RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire

Partagez | 
 

 Epines et Dents [PV : Alyx]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Epines et Dents [PV : Alyx]   Ven 16 Oct - 15:51


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Le sire de Grise-Ecorce était à cheval, accompagné de son second fils, de ses filles, de quelques gardes et de quelques membres de sa cour. Un petit sourire de malice était présent sur son visage, malgré le caractère habituel de ce rictus celui-ci était aujourd'hui présent pour une raison particulière. Un accord doublé d'une potentielle alliance était en discussion entre les Aubépins de Grise-Ecorce et les Lefford de la Dent d'Or. Cet accord est quelque chose qui, aux yeux de Niel, se relèvent très important pour son influence et son futur.

Les Leffords sont l'une des plus puissantes familles de l'Ouest, sans doute la deuxième derrière les Lannister. Ainsi obtenir une alliance avec une famille aussi importante pourrait donner aux Aubépins un soutien important en cas de besoin et une alliance pouvant être intéressante. Évidemment pour le moment le Sire de Grise-Ecorce ne pouvait pas vraiment espérer un accord les plaçant sur un pied d'égalité ou bien quelque chose d'inviolable, la différence de classe entre les deux familles était malgré tout grande.

Si son fils était avec lui, c'était en raison d'un accord auquel il avait pensé, en guise de preuve d'amitié et de loyauté le Lord Aubépin comptait faire de son second fils une pupille de la maison Lefford, espérant ainsi rapprocher les deux maisons et cimenter ainsi l'alliance. Si le mariage aurait été préférable pour l'Aubépin il ne pouvait pas l'exiger et le Sire de la Dent d'Or ne souhaitait pas un mariage, chose que Niel accepta rapidement, enthousiaste malgré à l'idée de la signature d'un accord.

La Dent d'Or est malgré tout proche de Grise-Ecorce, malgré les montagnes séparant les deux cités celles-ci restent géographiquement proche, le Lord Aubépin s'est déjà penché à plusieurs reprises sur d'éventuelles alliances avec les familles environnantes afin de renforcer son influence, les Lefford étaient les plus importants et aujourd'hui Niel considère cette entrevue avec une importance des plus grande.

En son absence, le Lord a laissé le commandement de Grise-Ecorce à son fils héritier et à sa femme, comptant également par la même occasion jugé le caractère et les capacités de son fils à improviser si besoin il y a et a comblé l'absence du chef de famille. Sa femme restait là-bas pour veiller à la bonne marche des affaires et afin de conseiller son fils en cas d'erreur de celui-ci, c'était la première fois qu'il avait la charge de diriger en attendant la fin du voyage de Lord Aubépin.

Au loin, la forteresse de la Dent d'Or apparaissait, la demeure des Lefford était une ville importante et une forteresse au moins aussi impressionnante. La richesse provenant des anciennes mines était sans doute également là pour ça. Un petit coup d'oeil vers son second fils replongea le Sire de Grise-Ecorce dans son passé, lorsqu'il avait accompagné son père pour la première fois chez les Lannister, jalousant depuis leur pouvoir et leur richesse. Un brin amusé, il revint à ses pensées d'avant tandis que la forteresse se rapprochait.

Une fois au pied de celle-ci le noble Aubépin s'approcha doucement, annonçant son arrivée ainsi que celle de sa maison et demandant une entrevue avec le sire de la Dent d'Or.
     

         
base cracles bones, modification lawina

         
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 22 Oct - 16:23


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Le calme était revenu peu à peu à la Dent d’Or. Mais les contrôles de la frontière restaient toujours aussi stricts. Rien ne passait sans l’accord du Seigneur Lefford. Les Farman étaient partis aux Nord patrouiller et personne n’en entendait plus parler. Un espion envoyer par le seigneur des lieux, leur rapporter qu’ils étaient calmes, sérieux malgré leur frustration d’être relayer à quelques choses de si mineur et si dégradant pour leur statue. Les Clegane étaient repartis chez eux et un groupe de deux cents hommes avaient été envoyé par Tywin avec à leur tête Daven Lannister. Alyx avait été ravi de revoir son cousin et de partager de parler de tout et de rien comme les ragots de Castral Roc et Port Lannis. Des choses futiles qui leur changeaient les esprits en ces temps de période troublées. La jolie brune devait bien avouer que cela lui faisait plus que de bien. Après le siège de Port-Réal et ce mariage princier, puis la prise de pouvoir de Viserys, il fallait dire que personne n’avait eu le temps de pensé à autre chose qu’à la politique.

Tout ce remue-ménage, donnait énormément de travail au Lord de la Dent d’Or qui du donnait des charges à sa sœur et à sa fille. Alyx se trouvait très honoré de la confiance que lui accordait son père, même si elle savait qu’elle n’avait pas le droit à l’erreur dans ses agissements. Elle devait penser comme lui, agir comme lui et ne pas laisser parler ses sentiments ou ses propres avis sur les questions. C’était pour cela que sur des questions trop épineuses, la jeune femme ne préférait pas répondre et transmettait à son père qui lui donnait sa réponse qu’elle allait ensuite transmettre. Mais tout ce remue-ménage dans la forteresse des Lefford semait le trouble parmi les serviteurs et messagers. Ils ne savaient jamais à qui s’adresser parmi leurs trois maîtres. Cela était devenu un véritable jeu parmi eux, qui arriverait à transmettre son message à la bonne personne. Les paris allaient de bon train et cela amusait beaucoup Alysanne et Alyx. Les deux femmes brouillaient les pistes et laisser planer le doute, torturant leurs pauvres esprits innocents. Un petit plaisir très divertissant.

Aujourd’hui la journée était calme pour la fille de la Dent d’Or. Elle s’était donc retirée dans ses appartements et assise confortablement dans un fauteuil bien trop grand, elle lisait un livre emprunté dans la bibliothèque de la forteresse. Sa robe rouge écarlate, l’entourait et ses cheveux retenus en arrière par un peigne en argent ondulaient dans son dos. Alors que la belle tournait une page, un serviteur entra dans la pièce. Il s’inclina bien bas pendant que les yeux de la belle remontaient vers lui. « Madame, les Aubépins vont arriver dans quelques minutes… » L’hésitation put se lire dans les yeux de l’homme qui se demandait s’il avait bien fait de déranger la demoiselle. Mais il fut soulagé quand Alyx hocha la tête et lui fit signe de disparaitre. La jeune femme se leva, replaça une mèche rebelle derrière son oreille. Elle attrapa un châle de la même couleur que sa robe, pour le poser sur ses épaules dénudées. Elle sortit de ses appartements et se dirigea vers la cour de la forteresse où devait arriver leur invité.

Les Aubépins étaient une famille mineure de l’Ouest, situé non loin de la Dent d’Or et aujourd’hui, ils étaient là pour une possible alliance. Si cela ne rapportait pas forcément beaucoup aux Lefford, cela pouvait permettre au Seigneur de Grise-Ecorce de pouvoir apercevoir un avenir meilleur pour sa maison. Mais rien n’était encore joué, normalement Leo Lefford devrait avoir le second fils en tant que pupille. C’était un garçon déjà âgé et le seigneur des lieux n’auraient pas grand-chose à lui apprendre de nouveau. Il avait donc demandé à Alyx de s’occuper de lui, de voir ce qu’il valait vraiment. La brune avait accepté, aimant ce genre de chose. Ce fut donc avec sourire que la belle accueilli ses invités. « Messires, soyez les bienvenues à la Dent d’Or. » Alyx claqua des doigts et des palefreniers allèrent s’occuper des chevaux tandis que des serviteurs s’occupaient des effets des invités. Les ordres avaient été donné avant leur arrivé. Tous filaient droit ne voulant point désobéir à la fille du maître des lieux. « Veuillez excusez, le seigneur mon père, une affaire urgente le retient. Il m’a donc chargé de vous accueillir et de veillez à ce que vous voyez bien installé parmi nous. »

Alys les invita à entrer dans la forteresse, elle les mena dans la grande salle de réception pour attendre le seigneur de la Dent d’Or. Dans la salle une table avait été mise afin de recevoir leur invité. « Avez-vous fait bon voyage ? » demanda poliment la jeune fille.
     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 22 Oct - 20:57


       
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Les hautes murailles de la Dent d'Or étaient face à la délégation de la famille Aubépin. Si le fait de confier son fils comme pupille, malgré son âge, pour sceller une alliance était la principale raison de la présence du Lord Aubépin d'autres choses étaient sujettes à discutions pour Niel. Tandis qu'on allait l'annoncer et lui ouvrir les portes le Sire de Grise-Ecorce se dirigea vers son fils et prit la parole à voix basse.

« C'est ici que tu resteras comme pupille fils, la Dent d'Or. Les Lefford sont l'une des familles les plus puissantes de l'Ouest, seul les Lannister les surpassent. Ce sont des alliés potentiels et des alliés de choix et les sept savent à quel point en ses temps il nous faut des alliés. Tu vas être une pièce majeure de l'alliance, malgré ton âge, tu écouteras les conseils de Lord Lefford et de ceux qu'il jugera capable de te guider. Tu resteras calme et poli, tu obéiras, même si cela te déplaît, aussi bien avant qu'après l'accord, entendu ? »

Le ton du Sire de Grise-Ecorce était calme, mais assuré, strict. Il ne laissait pas le choix à son fils, l'accord lui paraissait trop important pour que les envies de sa progéniture ne viennent gâcher quoi que ce soit. Pour son ambition, il ne pouvait pas y arriver seul et le soutient d'un seigneur comme celui qu'ils allaient rencontrer aujourd'hui pouvait être décisif, d'autant plus à la vue de la situation des deux maisons : proches, prêts de la frontière du Conflans.

Lorsque les portes s'ouvrirent le groupe en provenance de Grise-Ecorce rentra dans la forteresse, le regard de Niel était droit, tandis que celui de ses enfants se baladait sur les bâtiments autour. La Dent d'Or était une demeure plus grande, plus riche et puis solide que Grise-Ecorce, mais pas autant que Castral Roc certains pourraient dire. Rapidement, ils furent accueillis par les servants de la maison. Laissant chevaux et bagages aux personnes présentes pour ça Niel fit signe à ses enfants de le suivre et se dirigea vers la jeune femme qui les accueillaient.

Alyx Lefford, fille de Leo Lefford et héritière de la Dent d'Or. Le Lord Aubépin n'avait peut-être jamais rencontré la damoiselle face à lui, pourtant, il la connaissait de rumeurs, de réputation et d'intérêt qu'il éprouvait envers cette famille. Le visage du seigneur de Grise-Ecorce se détendit d'un coup, affichant un air amical en entendant la jeune femme leur souhaiter la bienvenue dans la demeure des Lefford. Tandis que ses enfants le rejoignaient Niel répondit poliment et calmement à la Dame.


« Merci bien de cet accueil ma Dame. Je ne puis qu'être honoré d'être ici. »

Sourire aux lèvres, il fit une révérence face à l'héritière des lieux, bientôt imité par ses enfants. Lorsque celle-ci expliqua que son père était actuellement occupé et qu'elle allait les accueillir Niel acquiesça poliment, rien de bien grave en soit. Il suivit la jeune femme d'un pas calme et détendu, un air amical sur son visage. Au fond, il était bien plus occupé par l'accord à venir, les discutions et le comportement de ses enfants que part l’accueil, néanmoins la politesse voulait qu'il n'en ait pas l'air.

Les Aubépins étaient menés par la jeune dame jusqu'à une grande salle au cœur de laquelle se trouvait une table, sans doute dressée pour l'occasion. Alors que le seigneur de Grise-Ecorce se prenait à regarder les murs de la forteresse la jeune femme reprit la parole, par politesse demandant comment c'était passé le trajet. Sourire aux lèvres le sire de Grise-Ecorce tourna la tête vers la jeune femme et répondit.


« Ma foi, fort bien. Les chevaux sont robustes et les routes sans doute les plus sur du royaume autour de la Dent d'Or, encore une chose que nous devons à votre père ma Dame. Mon fils et mes filles ne pourront que confirmer. Je m'excuse par avance de l'absence de mon premier fils et de ma femme, quelques affaires et la gestion de Grise-Ecorce ont obligé certains membres de la famille à rester à domicile. Néanmoins soyez assurée qu'ils vous présentent leurs plus aimables salutations. »

Le ton assuré et amical du Lord montrait une certaine habilité à parler ainsi de politique, chose qu'il aimait fort bien, il fallait l'avouer.
   

       
base cracles bones, modification lawina

       
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Mer 28 Oct - 19:49


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Alyx inclina humblement la tête quand le seigneur de Grise Ecorce présenta les hommages de son héritier et de sa femme. Pendant ce temps-là, des serviteurs avaient commencé à remplir la table de mets afin de sustenter les invités qui devait être affamé par leur longue route. « Vous excusez messire, je comprends bien qu’il faut qu’il y est toujours quelqu’un de la famille pour régenter le fief. » Avec un geste ample, elle les invita à s’installer et à profiter de l’hospitalité des Lefford tandis que d’un regard dur, elle demanda à un serviteur d’aller chercher son père. Le pauvre homme déguerpit aussitôt en direction du bureau du seigneur des lieux. La jeune femme s’installa donc à la table en compagnie des Aubépins. Elle prit une coupe de vin de la Treille et en bu une gorgée, le liquide coula dans sa gorge en provoquant une douce sensation de chaleur. Maintenant ils pouvaient entrer dans le vif du sujet, l’alliance naissante entre les deux maisons car c’était pour cela que les Aubépins étaient présent à la Dent d’Or. Et tourner autour du pot n’était pas très Lefford. La douce brune était assez fine pour amener le sujet de façon pas trop directe mais ne laissant pas de place à une éventuelle pirouette.

Reposant la coupe d’argent finement décoré, elle croisa ses mains devant elle et posa son regard sur le fils de son invité. Futur pupille. Il était à peine plus jeune qu’elle et elle était intriguée sur ce que valait le jeune homme. Mais alors que la jeune femme allait parler, des pas raisonnèrent et le seigneur de la Dent d’Or arriva. Le serviteur avait été d’une rapidité exemplaire et visiblement, son père avait réussi à expédier son souci. Alyx se leva quand il arriva et baissa la tête respectueusement. « Lord Aubépin, je suis ravi de vous voir parmi nous. Soyez les bienvenues à la Dent d’Or. Je vois que ma fille vous a accueilli comme il se doit. » Un petit sourire en coin étira les lèvres de la brune qui était plus que satisfaite de ce compliment malgré le ton neutre de son père. Son père s’assit dans le siège seigneurial et attrapa une coupe à son tour. « Bien, entrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien. Votre confiance en me confiant votre fils, m’honore. Quel sont vos attentes en retour ? Je verrais ce que je peux vous offrir afin que cela soit bénéfique pour nos deux maisons. » Alyx observait silencieuse, l’oreille vive et analysant les situations.

La dernière Lefford arriva d’un pas précipité, elle s’excusa platement et présenta ses hommages à la famille Aubépins. Alysanne semblait troublé et cela intrigua la benjamine. Sa tante ne lui donna qu’un sourire rassurant et elle reporta son attention sur lord Aubépins car après tout, si la sœur du seigneur des lieux, lui servait se sourire c’est que ce n’était pas si terrible que cela. Alyx prit donc un air neutre tout en fixant Niel cherchant à savoir qui était ce seigneur souhaitant une alliance avec sa maison.

     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 29 Oct - 22:16


Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine


[center]
Niel & Alyx

Le Seigneur de Grise-Ecorce suivit la jeune Dame de la Dent d'Or, acceptant sans trop de difficulté son invitation à s’asseoir à table tandis qu'il invitait ses enfants à l'imiter. La jeune Lefford se servit un peu de vin et commença à boire, à son tour le seigneur Aubépin pris une coupe de vin qu'il porta à ses lèvres. Un très bon breuvage assurément, habitué au goût des vins, il n'en appréciait pas moins les meilleurs d'entre eux, dont celui qu'il buvait actuellement.

Le regard du seigneur de Grise-Ecorce se posa un instant sur la jeune Dame qui semblait observer son futur colocataire, en quelques sortes. Le jeune Aubépin lui était calme, ne sachant pas vraiment quoi faire ou dire. Il était visiblement moins habitué aux entrevues diplomatiques que son père, un poil tendu, il croisa le regard de son père, assez sévère, lui intimant sans parole de se détendre un maximum, la première impression est souvent la plus importante.

Le calme du début de la rencontre ne fut brisé que par les pas d'un homme descendant des escaliers. Sans plus attendre le regard du Lord se tourna vers la source de ces sons, le maître des lieux arrivait. Un fin sourire se posa sur les lèvres de l'invité, durant que quelques secondes, il montra la joie de Niel voyant arriver la personne avec qui il allait parler. Cette expression disparut quelque temps après, il fallait là prendre du sérieux, car c'est maintenant que commençaient les choses sérieuses.

Alors que le maître de la Dent d'Or arrivait à la table les personnes déjà présentes se levaient, saluant avec respect l'un des seigneurs les plus puissants de l'Ouest. Les formules de politesse arrivèrent, et Leo Lefford était content de voir le travail de sa fille avec leurs invités. Abaissant la tête dans un signe de respect le seigneur de Grise-Ecorce répondit d'un ton calme et amical.


« Tout à fait Lord Lefford, c'est un honneur d'être ici et si bien accueilli. »

Les personnes reprirent leur place tandis que le seigneur des lieux s'asseyait également, attrapant à son tour une coupe de vin. Niel reprit la sienne et la porta à ses lèvres tout en écoutant Lord Lefford continuer à parler, visiblement, il aimait à aller rapidement à l'essentiel, sans passer par tout un tas de discutions inutiles, bien ça ne rendrait que plus simple la discutions entre les deux seigneurs. Il demanda clairement qu'attendait le maître de Grise-Ecorce en échange de la confiance qu'il accordait. Prenant une gorgée de vin Niel reposa sa coupe et répondit sur un ton calme et assuré.


« Avec joie Lord Lefford. Au sujet de cet accord, je tiens d'abord, bien entendu, à préciser que cet acte de confiance que je fais a également le but simple de rapprocher nos familles, plus qu'attendre une contrepartie aussitôt. Mais en effet, vous avez tapé juste, il existe malgré tout des choses qui m'inquiète et pour lesquelles avoir à mes côtés une puissante famille peut s'avérer crucial. Premièrement, les risques de dissensions. Malgré la poigne de Lord Tywin l'on ne peut ignorer le fait que certains dans l'Ouest se pensent toujours hors d'atteinte et semblent se poser devant lui. Je pense que vous savez de quelle famille je veux parler. »

Les Farman. Pour être honnête le seigneur de Grise-Ecorce n'était pas vraiment inquiet des Farman, mais il le paraissait. De ce qu'il en savait les Lefford n'appréciaient pas trop la famille de Belcastel, autant trouver des points communs entre les deux familles, d'autant plus que dans la situation actuelle les Aubépins ne pouvaient pas vraiment espérer devenir plus puissants sans le soutien de personnes plus haut placées tel que les Lefford. Reprenant une gorgée de vin, il reprit ensuite la parole.

« Malgré le risque de dissension que cette famille cause d'autres choses occupent mon attention depuis quelque temps. La guerre est dans toutes les têtes et les fortes patrouilles autour de la route de la rivière le prouvent. Néanmoins si des ennemis venaient à venir de l'Est et qu'il réfléchissait, ils tenteraient sans doute de contourner la forteresse de la Dent d'Or, qu'ils ne pourraient pas prendre avant que l'armée de Lord Tywin ne les repousse. Donc dans le cas où ils tenteraient plus choix s'offrent à eux, l'un d'eux est au nord et Grise-Ecorce est placée sur la Culbute, un endroit propice à servir de point d'ancrage pour une éventuelle campagne par le nord. Loin de moi de douter de la solidité de mes murailles, pourtant, je doute fort de pouvoir tenir aussi longtemps que vous en cas d'attaque massive sur mes murailles. Si certains trouvent à passer par les montagnes ensuite en petit nombre, ils pourront en venir à piller les terres en toute impunité, envoyer une armée à travers la montagne étant risqué et trop lent. »

En revanche, ce point était vrai, s'il se plaçait dans l'esprit d'un éventuel envahisseur Niel savait très bien qu'il ne tenterait pas de prendre la Dent d'Or, trop fortifiée, mais plutôt de la contourner et la présence de la Culbute rend Grise-Ecorce utile pour plusieurs affaires, d'autant plus que sa position la rend assez facilement défendable par une armée suffisamment puissante.

base cracles bones, modification lawina

Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 5 Nov - 17:55


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Alyx écouta le seigneur de Grise Ecorce. Il était fin et habile. Il parlait avec prudence et tact, la jeune femme se vit espérer que son fils soit du même genre, cela n’en serait que plus intéressant et plus divertissant. Il était vrai que la brune aimait les joutes verbales et des interlocuteurs réactifs à ses pics. Sinon cela n’était guère divertissant. L’esprit vif, elle avait pris le gout à la politique bien plus qu’elle ne l’aurait espéré. Et cela ravissait Alysanne et son père qui pouvait ainsi compter sur elle sur certaines affaires. Alors aujourd’hui, elle avait ouvert bien grand ses oreilles afin d’attraper toutes les subtilités que l’accord pouvait cacher. Et voir si elle aurait répondu la même chose que son paternel ou pas. Ses yeux se baladaient entre Niel et son fils, son visage était neutre et impassible. Laissant aucun doute ou réactions passaient à travers ses yeux ou son visage. Leur hôte aborda le sujet des Farman et du coin de l’œil la jeune Lefford vit son père avoir un sourire en coin et hocher la tête. « Effectivement, je vois de quelle famille vous parlez. » Il laissa le lord de Grise-Ecorce continuer tandis qu’Alyx continuait d’écouter d’une oreille attentive.

Il aborda le sujet de la guerre, des frontières et d’un possible passage des armées. La jeune femme fronça les sourcils mais resta silencieuse. Demandait-il une aide militaire ? Elle était très curieuse de la réponse qu’allait donner son paternel car pour le coup la brunette hésitait sur les choix qu’ils avaient. Cependant Leo ne sembla pas inquiétait du moins du monde. « Il est vrai que Grise-Ecorce est exposé si le Conflans souhaitait nous envahir. Cependant, j’ai envoyé les troupes Farman patrouiller dans le Nord de la région et donc sur les rives de la Culbute. Si un navire ennemi approche, vous serez l’un des premier informé et des troupes vous serez envoyé. L’armée de la dent d’or est forte de plus de deux milles heures à l’heure actuel. Avec les hommes des Farman mais également de la maison Clegane ce nombre monte facilement à trois milles hommes qui patrouillent jour et nuit sur nos frontières. » La belle réfléchit rapidement. D’un point de vue stratégique et militaire le fief des Aubépins n’étaient pas en danger avec le nombre d’homme présent sur les terres de sa famille et patrouillant aux frontières. Mais quelques choses inquiétaient néanmoins Alyx.

Le seigneur de Grise Ecorce avait parlé des Farman, une famille qui n’était pas des plus obéissantes. Et ceux malgré l’armée présente sur les terres de Lefford, Niel était inquiet. Alors la jeune femme osa prendre la parole. « Vous semblez inquiet messire. Pensez-vous que les Farman aurait désobéi aux ordres et désertait leur zone de patrouille ? Avec l’armée positionner sur la frontière, cela dissuaderait aisément le Conflans d’attaquer cependant il pourrait en profiter si les rives de Culbute n’étaient pas surveillé…Et nos troupes auraient du mal à accéder rapidement à Grise-Ecorce en cas de percé… » Elle tourna les yeux vers son père, qui avait été surpris par la prise de parole de son héritière. Alyx espérait ne pas avoir offensé son paternel en parlant et elle vit dans son regard qu’il était mitigé.

Alysanne réagit alors. «  Mon frère, Alyx a raison. Les Farman ne nous apprécie guère et vous les avez envoyé patrouiller au Nord juste après un affront. Il serait logique les connaissant qu’il ait déserté. » Le visage de Leo s’assombrit. La jeune Lefford se doutait que son père fulminait si leur déduction était juste. Tournant son visage vers Niel, il parla d’une fois sombre. « Auriez-vous eu des signes de ce qu’avance ma fille et ma sœur ? Si c’est le cas, je vous enverrai des hommes supplémentaires et cette fois je m’assurerais qu’il ne déserte pas… » Alyx n’aurait pas aimé être à la place des déserteurs. Quand son père parlait ainsi, elle avait tendance à baisser le regard et tremblé comme une enfant qu’on venait de gronder.


     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 5 Nov - 19:32


     
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine


 
Niel & Alyx

La discutions était dans le vif du sujet, Niel parlait calmement, faisant ce qu'il pouvait pour montrer à son fils la voie à suivre par la suite avec les Leffords et les autres familles nobles. Calme, perspicace et poli. Désormais lui était habitué à ce genre de choses. Mais peut-être est-ce le fait qu'il soit né avec une facilité pour ce domaine qui faisait de lui ce qu'il était aujourd'hui. Le seigneur Lefford esquissa un léger sourire lorsque le maître de Grise-Ecorce évoqua le sujet des Farman, il avait rapidement compris de quelle famille parlait l'Aubépin.

Lorsque le sujet de la guerre arriva sur le tapis, le Lefford exposa la situation telle qu'il l'avait faite. Il avait envoyé les Farman dans le nord, le Lord Aubépin fronça les sourcils, il n'avait pas grande confiance en qui que ce soit, mais encore moins à ceux qui n'avaient pas assez de tact pour cacher leurs intentions. D'autant plus qu'il n'avait pas vu tant de patrouilles que ça dans le nord. Si en effet des hommes avaient été vu, il en fallait plus pour le rassurer.

Environ trois milles hommes gardaient la frontière, en plus de la maison Aubépine qui était prête à se mobiliser plus au nord, malgré la petite importance de la famille. Une force majeure. En pensant bien entendu que chacun joue son rôle. C'était là le principal point d'inquiétude du seigneur de Grise-Ecorce, si l'ost Lefford était irréprochable et les Cleganes visiblement loyaux, la troisième famille le paraissait beaucoup moins.

Tandis que Niel s'apprêtait à répondre toujours sur le même ton, il fut stoppé dans son élan par la fille du seigneur de la Dent d'Or, celle-ci prit la parole et comprit ce qui inquiétait le lord Aubépin. Elle demandait si les Farman avaient désobéit aux ordres. Comme elle le disait si bien sans protection le long de la Culbute le Conflans pourrait facilement parvenir à entrer dans l'Ouest et accéder au siège de la maison Aubépin serait difficile si jamais la situation devenait telle.

Après que la jeune femme eut parlé, ce fut au tour de la sœur de prendre la parole, elle appuya l'idée de sa nièce. Eux non plus n'avaient aucune confiance en les Farman. Ils avaient d'autant plus reçu les ordres après un affront, ce qui expliquerait aussi leur manquement aux ordres. Visiblement, le Lord Lefford était inquiet et énervé si jamais les deux Dames avaient raisons. Il prit donc la parole envers le seigneur de Grise-Ecorce, cherchant à apprendre directement la vérité, il enverra d'autres hommes si c'était.

Le visage du maître de Grise-Ecorce s'assombrit encore une fois, il fixa un instant le verre dans sa main avant de relever les yeux vers le dirigeant de la Dent d'Or. Au final, ce qu'il craignait n'en était pas éloigné, mais sans doute plus dangereux pour lui et pour l'Ouest. Il attendit quelques secondes avant de prendre la parole, son calme était toujours là, mais accompagné d'un air sombre et inquiet qui sembla légèrement étonner son fils.


« Pour être sincère, la désertion seule aurait presque été un soulagement Lord Lefford, ce que je crains est peut-être pire. Les Farman sont des profiteurs et potentiellement des traitres. Si en effet, je dois avouer ne pas avoir vu énormément d'hommes sur mes terres et le long de la frontière, ce qui m'inquiète est encore autre. Ambitieux et orgueilleux, voilà ce qu'ils sont, cette guerre est une aubaine pour ceux dont l'ambition n'a aucune limite. Je crains que, non-content de leur ouvrir la voie, ils finissent par guider le conflans à travers l'Ouest. Ils craignent Lord Tywin, mais qui sait jusqu'où ils pourraient aller, là que leur armée est à la frontière, proche d'ennemis ? J'ai bien peur qu'ils finissent par faire pire. »

Le seigneur de Grise-Ecorce fit alors une pause, buvant une gorgée de vin de sa coupe, il laissa un instant aux Lefford pour emmagasiner ce qu'il avait dit. Il pensait être clair dans ses paroles, pour cela, il avait déjà réfléchi à cela, néanmoins, il craignait fort que les souverains de Belcastel finissent par trahir le lion une fois qu'ils auront une armée suffisante pour faire chuter des places-fortes, dans ce genre de cas, il fallait faire attention.

« Pour cela, je compte lever mon Ost mon également, afin de m'assurer tant que possible de la sûreté de la frontière et pour surveiller les Farman si jamais ils venaient à être là. Néanmoins si jamais ils venaient à guider l'armée du Conflans, je doute fort de pouvoir, les arrêter seul, les retarder tout au mieux. Néanmoins, à l'heure actuelle ce n'est qu'une crainte de ma part, toujours est-il que je n'ai pas eu vent de nombreux soldats à la frontière. Si je confronte les Farman je ferais mon possible pour vérifier leur loyauté et le cas contraire, vous le faire savoir Lord Lefford. »

Le Lord Aubépin se renfonça dans son siège et reprit une gorgée, son fils à côté restait calme, profitant de chaque mot afin de comprendre ce qui se passait et d'apprendre de cette entrevue.

 

     
base cracles bones, modification lawina

     
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Mer 18 Nov - 14:33


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Alyx fut assez surprise par la réponse de Lord Aubépin à son père. Il sous entendait que les Farman irait vendre des informations à leur ennemie afin de mieux envahir les terres de l’Ouest. Ils seraient bien fous de commettre de telle chose, de trahir leur suzerain alors qu’il avait déjà reçu un ménestrel chantant les Pluies de Castamere. Les Farman n’étaient quand même pas aussi stupide en faisant courir un risque à toute leur famille encore présente dans leur fief ?  La brunette jeta un coup d’œil à son père qui avait l’œil plus que noir. Sombre, et au fond de lui sommeillait une colère sans nom. Pourtant il l’a contrôlé à merveille. Il était maître de ses paroles, de ses actes et savait parfaitement gérer les différents avec subtilité, fourberie et intelligence. « Je ne peux attendre trop longtemps pour savoir s’ils honorent leur serment. Alysanne, dit au mestre d’envoyer un corbeau à Lord Tywin, lui faisant part de mes soupçons et dépêche notre espion le plus fidèle sur les terres qu’ils devaient surveiller. » La Lefford se leva et s’inclina rapidement avant de disparaître dans les couloirs de la forteresse.

Cette situation inquiétait Alyx de façon assez pressante. Elle avait toujours aimé rabaisser les Farman, c’était une distraction qui lui plaisait énormément. Elle en jouait, et se faisait un malin plaisir à le faire un public. Mais peut-être que la dernière fois, cela avait été la fois de trop. Même si Sircea avait cherché la confrontation. Néanmoins si les craintes de leur invité étaient justes, les Farman allaient avoir quelques soucis avec les lions de Castral Roc. Niel affirma qu’il allait lever son ost et joindre ses forces à celle des Lefford et des Clegane pour veiller sur la frontière. Il fallait bien dire que l’art de la guerre était tout autre que celui de la politique bien que très entremêlé. L’un allait rarement sans l’autre. Mais Alyx préférait la politique, les intrigues, les alliances mais sans guerre. Elle n’était pas guerrière, elle n’était pas stratège et donc ne comprenait pas toutes les subtilités d’envoyer telle ou telle troupes à tel ou tel endroit. Les prises de risque étaient également différentes car les grands jouaient avec la vie des soldats alors que lorsqu’elle se mêlait de l’art de la rhétorique, aucune vie n’était réellement en jeu. Et du coup la Lefford ne comprenait pas certaines décisions de son père. Et l’honneur dans ce genre de monde était tout autre. Elle essayait de comprendre un maximum de chose de tout ce qui pouvait se dire.

Le seigneur de la Dent d’Or, hocha la tête, acquiesçant ce geste. « Je vous suis reconnaissant de cette offre. Je veillerais à ce qu’une centaine d’homme de la maison Lefford viennent gonfler vos effectifs. Et ils seront, eux, contrairement à d’autre, loyaux et prêt à tout pour protéger la frontière. »  Cette guerre ne semblait pas avoir de stabilité. Chaque jour de nouvelles décisions concernant les patrouilles et les armées se déplaçant dans l’Ouest. Une situation délicate et fatiguant pour ceux orchestrant les différentes armées.


     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Dim 29 Nov - 11:28


       
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

La discutions avait atteint le point de non-retour, le seigneur de la Dent d'Or venait d'ordonner à sa sœur de faire envoyer un corbeau à Lord Tywin, précisant ce dont il était question dans cette entrevue. Niel restait statique et son visage était fermé, la situation le préoccupé malgré tout ce qu'il avait pu laisser paraître à sa famille, si jamais une armée venait à accéder jusqu'à Grise-Ecorce, qu'importe le talent de commandant de l'homme à la tête des défenses avec 500 hommes contre plusieurs milliers les chances de victoires étaient quasiment nulles.

Lord Lefford était quelqu'un que le sire de Grise-Ecorce respectait, charismatique, bon commandant et bon diplomate, le genre de personnes pour lesquelles l'Aubépin avait le plus grand respect. Sa loyauté envers le vieux Lion avait autant d'avantages que d'inconvénients, le seigneur de la maison Aubépin en convenait. Toujours est-il qu'il se devait d'avoir dans ses alliés un homme que le seigneur de la Dent d'Or et c'était un moyen efficace de sceller l'alliance qui se mettait en place.

Le maître des lieux remercia ensuite Niel de sa proposition de lever son armée et promit l'envoie d'une troupe de la maison Lefford pour soutenir l'Ost Aubépin. Une centaine de Lefford, ceci devrait monter à 600 le nombre d'hommes dont disposerait Niel. Il leva un instant les yeux au ciel avant de les fermer, visualisant une carte de ses terres, bien entendu la Culbute était le point central à surveiller ici. Il finit part revenir à son interlocuteur et à reprendre la parole.


« Merci bien Lord Lefford, je vous en suis très reconnaissant et ferais de mon mieux pour veiller à la sécurité de la frontière et de la Culbute. En espérant ne pas voir d'armée du Conflans se masser dans l'ancienne demeure des Tully, non loin de la frontière. »

La reconnaissance se lisait dans la voix du Lord Aubépin qui mettait en avant le fait que le siège dans l'ancienne maison suzeraine du Conflans serait un bon endroit d'où partir si jamais le Conflans avait la mauvaise idée de tenter de s'en prendre à l'Ouest. De son point de vue Niel craignait que cela serve de point d'origine et de rassemblement d'une éventuelle armée des Nerbosc, qui pourrait être dangereuse. À peine eut-il évoqué ce point que son fils parla à son tour, imitant autant que faire ce peu son père dans le calme de ses paroles.

« Si jamais Vivesaigue est susceptible de voir une armée ou un commandement s'y rassembler, pourquoi ne pas envoyer un faible groupe d'hommes vérifier qu'il n'y ait rien qui laisse présager qu'ils y préparent un camp, un quartier général ou commence à y amener des hommes dans l'optique d'y assembler une armée ? Si cela ne vous semble pas idiot bien entendu. »

Le jeune homme hésitait encore un peu, il avait du mal à s'imposer à côté de son frère et de son père, prendre la parole sur le sujet de la guerre lui semblait maintenant peut-être un peu trop osé, il se renfonçait dans la chaise attendant les réprimandes, ou félicitations des nobles. Le seigneur de Grise-Ecorce ne dit rien pour le moment, attendant de voir la réaction du nouveau tuteur du jeune Aubépin.
   

       
base cracles bones, modification lawina

       
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Mer 9 Déc - 13:23


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Niel remercia le seigneur de la Dent d’Or pour son aide et assura qu’il ferait de son mieux pour protéger la frontière. Est-ce que les forces des Nerbosc seraient prêtes à se masser à Vivesaigues, fief du Roi déchu ? Alyx en doutait. De ce qu’elle savait, ils avaient suffisamment à faire avec les Bracken soutenu par Viserys III. Si Tytos Nerbosc tentait d’envahir l’ouest, surement que Jonos Bracken répliqueraient en tentant de les parer et ainsi conserver un simili d’alliance avec les lions. Mais cela n’était que des suppositions tirées par l’esprit d’une jeune femme ne connaissaient rien à la stratégie militaire. Son père devait avoir un avis bien clair et bien tranché sur ce point. Les yeux bruns de la brune se posèrent sur son paternel afin de savoir ce qu’il pensait d’un possible rassemblement d’armée à Vivesaigues. Son visage était neutre, et ses prunelles bleues ne reflétaient nullement l’inquiétude. « Je doute fort qu’une armée ce masse à Vivesaigues avec une région si divisé et ravagé par les raids des fers-nés. Mais mieux vaut rester prudent effectivement. » Il n’était donc pas inquiet à ce propos.

Ce fut le fils de leur hôte qui prit la parole, Alyx tourna vivement son regard sur le futur pupille de son père. Il commençait à se dévoiler et la jeune femme voulait vraiment savoir ce qu’il avait dans le ventre et dans la tête. Sa remarque était aux yeux de la jeune Lefford, naïve et montrant un jeune homme effrayé par une possible guerre. Mais cela était légitime si tel était le caractère du garçon. Le voir se renfoncer dans sa chaise, montrait qu’il n’était pas sur et la brune se retint un sourire de coin. Il était une proie facile si après avoir pris la parole, il s’excusait d’avoir parlé. Alyx haussa les sourcils face à son attitude ne comprenant pas sa prise de risque pour ensuite faire comme s’il était une petite souris disparaissant au fond d’un trou.

La jeune femme nota aussi que le père laissa son fils parler et ne lui répondit pas, laissant ainsi le Lord de la Dent d’Or établir un premier contact avec son nouveau pupille. Un choix intéressant pour le jeune qui allait devoir affronter l’avis de celui qui s’occuperait de lui désormais. Leo Lefford pouvait paraitre impressionnant et sévère, et ce serait mentir que de dire qu’il ne l’était pas. Alyx pouvait craindre son père quand celui-ci était en colère, mais elle avait appris à ne pas l’être sinon. « Parce que je n’ai pas autorité pour faire cela. Lord Tywin ne souhaite nullement espionner le Conflans, il a un représentant à Vivesaigues en la présence de mon ancien écuyer. Nous serons avertis si la moindre armée ou rassemblement de ce genre arrivait. Et nous ne pouvons-nous permettre de concentrer toutes les forces de l’ouest pour une menace qui serait bien folle si elle se mettait en place. Notre suzerain a besoin du gros de son armée pour partir au Sud dans les plus brefs délais. » Le jeune homme avait sa réponse. Alyx avait oublié que Daven était parti pour le Conflans peu après la prise de pouvoir de Viserys. Et elle ignorait la raison, son cousin ne lui avait rien dit et son père de même.

La brune remarqua que son père était soudainement intéressé par son pupille, elle était prête à parier qu’il allait lui poser des questions bien ciblé pour le cerner. « La stratégie militaire et la politique vous intéressent-elles, jeune homme ? »

     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Jeu 10 Déc - 22:42


Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



Niel & Alyx

Le seigneur de la Dent d'Or doutait fortement d'une armée à Vivesaigue. Il n'avait pas tort en soit, il ne rejetait pas totalement l'idée, mais faisait bien comprendre qu'il n'y croyait pas. Il avait sans aucun doute raison, le Conflans était en pleine guerre civile, et même sans cela, il fallait être fou pour tenter de prendre d'assaut l'Ouest avec un ban aussi faible que celui du Conflans. Ou tout du moins tel était l'équation dans la tête de l'Aubépin.

Malgré tout ce n'était pas là ce qui pouvait inquiéter un peu plus le seigneur de Grise-Ecorce, sans doute avait-il une vision trop stratégique de leur situation, les deux rois se tapaient dessus entre eux et assemblaient leurs armées, pendant que leurs soutiens se faisaient la guerre entre eux. Pourtant, ils ne pensaient pas à attendre le bon moment, un manque de patience que Niel assimilait aux Targaryens.

Pour sa part, il voyait toujours l'Ouest comme la région à contrôler, les immenses mines d'or y sommeillant étant un attrait stratégique important pour une guerre sur la durée. Néanmoins, l'habitude de régler les conflits directement sur le champ de bataille en tuant l'autre était plus présent, plutôt que de tenter de l'étouffer. Cela pouvait rendre la situation beaucoup plus simple. Ainsi, pour le seigneur de Grise-Ecorce, tant que Lord Tywin soutiendrait Viserys, alors Viserys gagnera.

Enfin, lorsque son fils prit la parole le Lord Aubépin laissa le nouveau tuteur lui répondre. Il se défendit en expliquant qu'il ne voulait pas outrepasser ses droits, il expliqua qu'il avait malgré tout un informateur sur place, il donna également des indications, le vieux lion préparait une armée pour partir au sud et ils ne pouvaient donc pas se permettre d'envoyer leur armée face à un Conflans manquant déjà de moyen.

Niel acquiesça, il comprenait le raisonnement et l'approuvait. Après la réponse du maître des lieux, celui-ci s'adressa au second fils de l'Aubépin. Il lui posa une question, cherchant à savoir si celui-ci s'intéressait à l'art de la guerre et de la politique. Le jeune Aubépin releva la tête, un peu surpris, il se reprit et répondit sur un ton calme et décontracté, tentant autant que faire ce peu d'imiter son père dans le timbre de la voix et le calme.


« Plutôt oui Lord Lefford. La stratégie militaire est un sujet passionnant, la politique va de pair avec, donc je ne puis en délaisser l'un des deux. »


Il termina sa phrase et ne put s'empêcher de jeter un coup d’œil discret, pour voir le regard de son paternel, cherchant à savoir si celui-ci approuvait au non, néanmoins le seigneur de Grise-Ecorce ne laissait rien paraître et regarder le seigneur des lieux tandis qu'il entendait la réponse de l'Aubépin qui hésitait à reprendre la parole.

base cracles bones, modification lawina

Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 4601
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Mer 23 Déc - 21:19


         
Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



   
Niel & Alyx

Le jeune homme releva la tête à la question du seigneur des lieux. Alyx plissa les yeux, cherchant l’hésitation sur le visage de l’Aubépin. Mais elle n’y lut que la surprise. Cependant la surprise passée, il se reprit et répondit d’un air détaché et décontracté. La réponse était juste et cela allait plaire à son père. La jeune femme croisa les bras sous sa poitrine car elle ne pourrait surement rien apprendre au jeune homme. Il en connaitrait rapidement plus avec la stratégie militaire, domaine qu’elle ne touchait absolument pas. Dire que l’égo de la brune était touché serait juste. Cela l’agaçait un peu mais c’était la vie, elle devait prendre sur elle et faire comme si de rien était. Surtout ne pas se montrer hostile envers cette famille. Même si l’alliance était profitable au Aubépin plus qu’aux Lefford.

Leo eu un léger sourire, une chose rare chez cet homme connu pour sa sévérité. Alyx voyait rarement son père sourire, en de très rare occasion et des occasions bien spéciales. « Et bien je pense que l’on pourra faire des choses intéressante. »  Un compliment. Rare également de la bouche du seigneur de la Dent d’Or. Le jeune Aubépin allait devoir en profiter car cela serait rare. Leo Lefford attaquait surement doucement mais il allait vite apprendre qu’avoir des compliments seraient compliqués. Alors qu’il allait reprendre la parole un page arriva et s’inclina. « Excusez-moi messire, mais Ser Gregor Clegane aimerait s’entretenir avec vous… » L’homme tremblait de peur. Visiblement la Montagne avait dû lui faire peur au point de faire pâle figure devant son maître. D’un geste de main, il renvoya le jeune page et se leva. « Je vous prie de m’excuser, avant que La Montagne ne décime mes serviteurs, je vais aller prendre son rapport. » Il se tourna vers Alyx. « Occupe-toi de nos invités veux-tu ? » la brune hocha la tête. « Oui père. »

Leo Lefford quitta la salle d’audience en direction de son bureau afin de recevoir la Montagne. Alyx tourna son visage vers les deux invités en souriant. Elle se leva et les invita à la suivre. «  Venez, je vais vous montrer vos appartements. » La jeune femme les guida dans les couloirs de la Dent d’Or. Ils  arrivèrent dans l’aile de la forteresse réservée aux invités de passage. Elle poussa une porte et entra. Des serviteurs finissaient d’installer les derniers détails. La brune tapa deux fois dans ses mains et ils s’arrêtèrent se mettant en ligne. Satisfaite, elle se retourna sur elle-même en souriant. «  J’espère que ce sera à votre gouts. Les serviteurs sont à votre entière disposition. Je vous laisse vous installer. »  


     

         
base cracles bones, modification lawina

         



Far away but always in my mind

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   Sam 2 Jan - 12:50


Epines et Dents
La fleur aussi forte que l'épine



Niel & Alyx

Visiblement, la réponse du jeune Aubépin était bonne, le maître des lieux esquissa un léger sourire en entendant le jeune homme parler. Voyant la réaction de son nouveau tuteur le jeune homme sembla un peu soulagé, puis heureux. Son père ne montra rien, quand bien même il se renfonça au fond de son siège, satisfait du premier contact entre le seigneur de la Dent d'or et son deuxième fils. Lord Lefford voyait visiblement plutôt d'un bon œil que sa pupille s'intéresse aux arts militaires.

Tandis que la conversation semblait sur le point de se poursuivre un homme vint interpeller le seigneur des lieux. La montagne le demandait, visiblement l'effet du chevalier sur les autres personnes n'avait pas changé, le pauvre serviteur tremblait de peur. Léo Lefford s'excusa auprès de ses invités et alla voir Ser Clégane.


« Aucun problème Lord Lefford, transmettez-lui mes salutations. »

Lord Lefford quitta alors la table, demandant à sa jeune fille de s'occuper des Aubépin. Celle-ci acquiesça et se leva, invitant la famille Aubépin à la suivre jusqu'aux appartements où ils résideraient le temps de leur visite. Le Lord Aubépin se leva, invitant son fils à faire de même immédiatement et suivit alors la jeune femme jusqu'à leur direction. Baladant calmement son regard à travers la demeure le noble arriva derrière la jeune femme lorsque celle-ci leur présenta les appartements.

La jeune femme tapa dans ses mains et les serviteurs préparant la chambre se mirent en ligne, léger sourire aux lèvres Niel observa, un brin amusé, l'obéissance parfaite des serviteurs. Il félicita d'un geste de tête la jeune femme tandis qu'elle les laissait avec les serviteurs à leurs ordres. Le seigneur de Grise-Ecorce la salua d'un geste avant de rentrer dans la chambre, les mains croisées dans le dos, suivit de près par son fils.


« Merci bien l’hospitalité Lady Lefford, ces appartements promettent d'être des plus confortables. »
« Sans aucun doute en effet père. »

Tandis qu'il remerciait la jeune femme son fils venait de renchérir, sans un mot Niel se retourna vers la chambre. Il commençait à s'assurer un peu, tant mieux en soit.

base cracles bones, modification lawina

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Epines et Dents [PV : Alyx]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Epines et Dents [PV : Alyx]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Serrez les dents vermines !
» Gwenny a 34 ans !!! (et toutes ses dents, quoique...)
» - Certaines âmes ont des dents, ne réveillez pas leur faim. -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: