Fiefs du Conflans
Winter is comming


Bel Accueil + Famille Vance

Situé pile au Sud de Vivesaigues, à peu près au centre du Conflans, Bel Accueil est composé d'un grand château dans lequel réside la famille Vance. Construit légèrement en hauteur sur une petite colline, il domine de quelques mètres un ensemble de maisons dans lesquelles habitent principalement les serviteurs des Vance, mais aussi quelques familles suffisamment aisées pour pouvoir habiter aussi près de leur Seigneur. Dans ces cas-là, ce sont principalement des artisans et/ou des marchands qui fournissent directement les Vance. A l'arrière du château se trouve un petit septuaire, ainsi que le mausolée de la famille Vance de Bel Accueil. Un grand jardin entoure le septuaire ainsi que le mausolée. Sur le flanc est du château se trouvent les écuries tandis que le flanc ouest, plus spacieux entre les murs du château et ceux des remparts qui l'entourent, contient les barraquements des soldats ainsi que l'armurerie. L'endroit est agréable et convivial, malgré les lourdes pierres grises et noires qui constituent les remparts de Bel Accueil, protégeant les habitations ainsi que le château, qui lui reste visible étant donné sa construction en hauteur. Enfin, les terres appartenant à la maison Vance de Bel Accueil s'étendent également autour de la cité, à raison d'environ 3 miles autour de Bel Accueil, rejoignant ainsi les terres gérées par la Maison Petitbois à l'Est vers La Glandée et celles sous la responsabilité des Piper et de Château-Rosières, non loin de la Ruffurque. Sur ces terres administrées par les Vance de Bel Accueil se trouvent principalement de petits hameaux de paysans cultivant la terre ou le bétail.


+ + + + + +

La Maison Vance n'a pas réellement de passé qui ferait d'elle une maison connue pour avoir en sa possession tel objet de valeur ou tel savoir...Cependant, il se murmure que l'héritière des Vance, Lady Liane, serait en possession d'un étrange oeuf blanc strié d'or...

La richesse des Vance provient surtout de la grandeur de leur terre entourant le château de Bel Accueil, terres propices à la culture de céréales et à l'élevage de bovins. En plus de pouvoir donc fournir suffisamment de nourriture à la famille Vance ainsi qu'aux gens sous leur responsabilité, les Vance peuvent également en envoyer à leur Suzerain, à Corneilla.

Les Vance dispose surtout d'une armée de combattants à pied; de fantassins. La grande majorité d'entre eux sont doués pour le combat rapproché et c'est sur ce genre de combat qu'a toujours été mis l'accent de leur formation. On n'en néglige pas pour autant le tir à l'arc ni la cavalerie, bien que cette dernière soit relativement peu pourvue en hommes et en chevaux, cela étant dû à la taille de l'écurie de Bel Accueil; celle-ci ne pouvant contenir, au maximum, qu'une trentaine de chevaux.

Religion des Sept

De taille assez grands, les Vance ont toujours eu les cheveux bruns, voire même noire. Il semblerait que ces gênes soient exacerbés depuis la dernière génération, née de l'union de Karyl Vance et de Loriane Vance, née Mallister, cette dernière ayant une crinière noire qu'elle donna surtout à son aînée, Liane; ses deux autres filles, Rhialta et Emphyria étant plus brunes du côté de leur père.

En l'an 51, la forteresse reçoit brièvement la reine Rhaena Targaryen et sa suite, qui ont été chassés de Belle Île. Elle quitta les lieux, remerciant par deux fois le Seigneur de l'époque pour son Bel Accueil. Le nom lui est resté jusqu'à ce jour.

///



Castel-Bois + Famille Harlton

Le châtelet de Castel-Bois s’érige sur les bordures de la Nera. Ainsi le fief jouit de terres fertiles dues à l’alluvion déposée par le fleuve. Néanmoins certaines parcelles à l’est se montrent beaucoup trop irriguées voire inondées durant certaines périodes de l’année. A l’ouest, des bois permettent une sécurité certaine contre les éventuelles invasions. D’un point de vue architectural, le domaine s’est développé autour de l’Arbre fondateur de la famille Harlton. Puisque ce fut de cet endroit précis que furent installés les prémices du château. Petit à petit des fortifications virent le jour (au fil des attaques intempestives) pour ainsi encercler la petite cité médiévale, lui conférant des allures de bonnes défenses en cas d’éventuelles attaques. La bourgade est à même de pratiquer l’autosuffisance puisqu’elle compte dans ses installations une belle écurie, une forge ainsi que des métayers fins connaisseurs de leur domaine de prédilection. On retrouve quelques animaux de bétails à même de fournir les denrées nécessaires ainsi que des cultures de blés, d’orge et de millet.


+ + + + + +

L’une des plus grandes fiertés de la famille réside dans l’entretien de l’Arbre central qui occupe l’espace depuis la création du domaine. La maison Harlton possède, également depuis une génération, l’épée Valyrienne, Vérité. Cette acquisition fut de l’origine de feu Olyvar Harlton (père de Marianne), qui, de son propre chef la ramena auprès des siens.

Les Harltons n’ont pas d’immenses richesses, néanmoins ils peuvent commercer quelques têtes de bétails ainsi que des céréales tant que cela ne met pas en péril leur autosuffisance.

D’un point de vue militaire, la famille a toujours tenu à compter une quinzaine d’hommes de mains. Tous chevaliers où en cours d’adoubement, ils sont capables d’assurer la défense du châtelet ou de participer aux guerres que ce soit dans l’infanterie qu’à cheval.

Les Sept.

Les Harlton sont pâles de peau, bruns de cheveux aux yeux généralement clairs.

Ce fut durant la gouvernance de Benedict Ier Lejuste que les Harlton purent recevoir Castel-Bois comme fief. En effet, leur fidélité leur a permis de gagner la confiance du monarque de l’époque prouvant ainsi leurs valeurs d’où les mots de leur maison « Plutôt rompre que ployer ». Ce slogan parvint à résonner durant les diverses batailles et dominations qui usèrent le Conflans jusqu’à retrouver une stabilité.

///



Corneilla + Famille Nerbosc

Située un peu en altitude, aux pieds des montagnes qui courrent jusque dans les Terres de l'Ouest, le long de la Baie des fer-nés, Corneilla surplombe le fertile Val Nerbosc. C'est une demeure très ancienne comme en témoigne ses hauts murs d'enceinte en vieilles pierres claires et son architecture d'une autre époque. L'entrée de l'autre côté des douves est encadrée par deux tours, et on en retrouve à chaque angle de l'enceinte. Si les premiers niveaux sont en pierres, les supérieurs ont été fait en bois. Les invités sont reçus dans les grandes pièces aux hauts plafonds des niveaux inférieurs. C'est là que sont traitées les doléances, données les bals ou les grands dîners. Les logements de la famille, plus privés dans le donjon de bois, sont larges et confortables, décorés de diverses tapisseries de laine, purement décoratives ou parfois retraçant un épisode de l'histoire des Nerbosc ou du Conflans. Les appartements seigneuriaux donne sur le bois sacré à l'arrière du château, et on peut voir le vieux barral aux travers les carreaux jaunies des fenêtres. Dans ce même jardin, on peut d'ailleurs trouver une statue à l'effigie de Melissa Nerbosc. Une petite porte de bois au fond du bois sacré permet de quitter l'enceinte des Nerbosc pour grimper sur les hauteurs et admirer la demeure dans son ensemble.

+ + + + + +

Hormis un barral mort qu'ils vénèrent toujours et le seul Bois Sacré au-delà des frontières nordiennes, les Nerbosc n'ont pas de possessions particulières ou remarquables. Daenerys Targaryen qui s'est vue offrir un œuf de dragon le jour de son mariage à Brynden Nerbosc, mais c'est bien tout et c'est probablement déjà assez pour eux.

Si d'apparence les Nerbosc ne semblent pas plus aisés que cela, ils vivent plus que confortablement. Le Val Nerbosc est une zone très fertile qui leur permet de produire diverses cultures. Sans compter qu'ils possèdent d'autres domaines en plus de Corneilla : les ruines de Vivesaigues et les terres environnantes, Vieilles-Pierres également. Sans oublier la petite ville commerçante de Tomballuve, le village de l'Arbre-Sous, Mare-Argile, Boucle, Nerboucle, Cairns, les moulins de Meuleblé et du Seigneur, la production de miel de La Miélaie. Au delà de ces domaines qui produisent des revenus, ces derniers ont augmenté depuis qu'ils sont devenus suzerains du Conflans. Tytos n'a cependant pas hésité à les réinvestir dans différents travaux comme la réhabilitation de Harrenhal, l'agrandissement de Salins ou les réparations de Salvemer.

Si les Nerbosc prient les Anciens Dieux, leur organisation militaire a plus été influencée par leurs voisins conflanais : ils possèdent une garnison et des cavaliers. A cause de leurs conflits quasi incessants avec les Bracken, les Nerbosc ont toujours entretenu leur défense militaire. Leur nombre a augmenté lorsqu'ils ont été fait suzerains de la région et à présent, en plus de leurs propres hommes, ils peuvent compter sur leurs bannerets.

Les Nerbosc sont les seuls à encore prier les Anciens Dieux dans le Conflans, vestige de leur ancienne vie dans le Bois du Loup au Nord.

Les Nerbosc possèdent le physique des premiers hommes, ils ont le plus souvent des cheveux sombres et des yeux aux teintes plus claires, qu'ils soient bleus, verts ou ambrés. De part leurs mariages, il est arrivé qu'il y ait quelques cheveux plus clairs, mais souvent, le sang des premiers hommes demeurent le plus fort.

Les Nerbosc étaient originaires du Bois-du-Loup dans le Nord, mais en ont été chassé à l'ancienne époque des Rois de l'Hiver. Ils ont été Rois du Conflans durant l'âge des Héros, bien avant que les Tully ne deviennent leurs suzerains. Le barral des Nerbosc aurait été empoisonné par des Bracken il y a mille ans de cela, à cause d'une animosité déjà existante depuis plusieurs génération et qui perdure encore aujourd'hui entre les deux familles malgré plusieurs tentatives de réconciliation.

///


DRACARYS