la famille Martell. Eux plus que quiconque doive rendre la justice après tout cela. Je ne serais jamais assez objective pour rendre un jugement si important de par ma jeunesse et de par ce lien de sang qui m’unit à lui. J’en ai parfaitement confiance et je pense que votre prince, Lord Allyrion est le mieux placé pour définir le destin de ce roi qui n’en fut pas vraiment un durant toutes ses années. Quelques soient la sentence même si elle conduit à la mort, je la respecterais en mémoire de ma mère. »

Le regard azur de Rhaenys alla se plonger dans celui-ci sombre du dornien qu’elle accueillait. Allait-il être d’accord avec son jugement ? Lui rire au nez ? Elle n’en savait rien, elle avait répondu avec honnêteté et si elle avait menti cela se serait vu car s’il y avait bien une chose où la jeune femme n’était pas douée, c’était l’art du mensonge.



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Lun 14 Mar - 16:00


         
Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir
Villevielle, an 299, lune 9



   
Rhaenys Hightower & Ryon Allyrion


Si son allure austère et l'expression indéchiffrable de son regard sombre ne laissaient rien paraître de ses pensées, c'était une véritable tempête de sentiments qui ravageait à ce moment là l'esprit du Lord de la Grâcedieu. Peu étaient ceux qui se souvenaient du Soleil Noir du temps où personne n'imaginait le voir devenir seigneur. L'Allyrion n'était alors rien de l'homme à la sagesse reconnue qu'il était aujourd'hui. Rares étaient les dorniens qui gardaient en mémoire que c'était bien son imprévisibilité et sa dangerosité qui avaient mené à son départ pour le continent de l'Est. Il avait fallu au vieux Lord beaucoup de force pour prendre sur lui et réfréner cet partie sombre de lui-même, que les tragiques évènements qui avaient frappés récemment sa famille avaient éveillé en lui. Dès lors que le Dragon était entré chez lui, nombreuses avaient été les nuits où les songes du Soleil Noir avaient été hantés par sa colère, et maintes fois il avait rêvé du sang du Targaryen coulant sur ses mains. Pour le guerrier accompli qu'il était, il n'aurait fallu que d'un instant pour que sa lame vienne mettre fin à la vie de ce roi déchu, qui avait entrainé dans le chaos de sa bétise et de son inconscience celle par qui il s'était senti profondément trahi.
Si son fils ne se relèverait peut-être jamais de ce qu'il avait enduré, le Lord était d'autant plus blessé par le fait qu'il avait bel et bien perdu une enfant, qui n'était pas de son sang. Et si l'idée de voir mourir de ses mains le Roi déchu et misérable des Sept Couronnes traversait encore son esprit lorsqu'il pensait à Daemon, le Seigneur n'avait jamais au plus profond de son âme été coupable de telles pensées à l'encontre de la fille d'Oberyn Martell. Les paroles de la jeune reine ne faisaient que rappeler au vieux lord qu'en dehors de sa famille, c'était bien tout un royaume qui avaient subit les tords du Targaryen, ajoutant à la culpabilité du Dragon quelques fautes de plus dont il devrait se racheter tôt ou tard. Pourtant en l'écoutant l'ombre du Soleil Noir le quittait peu à peu, ramenant le Seigneur de la Grâcedieu à une sérénité qu'il n'avait pas retrouvé depuis plusieurs lunes. L'enfant qui se tenait devant lui faisait montre de ce qu'il attendait d'un souverain digne de ce nom. Malgré sa jeunesse, en dépit de ce qu'elle avait enduré, la jeune Reine Ensoleillée mettait la justice et les lois au devant de tout, sans hésiter quand au destin funeste que cela pourrait signifier pour son père. "Majesté, je ne suis pas ici pour vous présenter les raisons personnelles qui me pousseraient à vouloir un pareil  jugement être rendu pour Rhaegar Targaryen. Mais en écoutant vous paroles, veuillez croire qu'à présent, je souhaite rien de tel" Inclinant respectueusement la tête pour accompagner ces derniers mots, le Lord de la Grâcedieu leva ensuite à nouveau son regard vers la Reine du Sud: " Votre sens du devoir  et de la justice vous honorent. Et croyez bien que je ferai part de votre sagesse au Prince Doran, dont je ne doute pas qu'il saura trouver une sentence juste pour le père de sa nièce." Le vieux seigneur, bien que dévasté par le cruel destin que les dieux avaient imposé à son premier fils, ne pouvait que se résoudre à abandonner la rancune terrible qui l'habitait depuis plusieurs semaines, tant il était touché et emplit de respect face à la noblesse d'âme de la si jeune reine. Elle l'ignorait, mais pourtant la fille du Dragon venait de lui rappeler ce qui avait poussé le Soleil Noir à changer, il y avait de cela de nombreuses années, lorsqu'il était revenu d'Essos en portant le titre de Lord, avec dans ses bras le souvenir d'un passé qu'il devrait laisser derrière lui.
     

         
base cracles bones, modification lawina

         
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris


Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 6950
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   Mar 29 Mar - 19:27

Rhaenys fut légèrement surprise par la réaction du seigneur dornien. Il ne souhaitait pas la mort des vieux dragons pourtant, il ne le portait visiblement pas dans son cœur. Cependant elle resta de marbre, et eu un léger mouvement de tête pour cette annonce, comme pour le remercier de sa bienveillance envers celui qui aurait dû jouer son rôle de père et de Roi dans la guerre qui avait ravagé Westeros pendant plusieurs lunes. Le vieil homme était d’une grande sagesse et son aura semblait apaiser et calmer les élans d’impulsivité de la jeune femme sans expérience et soumise aux effets des hormones de sa grossesse. Elle gérait comme elle pouvait, et la prestance de son interlocuteur l’y aidait grandement.
« Je vous remercie pour cette bienveillance lord Allyrion, mais je ne fais qu’observer les erreurs de mes prédécesseurs et je tente de ne pas faire les même. Je ne souhaite que la paix pour Westeros qui a trop saigné avec les trois précédents rois. »

Il était venu pour réchauffer les relations entre Dorne et les Sept Couronne. Elle espérait que cette première impression positive, serait bénéfique pour un futur proche. Les commerces ré ouvrirent, les relations diplomatiques reprendre entre eux. La paix entre le Bief et la région la plus exotique du continent. La paix serait toujours une notion fragile et les biefois y était hostile, Rhaenys le savait parfaitement et le sentait. Il avait du mal à accepter ses origines dorniennes qu’elle affirmait trop fort, alors leur faire accepter la paix avec les dorniens seraient une manœuvre risqué. Mais le Dragon Ensoleillé voulait tenter le tout pour le tout. Une partie de son sang venait de Dorne, elle ne pouvait ignorer cette région, elle ne pouvait être en guerre contre la région de sa défunte mère. Elle ne le pouvait pas. Ce serait au-dessus de ses forces.
« J’espère que cette première entrevue entamera une nouvelle ère entre le Bief et Dorne, et que les deux régions puissent prospérer dans la paix et les échanges. »

L’entrevue touchait à sa fin, à moins que le vieux seigneur de la Gracedieu n’ait à ajouter quelque chose, ou une requête de Dorne envers elle.



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dragon Ensoleillé et le Soleil Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soleil noir
» Urban Fighter grenoble
» Napoléon Bonaparte
» [Odyssée] Soleil Noir [Saints - Marinas]
» Hadrian du Dragon Noir (ok)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: