Fiefs du Nord
Winter is comming


Blancport + Famille Manderly

Le fief tient son nom des constructions, toutes blanchies à la chaux. Lorsque l'on se promène dans la ville, on peut sentir l'influence bieffoise dans l'organisation des rues et des bâtiments, qui n'a rien à voir avec le reste du Nord : malgré l'affluence des lieux, Blancport demeure une ville agréable et propre grâce à ses rues larges et pavées. Dans les lieux populaires, on retrouve la cour Pied-de-Poisson (appelation commune) et sa grande fontaine au triton, juste après la porte de l'Otarie, l'entrée terrestre de la ville. Il y a plusieurs marchés mais le plus connu est celui aux poissons, sur les quais où les bateaux viennent trouver ancrage. Blancport ne manque pas non plus d'auberges ou de tavernes pour abriter et nourrir ses marins et ses voyageurs. Le fief possède également une salle de spectacle où les Manderly se montrent parfois dans le public. Et sur les hauteurs, surplombant le reste de la ville, l'Antre du Loup d'un côté et Châteauneuf de l'autre, sur le point culminant. On y accède par une longue voie pavée qui longe le bord de mer et qui se termine en escaliers. L'ancienne forteresse de Jon Stark a rapidement été délaissée, devenant le donjon des Manderly. C'est en son sein qu'on retrouve l'unique et immense Arbre-Cœur du fief. Le Nouveau Donjon de son côté, dont l'architecture reprend les codes bieffois, offre une vue panoramique aussi bien sur les terres environnantes que sur le port et son activité. Un grand escalier relie les deux bâtisses, bordé de sirènes en marbre pour éclairer le chemin, mais il existe également un passage secret qui part des oubliettes de l'Antre du Loup et mène tout droit à une petite salle d'audience privée à Châteauneuf. L'intérieur du château aux multiples tours blanches alterne entre utilisation de bois, rappelant les bateaux, et l'utilisation de marbre tantôt blanc, tantôt coloré. Châteauneuf est pour le moins agréable, meublé confortablement et décoré avec soin. La Cour du Triton est la plus grande pièce de la forteresse, là où le Seigneur reçoit ses invités depuis son immense trône. Derrière lui peint à même le mur, est représenté une scène d'un Kraken en plein combat avec un Leviathan.


+ + + + + +

Les Manderly sont une famille orgueilleuse qui accorde beaucoup d'importance aux héritages familiaux et à l'histoire de leur maison. C'est pourquoi, notamment dans le couloir qui amène jusqu'à la Cour du Triton, les invités peuvent voir toutes sortes d'objets exposés en lien avec d'anciennes victoires de la famille, allant de l'équipement militaire comme des boucliers ou des épées brisées, à de vieux fanions en lambeaux aux couleurs passées. A divers endroit du château, on peut également trouver quelques anciennes proues de navires conservées. De plus, depuis l'an 299, la famille possède un dragon aux écailles vertes et bronzes nommé Vraël. Si son existence est restée secrète pendant plus d'une année, elle a été confirmée dans la région tardivement durant l'an 301.

Blancport est incontestablement la ville la plus grande et la plus riche du Nord. Elle doit sa richesse à sa puissance passée dans le Bief d'une part, mais également à sa position stratégique dans le Nord : l'estuaire de la Blanchedague est connu pour n'avoir gelé qu'en de très rares occasions malgré les rudes hivers. Cela permet aux nordiens de faire descendre leurs diverses denrées jusque chez les Manderly pour pouvoir les vendre. De même que Blancport accueille beaucoup de voyageurs en provenance d'autres régions, majoritairement du Val, de Braavos et de Tyrosh. Les Manderly s'enrichissent donc sur les taxes et les impôts prélevés sur le commerce. Sans compter leur maîtrise de l’orfèvrerie particulièrement appréciée à Westeros.

Si le fonctionnement des troupes Manderly à Blancport est relativement similaire à n'importe quelle autre famille du Nord, leur nombre de chevaliers diffèrent grandement de leurs voisins de part leur croyance en les Sept plutôt qu'en les Anciens. Ils possèdent également le plus grand nombre de cavaliers lourds de la région, mais pas la cavalerie la plus importante. Ils sont capables de rassembler environ 1500 hommes sous leurs bannières. Le véritable avantage militaire des Manderly est qu'ils sont les seuls à posséder une flotte militaire au Nord. Si elle est essentiellement adaptée aux cours d'eau plutôt qu'à la haute mer, depuis l'empoisonnement de Wylla Manderly en 299, Wyman Manderly a tenté d'équilibrer les choses de ce côté là en faisant agrandir sa flotte avec de nouveaux navires adaptés.

A l'époque où les Manderly étaient encore dans le Bief, avant l'arrivée des Andals, ils priaient les Anciens Dieux comme toutes les autres familles du continent, comme encore les nordiens à l'heure actuelle. Cependant, lorsqu'ils ont pliés le genou face aux Andals, la famille du Triton s'est converti pour les Sept. Et lorsqu'elle s'est réfugiée sur les terres des Stark, elle n'a pas renoué avec ses anciennes amoures, malgré le barral de l'Antre du Loup, mais a bien conservé sa foi septentrionale. Elle la pratique au Septuaire des Neiges, construit tout contre Châteauneuf, avec son magnifique dome et ses imposantes statues des figures divines.

Les Manderly sont aussi bruns qu'ils peuvent être blonds, mais leur peau est toujours presque aussi pâle que les murs de leur cité. Les yeux d'un bleu glaçant sont aussi bien répandus dans les gênes même si cela arrive de sauter une génération. L'embonpoint est également favorisé chez les hommes, là où les femmes sont simplement plantureuses et conservent leurs jours rondes même à l'âge adulte.

L'histoire de Blancport remonte aux temps de Jon Stark, avant même l'arrivée des Andals à Westeros, lorsque ce dernier fonda l'Antre du Loup pour protéger l'embouchure de la Blanchedague des pirates venus de l'est. Cette forteresse et les terres environnantes furent tenues successivement par les Greystark, les Flint de La Veuve, les Locke, les Ardoise, les Long, les Holt et enfin les Boisfrêne avant l'arrivée des Manderly, environ six cents ans avant la Conquête. Mais avant l'arrivée des exilés du Bief, la forteresse tomba par deux fois entre des mains ennemis : Osgood Arryn durant la Guerre Sans Valeur, et des esclavagistes des Degrés de Pierre à l'époque d'Edrick Stark, occupèrent l'Antre du Loup. Ce n'est vraiment qu'à partir de l'arrivée des Manderly et grâce à leur richesse, que le domaine se développa et devint une véritable ville plutôt qu'une simple forteresse. D'ailleurs, ils abandonnèrent rapidement l'ancien château pour un nouveau : Châteauneuf. Et c'est en son sein qu'ils reçurent la Reine Alysanne Targaryen en l'an 58 et que débuta une certaine amitié entre Manderly et Targaryen.

Bartimus (gouverneur et geolier en chief de l'Antre du Loup), Garth (bourreau et geôlier), Gyles Ardoise (protecteur des soeurs Manderly), Marlon Manderly (commandant de la garnison de Blancport), Theomore (née Lannister, mestre), Therry (geôlier), Torrhen Ardoise (maître d'arme), Sybelle Woolfield (suivante de Wynafryd Manderly)



Iles aux ours + Famille Mormont

Cette île est sauvage et isolée. Elle se retrouve au centre de la baie des glaces. Elle est recouverte de collines rocailleuses et de forêts dense avec des vieux chênes, des grands pins et des buissons épineux de fleurs, sans oublier ses torrents, cascades et ruisseaux glacés. L'île est grande, mais la population se trouve surtout sur les côtes à des délimitation bien précise, autour du donjon des Mormont. Le donjon est bâti en rondins de bois et est protégé par un remblai de terre. La salle principale est construite de grande bûche de bois et à l'entrée de celle-ci se trouve une statue d'une femme couverte d'une peau d'ours, portant d'une main un nourrisson en train de se nourrir, tandis que dans l'autre main, elle tient une hache. Prouvant ainsi, les valeurs des femmes de cette île, autant guerrière que mère. Le Barral de l'île est entourée du reste de la forêt et il n'y a que ceux qui savent ou il se trouve qu'ils peuvent le trouver facilement. Il faut aussi se méfier, car étant un lieu sauvage, il est facile d'y croiser des animaux dangereux et de se perdre pour en venir à mourir de froid. Le village de l'Ile-aux-ours est surtout composé de pêcheurs, même si certaines fermes se sont établis avec du bétail.


+ + + + + +

Depuis cinq siècles, l'ile-aux-ours à en sa possession, longue-griffe, une épée Valyrienne qui appartient à ce jour à Jorelle Mormont. La famille possède plusieurs bateaux de pêche, ainsi que des ours domestiqués. Maege Mormont à fait construire un Orphelinat dans le Bois-aux-loup avec l'aide de d'autres maisons Nordiennes.

Les Mormont ont une vie précaire et se suffisent à eux-mêmes. Ils vivent surtout de la pêche et ne pratiquent pas de négoce avec ses voisins.

Chaque personne vivant sur l'Ile-aux-ours a vu s'être enseigné le maniement des armes dès son plus jeune âge. Ils ont un style de combat qui peut être facilement comparé à la force de frappe des sauvageons, mais eux peuvent avoir la chance d'avoir des armes fait d'acier. Les masses d'armes, haches, arc et épées sont les armes les plus utilisées. La rudesse de leur terre à fait de ses hommes et femmes, des personnes difficile à abattre.

Anciens dieux

Les Mormont sont connus pour posséder les traits des premiers hommes, grand, robustes et cheveux sombres, même s'il arrive que certains ait des reflets roux. Les Mormont sont aussi connu pour leurs yeux clairs.

Cette terre à d'abord appartenu à la Maison Piébois, avant d'être conquise par les Iles de fer, utilisant l'ile-aux-ours comme ravitaillement en bois. Durant des décennies, le Nord et les Iles de Fer s'affrontèrent pour cette ile. Il fallut que le Roi Rodrik gagna l'ile dans un match de lutte pour qu'elle reste jusqu'à ce jour une terre Nordienne. Le Roi Rodrick vint à offrir l'Ile-aux-ours à une famille loyale, les Mormont. Dû à ces diverses attaques autant venant des Fer-nés que des sauvageons, les femmes de peuple de l'Ile-aux-ours pratiquent l'art de se battre comme les hommes. Le mariage n'a que peu d'importance sur l’île, suivant encore les principes des premiers hommes à ce sujet.

///



"Norroit" + Famille Norroit

Les terres immenses des Norroits, situées entre le Bois Aux Loups et Reine-Couronne, sont principalement constituées de montagnes hostiles et infranchissables. Mortels pour qui ne s'y est pas préparés, les massifs sont peu visités, pauvres et arides. L'agriculture y est presque impossible et réservée aux plateaux les plus bas où vivotent également les troupeaux, laissés la plupart du temps en liberté. Etant nomades, les Norroit s'établissent où bon leur semble au fil des saisons. Ils possèdent néanmoins un fief central, dissimulé au regard de tous. Lové au creux d'une immense faille à flanc de montagne, on ne peut y accéder qu'en se jetant d'une falaise - assuré par une corde bien sûr -. Ici, les maisons y sont troglodytes, creusées à même la pierre.

+ + + + + +

Les Norroit sont des forgerons émérites dont le savoir-faire trouve peu d'égal à travers le Nord. Ce sont également de féroces combattants rompus à l'art de la guerre et d'excellents grimpeurs.

Face à des terres peu fertiles et des cheptels maigres, les Norroit disposent des montagnes riches en minerais. Exploités en mines rudimentaires, ils leurs permettent de commercer, d'échanger, mais surtout de s'atteler à leur réel savoir-faire, la forgeage. Véritables artistes, leurs outils et leurs armes sont aussi solides que le coeur des montagnes dont ils sont extraits.

Après les Wull - avec lesquels ils sont fortement liés - les Norroit sont le clan des montagnes les plus fournis en hommes. Peu à l'aise en mer (ils n'ont pas le pied marin), leurs forces sont majoritairement terrestres. Habiles cavaliers, leur technique de combat de prédilection reste tout de même le harcèlement à grand renfort de camouflage et de survie. Excellents grimpeurs et capables de rester terrés en pleine forêt durant des jours, les Norroit - malgré leur taille et leur stature imposante - sont des espions de choix, capables d'attaques éclaires dévastatrices. Forts, endurants et connaissant la nature comme leur poche, ils compensent la petitesse de leurs rangs par des hommes et des femmes capables endurcis à la survie.

Depuis toujours les Norroit sont fidèles aux Anciens Dieux.

Descendants des Premiers Hommes, les Norroit arborent un physique robuste et imposant et une peau pâle.

CLes Norroit sont établis dans le Nord depuis toujours et se clament comme descendants des Premiers Hommes. Bien qu'ils ne se considèrent pas nobles, les chefs de famille sont appelés "lord" par les Stark et les autres familles de haute-naissance. Leur proximité avec le Mur a renforcé les alliances et les échanges entre les gardiens et le clan des montagnes qui entretiennent depuis toujours des relations amicales. Une rumeur dit que le Roi de la Nuit aurait été un Norroit. Proches des Stark, Cregan Stark a même pris pour une épouse Arra Norroit.

///



Winterfell + Famille Stark

Winterfell possède une architecture ayant des origines diverses. Les bâtiments et les espaces sont très grands et plus d'un hectar a été consacré au bois sacré. Autour des murs intérieurs, des douves défensives ont été creusé puis un second mur rendant le fief des Stark difficilement prenable. Le château couvre plusieurs hectars et est fait de plusieurs bâtiments indépendant les uns des autres. Les pièces sont chauffées grâce aux sources chaudes qui permettent de maintenir une atmosphère humide et chaude dans le château, empêchant le sol de geler et de limiter les feux de cheminée dans les appartements de la famille Stark. Sous le donjon principal, qui est une vieille tour rond désertée, se trouve un escalier en colimaçon permettant de descendre dans la crypte où sont enterrés tous les anciens membres de la famille Stark. A l'ombre des murailles de la forteresse s'étend la ville de l'hiver. Quasiment vide l'été, elle se remplit à l'hiver où le peuple vient chercher un peu de chaleur, de la nourriture et la protection de leur seigneur.


+ + + + + +

La famille possède de nombreuses sources chaudes dans le bois sacré protégeant les arbres de la dureté de l'hiver, cela leur permet de conserver le bois sacré en bon état, où règne notamment un barral immense. Les Stark sont également les possesseurs d'une épée en acier valyrien : Glace. Celle-ci est portée par le suzerain du Nord. Depuis peu la famille, a reçu des sombreloup, symbole des Stark. Ainsi 5 loups géants peuvent être vu à Winterfell.

Les Stark ne sont pas très riches, l'or ne coule pas à flot mais ils n'en sont pas pour autant pauvre. Quand ils reçoivent, les banquets sont somptueux. Ils ont prit l'habitude de gérer leur récolte et leur production afin que leur gens ne manquent de rien et puissent jouir d'un certain confort durant l'hiver. La chaleur dégagé par le bois sacré permet d'avoir de petite culture hivernale quand l'hiver n'est pas trop rude.

Etant la maison suzeraine du Nord, techniquement toutes les maisons nobles de la région constitue leur ban. Les hommes uniquement fournit par les Stark sont relativement nombreux. Ils peuvent alignés plusieurs centaines d'homme à pieds et un peu de cavalerie mais aucun chevalier car contraire aux Anciens Dieux.

Les Stark ont toujours prié les anciens dieux, mais la religion des Sept s'est légèrement implanté à Winterfell avec Catelyn Stark originaire du Conflans. Ainsi une septa se trouve à leur côté pour éduquer les deux filles de la mère des loup. La jeune Sansa se trouve être attirée par les deux religions.

Le sang des Premiers Hommes coulent dans leurs veines, leur donnant bien souvent les cheveux bruns, un teint clair et les yeux gris ainsi que des traits durs. Mais la récente union avec les Tully amène des cheveux auburn et des yeux bleus à certains enfants Stark.

Il est dit que Winterfell fut batti par Brandon le Batisseur après la Longue Nuit pour devenir la forteresse de tous les Rois de l'Hiver. De plus, il semble que l'absence de nivelé sur le sol laisse penser que la forteresse a été construite par fragment au fil des ans plutôt que d'un seul bloc. Une rumeur dit que le dragon Vermax aurait pondu une couvée d'oeuf, malheureusement cela ne s'est jamais vérifié et ce dragon était un mâle ce qui rend la rumeur difficilement plausible. Les sources chaudes présentes seraient chauffées par les brasiers du monde mais le peuple préfère supposer qu'elles sont chauffées par le souffle d'un dragon endormi sous le château.

///


DRACARYS