RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La 20e MAJ est terminée les nouveautés sont à lire par ici !
Nous avons besoin de monde dans le Bief, à Dorne et dans le Val ! Points à la clé !
Jusqu'à mercredi les votes aux tops sites, compte double !!
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   Mer 17 Fév - 16:30

Un sourire naquit sur le visage d’Arianne face à la déclaration d’Ulwyck. Elle avait capturé le cœur du dornien et il lui appartenait tout entier, et personne ne pourrait le lui ravir pour le moment. Le Soleil de Dorne avait bien des tours dans son sac et conserver l’amour du chevalier rien que pour elle était facile. Il était sous le charme de son corps, de ses courbes, de son caractère…d’elle tout simplement. Le pouvoir qu’elle exerçait sur le jeune homme était grand mais son cœur à elle, était également sensible au caractère enflammé de son amant. Elle n’était jamais déçue par leur étreinte, à chaque fois il découvrait de nouvelle façon de rejoindre les sept paradis. Leur fièvre était en parfaite harmonie et s’accordait à la perfection, renforçant leurs ébats. Et la jalousie qui les entourait était chose courant. Beaucoup aurait voulu avoir la princesse de Dorne dans leur couche, beaucoup l’avait eu mais peu l’avait conservé. Ulwyck était le seul à le pouvoir.
« Le désert ferait bien triste mine sans son soleil. Dorne en sortira plus qu’éclatante alors avec cette indépendance. Je me demande si mon Père a prévu des festivités pour fêter cet heureux évènement… »

Arianne fut songeuse, quand son père partait se reposer aux Jardins Aquatiques il laissait à sa fille le soin d’organiser toutes les festivités qui se déroulaient à Lancehelion, dès plus mondaine au plus farfelue. La jeune femme avait un véritable don pour cela, elle savait rendre les fêtes à la hauteur de la région, chaude, endiablé, sensuel et laissant personne indifférent. Il n’y en avait pour tous les gouts. Bien qu’au début cela l’avait vexé, aujourd’hui elle prenait sa tâche à cœur et elle espérait qu’en voyant cela, Doran lui confierait d’autres responsabilités, plus importante. L’indépendance serait un bon début pour cela, du moins elle l’espérait grandement. Son esprit vif avait besoin de s’occuper pour ne pas penser à ses cousines qui se trouvait au-delà des frontières de leur belle région.

La princesse de Dorne se sépara de son amant pour aller chercher deux coupes et du vin, nue comme au premier jour, laissant ainsi son amant la détailler dans le moindre de détail. Leur étreinte l’avait assoiffé. Elle revint s’asseyant sur une de ses jambes, faisant face à son amant. Elle lui tendit une coupe plein du liquide alcoolisé et épicé qui réchaufferait les gorges sèches par l’effort et enivrerait les esprits. Elle leva son verre, l’œil malicieux. Même après cette union, la sulfureuse brune n’était pas fatiguée. Comme si cela lui donnait un peu plus d’énergie qu’avant leur brulante étreinte. Arianne tenait sa réputation et il fallait plus que ça pour la faire s’écrouler de fatigue et dormir comme beaucoup de femme après leur folle chevauché.
« A Dorne et à un futur prometteur. »

Elle but le liquide rouge et l’alcool fit son effet venant allumer un petit feu dans sa gorge. Son regard brun se posait sur Ulwyck et ne le quittait pas des yeux.
« Est-ce que le chevalier du désert aurait un petit creux après cette petite mise en jambe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   Ven 19 Fév - 13:02

Arianne se leva et lui apporta une coupe. De la façon dont elle se mouvait et exposait son corps, il savait qu'elle le faisait rien que pour lui. Pour qu'il puisse se rincer l’œil, même après leurs ébats. L'appétit du Uller était sans doute aussi insatiable que celui de son Amante de Coeur. Le Chevalier de Denfert leva un sourcil intéressé lorsqu'elle évoqua de possibles fêtes. Ensuite, il bu avec elle à la santé de l'indépendance de Dorne. Cette nouvelle allait donner un nouvel élan à sa région qui profitait des troubles en Westeros pour tirer son épingle du jeu. Aucun de ces étrangers ne semblaient encore avoir manifesté d'hostilité à Dorne et ce qui était pour le mieux. Continuant de siroter sa coupe de vin, le jeune étalon s'adressa à la princesse à l'aide de sa voix suave.

«Il y aura très certainement des fêtes. L'occasion se présente de montrer toute la richesse et toute la volupté de Dorne. Tu pourras y porter ma robe, Arianne. Je suis sûr que ce sera splendide car naturellement qui d'autre que la princesse de Dorne se trouvera aux commande des festivités ? Ce sera sans doute pour nous l'occasion de nous amuser et de faire de délicieuses rencontres.»

Le dornien termina calmement sa coupe avant de s'étendre pour la déposer sur la table de nuit. Il fixait calmement Arianne, imprégnant chaque détails de son corps dans sa mémoire. Que ce soit la forme de sa poitrine, la couleur de ses yeux, la longueur de ses cheveux, la forme de ses lèvres, il ne souhaitait rien oublier.  La jeune dame lui parla de prendre un repas pour se remettre de leur folle chevauchée. Ulwyck n'était pas contre et il se rapprocha de son amante pour venir lui voler un court mais intense baiser.

«J'ai déjà goûté au plus succulent des fruits il y a quelques minutes mais je ne serai pas contre un repas. Quelque chose d'épicés à manger et quelque chose de frais  boire serait parfait. Je me laisserai bien tenter par du serpent avec une sauce au piment dragon. Quoi de plus normal que d'aimer avoir le feu au palais quand on vous l'a déjà mit ailleurs.»

Le jeune homme éclata de rire puis se leva. Sa nudité lui semblait parfaitement naturel et il laissa le soin à Arianne de le détaille comme elle le désirait. Le jeune homme alla rejoindre les commodités pour uriner calmement. Il revint ensuite en direction du lit et s'étira calmement avant de se glisser derrière Arianne et de couvrir son dos de baisers. Il se coucha ensuite, posa sa tête contre l'une des jambes de son amante. En déposant sa tête, il se permit de la caresser quelques secondes à l'aide de ses cheveux avant de lui poser une simple question qui lui brûlait les lèvres.

«Westeros ne restera pas continuellement en guerre et ces chiens finiront par s'intéresser à nous de nouveaux comme un homme qui convoite l'épouse de son voisin. Penses-tu que Dorne devrait s’agrandir ou devrions nous rester simplement sur nos terres ? Un jour, tu dirigeras Dorne et tu devras prendre ce genre de décision. Je ne suis pas un homme d'intrigue et de politique. Ce genre de qualités sont plutôt tiennes, ma belle. Peu importe les choix que tu feras, je serai ton bras armé, que je sois ton amant ou ton époux. Mes deux épées seront toujours à toi.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   Dim 6 Mar - 21:06

Arianne arqua un sourcil face à la remarque de son amant sur les rencontres. La princesse de Dorne connaissait déjà tous les jeunes nobles de sa région et rare étaient ceux qui n’étaient pas encore passé dans sa couche. Alors la jeune femme doutait sur le fait de faire de délicieuses rencontres. Après c’était la génération de leur père, plus vieux mais pas moins expérimenté. Cependant elle préférait la fougue de la jeunesse dans son lit et non la sagesse des hommes ou des femmes plus mures. Et celle qu’elle voulait revoir dans une étreinte chaude c’était nulle autre que sa cousine Tyerne. La douce blondinette lui manquait affreusement et si délicieuses rencontres il devait y avoir, ce serait avec elle et nulle autre. Et elle voudrait avoir l’exclusivité de ce moment. Ulwyck ne pourrait surement ne rien faire contre cette volonté. Bien qu’elle n’hésitait rarement à l’invité dans ses plans insalubres afin de partageait la joie des plaisirs charnels.
« Je doute que l’on fasse de délicieuses rencontres comme tu dis. Je connais quasiment tous les jeunes gens de notre génération et beaucoup sont déjà passés entre mes griffes. La seule délicieuse rencontre que je pourrais avoir serait avec Tyerne et tu ne seras point invité car je veux et j’exige l’exclusivité de ce moment »

Son ton était provocateur, taquin mais également sans appel. Elle ne laisserait personne se mettre dans ses retrouvailles avec sa cousine. La relation qu’elle entretenait avec l’aspic était si particulière, elle avait vécu tellement de chose toutes les deux que certaines choses devaient rester entre elle. Et le chevalier de Denfert n’avait pas son mot à dire. Arianne serait intransigeante. L’estomac de son amant était un vrai gouffre et cela fit ricaner la princesse qui appela sa servante et lui commanda de repas dont un fortement pimenté et la fille du peuple comprit aux regards de sa maîtresse qu’elle pouvait mettre la dose. Le Uller aimait jouer avec le feu, il aurait le feu à la bouche et cela n’était pas une image, sa servante y veillerait personnellement.

Son amant parla politique et des projets d’avenir d’Arianne par rapport à Dorne. La jeune femme réfléchit en mettant ses bras derrière pour s’y appuyer et réfléchir. Ses boucles brunes tombèrent souplement dans son dos en cascadant de façon gracieuse. C’était une question épineuse et elle ne savait pas encore comment elle s’y prendrait pour diriger Dorne. Son père n’était pas mourant alors elle ne s’était pas encore réellement pencher sur le sujet. Elle ferait au moment venu mais elle poussa néanmoins la réflexion afin de pouvoir répondre à Ulwyck.
« Je n’y ai pas encore réfléchis. Mon père est loin d’être mourant mais… nous ne sommes pas des conquérants…Dorne doit rester telle quel car le reste de Westeros répugne nos mœurs, nos lois et notre façon de vivre. Nous ne serons jamais accepter si nous devions conquérir une autre région et cela signifierait faire la guerre. Je n’ai nulle envie de faire subir une guerre stupide à ma région et faire couler le sang des enfants de Dorne. Et que les Sept Couronnes s’intéressent à nous. Nous avons fait l’erreur une fois de nous soumettre à un dragon, je pense que plus aucun autres Martell ne fera cette erreur…Et j’inculperais vivement ce point de l’histoire à mes enfants afin que perdure ce souvenir ! »

Elle fut interrompue par sa servante qui apporte un plateau avec deux repas. Elle posa son fardeau sur une petite table en lançant un regard malicieux à Arianne avant de s’éclipser rapidement mais la princesse pouvait mettre sa main à couper que cette dernière allait écouter à la porte discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   Lun 7 Mar - 15:47

Le raisonnement de la princesse était sans faille contrairement à celui d'Ulwyck. Le Chevalier de Denfert avait seulement espéré qu'il y aurait des invités d'Essos. L'exotisme avait toujours eu une saveur particulière, surtout sous la couette. Il se mit à rire lorsqu'elle lui demande l'exclusivité en cas d'un retour de Tyerne. Cela ne le surpris nullement. Ils étaient libres de butiner de fleur en fleur. Leur amour était au dessus de cela. Le jeune homme se releva pour cueillir les lèvres de son amante. Ensuite, il ajouta son petit grain de sel en prononçant d'une voix franche et sincère.

«Ma Princesse aura l'exclusivité qu'elle désire mais aurais je le droit de la rejoindre au petit matin  pour la réveiller de la meilleur des façons qui soit ? »

La maîtresse des lieux demanda à ce qu'on leur apporte leur repas puis elle parla de politique. Pas de conquête à son programme. La Martell souhaitait garder le regard du reste de Westeros loin de Dorne. Le Uller était partagé. D'un côté, il avait envie d'une grande bataille, d'un acte héroïque qui le sacrerait à jamais et qui laisserait une trace dans l'histoire. D'un autre côté comme Arianne, il ne voulait pas voir sa région mise à feu et à sang. Les dorniens lutteraient jusqu'au bout. Des raids éclairs combinés à leur parfaite connaissance du terrain. Même en sous-nombre, ils embêteraient longtemps les envahisseurs. Il n'eut pas le temps de répondre à sa belle que le repas arriva. Au vu du regard que la servante échangea avec son amante, il devait y avoir anguille sous roche. Le jeune homme se leva en volant un baiser à sa partenaire avant d'aller s’asseoir à table dans le plus simple appareil. Il huma le plat et les saveurs épicés qui s'en dégageaient promettaient une véritable explosion de délice pour ses papilles gustatives. Le Uller s'adressa ensuite à son interlocutrice. Y allant de son petit mot personnel.

«Plutôt pas mal cette servante. Je me demande ce que signifiait le regard qu'elle t'as lancé. A propos de Dorne, tu auras mon soutien total mon amour. Je serai ton épée et ton bouclier. Bien que je pense qu'une expansion pourrait être un temps profitable, je préfère savoir ma région natale en sécurité, loin de leurs perfidie et de leurs envies. Puisse t-il encore se faire la guerre pendant cent ans. Je les y encourage. Nous devrions peut-être les aider à se créer de nouveaux conflits. S'ils osent lever la main sur notre peuple, je serais sans pitié si tu m'en donnes le droit.  Attaquons ce repas qui me met presque autant long à la bouche que tes formes, Arianne.»

Déchirant une miche de pain, il trempa son morceau pour goûter la sauce. Piquante à souhait. Ulwyck était habitué à manger aussi épicé. Un homme d'une autres contrées serait sans doute devenu aussi rouge qu'une pivoine en sauçant  ce plant. Le jeune homme commença donc à manger calmement son plat. Il sentait sa bouche subir l'effet des piments et il adorait cette sensation.

«Cela fait du bien de reprendre des forces après nos ébats mais ne croit pas que je sois déjà fatigué. Je pourrais te besogner jusqu'au matin.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   Jeu 14 Avr - 14:55

Ulwyck était insatiable, il ne pensait qu’avec le plaisir et le désir que procurait son corps. Il n’était qu’impulsivité, désir et action alors que la jeune femme tentait tant bien que mal de devenir plus posé, plus réfléchie et pensé politique, avenir de Dorne. Il voulait la guerre à l’extérieur des frontières, Arianne préférait la paix afin de soulager l’économie de la région. La guerre n’était bon pour personne et deux de ses cousines étaient dans la guerre là-bas. Elle ne souhaitait nullement que cela dure. Elle ne fit que soupirer en secouant la tête avant d’aller enfiler sa robe sur son corps dénudés.
« Les secrets de femme ne te regardent nullement. Et je souhaite la paix à l’extérieur afin de favoriser le commerce avec eux. Et deux de mes cousines se retrouvent en plein dans cette guerre. Et qui dit guerre dit mort. Je ne souhaite nullement les voir mourir. Mange à ta faim, je n’ai guère d’appétit pour le moment. »

La jeune princesse alla s’assoir devant sa coiffeuse et réunit ses épaisses boucles noirs en une longue tresse afin de dégager sa nuque et laissé le peu d’air qui circulait rafraichir sa peau hâlé par le soleil brûlant de Dorne. Dans le miroir, elle pouvait voir le chevalier se repaitre du repas plus qu’épicé. Le feu du plat ne semblait guère le déranger. La remarque d’Ulwyck fit hausser les sourcils bruns d’Arianne. Elle se retourna sur sa chaise et posa son regard chocolat sur l’homme.
« Et bien je crois que tu pourras aller besogner d’autres dorniennes. Je n’ai guère le temps de passer des journées à m’amuser de la sorte. J’ai un héritage à aller reconquérir, mon père m’attend. »

La jeune femme se leva pour rejoindre la porte de ses appartements, elle s’arrêta un instant en se tournant vers son amant de cœur l’espace de quelques secondes d’un air malicieux.
« Oh pas ma servante, elle m’appartient celle-ci ! »

La jeune femme sortit et se dirigea vers le bureau privé de son père.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: