RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons B63eb8eca1085a3141b2b03afd072171
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2479
Date d'inscription : 26/01/2015

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyDim 20 Sep - 12:57


             
Event 2
the night is dark and full of terrors.



       
Ouvrir la cage aux dragons

Si les murs du donjon rouge pouvaient parler, ils évoqueraient bien des sujets. Ils avaient vu tellement d’événements, assister au triomphe des Targaryen, ainsi qu'à la folie de certains de leurs pairs. Vu l'amour naître sur certains visages, allant de la noblesse aux plus petits des roturiers, mais aussi assister à l'horreur et à la tristesse. À ce moment précis, les murs pourraient témoigner que les choses sont en train de changer, le vent va tourner.

La lune trône haut dans le ciel, la mer est calme, ceux se trouvant près de celle-ci, peuvent entendre le fracas des légères vagues sur les bateaux, ainsi que le vent qui se prend dans les voiles. Dans les rues, il y a encore de l'animation, des soldats qui occupent les tavernes, les prostituées qui font rentrer de l'argent dans leurs poches, les orphelins s'activant dans les rues pour voler quelques pièces. Tous ne dorment pas, mais tous s'occupent de leurs affaires et n'ont que faire des hommes qui avancent en toutes discrétions pour atteindre le donjon rouge.

Viserys se montre très prudent, installant des sentinelles pour surveiller les remparts, attendant toujours de voir l'armée de son frère pour reprendre la ville, mais rien. Les domestiques s'occupent de leurs dernières tâches. Un rire rauque se répercute dans les couloirs, il s'agit d'un des gardes de la princesse Rhaeenys qui se moque ouvertement de l'histoire d'aventure de son coéquipier. Qui pourrait croire que cet endroit renferme deux princesses qui ne rêvent que de retrouver leur liberté ? L'atmosphère semble si sereine, personne ne se méfie et ils sont tout prêts à savourer cette nuit, comme les précédentes, depuis le règne de Viserys.
         

             
base cracles bones, modification lawina

             
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyMar 22 Sep - 1:16

Cela faisait quelque temps que la prêtresse rouge avait établie son camp officiel à Port-Réal. Plus précisément dans les grands appartements de l'ancien grand septon. Elle avait fait tout recouvrir de rouge. Des lanternes ça et là, un brasero, elle s'était presque construit un temple en ces lieux et invitait dans une de ses pièce quiconque avait des questions à poser, quiconque désirait se convertir. Ils étaient plus nombreux que ce à quoi on croyait aux premiers abords. Elle avait envisagé la chose bien plus compliquée.

Elle avait la tête haute, plus qu'avant encore. Plus que jamais confiante en elle, elle était en effet fière d'avoir réussi à montrer au Roi Viserys III Targaryen quelle était la véritable voix, ravie qu'il l'ait vu, comprise et qu'il lui accorde une telle confiance, c'était ce qu'elle avait désiré et elle était prête à bon nombre de choses pour lui prouver qu'il avait toutes les raisons du monde pour cela. Elle avait fait sacrifier sur la place publique les hérétiques et les fidèles ennemis de Viserys III Targaryen rôdant encore à Port-Réal. Les plus farouches, il n'en restait plus que des os noirs, calcinés sinon rien. Le maître de la lumière avait apprécié ces sacrifices.

Au fur et à mesure qu'elle restait en ces lieux, la prêtresse ne ressentait plus le besoin de dormir que quelque heures par nuit. Elle ne ressentait pas plus le besoin de manger et cela personne ne s'en doutait puisqu'elle donnait ses repas à ses fidèles serviteurs, un repas par jour lui suffisait amplement. Ces lieux la faisaient se sentir plus forte et au fond d'elle, elle était persuadée ne devoir que cela au maître de la lumière, dans son infime bonté, de la rendre plus belle et plus forte qu'elle ne l'avait jamais été.

Lorsqu'elle marchait dans les couloirs du Donjon Rouge, personne n'osait la regarder dans les yeux, pas même son visage. Lorsqu'ils la voyaient arrivés, ils détournaient les regards, n'osant pas la contempler. Chaque soir, sa voix se faisait entendre. Chaque soir, elle faisait allumer un feu.

Elle avait rencontré en ces lieux nombreuses personnes. Varys l'araignée ne pouvait pas cacher sa haine et sa colère pour la prêtresse si rusé soit-il pourtant, tout le trahissait, sa haine profonde pour la magie risquait de lui jouer de mauvais tours. Elle avait rencontré la princesse Rhaenys et lui avait fait part de nombreuses choses et la prêtresse rouge comptait bien mettre en œuvre ce qu'elle lui avait révélé, la jeune femme verrait la lumière, oh, oui, elle la verrait. Oh, oui, Rhaenys verrait qu'il n'y avait qu'une seule et unique voie et qu'elle la suivrait sans rechigner. Qu'elle comprendrait.

Elle se promenait encore dans les couloirs du donjon, rôdant. Lorsque certains étaient encore assez aventureux pour la regarder dans les yeux, elle leur offrait un sourire malicieux, ce genre de sourire qui cachait des pensées mauvaise, fourbe, de celle qui avait un mauvais plan qu'elle mettrait à exécution. Bronn l'accompagnait ce jour là et il se plaisait à lancer de mauvaise plaisanterie aux gardes qu'il croisait, en effet lui aussi avait été bien récompensé pour son fidèle travail auprès de la prêtresse, celui-ci avait si bien été récompensé qu'il avait décidé qu'il valait mieux rester avec Melisandre que repartir vers Stannis Baratheon. Sigurd aussi, l'accompagnait, enfin habillé correctement et les cheveux brossés, avec des armes dignes de lui. Mais Melisandre avait quelque chose dans sa main qu'elle cachait et qui lui serait bientôt fort utile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyMar 22 Sep - 22:38

La nuit noir seulement éclairée par la lune donnait un aspect dramatique à la scène. L'époux triste se trouvait pourtant bien au rendez-vous avec un faible contingent d'homme. Elbert Arryn craignait d'échouer mais il avait suffisamment prier les Sept pour obtenir leur soutien et leur clémence. Il n'était pas le seul dans la combine. Rowen Hightower y participait aussi. C'était un atout indéniable, une force et une valeur sûre du Bief qui avait été commandant du Gué de Port-Réal. Elbert espérait que cette ancienne fonction leur soit bénéfique pour leur entreprise. Si le blondinet conservait de bonnes relations avec ses anciens hommes, peut-être parviendrait-il à en profiter pour que le Arryn puisse s'introduire dans la capitale. Ils attendaient simplement un signal, un signal qui viendrait bientôt, il l'espérait. Ils rentreraient alors discrètement en ville, telles des ombres dans la nuit. Ensuite reprendre les princesses et se barrer comme des voleurs en provoquant le moins de grabuge possible, ni vu ni connu. Le jeune homme attendait avec ses troupes non loin de la porte de Fer. Observant calmement ses hommes, certains commençaient à se plaindre de l'attente, calmement cependant. Se demandant s'ils n'avaient pas fait tout ce chemin pour rien. Ils avaient été triés sur le volet et certains plaisantaient sur le fait de s'introduire dans Port-Réal, comparant cet acte à une chose grivoise qu'il m'est interdite de vous compter ici. D'autres semblaient plus tendus alors que d'autres semblaient confiants, concentrés sur la tâche qu'ils avaient à mener.

«Un peu de calme. Le signal ne devrait plus trop tarder. Il va falloir vous concentrer et rester vigilant. Si cela tourne mal à l'intérieur, nous risquons de tomber sur la Garde Royale. Les Sept eux mêmes savent que je ne désire perdre aucun d'entre vous et que je ne désire voir aucun honnête chevalier de la Blanche Garde mourir tout cela parce qu'un pleutre à prit la décision de trahir son frère mais si un seul d'entre eux se dresse sur notre route, nos bras ne tremblerons pas, nos lames ne s'arrêteront pas. Nous sommes tous ici les protecteurs des princesses de ce royaume.»

Elbert espérait que sa femme ressente sa venue mais cette pensée était totalement digne des chants des rhapsodes. Il attendait ce moment, celui où il retrouverait sa femme, où il la conduirait dans leur demeure, retrouver leur fils, Aemon. Ce moment le comblerait bien plus de bonheur que de voir Viserys mourir de sa lame, malgré toute la haine et la rancœur qu'il éprouvait pour cet être détestable. Le temps semblait ne pas passer rapidement mais le Arryn gardait l'espoir que quelqu'un vienne leur ouvrir la porte. Amis ou ennemis ? Telle était la question. A Port-Réal, toute aide était la bienvenue, avait un prix et pouvait se retourner contre vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyMer 23 Sep - 2:17




Ouvrir la cage aux dragons

EVENT


Daenerys courrait descendant les marches à toutes allures. Elle se demandait si elles avaient pu être suivit, même entendu, cela même pour un bruit de sourit ! La peur se lisait sur son visage. Une peur que beaucoup n'aimait pas ressentir. Lya guetta la sortie, s'assurant une réussite totale du plan qui avait été convenu à la base. Elle laissa l'oiselle près de la porte donnant sur la ville et revint après quelques minutes d'égarement. L'enfant la suivit, habitée de crainte.

Les fuyardes s'engageaient dans le plus gros de leurs travail de ce soir.. Le but final était donjon rouge, il s'agissait du lieu de rendez-vous pour la liberté. Daenerys s'en doutait, mais elle n'osa poser plus de question à Lya, de peur d'être déçu. Si elle n'avait qu'envie de retrouver sa nièce, la peur du nouveau roi fou se faisait plus présent que son espoir.

« Où est enfermée Rhany ? Là tu vu ?. » Lya poursuivait sa course dans la ville, tenant d'une main la princesse. « Oui, cela fait parti du plan, il faut que vous soyez réunit, mais ne me demande pas de te répondre. Si nous nous faisont prendre, il faut que tu en sache le moins possible. Viserys ne sera pas tendre avec toi.. »

On entendit alors les bruit de pas des gardes. Lya et Daenerys arrivait à hauteur des remparts. Lya empoigna sa maîtresse et la cacha derrière un feuillage. Elle lui faisait signe de tenir sa langue.

 Elle s'avança près de deux gardes, qui visiblement, semblait éméchés par quelques bons vins. Il n'en fallut pas plus à cette maline pour se jouer de ses charmes auprès d'eux si bien que la donzelle finit par les mettre à terre en leur faisaint croire un jeux érotique. Elle les assomma et se saisit des clés « Maintenant Daenerys ! ! » L'oiselle courra vers elle et grimpa les marches vers le Donjon..

Elles n'auraient que très peut de temps avant l'alerte de la relève ... Daenerys suivait sa servante, envieuse de retrouver sa nièce..

« RHAENYS ! » hurla t-elle dans la cage..







codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyJeu 24 Sep - 20:55

Comme avant une représentation morbide, l'artiste glisse sur l'acier une pièce de tissu d'un blanc immaculé. Un discret sifflement métallique se produisant au moment de l'envolée de la main parvenant à la pointe de la lame, Rowen plissa les yeux à chaque fois qu'il entendait le son. Recherchant sans doute la perfection de son geste, un artiste voilà ce qu'il se préparait à devenir le temps d'une soirée. Son bras se devrait d'être le plus léger possible, tenir son épée avec délicatesse, pouvant presque sentir la main de sa femme contre la sienne, lui enseignant doucement quelques mouvements. Seul dans sa cachette le chevalier, frotta une fois de plus Vigilance. Cette fois l'onde produite perdura une dizaine de seconde, moment durant lequel l'homme ferma les yeux.

D'un geste rapide il inclina la lame, l'enfonçant dans son fourreau., le dressant de tout son long il s'étira, un mouvement de bassin suivit d'un autre. Il ôta le moindre habit superflu sur lui, remplaçant le tout par une armure complète du Guet, allant même jusqu’à mettre le voile de maille devant son visage si connu dans le coin, une fois l'arme à sa place contre sa hanche il haussa les épaules en soupirant: Faudrait vraiment revoir l'entre jambe... J'ai les baloches entre Braavos et ashaï !" Quitte à perdre la vie ce soir, autant partir sur une belle boutade, certes une boutade faite alors qu'il n'y avait personne mais bon. La porte de la maison grinça, Garwen un homme du guet pénétra dans la pièce. Sursautant en voyant son commandant la main sur la garde, en signe de paix il leva les mains en souriant.

Tout est en place Rowen ! Six hommes seront avec nous pour pénétrer dans le donjon en guise de relève pour la porte principale, une fois ce moment passé tu es seul..." Non il ne voulait pas voir son ami perdre un risque aussi fou, pourtant pas une seconde il n'hésita à se taire. Il suffisait de voir le regard du blond quand il parlait de son épouse, il était prêt à tuer une légion pour la retrouver. Le plan du Hightower n'était que le plus simple au monde, foncer dans les couloirs et trancher la moindre chose se dressant sur son passage. Il connaissait les lieux et sa tenue, ferait probablement le plus gros du succès du coup.

" Elle avait une paire de loche elle ! Tu te souviens Garwen ?"
Lança Rowen d'un air amusé en passant sous l'arche de la porte, ce à quoi le capitaine rétorqua une tape sur le casque de son soldat. Non s'en avoir peur d'une possible retour dans le futur il est vrai, le changement eu lieu dans le calme. Les deux officiers échangeant les informations relativement au poste, Rowen fit mine de tripatouiller une miche de pain en attendant dans son coin. Une fois le champ libre, il s'avança vers le bâtiment. Tourna une dernière fois son regard vers les hommes, un hochement de tête suffit à transmettre un message de gratitude. Puis le Biefois pénétra dans la place forte pour de bon, d'un pas décidé il approcha d'un duo de gardes loyaux au faux roi.

Sur le point d'en finir avec eux en retirant doucement une dague de son dos, il entendre des pas à sa suite. Un souffle suffit pour que Garwen et les autres ne le dépasse, une fois à portée de flaire. Le capitaine sortit son épée et tua un des hommes, alors que le groupe se chargea du deuxième. " Que fiche tu ici sombre crétin ! " Hurla Rowen en grinçant des dents, l'homme du guet plaça le voile métallique sur son visage à son tour imité bientôt par les autres: Je suppose que l'on déserte commandant ?" Un pas sur le côté il laissa la route libre pour la suite du voyage à son camarade Hightower.
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons C71o
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8215
Date d'inscription : 27/02/2015

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyVen 25 Sep - 13:51


             
Ouvrir la cage aux dragons
petite citation petite citation


   

       
event 2

Une bouche s’approcha d’une oreille et murmura « Un faucon s’approche de la capitale, il va falloir se tenir prêtes. » Un visage muni d’yeux bleus se tournèrent vers la petite servante. L’espoir renaissait enfin et la flamme qui l’avait quitté revenait enfin. Son esprit se mit à tourner rapidement. Un plan vite. Jorelle…Daenerys…Gella…Alyria…Lya…Aron…Tout ce monde devait sortir de la capitale. La Hightower respira profondément. Il fallait une fois de plus qu’elle arrive à garder l’esprit calme. C’était ainsi qu’avec Jorelle elle avait réussi à faire sortir Whyatt. « Bien écoute moi  attentivement.  Tu sors d’ici, tu passes voir Jorelle et tu lui de venir me rejoindre ici avec Alyria. Toutes les deux. Ensuite tu passes voir Aron et tu fais de même. On n’est pas armée et mieux vaut l’avoir avec nous. Ensuite tu sors du Donjon Rouge et tu fonces faire entrer ce faucon qui a soif de vengeance. Whyatt a réussi faisons en sorte que tout cela ne soit pas inutile. » La jeune servante hocha la tête et sortie des appartements de sa maîtresse.

**********

Gella marchait d’un pas vif et souple, légèrement détendu comme si la cette nuit-là était une nuit ordinaire. Elle changea d’aile dans le château pour atteindre les appartements de Jorelle Mormont. Elle frappa et entra rapidement en vérifiant que personne ne l’avait suivi. « Madame, la princesse Rhaenys souhaite vous avoir à ses côtés rapidement, ainsi que Dame Alyria. Il est temps que vous sortiez toutes trois de cet  enfer. Ser Aron devrait vous rejoindre et si vous trouvez une arme discrète, elle sera la bienvenue. » Aussitôt son message délivrer l’espionne de la fille du Roi déchu repartit dans sa tâche. Elle descendit encore des marches et traversa des couloirs pour tomber dans la caserne où quelques soldats se sustentaient. La jeune fille les ignora et rejoignit le dornien rapidement pour lui sussurait à l’oreille. «  La princesse vous attend, amenez lui une arme discrète également, cela pourrait servir. Soyez discret et prudent ser. » Le maître d’arme hocha la tête et elle repartit comme elle était venue. Elle sortit du Donjon Rouge et si dirigea vers le Culpucier afin d’éviter les artères principales où le guet pouvait patrouiller. Elle se méfiait des manteaux d’or depuis la disparition de leur commandant Rowen, époux de sa maîtresse. Elle atteint une petite porte dérobé qui était moins gardé que la principale. A l’aide d’un poignard, elle égorgea discrètement les gardes qui la gardaient. Elle sortit hors des murs de la capitale et courut jusqu’au faucon. Les hommes d’armes qui l’accompagnaient l’attrapèrent et lui glissèrent leur lâme sous le coup. Gella resta calme et planta ses prunelles dans celle d’Elbert. «  Lord Arryn, une porte dérobé sans surveillance et ouverte. Je viens de la part de la princesse Rhaenys. » Elle ignorait si cela allait fonctionner ou pas.

**********

Pendant ce temps Rhaenys s’était déshabillé et avait arrangé une robe de lin en la déchirant et pour en faire une tenue où elle pouvait se mouvoir et se battre aisément s’il le fallait. Ses cheveux, désormais blonds sous l’effet de la camomille, furent ramenés en une longue natte. Elle enfila une cape bleu nuit et attendit. Seule sa patience serait son amie ce soir-là. Elle entendit des voix à l’extérieur de la porte. Dont une qu’elle ne connaissait pas. Elle compta cinq voix différentes. Etrange sachant que seulement trois gardes gardaient sa porte. Mais elle n’alla pas voir, restant assise sur son lit, les mains nouées par l’angoisse de savoir si son plan fonctionnerait. Puis des bruits de coup résonnèrent. Cette fois Rhaenys fut intriguée et se leva. En ouvrant la porte elle vit Aron Santagar assommé le dernier garde. Elle l’aida à rentrer et bâillonner les gardes ainsi qu’à les ligoter en déchirant certaines robes.
« Ser Aron, c’est un soulagement de vous voir. »

Le chevalier dornien sourit et étreignit la jeune femme dans une accolade paternelle. Il lui tendit alors une épée bâtarde ainsi qu’une dague. La jeune femme le remercia et les glissa dans une ceinture improvisé en attendant Jorelle, Alyria et le retour de Gella.
         

             
base cracles bones, modification lawina

             


The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
En ralentissement, merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyVen 25 Sep - 15:40

Des choses se passaient. Allaient se passer. Elle les avait vu, sentie. Mais elle n'avait pas jugé bon d'en avertir le roi Viserys III Targaryen, préférant voir par elle-même ce qu'il se passait sur le terrain, ainsi donc, elle s'était à plusieurs fois retrouvée à regarder vers la porte de la princesse Rhaenys.

Les flammes s'étaient agitées ce jour là, la nuit dernière. Quelque chose avait poussé la prêtresse à rester à proximité des princesses Targaryen et ce contre leur avis, qu'elles le veuillent ou non. Il était rare que Melisandre écoute ce qu'on lui demande de faire puisqu'elle n'obéissait qu'à un seul et unique maître, celui de la lumière. Les autres pouvaient aller pourrir dans un coin.

La prêtresse restait là des heures durant, dans ces couloirs, voyant aller et venir des demoiselles. Elle n'en dit rien non plus, gardant ses observations pour elle, prête à donner l'alerte au roi lorsque le moment serait le plus opportun, elle connaîtrait noms et visages à dénoncer et il ferait son oeuvre.

Ce soir là, ses gardes personnels étaient en armes et en armures. Elle y avait tenue personnellement. Et si elle pouvait se frayer un chemin dans l'ombre il aurait été plus ardue de cacher un colosse comme Sigurd. Les torches étaient partout allumées, réchauffant l'atmosphère, réchauffant l'air, illuminant chaque passages : elle y avait tenue.

C'est d'ailleurs Sigurd qui entendait le premier bruit étrange venant de la porte de Rhaenys à quelque mètres. Il fonçait mais en arrivant c'était des corps inertes qu'il retrouvait. Melisandre souriait à nouveau : ils n'étaient pas arrivés ni trop tôt, ni trop tard. Elle posait sa main sur le bras de Sigurd pour l'intimer de ne pas foncer maintenant. De ne pas foncer, même. Et Bronn n'en faisait rien tant qu'il n'avait pas reçu d'ordre de toute façon.

"Débarrassez moi ça. D'autres vont fort probablement arriver, inutile d'assombrir leur coeur avec cette vue, cette nuit le fera déjà bien assez."
" Dois-je prévenir le roi ?"
" Laissez le roi à ses affaires. "

Sigurd attrapait donc les corps par les pieds et les rejetait plus loin. Son plan ? Elle seule le connaissait et il était vrai qu'il devrait s'adapter à ceux des autres mais elle avait toujours un moyen de rebondir sur ce qui allait se passer. Qui était derrière ces portes elle n'en avait cure, ça n'était pas encore le plus important. Elle prit une certaine respiration et toquait à la porte. Ni sourire ni maussade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyVen 25 Sep - 20:51


             
Ouvrir la cage aux dragons



       
event 2

Je me tenais, comme chaque jour, devant ma fenêtre, observant tout ce qui pouvait être vu. Et comme chaque jour à cette heure-ci, je me laissais divaguer dans cette douce folie appelée espoir. J'attendais patiemment de voir un signe, une armée au loin… Enfin quelques choses d'utile, quelques choses qui pourraient aider les princesses.

Certain pourrait dire que je passais mon temps à rêvasser, c'était peut-être le cas. Je me tenais droite devant un paysage qui n'égalait en rien le panorama du nord. Un corbeau traversait le ciel, il virevoltait avec le vent, ce volatile au plumage sombre semblait me narguer. Lui dehors, libre de voler et moi condamné à le voir voltiger près de ma fenêtre. Je culpabilisais un peu plus chaque jour, j'étais une fille débrouillarde, ayant survécu à beaucoup de batailles et je n'étais pas capable de sortir Rhaenys du Donjon Rouge. Étrangement, même si je détestais cet oiseau, il me rappelait pourquoi j'étais ici. Je le haïssais autant que je l'aimais. Je ne pouvais pas être une sœur jurée de la garde de nuit, mais je pouvais être utile d'une autre manière. Être dame de compagnie d'une princesse Targaryenne n'avait pas été un choix facile à faire, mais je voulais être utile et comprendre le monde. Un jour, je retournerais sur mon île et je voudrais montrer à Maege Mormont que j'étais capable de me débrouiller seule, sans elle. Ce jour-là, elle sera ce que j'ai fait pour protéger une princesse et j'espérais qu'elle en sera fière. Ce petit corbeau était mon Meraxès à moi, enfin, celui de Varys … Il me redonnait l'espoir qui me quittait parfois.

Des petits coups à ma porte me sortirent de ma rêverie, une femme que je reconnus plus tard entra brutalement, ce qui rompit mon souffle. Étonné, je dévisageai Gella, est-ce le moment ? Celui de prouver que j'avais bien agi en quittant l'île au Ours ? Ce fut un soulagement lorsque je compris que ce fut le cas. Elle partit aussi vite qu'elle était venue. Ce n'était plus un espoir, c'était une certitude, j'allais réussir ma mission. Il fallait faire vite. J’attachai mes couverts sur ma cuisse, ne jamais sous-estimé les couverts ! Puis, j’attrapais mon coupe papier que je plaçai dans mes cheveux. Puis, respirant un bon coup, j'ouvris ma porte et me dirigeai vers le couloir. Ce n'était pas le moment d'avoir un trou de mémoire, je devais impérativement trouver la chambre d'Alyra et la faire sortir le plus discrètement possible. Je passais devant quelques soldats, comme à mon habitude, je me comportai comme une sotte devant eux, me piquant les doigts avec la broderie que j'avais emportée. Broder me servait après tout, c'était un stratagème comme les autres. J’entrai sans me faire annoncer dans sa chambre et prit un ton las : « Il faut que tu m'aides avec ce point de croix, je n'y arrive vraiment pas ». Personne n'était dans sa chambre, mais un des soldats qui passait par-là m'entendit distinctement. Une foi partir, je pris son bras et me précipitai vers le couloir, une fois encore. Je pouvais voir à son regard qu'elle avait compris, c'était le grand soir.

On arriva très vite devant la chambre de Rhaenys, mais aucun garde. Ma broderie me servait donc à rien. Je ne pouvais plus prétendre venir la voir pour qu'elle m'aide. Toutefois, aucun garde ne voulait pas dire qu'il n'y avait personne. La prêtresse rouge était là, à frapper à sa porte. Je laissai tomber ma broderie, richement décorer d'un « joli » décor. Une « belle » licorne sans jambe nommée, Fifi. La porte s'ouvrit enfin. Je tirai alors Alyra, la passant derrière moi et la fit entrer dans la chambre de la princesse. Pour le moment, elle était en sécurité dans cette chambre et je restai devant la porte, prête à me battre contre n'importe qui.

Je ne pouvais me le cacher, cette femme m'effrayait, mais ma fierté m'interdisait de lui montrer. J'étais une Mormont, je n'avais pas à avoir peur de cette prêtresse, mais je ne pouvais pas oublier les cris des hommes qu'elle avait jetés au feu. J'aurais pu être l'un d'entre eux. Après tout, n'étais-je pas une étrangère, priant des dieux différents, ennemis de son roi ? N'avait-elle pas mille raisons pour me tuer ? De me pousser dans un bûcher, de me faire subir la torture de la voir se réjouir alors que ma peau tombe en lambeaux. Je n'osais imaginer la douleur de ses hommes. Cette femme représentait toute la déchéance de ce monde et je ne la laisserais pas manipuler Rhaenys, comme elle l'avait fait avec la blondasse qui réchauffe le trône de fer. Jamais. Parole de Nordienne, parole de Mormont.
         

             
base cracles bones, modification lawina

             
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyMer 30 Sep - 18:07

Ils attendaient comme des idiots jusqu'à ce qu'une femme se présente à eux en les invitant de passer par une porte dérobée. Le Arryn s'était attendu à emprunter une des portes principales de la ville. Une dérobée était certes plus sûre. Cependant, n'était-ce pas là un plan de Viserys ? Peu de chance qu'il soit au courant mais mieux valait se méfier. Il n'y avait cependant pas à hésiter. Dans ce genre de geste, on reconnaissait la patte de Rhaenys Targaryen. Il aurait été plus simple à Viserys d'ouvrir la grande porte et de les charger avec des hommes du Gué. Le Faucon de Lumière retrouva le sourire.

«J'ose espérer que vous ne me mentez pas. Si vous trahissez ma confiance, vous risquez de le regretter amèrement. Nous sommes ici pour une opération dangereuse et risquée. Une fois que nous aurons pénétrer dans la ville et que nous serons sûr d'être à l'abri. Nous vous mettrons en lieu sûr. Pour l'heure avançons et ne perdons plus de temps.»

Utiliser une femme était un bon plan, mieux qu'envoyer une épée lige ou un coupe-jarret. Peut-être un rien moins fiable, sauf pour la dernière proposition qui pouvait être discutable, mais au niveau de la discrétion et de la distraction, cela valait son pesant d'or. En empruntant la porte avec sa petite troupe, le jeune homme remarqua les cadavres. Des hommes du Gué, peut-être à la solde de Rowen mais si l'on désirait une embuscade, on ne laisserait pas les cadavres dans cette position visible et macabre. Le jeune homme continua avec sa troupe et la servante le long d'un chemin. Ils prirent la direction de Culpucier.

«Il est encore temps de partir vous cacher, jeune femme. Mettez vous à l'abri. Je suis sûr que vous vous en sortirez. La princesse Rhaenys et moi même vous récompenseront pour votre acte de bravoure. Quant à vous mes braves, tentons d'avoir l'air normale et pas de formenter un mauvais coups. Quoi qu'à Culpucier, nous aurons peut-être la tête de la besogne ha ha ha !»

Le groupe progressa dans les ruelles de Culpucier. Premier objectif, tenter de rejoindre Rowen Hightower. La deuxième pénétrer dans le Donjon Rouge. Malheureusement, avec le caractère du blondinet, ces objectifs pouvaient très bien finir par s'inverser. S'il était au moins amoureux pour de sa femme pour la moitié du quart du dixième de ce que ressentait Elbert envers Daenerys, il était convaincu que le Hightower ne tiendrait pas en place et se ruerait aussi vite qu'il le pouvait dans le Donjon Rouge. Lui même bouillait de faire pareil. Il faisait du mieux qu'il pouvait pour se contenir. Depuis des lunes, il n'avait jamais été aussi proche de son épouse. Si seulement Andar était avec lui, ce serait bien plus simple de garder la tête froide. Dans Culpucier, ils croisèrent ce qui devait sans doute être un groupe de brigand à l’affût d'un mauvais coups mais le nombre ne leur donna pas envie de venir en découdre. Au fil de la marche, ils finirent par sortir du quartier malfamé et prirent la direction du Donjon Rouge. En chemin, ils croisèrent un groupe de garde du Gué. Etait-il ami ou ennemi ? Difficile à dire. Sans le moindre signe de leur part, il allait être difficile de savoir dans quel camp ces hommes se trouvaient !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyJeu 1 Oct - 2:21




Ouvrir la cage aux dragons

EVENT


Daenerys courrait descendant les marches à toutes allures. Elle se demandait si elles avaient pu êtres suivit, entendue, même pour un bruit de sourit ! La peur se lisait sur son visage. Une peur que beaucoup n'aimait pas ressentir. Lya guetta la sortie, s'assurant une réussite totale du plan qui avait été convenu. Elle laissa l'oiselle près de la porte donnant sur la ville et revint après quelques minutes d'égarement. L'enfant la suivit, habitée de crainte.

Les fuyardes s'engageaient dans le plus gros de leurs travail .. Le but final étant donjon rouge, il s'agissait du lieu de passer sans être vu. C'était le rendez-vous pour la liberté. Daenerys s'en doutait, mais elle n'osa poser plus de question à Lya, de peur d'être déçu ou mettre à mal le projet. Si elle n'avait qu'envie de retrouver sa nièce, la peur du nouveau roi fou se faisait plus présent que son espoir.

« Où est enfermée Rhany ? Là tu vu ?. » Lya poursuivait sa course dans la ville, tenant d'une main la princesse. « Oui, c'est le plan ma douce, il faut que vous soyez réunit, mais ne me demande pas de te répondre. Si nous sommes prises, il faut que tu en sache le moins possible.. »

On entendit alors les bruit de pas des gardes. Lya et Daenerys arrivait à hauteur des remparts. Lya empoigna sa maîtresse et la cacha derrière un feuillage. Elle lui faisait signe de tenir sa langue.

 Elle s'avança près de deux gardes, qui visiblement, semblait éméchés par quelques bons vins. Il n'en fallut pas plus à cette maline pour se jouer de ses charmes auprès d'eux ! ( si bien que la donzelle finit par les mettre à terre en leur faisaint croire un jeux érotique.) Elle les assomma d'une main ferme et se saisit des clés « Maintenant Daenerys ! ! » L'oiselle courra vers elle et grimpa les marches vers le Donjon..

Elles n'auraient que très peu de temps avant l'alerte de la relève ... Daenerys suivait sa servante, envieuse de retrouver sa nièce..

« RHAENYS ! » hurla t-elle dans la cage..







codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyVen 2 Oct - 22:13

Son nez se retroussait parfois au détour d'un couloir, c'était comme sentir le parfum dans les cheveux de sa belle. En apercevoir les boucles légères à la lueur volée d'un matin d'été, Rowen n'était pas un homme expressif par nature sur les choses romantiques. Aucun autre homme plus que lui ne pouvait aimer les matinées, ce petit instant où allongé sur le lit, le chevalier oubliait les cicatrices tirant sur sa chaire. Respirant profondément la fragrance prisonnière de la nuque de son épouse, pour la conserver en tête le restant du jour. L'unique rituel d'un homme ne prenant guère le reste des choses avec grand sérieux, c'est pour dire. Au coeur de la plus périlleuse infiltration de sa vie, ce n'était pas le danger qu'il avait en tête, non il cherchait seulement la plus belle façon de faire sourire Rhaenys.

Toujours cette fichue arrogance, lui interdisant de croire qu'il ne pouvait pas gagner. Il poursuivit son chemin dans un couloirs tournant brusquement en entendant des bruits de pas, puis bientôt un crid ! Aucun doute possible cela ne pouvait être que la princesse Daenerys en personne, bloquant son corps contre le mur. Rowen bascula au dernier moment quand la belle passa à sa portée, une main s'enroulant autant du ventre de la princesse, l'autre collant contre sa bouche pour la faire taire. Le reste des hommes attrapèrent alors la servante, un voile en grille dorée cachant le visage du chevalier, Daenerys n'aurait pu savoir qui était son momentané ravisseur. " Je suis un ami ! " Lui chuchota le commandant du guet de la ville, du pouce il lui caressa la joue pour la calmer.

Il secoua la tête et on relâcha la servante, puis doucement l'homme laissa à son tour partir la princesse. les soldats posèrent un genoux à terre en cercle autour d'eux, puis doucement Rowen détacha son casque:" Je ne suis peut-être pas un dragon comme vous ma chère mais..." Il retira alors entièrement sa protection dévoilant son visage si souriant, montrant qui il était. " ...Mais je compte bien braver tous les risques pour la femme qui manque à mes bras !" Non il n'était pas mort comme le laissait croire le roi fou, voyant bien la détresse de la jeune femme. Il prit le temps d'un geste tendre en lui donnant un baiser sur le front, puis n'ayant pas plus de temps pour continuer.

" Princesse, désormais vous êtes ma captive d'accord ? On va à la chambre de Rhaenys, alors mine basse et tout ira bien, on y va !" Il replaça son casque ainsi que la grille métallique devant son visage et passa devant le groupe en direction du but final, la suite se déroula sans encombre. Plus ils approchèrent des lieux, plus la garde fut rare. Faut croire que le roi aimait la tranquillité, le biefois inspecta le couloir où se trouvait la chambre de son épouse. Ne voyant aucun garde il fronça les sourcils, puis trancha en décidant d'aller voir à l'intérieur. Il choisit deux hommes des plus robustes, tout trois donnèrent un violent coup de pied sur le bois de la porte. Cette dernière céda sous la force de l'assaut, pénétrant en premier. Ce n'est que de peu qu'il évita la pointe d'une arme, un coup si rapide que de n'était qu'une chance d'en sortir vivant.

Rowen par la seconde attaque, dégaina son épée vigilance devant son torse, sa lame siffla à l'oreille de son opposant en retour. S'en suivit un échange de coup et de parade, ce n'était pas un adversaire médiocre et loin de la. Le chevalier ayant du mal à prendre le dessus sur l'autre, d'un talent vraiment proche. Chaque tentative aurait pu faire mouche sur un combattant lambda, Rowen opposait un style plus fin à celui plus sec du dornien. Sa lame parvint enfin à percer la défense impeccable de l'homme, fonçant vers sa gorge. Ce n'est qu'en voyant enfin que sa femme était dans la pièce qu'il dévia son arme, frappant avec la garde la mâchoire de son opposant. Une fois ce dernier sur le sol il le garda sous la menace de l'épée, soufflant comme un bœuf. Il rangea finalement vigilance dans son fourreau, réalisant sa méprise il tendit une main à Aron, une fois ce dernier debout il se présenta devant lady Hightower le visage masqué: " Me voilà une fois de plus inconvenant avec vous Princesse, je suppose que je ne retiens pas les mises en gardes...".
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons C71o
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8215
Date d'inscription : 27/02/2015

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptySam 3 Oct - 17:39


             
Ouvrir la cage aux dragons
petite citation petite citation


   

       
event 2

Gella remontait le Culpucier avec les hommes Arryn. Le jeune Lord souhaitait la mettre à couvert et cela fit ricaner l’espionne. Si seulement c’était possible mais elle ne se cacherait pas. Elle connaissait Port Réal comme sa poche et si Elbert voulait atteindre le Donjon Rouge sans croiser les gardes, il allait avoir besoin d’elle. « Je ne me cacherais pas tant que ma maîtresse ne sera pas en lieu sûr. Et si vous souhaitez atteindre le Donjon Rouge sans croiser la garde, vous aurez besoin de moi. » Ils continuèrent malgré une petite altercation avec un groupe de briguant, le petit groupe avança vite. Alors que la forteresse était en vue, un groupe du guet arriva. Gella força les hommes des Arryn à se cacher derrière une charrette et alla s’occuper des hommes du guet. Elle émécha ses cheveux et couru de façon paniqué vers eux. Elle minauda la peur et l’inquiétude en indiquant une émeute près du port. La patrouille partie en petite foulée vers la fausse émeute que la servante leur avait indiqué. Elle siffla pour dire que le passage était libre. Ils purent entrer dans le Donjon Rouge et purent constater que certains gardes étaient hors d’état de nuire. Le cœur de Gella s’accéléra, elle n’avait pas prévu cela.

**********

Rhaenys finit de bâillonner les gardes et le mercenaire. Elle glissa l’épée, que son maître d’arme lui tendait, dans une ceinture improvisé faite de tissu. Maintenant il fallait attendre. La jeune femme tournait en rond, la peur lui ceinturant son ventre martyrisé de nombreuses fois par son oncle. Aron tentait de calmer son élève avec des paroles rassurante mais les yeux de bleu de la belle ne démordaient pas de cette peur et cette anxiété. La porte finit par s’ouvrir et le Dragon Ensoleillé se tourna vivement et vit Alyria et Jorelle mais aussi cette foutue sorcière rouge. Ne se préoccupant pas dans un premier temps de Mélisandre, elle laissa sa mère de cœur la serrer dans ses bras. Un poids s’échappa du cœur de la princesse. Et elle remercia chaudement Jorelle pour son aide qui ne serait surement pas fini. Elle se tourna ensuite vers la prêtresse rouge.
« Que faites-vous ici ? Seriez-vous en train de trahir Viserys ? »

Le Dragon Ensoleillé à la chevelure blonde était curieuse de connaître les motivations de la femme qu’elle considérait comme une meurtrière. Mais rapidement la peur envahi de nouveau la pièce quand le prénom de la princesse retentit. Il était hurlé et Rhaenys était persuadé que c’était la voix de Daenerys. Le cœur de la fille du Roi déchu s’accéléra. Que ce passait-il ? Aron empêcha la jeune femme de se ruer dehors, en l’attrapant fermement par la taille pour la pousser vers Alyria et Jorelle. Le dornien dégaina sa lame et se mit non loin de la porte, prêt à intervenir et à tuer quiconque voudrait du mal à femmes présentes dans cet appartement. La porte explosa ce qui provoqua un mouvement de recul chez la jeune femme. Bientôt le bruit des épées qui s’entrechoquaient résonnaient dans la pièce. Rhaenys observa inquiète le combat. L’adversaire du maître d’arme du Donjon Rouge était excellent bretteur, une fine lame…Il était trop bon pour un vulgaire soldat du guet ou encore pour un capitaine.

L’homme qui combattait Aron posa son regard sur elle et le combat prit aussitôt fin. La Hightower ne comprenait pas. Elle regarda l’épée de l’homme, cette épée…elle l’avait déjà vu...Vigilance…Elle avait appartenu à Rowen…Cet homme l’aurait donc volé. Mais il se battait comme son défunt mari, il avait le même style. Non c’était impossible, on lui avait dit qu’il était mort, tout le monde le lui avait dit. Même Gella car elle n’avait pu retrouver la trace du lion noir du Sud. Ce guerrier ne pouvait pas être Rowen. Le guerrier aida Aron à se relever et s’approcha de la jeune femme. Son regard reflétait l’incompréhension et plus encore quand il parla. Rhaenys avait entendu maintes et maintes fois cette voix quand ses songes étaient doux. Elle en avait rêvé tant de fois. Elle secoua la tête discrètement, la bouche entre ouverte sous le coup de l’émotion, de la surprise.
« Cela ne se peut… »

Comme au ralentis, elle leva les mains pour enlever le fer qui masqué ce visage. Les secondes pour enlever se casque parurent durer une éternité. Mais ses yeux ne pouvaient lui faire une telle farce, ses oreilles et son observation ne l’avaient pas trahi. Devant elle, se tenait bien vivant, son époux. Celui même qu’elle avait cru mort depuis plus d’un mois. Sa main alla se poser sur la joue de l’homme comme pour vérifier que c’était bien lui. Rhaenys craqua, ses forces l’abandonnèrent et elle passa ses bras autour du cou de Rowen et le serra de toutes ses forces contre elle. Il était là. Il était venu la sauver, la délivrer. Une larme s’échappa des yeux clos de la belle et vint rouler le long de sa joue pas. Sa lutte contre Viserys venait de prendre fin, elle n’aurait plus à se battre, à tenir tête et à résister face à son oncle. Mais la larme se transforma en sanglot incontrôlé, il était rare de voir le Dragon Ensoleillé dans un tel état de faiblesse. La dernière fois qu’elle s’était allée ainsi c’était lors de la mort de sa mère.
« Tu m’as tellement manqué…On m’a dit que tu étais mort… »

Elle finit par desserrer son étreinte et essuyer son visage laissant un pâle sourire illuminé son visage tiré par la fatigue. Elle se tourna vers le reste des personnes présentes.
« Bien, sortons d’ici maintenant. Quittons cet enfer… »

Rhaenys s’approcha de la tête blonde de sa tante pour lui attraper la main.
« Et faisons en sorte que tout le monde puisse rejoindre des bras aimants. Elbert Arryn ne devrait plus tarder, ma servante est allée lui ouvrir les portes. Nous le croiserons surement en chemin. »

Il fallait partir désormais et vite avant que les sbires de Viserys ne s’aperçoivent de tout cela.

         

             
base cracles bones, modification lawina

             


The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
En ralentissement, merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptySam 3 Oct - 20:06

" Savez-vous seulement ce qu'est la trahison ma douce princesse ? "

Melisandre offrait un sourire à la princesse Targaryen. Narquois. Regard de haut.

" Je suis ravie que vous vous trouviez tous là. Profitez. Le bonheur n'est qu'éphémère en ce monde. "

Rowen Hightower était présent. Daenerys Targaryen de même. Et tout un petit monde qu'elle avait déjà croiser à plusieurs reprises. Elle s'avançait de la princesse Rhaenys et glissait sa main contre sa joue, elle la lui caressait presque affectueusement et saisit de deux doigts son menton, la regardant dans les yeux.

" Profitez de ce bonheur tant qu'il est présent. "

Sa voix était douce. Calme. Posée. Ni agressive, accusatrice, encore moins menaçante. Elle passait ensuite à Rowen. Elle posait sa main sur son bras, les deux s'étaient déjà croisés à l'arrivée de la prêtresse rouge à Port-Réal. Ils avaient discutés et voilà où se trouvait le jeune homme. Elle lui offrait un sourire à lui aussi.

" Vous êtes parvenu à votre but. Il ne reste plus qu'à voir si vous sortirez d'ici vivant... Ou entier. Il ne reste plus qu'à voir si votre précipitation ne vous consumera pas cette nuit."

Elle leur offrait à tous un dernier sourire, malicieux. Et elle sortait à nouveau, suivie de ses gardes du corps attitrés. Elle se dirigeait alors dans une direction bien précise. Bronn le premier une fois dans le couloir, la porte fermée, lui demandait ce qu'elle comptait faire.

" Nous allons voir le roi. "
" Et je suppose qu'on doit vous suivre alors que sa majesté pique un somme ?"
" Vous entrerez. Vous resterez dans l'entrée. Et vous garderez le silence jusqu'à ce que le roi décide ce qu'il doit faire en pareille situation."

Ainsi elle marchait jusqu'à la chambre du roi. Les gardes royaux, postés fièrement. Elle leur fit face.

" Le roi dort alors vous reviendrez bien gentiment demain ma petite dame."

Sigurd répondit à cela en sortant son épée.

"Bien, je vous laisserai annoncer au roi l'évasion de ses femmes et j'admirerai depuis ma place vos corps léchés par les flammes jusqu'à ce qu'il ne reste de vous que des os calcinés. "

Il ronchonnait mais finissait par la laisser entrer avec ses deux gardes. Bronn se pavanait, souriant de façon provocatrice. Et comme elle leur avait demandé, les deux gardes restaient à la porte, la surveillant de l'intérieur. C'était la première fois qu'elle entrait dans les appartements du roi, pire, première fois qu'elle se risquait à entrer dans la chambre du grand dragon. Elle regardait vaguement les lieux jusqu'à se permettre de prendre une chandelle, l'allumer et se diriger dans sa chambre. Elle poussait jusqu'à se permettre de s'asseoir sur le bord du lit, posant la chandelle sur la table de chevet. Doucement, elle posait sa main chaude sur la main du roi. Elle patientait que celui-ci se tire de son sommeil, de façon non brutale car ce qui allait suivre risquait de le faire sortir de ses gonds. Lorsqu'il ouvrait les yeux, elle avait perdue pour quelque secondes ce sourire malicieux qu'elle avait eu précédemment.

" Pardonnez moi de vous déranger mon roi, mais il me faut vous parler... "

Du bout de ses doigts, elle caressait sa main : son sourire revenait à nouveau. Comment annoncer à son roi que ses épouses prenaient la poudre d'escampettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptySam 3 Oct - 20:45

A proximité du Donon Rouge, Elbert s'interrogeait sur la façon de pénétrer la plus sûr dans le Donjon Rouge. Les égouts auraient été une idée parfaite, emplie de discrétion et de ruse mais il y avait un hic. Il était facile de se perdre dans ce lieux. De plus, l'odeur qu'il dégagerait en sortant serait tellement horrible qu'elle attirerait sûrement l'intention. Non, ils allaient devoir se battre contre les gardes et se forcer un passage. Il pouvait toujours envoyé deux hommes pour les distraire mais ce serait se passé de lames précieuses. Cependant le problème actuel n'était autre que le groupe du Gué qui arrivait dans la direction. Heureusement la servante les éloigna à nouveau et siffla. Ils continuèrent donc la route en direction du Donjon.

«Il va falloir sincèrement penser à la récompense que vous obtiendrez pour les services que vous nous avez rendu. Je suis convaincu que vous faites cela par bonté, mais prendre autant de risques, ne peut rester sans récompense.»

Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée, quelle ne fut pas leur surprise de tomber sur des gardes abattus. Elbert et ses hommes les dissimulèrent dans un coin sombre rapidement pour éviter d'attirer l'attention. Aucune alerte ne semblait avoir encore été donné. Les corps seraient peut-être découverts mais en les cachant ainsi, il gagnerait du temps. Elbert avait vécu plusieurs années au Donjon Rouge, si bien qu'il le connaissait comme sa poche. De plus, il avait connaissance de l'endroit où étaient retenue Rhaenys et Daenerys. Sans plus attendre, il se dirigea vers la « cage » de Daenerys. Le groupe d'homme avança prudemment mais ne croisèrent aucune ronde. Quelle ne fut pas la surprise d'Elbert lorsqu'il découvrit la porte béante de la salle où était retenue son épouse. Personne à l'intérieur ! S'était-il trompé ? Avait-il reçu de mauvaises informations et était tombé dans un traquenard ? Personne ne les attaque et le Suzerain décida de faire demi-tour pour rejoindre la position de Rhaenys. En chemin, ils tombèrent sur deux gardes du Gué. Elbert parvint de justesse à justifier sa présence en leur racontant qu'il était le Lord Elbert Arryn, venu prêter allégeance à Viserys Targaryen. Le mensonge sembla passer. A peine les deux gardes eurent-ils le dos tourné qu'Elbert les fit étrangler. Leur corps furent cachés dans une pièce à proximité.

Le groupe reprit son chemin et au loin, ils attendirent des bruits de lames. Ils accélèrent le pas mais quand ils arrivèrent à proximité de la « cage » de Rhaenys Targaryen, les bruits cessèrent. Avançant prudemment, le petit groupe d'homme se dirigea en direction de leur objectif. Ce ne fut que fugace, mais Elbert eut l'impression de voir une ombre rouge tourner au coin du couloir au loin. Nulle bruit ne leur parvenait sauf celui de voix. Parlant seulement par signe, les hommes se dispersèrent autour de la pièce. Deux de chaque côté du couloir, deux devant la porte. Un autre homme entra dans la pièce, suivit par Elbert et un autre homme derrière lui qui escortait la servante de Rhaenys. Quelle ne fut pas sa stupeur de découvrir tout ce petit monde. Outre des corps sur le sol, se trouvait là une inconnue, la dame de compagnie de Rhaenys, la fille de Rhaegar, un blond qui semblait être son époux, la domestique de sa propre épouse. Clou du spectacle, Daenerys était là. Sa tendre et douce épouse, son soleil. Le Arryn se précipita vers son épouse et la serra dans ses bras avec tendresse, comme si elle était faite de porcelaine.


«Oh Dany ... Oh Dany. Tu n'as rien ? Je suis là, je suis là. Je ne laisserai plus rien nous séparer. Tu m'as tellement manqué.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons EmptyDim 4 Oct - 18:34


             
Ouvrir la cage aux dragons



       
event 2

Ma détermination ne faisait que de croître, je dormais mieux la nuit, même si la peur rodait encore dans mes pensées. Leurs époux allaient venir, ils allaient sauver leurs femmes de leurs geôles dorées et en ce jour particulier, je pourrais à mon tour retrouver ma liberté. L'attente était rude, mais ce supplice prenait enfin une tournure intéressante. C'était l'heure.

J'avais réussi ma première mission, Alyria était saine et sauve, toujours aussi droite, elle se plaça au côté de sa fille de cœur. Rhaenys semblait soulagé, mais ce fut de courte durée. La prêtresse rouge au regard flamboyant était, elle aussi, dans la chambre. Aussi impétueuse que les flammes qu'elle admirait, elle leva son menton. C'était une situation critique, comment avait-elle su ? L'ancienne Targaryenne avait-elle été trahi ? La trahison était une habitude dans d'un lieu comme celui-ci. J'avais la gorge sèche, la peur accélérait les battements de mon cœur et la tension accumulée de ces dernières semaines se faisait sentir dans tout mon corps. Dans ce duel de regard, ce fut Rhaenys qui prit la parole, avec une voix plus rude quand tant normal, elle lui demanda :

- Que faites-vous ici ? Seriez-vous en train de trahir Viserys ?

J'ai pu observer de nombreuses facettes de la veuve Hightower, je l'avais vu attendre l’inattendue, je l'ai regardé dépérir et s’accrocher au peu d'espoir qu'elle avait. Si elle mourait ici, elle aurait au moins la satisfaction de mourir en luttant. Elle rendrait l'âme en sachant qu'elle avait tout fait pour retrouver l'homme qu'elle aimait. Et à ce moment précis, bien que ses yeux dénonçaient sa peur, je la voyais plus forte que jamais. Elle se tenait droite devant son ennemi, écoutant ses élucubrations et c'est alors qu'il se passa réellement l'inattendue. On entendit tous une femme crier des profondeurs du donjon, puis une porte s'ouvrit, et le vacarme résonna à travers les murs de pierre. Aeron protégea la princesse, reconnaissait-elle la voie de cette femme ? J'étais prête à faire n'importe quoi pour l'aider, mais il dégaina une épée que je n'avais pas et il se rua le premier sur notre nouvel assaillant. Je retins mon souffle, si Aeron perdait contre cet homme, je me retrouvais seule avec des couverts et mon coupe papier pour défendre Alyria et Rhaenys. Sans oublier qu'il y avait d'autres hommes qui eux aussi observait la scène. Oui, j'aurais été très mal. Seule la princesse avait une épée, finalement, ça serait peut-être elle qui me défendrait. Le combat était rude, mais en définitive, ce fut Aeron le perdant. Étonnement, il n'abaissa pas son épée dans le torse du maître d'armes, mais rangea son épée. Puis, il s'avança sans se dévoiler.

- Me voilà une fois de plus inconvenant avec vous Princesse, je suppose que je ne retiens pas les mises en gardes...

Ainsi, cet homme n'était pas un ennemi, mais un allié. J'avais énormément de mal à comprendre cette situation. Je restais interdite devant la réaction de Rhaenys, plus il avançait vers elle, plus son visage se décomposait. Elle n'avait pas seulement reconnu la voie de la jeune femme, elle connaissait aussi ce soldat en armure. Les mains de la princesse souleva son casque et quelle fut notre surprise lorsqu'on vit son visage. Rowen était en vie. Elle ne put retenir sa joie et exprima son soulagement. C'était une scène émouvante, même moi je pouvais m'en rendre compte. Toutefois, ce moment se devait être écourté. Ils n'avaient pas fait preuve de discrétion en entrant, la porte était dans un piteux état, elle ne s'était pas simplement ouverte, elle était détruite. Et les cris, qui provenaient de Daenerys, avaient sûrement interpellé les soldats de l'usurpateur. Aeron se releva et au même moment, Rhaenys se tourna vers nous.

- Bien, sortons d’ici maintenant. Quittons cet enfer…

Je m'avançai vers Aeron, sa blessure n'était pas grave, mais sa fierté avait pris un coup. Enfin, si c'était moi qui avais perdu contre un Hightower, j'aurais été plus que blessé. Bien sûr, j'étais heureuse qu'il soit en vie, mais heureuse pour elle, pas pour lui. Revoir l'ombre de ses sourires était réconfortant. Tout allait s'arranger. J'entendais Rhaenys parler à sa tante, son mari allait la retrouver, c'est ce que je retins de cette conversation, pendant ce temps-là, je déchirai un peu plus que prévue ma robe. Et dire que c'était ma meilleure tenue. J'optais pour la tenue Dacey, sauf que je n'avais pas de pantalon et que les ouvertures n'étaient pas aussi hautes.

J'avais presque oublié la catin du dieu de la lumière, c'était des mots rudes, mais cela la définissait parfaitement bien. J'étais bien trop occupé à observer le combat pour garder un œil sur elle.

- Je suis ravie que vous vous trouviez tous là. Profitez. Le bonheur n'est qu'éphémère en ce monde. Profitez de ce bonheur tant qu'il est présent.

Elle s'était approchée délicatement de Rhaenys, encore une fois, j’eus le sentiment violant de lui donner un coup de fourchette. Cette femme prenait beaucoup de liberté, elle avait glissé ses mains sur le visage fatigué de la personne qui captivait toute son attention. Ses doigts avaient terminé leurs courses sur son menton. Puis, elle changea de cible et toucha le bras de son époux.

- Vous êtes parvenu à votre but. Il ne reste plus qu'à voir si vous sortirez d'ici vivant... Ou entier. Il ne reste plus qu'à voir si votre précipitation ne vous consumera pas cette nuit.

Son sourire était bien familier et sa phrase laissait entendre qu'ils se connaissaient. Du moins, qu'elle ait déjà eu une conversation avec lui. La prêtresse rouge se détourna de Rowen et se dirigea vers la porte esquintée. Elle partait. Je restais sceptique au fait qu'elle soit notre amie. Pourquoi voudrait-elle nous aider ? Quels intérêts avaient-elles pour qu'elle décide de mettre sa position en péril ? Je faisais confiance en mon instinct, c'était une menace et on devait l'éliminer. Je me rapprochai du petit groupe tandis qu'elle disparaissait dans l'ombre.

- Il ne faut pas la laisser partir... Elle va nous trahir.

J'étais persuadée qu'elle allait appeler les gardes ou faire autre chose qui mettrait notre quête de liberté en échec. Je serrais les poings rien quand y pensant. Elle avait pris tellement de vie innocente, elle ne pouvait pas prendre les nôtres. Cette femme était le venin de la peur.

À cause de toute cette agitation, je n'avais pas saisi la chance de prendre une épée au sol, j'étais trop loin des soldats au sol pour passer sans me prendre un coup d'épée d'Aeron ou de Rowen. Et tandis que j'allais prendre une de leurs ceintures, je sursautai, de nouveau venu. Décidément, cette chambre était un point de rendez-vous. Par déduction, je compris que cet homme était nul autre qu'Elbert Arryn. Un peu plus en arrière, j’aperçus rapidement Gella, elle aussi était saine et sauve. La servante avait réussi sa mission.

- Oh Dany ... Oh Dany. Tu n'as rien ? Je suis là, je suis là. Je ne laisserai plus rien nous séparer. Tu m'as tellement manqué.

Si j'avais su que rentrer dans le Donjon rouge était aussi facile, cela aurait fait depuis longtemps que j'aurais tenté ma chance pour faire sortir Rhaenys. Toutes les retrouvailles nous prenaient du temps, du temps que hélas, nous n'avions pas.

- Veuillez me pardonner, mais je suis obligé de vous presser mes seigneurs, mais il faut nous hâter. Vous aurez tout le temps de vous retrouver une foi que nous aurions mis vos tendres épouses en lieux sûrs.

Je donnai mon épée à Gella, je ne savais pas si elle serait l'utiliser, mais je préférais la savoir avec que sans. Je fis de même pour Alyria et attrapai une autre pour moi. Je lui souris pour la rassurer. Rhaenys serait protégé par Rowen, Daenerys par Elbert, Gella par Aeron et Alyria sera protégé par une Mormont.

- Quoiqu'il arrive, tu restes derrière moi.

Je lui adressai un dernier sourire et me retournai vers Rhaenys, attendant son appropriation pour quitter son cachot.

         

             
base cracles bones, modification lawina

             
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty
MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons   Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 2 ♦ Ouvrir la cage aux dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» L'event.
» Main Event : HHH Vs Undertaker
» Défis aux Dragons
» Database : Dragons Krayt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: